Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 25 octobre 2021
Antananarivo | 10h02
 

Société

Santé publique

Un centre de transplantation rénale à Andohatapenaka

jeudi 7 octobre | Mandimbisoa R.

La mise en place d’un centre de transplantation rénale au Centre hospitalier universitaire d’Andohatapenaka a été annoncée hier en conseil des ministres.

Le rapport du conseil des ministres indique que dans le cadre du projet des médecins spécialistes vont se former à l’étranger, de même des spécialistes étrangers exerceront au pays pour transmettre leurs connaissances aux médecins locaux.

Actuellement, la transplantation rénale est impossible à Madagascar. De même, il n’existe que 8 centres de dialyse pour une population de 28 millions d’habitants. La transplantation ne peut se faire qu’à l’étranger, les 2 pays de destination principaux sont l’Inde et la France. La majorité des insuffisants rénaux souhaitent bénéficier d’une transplantation rénale qui les libérerait de l’astreinte d’une dialyse mais son coût exorbitant est un frein pour beaucoup de malades.

Annoncée depuis plusieurs années et inscrite dans le programme générale de l’Etat, la mise en place d’un centre de transplantation rénale n’a toutefois pas beaucoup avancé à ce jour. Visiblement, seul le bâtiment pour l’abriter à Andohatapenaka serait prêt. La société malgache de la néphrologie a pourtant envisagé ce projet de transplantation depuis 2014. Malheureusement, l’avancement du projet a été bloqué par l’absence de textes. Un comité pour l’élaboration de la loi sur la greffe d’organes aurait dû être mis en place depuis le mois de janvier 2020 mais aucune suite n’a été officiellement annoncée.

Au mois de janvier dernier, Andry Rajoelina avait également annoncé à Toamasina les travaux de construction de l’hôpital catholique Le Bon Samaritain. Ce centre hospitalier devait comprendra, entre autres, un centre néphrologique qui assurera des opérations de transplantation rénale.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 7 octobre à 11:46 | MALIBUC (#9345)

    Je me trompe peut être mais cela va entrainer une recrudescence de vente d’organes en l’occurrence de reins.
    Quand on vit dans un pays très pauvre, toutes les solutions sont bonnes pour avoir de l’argent, il n’y à qu’à regarder à l’étranger et surtout en Inde combien un rein se négocie.
    Je souhaite fortement être en erreur.....mais.....

    • 7 octobre à 13:03 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      la misère profonde peut parfois pousser à des actions inimaginables , à la limite de la barbarie
      En Afghanistan on VEND même des bébés maintenant !!!

    • 7 octobre à 13:18 | ANTICASTE (#10704) répond à MALIBUC

      Bekily,
      Oui il y a aussi des pays ou des enfants cassent les cailloux pour en faire des gravillons sur le bord des routes, ou l’on vend des domestiques dans les pays du golf ,ou 48 % des filles sont enceintes avant leurs 18 ans ou 90 % de l population vit sous le seuil de pauvreté ,etc,etc !
      Pourquoi ne parlez vous jamais de la réalité de votre pays ?
      C’est trop difficile a admettre la médiocrité collective de l’élite Mérina ?

    • 7 octobre à 14:19 | Turping (#1235) répond à MALIBUC

      Le castré
      Votre psychose irrécupérable avec les mrn ,merina relève d’une pathologie grave .
      Si le traitement : Haldol ;loxapac avec le correcteur ne vous suffit pas ,demandez du leponex pour les récalcitrants de syndrome schzizophrénique lourd. Demandez une ordonnance quand même car la pharmacie ne vous délivre pas ces psychotrope sans avoir consulté votre psy . De la part d’un concitoyen merina andriana qui ne rejette personne .
      Bon courage !

    • 7 octobre à 14:20 | Turping (#1235) répond à MALIBUC

      Ces psychotropes ....

  • 7 octobre à 12:13 | Vohitra (#7654)

    Mbola misy mahatsiaro ve ny zavanitranga ny taona 2014-2015 teto amin’ny Firenena, indrindra teto Antananarivo ?

    Ny loza nitranga tamin’ny raharaha « bois-ronds » !

    Teny amin’iny faritra manodidina an’Ivato teny no niandohan’ity tranga hafahafa mamoafady ity !

    Misy olona maty, mitsirara eny andalàna, nisy namono, nefa ny volany sy ny finday dia tavela ao ampaosin’ilay maty…fa misy lavaka ao amin’ny fara-hatok’ireo olona maty…io ilay opération « bois-ronds » nitranga fahizany !

    Nihitatra ireo famonoana olona fahizany, nahanika ny renivohitra, ary nitranga tamin’iro toerana hafa tamin’ny manodidina…nalza mihintsy fahizany fa misy ny fanenjehana olona raha vao maizina ny andro, ary ireo olona salama, tomady, sady tsy mifoka sigara no tsy mihinana paraky, ary tsy misotro toaka no matetika manjavona ary avy eo hita faty voan’ny kapoka « bois-ronds »…

    Zavanisy izany ary efa niainana teto… nalaza tamin’izany fa olona alaina rà atao sorona ireny voakapoka amin’ny « bois ronds « ireny…ary tamin’izany fotoana, dia betsaka no fitrandrahana harena ambanin’ny tany nitranga izay nisy vatosoa, volamena, vato sarobidy…

    Hatramin’ny androany, mbola tsy hita izay tena marina vokatr’izay fanadihadiana natao…

    Hatramin’ny androany, mbola tsy hita izay tena marina mikasika ireo vaky fasana marobe nitranga miaro halatra taolambalo nitranga teto…

    Ny ahiahy hono tsy hihavanana…

    « Aza mitrotro varatra, aza misakelika fantara, fandrao entiny miriatra »

    « Aza mahandro hena tsy fantatra anarana »

  • 7 octobre à 12:36 | Jipo (#4988)

    bonjour .
    Toute ressemblance avec ce qui se passe sous vos yeux ne peut qu’ etre conspirationniste : CQFD !
    https://www.twitch.tv/videos/1169181575

  • 7 octobre à 13:12 | Besorongola (#10635)

    VA-T-IL ENCORE DIRE QUE C’EST LUI QUI EST LE PREMIER INITIATEUR ?

    https://www.madagascar-tribune.com/L-hopital-Ravoahangy,21158.html

    • 7 octobre à 13:22 | ANTICASTE (#10704) répond à Besorongola

      Besorongola
      T’a avancé sur tes recherches dans la lutte contre la pédophilie locale !
      Je te remet pas les chiffres ,tu les connais !
      Et les curés homo a Rome ,t’en penses quoi ?

  • 7 octobre à 13:30 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    Besorongola ne vous répondra pas, car il incarne l’’avenir politique de ce pays :
    le retour Triomphal de HERY, en sauveur...

    Il est haut dessus de la mêlée..
    C’est un peu "FORCE BLEUE"

     :)

    • 7 octobre à 13:48 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      Olivier.
      Franchement qu’est-ce que j’ en ai à cirer des curés et du Pape, notre Pasteur est marié et a des enfants.
      Vous savez si j’atais méchant je pourrais dire que votre ami ait un problème avec un curé merina au collège St Michel quand il n’avait que 8 ans et enfant de chœur, mais non, je ne ferais pas ça. J’ai plutôt pitié de lui.

  • 7 octobre à 13:48 | Isandra (#7070)

    Oauh, c’est dingue !

    Les négativismes ne voient que le coté négatif.

    C’est un signe d’une maladie psy.

  • 7 octobre à 13:49 | Turping (#1235)

    Avoir un centre de transplantation à Madagascar c’est une bonne chose à conditions que les critères suivants soient réunis .
    - Vu ,le coût exorbitant de la prise en charge ,quelle catégorie de population pourrait se faire transplanter ? ceux ou celles qui ont les moyens !
    - A Madagascar ,beaucoup de personnes ont de problème lié à l’insuffisance rénale leur amenant à procéder fréquemment de dialyse dont le coût est très exorbitant ,c’est pour dire la dialyse coûte encore plus cher au fil du temps sans garantie pour la vie et la longévité du patient que la transplantation même.
    - Dans ce cas ,il faut que l’organisme du patient (avec le rein malade ,non fonctionnel soit compatible avec le greffon du donneur .
    - Par ailleurs en dehors de coût exorbitant ,il y a des critères à respecter car la compatibilité du groupe sanguin nécessite trois types de compatibilité .
    - La compatibilité du groupe sanguin ABO.
    - La compatibilité tissulaire.
    - Compatibilité tissulaire ,( compatibilité entre le greffon et le système HLA (human leukocyte antigen) du patient).
    A part les bla bla ,avoir ce centre n’est pas une mauvaise nouvelle ,mais est -il accessible à tout le monde ? that’s the problem ! car sinon c’est une insulte à la population.

    • 7 octobre à 14:45 | Turping (#1235) répond à Turping

      Et pour en finir ,transplanter (implanter ) n’est pas à la portée de tous les charlatans ni les chirurgiens non qualifiés pour le faire . Si la France et l’Inde sont les deux pays qui pratiquent cette opération très délicate .Donc ,il faudrait faire venir alors des professeurs ,chirurgiens hautement qualifiés français et indiens pour venir à la rescousse .
      C’est normal car la spécialité ,l’unité " service néphrologie " n’existe pas à Madagascar .

    • 7 octobre à 14:55 | kartell (#8302) répond à Turping

      Ceci devrait mettre un gros bémol sur cette annonce bling -bling !….
      https://renaloo.com/combien-coute-une-greffe-renale-tout-compris/

    • 7 octobre à 17:27 | Stomato (#3476) répond à Turping

      Le 7 octobre à 14:55 | kartell (#8302) répondait à Turping ^

      >>Ceci devrait mettre un gros bémol sur cette annonce bling -bling !….
      https://renaloo.com/combien-coute-une-greffe-renale-tout-compris/<<

      Ce sont des prix valables en France, et souvent ces frais sont à la charge de la Sécurité Sociale...
      Mais il est vrai que ces couts sont réels, car les systèmes de haute technologie utilisés coutent chers à l’achat ET surtout à l’entretien.
      Il est étonnant que ne soient pas prévues des formations à l’étranger pour des infirmières et infirmiers !
      Sans ce "petit peuple" un service de chirurgie ne peut simplement pas fonctionner et permettre à des patients de quitter le service sur leur deux jambes !

  • 7 octobre à 13:53 | Turping (#1235)

    Le deuxième critère : compatibilité morphologique ,mais non pas tissulaire en doublon ....
    - En dehors le cercle familial ,trouver un greffon compatible relève d’une mission presque impossible tout en sachant qu’on peut vivre seulement avec un rein sain .

  • 7 octobre à 13:55 | olivier2 (#9829)

    @ Besorongola

    et sinon, le retour triomphal ?

    pas de commentaires ?

     :)

    • 7 octobre à 14:34 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      Olivier.
      Tant qu’on est en vie et en bonne santé, tout est possible à Mada. Regardez Ratsiraka qui en avait tué des centaines de malgaches, il avait fredonné Édith Piaf qu’il ne regrettait rien à son retour triomphale à Ivato tout en déclarant fièrement que le peuple oublie vite.

    • 7 octobre à 15:10 | bekily (#9403) répond à olivier2

      Besorongola
      Ratsiraka se savait impuni , s’étant constitué copmplice du DJ pour organiser le PUTSH contre Ravalomanana avec la logistique financière des KARANA vazaha taratasy néo-françafricaine
      Ouvrez l’oeil : ILS CONSTITUENT UN LOBBYING PUISSANT cernant ce gouvernement qui leur est REDEVABLE
      Corruption oblige en république bananière
      Les Français de la métropole qui paient des impots pour les frasques françafricaines n’y voient que du feu....
      ET VIVENT LES BONGO , SASSOU N’GUESSOU , RAJOUEL heureux de figutrer parmi la bande
      HAAAAAAA les sunglights !

  • 7 octobre à 14:53 | olivier2 (#9829)

    @ Besorongola

    Vous avez raison car les malgaches sont toujours prêts à REVER, plutôt que de raisonner.

    Ainsi, le prochain sauveur sera le plus beau parleur..une fois de plus.

    Mais avec 90% d’ultra pauvres, il va falloir trouver un arbre qui produit des billets de banque..

    Place à l’agronomie Tropicale..tropicalisée..

     :)

    • 7 octobre à 15:18 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      Olivier.

      Ainsi, le prochain sauveur sera le plus beau parleur..une fois de plus dites-vous ! .
      Eh oui Olivier tous les humains s’emervellent facilement face à des bons parleurs. Le peuple oublie vite et facile à manipuler aussi. Rajoelina a compris cela et il l’utilise à fond quit à dire n’importe quoi genre le riz met 2 ans pour arriver à maturité et les paysans applaudissent !
      Regardez le phénomène Zemmour en France.. ’. Tous ces gens bons parleurs qui deviennent populaires comme Jean Marie Le Pen, Bernard Tapie, Hollande avec ses fameux "moi président", Trump...
      Dites moi si je me trompe.

  • 7 octobre à 15:05 | jehan magic martel (#11250)

    A l’attention de goba000 alias le gro.c.on du forum : Et comment toi un petit gasy émigré au Canada vas-tu t’y prendre pour manipuler la racaille maghrébino-africaine ? Ils sont c.ons, je te l’accorde mais toi et tes congénères serez les premières victimes de ces barbares !
    Anyway, I wonder why I even deign answering you ! Your kind is so stupid and crude that I suspect you must be the missing link theorised by Charles Darwin !

  • 7 octobre à 15:25 | olivier2 (#9829)

    @ magic martel

    1- goba vit en nouvelle Zélande...et tant mieux pour nous !!...qu’elle y reste ..

    2- si les Français SAVAIENT à quel point les GASY bi nationaux sont devenus leurs ennemis, comme les algériens, le débat démocratique actuel y gagnerait.
    Peu de Français le savent..ces moutons...

    Nous marchons sur la tête à croire que nos idées "humanistes" sont toujours d’actualité.

    Nos idées à la KON ont généré des monstres qui sont aujourd’hui en train de nous vomir..

    La vérité, c’est que nous avons enfanté des MONSTRES bi-nationaux qui souhaitent notre perte.

    Si non , comment va la famille ?

     :)

    • 7 octobre à 18:51 | jehan magic martel (#11250) répond à olivier2

      J’ignorais que goba fût une femme !
      Eh ben , la salope ! Elle est d’une vulgarité à faire rougir un docker !
      Les bi-nationaux gasy n’ont même pas la dignité de rentrer chez eux au lieu de rester dans la France honnie !
      Après on peut se demander si le concept même de dignité existe dans la culture malgache ? Quand on voit l’indifférence des gasy gros comme 3 porcs/truies qui se pavanent au volant d’un 4X4 tout en restant aveugles à la misère noire de 95% de leurs compatriotes on est en droit de se demander si ce sont des êtres humains ?
      Ma famille va bien Merci ! Ce soir c’est crêpes et camembert !
      Et comment va la vôtre ?

  • 7 octobre à 16:53 | arsonist (#10169)

    Mifangaro amin’ny fahantrana mihao-papana ity lazaina
    [mbola lazaina fotsiny toy ny mahazatra isak’izay mihetsika izao]
    fa famindrana voa ity !
    Tsy voan-kena fa voan’olombelona an !

    Tahaky ny any amin’ny tany mahantra maro izany, dia rehefa mila vola ny mahantra, dia afaka mandeha mivarotra ny iray amin’ireo voany roa izy izany.

    Satria moa, mba firy amin’ny Gasy no mila voa mba hasolo ny azy efa marary, no afaka handoa ny saran’ilay fakana voan’olon-kafa aloha, dia afindra amin’ilay olona marary avy eo ?

    Ka voa gasy ho aondrana any Ivelany no hisy eto antoerana, fa tsy zavatra hafa akory.

    • 7 octobre à 19:36 | bekily (#9403) répond à arsonist

      arsonist
      akotry izany dia lasa tsy salama intsony ni indiazzna mahantra izay nasorina vaon-kena...
      Tsy misy dokotera karana ve ao ambadika ao ?
      Ao amin’ity opitaly karana midadasika be io ?
      Tadidiko indray andro :
      karana vavy mody mitrotro zazakely tey Ivato , nosokafana ny lamba dia hita fa fatin’jazakely gasy izy io ,
      hary nozairin’ilay karana vavy tao ankibony ilay razana volamena taterina antsiikombakomba
      MENTALITE D’APATRIDE SANS FOI NI LOI !

  • 7 octobre à 17:03 | arsonist (#10169)

    Ho avy tsy ho ela intsony izany ny rombobe any amin’ny tanin-dry voanjo isany izay tonga mila ravin’ahitra aty antanintsika e !
    Izay no fanombanana ataon-dry lerony : ilay tohanan-dry lerony hono no ho lasa filohan- dry lerony atsy ho atsy.

    Tokony hivonona hanao masikita ery antorapasika koa ary ve izany ny mpokona any amintsika e ?

    • 7 octobre à 19:38 | bekily (#9403) répond à arsonist

      enga anie koa arak’izany

  • 7 octobre à 17:10 | pisokely (#9950)

    bjr a tous.
    l effort pour l amélioration du système de santé est louable. transplantation, greffe..
    Mais, est ce qu ils ont envisagé ce qui va avec ? oui il faut des medecins competents.. largement a la portée de mada.. ils ont les murs et peut etre les materiels ?
    il faut savoir qu une transplantation coute cher, qu importe le pays.. et surtout tres tres cherven suivi.. eh ouiii.. les immunisuppresseurs coutent la peau des fesses et ce ne sera jamais remplaçable par CVO politiquement parlé...et le suivi clinico biologique, dosage sanguin recurrent.. les reactifs, les molecules tests .. pour doser les anticorps, le médicament immunosuppresseeur.. non seulement necessite des moyens financiers considérables mais egalemrent une technique laboratoire de pointe.. meme dans les pays avancés coutent cher a la communauté... combien coute une fracture du col femoral a mada avec prothese totale de la hanche ? ou bien une stomie intestinale ? ou coronaro ? vous voyez, une greffe chez les pauvres est quasi impossible

    • 7 octobre à 17:59 | spliff (#5871) répond à pisokely

      En effet Pisokely

      Sachant que dans les hopitaux publics y compris manarapenitra, le moindre acte est payant, meme avec la meilleure des volontes de voir un verre a moitie plein plutot qu’a moitie vide, on a du mal a ne pas conclure que ce gvt n’est exclusivement qu’a la poursuite d’effets d’annonces en mettant toute l’emphase et la lumiere inaugurante sur les parties "faciles" a faire sans jamais s’attaquer au vrai "dur" du travail requis, en l’occurence comme vous le soulignez ici la reorganisation d’un systeme fonctionnel de la solidarite nationale sante...

      Une observation applicable au cas recent de la prison - qui etait bien sur necessaire - mais dont on oublie de dire que la surpopulation est due en grande partie a un systeme judiciaire en lambeaux dont sait pourquoi il n’est pas serieusement reabilite en moyens et en octroi d’autonomie...

      Du werawera a toutes les sauces sans travail de fond serieux...

  • 7 octobre à 18:38 | mamabe (#873)

    Le projet est ambitieux.
    Actuellement les urologues utilisent la technique de transplantation rénale robot-assistée qui ne se pratique que dans les grands centres de référence , mais on est encore loin. Il faut beaucoup de moyens, un service de réanimation au top, des personnels compétents et rigoureux . Les coûts ne sont pas négligeables, ne serait-ce que pour le traitement anti-rejet à vie pour les malades sans couverture sociale.
    Les transplants rénaux sont majoritairement issus de donneurs décédés en mort cérébrale, mais il sera difficile pour une famille malagasy accepter le prélèvement d’organe de leur défunt, pour les donneurs vivants ce sera la porte ouverte pour les trafics ou la vente d’organes.

  • 7 octobre à 19:05 | olivier2 (#9829)

    @ magic martel

    la France paye des bourses a des gens qui se retournent contre elle...

    Nous sommes completement DEbiLES...

    jusqu’à quand ?

    • 7 octobre à 19:58 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      A qui dit "Français d"abord " nous pouvons répondre "Malgache d’abord" ,et , gardez votre argent

    • 7 octobre à 20:23 | bekily (#9403) répond à olivier2

      D’autres puissances plus riches que la France s’en chargeraient avec plaisir ...
      C’est l’hémisphère NORD qui a besoin de l’hémisphère SUD ....
      Tant que la France s’accroche à ses amours perdus , les autres font une sorte de " gentleman agreement "
      Oui ...pour l’instant
      Pensez aux sous marins australiens , flippant non ???
      Vous êtes d’une naïveté lourde ....

  • 7 octobre à 21:44 | dupenard (#11227)

    oh la la , le berger des Malgaches ne va pas etre content, Les BAREA ont pris un coup de pied au c.l

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS