Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 mai 2021
Antananarivo | 06h00
 

Politique

Institution

HCC : les candidatures se bousculent

mercredi 24 mars | Mandimbisoa R.

Les candidats se bousculent au portillon de la HCC. On dénombre à ce jour 18 candidats au Sénat, 15 à l’Assemblée nationale et près d’une soixantaine pour le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). A l’Assemblée nationale et au Sénat, l’élection de deux représentants par chambre se tiendra ce jour. Pour le CSM, elles auront lieu le 27 mars prochain.

Normalement, les juges constitutionnels doivent être recrutés parmi des juristes, car, ce qui leur est demandé, c’est d’abord d’être de bons connaisseurs du droit mais cela n’exclut pas une composition souvent politique. En considérant les candidatures, on constate que plusieurs magistrats ont opté pour une candidature à la CSM plutôt qu’au Parlement qui risque de jouer la carte de la consigne de vote.

Sur la liste des 15 candidats retenus au sein de l’Assemblée nationale, on retrouve d’illustres noms de juristes, à l’instar d’Abdallah Houssen (magistrat retraité), Marius Arnaud Auguste (avocat général près de la cour de cassation et ancien président du Syndicat des magistrats de Madagascar), Clément Jaona, (Commissaire de la loi auprès du Conseil d’Etat et actuel président du Syndicat des magistrats de Madagascar) ou encore Merlin Georges Rasolo Nandrasana (magistrat et directeur de cabinet du Premier ministre, Christian Ntsay).

Au Sénat, sur la liste des 18 candidatures validées, l’on retiendra notamment le nom de Rojoniaina Ranaivoson Andriamaholy, magistrat de 2e grade, épouse du secrétaire général adjoint de Présidence ou Maria Raharinarivonirina, avocate et membre actuel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dont le mandat expire cette année.

Sur les neuf membres qui devront siéger à HCC, le président de la république devra nommer à son tour trois personnalités de son quota. Le futur président de l’institution, qui succèdera à Jean-Eric Rakotoarisoa, sera par la suite élu par ses pairs.

Liste définitive des candidats retenus à l’élection des représentants du Sénat

Nom & Prénom
Fonction
1 RANDRIAMBOLOLONA Manajara Administrateur Civil ; Ex Sénateur
2 RANAIVOSON Rojoniaina Andriamaholy Magistrat de 2ème grade 1er échelon
3 RAVONIARISON Richard Magistrat de 1er grade ; Inspecteur à la Direction de l’Inspection des juridictions (DIJ/BCCJEP)
4 TSIKAKA SOAMANGA Hajaina Léoncia Juge, Conseiller à la Cour d’Appel de Toamasina
5 RAKOTOMAHANINA Andrianiaina Franclin Magistrat, Chercheur
6 LOMOTSY Ludovic Christan Magistrat de 1er grade
7 HERINJATOVO Elisée Fleuri Magistrat de 1er grade
8 RAKOTO Hantamalala Marie Patricia Présidente du Tribunal Administratif de Toamasina
9 RAHARINARIVONIRINA Maria Membre du Bureau Permanent CENI ; Avocat à la Cour
10 RAKOTONIAINA Antonia Magistrat de 1er grade
11 RABEONY Olivier Président Cour d’Appel ; Magistra de 1er grade
12 SOANARIVOLA Eléonore Suzanne Maître de conférence Faculté DEGSP Université d’Antsiranana
13 RAZAFIMAHATRATRA Myrah Valisoa Avocat associe-enseignante
14 MAYOU Manga Conseiller à la Cour d’Appel de Toliara
15 DENIS Franconio Mac Avocat ; Maire CU Mananjary
16 SIMON Joseph Consultant jurisconsult ; Maître ES-sciences juridiques
17 RAHARIVELO Tompson Bruno Ex Chef de Cabinet Questeur 1 du Sénat
18 BEFOUROUACK William Magistrat de 1er grade

Liste définitive des candidats retenus à l’élection des représentants de l’Assemblée Nationale

Nom & Prénom
Fonction
1 RANDRIAMAHAFANJARY Calvin Consseiller des services de l’Assemblée Nationale de Classe Exceptionnelle
2 RASOANARORO Félicité Marie Magistrat
3 RAKOTOARISON Faly Nome-Nanahary Magistrat
4 AUGUSTE Marius Arnaud Wilfried Avocat Général près de la Cour de Cassation
5 RAKOTOARISOA Miadantsata Indriamanga Magistrat
6 NOELSON William Magistrat
7 TOMBOHAVANA Fabien Magistrat
8 Clément JAONA Commissaire de la loi Conseil d’Etat
9 MAYOU Manga Conseillère au sein de la Cour d’Appel de Toliara
10 Général RASOLOFO Lumène Général de Gendarmerie en retraite - SG par intérim du Ministère de la Justice
11 RASOLO Nandrasana Georges Merlon Magistrat
12 DAHY Ioclin Diplomate de carrière, Docteur en Droit Public et Sciences Politiques
13 HOUSSENE Abdallah Magistrat retraité
14 IMBOLA RAMANANTSOA Jacquis Procureur de la République
15 FANOMEZANA Josia Christopher Adjoint Administratif

47 commentaires

Vos commentaires

  • 24 mars à 09:06 | betoko (#413)

    Pour être et devenir parmis les 9 membres de la HCC, il faut être juriste donc ayant étudié le droit et bien connaitre l’esprit du droit constitutionnel , et pas seulement le savoir lire
    Pourquoi , dès la première années , les étudiants en droit doivent apprendre le droit constitutionnel dans le but de bien savoir l’interpréter si non tous les pieds nickelés seront membre de cette institution ?
    Suivez mon regard .....

    • 24 mars à 12:34 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Vous ne croyez pas si bien dire , car avec vos interventions à l’emporte pièce , sans aucune cohérence , sauf pour défendre les crapules de la République , avec un esprit subjectif , et surtout en étant le toutou de ces prédateurs , vous êtes la première cible de vos insinuations. Votre soumission aveugle à l’autorité , vous éloigne de plus en plus , de la vérité . En parlant de pieds nickelés , il y en a qui devraient se la boucler... Avancez vos arguments , en expliquant la pauvreté dans ce Pays , depuis 2009 .Avant , on avait de l’eau et l’électricité , les enfants allaient à l’école avec leurs kits scolaires , la population pouvait se soigner dans les CSBII , et les routes étaient praticables et non une ...piscine .La sécurité était acceptable .Et la liste n’est pas exhaustive , mais pour vous , tout va bien Mme La Marquise . Et vous osez comparer avec l’Occident , où vous avez vécu pendant des décennies . A croire que vous aviez été aveugle lors de vos séjours en Métropole , mais vous êtes prêt à y revenir ,en cas de grabuge .Une contradiction de plus ... Salut Lé...Kopé .

  • 24 mars à 09:20 | nez_gros (#10715)

    L’esprit du loi, le contexte socio-économique, les Us et Coutumes locaux, Tout cela doivent être determinant quand on juge ...

    Le droit est une sciences sociales avant d’être technique Juridique....

    Nous n’avons pas besoin de Technicien Juridique, Nous avons besoin de Technicien de Sagacité

    Nous n’avons pas besoin de HCC, nous avons besoin de Comité des Sages...

    Le HCC est une Invention occidentaux... pour nous recoloniser , et ils ont reussi

    • 24 mars à 09:26 | betoko (#413) répond à nez_gros

      Dans ce cas , cela ne sert à rien d’apprendre le droit ni d’avoir un tribunal ni des juges ni avocats .C’est comme dans certains pays arabes , c’est le roi qui decide de tout même si vous avez raison , cela s’appelle de la dictature

    • 24 mars à 10:11 | lysnorine (#9752) répond à nez_gros

      TOKONY HOFOANANA FOTSINY NY HCC. Fa fandaniam-bolam-bahoaka tsy toko tsy forohana amin’ny tsy misy antony.

      Re nez_gros 24 mars à 09:20
      « Nous n’avons pas besoin de HCC
      « Le HCC est une Invention occidentaux... pour nous recoloniser , et ils ont reussi »

      TOKONY HOFOANANA FOTSINY NY HCC rehefa hanao « Lalàm-panorenana » vaovao ihany.
      FANDANIAM-BOLAM-BAHOAKA TSY TOKO TSY FOROHANA amin’ny tsy misy antony io fisiana HCC io.
      Fitetehana ny hananganana « FANJAKANA KELY » ambonin’ny Fanjakana tena Fanjakana -tompomenakely - no namoronan’ny tànan-kavanan’Ingahy Didier RATSIRAKA an’izy io tamin’ny andron’ny « Boky Mena » sy ny « Tolom-piavotana » (Ingahy RAKOTOMANANA Honoré sy Itpkl. RAZANAMASY Yves-Marcel izany).

      . Rehefa misy Lalàna NOLANIN’NY VAHOAKA tamin’ny ALÀLAN’ny OLOM-BOAFIDINY, solontenany amana solombavany, ny depiote sy senatera izany, dia TOKONY ho VOATERY ny prezidàn’ny Repoblika HAMOAKA ny DIDY MAMPANAN-KERY azy
      (« promulgation »).

      . Raha sendra misy mampiahiahy azy ny fisian’ny fandikàna ny Lalàm-panorenana ao anatin’ila lalàna, dia ny « COUR SUPRÊME » dia efa tokony ho AMPY FAHAIZANA tsara HAKANY HEVITRA fotsiny.

      . Koa raha MIHEVITRA ny « COUR SUPRÊME » fa mety misy tokoa izany fandikàna Lalàm-panorenana izany amin’ilay LALÀNA, dia andraikitry ’ny prezidàn’ny Repoblika no :

      - (1) MAMPAHAFANTATRA NY FAHEFAM-BAHOAKA MPANAO LALÀNA izany toe-javatra izany, ary
      - (2) MANGATAKA AZY HANARINA NY LALÀNA EFA NOLANINY amin’ny fandaniana fanitsiana azy.

      Eny amin’ny ady fitsarana tsotra koa no mety isongadinan’ izany fandikàna Lalàm-panorenana izany amin’ny lalàna anankiray, koa anjaran’ny mpiady no mangataka ny hevitry ny COUR SUPRÊME sy miangavy azy hampita ny fehi-keviny any amin’ny prezidàn’ny Repoblika sy any amin’ny FAHEFANA MPANAOLA LALÀNA izay mandidy sy manapaka irery ihany amin’ny farany, amin’izay ho tohiny.

      Ny amin’ny resaka FIFIDIANANA koa dia TSY MISY ILÀNA izany fitsarana manokana fanaon’ny HCC izany tahaka ny TSY MISY ILÀNA NY CENI ihany rahateo.

  • 24 mars à 09:34 | betoko (#413)

    On appelle les 9 sages les membres de la HCC
    Donc Nez gros , votre critique est contradictoire

    • 24 mars à 15:30 | saint-augustin (#9524) répond à betoko

      Lysnorine,
      votre proposition là-dessus s’appelle jeter l’eau du bain avec le bébé .
      C’est que Mcar a fait en 1972 et voilà le résultat ;
      Ah les intellos malgaches ,ne voient jamais une solution intermédiaire ,toujours soit blanc soit noir.

  • 24 mars à 09:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le CV et l’état de santé de tous ces postulants s’avèrent indispensable pour pouvoir les scruter à la loupe car l’avenir de la gouvernance du pays sera entre les mains des heureux élus voire nommés par chaque institution et 7ans c’est long n’est-ce pas ?
    On leur souhaite bonne chance car ils se sont déjà armés de courage en postulant n’est-ce pas ?

  • 24 mars à 10:02 | Vohitra (#7654)

    Mifandimby ny tantely sy ny vahona eto amin’ity fiainana mandalo ity, efa teo izy dia lasa nandao, izay no lalàm-piainana, atao ahoana fa dia tsy maintsy mbola hisy ny fihaonana any amin’izay hoe mandrakizay…

    Mirary fiononana feno ho an’i Botralahy Lucette sy ny tarika Lôlô sy ny tariny, ary ny fianakaviany rehetra amin’izao fandehanan’i Benny any amin’ny fihazakazahana farany teto amin’ny fianana antany…namela ny kanto sy ny mamy miloloha ny kolontsaina ihany koa izy…

    • 24 mars à 14:39 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Vohitra

      Mamangy amin’ny fahoriana ary mirary fiononana feno ho an’ny fianakaviana du ny tarika.

    • 24 mars à 15:14 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Miara-mionona amin’ny fianakavian’i Benny.

  • 24 mars à 10:17 | arsonist (#10169)

    Wow ! La foire aux potentiels hauts-juristes foza !

    Dans un style infiniment plus discret voici :
    LA FOIRE AUX FOZA !

    1. La vantardise des foza !
    Le foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko vante comme suit les mérites supposés des foza :

    a) "23 mars à 18:17 | betoko (#413)
    "Arsonist
    "Combien d’enfants vous avez pu financer lleur scolarité ?
    "Dans ma famille et chez d’autres aussi comme la famille Razankandisa cela date depuis les années 70 et la famille d’Andry Rajoelina depuis qu’ Andry Rajoelina avait pu fonder son entreprise et jusqu’à ce jour"

    b) D’abord mon commentaire :
    Les foza prétendent donc avoir financé la scolarité d’enfants depuis plus d’un demi-siècle .
    Mais lesquels enfants , en fait ?
    Les leurs ? Si c’est le cas , alors depuis les années 70 seulement ?
    Bien ! Cela explique alors le niveau lamentable de la culture foza que l’on devine clairement à travers leurs écrits .

    c) Ensuite ma réponse :
    "23 mars à 18:52 | arsonist (#10169) répond à betoko ^
    "Aurais-je la même mentalité vantarde que Bokassa gasy et ses proches ainsi que leurs lèche-Q ?
    "N’ai-je pas toujours écrit sur ce forum que je sais juste lire et écrire et que je suis d’origine entièrement paysanne ?
    "Et même , j’ignore si je suis capable de convertir en ariary le montant d’une somme en euros !
    "C’est dire combien je ne sais rien faire ...
    "Alors , payer des études à des jeunes ...
    "Et études à l’Étranger , en plus !
    "Si , au moins , ces étudiants gasy à l’Étranger ne consomment pas de cannabis comme certains rejetons foza !"

    2. Les fraternels joints qui m’unissent moi , arsonist , avec tous les DJ et ex-DJ du monde .

    a) Moi , arsonist , je découvre et je révèle .
    " 23 mars à 17:50 | arsonist (#10169) répond à arsonist ^
    "C’est la besileo foza femelle couillue isandra elle-même qui a mis la puce à l’oreille des visiteurs du forum , en révélant l’existence de ces "jeunes foza étudiants à l’Etranger" et dont tous les frais sont réglés rubis sur ongle par l’ex-DJ devenu Bokassa gasy ."

    b) Et la besileo foza femelle couillue isandra de botter en touche en donnant la fumeuse explication suivante
    "23 mars à 18:22 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    "Molotov,
    " Non, c’est l’effet de Molotov que vous avez fumé :)"

    c) Et ma conciliante réponse :
    " 23 mars à 18:58 | arsonist (#10169) répond à arsonist ^
    " Exact !
    " Moi , arsonist , en tant qu’ex-DJ je fume du molotov , comme le font tous les DJ et les ex-DJ sans exception aucune ."

    3. L’exemplaire vivacité d’esprit foza , face aux expressions populaires françaises .

    a) Moi , arsonist , ai innocemment écrit et le plus normalement possible qui soit au monde le constat suivant !
    "23 mars à 11:09 | arsonist (#10169)
    "Les populations gasy sont réduites à un état miséreux avancé reconnu par le monde entier , à l’exception bien sûr de leurs exploiteurs et leurs complices .
    "Cela nous tenaille les entrailles évidemment ."

    b) Et le "chirurgien foza" saint-augustin , l’avoué madagougouesque a étrangement compris ceci :

    "23 mars à 15:51 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist ^
    "Arsonist,
    "Je vois d’ici vos entrailles tenaillés .Cela devrait être douloureux :diarrhées ou constipations ou vomissements ou les trois ?
    "Les Madagougou vous attendent."

    Mon commentaire :
    On connaît l’incompétence des "médecins foza" concernant la covid19 .
    Mais les patients doivent aussi se méfier des "chirurgiens estampillés foza" :
    ces mecs-là manient les tenailles plutôt que le bistouri !
    Et même , je ne serai pas étonné si on apprend qu’ils font ça sans anesthésie !

    Mot de la fin :
    Ainsi sont les foza : on aurait dit des clowns , si l’état dans lequel se trouve à l’heure actuelle Madagougou n’était pas si tragique !

    • 24 mars à 10:35 | betoko (#413) répond à arsonist

      Pas besoin de donner ici le nombre d’enfants que la famille Razakandisa ou Andry Rajoelina avaient financé leurs études .
      Lors de son déplacement dans le nord de l ile , une dame était venu remercier Andry Rajoelina car le fils de celle ci avait pu terminer ses études secondaires grâce au couple Andry Rajoelina avant que ce dernier devienne président de la republique
      Encore de la haine et de la jalousie de votre part

  • 24 mars à 10:28 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    HS :

    Jacques Chirac avait dit "quand les emmerdes arrivent, elles arrivent en escadrilles".

    Et c’est le cas de le dire au sens littéral du terme, les sauterelles : http://www.lagazette-dgi.com/?p=55602

    Et ce qui devait arriver est arrivé, une calamité prévisible mais comme d’habitude, on ne fait rien, on reste les bras ballants.

    Le Bas Mangoky, c’est loin, les paysans seront désargentés, ils vont mourir de faim.

    Pour le pouvoir madagougouesque, ce n’est pas grave du moment que celà n’impacte pas directement Antananarivo.

    Tout au plus le prix du riz local augmentera et pour compenser on importera du riz pour cochons.

    Qu’ a fait au Bon Dieu, le peuple Malagasy pour avoir dans l’ordre décroissant d’importance des calamités ? :

    - d’ un pouvoir impuissant, cupide et incompétent avec à sa tête un DJ Lapin Crétin

    - du kere, de la malnutrition, du manque d’eau, de défaillance énergétique en l’occurrence l’électricité ...

    - de l’insécurité des biens et personnes

    - du coût de la vie excessivement cher pour le Malagasy lambda avec péniblement ses 1,5 USD par jour

    - du Covid 19, et de toutes les épidémies locales previsibles (peste, choléra ... qui ont été éradiquées ailleurs dans le Monde sauf à Madagougou depuis longtemps)

    2021 s’annonce vraiment comme une nouvelle annus horribilis plus horrible toutes les précédentes.

    Cordialement
    YaR

    • 24 mars à 10:48 | kartell (#8302) répond à Yet another Rabe

      ....Du 1er janvier 2021 au 11 mars 2021, au moins 21 cas de peste bubonique ont été confirmés à Madagascar ; 8 de ces cas de ces cas ont été signalés depuis le 1er mars 2021. Depuis le début de l’année 2021, 37 cas suspects ont été signalés, affectant plusieurs régions, dont Alaotra-Mangoro, Analamanga, Haute Matsiatra et Itasy. Environ 9 décès ont été associés à cette activité de la maladie.....( mes vaccins.net)
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=55602

    • 24 mars à 10:54 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Errata :

      "plus horrible que toutes les précédentes" au lieu de "plus horrible toutes les précédentes"

    • 24 mars à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Et ce qui devait arriver est arrivé, une calamité prévisible mais comme d’habitude, on ne fait rien, on reste les bras ballants.

      Parce que vous ne recevez que les infos que les blogs et les médias de détracteurs veulent vous fournir,...les restes vous échappent.

      Vous n’êtes pas au courant l’existence de cette entité : IFVMValala

      "Intervention 🦗🦗Antiacridienne à Betsinefo, district d’Ankazoabo Atsimo effectuée par l’équipe de la zone 🦗🦗Antiacridienne de Sakaraha."

      https://www.facebook.com/IFVMValala/photos/pcb.753126575400373/753126488733715/

    • 24 mars à 11:39 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Et comme d’habitude , les foza croient qu’il suffit de le dire et par miracle le problème est réglé .

      N’est pas besileo foza femelle couillue isandra qui veut !

  • 24 mars à 10:40 | betoko (#413)

    Tant qu’à faire pour vous ne dites pas que c’est Andry Rajoelina qui avait importé ces valala
    Pour vous si on ne s’en occupe pas dès maintenant , on ne s’en occupe plus ?
    Revoyez le reportage sur le kere , maintenant grace au pipe line , des paysans du sud vont bientôt recolter ce qu’ ils ont semé

    • 24 mars à 11:14 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Oh ! Mais bien sûr que si !
      C’est Bokassa gasy en personne qui a fait arriver ces nuées de sauterelles , en ne faisant pas ce qu’il faut faire pour que les nuées de sauterelles ne puissent plus se former et détruire les récoltes des braves paysans qui comptaient sur ces récoltes pour vivre , voire pour survivre .

      Je sais : c’est difficile pour un esprit foza de comprendre ce mécanisme naturel .

      Quand on zappe l’école , comme ont fait Bokassa gasy et tous les foza aux temps de leur adolescence , beaucoup de connaissances et de savoirs de base leur manquent à l’âge adulte , mais c’est trop tard pour espérer rattraper le coup .

  • 24 mars à 11:18 | Isandra (#7070)

    "Vaine interpellation

    "Du calme Monsieur l’ex ! Entendons-nous bien, vous n’êtes plus qu’un simple citoyen. Un Malagasy lambda au sein du commun des mortels. Le supposé statut de chef de l’opposition que vous prétendiez l’être ne vous permet pas de toutes les manières d’agir au nom du pays ou du peuple malagasy. Si au moins vous êtes parlementaire, vous pourriez parler au nom de vos électeurs. Mais vous n’êtes qu’un simple activiste politique qui ne représente personne et qui parle pour ne rien dire !

    Ravalomanana Marc a adressé une lettre au représentant résident du système des Nations unies (PNUD) à Madagasikara. Une « lettre » par le biais duquel il a interpellé les Nations unies sinon la Communauté internationale de faire en sorte que Madagasikara bénéficie d’un programme de vaccination contre la Covid-19. Il ne manquait plus que cela pour faire part aux yeux du monde l’absurdité ou le ridicule de vos pensées et de vos actes. Quel toupet ou quelle folie d’adresser une « lettre d’interpellation » aux Nations unies ! Vous faites semblant d’ignorer que le système des Nations unies n’a qu’un seul et unique interlocuteur à Madagasikara à savoir l’Etat malagasy, le Gouvernement pour être plus précis. C’est un principe sacro-saint qui est valable partout dans le monde et que l’ONU entend respecter scrupuleusement. En aucun cas, les Nations unies ne peuvent et ne doivent pas supplanter le Gouvernement à toutes les décisions qui relèvent des intérêts vitaux et de la souveraineté nationale.

    Ravalomanana Marc fonce la tête baissée et les yeux bandés. Il se moque des versions officielles des tenants du pouvoir relatives à l’option vaccin dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Le Gouvernement malagasy ne rejette point l’usage du vaccin. Seulement, il s’accorde le temps de bien observer la chose. Vu les effets secondaires indésirables causés par les vaccins sous d’autres cieux, le Président Rajoelina préfère se donner le temps nécessaire de faire le contour de l’option. D’autant que la mise en œuvre des procédures de vaccination à l’échelle nationale exige un préalable voire un protocole strict. Le Président se dit préoccupé pour le bien de son peuple. Il a sollicité d’ailleurs l’avis scientifique des membres de l’Académie de médecine, des experts habilités à se prononcer dans ce genre de situation. Mais, l’ancien Chef d’Etat snobe la démarche scientifique du régime et fustige à tout bout de champ.

    Le concitoyen quidam ne peut pas s’arroger le droit d’interpeller pour quelque motif que ce soit à l’adresse de la Communauté internationale ou à l’endroit du pouvoir public national. Certes, un organisme international dûment mandaté, du genre OMS, ou d’une Société civile fortement créditée grâce à ces actions reconnues d’utilité publique, du genre ONG « Amnesty International » ou de « Human Rigts », peuvent tirer la sonnette d’alarme à l’intention des Gouvernements sur un sujet précis. Encore faut-il respecter la souveraineté de chaque Etat ! Bref, le pouvoir d’interpeller à n’importe quel niveau requiert une certaine autorité morale et publique.

    L’ancien président Ravalomanana Marc, redevenu simple citoyen, ne peut pas se prévaloir l’autorité d’interpeller la Communauté internationale ni auprès du pouvoir local en place. Il faut laisser le soin aux élus du peuple et aux dirigeants publics la latitude de prendre les dispositions qui conviennent."

    • 24 mars à 11:35 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Hé les foza !
      Hé Bokassa gasy !

      Arrêtez Marc Ravalomanana !
      Et jetez-le en prison !

      Est-ce que Bokassa gasy et les foza n’ont pas de c.ouilles pour rendre exécutoire le verdict du très honorable tribunal foza qui a jugé Marc Ravalomanana !

    • 24 mars à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Demain vous comprendriez ! Faites des efforts.

      La liberté de Ravalo, c’est une attestation de non existence de la dictature ici à Mada.

      L’auto-proclamé chef d’opposition libre comme l’air, tandis que ceux de Birmanie et Russie, etc sont dans la prison.

    • 24 mars à 12:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Du coup, Ravalo peut envoyer des lettres pour crier l’existence de la dictature à où ça lui semble bon, mais, la réponse sera toujours la même, pourquoi alors êtes vous libre.

      C’est très subtile !

    • 24 mars à 13:08 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Wow ! La subtilité foza !

    • 24 mars à 13:22 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Inandra ?

      ===La liberté de Ravalo, c’est une attestation de non existence de la dictature ici à Mada.===

      Mahagaga izato fisainana, LIBERTE hono.

      Manana LIBERTE izany Ravalo izy hodidinina miaramila isakin’ny ?

      Manana LIBERTE izany Ravalo na dia efa notsarain’ny FITSARANA Malagasy ka namoahana didy fa meloka, heloka faratampony.

      Inona izany ny heloka hanagadrana, fisamborana avy hatrany, mba hilazana fa misy ny LIBERTE ary hoe misy demôkrasia ny tany sy fanjakana iray ? Tsy resahana eto ny famendrofendrona sy fampitahorana.

      Inona izany no filaza an’ilay LIBERTE an’i Berija, Rolly, . . . ?

      Liberté an’iza, ny Fanjakana mitondra vahoaka sa ny vahoaka entina ihany koa ?

    • 24 mars à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Assise,

      Taorian’ny fihavanam-pirenena notarihin’ny Rasendrahasana dia afaka i Ravalo,

      Na dia nila niera sy nangataka aza vaoa afaka mivoaka tany ivelany tamin’ny andron’ny HVM. 

      Izao izy afaka mandeha any amin’izay tiany, sy manambany ny filoha ho zaza-bodo eny amin’ny Radio sy televiziona, ary afaka mamangy ny zafikely any Antsirabe na dia mody hoe izay no mody natao antony,...sns.

      Ireo voasambotra hafa, fandikan-dalana nataon-drizareo, ka ny fitsarana no nanapaka ny amin’izany, tsy misy hidiran’ny mpanatanteraka. Ny fahafahana anie tsy midika hoe tsy misy intsony ny lalàna sy ny sazy eh !

    • 24 mars à 17:15 | Jacques (#434) répond à Isandra

      L’enivrée fait sienne l’idée des autres. Du foza tout cuit, voler, piller comme il sait bien faire le bokassa gasy.

  • 24 mars à 11:33 | Vohitra (#7654)

    Nemo judex in causa propria...

    Selon ce principe, le juge constitutionnel est un membre de la juridiction constitutionnelle, habilité à interpréter la Constitution et des lois constitutionnelles.

    La Constitution contient non seulement des règles (des procédures rigides et formelles) mais aussi des principes en vertu desquels les individus disposent de certains droits. Contrairement aux règles, ces principes n’admettent pas une application littérale mais ils doivent être interprétés, ce qui suppose la maîtrise par le juge du domaine du droit constitutionnel…avec des méthodes d’interprétation particulière telle la casuistique…

    Pratiquant, dans la plupart des cas, l’interprétation casuistique, la Cour constitutionnelle donne une interprétation officielle de la Constitution…

    La casuistique est une forme d’argumentation utilisée en théologie morale, en droit, en médecine et en psychologie. Elle consiste à résoudre les problèmes pratiques par une discussion entre, d’une part, des principes généraux (règles) ou des cas similaires (jurisprudence) et, d’autre part, la considération des particularités du cas étudié (cas réel). De la confrontation entre les perspectives générales, passées et particulières est censée émerger la JUSTE ACTION à mener en ce cas-ci.

    Le mot « casuistique » vient du latin casus qui signifie : un « événement », ou « cas » particulier. Dans l’usage moderne, le terme casuistique est généralement employé péjorativement pour qualifier un mode d’argumentation jugé spécieux ou sophistique.

    Par le biais d’interprétation de la loi fondamentale, la Cour constitutionnelle concrétise la législation interne permettant ainsi de stabiliser d’une certaine manière l’ordre juridique ainsi que le maintien de l’ordre constitutionnel. Bien que l’interprétation d’une norme ne lui permette pas d’abroger une disposition juridique, la Cour cherche néanmoins à l’approcher aux valeurs démocratiques et à assurer ainsi la continuité du renforcement de l’État de droit.

    Ainsi, le choix d’un juge constitutionnel ne peut être abordé que dans l’optique d’une disposition de capacité, d’aptitude…mais surtout d’une intégrité morale qui ne peut souffrir de doute étant donné que la vie de la Nation en dépend fortement…

    Et pourtant parmi les postulants, un nom ne fait qu’attirer l’attention compte tenu d’une forte …rumeur d’implication dans une affaire de corruption et d’enrichissement personnel au cours d’une époque de l’histoire du pays…

    https://www.madagascar-tribune.com/Discretion-sur-les-motifs-du,15471.html

  • 24 mars à 12:37 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    2 réflexions me viennent à l’esprit :

    == En ayant lu l’article sur l’invasion des sauterelles sur 100 000 hectares de rizières ravagées dans le Bas Mangoky, je finis par croire que les mots "prévoir", "anticiper", "entretenir", "imaginer", "innover", "améliorer" ne font pas partie du vocabulaire malgache.

    Tout au plus le malgache fait du copié/collé pas toujours très réussi.

    == Pour en revenir un peu plus sur le sujet, tout un univers sépare 2 malgaches dans leurs préoccupations, ambitions, batailles.

    - Le premier malgache qui dans les antichambres du pouvoir antananarivien se préoccupe de sa carrière, ambitionne un poste prestigieux et rémunérateur, bataille et intrigue pour celà

    - Le second malgache qui sur le bas côté de sa rizière, se préoccupe de sa récolte perdue, ambitionne de pouvoir nourrir sa famille, se bat pour gagner de l’argent

    Sic transit gloria mundi.

    Cordialement
    YaR

  • 24 mars à 12:54 | Isandra (#7070)

    Infos mafana mifono sachet :

    Futurs membres HCC élus par le Senat :

    - Rojoniaina Ranaivoson Andriamaholy, magistrate de deuxième grade 1er échelon ;
    - Antonia Rakotoniaina, magistrate de 1er grade.

    • 24 mars à 14:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      Donnez-nous leurs CV et leurs bulletins de santé, si ce sont vraiment les homme qu’il faut à la place qu’il faut (the right man at the right place) n’est-ce pas ?
      Quant à l’ex-PRM Ravalomanana, n’est-il pas le challenger de DJ au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2018 et le résultat a été publié avec un score serré n’est-ce pas ?
      Si une élection se tient cette année 2021, le DJ avec ses bourdes de tous les jours peut-il encore espérer le battre ? Non évidemment même si les sondages d’opinion sont interdits chez nous, l’évidence est là d’où cette propagande à ne plus en finir chez votre champion car il doute de tout et c’est votre cas aussi sur ce faux-rhum d’Akama n’est-ce pas ?

    • 24 mars à 14:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      On n’est plus en 2018, pour parler voire écrire encore sur le Velirano et le Tanamasoandro :
      Ailleurs on parle de vaccinodrome mais pas de gallodrome, des mesures concrètes anti covid19 pour les fêtes de Pâques mais pas des frontières artificielles entre les régions où l’état des routes s’avèrent déjà des handicaps insurmontables. Le cas des Coréens (Nord et Sud) est regrettable pour la mondialisation et l’Allemagne l’a surmonté n’est-ce pas ?
      Ces mesures incompréhensibles qui sanctionnent Nosy-Be et Mahajanga mais pas Tana et Toamasina où les cas positifs de covid19 sont les plus importants dans le pays n’est-ce pas ?

  • 24 mars à 15:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    La pensée du jour :

    "L’obéissance aveugle en l’autorité est le plus grand ennemi de la vérité " Albert Einstein

  • 24 mars à 15:04 | Besorongola (#10635)

    LALI-MANGA.

    Être membre de la HCC est le poste le plus lucratif de Madagascar car c’est le pouvoir en place lui même qui est le premier gros corrupteur de cette institution qui a le pouvoir de recaler ou de faire passer les décisions de l’exécutif.
    C’est tout à fait naturel si les lalimanga de tout bord se bousculent pour briguer ce mandat.
    2023 sera l’année de toutes les spéculations possibles car avec le Ceni, la HCC joueront le rôle de faiseur de roi comme ils ont bien fait et vite fait en 2018.

    • 24 mars à 17:45 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      La HCC Malagasy a été totalement déshonoré après les actes odieux et initiatives singulières plus qu’aberrantes commis par l’équipe de Rakotoarisoa Jean Eric...et depuis, c’est un peu illusoire de pouvoir recoller les morceaux avec des débris éparpillés ramassés dans le champ de la cupidité érigée comme religion nationale par un calife...

      Regardez ce qui ce passe au Congo, après 36 années de pouvoir autocratique, Dennis Sassou Nguesso est encore en cours d’embrasser un nouveau septennat de trop...sans parler des Alpha Condé, Alassane Ouattara, les empereurs du troisième mandat...La Cour constitutionnelle en Afrique francophone n’est qu’une chambre de doléance pour servir les intérêts d’une frange de la droite française...

      Paul Kagamé est l’exception : il n’a pas besoin d’acheter la Cour Constitutionnelle de son pays, il s’est contenté soit d’éliminer carrément ses opposants soit de les laisser moisir en prison en attendant l’heure fatale...

  • 24 mars à 15:07 | betoko (#413)

    Plus qu’ hier moins que demain
    Il n’est pas interdit de rêver. Si l’élection présidentielle se passerait ce mois ci , peut être que 60 à 70% des tananariviens vont voter Marc Ravalomanana et encore , mais Tananarive n’est pas Madagascar .En province Andry Rajoelina a toujours la côte vues ses réalisations , pourtant il n’est au pouvoir que depuis 2 ans. Maitre Hanitra Razafimantsoa disait qu’il faudrait faire quel que chose car Andry Rajoelina risque d’être réélu à la prochaine élection présidentielle

    • 24 mars à 17:31 | Jacques (#434) répond à betoko

      23 mars à 11:43 | betoko (#413)

      Le jomaka-dadanaivo d’ambatomanga, hier, je cite :

      " Il a fallu qu’Andry Rajoelina arrive au pouvoir pour qu’ enfin la lutte contre la corruption au sein de toutes les universités soit éradiquée et il y a encore des mécontents "

      Selon le jomaka donc, le bokassa gasy a éradiqué la lutte contre la corruption au sein des universités.

      Le sensé, lui, éradique la corruption alors que le bokassa gasy soutenu par le jomaka d’ambatomanga éradique la lutte contre la corruption.

    • 24 mars à 17:59 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Bonsoir Jacques,

      Le Dadanaivo d’Ambatomanga voudrait dire peut être...que le calife est sur le point de réussir à éradiquer...les victimes de la corruption dans le pays...

    • 24 mars à 18:23 | Jacques (#434) répond à betoko

      24 mars à 17:59 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Bonsoir Vohitra,

      Vous savez, Vohitra, le positif c’est qu’il nous fait rire, le jomaka d’Ambatomanga. Il a toujours sous la manche ces petites sottises à distiller ici, il faut qu’il en dégote par-ci par-là, c’est plus fort que lui. Il n’est pas un inconditionnel du bokassa gasy mais il le défend becs et ongles, il cause du Droit mais il fait du petit trafic de vanille, il dénigre la France qui l’a nourri durant des années mais il s’y réfugiera au moindre rotaka à Mada etc...

  • 24 mars à 16:13 | Isandra (#7070)

    PQMD,

    Pour vous répondre, voici un article de LGDI :

    Démocratie et prochain mandat : Détermination d’Andry Rajoelina

    "Tout le monde attendait les réactions du Chef de l’Etat sur les effervescences politiciennes de ces derniers temps et la menace d’un retour en zone de cet ennemi invisible qui débarque avec l’arrivée des étrangers sur le sol malgache. Pour ce qui est de la conjoncture politique, l’actuel nouvel homme fort de Madagascar n’a pas mâché ses mots. Il a tenu à mettre les points sur les « i » et sur les imbécilités ambiantes d’une certaine classe politique. Face à la folle prétention d’une opposition qui n’a même pas de légitimité, ni populaire, ni institutionnelle, Andry Rajoelina, le revenant avec son retour triomphal par la voie des urnes, a osé dire que la Démocratie ne permet à personne de confondre la démagogie des discours avec les pratiques étatiques conformes à Constitution.

    En clair, le régime actuel n’est pas dupe et n’acceptera pas de supporter davantage les agitations et les perturbations malveillantes. Tandis que sur la situation sanitaire qui prévaut, sans rien négliger des dispositifs de prudence à maintenir, le premier responsable de la vie nationale a tenu à montrer qu’il est « du fonctionnement régulier et continu des pouvoirs publics… », c’est-à-dire persévérer dans le maintien de toutes les opérations salutaires qui ont permis à tout un peuple de susciter l’envie et l’admiration du reste du monde tout au long de l’année 2020, pour pouvoir afficher le moins de décès possible par rapport à n’importe quel pays. A l’heure ou sur le continent à côté, le président congolais Denis Sassou Nguesso, candidat à sa propre succession qui cumule plus de 30 années à la tête du Congo, attend le verdict des urnes après l’élection présidentielle d’hier, des observateurs et des analystes politiques de toutes les tendances n’ont pas résisté à la tentation de scruter l’horizon 2023. Dans un optimisme basé sur les débuts de réalisations des paris lancés avant d’être élu à la présidence, ils ne manquent pas de voir d’ores et déjà que les jalons sont posés. Toutes les institutions utiles pour le bon fonctionnement de la République sont là et la mise en place des membres de la Haute Cour Constitutionnelle sera la touche finale d’une détermination axée tout droit vers le déroulement futur de la continuité de l’Etat. Pour arriver à destination, l’attelage du TGV n’a plus qu’à assurer pour le système en place toutes les conditions nécessaires et suffisantes, comme se doter des compétences et d’un personnel digne de confiance et déterminé. L’objectif final sera de concrétiser les projets prévus pour faire du Plan Emergence de Madagascar des réalités viables capables de garantir le bien-être des habitants de notre île. Attitude remarquable de l’absence de l’aveuglement néfaste d’un prédécesseur mauvais perdant et obsédé uniquement par les privilèges et les prérogatives étatiques pour s’enrichir de manière illicite et scandaleuse, Andry Rajoelina a suscité l’admiration de tous quand il a fait preuve d’une lucidité en prenant avec le gouvernement la responsabilité de céder à la panique et d’écarter d’abord le confinement."

    N. Razafilahy

    • 24 mars à 17:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Isandra, voici la réponse à méditer sérieusement.

      La pensée du jour :

      "L’obéissance aveugle en l’autorité est le plus grand ennemi de la vérité " Albert Einstein

    • 24 mars à 18:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      PQMD,

      Sauf, la mienne n’est pas une obéissance, mais, la confiance rationnelle.

      J’ai confiance en ce Président qu’il réalisera la majeure partie de son programme, parce qu’il a la volonté et la détermination, ainsi que la ténacité pour les réaliser.

      Notre situation économique actuelle est principalement causée par cette crise sanitaire, à cause de laquelle les calendriers 2020 de plusieurs réalisations ont dû être décalés et l’année 2020 est économiquement considérée comme une année blanche.

      Devrions nous lui en tient rigueur. Normalement, Non, si on est juste et objectif.

  • 24 mars à 17:16 | lé kopé (#10607)

    Rien que cela ," l’admiration et l’envie " du reste du monde pour la Gestion du Covid ? Les familles des disparus précocement , à cause du Manque de place, et de l’insuffisance des respirateurs artificiels ,dans les hôpitaux , n’en diront pas autant. Je ne citerai que le Président de l’Eglise Luthérienne , qui est un personnage religieux du Pays , mais qui a succombé pour faute de soins. Je ne m’attarderai pas , sur le nombre de victimes , qui ne correspond pas à la réalité , mais démenti par l’explosion du chiffre d’affaires des vendeurs de cercueils , et les enterrements précipités , qui ne peuvent pas occulter la vérité . Votre journaleux , avec l’autre qui se fait un selfie , ne sont plus à leurs premières contradictions ... En attendant , nous sommes l’un des derniers Pays de la planète , et cela ,vous ne pouvez pas le nier .Car , les difficultés quotidiennes qu’endurent nos compatriotes , sont une preuve tangible de ce classement . Réveillez vous , avant que le peuple soit à bout ... d’arguments , car il ne vous pardonnera jamais .

  • 24 mars à 17:27 | Marika (#9389)

    R.I.P RABENIRAINY Sammy LÔLÔ sy ny tariny.

    Mirary fiononana feno ho an’ny fianakaviany.

  • 24 mars à 18:06 | Jacques (#434)

    Nouvelle HCC ou pas, ça ne change pas grand-chose. Dans son quota de 3 potentiels vautours le bokassa gasy aura sans doute un nom glissé par le jamba, celui d’Imbiky peut-être, et qui sera élu par ses pairs président de cette tanière de corrompus. Ah, qu’il médite bien en ce moment le bokassa gasy, cette nouvelle équipe devant être l’une de ses armes pour les scrutins à venir.

    Rien à voir avec cette histoire de HCC. Hier soir je me suis encore remis sur le document afférent aux détournements des fonds covid de Madagougou, je n’en reviens toujours pas. Le jamba qui en a perçu, Pierrebleu qui en a perçu, etc...mais tout ça est normal, il n’y a rien à voir et il faut passer son chemin comme d’habitude. En effet, de quoi je me mêle, moi ? On n’a même pas osé bousculer le bokassa gasy dans ses trafics de BDR (https://fr.mongabay.com/2010/11/le-president-de-madagascar-lie-au-trafic-illegal-de-bois-rose-video/) et d’or vers Dubaï et, qu’ai-je moi à me triturer les méninges pour une histoire qui ne me regarde pas et que même les babakoto du bled n’y trouvent à commenter ?

  • 25 mars à 01:05 | Albatros (#234)

    Je cite un post d’une "petite main" du (#7070) de 12:10.

    "La liberté de Ravalo, c’est une attestation de non existence de la dictature ici à Mada." !.

    C’est surtout une attestation que les requins ne se mangent pas entre eux.

    Si vous pensez que Ravalomanana est coupable de ce dont vous l’accusez, vous devez effectivement, comme le dit Arsoniste (#10169) l’appréhender et le mettre en prison !.

    Comment, autrement, le pouvoir actuel, au travers de sa justice, peut-il arrêter des personnes portant juste un tee-shirt rouge ?.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS