Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 avril 2024
Antananarivo | 08h05
 

Articles écrits par « Ndimby A. »

  • Rwanda : vitrine d’une dictature éclairée ?

    samedi 13 avril | Ndimby A., Patrick A. | 44 commentaires |  2113 visites
    La commémoration du trentième anniversaire du génocide rwandais, et la communication effrénée du Président malgache autour de sa participation à l’événement, invite à une réflexion sur la question de trajectoire. Comment un pays atteint par une telle tragédie a réussi en trois décennies à se hisser au rang des relatifs exemples de réussite économique ? Relatif, car le Rwanda est encore classé parmi les pays pauvres par la Banque mondiale avec un pays/habitant en dessous du seuil de $1315 nécessaire pour (...)
  • Madagascar file un mauvais Cotonou

    lundi 8 avril | Ndimby A., Patrick A. | 101 commentaires |  3961 visites
    Comme il fallait s’y attendre, la demande de rappel d’Isabelle Delattre génère de nombreux commentaires de la part de spécialistes auto-proclamés des relations internationales et de la diplomatie. Les partisans du pouvoir en place auraient préféré que Mme Delattre se contente de décaisser l’argent de l’Union européenne (UE) mais sans s’exprimer sur les valeurs défendues par l’UE. Il n’y a aucune surprise à constater un tel point de vue chez des personnes nourries aux mamelles d’un coup d’État. Rappelons (...)
  • La porte pour l’Europe

    vendredi 5 avril | Ndimby A., Patrick A. | 166 commentaires |  4608 visites
    Le gouvernement malgache vient d’obtenir le rappel d’Isabelle Delattre, qui est donc de facto la future ex-ambassadrice de l’Union européenne (UE) à Madagascar. Il est reproché à cette diplomate affectée à Madagascar en 2022 d’avoir effectué une série de déclarations critiques contre le pouvoir, en particulier au sujet des élections, du fonds d’entretien routier, et de la décision de castration chirurgicale pour les violeurs. Comme il n’est pas possible d’octroyer les diplomates vazaha avec la même ration (...)
  • Les dérives d’Antananarivo

    samedi 30 mars | Ndimby A., Patrick A. | 68 commentaires |  4199 visites
    Christine Razanamahasoa vient d’être sanctionnée d’une double déchéance, à la fois de son siège de député, et par ricochet, du perchoir de l’Assemblée nationale. Motif : ses récentes attaques frontales contre le pouvoir en place après son retour de voyage à Paris. Avait-elle reçu des promesses de soutien et de protection de la part d’Emmanuel Macron lors de sa visite à l’Elysée, ou bien s’est-elle enhardie toute seule ? Toujours est-il que ses déclarations intempestives ont entraîné sans délai un retour de (...)
  • Ce qui nous gêne dans l’affaire Romy…

    mardi 13 février | Ndimby A., Patrick A. | 122 commentaires |  11044 visites
    Les regards se tournent actuellement vers Londres où se déroule le procès de Romy Voos Andrianarisoa, ancienne directrice de cabinet du Président de la République Andry Rajoelina. Celle-ci a été arrêtée à Londres le 10 août dernier, dans le cadre d’une procédure de flagrant délit, suite à des accusations de corruption portées par la multinationale britannique Gemfields qui avaient amené la police à mettre en place des écoutes et à faire passer un de ses agents pour intermédiaire. Pour la Grande Bretagne, (...)
  • Débats sur des bancs

    samedi 27 janvier | Ndimby A., Patrick A. | 60 commentaires |  5281 visites
    Le 22 janvier 2024, la ministre de l’Éducation nationale Marie Michelle Sahondrarimalala a pris l’initiative de lancer un sondage sur Facebook au sujet d’une idée de financement participatif de tables-bancs pour les écoles publiques. L’idée en elle-même est intéressante, et peut même présenter plusieurs mérites. Le premier est la création d’une dynamique civique, voire citoyenne, en soutenant le secteur de l’enseignement en proie à de nombreuses contraintes matérielles et financières qui se traduisent sur (...)
  • Beaucoup de recyclages pas vraiment écolos

    mardi 16 janvier | Ndimby A., Patrick A. | 65 commentaires |  5106 visites
    Il faut reconnaître que sur le papier, le gouvernement Ntsay qui a été présenté dimanche semble a priori avoir fière allure : de nombreux technocrates, plusieurs titulaires d’un doctorat, des majors de promotion dans leurs disciplines, des jeunes au parcours séduisant. On constate qu’il y a deux viviers qui montent en puissance : l’Université catholique de Madagascar et le clan des réputés proches de l’homme d’affaires Mamy Ravatomanga. La seule question qui se pose est la marge de manœuvre de ces (...)
  • Pourquoi vouloir devenir ministre  ?

    samedi 13 janvier | Ndimby A., Patrick A. | 85 commentaires |  5173 visites
    Comme d’habitude, le folklore qui prévaut avant l’annonce d’un nouveau gouvernement bat son plein : appel à déposer les CV, campagnes de communication pour se rendre visible, supputations médiatiques sur qui mérite de rester et qui devrait partir etc. L’appel aux CV est devenu une habitude locale tout en demeurant toujours aussi ridicule : si l’on n’a pas été en mesure d’acquérir l’envergure pour être repéré par les chasseurs de tête, on devrait réfléchir à deux fois avant d’avoir la prétention de vouloir (...)
  • Que fait-on du fait accompli ?

    samedi 6 janvier | Ndimby A., Patrick A. | 118 commentaires |  5806 visites
    Le retour de Christian Ntsay à la Primature n’est qu’un épisode supplémentaire de la tragi-comédie que le pays subit depuis quelques mois. Il est quand même étrange qu’il ait été proposé à ce poste par les mêmes parlementaires qui avaient majoritairement déposé une motion de censure contre lui il y a un an, et à laquelle il n’avait échappé de justesse que grâce à la protection présidentielle. Cela est-il une occasion de s’interroger sur le Président, sur le Premier ministre, sur les députés, ou sur le système ?  (...)
  • Dernière chance pour un mandat enfin digne 

    samedi 16 décembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 140 commentaires |  6620 visites
    Le citoyen français Andry Rajoelina va aujourd’hui être pour la troisième fois investi chef d’État de Madagascar. La première investiture avait suivi le coup d’État de 2009. Après une mise à l’écart pendant cinq ans, il fut ensuite démocratiquement élu en 2018, puis dernièrement réélu dans un scrutin qu’il serait impossible de qualifier de démocratique, car ni libre ni équitable. Pour faire passer la pilule de son coup d’État de 2009, Andry Rajoelina avait affirmé vouloir rétablir la démocratie, mettre fin à la (...)
  • Mode d’emploi et jurisprudence 

    samedi 9 décembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 196 commentaires |  5627 visites
    Qu’on le veuille ou non, le hold-up électoral 2023 est consommé. Andry Rajoelina et son entourage ont réussi les manœuvres en vue d’assurer sa réélection dans un scrutin n’ayant pas les caractères de liberté et d’équité requis par une élection véritablement démocratique. Les institutions n’ont pas eu la dignité de mettre leur code éthique en pratique, et l’opposition n’a pas été en mesure de trouver les ressources pour renverser la tendance. Les légalistes se réfugient derrière le juridisme pour affirmer que la (...)
  • Victoire sans gloire, mais avec péril

    vendredi 1er décembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 78 commentaires |  6604 visites
    Aujourd’hui, les yeux seront braqués vers la Haute cour constitutionnelle (HCC), qui va proclamer les résultats officiels de la présidentielle 2023. Toutefois, le suspense n’est pas au rendez-vous : il est facile et guère risqué d’affirmer qu’il n’y aura aucune surprise. À peu de choses près, la HCC devrait donc se placer dans la tendance des résultats officieux donnés il y a quelques jours par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Depuis des années, la HCC a habitué les citoyens à (...)
  • Derrière le mégalomane, l’apprenti-dictateur ?

    mardi 28 novembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 168 commentaires |  7774 visites
    Même si elle manque d’élégance et de moralité, la stratégie du clan Rajoelina s’est avérée efficace. L’alliance de fait mise en place pour assurer sa réélection a joué efficacement son rôle, tant au niveau politique (l’Union pour Andry Rajoelina autour du parti TGV), institutions électorales (CENI, HCC), forces de répression, sans oublier les différents rouages de l’administration. Si la victoire au premier tour est claire dans les circonstances extrêmement discutables et discutées de la présidentielle (...)
  • Scénario perdant, perdant

    jeudi 16 novembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 116 commentaires |  8759 visites
    On n’a aucune hésitation à prédire que l’abstention sera le grand vainqueur de la présidentielle 2023 à Madagascar. Pour mémoire, le pire taux de participation de l’histoire des élections républicaines a Madagascar était de 48%, lors du second tour de 2018. Cette année, ce record sera pulvérisé du fait de la conjonction de trois facteurs. D’abord, la multiplication de révélations d’erreurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au niveau des listes électorales et des cartes d’électeurs (...)
  • Le coup d’État par silence

    lundi 11 septembre 2023 | Ndimby A., Patrick A. | 43 commentaires |  6419 visites
    « (…) le Président du Sénat a demandé à la Haute Cour de constater sa volonté de renoncer à exercer les fonctions du Chef de l’État par intérim ; que pour des raisons personnelles, il ne pourra pas exercer pleinement les charges que la fonction de Chef de l’État exige ». Voilà 48 mots qui semblent bien anodins dans le texte de la Décision n°12-HCC/D3. Ces 48 mots génèrent plus de questions qu’ils ne donnent de réponse. Déjà, en l’absence de communiqué officiel du Président du Sénat, on serait bien curieux (...)
  • Réalisme économique ou populisme : l’échec du werawera

    samedi 16 juillet 2022 | Ndimby A. | 48 commentaires |  14661 visites
    Comme prévu, la spirale inflationniste s'est manifestée dans les transports en commun, et l'État est en train d'échouer à imposer la hausse des frais négociée à 600 ariary par Andry Rajoelina. Depuis quelques jours, les transporteurs appliquent les prix qu'ils estiment économiquement justes, allant à 800 ariary, voire 1 000 ariary sur les lignes suburbaines. Cela illustre la perte de légitimité des gouvernants qui savent qu'ils n'ont plus l'assise politique pour continuer à faire un forcing, comme dans (...)
  • Refuser la tentation de la crise

    jeudi 7 juillet 2022 | Ndimby A. | 30 commentaires |  5298 visites
    Si un artiste-peintre pouvait décrire Madagascar aujourd’hui, on y trouverait entre autres : grèves, invasion de criquets, famine, banditisme hors de contrôle, délestages d’électricité, coupures d’eau, inflation généralisée, corruption, décisions de justice injustes…. À ceci s’ajoutent tous les scandales qui ont émaillé les trois premières années du mandat présidentiel. Les dizaines de kilos d’or qui passent les frontières ou s'évaporent des coffres-forts ; l'euthanasie d'Air Madagascar à cause de (...)
  • 26 juin, célébration de la dépendance ?

    jeudi 23 juin 2022 | Ndimby A. | 120 commentaires |  8280 visites
    A quelques jours de la célébration du retour à l’indépendance, on pourra une fois de plus se demander ce que l’on fête vraiment. Qu’est-ce qui est prétexte aux festivités habituelles que sont défilé militaire, podium, lampions, pétards, festins familiaux et banquet étatique. Le paysage général ne rend pas évident cette indépendance que l'on s'apprête à célébrer. Politique : certains de nos politiciens (dirigeants et opposants) se sentent obligés de quérir l'adoubement (ou les instructions) des capitales (...)
  • Musique

    Kelly Rajerison a rejoint les étoiles

    lundi 21 mars 2022 | Ndimby A. | 12 commentaires |  3887 visites
    La nouvelle du décès de l’artiste Kelly Rajerison a provoqué durant le week-end une nuée d’hommages mérités sur les réseaux sociaux. Les mélomanes ont reconnu à sa juste valeur l’apport de cet auteur-compositeur-interprète au paysage musical malgache. Clément Rajerison avait été surnommé « Kely » (petit) depuis son enfance, en raison de sa chétivité. C’est ce surnom qu’il a légèrement modifié pour en faire plus tard son nom d’artiste. Sa passion pour la musique remonte également à son plus jeune âge. C’est à (...)
  • Au revoir Mireille, et merci pour tout !

    samedi 19 juin 2021 | Ndimby A. | 21 commentaires |  14139 visites
    C'est avec consternation que la rédaction de Madagascar-Tribune.com a appris le décès il y a deux jours de Mireille Rabenoro, une de nos éditorialistes. Elle avait à son actif 21 éditoriaux, publiés entre le 8 mars 2014 au 17 mai 2021, il y a tout juste un mois. C'est d'ailleurs un texte qu'elle a signé intitulé « La politique contre la logique : Des amalgames meurtriers » (3 juillet 2015) qui détient à ce jour le record du nombre de commentaires (348) pour un éditorial sur notre journal en ligne. (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 400

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS