Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 11h46
 

Enseignement

Enseignement

La rentrée du 17 janvier maintenue, les dates des examens officiels fixées

samedi 15 janvier | Mandimbisoa R.

Les dates des examens officiels pour l’année scolaire 2021-2022 sont désormais fixées. Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé hier que les épreuves du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) se tiendront le mardi 21 juin. L’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) aura par ailleurs lieu du 4 au 7 juillet 2022.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, quant à lui, a indiqué dans un communiqué que les épreuves du baccalauréat d’enseignement général et la première partie du baccalauréat technologique, professionnel et technique se dérouleront du 18 au 22 juillet. La deuxième partie de ces épreuves se tiendront du 25 au 28 juillet 2022.

Si les inscriptions pour le CEPE ne sont ouvertes qu’à partir du 24 janvier. Celles pour le BEPC débuteront à partir du 31 janvier. Les candidats au baccalauréat, quant à eux, ont pu commencer à s’inscrire depuis le 10 janvier et auront jusqu’au mois de mars pour les faire. Pour ces candidats au bac, les frais d’inscriptions demeurent inchangés : 15.000 ariary pour les candidats d’école, 50.000 ariary pour les candidats libres ; 100.000 ariary pour les candidats étrangers.

Ainsi, les élèves qui vont se présenter aux examens officiels auront à peu près de six mois et plus, pour se préparer, pour terminer le programme scolaire et réviser en même temps. Un temps largement suffisant, selon un directeur d’écoles sises à Talatamaty si aucune interruption n’est à nouveau annoncée, comme ce fut le cas avec le report de deux semaines de la rentrée du troisième bimestre pour les régions les plus touchées par l’épidémie de Covid-19.

Concernant justement cette rentrée qui devrait avoir lieu lundi prochain, une source auprès du ministère de l’Éducation nationale que la rentrée du 17 janvier est maintenue pour les 8 régions concernées par le report indiqué par la note ministérielle : Analamanga,Vakinankaratra, Atsimo Atsinanana, Atsimo Andrefana, Anosy, DIANA, Matsiatra Ambony. Les 12 jours de recul auraient servi à mieux organiser et assurer les dispositifs d’accompagnement des élèves dans des cours en présentiel.

Le porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy, a révélé dans son émission hebdomadaire sur les chaînes nationales, vendredi, que la question n’a pas été évoquée en conseil de gouvernement qui estime que la rentrée pour le 17 janvier est effective.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 15 janvier à 10:26 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    21 juin pour les examens du CEPE, SAR DJ Lapin Crétin a donc suffisamment de temps pour se préparer, il devra notamment mettre l’accent sur l’arithmétique, un de ses nombreux points faibles :

    https://m.facebook.com/vaovaomarinaetoBira/videos/1311404415949030

    Sinon, le peuple souffre :

    https://www.koolsaina.com/video-une-vendeuse-de-pain-craque-car-la-misere-lui-est-insupportable/

    Triste, oui mais est ce que ce peuple madagougouesque n’ y est t-il pour rien dans sa misère, n’ a t-il pas une responsabilité tant individuelle que collective dans cet état de fait ?

    Sinon, il faudrait peut-être que ce peuple sache un peu tirer les leçons du passé, car faire du 2023-2028 avec un DJ Foza suprême à tête, faire du même et on recommence comme depuis 13 ans avec du neuf qui devient bouffi et vieillissant :

    https://www.actutana.com/vous-vous-voyez-rempiler-en-2023/

    Ne serait-ce pas du masochisme ?

    Un adage dit que "c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les bonnes soupes".

    Pour ma part je m’inscris en faux à cet adage, car tout est surtout dans les ingrédients et la recette.

    Si le cuisinier DJ Lapin Crétin avec ses 13 ans d’expérience ne fait que remettre les ingrédients avariés de 1975, en suivant la recette d’un marmiton amiral des pissotières, la soupe sera infecte, moisie et immangeable.

    Cordialement

    • 15 janvier à 12:29 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      Remplacer par "suprême à sa tête" au lieu de "suprême à tête"

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS