Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 août 2022
Antananarivo | 00h38
 

Editorial

Refuser la tentation de la crise

jeudi 7 juillet | Ndimby A.

Si un artiste-peintre pouvait décrire Madagascar aujourd’hui, on y trouverait entre autres : grèves, invasion de criquets, famine, banditisme hors de contrôle, délestages d’électricité, coupures d’eau, inflation généralisée, corruption, décisions de justice injustes…. À ceci s’ajoutent tous les scandales qui ont émaillé les trois premières années du mandat présidentiel. Les dizaines de kilos d’or qui passent les frontières ou s’évaporent des coffres-forts ; l’euthanasie d’Air Madagascar à cause de l’incompétence et de la voracité ; les diverses affaires (bonbons sucettes, paniers garnis, écrans plats) ; le comportement de certains ministres et de leurs proches qui désacralisent l’honorabilité de fonctions censées être réservées aux "meilleurs d’entre nous." Il y a aussi des actes qui ont détourné du régime même ceux qui étaient disposés à lui accorder le bénéfice du doute, voire un cautionnement initial béat : les manigances de prestidigitateur pour tenter de faire du CVO ce qu’il n’était pas, y compris à l’échelle africaine ; les polémiques autour des projets présidentiels tels que Tanamasoandro et le téléphérique ; et surtout la construction illégitime et sacrilège du Colisée dans l’enceinte du Rova d’Antananarivo. En un mot comme en mille : le werawera ne suffit pas quand il est confronté à la réalité des faits.

L’opposition a donc largement de quoi faire pour surfer sur la frustration de la population. La virulence des propos entendus dernièrement du côté du Président Ravalomanana montrent une envie de commencer à souffler sur le feu à l’approche de l’échéance électorale de 2023. Le Syndicat des administrateurs civils est lui-même récemment monté au créneau. La perte de légitimité d’Andry Rajoelina est donc manifeste sur tous les azimuts, malgré la propagande qui tente de donner le change à coups de rodomontades et de fake accounts payés pour leur basse besogne. Question à poser à ceux qui rêvent d’un premier tour dia vita en 2023 : si Andry Rajoelina n’avait été élu que par un électeur inscrit sur quatre en 2018, comment pourrait-on imaginer que ce taux de soutien aurait pu s’améliorer depuis avec tout ce qui s’est passé depuis janvier 2019 ?

Il faut sauver la République

Dans cette atmosphère délétère, certains opposants pourraient avoir des velléités de capitaliser cette vague croissante de contestation et provoquer une crise politique. Ce dernier moyen est en effet l’approche classique de ceux qui savent qu’ils n’ont pas de chances de vaincre par les urnes dans le contexte du système électoral. Mais c’est également un moyen pour ceux qui ont accumulé des casseroles avec le régime actuel de se refaire une virginité politique, sans oublier ceux qui y voient enfin l’opportunité de devenir "quelqu’un" après avoir végété pendant des années. Combien de demi-minables sont-ils devenus des Môssieurs après 2009 ? Créer une crise et provoquer une transition est donc un schéma déjà éprouvé à plusieurs reprises, et qui arrange beaucoup de monde. Ceux qui sont au pouvoir actuellement sont d’ailleurs bien placés pour le savoir. C’est sans doute la raison pour laquelle ils commencent à manier la férule pour tenter d’éteindre la grogne dans l’oeuf. L’expérience de nombreux chefs d’État à Madagascar et ailleurs montre cependant que l’apparente position de force n’est qu’une illusion. Croire que l’arrogance et les intimidations garantissent la stabilité est un leurre. Il n’y a qu’à demander (entre autres) à Ratsiraka, Ravalomanana, Moubarak, Kadhafi, Ben Ali etc.

On sait toutefois quelles sont les conséquences de comportements de voyous politiques tels que coups d’État ou crise politiques. Jusqu’à aujourd’hui, nous payons les conséquences des crises de 2009 et de 2002 sur tous les plans (politiques, économiques et civiques). On se souvient de ce rapport de la Banque mondiale qui avait chiffré les coûts de la crise de 2009. Malheureusement, dans notre pays, seuls les auteurs qui ont raté leur coup d’État ou leurs mutineries sont punis pour leurs méfaits. Pour les autres, c’est tapis rouge et étoiles sur les épaules. Sans oublier le trésor de guerre permettant de revenir par la grande porte électorale plus tard en se proclamant porte-étendard de la démocratie. Le schéma qui a montré son efficacité fait sans doute rêvasser certains aujourd’hui.

Il est toutefois primordial de souligner que dans son état actuel, le pays ne peut se permettre un nouvel acte immature qui ne considérerait que l’effet immédiat sans se préoccuper des conséquences futures. On a déjà vu les résultats de la réthorique "on casse d’abord, on rebâtira après". Toutes les forces vives de la nation (institutions, classe politique, raiamandreny, milieu économique, société civile, monde universitaire, Églises etc.) doivent donc s’unir pour agir et refuser la nouvelle crise qui pend à notre nez, et pour laquelle plusieurs s’activent. En d’autres termes, exiger du pouvoir et de l’opposition le respect du calendrier électoral et un processus menant à l’organisation d’élections sereines et propres en 2023. Toutefois, plus facile à dire qu’à faire en constatant les abus du pouvoir.

Même si le réflexe naturel d’auto-défense serait de se débarrasser le plus rapidement possible et par n’importe quel moyen des clans dont le manque de performance et d’intégrité nuit chaque jour au pays, il faudra se réfréner et tout faire, non seulement pour aller vers les élections, mais également pour qu’elles aient un minimum de fiabilité et d’équité. Il ne s’agit pas de sauver le soldat Rajoelina, dont le sort ne nous préoccupe pas vraiment, mais de sauver la République et lui éviter de tomber encore plus bas. Devant ce dilemme entre une vision axée sur le présent immédiat et un futur à sauvegarder, les institutions qui avaient trouvé le moyen en 1996 et en avril 2018 de gérer la tension politique devraient se réveiller pour rapprocher les extrêmes avant qu’il ne soit trop tard, et qu’on en vienne encore une fois à appeler la médiation de la SADC. Sauf si nos institutions veulent démontrer qu’on ne parle pas la bouche pleine.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 7 juillet à 09:44 | MALIBUC (#9345)

    Comme l’a si bien dit Rajoelina : "Je serais élu par les urnes ou par la force", il est fort à craindre que 2023 ne soit le reflet des dernières élections.
    Bourrage des urnes, distribution de billets de 10000Ary et de bulletins de votes préremplis, trafic des listes électorales en tous genres (même les mort votent), substitution des urnes et échange, menace d’une armée de mercenaires et j’en passe.
    Mais le plus grave en soit, c’est que le peuple paiera encore une fois pour toutes ces malversations.
    De pauvre il passera à très très pauvre, qu’à cela ne tienne la malnutrition est un droit fondamental et c’est la vérité puisque c’est le Président qui le dit.
    Président que l’on adule lors de ses inaugurations fantômes en revêtant le teeshirt national ORANGE, en acceptant les 5000Ary de présence sur le bas côté des routes en criant "Alefa Prézida !"
    Une mascarade certe mais qui restera en mémoire et qui guidera les votants sur le choix des unes.
    Si la Démocratie est le pouvoir par le peuple alors laissons le peuple gouverner mais pas ces espèces de rigolos avide de pouvoir et d’argent.
    A ce jour la Grande Ile n’est qu’un vaste chantier à ciel ouvert abandonné depuis bien longtemps ou les machines rouillées semblent figées par le temps.
    Malheureusement et comme disait Jean Rostand :

    "Tant qu’il y aura des dictatures, je n’aurai pas le coeur à critiquer une démocratie."

    • 7 juillet à 11:17 | arsonist (#10169) répond à MALIBUC

      1. J’ai toujours écrit sur ce forum que
      ce n’est pas par la voie des urnes
      que l’on pourra chasser le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina du pouvoir !
      Merci, Sarko de nous avoir mis ce keum à la tête de notre État Gasy, dans le seul et unique but de satisfaire ton désir de vengeance contre les conduites très peu diplomatiques de Ra8 !
      Petit rancunier , va !
      Mais on a quand même fini, nous aussi, par te chasser du "Château".
      Regarde maintenant ce que tu es devenu !
      Combien de casseroles traînes-tu derrière toi actuellement ?

      2. Je suis toujours convaincu que,
      pour mettre ce pays et ces populations gasy sur la voie qui mène au développement et à la liberté,
      il faudra en tout premier lieu neutraliser totalement
      .l’actuelle classe politique gasy,
      .l’actuelle armée gasy,
      .l’actuelle police gasy,
      .toutes les institutions politiques et administratives actuelles gasy !

      Vous me diriez "vous voulez une guerre civile alors" ?
      Mais non ! N’exagérons rien !

      Je suis seulement convaincu que
      seule une lutte populaire prolongée,
      inspirée de celle de l’Algérie
      ou de celle du Vietnam,
      pourra sortir et sauver ce pays
      et ses populations
      de l’inhumain état de misère grave
      dans lequel le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina
      et ses complices
      ont plongé tout ce monde !

      Je rêve ? Je divague ?
      Peut-être !

      Mais qui peut prédire
      les réactions d’une population désespérée,
      et qui n’a plus le choix qu’entre
      d’insupportables conditions de survie
      et ... la mort ?

    • 7 juillet à 12:13 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Malibuc,

      "Je serais élu par les urnes ou par la force",

      N’écrivez pas n’importe quoi ici.

      Montrez-nous ici les preuves que Rajoelina a vraiment prononcé cette phrase.

  • 7 juillet à 11:27 | Inglewood (#6780)

    Nous restons globalement en accord avec ce que le Scribe nous a décrit. Mais,
    Pour que ce pays rejoigne réellement "les pays des Civilisés" ; il faudrait revoir de fond en comble toute l’Institution Judiciaire. Tout un programme s’enchainera ...

    • 7 juillet à 12:27 | MALIBUC (#9345) répond à Inglewood

      Isandra,
      Ferme ta bouche tu n’es pas crédible alors continue de faire tes copié/collé et fout la paix à ceux qui connaissent la vérité.
      J’étais à Tana en février 2009 et j’ai vu ceux qui ont tires sur la foule.
      Si j’étais toi je me cacherais dans un trou de souris et j’arrêterais de défendre l’indéfendable.

    • 15 juillet à 12:21 | Ibalitakely (#9342) répond à Inglewood

      Voici l’histoire d’un petit garçon qui, pdt un hiver, a rencontré une dame dans la rue & de lui demander :
      - Mme, pouvez-vous m’aider à mettre mes gants ? Bien sûr dit la dame & ils sont partis prendre place sur un banc public. Celle-ci (la dame) trouve un peu de difficulté à faire enfiler les gants, & c’est après quatre à cinq minutes qu’elle y parvient. Lorsqu’elle allait se lever, le gamin lui dit doucement : madame, les gants sont à l’envers [comme la culotte de Dagobert]. Alors en murmurant du chépakouà, elle retire les paires de gant pour réussir à les remettre dans les bonnes mains en deux ou trois minutes. & le garçon lui dit encore : ces gants ne sont pas les miens, & juste lorsqu’elle allait les retirer de nouveau, le gamin de continuer : ce sont ceux de mon frère & que ma mère m’a dit de porter. Elle a pu sortir un ouf soulagement, mais c’est en se tournant vers le petit garçon qu’elle a vu un peu morveux, alors à son tour de demander : petit garçon où est ton mouchoir ? & à celui-ci de répondre tout simplement qu’il l’a mis dans l’un de ses gants, * !* !* !* ↔ C’est tout à fait ce que notre Billy the Kid malagasy en fait de même actuellement avec les PTF.
      Vita tompoko a dit Samoela, ou plutôt Ibal’.

  • 7 juillet à 11:46 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Ndimby,

    Merci d’ être revenu plus tôt, pour nous apporter votre éclairage sur la vie politique du Pays.

    « Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple, et qu’on ne nous en arrachera que par la puissance des baïonnettes. » Comte de Mirabeau.

    La révolution française de 1789 venait d’ accoucher de la 1-ère République Française le 21 septembre 1792 par l’abolition de la monarchie constitutionnelle, et l’exécution du roi Louis XVI le 21 janvier 1793.

    Le principe de souveraineté de la gouvernance du Peuple, nommément la démocratie, par des élus représentant ledit Peuple, nommément La République est né.

    La naissance de La 1-ère République a pu avoir lieu finalement, car les baïonnettes, l’armée royale n’ a pas pu ou pas voulu, vraiment défendre le roi.

    La gouvernance à Madagascar n’ a de démocratique et de républicain, que de nom.

    C’est juste une dictature même pas éclairé d’ Andry Rajoelina alias SAR DJ Lapin Crétinisme, sous notamment la férule conjointe d’une kleptocratie républicaine et d’une armée bienveillante envers Pouvoir, car bien choyée par cette dernière.

    Pour que la République à Madagascar puisse être sauvée et vraiment renaître, une condition sine qua non, est que l’ armée redevienne apolitique, qu’ elle reste neutre, sinon la République ne pourra jamais revivre ?

    Le Peuple Malagasy engoncé dans sa problématique bassement nutritionnel, est-il apte à raisonner l’ Armée, pour que cette dernière comprenne qu’ elle n’existe que par la volonté du Peuple et qu’ elle est à son service.

    Sans être antimilitariste, personnellement pour un pays comme Madagascar, qui n’ a pas d’ennemis extérieurs potentiels, je ne vois pas l’intérêt d’une Armée.

    De mon avis, Madagascar aurait juste besoin d’ une police militaire bien dotée, mais celà est un autre débat.

    Cordialement.

    • 7 juillet à 12:19 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      "choyée par ce dernier" au lieu de "choyée par cette dernière"

      "nutritionnelle" au lieu de "nutritionnel"

    • 7 juillet à 18:11 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      YaR salut,
      Juste une petite remarque .
      - La chute de Louis XVI avait accouché la 1ère République qui ne durait que 11 ans seulement avant l’instauration de l’empire français sous Napoléon 1er à partir du 18 Mai 1804 jusqu’à sa première abdication le 4 Avril 1814 .....Le Premier Empire s’achève le 6 avril 1814 (abdication de Napoléon à Fontainebleau, après sa déchéance prononcée à Paris le 2 avril par le Sénat, et départ le 20 avril pour l’île d’Elbe). Il est suivi par la Restauration des Bourbons, interrompue par l’épisode des Cent -Jours du 20 mars au 7 juillet 1815.
      - Puis de nouveau le retour au régime monarchique constitutionnel ....
      Louis XVIII — né le 17 novembre 1755 à Versailles sous le nom de Louis Stanislas Xavier de France et par ailleurs comte de Provence (1755-1795) — est roi de France et de Navarre du 6 avril 1814 au 20 mars 1815 puis du 8 juillet 1815 à sa mort, le 16 septembre 1824, à Paris.
      - Après sa mort Charles X lui succéda ,roi de France et de Navarre de septembre 1824 à août 1830, sous le nom de Charles X.
      - Puis ,il y eût Louis Philippe , le dernier roi à avoir régné en France, entre 1830 et 1848.
      - Charles Louis Napoléon Bonaparte, est un monarque et un homme d’État français. Il est à la fois l’unique président de la Deuxième République, le premier chef d’État français élu au suffrage. universel 10 décembre 1848.
      Conclusion : Avant que la République française naisse réellement dans la continuité ,entre la première République et la naissance de la 2ème ,il se passa un demi siècle .C’est pour dire la tradition française avec leurs rois qui se succédèrent ,ils avaient du mal à se défaire au régime monarchique constitutionnel . Bien sûr ,contrairement aux Anglais qui optèrent plutôt au régime monarchique parlementaire jusqu’à ce jour.

  • 7 juillet à 12:41 | TAHINA (#9882)

    Madagasikara AKADEMIA misahana ny HARENTSAINA, ny KOLONTSAINA, ny KOLOSAINA, ny HaiFAMPIANARANA, ny HaiFANABEAZANA, ny HaiFANARENANA IFOTONY sy ny HaiFAMPANDROSOANA Matotra sy Maharitra ny FIRENENA.
    Ny Profesora Johnson Jacky THAÏNA
    Profesora Ny HaiMAROLAFY sy ny Rohivondronan-TARANJA
    Professeur Pluridisciplinaire et interdisciplinaire et Conférencier
    Enseignant d’Université
    No maneho ary MANENTANA ity ZARA SOAFAHALALĀNA ity ho ANTSIKA Olom-pirenena REHETRA (Ray aman-dReny, Raiamandreny, TANORA, ANKIZY sy ireo TARANAKA mbola ho avy)
    ANTSO AVO !... FANAIRANA AVO !... FAMPITANDREMANA AVO !...

    Efa MIHARIHARY fa efa IDIRAN-DOZA MITOTONGANA POTIKA FAOBE io ny FIRENENTSIKA !…
    TSY AMPY intsony, TSY TSARA, sady TSY MATOTRA ny MITSIKERA-MITSIKERA fotsiny. Ny tena ILAINTSIKA dia ny MAMPAZAVA ny TENA OLANA IFOTONY nahaPOTIKA mahaPOTIKA FAOBE ny FIRENENTSIKA, ary FARANANTSIKA amin’ny FANOMEZANA ny tena VAHAOLANA tsara, matotra sy maharitra…

    Mba AMPAZAVA tsara ho azy ny TENA VAHAOLANA HaiFANARENANA IFOTONY sady HaiFAMPANDROSOANA tsara KALITAO matotra sy maharitra ny FIRENENTSIKA …, dia TSY azontsika IHODIVIRANA intsony, fa ATAONTSIKA MAZAVA tsara MIALOHA ireto TEBOKA TELO(3) tena OLANA IFOTONY nahaPOTIKA ny FIRENENTSIKA ! ! Ary indrindra indrindra, tena NAHAPOTIKA FAOBE ireto FOTOTRA FITO (7) SAROPADY TENA miantoka ny AIN’ny FIRENENTSIKA sy ny tena HaiFAMPANDROSOANA .

    Ndao àry FANTARINTSIKA ireto TEBOKA TELO (3) tena OLANA IFOTONY nahaPOTIKA ny FIRENENTSIKA
    Tohiny etsy AMBANY...

  • 7 juillet à 12:47 | TAHINA (#9882)

    ireto TEBOKA TELO(3) tena OLANA IFOTONY nahaPOTIKA ny FIRENENTSIKA ! ! Ary indrindra indrindra, tena NAHAPOTIKA FAOBE ireto FOTOTRA FITO (7) SAROPADY TENA miantoka ny AIN’ny FIRENENTSIKA sy ny tena HaiFAMPANDROSOANA .

    1. Ny FIFIDIANANA FILOHAM-PIRENENA teto Madagasikara dia efa VOASANDOKA FITAOVANA, RAFITRA sy SAINA MALOTO !... VOLA MIAFINA MAIMBO MALOTO ! TSY MISY FAMERANA ! TSY MISY hoe VOLA AVY AIZA ? TSY MISY LALᾹNA MANASAZY !... VOASANDOKA CENI-MALOTO AMBOLETRA (aty Afrika) avy any IVELANY mikirakira AMBADIKA ilay FIFIDIANANA MALOTO !... ANDRAOFANA an-JAMBANY ny FAHEFANA rehetra ! ... TSY AZO IVALOZANA Rakotoarisoa HCC-MALOTO !… VORODAMBA sy Kasikety ! JIRO Mipipika FAMPANDIHIZANA adàla FITOMBENANA !...MANETRY ny maha Malagasy ANTSIKA ho VENDRANA ! Ny FIRENENTSIKA ho mora ARIPAKA ho VOARIPAKA POTIKA an-JAMBANY an-KADY amin’ny FAMPAHANTRANA marolafy…
    2. Kandidà ROA samy TSY MANANA akory ny FAHAIZANA (« COMPÉTENCES ») sy ny FAHALALᾹNA (« CONNAISANCES et SAVOIRS ») takian’ny ANDRAIKTRA AVO SAROPADY no NIJABAJABA nifaninana MIADY ho FILOHAMPIRENENA sady ho Filohan’ ny CSM (Filankevitra Ambony ny Magistratiora !) Manao fifanarahana TSY MISY HaiFITANDREMANA any ivelany ka MANGEJA ! mampidi-DOZA ny FIRENENTSIKA : A N Rajoelina TGV-MAPAR-IRD Mpanao DOKAMBAROTRA ZAZA-SAINA sehoseho HETSI-PO VETIVETY-DJ VELIRANO TSY NISY FANDALINANA TSY NISY LAMINA Planina STRATEJIKA MIALOHA enti-MANATANTERAKA ! zara raha manana « Bac » ka mora MIANJERA amin’ny DISO ! ny POAKATY ! ny FITAKA ! Ny Manala-baràka MANETRY ny maha Malagasy ANTSIKA ho VENDRANA ! ary TENA MAMPIDI-DOZA ! nifaninana tamin’i M. Ravalomanana-TIM MPITONDRA RONONO TSY TANY AN-TSEKOLY ! ka AMBOLETRA « MINOA FOTSINY IHANY !... » SEHO IVELANY POAKATY ihany koa ! efa NAMPIDI-DOZA NANDRIPAKA ny TOEKARENA sy ny HAREM-PIRENENTSIKA sady MAMPIFANGARO ny VOLA MIAFINA MALOTO ! RAFITRA MALOTO sy ny FIANGONANA-FJKM-BAIBOLY-ANDRIAMANITRA…
    3. TENA NAMPIDI-DOZA namarina ANTSIKA an-KADY koa ny FANAOVANA DISO ! sy ny FANDIKA MALOTO ! ny teny hoe « PÔLITIKA » teto Madagasikara !...
    TSY NISY, ary mbola TSY MISY ny TENA HaiFAMPIANARANA tsara KALITAO ; TSY MISY ny TENA HaiFANABEAZANA MORA AZO TSARA KALITAO MANAZAVA sady indrindra MAMPITANDRINA ho ANTSIKA REHETRA ny TENA DIKANY MADIO ary MENDRIKA ny teny hoe « PÔLITIKA », ny ETIKA (fitondram-piaina, fahaiza-miaina) sy ny DEÔNTOLOJIA (fitsipi-piaina), ny HaiSOATOAVINA, ny HaiPEDAGÔJIA ary indrindra ny FAHAIZANA (COMPÉTENCES) sy ny FAHALALᾹNA (CONNAISSANCES-SAVOIRS) TSY MAINTSY ANANANAO raha te anao « PÔLITIKA » na te ho FILOHAM-PIRENENA, na te ho PRAIMINISTRA, na te ho MINISTRA, na LOHOLONA, na SOLOMBAVAMBAHOAKA…, mba TSY AMPIDI-DOZA lasa MPANAO HETSI-PO vetivety ! FITAKA ! DISO ! FAMOTEHANA ! FAMPAHANTRANA ! MAMARINA AN-JAMBANY AN-KADY ny FIRENENTSIKA dia i Madagasikara sy isika Vahoaka Malagasy Zanany (Ray aman-dReny, Raiamandreny, TANORA, ANKIZY, sy ireo TARANAKA Malagasy mbola HO AVY !...
    IREO TEBOKA TELO ireo izany no tena OLANA IFOTONY NAHAPOTIKA ! MAHAPOTIKA FAOBE ho azy TSY MAHAGAGA ny FIRENENTSIKA ! Ary indrindra indrindra, NAHAPOTIKA FAOBE ireo FOTOTRA FITO (7) SAROPADY TENA miantoka ny AIN’ny FIRENENTSIKA sy ny tena HaiFAMPANDROSOANA .
    Fa inonona tokoa moa ireto hoe « FOTOTRA FITO (7) SAROPADY »ho POTIKA FAOBE ho azy ireto ?
    Ndao àry ho JERENTSIKA ary ho FANTARINTSIKA izany…
    Tohiny etsy AMBANY

    • 7 juillet à 13:27 | Turping (#1235) répond à TAHINA

      Tahina
      Manimba ireo zavatra soratanao ireo teny ataonao amin’ny sorabe (majuscule ) ,fa kosa marina ireo zavatra voalazanao .
      Ny tena olana anie ranamana efa averimberina eto e . Tsy ny resaka fisian’ny profesora maro no olana fa resaka mipetraka eo amin’ny tsy fipetrahan’ny tena hetaheta misy eo amin’ny tsirairay avy tena hivoatra .Ny profesora toy an’i Solofo Jonis ,tsy nomena fahalalana sy fanampiana goavana ,nefa olona tokony hahavaha ny olana ara-tsolika .Jereo amin’ny Youtbe dia hitanao ao ny zavatra nolazainy.
      - Betsaka koa izany ireo olona lazaina fa henin-kaja : profesora ,mpitsara ,sns.....tsy hoe mitsaratsara akory fa mampiasa izay grady ananany izay ireo mba hahatafavoahany ho an’azy samirery na amin’ny lalana maloto azy ny fomba anaovany izany .
      - Ohatra misy Toyota V8 io ,dia ahoana ny fomba ahazoana an’io amin’ny fomba rehetra na hanodina ny volam-panjakana amina miliara aza ???? nefa olona ambony toerana eo amin’ny fanjakana no manana izany foto-pisainana izany ?dia ohatran’izay daholo .Nefa ny tena olana mianjady amin’ny ramalagasy ,ny valala be mandry etsy an-daniny modiana tsy hita.
      - Ilay fiarahana misalahy ,tena miara miasa sy miady izay ampisondrotra ny firenena izany no tsy misy ao amintsika miaraka amin’io toe-tsaina voalazako io satria ,ireo noheverina fa nahavita fianarana ambony izay tokony hiady hanao izay hampisondrotra ny vahoaka sy ny firenena tsy mitady afats’izay tombotsoany manokana amin’ny tsy fahamarinana . Jereo anie ,ny fananan’ny tena olona manakarena aty ivelany daholo no tadiavin’ny ireo izay mahitahita ao amin’ny tanàna.
      - Ka ilay resaka deontolojy ,fitsipika arahina tsy misy fotony ,.....jereo anefa ny japoney sy ny foto-pisainany,manaja ireo fitsipka rehetra sy ny emperora ry zareo izay tena miaro ny tombotsoan-dry zareo ,na tamin’ny fotoana sarotra aza rehefa resy t@ ady lehibe faharoa ,mahay miara mivondrona foana .

  • 7 juillet à 12:50 | Turping (#1235)

    Dixit : Barack Obama ,l’ex-président des Etats-Unis .
    Les états d’Afrique n’ont pas besoin des Hommes forts mais des institutions démocratiques fortes pour s’en sortir .
    Citation : « Une Afrique qui a besoin d’institutions fortes au XXIème siècle comme l’affirme Obama, c’est une Afrique où les institutions de profils démocratiques sont en mesure de survivre à leurs géniteurs/concepteurs, de résister fermement aux humeurs de ceux-ci et d’assurer durablement et en toute équité les prérogatives qui sont les leurs.
    - 1)Les institutions plurielles :

    I-Institutions plurielles

    - Les institutions peuvent s’entendre comme des cadres structurés, plus ou moins complexes et élaborés, gouvernés par des règles plus ou moins cohérentes pour assurer une mission sociale, politique, économique, culturelle (…) donnée, mission par laquelle une institution particulière tire son identité sociale ou sa spécificité. Entendues comme telles, les institutions peuvent se recenser dans différents domaines.

    -Les plus grandes dictatures du monde ont eu recours à leurs institutions propres »

    - Celles-ci comptent parmi tant d’autres comme l’institution hospitalière, religieuse, coutumière, judiciaire, scolaire, démocratique, etc. Au regard de cette diversité, il devient évident que la démocratie n’est pas seule, en tant que système politique, à avoir le monopole des institutions.

    Dans ces conditions, comment comprendre la confrontation faite par le Président américain entre « hommes forts » et « institutions fortes » dans notre contexte actuel, c’est-à-dire, le XXIème siècle ?

    En effet, les plus grandes dictatures du monde ont eu recours à leurs institutions propres, qui ont souvent été de puissantes machines aux mains des dictateurs, pour asseoir leurs ambitions totalitaires.

    - Nul ne contestera que l’armée est une puissante institution en Corée du Nord, sous les ordres de son leader suprême Kim Jong-un, – dans un régime qualifié de dictature par nombre d’analystes et médias occidentaux.

    - La différence entre institutions démocratiques et institutions dictatoriales, c’est que les premières – indexées dans le discours du Président Obama-, sont dépersonnalisées, exerçant dans l’esprit de la séparation des pouvoirs et font prévaloir l’expression libre des citoyens alors que les secondes, sont surtout des instruments au service d’un souverain, d’un homme qui leur fait de l’ombre, ou si l’on veut encore au sens d’ Obama, au service d’« hommes forts ».
    Aussi, les institutions démocratiques sont au dessus des citoyens considérés à titre personnel, pendant que dans une dictature, si le mystère est entretenu auprès de la majorité des personnes ordinaires qu’elles ne doivent pas être défiées, elles demeurent en revanche, de simples instruments, soumis aux ordres du dictateur, qui décide de leurs sorts, selon son bon vouloir (…).

  • 7 juillet à 12:53 | Turping (#1235)

    suite,

    - Mes commentaires :
    - La problématique à Madagascar que j’ai évoquée ici à plusieurs reprises c’est que depuis l’indépendance octroyée sous dépendance ayant accouchée des voyous du pouvoir ,les richesses du pays sont accaparées entre les mains de quelques voyous du pouvoir et ceux qui le gravitent pour s’enrichir vite avec les opportunités qui se présentent .
    - Pour y arriver , il faut décentraliser ,déconcentrer le pouvoir .Avant tout travailler profondément sur les problèmes liés à la corruption et au détournement .......Le vrai développement se passe normalement au sein de chaque collectivité locale et territoriale .
    - Dans les pays qui avancent ,ce n’est pas un président de la République qui occupe temporairement pour un mandat ou deux qui fait changer radicalement la vie sociétale du pays mais les émancipations citoyennes et les travaux effectués par les élus ,les députés ,les présidents de région au fil du temps et cela peut prendre quelques décennies .
    Conclusion : Il était temps de changer le mode de gouvernance imposé par le pays colonisateur car chez eux ,même en France ils ont fait beaucoup de reformes depuis . La loi du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des régions fonde la décentralisation contemporaine et elle apparaît comme un formidable contre-pouvoir à un Etat jugé monocolore.
    - Singez intelligemment ce qui se passe ailleurs si cela vous fait avancer mais pas bêtement en sauvegardant votre identité nationale ,et la souveraineté nationale .
    - Certes ,pour y arriver il y a du pain sur la planche ....voire même vers des mouvements revendicatifs et révolutionnaires .Aux actions ,sans faire trop de bla bla !
    - Pourquoi ne pas penser à la création de préfecture dans chaque région ?
    - Chaque préfecture est dirigée par un préfet élu, dont une des charges est de faire valoir les intérêts de sa circonscription auprès du gouvernement central. Cependant les collectivités locales jouissent, selon la constitution, d’une autonomie certaine, ce qui les autorise à gérer leurs biens en fonction des besoins locaux et à stipuler leurs propres règlements.
    - Les critiques oui , ... mais on là aussi pour donner des conseils .Ny am-bava homana ,ny am-po mieritreritra !

  • 7 juillet à 12:55 | TAHINA (#9882)

    Manasa antsika àry, andao ho FANTARINTSIKA ireto FOTOTRA FITO (7) SAROPADY tena miantoka ny AIN’ny FIRENENTSIKA, ho POTIKA FAOBE an-JAMBANY ho azy mampidi-DOZA ireto :

    1. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny FAMPIANARANA sy ny FANABEAZANA eto Madagasikara !
    (DISO ary FITAKA raha RINDRINA miloko sy Dablio no lazaina fa SEKOLY manara-PENITRA !
    Na ny Banky Mondialy aza efa NANAITRA ! 97% ny Ankizy latsaky ny 10 taona TSY MAHAY MANORATRA, TSY MAHAY mamaky TENY ! TSY MAHAFEHY na teny Malagasy na teny frantsay, na anglisy…TSY MISY HaiPôlitika stratejika madio sy mazava ny TENY enti-mampianatra !...Ny MPAMPIANATRA kanefa TSY MAHAY akory izay TARANJA tokony ampianarina ! TSY MISY HaiPedagôjia ! Ny Praograma RATSY kalitao ! ...Fampianarana sy Fanabeazana TSY MAHASAHANA TSY MAHAMPITA akory ny Harentsaina tena ilain’ny HaiFAMPANDROSOANA ! fa efa mampidi-DOZA ! MITOTONGANA ! RATSY ! MISAFOTOFOTO ! MONAMONAINA !...manao SORONA an-JAMBANY ny TANORA ! sy ny ANKIZY !... lasa TOSIKA mampitsaoka andaharana ! TSY MISY haiFIFANDRAISANA amin’ny ASA sy ny HaiORINASA !...Dokambarotra zaza saina tena DISO ary FITAKA raha milaza ilay hoe Filohampirenena fa « ny teknolojia nomerika hono no vahaolana ! » « zarainy rakibolana hono dia lasa MAHAY DAHOLO ny Mpianatra !... »...Porofo fa TSY MISY HaiJERY AVO MITAMBATRA, TSY MISY HaiFANDALINANA sy LAMINA… fa de hetsi-po vetivety ! kabaribary tsy mahatakadavitra ! mijabajaba ANDRAKANDRANA KITOATOA ! nanovanova ny Ministry ny Fampianarana sy ny Fanabeazana)… Ny Ministry ny KOLONTSAINA TSY mahafantatra akory ny tena DIKANY, ny HaiJERY AVO MITAMBATRA, ny HaiFANAJANA, ny HaiFITANDREMANA, sy ny HaiFANANDRATANA ho AVO KALITAO ny atao hoe « ny KOLOSAINA » sy « ny KOLONTSAINA » maha izy azy ny maha Malagasy…
    2. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny TOEKARENA sy ny SOSIALY !
    3. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny Lalàna sy ny FITSARÀNA !
    4. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny FIAROVANA marolafy ny FIRENENTSIKA !
    5. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny FITANDREMANA ny fanatontoloana sy ny fifandraisana eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena maro fahasarotana !
    6. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny HaiGOVERNANSY, ny HaiRAFITRA stratejika , ny Kalitaon’ny HaiFITONDRANA ny FIRENENTSIKA ! (Filoha sy ny Governemantany ANDRAKANDRANA KITOATOANY (fanovana in-5 tao anatin’ny 3 taona !)) LANY ANDRO miteniteny foana ! mampidi-DOZA mahaPOTIKA an-JAMBANY mamarina an-KADY ny FIRENENTSIKA !...
    7. POTIKA ho azy TSY mahagaga ny FIFAMPITOKISANA tena ilain’ny RAFITRA Systemika sy TAMBAZOTRA STRATEJIKA HaiFIARAHA-MIASAn’ireo MANAM-PAHAIZANA Malagasy eto Madagasikara sy any ivelany MANERANA izao TONTOLO izao, manana FINIAVANA, FANIRIANA voajanahary ANAVOTRA, ANATANTERAKA ny tena HaiFAMPANDROSOANA ny FIRENENY ! ny FIRENENTSIKA !

    Inona àry no TENA VAHAOLANA matotra sy maharitra ka sady HaiFANARENANA IFOTONY no HaiFAMPANDROSOANA ny FIRENENTSIKA ?

    Manasa antsika, andao àry jerentsika ary fantarintsika ny tena VAHAOLANA.
    Tohiny etsy AMBANY…

  • 7 juillet à 13:02 | TAHINA (#9882)

    Tohin’ny etsy AMBONY

    Ny TENA VAHAOLANA Matotra sy Maharitra :
    ARAVONTSIKA ho teboka 3.

    1. FANDRAVANA io Governemanta ANDRAKANDRANA kitoatoa faha-5 tao anatin’ny 3 TAONA io !…ATSANGANA ny Governemanta-Filankevitra AMBONY ny Stratejia HaiFANARENANA IFOTONY ny KALITAOn’ny GOVERNANSY sy FAMPANDROSOANA an’i Madagasikara.
    Création d’un « Gouvernement-Conseil Supérieur Stratégique pour la REFONDATION de la Qualité de la GOUVERNANCE et le Développement de Madagascar ».
    2. AMPIARINA ny FIFAMPITOKISANA RAFITRA Systemika sy TAMBAZOTRA STRATEJIKA HaiFIARAHA-MIASAn’ireo MANAM-PAHAIZANA Malagasy eto Madagasikara sy any ivelany MANERANA izao TONTOLO izao.
    3. Ny VAHAOLANA tohiny dia efa VOARAVONA (Teny Frantsay) etsy ambany « ny ANDRAIKITRA « Missions » » n’i Madagasikara AKADEMIA sy ny Oniversiten’ny HARENTSAINA, ho POROFO fa TENA ILAINTSIKA koa no sady ILAIN’ny TENA HaiFAMPANDROSOANA ny FIRENENTSIKA ny mifehy ary MAHAY TENIM-PIRENENA hafa…

    MADAGASCAR-Académie et Université des SAVOIRS
    . Pour le PEUPLE-Malagasy-ENFANTS de Madagascar, pour une ÉDUCATION NATIONALE de Qualité un SYSTÈME ÉDUCATIF et une ÉDUCATION CITOYENNE de Haute Qualité.
    . Pour la Qualité Systémique et l’Efficience de l’ÉTAT, des INSTITUTIONS, de la PRÉSIDENCE de la République et de la Bonne GOUVERNANCE de Madagascar.
    . Pour la SYSTÉMIE et la STRATÉGIE de DÉVELOPPEMENT de QUALITE et DURABLE de Madagascar.
    Ses Missions :
    EXPERTISE Audit-Conseil/ Analyse-Diagnostic Problématique Solution/VISION /VEILLE /Créativité Proactivité Innovation Ingénierie/ Pertinence-REGULATION-Restructuration-REFONDATION/ SYSTÉMIE et STRATÉGIE/ Coaching MENTORAT (Mentoring) et LEADERSHIP pour la SYSTÉMIE et la STRATÉGIE de DÉVELOPPEMENT de QUALITÉ et DURABLE de Madagascar, face à la RÉALITÉ et les VRAIES PROBLÉMATIQUES de la MONDIALISATION Globalisation FINANCIARISÉE...
    EXPERTISE de l’ÉFFICIENCE de la QUALITÉ SYSTÉMIQUE et de la STRATÉGIE de la PRÉSIDENCE de la République, de la GOUVERNANCE, de la PRIMATURE, des MINISTÈRES… et de la PRÉVENTION des problématiques de dangereuses DÉFAILLANCES de l’ÉTAT et des INSTITUTIONS à Madagascar.
    EXPERTISE pour un SYSTEME ÉDUCATIF de QUALITÉ, pour une ÉDUCATION NATIONALE de QUALITÉ, une ÉDUCATION CITOYENNE de Haute QUALITÉ pour TOUS à Madagascar.
    EXPERTISE sur l’ENTREPRENEURIAT de qualité à Madagascar (Enseignement et Formation de qualité, Création d’une entreprise, VISION MANAGEMENT et STRATÉGIE, SUIVI…) la TRANSVERSALITÉ Systémique et Stratégique du PATRIOTISME, du PATRIOTISME d’ENTREPRISE et du PATRIOTISME de l’ÉCONOMIE face à la REALITÉ très PROBLÉMATIQUE de la MONDIALISATION-Globalisation-FINANCIARISÉE...
    EXPERTISE et L’ENSEIGNEMENT de QUALITÉ pour TOUS à Madagascar de la « POLITIQUE » (La DÉFINITION pertinente et facile à comprendre, le CADRAGE, l’ÉTHIQUE, la DÉONTOLOGIE, les VALEURS pour la qualité et l’efficience, la CONFIANCE CITOYENNE, les SAVOIRS-CONNAISSANCES et les COMPÉTENCES nécessaires, le SENS de la PÉDAGOGIE d’une ÉDUCATION CITOYENNE de qualité pour TOUS et pour le DÉVELOPPEMENT de qualité et DURABLE de Madagascar…) la GéoPOLITIQUE, La GéoSTRATÉGIE, La DIPLOMATIE, les VRAIES PROBLÉMATIQUES de la MONDIALISATION-Globalisation-Financiarisée SANS GOUVERNANCE crédible et SANS DROIT International crédible …
    (Tohiny ETSY AMBANY…)

  • 7 juillet à 13:05 | TAHINA (#9882)

    (Tohin’ny etsy AMBONY…)
    Pr Johnson Jacky THAÏNA
    Professeur Pluridisciplinaire et interdisciplinaire et Conférencier
    Profesora Ny Haimarolafy sy ny Rohivondronan-taranja
    Enseignant d’Université (a enseigné en France à l’Université de Rennes 1 ; à l’INSA de Rennes ; au Campus Ker Lann…) thaina.johnson@neuf.fr

    Professeur d’Economie de Mondialisation Globalisation Financiarisée Des problèmes des Relations Internationales Droit et Institutions Gestions : Marketing Technologie et Production Comptabilité et Finance Ressources Humaines Entrepreneuriat Management Technologie Mathématiques appliquées Transversalité Communication et Culture Synergie Systémie et Stratégie de Développement

    Président et fondateur du Parti Politique :
    Rassemblement du Peuple-Malagasy-Enfants de Madagascar pour la QUALITÉ Systémique et Stratégique de la GOUVERNANCE de l’ÉTAT, la PÉDAGOGIE la SYSTÉMIE et la STRATÉGIE de DÉVELOPPEMENT de QUALITÉ et DURABLE de Madagascar.
    Mpitari-dalana, Prezidà ary Namorona ny Antoko Politika :
    Fivondronan’ny Vahoaka-Malagasy-Zanak’i Madagasikara
    Ho amin’ny Kalitaon’ ny HaiFampianarana, ny HaiFanabeazana, ny Systemia sy ny Stratejian’ny HaiFITONDRANA ny FIRENENA, ny HaiFAMPANDROSOANA Matotra sy Maharitra an’i Madagasikara.
    CONTRE les A.N. Rajoelina-TGV-Mappar-IRD, Ravalomanana-TIM, Rajaonarimampianina-HVM…Responsables de la destruction systémique et stratégique de Madagascar…
    MANOHITRA an’Andriamoatoa isany (ny Governemantany sy ny Antokony…) : A .N. Rajoelina-TGV-MAPAR-IRD, M. Ravalomanana-TIM, Rajaonarimampianina-HVM… samy Tompon’andraikitra feno, nahaPOTIKA FAOBE systemika sy stratejika ny FIRENENTSIKA.

    Misaotra ANTSIKA mifampizara ity FANAIRANA, FANAMBARANA, FAMPIANARANA sady SoaFANABEAZANA ny maha OLOM-PIRENENA ity...Ny HaiFANARENANA IFOTONY sy ny tena HaiFAMPANDROSOANA matotra sy maharitra ny FIRENENTSIKA…
    Maneho ny RARY SOA...Ilay TSARA INDRINDRA…

  • 7 juillet à 13:07 | Isandra (#7070)

    Ca rebelotte ! Ndimby reprend son service en tant que le prédicateur de haine contre Rajoelina. Il va retenter pour l’empêcher d’être réélu, mais, mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Izay ilay hoe valala misy ny mpilaza mahay. Si Ndimby avait écrite une description de la situation moins pire, cela m’aurait surpris. Peut on dire qu’il est lucide, en écrivant cet éditos, je doute fort. Comment peut l’être quand votre coeur est plein de haine ?

    Tout cela s’ajoute, la mauvaise foi, voire la malhonnêteté. Il fait semblant d’ignorer comme si rien n’était que Madagascar comme tous les pays du monde, est aussi atteint par cette grave crise sanitaire, et cette guerre en Ukraine, lesquelles ont de conséquences graves sur l’économie et le déroulement de réalisations des projets présidentiels, surtout, les quotidiens de la population.

    C’est fait exprès, l’objectif, c’est de tout mettre sur le dos d’un homme qu’il hait depuis le début.

    Inutile, aussi de préciser, selon lui(logique en lui-même), que tous ces maux qu’il a cités, étaient déjà là, quand Rajoelina est arrivé au pouvoir en 2019,...et celui-ci n’avait assez pas de temps en 2020-2021, pour s’en occuper pleinement par suite de cette crise sanitaire, que presque tous les dirigeants du monde étaient obligés de mettre la lutte contre, en priorité par dessus tout.

    Bien sûr, il ne tentait même pas de citer tout ce qui marche, surtout pas, les réalisations, ni l’avis favorables de nos partenaires, etc pour donner l’impression à ses lecteurs que ce régime n’a rien réalisé du tout depuis leur arrivée au pouvoir.

    Question objectivité, ça il ignore. Là, il a rempli les critères d’un militant, mais, non pas éditorialiste, qui manque cruellement chez MT.

    Néanmoins, je dois avouer que les forumistes andafy de ce MT sont gâtés par cet éditos.

    • 7 juillet à 14:28 | Demokraty (#9635) répond à Isandra

      Misy IRAY diso ve ny resak’ingahy Dimby etsy ambony raha notanisa ny zavatra tsy mandeha eto amin’ny firenena ?
      TSIA.
      Ka nanomboka oviana no hoe FANKAHALANA (« haine » hoy Isandra) ny fitanisana ny fahadisoana sy tandrevaka ? Sao dia tsy fankahalana no olana eto fa ny FANATISME, ka tsy mahatanty tsikera.
      Dia hoy indray Isandra : UKRAINE.
      Lasa ny 73.5 kg volamena : Ukraine.
      Namboarina ny Colisée : Ukraine.
      Nitifitra t@ kalak tsy misy arakaraka ny vadin’ny ministra iray : Ukraine
      Migrevy ny MAE fa manao fanavakavahana ara-bolonkoditra hono ny ministra : Ukraine.
      Azo tohizana lavabe.
      Sa atao tereko ho masaka toa volombonjaza ny ady any Ukraine mba ialàna pà ?
      Manao revy fanatika Isandra : Ukraine 😂🤪

    • 7 juillet à 15:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Demokraty,

      Valio ary aho :

      Ireo, zavatra notanisainao ireo ve izany no nahatonga ny vidim-pianana hiakatra amin’izao fotoana izao, izay mamely ny firenena rehetra maneran-tany :

      - ny 73.5 kg volamena
      - Colisée
      - tifitra t@ kalak tsy vadin’ny ministra iray...?

      Tsy nisy fiatraikan’ny mihitsy tamin’ny fianan’ny gasy ve ny Guerre any Ukraine ?

    • 7 juillet à 16:49 | Demokraty (#9635) répond à Isandra

      Hoy ny vazaha : « quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage »
      Ny an’Isandra indray : « quand on veut sauver sa poule, on dit qu’elle pond de l’or ». Na sanatria aza angamba hanao maloto eo amin’ny arabe ny olona ivavahany, dia mbola hitehaka ihany Isandra hoe « merci Prezida fa nanome zezika maimaimpoana ». Mody fanina Isandra na mody tsy mahita fa misy fahadisoana goavana maro nataon’ity fitondrana ity

  • 7 juillet à 15:11 | Aulivier643 (#11346)

    Aucun artiste peintre sein d’esprit ne s’aventurera à "décrire" Madagascar.

    Madagascar était, est et sera éternellement la propriété exclusive des beaux parleurs, des enchanteurs..des éditorialistes et des flagorneurs..tous complices d’un entre soit coupable et ...

    a jamais WINNER incompris..

    On ne change pas une équipe cakkelle gagne.

    Et d’ailleurs ca tombe bien..

    Rien ne changera !

    Meme en kimono !

    IPPON

  • 7 juillet à 15:19 | Isandra (#7070)

    Les partenaires sont plus optimistes que quelques Gasy, eux-mêmes :

    Le genre d’avis que Ndimby ne mentionnera jamais sur son éditos :

    "La performance de Madagascar dans le cadre du programme appuyé par le FMI pour le premier semestre 2021 a été globalement satisfaisante malgré la pandémie en cours et les récents cyclones qui ont eu de graves conséquences humaines et économiques sur le pays. La poursuite de politiques prudentes et la mise en œuvre du programme de réformes dans le cadre de la facilité élargie de crédit soutiendront la reprise économique, et devraient contribuer à parvenir à une croissance plus durable et inclusive », a indiqué Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe du FMI."

    • 7 juillet à 16:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Isandra
      Seuls les pays malades de sa gouvernance consultent le Docteur FMI et la Sage-Femme Mondiale n’est-ce pas ? Et une performance globalement satisfaisante ne vaut pas son pesant d’or en langage diplomatique n’est-pas ? Vous devez encore apprendre tout cela pour être à la hauteur des échanges d’idées sur ce faux-rhum d’akam n’est-ce pas ?

    • 7 juillet à 17:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      PQMD,

      Une recommandation que j’ai lu quelque part :

      "Même si votre enfant n’est pas malade, il est important de consulter son médecin périodiquement afin de s’assurer que sa santé, sa croissance et son développement cognitif et psychosocial vont bien."

      "Notre pays est encore considéré comme un enfant, si on regarde son développement, donc on consulte temps en temps les médecins. pour s’assurer son état de santé"

      Mais, en même temps :

      "Le Fonds monétaire international (FMI) s’emploie à assurer la croissance et la prospérité durables de l’ensemble de ses 190 pays membres. Pour y parvenir, il soutient des politiques économiques qui favorisent la stabilité financière et la coopération monétaire, essentielles à la productivité, la création d’emplois et le bien-être économique. "

    • 8 juillet à 08:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Un enfant de 62ans hihihi !!! ou bien "Tanora ratsy Fiary ka antitra vao ratsy laoka" ?

  • 7 juillet à 16:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    L’auteur a proposé certes le bon sens dans ses écrits n’est-ce pas ? Mais a-t-il encore sa raison d’être vu la situation des institutions devenue l’ombre d’elles-mêmes dans les domaines ? Peut-on encore croire que de ces institutions sortent de bonne résolution voire solution ? Les bons arbres donnent des bons fruits mais quid des mauvais arbres ? Est ce qu’on peut attendre d’eux également de bons fruits ? C’est un pari risqué certes mais l’espoir fait vivre les imbec.... n’est-ce pas ?

  • 10 juillet à 13:45 | Isandra (#7070)

    Quand j’avais lu le premier paragraphe de cet éditos de Ndimby, j’ai pari que 200 commentaires seront facilement dépassés, mais, j’ai perdu.

    Du coup, j’ai dû relire cet éditos pour savoir le pourquoi, et j’ai trouvé la raison, juste ce passage lequel déplait sûrement aux détracteurs andafy mporitra habitués de ce forums, qui ne veulent que le chienlit, le départ de Rajoelina toute de suite avec n’importe quel moyen ou quelle manière, même s’ils ne peuvent pas faire quoique ce soit, à part d’aboyer devant leur PC et dénigrer notre pays. Ils désavouent complétement cet idée de Ndimby, d’éviter la crise. De toute façon, il y aura crise ou pas, ils ne seront pas concernés et elle n’aura aucun impact sur leur quotidien.

    "Toutes les forces vives de la nation (institutions, classe politique, raiamandreny, milieu économique, société civile, monde universitaire, Églises etc.) doivent donc s’unir pour agir et refuser la nouvelle crise qui pend à notre nez, et pour laquelle plusieurs s’activent. En d’autres termes, exiger du pouvoir et de l’opposition le respect du calendrier électoral et un processus menant à l’organisation d’élections sereines et propres en 2023."

    • 14 juillet à 13:59 | mangina vazaha (#10958) répond à Isandra

      La crise n’ayant aucun impact sur les andafy ?

      N’oubliez pas que ces derniers au nombre de 100’000 envoyaient en 2019 430 millions d’USD, soit 4% du PIB alors qu’ils ne sont même pas 1% de la population (réf. Midi-Madagasikara). Et lors d’une crise, le PIB diminue et la somme envoyée augmente pour soulager les familles. Alors je ne dirais pas que cela n’a aucun impact.

  • 13 juillet à 00:34 | Rainingory (#11012)

    Ndao ! inona no andrasana ?

    Vonona hitarika hetsika i Rah Ckiky, ou Christian Razafimamy,
    https://www.facebook.com/108706481391486/posts/365355849059880/

    © La Gazette de la Grande Ile
    http://www.lagazette-dgi.com/?p=77878
    Siteny : la mauvaise voie

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS