Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 3 décembre 2023
Antananarivo | 17h40
 

Société

Trafic

Un trafic d’or déjoué à l’aéroport d’Ivato

jeudi 26 janvier | Mandimbisoa R.

Les trafiquants d’or ne manquent pas d’ingéniosité. Le services des douanes a annoncé avoir déjoué une nouvelle tentative d’exportation illicite d’or à l’aéroport international d’Ivato. Un total de 1,5 kg d’or a été ingénieusement dissimulé dans les bagages d’un passager qui devait prendre un vol d’Ethiopian Airlines le 20 janvier dernier.

« Les agents aux frontières ont découvert 10 coupons de tissus imbibés de solution aqueuse composée d’eau, de produits chimiques et de particules d’or dans les bagages d’un passager de nationalité Indienne du vol ET 852 d’Ethiopian Airlines », a fait savoir la direction générale des douanes dans un communiqué.

-----

L’infraction a été découverte lors du passage au scanner des bagages du passager. Suite à la réconciliation du contenu des deux bagages en question, les douaniers ont découvert des tissus légèrement humidifiés par une substance suspecte « à forte densité de couleur noire entourée de couleur orange ». Le marquage du chien pisteur de la brigade canine a encouragé les douaniers de l’aéroport d’Ivato à s’engager davantage dans les examens des tissus. Il a fallu des études plus poussées pour confirmer l’infraction, la douane a dû saisir le Central Intelligency Service, le Laboratoire des Mines et l’Office des mines nationales et des industries stratégiques (OMNIS) pour un approfondissement des inspections et des analyses. Il s’est alors avéré que des substances aurifères contenant de l’or d’une quantité estimative et provisoire de 1,5kg contenus et dissimulés dans une solution aqueuse composée d’eau, de produits chimiques ont été découverts dans les dix coupons de tissus d’un poids total de 5,345kg.

Les trafiquants cherchent perpétuellement de nouveaux modes opératoires, cela exige une mise à niveau continue des compétences des douaniers. La création de la brigade canine en 2021 dans le cadre des projets de modernisation visant à accentuer la mission de surveillance au sein de l’aéroport international d’Ivato semble en tout cas porter ses fruits. La brigade canine de Nosy-Be va d’ailleurs être inaugurée au mois de mars de cette année.

66 commentaires

Vos commentaires

  • 26 janvier à 10:47 | MALIBUC (#9345)

    Alors là il faut m’expliquer !
    On laisse passer 73Kg, 13Kg....etc...et d’un coup un chien renifleur découvre un subterfuge unique en son genre.
    Mort de rire !

    • 26 janvier à 10:56 | Jipo (#4988) répond à MALIBUC

      Bonjour .
      je plussoie, ils font moins de tapage quand ils laissent passer des dizaines de kilos sans parler de ce qui passe au travers des filets et des douaniers complices et grassement payés qui regardent ailleurs .
      quel pataquès pour 1,5 kg et encore cela reste à prouver, pourquoi pas de la poudre dans une boite de corned-beef ou de romazava, ou de foie gras ...
      quant aux boutres et voiliers qui n’ attendent que ça, ils sont vraiment trop forts, et maintenant que l’ on a des chiens qui renflent l’ or, tandremo, à quand les chien renifleurs de truffes 🙄 ?

  • 26 janvier à 11:28 | arsonist (#10169)

    (i) Les tentatives de sortir en fraude de l’or ne sont plus des scoops depuis longtemps !
    C’est pour de la simple propagande électorale que les autorités annoncent en avoir découvert maintenant !

    (ii) La propagande électorale de Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto sur ce forum est restée muette hier mercredi toute la journée !

    La be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra
    et "vohitsara", cet autre lèche-q de Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto,
    sont restés terrés dans leur trou virtuel hier !

    L’éclatement au grand jour des graves conflits d’intérêts (pour des raisons de pognon !) entre
    Rossy et ses troupes d’ambanitanàna d’un côté ,
    contre la ministre Be Molotra [mpifelaka Pasitera "Propestà"] de l’autre,
    révèle publiquement le fait que
    ces mpilela-dyvo se trouvent du même bord politique au soutien de Brosse-Li DJ bac-3 faikam-boto,
    non dans l’idée de sortir les dizaines de millions de populations Gasy de cette misère sévère,
    mais pour la simple et ordinaire raison de cupidité à leur avantage perso !

    Ce qui est encore plus surprenant, c’est le fait que Rossy dit haut et fort clairement à son idole Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto,
    non pas de débarrasser le gouvernement foza de la présence de "Be Molotra",
    mais de lui donner un autre ministère !

    Rossy accepte donc de continuer à travailler de concert [c’est le cas de le dire] avec "Be Molotra" , pourvu que celle-ci change de poste !
    Autrement dit : leurs objectifs politiques respectifs ne sont pas si incompatibles que ça !

    Très clairement :
    ce Rossy vient de montrer
    qu’il n’est aucunement motivé par une concordance éventuelle d’objectifs politiques avec les autres clans de la nébuleuse foza ,
    mais par le seul et unique but de partager avec les autres les gains en espèces sonnantes et trébuchantes générées par leur aveugle et très intéressé ordinaire soutien à Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto !

    • 30 janvier à 12:50 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Dia aiza izao ny tohin’ny zava-niseho teny Ivato nahitana an-dry Tsiliva & ireo karana namany ??

  • 26 janvier à 11:31 | Isandra (#7070)

    Cela prouve que la lutte contre ce trafic continue aussi bien au niveau national qu’international.

    Il est toujours bien de rappeler que les réseaux de ce genre de trafic se sont enraciné depuis longtemps et plus vieux que ce régime.

    • 26 janvier à 11:45 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Magie ! Magie ! Magie !
      Avadio firaka ireto volamena ireto !
      Paf !
      Dia tena nivadika ho firaka tokoa ireo volamena tao anaty kofra.
      Izany no fiadin’ny "phooza" amin’ny trafikana volamena ho an’izay tsy mahalala ; ny ankoatr’izay ?
      Resa-ketotra manamaimbo tanàna fotsiny..

    • 26 janvier à 11:53 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      " Les réseaux de ce genre de trafic se sont enracinés depuis longtemps et plus vieux que ce régime" , admettons , mais c’est la première fois depuis soixante années que des lingots d’or changent de couleur et de valeur , dans les locaux mêmes du Ministère des mines , avec le Premier Ministre comme Intérim . Cherchez l’erreur ? De plus , les trajectoires de ces détournements passent soit par l’Afrique du Sud , les Comores , L’île Maurice , pour rejoindre Dubaï avec l’aide d’Ethiopian Airlines . A qui profite le crime ?

    • 26 janvier à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Déserteur,

      Déserteur un jour, déserteur toujours.

      Rappel de faits : « Après la découverte du vol, l’État s’est constitué partie civile et a porté plainte. Une enquête est en cours, une dizaine de personnes ayant occupé de hautes responsabilités à la Direction générale des Mines, dont les quatre derniers directeurs généraux depuis 2018, se trouvent en détention provisoire. »

      C’est un vol comme tous les vols,

      Peut-on dire que le régime Ravalo est impliqué le détournement au sein de la BC de Manakara perpétré par Ingahindriana Louis, juste le fait qu’il a eu lieu pendant leur mandat ?

    • 26 janvier à 12:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      « mais c’est la première fois depuis soixante années que des lingots d’or changent de couleur et de valeur »

      Il faut réfléchir un peu. Cela ne veut pas signifier que ce trafic s’intensifie.

      C’est simple, parce que depuis soixante ans, les réseaux n’ont jamais aussi développé et démocratisé comme aujourd’hui, et les infos n’ont jamais été autant propagées et instantanément voire en live.

    • 26 janvier à 12:35 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      26 janvier à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      ... Déserteur un jour, déserteur toujours.


      Exactement ce qu’a fait et que fait DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) :
      - Désertion à l’ambassade de France en 2009 en laissant le peuple mourir dans les rue de Tanà
      - Désertion en abandonnant le peuple du sud avec leur cuir et leur kere
      - Désertion en promettant des "battre l’eau" et que 4 ans et quelques après, aucune réalisation (prenez la liste et mettez devant ce qui a été réalisé, vous verrez = zéro manatody)
      - Désertion en abandonnant les paysans et les remplacer par l’importation de riz à l’aide de ses copains de la maffia (Ravatomanga et karana).
      - Désertion, la liste est longue...
      DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) = déserteur un jour, déserteur toujours

    • 26 janvier à 12:36 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      26 janvier à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      ... Déserteur un jour, déserteur toujours.


      Exactement ce qu’a fait et que fait DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) :
      - Désertion à l’ambassade de France en 2009 en laissant le peuple mourir dans les rue de Tanà
      - Désertion en abandonnant le peuple du sud avec leur cuir et leur kere
      - Désertion en promettant des "battre l’eau" et que 4 ans et quelques après, aucune réalisation (prenez la liste et mettez devant ce qui a été réalisé, vous verrez = zéro boribory)
      - Désertion en abandonnant les paysans et les remplacer par l’importation de riz à l’aide de ses copains de la maffia (Ravatomanga et karana).
      - Désertion, la liste est longue...
      DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) = déserteur un jour, déserteur toujours

    • 26 janvier à 12:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Déserteur,

      N’essayez pas de comparer votre désertion, au retrait tactique pour mieux sauter de Rajoelina auprès du consulat de France.

      Ça ne marche pas, tout le monde le sait que ce n’est pas la même chose, car cet retrait n’est pas une désertion (Larousse : Action de quitter l’armée sans autorisation), contrairement la votre.

    • 26 janvier à 12:59 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      ah, bien mince alors, le consortium "ISANDRA" a repris du service aujourd’hui, hier c’était la prise des ordres !

    • 26 janvier à 13:34 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      26 janvier à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      ... Déserteur un jour, déserteur toujours.

      Exactement ce qu’a fait et que fait DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) :
      - Désertion à l’ambassade de France en 2009 en laissant le peuple mourir dans les rue de Tanà
      - Désertion en abandonnant le peuple du sud avec leur cuir et leur kere
      - Désertion en promettant des "battre l’eau" et que 4 ans et quelques après, aucune réalisation (prenez la liste et mettez devant ce qui a été réalisé, vous verrez = zéro manatody)
      - Désertion en abandonnant les paysans et les remplacer par l’importation de riz à l’aide de ses copains de la maffia (Ravatomanga et karana).
      - Désertion, la liste est longue...
      DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) = déserteur un jour, déserteur toujours

    • 31 janvier à 11:06 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      "Il est toujours bien de rappeler que les réseaux de ce genre de trafic se sont enraciné depuis longtemps et plus vieux que ce régime."
      - & c’est pour cela que les foza ont fait un coup d’Etat en 2009 puis des fraudes électorales (fausses CIN, doublons, etc) en 2018 pour pouvoir non seulement continuer mais encore pour pouvoir en faire beaucoup plus tel au ministère des mines où des lingots d’or dans un coffre se font changés en tas de ferrailles.

  • 26 janvier à 11:33 | Isandra (#7070)

    ANDRY RAJOELINA LA SOLUTION.

    « NUTRITION - Andry Rajoelina plaide pour le soutien aux agriculteurs afin d’atteindre la souveraineté alimentaire en Afrique
    Antananarivo, 26 Janvier, 7h36 - L’augmentation de la production agricole. C’est l’une des solutions proposée par le président de la République pour que l’Afrique puisse atteindre la souveraineté alimentaire. Durant son discours lors de l’ouverture du deuxième Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur la souveraineté alimentaire, le chef d’Etat malgache a milité pour davantage de soutien au système agricole et aux agriculteurs pour atteindre cet objectif.
    ⭕Parmi les solutions avancées par le locataire d’Iavoloha figure l’octroi de terre aux paysans afin que ces derniers puissent cultiver et produire. "Il est inacceptable que l’Afrique qui possède de grandes superficies de terrains ne puisse pas nourrir sa population", indique le président de la République malgache.
    ⭕Toujours selon Andry Rajoelina, il faut aussi octroyer "semences et engrais" aux agriculteurs. Une plus grande production signifie de meilleurs revenus pour les ménages donc "une augmentation du pouvoir d’achat et le début de la croissance".
    ⭕Durant son discours, le Président malgache a exposé les efforts effectués par Madagascar dans ce sens. Il a mis en avant le projet One district, one factory qui consiste à mettre en place une petite industrie de transformation dans chaque district de la Grande île, ou encore les efforts d’octroi de titre foncier et la formation des paysans. "La production nécessite aussi un développement technologique qui l’accompagne", poursuit Andry Rajoelina qui a plaidé auprès de ses pairs d’agir dans ce sens.
    ⭕Le sommet sur le souveraineté alimentaire a été organisé sous l’impulsion du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Union africaine. Cette deuxième édition, après celle de 2015, a pour thème « Nourrir l’Afrique : souveraineté alimentaire et résilience ». Comme son nom l’indique, le but est de trouver une méthode efficace pour atteindre une autonomie alimentaire en Afrique. »

    • 26 janvier à 11:37 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Qu’est-ce qu’il attend pour donner des terres et des semences ?
      Encore du blabla pour avoir du vola !
      Quel scandale de toujours avoir la main tendue.

    • 26 janvier à 11:47 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      2009 hatramin’ny 2022 : inona no nandrasan’ilay kaondrana DJ faikam-boto Rainilainga Braoose Le (Lui) tsy hanao izany ?
      Akaiky ny fifidianana, mitady vola ny fetsepra. Tadiavo fa hiaraha-mahita eo ny valiny.

    • 26 janvier à 12:06 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Comme macron qui va donner des millions aux sud af ou ukrainiens, il ferait mieux de s’ occuper du Peuple qu’ il prétend administrer et dont plus de 70% vit sous le seuil de pauvreté, ce dindon, troll de service va dandiner son popotin C/° les zafricains, se croyant avec sa perruque et accoutrements supérieur à ceux chez qui il vient taper sa frime !
      Qu’ il commence par appliquer ce qu’ il préconise chez lui, ce sera le meilleur exemple qu’ il pourra donner, mais là encore & une X de + : trop compliqué pour un eunuque neurone’free ...

    • 26 janvier à 12:14 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      En voulant être le sauveur de l’Afrique , votre Calife propose des solutions qu’il n’applique même pas dans son Pays . Il devrait plutôt profiter de son séjour au Sénégal , pour s’initier aux méthodes du Président Macky Sall , qui a su développer son Pays en 10...années . Avec l’Autoroute qui ceinture la ville de Dakar , la nouvelle cité moderne de Diamnandio qui est reliée à la Capitale de la Terranga par un train à grande vitesse, la plage de Sally qui attire l’affluence des touristes , la Corniche qui met en valeur cette ville , bref , le Sénégal est devenu en peu de temps , une mégalopole de l’Afrique de l’Ouest , grâce à la perspicacité , et à la volonté Patriotique de ses Dirigeants . Sans oublier le Centre d’Entraînement d’Athlétisme , le plus réputé du Continent , et l’Equipe Championne d’Afrique lors de la CAN en 2022. L’homme fort du Sénégal a su répondre aux défis de la Pandémie et de la Guerre en Ukraine , en se faisant respecter par les grands de ce Monde comme Joe Biden ou Emmanuel Macron , mais aussi des Pays d’Asie comme la Chine ou la... Russie . Qu’avez vous fait avec votre révolution Orange , en 2009, Trois années avant la prise de pouvoir ...par les urnes de Macky Sall ? Une grande misère pour la population Malagasy , et un classement de sixième Pays le plus pauvre du Monde , la Capitale la plus sale de La Planète, avec les routes défoncées , la famine , l’Insécurité , le manque d’eau et d’électricité , une Education et une politique de Santé obsolètes . Et le Timonier qui prétend être le sauveur du Monde avec le Covid Organics et tout le tralala . Pleure ô Mon Pays bien Aimé .

    • 26 janvier à 12:22 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      ANDRY RAJOELINA , LA SOLUTION FINALE !

    • 26 janvier à 13:02 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Question niveau d’instruction générale
      et aussi en acuité de l’intellect
      et surtout en intelligence du cœur,
      le franco-madagougouesque Rajoelina
      n’arrive pas à la cheville du Sénégalais
      Sall !

    • 26 janvier à 13:12 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Quelle nullité , ce discours !

      On dirait une rédaction
      faite par un élève moyen
      dans une classe de CM1 moyenne
      dans une école élémentaire moyenne
      dans une ville moyenne
      au Sénégal moyen !

    • 26 janvier à 13:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      « En voulant être le sauveur de l’Afrique , votre Calife propose des solutions qu’il n’applique même pas dans son Pays ».

      Fidèle à votre raccourci. Notre Président n’a pas de l’ambition d’être sauveur de l’Afrique, mais, celui de son pays comme tous les patriotes dignes de son nom.

      Comme vous êtes déconnecté de la réalité, je tiens à vous informer que certains points de ces solutions sont déjà appliqués dans ce pays :

      - Distribution de terrains : https://actu.orange.mg/133-jeunes-entrepreneurs-modernes-ont-beneficie-dun-titre-vert-dans-la-region-vakinankaratra/

      - Distribution de semences : https://midi-madagasikara.mg/2022/07/04/filiere-riz-remise-de-8-tonnes-de-semences-nerica-4-par-africarice/

      https://midi-madagasikara.mg/2022/10/18/lutte-contre-linsecurite-alimentaire-distribution-gratuite-de-semences-de-riz-hybride-aux-femmes-rurales/

      https://midi-madagasikara.mg/2022/01/08/securite-alimentaire-dans-le-sud-distribution-de-semences-de-varietes-resilientes-pour-une-grande-saison-agricole/

    • 26 janvier à 14:57 | NTMO (#10005) répond à Isandra

      À la question : « Quelle sont les solutions à la souveraineté alimentaire de Madagascar ? », chatGPT répond :

      Il existe plusieurs solutions pour améliorer la souveraineté alimentaire de Madagascar. Ces solutions incluent :

      La promotion de l’agriculture locale et durable : en encourageant les agriculteurs à utiliser des pratiques agricoles écologiques et à cultiver des variétés locales de plantes, on peut améliorer la sécurité alimentaire et renforcer l’économie locale.
      La diversification des cultures : en cultivant une variété de cultures, les agriculteurs peuvent réduire leur dépendance à un seul type de culture et ainsi minimiser les risques liés aux variations climatiques et aux maladies.
      La mise en place d’infrastructures de stockage et de transport adéquates : pour assurer la disponibilité de denrées alimentaires tout au long de l’année, il est important d’investir dans des infrastructures de stockage et de transport adéquates pour maintenir la qualité des aliments.
      La formation et l’éducation des agriculteurs : en formant les agriculteurs aux dernières techniques et pratiques agricoles, on peut les aider à augmenter leur productivité et leur rendement, ce qui contribuera à améliorer la souveraineté alimentaire du pays.
      La mise en place de programmes de soutien aux agriculteurs : en soutenant les agriculteurs à travers des programmes de subventions, de crédit et d’assurance, on peut les aider à surmonter les obstacles financiers et économiques qui peuvent entraver leur activité.

    • 26 janvier à 15:23 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Il suffit de les énumérer ,
      comme l’a fait ce 26 janvier à 14:57 l’excellent NTMO (10005),
      et tout se matérialise !
      Tout !

      Dire une chose équivaut à sa matérialisation !

      Par exemple , demain vendredi , il y aura de la nourriture pour tout le monde dans le Sud de Madagougou !
      Et paf ! Plus personne dans le Sud ne fait bouillir des chutes de cuir de chez le cordonnier pour les bouffer !

      Et on s’étonne qu’avec toutes ces choses merveilleuses ,
      qui sont annoncées amener très certainement les populations Gasy au développement et au bonheur procuré par le confort
      et que Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a énumérées,
      les dizaines de millions de populations Gasy sont toujours immergées dans cette misère très sévère !

    • 26 janvier à 16:18 | NTMO (#10005) répond à Isandra

      C’était juste pour illustrer que l’intelligence artificielle du chatGPT écrit même des discours plus intéressant que celui prononcé par le PRM…

  • 26 janvier à 11:53 | Albatros (#234)

    Les douaniers avaient un indice révélateur de trafic, le colis "suspect" était :

    ................. "entouré de couleur orange" !..

    @+

    • 26 janvier à 15:18 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      Isandra ,
      Pour votre gouverne , sachez que j’ai un ami proche qui a travaillé avec Macky Sall pour le Développement de Sénégal , depuis 2012 . J’ai en plus des collègues Sénégalais qui ont pu rentrer chez eux , grâce à la volonté de leur gouvernement qui incite sa Diaspora à s’investir au Pays . Ce qui n’est pas le cas chez nous . Vous me dites que je suis déconnecté, mais toutes mes informations sont acquises grâce à vos amis au pouvoir , et bien que l’on se connaît tous , comme le disait le forumiste "Olivier de mes deux", je ne me suis jamais compromis avec eux , ni manger dans la même gamelle . Si toutes les déclarations émises par l’Opposition sont rendues publics ( par le Conseiller à la Présidence pour les finances), c’est que les sources proviennent de vos collaborateurs eux mêmes . Pour la route , l’ami proche qui a travaillé avec Macky Sall m’a confié que votre Calife n’est pas du tout respecté dans ce milieu ( les grands de ce Monde, comme vous l’aviez si bien annoncé), et que les Dirigeants Africains rient sous cape lors de chacun de son passage . Il n’y a que vous , et vos complices qui croient encore à sa supercherie . Shame on you !!!

    • 26 janvier à 15:21 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      ...rient sous cape , chaque fois qu’il leur donnent des leçons ...

    • 26 janvier à 16:22 | MALIBUC (#9345) répond à Albatros

      Il n’y a pas que les dirigeants Africains qui se foutent de sa tronche.
      Selon un ami, c’est à Washington dernièrement qu’il s’est ridiculisé lors du dîner avec Biden en répondant à côté de ce qu’on lui avait demandé.
      Hilarité générale, il n’a pas rigolé paraît il !
      En fait il ne sait même pas parler Anglais. Hihihihi

  • 26 janvier à 12:18 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    Voilà ce que dit ton DJ BOUFFI au sommet de Dakar :
    "Les agriculteurs ont besoin de semis, d’engrais et de terres pour planter, Madagascar est pleinement préparé pour cela."
    « J’appelle tous les pays africains à travailler ensemble pour lutter contre la faim. Parce que les chiffres actuels sont horrifiants : 25 000 personnes meurent de faim chaque jour dans le monde. »

    C’est pas du foutage de gue.le ça ?

    • 26 janvier à 12:34 | Jipo (#4988) répond à MALIBUC

      Tout à fait , il devrait comme macron inviter les Malagasy à traverser la rue et venir le chercher !
      et dans le meilleur des cas l’ enduire de plume et de goudron ...
      ou l’ inviter à nous montrer comment il danse le tamouré avec un pneu autour de la taille un soir de pleine lune !

  • 26 janvier à 13:04 | Isandra (#7070)

    Les Français sont ils devenu fainéants ?

    Qui ne travaillent que 35 h par semaine et là encore, ils souhaitent ne travailler que 4/7 jours par semaine, 3 jours week-end.
    « Selon une étude du groupe Manpower, plus d’un salarié sur trois serait prêt à diminuer son salaire de 5% en échange d’une semaine de 4 jours. »

    Plus la grève.

    « Selon une étude allemande, il y a 114 jours de grève par an pour 1.000 salariés en France, contre 18 en Allemagne et seulement un en Suisse. Si les comparaisons internationales ne sont pas évidentes à faire, il y a tout de même une culture de la grève plus forte en France que dans nos pays voisins »

    • 26 janvier à 13:52 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Dans son délire ,
      cette be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra tenterait-elle de faire croire que
      les fozaesques de Madagougou sont moins fainéants que les Franco-Madagougouesques arrivés au pouvoir à Madagougou ?
      Il y a de l’arnaque question pognon quelque part , ou quoi !

      Sarko, celui-là même qui a poussé Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto à la tête de l’état madagougouesque,
      Guéant , son complice d’alors au palais de l’Elysée ,
      et même son ministre des sports à cette époque
      ont tous les trois affaire avec la justice de leur pays !
      Et dans les trois cas c’est pour des histoires de pognon !
      Du jamais avant eux !

      Hum ! Viendra-t-il un jour le tour de Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto ?
      Qui sait ?
      Sauf que un radical "couic" ne serait-il pas plus efficace et plus sécurisant , car à effet définitif , contre un éventuel du retour de Brosse-Li , après ?

      N’allons pas trop vite !
      Il faut déjà le déboulonner de là !

    • 26 janvier à 14:53 | tiryco (#9153) répond à Isandra

      Oui des grèves
      Mais on es un des pays les plus productif
      Ramène pas ta fraise pour raconter des aneries

    • 26 janvier à 16:33 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Encore une comparaison digne des obscurantistes du Moyen âge. Savez vous ce que l’on appelle le "Wokisme" ? Je vais essayer avec ...modestie d’éclairer vos lanternes , au cas ou vous voulez vous éloigner de votre prisme réducteur, inféodé aux promesses d’ivrogne de votre Calife. En effet , cette théorie a pour objectif de dénigrer tous les fondements et les connaissances acquises au cours des millénaires .A commencer par nier le classement des Pays en comparant Madagascar , sixième Pays le plus pauvre du Monde , à La France , sixième Pays le plus riche. Vous vous entêtez dans votre méprise , en vous accrochant à un arbre pourri qui n’a plus ses racines . Je ne vous donnerai que quelques exemples , sans pour autant espérer u brin de lucidité de votre part . Ce sont les Enseignants qui sont les premiers victimes de ces changements de mentalité en mélangeant la religion et le changement de paradigme .
      La grande enquête de l’ Express Magazine" le 22 Décembre 2022 l’illustre abondamment.
      "A chaque fois , la méthode est la même : refuser la validité des faits biologiques au nom d’une raison supérieure qui n’a rien à voir avec la science ,et terroriser les Institutions, ou les chercheurs qui diffusent ces faits. D’aucuns refusent l’existence de disciplines comme La Génétique ( loi de Mendel),, ou même les neurosciences sous prétexte que l’être humain , ne serait sur le plan psychologique, qu’une "page blanche" sans aucune assise naturelle .D’autres nient l’existence de différences naturelles entre les sexes au nom d’une égalité qu’ils confondent avec la similarité. D’autres appellent à la décolonisation des sciences , à commencer par celles de la Médecine , pour éponger les souffrances subies par les peuples autochtones . D’autres ne peuvent concevoir qu’on leur livre une Histoire de l’espèce humaine , dépourvue de finalité , en clair contraste avec celles racontées par les Religions qui ont la Légitimité pour le faire, mais comme des Histoires et non des Vérités. D’autres enfin, ne trouvent comme stratagème pour réfuter des Thèses qu’ils détestent, que la disqualification des auteurs , à commencer par les plus grands , Charles Darwin ¨. C’est ce qu’essaie de faire ce régime depuis sa prise de pouvoir en 2009, bien archivé dans un reportage de France 24.

    • 26 janvier à 17:04 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Fanodikodin-dresaka fotsiny io resaka Lafrantsa io.

      Isak’izay tsy mahita ho lazaina satria miraondraona ny soratra manohitra ny fampielezan-kevitry ny rezimanta (€#7070) dia iny fa avadika ny resaka : Lafrantsa, Ravalomanana, Déserteur sns ...
      Hisariana ny saintsika tsy hifantoka amin’ny olana aterak’ity fitondrana ity ary mamotika ny firenena ny fanodikodinan-dresaka toa itony.

  • 26 janvier à 13:37 | Shalom (#2831)

    Miala-pà toa ny vinanto nahare fosa ny rezimanta (#7070) ka tsy nanist resaka mihitsy ny niseho teto omaly : depiote vs minisitra ary samy IRD ireo. Rossy vs Be Molotra.
    Arosoy foana lé kopé a ! asehoy fa tsy alehany raha izay "kalife" sy ireto mpisolelak’azy.

  • 26 janvier à 13:59 | arsonist (#10169)

    "isandra" et "vohitsara",
    les lèche-q de Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto,
    restent sans voix
    face aux interrogations à propos de
    l’opposition frontale
    entre Rossy et "Be Molotra" !

    Du sang ! Du sang ! Du sang !

  • 26 janvier à 14:15 | Isandra (#7070)

    Comme l’augmentation d’exportations de vanille l’année dernière 2021-2022, apparement, celles de litchi, se produiront le même scénario :

    « COMMERCE EXTERIEUR - La quantité de litchis exportés par Madagascar en hausse, les prix restés stables
    Antananarivo, 26 Janvier, 13h24 - Les exportations de litchi ont enregistré une hausse cette année. D’après Les lettres du litchi du Centre technique horticole de Tamatave (CTHT) publiées la semaine dernière, le total des envois par navire se chiffre à 14 180 tonnes contre 11 780 tonnes lors de la campagne de 2021-2022. Les envois par avion affichent aussi une tendance à la hausse, passant de 375 tonnes à 531 tonnes lors de cette campagne.
    ⭕La campagne de litchi touche à sa fin actuellement. La mise en vente des derniers lots de fruits en provenance de Madagascar s’achève cette semaine dans les rayons des distributeurs français tandis qu’en Belgique, elle s’est achevée une semaine plutôt. Les litchis d’Afrique du Sud restent encore présents sur le marché européen comme c’est toujours le cas. La campagne sud-africaine devrait s’achever prochainement.
    ⭕Le CTHT rapporte que, au cours de la campagne, les litchis malgaches "se sont vendus à prix globalement stables, pour les marchandises de bonne qualité". Au total, la campagne de litchi 2022-2023 a duré un mois et demi. Elle s’achève exactement à la même période comme l’an dernier.
    ⭕Deux événements ont marqué cette saison, à savoir le déversement massif d’envois par avion en provenance de La Réunion et la chute de qualité du produit sud-africain. La filière malgache, elle, semble se porter plutôt bien. »

  • 26 janvier à 14:18 | Kobbe (#11248)

    MADAGASCAR : UN ÉTAT ET UN PEUPLE PARESSEUX ?
    Encore une tentative d’exportation illicite des minerais. Un trafique illicite de trop. Madagascar résiste au changement d’innovation. La Grande Île subit d’importantes pertes économiques et de revenus en raison de la contrebande illicite de minerais. L’incapacité à trouver une solution technologique adéquate est à blâmer pour nous tous.

    LÉ’tat est le premier à blâmer. Mais il n’est pas le seul. Madagascar regorge de jeunes brillants et hautement qualifiés dans un continent (le plus jeune du monde) où l’âge médian se situe entre 19 et 25 ans : alors que font les jeunes malgaches ici... juste commenter la politique ? Ensuite lapider le temps à regarder ou faire la pornographie sur internet (!) Vous creusez la tombe de votre malheur (...)

    Et la seule issue de solution pour les jeunes est : l’Europe/Occident ! Vous ferez mieux de vous réveiller à la réalité, d’arrêter de rêvasser : l’Occident seigne en blanc. Mettez plutôt votre cul au travail !
    Vous êtes les plus jeunes et pourtant les plus pauvres du monde, comment expliquer cela ? Crier la faim à travers le pays, pourtant des étrangers (beaucoup plus âgés) viennent au pays et s’enrichissent en max. 1 à 2 ans : vous ne voyez pas à quel point vous dormez ? On naît pas paresseux : on devient ou on choisi de devenir paresseux. Ainsi avons-nous un État paresseux et un peuple parasseux.

  • 26 janvier à 15:22 | Isandra (#7070)

    Comme certains français ne veulent pas de leurs milliardaires chez eux, et les traitent de vampire, peut-être, après la modernisation de Madagascar, la construction de l’autoroute, des nouvelles villes, nouveau mode de transport, des centrales électriques pour satisfaire les besoins en énergie, et la digitalisation de l’administration, etc, il est possible que Madagascar soit la destination favorite de ces milliardaires ?

    En attendant,

    ARNAUD GUILLOIS, AMBASSADEUR DE FRANCE A MADAGASCAR – « Les investisseurs français sont satisfait des conditions à Madagascar »
    La France à elle toute seule représente 40 % des investissements directs étrangers à Madagascar selon Arnaud Guillois, son ambassadeur sur la Grande île. A l’entendre, les investisseurs français seraient globalement satisfaits de leurs investissements et de nombreux investisseurs devraient rejoindre leurs rangs. De nombreux projets sont aussi en cours de discussion. La France reste aussi un des partenaires privilégiés du développement de la grande île que ce soit en termes de création d’emplois ou d’aide au développement. Extraits de conférence de presse. »

    • 26 janvier à 15:27 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      "après la modernisation de Madagascar" !

      "Moderniser Madagougou" ?
      Oui ! Il suffit de le dire , et ça devient réellement vrai et vraiment réel !

  • 26 janvier à 15:38 | Isandra (#7070)

    ZAVA- MISY AGNY AN-TAGNANA AGNY.

    « RN42 : Fanombohan’ny asa fanamboarana ny Tetezana ao Tetezandava Isorana sy famerenana amin’ny laoniny ireo Buses nisy nangalatra ka hiteraka fahatapahan’ny làlana.
    Mifanome tànana ny Fiadidiana ny Faritra sy ny Minisiteran’ny Asa vaventy ho fanatanterahana izany ka nisy ny fidinana ifotony niarahan’ny Goverinora sy ny ekipan’ny Minisiteran’ny Asa vaventy ary ny Ben’ny Tanànan’ny CR Isorana tamin’ity androany ity.
    Hanomboka ny asa ka noho izany dia hisy ny fanapahana ny fifamoivoizana eo anelanelan’Isorana sy Ikalamavony , izay hampahafantarina eto ihany ka ampiomanina ny mpampiasa làlana.
    Hamafisina ihany koa ny fampiharana ny fepetra mahakasika ny fetran-danja hoan’ireo fiara lehibe mampiasa ny RN42 , izay efa tapaka teo anivon’ny Filan-kevitry ny Minisitra ka efa nampahafantarin’ny Minisiteran’ny Asa vaventy sy ny Fiadidiana ny Faritra ireo tompon’andraikitra isan-tokony. »

  • 26 janvier à 15:45 | tsimahafotsy (#6734)

    Le discours du siècle !
    René Dumont n’aurait pas mieux fait face à notre grand artiste !

    "Il est inacceptable que l’Afrique qui possède de grandes superficies de terrains ne puisse pas nourrir sa population", indique le président de la République malgache. "
    L’Afrique n’a qu’à prendre comme modéle le peuple Gasy qui possède de grandes superficies.
    Grâce à leur mamimbahoka au pouvoir QUE DEPUIS 2009, les Gasy vivent dans l’opulence alimentaire et sont exportateurs de produits agricoles et de caviar.
    Et pour varier un peu l’ordinaire, les Gasy devenus fins gastronomes ont fait du cuir de zébu une spécialité culinaire bien appréciée dans le Sud du Pays.

    " Une plus grande production signifie de meilleurs revenus pour les ménages donc "une augmentation du pouvoir d’achat et le début de la croissance".
    Faut-il être prix Nobel de l’économie pour comprendre çà ?
    On voit bien que ces chefs d’état negres n’ont pas fait Sciences Po.
    Pour leur apprendre le b.a ba de l’économie, il a fallu que notre président leur dispense un cours.
    L’Afrique ne voit pas l’augmentation exponentielle du pouvoir d’achat et de la croissance à Madagascar ? Le 5ème pays le plus riche du continent noir et premier exportateur d’or ?

    "La production nécessite aussi un développement technologique qui l’accompagne", poursuit Andry Rajoelina.
    Hé oui ! comme le riz qui nécessite un Rice-cooker pour être cuit quand la technologie de la JIRAMA ne fait pas défaut, ou le developpement tecnologique du fatapera avec le charbon de bois !

    Bravo l’Artiste !

  • 26 janvier à 16:00 | Isandra (#7070)

    Un Discours parallèle aux actes: :

    « A Madagascar, le Projet d’Appui pour l’Amélioration de la Productivité et de l’Industrialisation du Secteur Riz vise à augmenter la production et donc diminuer la dépendance aux importations de riz. Le 6 juillet dernier, un point a été fait. Pour la campagne 2021-2023, 4,4 millions de tonnes ont été produites. 6 millions de tonnes est l’objectif de la prochaine campagne, avec la diffusion de la formation. PAPRIZ est le résultat d’un partenariat entre Madagascar et le Japon. »

    https://www.temoignages.re/politique/co-developpement/madagascar-6-millions-de-tonnes-de-riz-en-2023-avec-papriz,104613

  • 26 janvier à 16:53 | Shalom (#2831)

    Resa-ketotra fotsiny hoy aho ny tabataban-dRainilainga DJ sy ny mpisolelaka mpilelak’azy etsy sy eroa.
    Tsy misy dikany raha izay resaka fanomezana tany olona 133/26 tapitrisa.
    Tsy misy dikany raha izay fanomezana masom-boly olona miisa amin’ny ratsan-tànana.
    Tsy misy dikany izay filazana befao fa hanao izao sy izao ho entina hiheboheboana kanefa tsy misy politika amin’ny ankapobeny ho entina manatanterak’izany.

    Resaka ambony latabatra fotsiny, resaka fanafenana ny tsy fahampiam-pahaizana dia atatatata toa ampisehoana fa mahay ny tena.
    Ka hoy Tsimahafotsy hoe na Réné Dumont aza tsy misy dikany eo anatrehan’izay lazainy.

    2009 - 2023 : firy tao anatin’ireo fotoana ireo no nisy taratra na dia kely fotsiny aza tamin’ny LFI na LFR na politika amin’ny an-kapobeny fa ny fampandrosoana ny fambolena sy ny fiompiana sy ny mifandray amin’izany dia anisan’ny fahamehana ambony ho an’i DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) sy ny forongony ?

    Aza ahodikodika amin’ny resabe tsy misy fitombenany ny sain’ny vahoaka fa tsy izany velively no hampandroso ny firenena.

  • 26 janvier à 17:27 | Besorongola (#10635)

    TOUT EST DIT :
    À DAKAR MR HO AFFIRME QU’UN BON PÈRE DE FAMILLE C’EST CELUI QUI NOURRIT SES ENFANTS ET UN BON PRESIDENT C’EST CELUI QUI NOURRIT SON PEUPLE.

    A l’approche de l’élection présidentielle de cette année, Mamimbahoaka et consorts s’organisent dans le but de se faire réélire pour un second mandat, et ce par tous les moyens. A cette occasion, renflouer les caisses s’avère une condition primordiale pour le bien-fondé de leur projet. Le voyage actuel du Président de la république à Dakar, capitale du Sénégal, fait partie des préparatifs pour briguer un second mandat puisqu’il sera question de consolider les relations avec les partenaires techniques et financiers ; c’est-à-dire qu’ils vont parler de fonds. En effet, il est actuellement en déplacement en terre sénégalaise pour participer au sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire, sur le thème « Nourrir l’Afrique : souveraineté alimentaire et résilience », qui a débuté hier pour se terminer le 27 janvier prochain. La véritable raison de son voyage à Dakar est d’amadouer les partenaires techniques et financiers, en particulier la Banque Africaine de développement (BAD) qui est organisatrice de l’évènement avec l’Union Africaine (UA).

    Une fois de plus, le Président sucré du peuple va mendier auprès des investisseurs étrangers. Et cette fois-ci, il pourra se vanter du titre de champion de la nutrition qu’il a obtenu l’année dernière avec beaucoup de questions malgré les problèmes de malnutrition et d’insuffisance alimentaire aigüe que vit un bon nombre de ces concitoyens. Ce qui est sûr c’est qu’il ne dupe pas seulement le peuple malagasy, il se met aussi à essayer de duper les partenaires techniques et financiers dans le but d’obtenir encore plus de fonds pour alimenter les projets qu’il n’a pas pu réaliser jusqu’à maintenant alors qu’il les a promis depuis le début de son mandat présidentiel en 2019. Décidément, Mamimbahoaka est réellement un Pinocchio, et pas seulement pour la population malagasy, mais aussi et surtout pour les bailleurs de fonds qu’il compte amadouer pour avoir de l’argent en vue de réaliser ses projets plus farfelus les uns que les autres.

    • 26 janvier à 17:28 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Dans un communiqué que le Petit Timonier a publié hier dans sa page sur Facebook, il a déclaré que l’Etat est toujours aux côtés du peuple. Pourtant, la réalité en est toute autre, puisque le peuple ne sent pas du tout la présence de l’Etat à ses côtés et surtout en ces périodes de pluies. La population est laissée à son compte par les dirigeants du pays. En principe, le voyage de Mamimbahoaka à Dakar est dans l’optique de partager à ses homologues africains durant ce sommet sa vision de la croissance dans l’agriculture, de l’intégration régionale, et des partenariats public-privé au cours de sa prise de paroles. Mais, qu’a-t-il à partager ? Il va encore une fois divaguer et mentir sur la réalité des ménages malagasy concernant les problèmes de la nutrition. Lors de ses prises de parole au cours des différents sommets auxquels il a participé, le nez de Pinocchio ne cesse de s’allonger à cause de tous ses mensonges et de ses oublis. Il oublie entre autre les Malagasy qui meurent de faim dans les régions du Sud de Madagascar à cause du kere et du Tiomena. Si le Petit Timonier était vraiment un champion, ce n’est pas de la nutrition, mais plutôt de la malnutrition.

      Ravotina/LGI.

  • 26 janvier à 17:45 | Besorongola (#10635)

    LA PAUVRETÉ EST SANS PRÉCÉDENT ! QUEL TOURISTE OSERAIT S’AVENTURER À VISITER MADAGASCAR ?

    Toliara : Un reporter français dépouillé par un tireur de cyclo-pousse
    Arrivé à Madagascar pour un reportage auprès de l’ethnie « vezo », un reporter français s’est fait voler deux sacs contenant des objets de valeur à Toliara. La scène s’est déroulée au petit matin, dans la ville de Toliara. Il était près de quatre heures, quand la victime a demandé à un tireur de cyclo-pousse de le ramener à son hôtel. « … Je suis arrivé à la gare routière de Toliara très tôt, il était 4h. Seuls les cyclo-pousses étaient là. Arrivé devant l’hôtel, le temps de poser mon premier sac … et dès que j’ai eu le dos tourné, il s’est enfui avec mes deux autres sacs.. », a raconté la victime sur les réseaux sociaux.

    « Je me suis retrouvé avec tout juste quelques vêtements, mes papiers et de quoi manger, me loger et me déplacer. Je tenais à vous le signaler par prudence… », poursuit la victime. Le voleur a dépouillé l’étranger en s’emparant de deux sacs contenant du matériel photo Pentax avec ses accessoires, un ordinateur portable, une pharmacie complète, des vêtements, une trousse de toilette, des lunettes de vues et de soleil, un bidon étanche à couvercle, divers accessoires utiles pour des dons à des écoles vezo. Il laisse ensuite la victime sur place et prend la fuite.

    Un autre touriste anglais a subi une tentative de vol à Nosy-Be.

    Nosy-Be
    Un touriste anglais qui se baladait seul dans une rue semi-centrale du quartier de Dar es salam a été la cible de quatre jeunes voyous armés d’une manchette, cette semaine. Les agresseurs n’ont toutefois pas réussi leur coup. La cible est déjà un habituée de Nosy-Be, mais c’est la première fois qu’elle est victime de ce genre de vol.

    De nombreux Malgaches vivent actuellement dans une pauvreté extrême, ils sont confrontés à une pénurie de logements convenables, d’eau potable et d’installations médicales. Sur les côtes de l’île comme à Toliara, toute une famille dépend des pousse-pousse pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Afin d’éviter ce genre de dérive, l’État devrait contrôler et réglementer les pousse-pousse et renforcer la sécurité des touristes dans le pays.

    Yv Sam !/Midi Madagasikara.

  • 26 janvier à 18:00 | Besorongola (#10635)

    MR HO EST UN MAUVAIS PRESIDENT !

    À DAKAR, Mr Ho affirme qu’un bon président c’est celui qui arrive à nourrir son peuple alors que selon L’ONU, en 2022 Madagascar compte plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée.
    Les gens cherchent de l’eau dans le sud de Madagascar frappé par la sécheresse.

    Plus de 2 millions de personnes seraient en situation d’insécurité alimentaire élevée dans les régions du sud et du sud-est de Madagascar, ont alerté les humanitaires de l’ONU, relevant qu’en dépit d’une « amélioration fragile de la situation de la sécurité alimentaire de la population, des poches de vulnérabilité et de malnutrition persistent dans l’ensemble des zones d’analyse ».

    Si aucun district n’est finalement classé en situation de catastrophe (Phase 5 de l’IPC) sur les périodes analysées, la dernière analyse de la classification intégrée de la sécurité alimentaire (IPC) montre que d’un point de vue global, pendant le pic de la soudure allant de novembre 2022 à mars 2023, une dégradation de la situation de sécurité alimentaire est attendue.

    Pour la période actuelle (novembre 2022 – mars 2023), 2,23 millions de personnes sont classées en insécurité alimentaire aiguë élevée (Phase 3 de l’IPC ou plus), soit 36% de la population analysée. Sur les 21 districts analysés, 19 affichent une situation de crise.

    Plus de 250.000 personnes en situation d’urgence
    Environ 252.000 personnes, soit 4%, sont en situation d’urgence (Phase 4 de l’IPC), et 1,97 million en phase de crise (Phase 3 de l’IPC).

    Les districts d’Amboasary-atsimo, Ambovombe-androy, Ampanihy et Bekily pour le Grand Sud et de Befotaka pour le Grand Sud-Est présentent des proportions de population en insécurité alimentaire aiguë élevée (Phase 3 de l’IPC ou plus) de l’ordre de 50% à 65%. Les districts les plus affectés sont toutefois Ikongo et Bekily avec 15% de leur population en Phase 4 (urgence) de l’IPC, suivis de Befotaka et d’Ampanihy (respectivement 10%), et enfin des districts d’Ambovombe, Amboasary Atsimo, Betroka, Betioky Atsimo, Farafangana, Midongy Atsimo, Vondrozo et Nosy-Varika (respectivement 5%).

    Pour le Grand Sud, l’atténuation de la situation par rapport à la dernière analyse IPC (1,35 million de personnes en Phase 3-crise ou plus contre 1,43 million prévu) s’explique par des prévisions météorologiques favorables à l’agriculture et à l’existence soutenue, du moins jusqu’au mois de janvier 2023, d’assistances alimentaires humanitaires ou de distributions d’intrants agricoles. Pour le Grand Sud-Est, les humanitaires s’attendent à ce que 874.000 personnes soient en insécurité alimentaire aiguë élevée.

    Dans le sud de Madagascar frappé par la sécheresse, des familles défavorisées luttent quotidiennement pour de la nourriture et de l’eau

  • 26 janvier à 18:01 | Jacques (#434)

    Une histoire endémique de Magadoudou :

    https://midi-madagasikara.mg/2023/01/26/me-eric-rafidison-avocat-de-harry-laurent-rahajason-il-aurait-du-sortir-de-prison-le-16-janvier-2023/

    Le mec a été mis au gnouf en juillet 2020 puis jugé et condamné à 44 mois de prison en octobre de la même année, peine confirmée en appel le 7 mai 2021. Par 2 fois le Faikamboto bac-3 lui a octroyé des remises de peine et il devait donc recouvrer la liberté le 16 janvier 2023. Eh ben non il ne sortira pas du cachot parce que le parquet général s’est pourvu en cassation le 12 janvier 2023, c’est-à-dire 4 jours avant sa libération. N’était la vie d’un homme qui souffre, cette histoire est à mourir de rire. Un pourvoi en cassation en fin de peine d’une personne, ça n’existe qu’à Madagougou.

    Il faut rappeler une chose : le code pénal de Madagougou émanant de celui du colonisateur, le pourvoi en cassation doit se faire dans un délai de 5 jours après un jugement et pour cette affaire il aurait dû se faire le 12 mai 2021 au plus tard.

    Ce mec embastillé à Antanimora, qu’a-t-il vraiment commis à part le fait de vociférer dans un mégaphone ? Visiblement le régime du Faikamboto Brosse Lui semble le craindre aux fins de le maintenir arbitrairement au cachot via des arguments farfelus et cerise sur le gâteau (si je peux le dire) on lui a "cousu" en plus un IST (Interdiction de Sortie du Territoire).

    Ps. L’ex-ministre de la Justice Imbiky n’a, jusqu’ici, pas été inquiété alors qu’il a été pris la main dans le cambouis d’un racket. Le PM Ntsay, intérimaire au ministère des Mines qui a partagé les 37kg d’or qui se trouvaient dans le coffre de ce département avec son chef le Faikamboto Brosse Lui, n’a pas été inquiété, et que dire de son fangalarana rano (vol d’eau de la Jirama) à Diego qui ne lui a rien valu. Une élue de Tsimbazaza, Lanto Rakotomanga, accusée aussi de trafic de bois précieux, preuves à l’appui, n’a aussi pas inquiétée. Etc, etc...

  • 26 janvier à 18:01 | Besorongola (#10635)

    .... Dans le sud de Madagascar frappé par la sécheresse, des familles défavorisées luttent quotidiennement pour de la nourriture et de l’eau.
    Une amélioration de la consommation alimentaire dans les districts du Grand Sud
    Plus largement, la situation alimentaire des ménages est illustrée par la qualité inadéquate de la consommation alimentaire. En effet, plus de deux-tiers des ménages (72%) ont un score de consommation alimentaire pauvre et limité dans le Grand Sud tandis que la situation est plus inquiétante dans le Grand Sud-Est avec plus de trois quart des ménages en situation alimentaire délicate (76% des ménages avec un score de consommation alimentaire pauvre).

    Avec la période de soudure, la qualité de la consommation alimentaire des ménages va continuer à se dégrader. Par rapport à la même période de l’année précédente, il est toutefois observé une amélioration de la consommation alimentaire dans tous les districts du Grand Sud sauf à Ampanihy où plus de 50% des ménages ont « un score de consommation alimentaire pauvre et limité ».

    Pour la première période projetée, allant du mois d’avril à juillet 2023, une baisse du nombre de personnes classées en Phase 3 (crise) de l’IPC ou plus, passant de 2,23 millions sur la période actuelle à 1,54 million, est en perspective grâce notamment à l’arrivée des récoltes de la grande saison agricole.

    Les conséquences des chocs climatiques et d’une « inflation rampante »
    Pour la seconde période projetée (août à octobre 2023), faute de données récentes pour le Grand Sud-Est, l’analyse s’est concentrée sur le Grand Sud uniquement. Sur cette période, les districts de Bekily, Ampanihy, et Amboasary Atsimo seront les plus affectés par l’insécurité alimentaire aiguë avec 45% à 50% de population en Phase 3 (crise) de l’IPC ou plus.

    D’une manière générale, une légère dégradation de la sécurité alimentaire des ménages est attendue, comparativement à la première période de projection, sans pour autant atteindre les niveaux du pic de soudure de novembre à mars 2023.

    S’agissant des facteurs déterminants, l’enquête avance l’hypothèse des chocs climatiques qui pourraient « compromettre un bon démarrage de la campagne agricole ». Dans le même temps, 2023 sera également marqué par un taux prévisionnel « d’inflation rampante », qui peut vite se dégrader « en inflation galopante avec le contexte de la guerre en Ukraine et des contextes structurelles comme l’inaccessibilité ».

    Les humanitaires redoutent aussi une « faible production », qui pourrait se traduire par « des niveaux de stocks faibles suite à la destruction engendrée par les tempêtes tropicales pour le Grand Sud-Est et la sécheresse ayant touché le Grand Sud surtout dans les zones plus propices à l’agriculture ». Il y a enfin l’augmentation « de la prévalence des maladies liées à l’eau, qui impactera fortement sur le bien-être de la population ».

    Safidy Andrianantenaina.

  • 26 janvier à 18:20 | Besorongola (#10635)

    MAMA SÔSY PREZIDA BIS ?
    ALORS QUE ROSSY DEMANDE SON LIMOGEAGE, MAMA SÔSY PAVANE AVEC MR HO À DAKAR.

    À Washington, lors de la rencontre avec Joe Biden à la Maison Blanche, Mama Sôsy était à côté de MR Ho alors que le Ministre des Affaires étrangères n’a été aperçu nul part. À Dakar, pour le sommet de l’alimentation Mama Sôsy était toujours présente à côté de MR Ho.
    Rossy a demandé à Mr Ho de la limoger ou à la limite de la muter. Si Mr Ho ne peut vraiment s’en passer d’elle, pourquoi Mr ne la nomme son Secrétaire particulière ? À moins que c’est elle qui décide du poste qu’elle veut ? Salaka sy vody i Mr Ho sy Mama Sôsy ka tsy afa-misaraka.

    • 26 janvier à 20:01 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Tsy adinoina fa tamin’ny fivoriana fanonganam-panjakana natao tery amin’ny épiscopat [tranon’ny Katolika eny Antanimena] nampindramin’i OMAR ,
      dia samy teny daholo i Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto sy i Be Molotra !
      Tsara tehirizina ny vidéo momba iny !
      Hisy ilaina azy iny rehefa tonga ny fotoana hitsaràna ireo olon-dratsy ireo !

  • 26 janvier à 19:21 | Besorongola (#10635)

    MADAGASCAR SOUS MR HO N’ARRIVE PAS À FINANCER LES ÉLECTIONS. DU JAMAIS VU DEPUIS 62 ANS.

    Election présidentielle : Mr Ho face à la méfiance des bailleurs pour financer le scrutin

    Echaudés par leur précédente expérience de 2018, les bailleurs de fonds internationaux rechignent à soutenir financièrement l’élection présidentielle, prévue dans neuf mois. La commission électorale malgache leur réclame 33 millions de dollars, soit 18 millions de plus qu’il y a cinq ans. [

  • 26 janvier à 19:27 | Jacques (#434)

    • 26 janvier à 19:45 | Besorongola (#10635) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques et merci pour ce lien. Article très intéressant.

  • 26 janvier à 19:33 | Besorongola (#10635)

    ISOTRY FARA IDINY !

    ISOTRY est un quartier qui se trouve parmi les villes basses d’Antananarivo. C’était la référence en la matière quand on parle de pauvreté à Madagascar. Je dis bien "c’était" car la pauvreté s’étend sous Mr Ho dans d’autres quartiers dont i certains ont largement dépassé ISOTRY dans ce triste record.

    https://www.facebook.com/100057697530328/posts/pfbid0v7UGK2Q1ukcsxqP7aXMTgYbcJrJGRpoe4gcZpQRZSf6MKjHCxmYpzQEPZthrfKGwl/

  • 26 janvier à 19:42 | Jacques (#434)

    • 26 janvier à 20:47 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      Jacques, le régiment (#7070) pense qu’on l’a oublié.
      Non, on n’oublie pas et le chef qui a donné la bénédiction à ces vols, vandalismes, tueries payera.
      Tout le monde sait qui était ce chef.

  • 26 janvier à 20:35 | Besorongola (#10635)

    MAMPIESONA INDRAY MR HO.

    « Noho ireo ezaka vitantsika Malagasy sy ny fananantsika vina mazava dia mitohy hatrany ny fahatokisan’ ireo mpiara-miombona antoka iraisampirenena antsika. Nahazo tohana mitentina 334 tapitrisa dolara avy amin’ny BAD ary 200 tapitrisa dolara avy amin’ny FIDA i Madagasikara ho fanatanterahana ny "Pacte National sur l’alimentation et l’agriculture" izay drafitra mamaritra ireo asa ho tanterahina hanatrarana ny fizakan-tena ara-tsakafo Madagasikara.

    Nentiko teto anatrehan’ny fivoriana niarahana tamin’ireo mpiara-miombona antoka sy mpamatsy vola teto Dakar ireo asa vita sy ny fandaharanasan’ny fitondram-panjakana mba hanatrarana ny fizakan-tena ara-tsakafo. Anisan’izany ny fampitaovana toy ny zezika sy masomboly ho an’ireo tantsaha eny ifotony manerana ireo faritra maro eto Madagasikara, ny fanomezana tany hiasan’izy ireo, ny fampiakarana ny voka-bary hahatratra 5 taonina isaky ny hekitara, ny fametrahana ireo ozinina manodina ireo vokatra amin’ny alalan’ny fandaharanasa ODOF. Resy lahatra amin’ny finiavana sy ny vina ananantsika ireo mpiara-miombon’antoka ka izao manamafy hatrany ny fanohanan’izy ireo an’i Madagasikara izao. » hoy ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina.

  • 26 janvier à 22:53 | arsonist (#10169)

    Voici quelque chose de délirant à ne pas soumettre à tout ce qui ressemble à un fozaorana.

    Ma banquière , une irrésistible blonde , m’a appris aujourd’hui que le noyau de la terre est en train de changer de sens de rotation !
    Je suppose qu’elle a remarqué mon ahurissement en me regardant.
    Non ! Mais qu’est-ce qu’elle me raconte !

    Habituellement, je fais beaucoup d’efforts pour maîtriser mes folles envies de ... non rien !
    Alors, à ma grande surprise voilà que cette belle dame se lance dans des explications à propos de cette rotation dont elle m’a appris l’existence et aussi des changements du sens dans lequel cette rotation va.
    Je suis abasourdi. Non seulement par la beauté de ma banquière,. Mais aussi par ce que je venais d’apprendre en sortant de son bureau. A tel point que j’ai oublié de lui demander l’état de mes comptes. Je me soupçonne même d’avoir oublié pendant quelques minutes que je m’appelle arsonist.

    Je viens à l’instant de consulter sur mon ordi tout ce qui peut concerner cette histoire de rotation du noyau de la terre et de son changement de sens.
    Voici un lien pour lire un article de presse grand public qui en parle !

    Et méfiez-vous des belles blondes banquières, hein !
    Ces merveilleuses très belles personnes ne sont pas ce que vous coyez qu’elles sont !

    https://www.leparisien.fr/sciences/le-noyau-de-la-terre-serait-en-train-de-changer-de-sens-de-rotation-23-01-2023-5L7HZTKBBRE7LPMFNMC473RQPE.php

    • 27 janvier à 01:11 | Albatros (#234) répond à arsonist

      C’est un peu comme pour les courses de 24h sur une piste de 400m !.

      On court 4H dans un sens puis on inverse la rotation de la course pour les 4h suivantes !. Et ainsi de suite !.

      Mais j’ai pas eu la chance de voir votre banquière dans les gradins !.

  • 27 janvier à 03:13 | Kobbe (#11248)

    ’’MILLIARDAIRES FRANÇAIS’’ POUR MADA : LE DÉLIRE GASY
    Le texte suivant témoigne l’inertie mentale et le délire avancé dont certains de nous souffrent encore, à cause d’idéologie culturelle et médiatique : ’’ Comme certains français ne veulent pas de leurs milliardaires...il est possible que Madagascar soit la destination favorite de ces milliardaires ?...La France à elle toute seule représente 40 % des investissements directs étrangers à Madagascar...’’

    Même la EDBM aurait de la peine à trouver le statistique de ces dires ci-haut.
    À titre d’information, en terme d’investissement direct par pays la Chine et les USA sont les plus grands investisseurs au Madagascar. Et au niveau des institutions créancières, la BAD et la Banque Mondiale sont les plus grands créancièrs de Madadagscar. Jugé individuellement par pays, le seul investissement des USA au Madagascar n’atteint pas encore les 40% : que l’auteur du texte ci-haut aie le courage de nous justifier ses recherches (...)

    ...Sinon, qu’on arrête de nous endormir davantage : l’heure est serieuse et plus que grave pour continuer d’endormir une populaltion assez envoutée dés le bas âge par des évangiles charlatans d’une France ’’civilisatrice’’ et ses ’’merveilles.’’ Ainsi certains de nous restent jusqu’à ce jour comme des simples moutons abrutis qui ne broutent qu’à la longuer de la corde attachée à leur cou, sans possibilité de decouvrir d’autres saveurs de paturages envoisinants.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS