Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 08h22
 

Politique

Révision à la baisse des prix à la pompe

Un ultimatum qui se prolonge

samedi 10 juillet 2010 | Bill

Mesures exceptionnelles, ordonnance, arrêté ministériel... Fixation des prix, monopole d’importation de l’État... On avait chuchoté sur tout, et pour l’instant, rien. Sinon encore un ultimatum reporté à lundi ou mardi prochain. C’est l’essentiel des informations recueillies ce vendredi 9 juillet auprès des cinq ministres du gouvernement qui ont rencontré la presse à propos des prix des carburants. Les pétroliers ont jusqu’à lundi ou mardi pour le rétablissement des anciens prix ; sinon l’État HAT va prendre des mesures. « On ne reviendra toutefois pas à un État entrepreneur et importateur » précise le ministre des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala.

Invité cordialement par la « Direction de la Communication à la Présidence de la Haute Autorité de la Transition », la presse était au rendez-vous à 15h comme convenu ce vendredi 8 juillet à la grande salle « La Taverne » de l’Hôtel Colbert mais les cinq ministres du gouvernement Vital et le Directeur général de l’OMH (Office malgache des hydrocarbures) se sont fait attendre, comme si l’objet de la conférence de presse était banal ou classique et que l’on pouvait retarder d’une heure. En tout cas, ce retard ne présageait rien de bon pour le scoop ou la Une des journaux. Le pétard était encore mouillé.

Cinq ministres n’ont pu émouvoir l’assistance ; ils étaient tous lamentables. Ils ont déçu dans la mesure où la mobilisation de la Direction de la Communication à la Présidence avait signifié que de grandes décisions nous attendaient tous. L’invitation promettait des mesures concernant les prix des carburants. L’appel à la couverture médiatique avait même indiqué le genre de révélations auxquelles on pouvait s’attendre, telle une Ordonnance ou un Arrêté ministériel. Mais finalement, rien de tout cela. Il faut encore patienter jusqu’à lundi ou mardi prochain pour peut-être voir cette fameuse décision ou ces fameuses mesures ; Mamy Ratovomalala avait bien dit mardi 6 juillet dernier, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Le pétard aura sans doute le temps de mûrir le temps d’un weekend avant d’être en parfaite mesure d’exploser. Mais ce vendredi, les cinq ministres étaient là à se plaindre et à chercher à frapper l’imaginaire populaire qu’ils sont vraiment en train de se pencher sur les problèmes de la nation et de prévenir une explosion sociale. Une hausse de 12 à 13% est insupportable, exagérée et s’apparente à une manœuvre de déstabilisation, ou du moins peut être exploitée par les détracteurs de la HAT comme un levier de soulèvement populaire. En tout cas, les propos et explications étaient les mêmes que ceux de mardi dernier. La même litanie : les négociations se poursuivent. Un autre ultimatum ou un délai est accordé aux compagnies pétrolières pour qu’elles reviennent aux prix pratiqués à la fin du mois de juin. Quatre à cinq jours de plus accordés aux pétroliers pour qu’ils écoulent leurs produits, sinon toutes leurs cargaisons et pour que les taxes prélevées par l’Etat connaissent une croissance en J ou s’accumulent rapidement pour étoffer le Trésor public que Manandafy Rakotonirina présume à sec, disent les mauvaises langues.

On s’interroge, au vu de la prestation de ces cinq ministres si la mobilisation de la direction de la Communication de la Présidence de la HAT en valait la chandelle.

Afin de vous permettre d’apprécier, nous vous livrons tel quel le contenu de l’invitation de la Direction de la Communication à la Présidence de la HAT.

« Le Gouvernement Vital, représenté par Cinq Ministres et le Directeur Général de l’OMH (Office Malgache des Hydrocarbures), convie les journalistes à couvrir la Conférence de presse qu’il va donner le Vendredi O9 Juillet 2010 à partir de 15h à la Grande salle « La Taverne » de l’Hôtel Colbert Antaninarenina.

Le principal ordre du jour de ce rendez – vous médiatique a trait aux mesures prises par le Gouvernement concernant les prix des carburants (Ordonnance et Arrêté ministériel).

Cordialement ! » (fin de citation).

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS