Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 00h30
 

Editorial

Qui perd gagne ?

samedi 11 janvier 2014 | Patrick A.

Il y a deux semaines, c’est à dessein que j’avais choisi une formule paradoxale en écrivant que « les résultats collectés par la CENIT (…) accordent une légère mais néanmoins substantielle avance » à Hery Rajaonarimampianina.

Comment une avance peut-elle être à la fois légère et substantielle, se sont interrogés certains lecteurs ? Tout est une question de point de vue. En pourcentage, 7% d’écart, c’est relativement peu dans un pays où les triomphes « premier tour dia vita » étaient quasiment la norme. On est loin d’un triomphe, et le scrutin montre une opinion publique divisée et pas vraiment convaincue par le choix qui lui était proposé.

Des chiffres…

Mais parce que dans une élection, il faut un vainqueur (et ce n’est pas Georges W. Bush qui nous démentira), si l’on considère le nombre de voix, l’avance de près de 270 000 voix à l’issue du décompte effectué par la CENIT est effectivement substantielle. Car prouver que cette différence serait uniquement due aux fraudes s’avère très difficile. 270 000 voix, c’est plus que le nombre d’électeurs inscrits dans des régions comme la Diana ou l’Amoron’i Mania. 270 000 voix fraudées, ce serait par exemple plusieurs centaines de bureaux de vote fictifs ayant accordé 100% des votes à Hery Rajaonarimampianina. Ou encore, dans chacun des 20001 bureaux de vote, la transformation de 7 voix Jean Louis Robin en voix Hery Rajaonarimampianina. Pas complètement impossible, mais bien difficile à faire sans laisser beaucoup de traces très tangibles pouvant être apportées rapidement devant les tribunaux.

… et des lettres.

Jean Louis Robinson et ses soutiens disposent peut-être de quelques traces tangibles de fraudes, mais en disposent-ils en quantité suffisante pour faire basculer les choses, ou au moins créer un doute suffisamment fort sur le caractère significatif de la fraude, doute qui puisse justifier des investigations complémentaires [1] ou l’organisation d’élections partielles ? Au vu de ce qu’ils ont produit jusqu’ici, de leur faible capacité à présenter à la presse et au public des données quantifiables, je me permets d’en douter [2].

J’espère pour les conseils de Jean Louis Robinson que les dossiers qu’ils ont déposés devant la Cour électorale spéciale sont un peu plus fournis que ce qu’ils ont révélé jusqu’ici, mais eu égard aux données relevées précédemment, le défi face à une CES qui a l’obligation d’appliquer les textes, rien que les textes, et de ne décider que sur la base d’éléments matériels, s’avère colossal.

L’inconfort du gagnant…

Mais, même dans le cas très probable d’une confirmation par la CES d’une victoire de Hery Rajaonarimampianina, le doute politique persistera dans l’esprit de la très grande majorité. Que se serait-il passé avec un accès plus équilibré aux médias publics pendant les 4 dernières années ? Et sans les déséquilibres évidents entre les différents candidats en matière de capacité de distribution de tee-shirts, la tournure des événements aurait-elle pu être tout autre ? Avec des « si », on mettrait certes Alarobia et Ambohidahy en bouteille, mais…

Hery Rajaonarimampianina va très vraisemblablement se retrouver à Ambohitsorohitra, mais dans une position relativement inconfortable. Il avait abordé la campagne du second tour sans l’appui annoncé du moindre candidat aux législatives, et sa première semaine de campagne semblait passablement désargentée. Comme la politique est aussi l’art d’avaler des couleuvres, c’est à dire l’art de conclure des alliances pour lesquelles on n’avait pas particulièrement d’appétit, les choses se sont ensuite améliorées à l’issue semble-t-il d’une réconciliation discrète avec Andry Rajoelina. Mais les difficultés politiques sont loin d’être achevées, avec seulement 53 députés Mapar sur les 151 de la Chambre basse [3], ce qui va obliger à des transactions avec d’autres groupements, voire avec des députés indépendants, donc gourmands. Sans compter des élections territoriales prochaines qui pourraient encore plus restreindre la marge de manoeuvre du Président élu…

… à comparer au confortable statut d’opposant

En comparaison, il n’est pas inutile de rappeler qu’en dépit de ses multiples défauts, la Constitution de 2010 présente une intéressante innovation, essentiellement inspirée par les usages de l’Île Maurice, avec des avantages substantiels accordés à un Chef de l’opposition officielle.

À l’issue de l’élection législative, les groupes politiques qui se déclarent comme étant d’opposition [4] peuvent désigner d’un commun accord un Chef de l’opposition officiel. À défaut d’accord, c’est le chef du groupe politique d’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés lors du vote qui bénéficiera de ce statut [5].

Ce Chef de l’opposition officielle disposera d’avantages comparables à ceux d’un vice-président de l’Assemblée Nationale. Il disposera aussi d’un cabinet comprenant un Directeur de cabinet, quatre conseillers et un secrétaire particulier. En outre, l’opposition présidera au moins une commission de l’Assemblée Nationale. Il y a là de quoi constituer un petit shadow cabinet, avec un chef d’institution en mesure d’accéder aux médias publics, compter et dénoncer les erreurs commises par le gouvernement… et attendre en position de force les prochaines élections présidentielles ?

Les primaires pour l’accession à ce poste sont-elles déjà ouvertes ? En coulisses, d’aucuns se préparent sans doute…

Notes

[1à l’instar de celles que la CES a décidé sur les listes électorales des districts de Sonierana Ivongo, Ambanja, Ambovombe, Bekily, Tuléar II, Amboasary Sud, Betroka, Majunga I et Marovoay.

[2et ce même si, full disclosure, j’ai personnellement voté Jean Louis Robinson au second tour.

[3chiffres provisoires d’après la CENIT

[4déclaration à faire auprès du ministère de l’Intérieur.

[5Il est à préciser que le Chef de l’opposition officielle doit résider à Madagascar, ce qui devrait pour l’heure exclure Marc Ravalomanana de ce statut

57 commentaires

Vos commentaires

  • 11 janvier 2014 à 11:37 | hrrys (#5836)

    Patrick A bnne année à vs et à votre famille !Il faut mettre en terme "la boîte aux lettres",donc les 50%,30%,20% ne disent rien

  • 11 janvier 2014 à 11:42 | leclercq (#4410)

    Bonne année à tous
    La réponse est dans le titre " QUI PERD GAGNE !!!!

  • 11 janvier 2014 à 11:59 | mpitily (#1212)

    Ces resultats mettent un terme aux discussions inutiles de ces derniers jours. Puissent les zanak’i dada suivre le bon exemple de Patrick.

    Dire qu’on a perdu 5 ans pour en arriver la. Que la CI reconnaisse ses torts d’avoir suivi et soutenu betement MR dans cette histoire, et qu’elle mette la bouchee double pour nous aider.

    • 11 janvier 2014 à 12:13 | Sabrina (#4247) répond à mpitily

      Si la CI a soutenu "bêtement" MR comme vous dites, elle aurait exigé immédiatement son retour au pays avant toute élection. Réflechissez donc un peu avant d’écrire n’importe quoi !

    • 11 janvier 2014 à 14:08 | iarivo (#5822) répond à Sabrina

      Ne serait-ce pas plutôt VOUS qui écrivez n’importe quoi ???

      Qui avait créé le concept de mouvance, en particulier celui de ravalomanana, si ce n’est la CI ???

      Qui avait exigé dans chacune de ses propositions l’exigence d’un retour préalable de marc ravalomanana, si ce n’est la CI ???

      Qui avait inclus dans la dernière feuille de route, celle du 16/09/2011, l’article 20 exigeant le retour de marc ravalomanana, si ce n’est la CI ???

      Qui avait refusé de reconnaitre et d’accepté toutes les démarches vers un retour à l’Etat de droit et à l’ordre constitutionnel prises à l’initiative d’Andry Nirina Rajoelina, si ce n’est la CI ???

      Et tout cela à la demande express de marc ravalomanana, de sa mouvance et des "Zanak’i Dada" !!!

      - Le retour à l’Etat de droit et à l’ordre constitutionnel aurait pu se concrétiser dès le second semestre 2009, au pire au premier semestre 2010, si la CI n’avait pas foutu son nez dans les affaires intérieures malagasy !!!

      Le "cas marc ravalomanana", ses agissements et ses malversations (susceptibles d’être délictueux et criminels) relève strictement d’une affaire intérieure malagasy, et sa résolution, son traitement ne devait se faire que PAR des malagasy, AVEC des malagasy, POUR des malagasy !!!

    • 11 janvier 2014 à 15:02 | Sabrina (#4247) répond à iarivo

      Mais comment se fait-il donc que Ravalomanana malgré son éloignement et son exil forcé puisse encore être taxé de toutes vos difficultés à ramener l’ordre constitutionnel que vous aviez bafoué vous-même en 2009 avec l’aide de l’Armée et des Karanas ?

      Donc quand vous n’y arrivez pas vous osez dire que ce n’est pas de votre faute mais celle des autres. Alors que c’est vous qui organisez tout : bois de rose, Air Force One, Ambatovy.... C’est jamais de votre faute...

      Vous n’êtes plus crédibles aux yeux de l’opinion. Et malgré l’appui forcé de la CI à une mascarade de scrutin volé et traffiqué vous n’irez pas loin. L’Histoire vous rattrapera et vous allez devoir payer pour tous les malheurs que vous aviez fait subir à ce peuple.

      Il y a une limite à tout. Votre argent finira bien par s’épuiser un jour. Et la Vérité finira par sortir au grand jour pour réveler au Monde entier vos combines et vos magouilles avec les Karana et les Chinois.

    • 11 janvier 2014 à 15:10 | hrrys (#5836) répond à Sabrina

      Si si Il y avait les mains invisibles de R8.Ces lobbying ont apporté qlq choses ds ce climat politique actuel.

    • 11 janvier 2014 à 15:35 | hrrys (#5836) répond à Sabrina

      King-maker ? En Afrique en général et à M/ar en particulier la CI utilise ses satellites je cite:DDR,R8,ANR,Albert Zafy.

    • 12 janvier 2014 à 12:38 | Isandra (#7070) répond à Sabrina

      De toutes façons, les soutiens de Ravalo le lâchent successivement, son isolement débute,... :

      - JLR ne prend plus ses ordres,...
      - Ses fils commencent a se réveiller, se résigner a la réalité des urnes,...
      - La CI ne veut plus entendre que Madagascar sorte dans cette crise le plus rapide possible,...

      Il sera hors d’etat de nuire,

    • 12 janvier 2014 à 13:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      S’il continue ainsi, nous pourrons enfin sortir dans cette crise, et nous mettre tranquillement au travail pour le rétablissement, la réhabilitation de notre pays,...

    • 12 janvier 2014 à 18:41 | iarivo (#5822) répond à Sabrina

      Sabrina !!!

      Réveillez-vous !!! Ouvrez vos yeux !!! Arrêtez de rêver !!! Sortez de votre léthargie !!!

      "Mais comment se fait-il donc que Ravalomanana malgré son éloignement et son exil forcé puisse encore être taxé de toutes vos difficultés à ramener l’ordre constitutionnel que vous aviez bafoué vous-même en 2009 avec l’aide de l’Armée et des Karanas ?"

      - Mais pourquoi, d’après vous, marc ravalomanana s’était-il fait proclamer vice-président de la FJKM ???

      - Pourquoi, par la suite, marc ravalomanana avait-il porté à la présidence du FJKM Lala Haja Rasendrahasina après avoir évincé le pasteur Edmond Razafimahefa, ce dernier étant opposé à la politisation de la FJKM et à sa corruption ???

      - Et pourquoi, durant ses 7 années à la présidence de la République de Madagascar, marc ravalomanana avait-il accordé autant de facilités, de privilèges, d’avantages et de largesses en faveur de la FJKM (au détriment des autres Eglises) ???

      Tout simplement pour mettre le FJKM et l’ensemble de ses adhérents dans sa poche, pour en faire des serviteurs obéissants, facilement manipulables (fanatisme) et prêts à défendre corps et âme ses intérêts (celui de marc ravalomanana) !!!

      Les "Zanak’i Dada" n’en est que la partie visible de cette masse populaire qui lui est totalement dévoué, composé principalement par des merina-protestants-FJKM !!!

      Et ce sont ces mêmes "Zanak’i Dada", ET autres assimilés, qui vont se mobiliser et s’organiser pour bloquer l’économie malagasy via la CI, bloquer le processus de retour à l’Etat de droit et à l’ordre constitutionnel, et pousser la population à la paupérisation dans l’espoir d’un soulèvement hypothétique !!!

      Un fanatisme basé sur une légende créée de toutes pièces par les "Hery Velona" en 1995 pour s’opposer à Didier Ratsiraka, celui d’un jeune merina qui a réussi, un self made man, mais que marc ravalomanana ne va pas hésiter à sacrifier (les "Hery Velona"), à éliminer pour assurer sa domination sur les rouages politiques, donc économiques, au profit de ses propres intérêts personnels.

    • 12 janvier 2014 à 19:37 | Hemingway (#5447) répond à iarivo

      Tu mélanges tout, tu confonds tout !

      Quand tu écris : "Un fanatisme basé sur une légende créée de toutes pièces par les « Hery Velona » en 1995 pour s’opposer à Didier Ratsiraka, celui d’un jeune merina qui a réussi, un self made man, mais que marc ravalomanana ne va pas hésiter à sacrifier (les « Hery Velona »), à éliminer pour assurer sa domination sur les rouages politiques, donc économiques, au profit de ses propres intérêts personnels." J’y comprends rien !

      Ravalomanana n’est apparu sur la scène politique malgache qu’en 1999-2000 quand il accédait à la Mairie de Tana. Personne n’a encore entendu parler de lui à l’époque des Hery Velona qui ont préféré propulser sur le devant de la scène un côtier professeur (Zafy Albert). A cette époque les Merina n’avaient pas du tout la côte, c’est pourquoi les Ndremanjato et autres Ramaromisa ou Razanamasy ont préféré rester dans l’ombre tout en manipulant un côtier marionnette. Et toi tu oses parler de "un jeune merina qui a réussi, un self made man" ? Mais t’as vu ça où ? Tu es malade ?

    • 12 janvier 2014 à 21:14 | iarivo (#5822) répond à Hemingway

      Hemingway, mon pauvre ami (si je peux me le permettre) !!!

      Toujours cette obstination à refuser de voir plus loin que le bout de son nez !!!

      Avec un tel raisonnement je comprend pourquoi nous sommes ainsi dans la mer_de en permanence !!!

      Je persiste et signe : ce sont bien les "Hery Velona" qui ont déniché et sorti marc ravalomanana de son trou, l’ont proposé à accéder à la Présidence de la République pour évincer Didier Ratsiraka de ses fonctions de premier magistrat de la République et ont fait le nécessaire pour qu’il soit présentable devant les électeurs (la légende marc ravalomanana) !!!

      - Si je l’affirmes ainsi c’est parce que j’étais à l’époque en liaison avec les "Hery Velona", au moins certains d’entre eux !!!

      Et 3 ans avant la victoire officielle de marc ravalomanana à la mairie d’Antananarivo, et face à leur échec d’empêcher Didier Ratsiraka à revenir au pouvoir, ils m’ont affirmé (des éléments des "Hery Velona") en face à face que :
      - Albert Zafy a été destitué (empêchement parlementaire) parce qu’il ne répondait plus aux hautes exigences de responsabilité d’un chef de l’Etat au vu de ses pitreries,
      - qu’ils vont changer de tactique et de stratégie en proposant pour la première fois devant les électeurs un merina protestant qui, à leur yeux, était nécessairement plus responsable et compétent qu’un "côtier" !!!

      Pour que ce nouveau challenger à la Présidence puisse réussir à détrôner Didier Ratsiraka, il a été décidé qu’il soit jeune, qu’il soit issu de la société civile et qu’il a réussi dans les affaires !!!

      Bref, tout le contraire, l’opposé de Didier Ratsiraka !!!

      Leur choix avait déjà été fait mais j’ignorais totalement le nom de ce challenger des "Hery Velona" qui devait préalablement passer par la conquête de la mairie d’Antananarivo pour deux raisons principales :
      - se faire connaitre et apprécier par le grand public (tester la réaction de l’électorat)
      - s’initier aux affaires publiques et à la gestion d’une grande administration.

      marc ravalomanana est donc bien un produit à 100% des "Hery Velona" mais cela ne l’empêchera pas de trahir ses frères d’armes, officiellement après les élections de 2006 qui lui donnait une certaine légitimité (malgré les fraudes immenses qu’il avait diligenté) devant le peuple malagasy et la communauté internationale.

      Le choix de marc ravalomanana, un merina protestant-FJKM, est une décision collective de la FFKM, c’est-à-dire des quatre entités qui la compose, en plus des "Hery Velona".

      Une décision collective signifie un accord commun, un consensus, un compromis qui devait respecter certaines règles, un équilibre au sein de l’Etat, des Institutions et de l’Administration pour qu’aucune des parties prenantes ne se sente lésés !!!

      - Or marc ravalomanana a rompu cette équilibre en favorisant le FJKM, les merina, ses intérêts personnels au détriment des catholiques (EKAR), des provinciaux et des intérêts nationaux !!!

      Il n’a eu que ce qu’il méritait !!!

    • 12 janvier 2014 à 21:41 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      Je vais encore persister sur cette lancée !!!

      A vous lire et essayer de comprendre votre raisonnement, j’en ressort complètement abasourdi !!!

      Donc, d’après vous, marc ravalomanana aurait décidé subitement, quelques jours avant la fermeture du registre des inscriptions à l’élection municipale de 1999, de se porter candidat !!!

      Certainement que le Saint-Esprit était descendu lui rendre visite lors de cette fameuse messe à laquelle il avait assisté avant de faire sa déclaration officielle de se porter candidat !!!

      NON, l’ascension de marc ravalomanana à la mairie d’Antananarivo avait déjà été préparé préalablement par les "Hery Velona" depuis plusieurs années avant qu’il ne fasse sa déclaration officielle !!!

      S’il y a eu plus d’un demi million de militants (un million pour certain) qui s’était mobilisé au premier semestre 2002 pour soutenir marc ravalomanana face aux agissements de Didier Ratsiraka c’est bien parce que la FFKM -UNIE- avait pris ses dispositions pour ameuter ses ouailles à venir apporter leur soutien !!!

      Après les malversations de marc ravalomanana durant ses 7 années de mandat, la FFKM s’est retrouvé divisé (EKAR+FLM+EEM face au FJKM noyauté et corrompu par marc ravalomanana) si bien que marc ravalomanana n’a jamais pu rassembler plus de 40-50000 personnes, soit 10 à 20 fois moins qu’en 2002.

      La force mobilisatrice s’était et s’est toujours le FFKM, pas marc ravalomanana !!!

      Malheureusement, durant ses 7 années de pouvoir, marc ravalomanana avait réussi à endoctriner, à embobiner une grande partie des "merina-protestant-FJKM" derrière ses principes, ses folies égocentriques et mégalomaniaques !!!

      La carte des résultats électoraux du 25/10 et du 20/12/2013 est là pour le démontrer !!!

  • 11 janvier 2014 à 11:59 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Quelle que soit la décision que les membres de la CES serait amenée à prendre quant à l’issue de cette élection présidentielle, le futur Président de la République devra avoir comme priorité, parmi tant d’autres, d’engager le processus de changement des membres de l’actuelle HCC, qui ne sont pas étrangers à l’avènement de nombreuses crises politiques dans le pays à cause soit de leur absence de prise de responsabilité face à des cas flagrants de violation de la Constitution (pour ne citer que mars 2009), soit de leur interprétation trop singulière de la Constitution.
    Bref, le futur sera le premier Président d’une 4ème République qui est déja dans sa 3ème année. C’est drôle quand même !

    • 11 janvier 2014 à 19:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Vohitra

      Actuellement Madagascar a deux :
      1-HCC
      - et 1 -ces-2. pour les élections.

  • 11 janvier 2014 à 12:04 | jaongaly (#6709)

    Bonne année à tous
    En tout cas les 4x4 sont déjà prêts pour aller bosser.

  • 11 janvier 2014 à 12:54 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Avec 7 % d’écart de voix, sans rentrée dans les détails, un méga doute est permis. Sans parler du fait qu’au 1er tour JLR a eu +21% et HR 16%.

    - Savez-vous qu’avec 20 achats de voix (*) sur 20001 bureaux de vote suffissent pour avoir 400 020 voix sur 4044391 votants soit 9,9% ?

    Pour une fois, dans l’histoire des élections présidentielles à Madagascar, la numérotation de bulletin unique permet de valider ou d’infirmer de façon irréfutable la validité d’un bulletin de vote, pourquoi, n’utilisons nous pas cette possibilité de vérification ?

    (*) Les méthodes utilisées par les fraudeurs massifs ont été largement évoqué sur MT.com

    • 11 janvier 2014 à 13:59 | Jipo (#4988) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Tres bonne question, le problème est qu’ @ttalah se conforte dans ses résultats et qu’ avec une CES à la botte , il ne peut en etre autrement .
      Nous assistons à une mascarade d’ élection, à un second coup d’ état, une usurpation et vols des voies et désidératas de 80 % des Malgaches , sous l’ oeil complice de la CI .
      Une justice à la taubira .

    • 11 janvier 2014 à 18:49 | ikaky (#8047) répond à Jipo

      2nd coup d’état ? - Define what coup d’etat is "Jipo"

      80% des malagaches ??

      You out of your mind ! The 2O% of tana doesn’t represent the Malagasy people. JLR didn’t even get 40% in the cost so drop it- R8 is not welcome in the North South and East cost he made us suffer too much….

    • 11 janvier 2014 à 18:56 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Jipo

      La situation est grave et la décision de la CES II est lourde de conséquence.

      - La vérité triomphera-t-elle ?
      Il n’y a que la vérification des bulletins uniques authentiques qui pourraient nous confirmer ce qu’il en est vraiment.

      Nous sommes devant une question de légitimité du pouvoir. Quand un pouvoir organise une corruption électorale massive alors la confiance n’est plus là.
      Nous cheminons inévitablement vers une société très violente où les très riches gagnent au détriment des très pauvres. Ce qui est pervers, voire cynique dans cette situation est qu’au nom des miséreux qui n’ont plus rien à manger, validons au plus vite cette escroquerie électorale constatée sans vérifications des bulletins numérotés !

      - Où est donc passé le sens de la défense du bien commun, le sens de la dignité de l’homme dans tout cela ?

      - Les défenseurs des droits de l’homme à Madagascar comme les Jean Paul II, Les François, Les Mandela, Les Martin Luther King, défenseurs des petits, des sans voix, sont ils solidaires pour s’indigner ensemble ?

    • 11 janvier 2014 à 19:19 | Jipo (#4988) répond à ikaky

      Of course the poor 20% do not represent the Malagasy population, specially in Antananarivo, i am talking about this minority representing HAT , and those who are cheating thoses elections .
      i don’ t agree about what you are talking about , and if the Coast does not like Ravalomanana , does not mean it likes rajoelina,nor Hery .
      The only thing i can see is that you hate Ravalomanana and ready to vote for the firs thief passing , just to quick Ravalomanana or Robinson out .
      Those elections are brown shit & nothing else .

    • 11 janvier 2014 à 19:29 | Jipo (#4988) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Je doute de l’ intégrité de la CES tout comme celle de la CENIT.
      le manque de transparence est édifiant .
      Qu’ attend la mère @allah pour dire qui a triché on devinera par nous même au détriment de qui .
      Au lieu de se contenter d’ annuler les scrutins ou BV particulièrement quand ils sont favorables au prétendant sortant , et au profit de qui on sait .
      Je suis désespéré de voir comment se déroulent ces élections qui sont pour moi truquées, pour ne pas dire jouée d’ avance, en laissant au tricheur un boulevard pour truander .

    • 11 janvier 2014 à 20:37 | kakilay (#2022) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      "Les défenseurs
      des droits de l’homme à Madagascar
      comme les Jean Paul II,
      Les François,
      Les Mandela,
      Les Martin Luther King,
      défenseurs des petits,
      des sans voix,
      sont ils solidaires
      pour s’indigner ensemble ?"

      Right :
      ... et surtout des devenus sans voix
      et des sans kalach...

      "This is a battle,
      a war,
      and the casualties could be
      your hearts and souls"

      Dead poets society

    • 12 janvier 2014 à 01:35 | ikaky (#8047) répond à Jipo

      Jipo - please read and do some research before talking bullshit. Did you know HR was an active ember of the Monima before ???? did you know what R8 did to the Rayamandreny of Betsimisaraka, and in antsiranana ? I can go on and on….but do you know what AR did ? …. nothing but just respect the old and the people culture… thats enough to win people heart, but if you build Hospital and lap an ny tanana what else we want ?

      You want proof send R8 or his fan to Diego/ tamatave or tulear then you will see.
      If you won the election you would have said that was a fair and transparent election in fact that what JLR said in the beginning. You say that in the face of the CI, when in 2002 R8 cheating in 2/3 of the vote. Wake up JIPO !!!! the 80% vote for HR for their idea not because they don’t like R8 but even so who cares ? The enemy of my enemy…..

      instead of barking like a dog work on your manners. Only zanak’i dada who are rude and swearing in any forums isn’t that tell you something ???

      Please just accept it you lost and be good loser.

    • 12 janvier 2014 à 16:23 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      " Dead poet ’s society " : si ce n’ était que ça ...
      Morale, civisme, et toutes valeurs humaine et ce qui peut l’ en prétendre digne .
      Le nivellement / le bas et chronique d’ un naufrage assuré, avec un conformisme généralisé, égal à l’ endoctrinement des pires dictatures .
      Coeurs & âmes sensibles : s’ abstenir...

    • 12 janvier 2014 à 20:56 | Internaute (#5647) répond à Jipo

      Mon pauvre Jipo,
      Tu pars complétement en vrille pour aboyer des inepties pareilles.
      Vois-tu le crétinisme à des limites et tu illustres bien ’que c’est en disant n’importe que l’on devient n’importe qui’
      Mais je me trompe peut être ...aussi il serait bon pour l’usage de tous que tu fasses la démonstration de ce que tu avances ; je présume que cela ne doit pas être une difficulté pour établir cette mascarade d’élection(s)et je compte sur ta rigueur et ton sens de l’éthique pour prouver que tes propos ne sont pas que des paroles en l’air, du bla bla (mais tu vas avoir bcp de mal à convaincre)
      Afin de te faciliter la tâche, même si ça peut paraitre long et fastidieux, je te signale (mais je suis sûr que tu le sais déjà) que tous les PV tant pour la présidentielle que pour les législatives sont disponibles sur internet et que tu vas te faire un devoir, une obligation morale de démontrer la chose !
      Courage !!

      PS : juste une (petite) observation comment une usurpation, une spoliation des voix (et non voies), un vol des désidérata (sans s ; au singulier desideratum) de 80 % est possible lorsque déjà, et avant tout chose, 50% des inscrits ne se sont pas (volontairement) exprimés ; pour moi cette dialectique -fondée sur rien- reste (et restera) une énigme et un signe de sénilité !

      ... et que vient faire madame Taubira (dame à qui tu n’arrives pas à la cheville) là-dedans ?
      Et que connais-tu de la justice à la Taubira* ??
      Est-ce juste pour un effet de petit cabot ???
      *a ce propos je te signale que la justice appliquée et celle de la loi sous Sarko, que son projet pour une réforme de la justice (et oui ce n’est toujours qu’au stade du projet) n’a pas encore été discuté... et que tu ne connais guère sa nature !

      Au fait, juste pour mon information, tu as voté pour qui à la présidentielle française de 2012 ?

  • 11 janvier 2014 à 13:17 | rayyol (#110)

    Bienvenue dans la democratie Le peuple jugera aux prochaines .Il y a un debut a tout

    • 12 janvier 2014 à 03:40 | rayyol (#110) répond à rayyol

      de toute facon se chicaner sans cesse ne resout rien C est comme une chicane d enfant si vous avez ete ou etes parents vous comprenez il faut savoir oublier et passer a autre chose Le monde est imparfait et le sera toujours .Il y a suffisamment d opposition pour que les elus soient attentifs aux attentes legitimes Bas les poings vous ne reglerez rien de cette facon et surtout ne faites pas preuve de beaucoup de sagesse

  • 11 janvier 2014 à 13:45 | racynt (#1557)

    Bonne annee Patrick et esperons que les opposants sauront en faire bon usage en sachant s’exprimer convenablement pour elever les debats et denoncer d’eventuel malversation du gouvernement et en exprimant veritablement les reels besoins de la population .

    • 11 janvier 2014 à 14:07 | Jipo (#4988) répond à racynt

      Comment souhaiter que ce soit l’ opposition qui " exprime les réels besoins de la population " ?
      Cela invite à croire que vous accordez la responsabilité à l’ opposition et l’ irresponsabilité aux tricheurs ?
      Ne pensez-vous pas que c ’est à ceux qui veulent le pouvoir de se comporter comme des " responsables " et soient attentifs aux priorités tant pour le Pays que ceux qui y résident ?
      Car en ce cas , quel rôle accordez-vous aux opposants de l’ opposition ?

    • 11 janvier 2014 à 18:39 | racynt (#1557) répond à Jipo

      Je n’ai jamais dis que la responsabilite revient plus a l’opposition qu ’aux tenants du pouvoir. Il s’agit ici de remettre les choses a leur place pour que les opposants profitent de cet opportunite de pouvoir s’exprimer a travers les medias plutot que de refaire les memes erreurs passes tel que les descentes dans les rues... Et pour ce qui est des responsabilites, en ce qui me concerne, les opposants etant des acteurs polotiques ont tout autant de responsabilite que les tenants du pouvoir pour ce qui est des reels besoins de la population car on elit pas un depute pour servir de beni oui oui sur tous ce que les gouvernants proposent mais pour etre des solom-bavam bahoaka c’est a dire pour exprimer la voie du peuple et cela qu’ils appartiennent au tenant du pouvoir ou des opposants.

  • 11 janvier 2014 à 14:22 | VVSII (#7949)

    Bonjour,
    Il y tout de même un gros grain de sable dans le raisonnement des victimes éplorées (expiatoires ?)de ce scrutin : le positionement de la CI. Celle ci n’a pour le moment pas remis en cause le déroulement de la consultation. Mieux les observateurs internationaux ont même décernés des satisfecits. D’aucuns déclareront que ceux ci firent preuve de dilettantisme et d’une célérité aveugles quant à leurs conclusions. Ils oublient un fait important, invisible aux yeux du grand public. La présence certaine d’agents des services de renseignement de l’Occident qui auront dû établir un rapport circonstancié à leurs dirigeants. Ne regardons pas du côté de la France puisqu’elle est partie prenante dans cette crise. Mais le silence assourdissant des Etats-Unis reste on ne peut plus évocateur, quand bien même Clinton ne serait plus aux Affaires Etrangères.
    Quant à la revanche dans le temps de la future opposition, annoncée par l’édito du jour, elle reste plausible, du fait même de l’équilibre politique qui ressort des ces élections. En effet les orangistes ne pourront gouverner seuls. Il faut pourtant le regretter. Notre pays a besoin de réformes profondes. De celles que seul un pouvoir fort peut réaliser. Avec la légitimité du quart de la population et le tiers de la Chambre basse, pas sûr que Hery et son futur premier ministre en soient capables. Les perdants dans cette affaire, ce ne sont pas Robinson ou Ravalomanana. C’est bel et bien nous. C’est vrai que nous, nous avons l’habitude. Comme toujours, stockons donc du riz et préparons les lubrifiants. Ou le bain de bouche...

  • 11 janvier 2014 à 15:02 | Parole (#2602)

    Le fatalisme gagne du terrain. Après Ndimby c’est Patrick qui nous convie à acquiescer. On vous a connu (et aimé) plus combatifs. J’entends partout ce raisonnement : on en a marre, laissons faire Raj le roi. A la recousse, le vieil adage "izay tonga tompoina".
    Changeons de point de vue. Cette élection high tech nous a été vendue comme inoxydable, le mythe du tout informatique servant de pare-feu contre le doute. Le summum de cette supercherie est le bulletin unique. Intéressons-nous à cet objet un instant. Pendant des décennies le standard était le petit bulletin carré individuel. Il avait l’avantage de la simplicité "un homme, une voix". Son seul inconvénient est qu’il arrivait là où les autorités voulaient bien qu’il arrive, c’est-à-dire très peu dans les campagnes. Pour y remédier on a cru bon instaurer le bulletin unique, garant de l’égalité de tous. Avec un peu de bon sens et à un coût bien moindre, on aurait pu garder le bulletin individuel et le faire imprimer et distribuer par l’Etat.
    Arrêtons là les considérations logistiques et voyons la politique, la vraie, celle avec laquelle on bâtit des nations. La 4ème république est mal partie, pour paraphraser René Gendarme ("l’afrique noire est mal partie") car sa base est viciée par l’intention manifeste de ses promoteurs de blanchir leur coup de force de mars 2009. Si l’issue de tout ce micmac est prévisible, elle n’en est pas moins inacceptable. Le fatalisme nous serait fatal. Si MT perd sa capacité d’indignation, d’autres continueront ke combat.

    • 11 janvier 2014 à 17:36 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Parole

      - Qui veut nous enfoncer dans le fatalisme ?

      Les meilleurs idéologies du néocolonialisme pour maintenir "Madagascar et l’Afrique" dans la dépendance totale et nous enfermée au RdC de l’humanité :

      (1) Fatalité de la corruption (y compris électorale)
      (2) Fatalité de l’ethnisme (voir BB & Co ;-))

      (1) ref video en 1:11:50
      (2) ref video en 1:13:14

    • 11 janvier 2014 à 17:37 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

    • 12 janvier 2014 à 16:05 | Jipo (#4988) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Alôrs là didon !!!
      Merci pour le cadeau et confirmation de la nuisance de toutes ces loges, associations de malfaiteurs , et installation sournoise de ce : " nouvel ordre mondial " pour l’ asservissement des populations : ☛♡☚ .

  • 11 janvier 2014 à 21:05 | hrrys (#5836)

    Statut des opposants,financement des partis politiques,..qd est ce qu’on peut espèrer leur effectivité

  • 11 janvier 2014 à 21:43 | Vohitra (#7654)

    En tout cas, les forces armées seront le monstre que le prochain régime aura à dompter, sinon il sera tout le temps victime des bruits de bottes assourdissants provenant des casernes se rappelant de la belle époque du 8 mars 2009

  • 11 janvier 2014 à 21:43 | Raol (#529)

    Fomba fijery mahintsy amiko no lazain’ny mpanoratra eto, fomba fijery tsy miolaka sy tsy mitanila loatra. Amiko, ity fifidianana ity dia mba fifidianana hafakely tsy nitovy t@ rehetra teo aloha, fifidianana nahitana fa matotra ny malagasy na fanahy inian’ny sasany (indrindra ny hery avy any ivelany nampian’ny efa fantatra fa mpanakorontana) nampiadiana aza. Mbola miezaka moramora manomana ny sain’ny mpanaradia azy hitroatra ny sasany (na mody mihatsara velatsihy aza), saingy toa inoako fa sasampoana izy ireo : tsy hanaradia azy sy ny olony ny maro an’isa erak’i Madagasikara. Dia hihahaka eo izay miadaladala. Hianjahanja eo ny mpanakorontana ary ho tsarain’ny tantara ireo mpitarika tsy manaiky resy, resin’ny fitsaran’ny maro an’isa. Dia samia velon’aina fa diavolako lava, kilalao mbola ho ela. Tsy misy adin’ny samy malagasy eto, fa aleo ry zalahy very toerana hianjaka eo. Masina ny tanindrazana !

  • 11 janvier 2014 à 22:24 | kakilay (#2022)

    Quand l’instrument de mesure est pipée,
    biaisée,
    on fait semblant de croire qu’il dit la vérité,
    la réalité.

    Le Thermomètre high-tech
    pour mesurer l’état des lieux
    de l’opinion publique
    a été sciemment déglingué.

    Et de dire :
    des thermomètres déglingués,
    on en voit tous les jours,
    et de toute façon,
    cela doit tourner autour de 37°2 C
    puisque le bonhomme vit toujours,
    il sourit même,
    il ne pisse pas dans son froc :
    en un mot, il n’est pas mort...

    et nous en passons.

    Ce que Patrick A oublie,
    c’est que si on prend la peine
    de prendre un instrument de mesure :
    c’est pour que les esprits s’accordent.

    On se fout des appréciations
    et des uns et des autres.
    C’est justement pour dépasser
    ces appréciations
    qu’on a fait des élections.

    D’un côté comme de l’autre :
    ils avaient le peuple avec eux.
    Etrange !

    C’est pour les départager
    qu’on a fait les élections.

    Un thermomètre pipé
    n’est pas la réponse à l’histoire.

    Histoire basique
    que l’on raconte pour justifier
    l’utilisation d’un instrument de mesure.

    Des spéléologues sont entrés dans une grotte.
    A la sortie :
    bouh ! il fait froid dedans.
    Une autre équipe y sont entrés plus tard :
    ouf ! il fait chaud là dedans.

    On mesure la température de la grotte :
    elle ne varie pas.
    C’est que la première équipe y est entré en été,
    et l’autre en hiver.

    En hiver comme en été,
    la température de la grotte est la même.

    Piper maintenant votre thermomètre :
    il indiquera la température de votre choix.
    Et vous direz aux deux équipes
    la température de votre choix.

    L’une aura raison...
    et l’autre pas.

    Et vous allez adresser vos commentaires à la pelouse :
    c’est l’équipe qui n’a pas raison qui a gagné.

    Vous n’en savez rien !
    Cela va au-delà de leur intérêt,
    mais vous édictez qu’ils ont gagné,
    selon votre appréciation.

    Et l’autre équipe qui avait raison,
    selon votre appréciation...
    et le thermomètre pipé,
    ne doit pas être
    très loin de la valeur indiquée,
    thermomètre pipé ou pas...

    Qu’est-ce que vous en savez ?
    Vous étiez dans le secret du trucage ?
    Et pourquoi "ils" ont truqué le Thermomètre ?
    Pour être sûr de gagner...
    ou de perdre,
    ou seulement encore pour le fun ?

    Parler nous du mobile du trucage
    au lieu de nous parler de la joie
    de ce qui ont perdu...
    mais qui ont gagné.

    Seriez-vous le nouveau Messie
    qui leur apporte la bonne nouvelle,
    dont eux-mêmes ignorent ?

    Et nous avec ?

    C’est par amour que vous leur expliquez
    le mal à quoi "ils" échappent ?
    Que de cet amour et mansuétude
    "ils" voudraient bien
    que vous en prodiguiez pour les autres :
    eux, les perdants
    s’en passeraientt bien !

    Et si c’est bien un mal,
    c’est un mal qu’"ils" voudraient
    bien assumer la responsabilité :
    pour le fun...

    Et parce qu’"ils" se sont battus pour.

    Rendez leur cette justice :
    et dites leur avec un soupir :
    Pardonnez les Seigneur,
    car ils ne savent
    ce qu’ils demandent.

    Et la suite
    ne sera encore que...
    justesse !

  • 12 janvier 2014 à 07:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est Madagascar et les Malgaches qui continuent de perdre à tout point de vue et cela fait cinq années que cela dure.

    Ces élections sont un échec !!! Un constat sans appel, les élections n’ont pas réussi à mobiliser la majorité des électrices et électeurs....pas étonnant, elles ont été mal préparées par un pouvoir illégal, mieux encore ce pouvoir s’avère incompétent !

    Échec avant tout pour les institutions organisatrices, mais surtout, échec des candidats et leurs partis politiques qui ont accepté de participer à ces élections.

    Quand je choisis un camp - I’m all in - . There is no 80% or even 100%....either you give everything you have, or don’t get involved....j’aurais alors pour à 110% pour qu’il y ait élection...et j’aurais pris le luxe même de choisir un candidat....et une ou un candidat qui à mon sens serait capable avant toutes autres choses de réunir notre grande famille et si c’est possible, une ou un candidat qui aurait tout de même un assez beau niveau de nous parler et au pays le langage économique. Mais surtout cette personne doit dire la vérité aux électrices et électeurs, une vérité que la majorité des Malgaches ne semble pas encore très bien comprise :

    - les caisses de notre État sont vides !

    C’est-ce que les gens qui ont de responsabilité de haut niveau doivent faire ces jours :

    - avertir les Malgaches que si leur pays était une entreprise, les dirigeants déposeraient des bilans.

    Seulement voilà, personne n’ose avancer sur ce terrain, alors même que tout le monde sait que depuis que les putschistes sont au pouvoir, le pays vit de mendicité :

    - NITONATONA TANY New York, NANDEHA ETY ERY en utilisant les caisses de l’État Malgache Rajoelina et ses alliés, amis depuis cinq ans.

    Maintenant, il va falloir expliquer aux contribuables malgaches qui exactement ont payé les dépenses des putschistes depuis cinq années ? Les contribuables malgaches ne sont pas assez riches pour permettre à ces gens de dépenser sans compter depuis quelques années, mais alors où ils ont trouvé l’argent ?

    C’est une question qui doit être posée, et elle se posera, le pouvoir putschiste va nous laisser des dettes colossales, c’est grave, attendons-nous à hériter des choses pas très belles d’ici peu....ne serait-ce que les multiplications des nominations des gens à la tête de notre administration....nomination arbitraire.....

    Bref, Madagascar n’a jamais été prêt à organiser la moindre élection sur son sol depuis cinq ans. La CI et ses représentants et ses alliés GASY, - I think that they are misleading NY GASY....they are pushing our people in the place that they don’t want to be...

    Où nous sommes aujourd’hui ? Si j’étais mechant, NIDINGIN-DRABO TSARA BE AHO....vous voilà - you got what you deserve people !!!! Seulement voilà, vous ne vous trouvez pas dans le désert, nous avons une chose en commun :

    - la Grande Ile ! Alors j’ai aussi mal que les compatriotes qui sont encore capables, au bout de cinq années de crise, de sentir une souffrance de ne pas avoir DES ÉLUS légitimement bien élus.

    Là où nous sommes, il y a une solution qui serait la moins pire :

    - pour que le pays retrouve une vie normale, il faut oser, au premier temps, annuler ces élections, et par la suite mettre en place un gouvernement d’Union nationale qui consacrerait exclusivement dans la préparation d’une élection fiable, acceptable et transparente :

    - et ce n’est pas l’Armée qui va contredire.

    Que l’Armée reprenne les choses en main. Il faut qu’elle montre ses muscles, pas en envoyant des petits lieutenants et des colonels, mais en réunissant ses officieux supérieurs afin de s’unir et de parler le même langage vis-à-vis des ces élections et généralement de l’avenir du pays.

    À l’heure où nous parlons les jeunes officiers sur le terrain ne savent même pas comment nous en sommes arrivés là et sans dire qu’ils ne comprendraient d’ailleurs pas, pourquoi devraient-ils obéir aux putschistes et leurs alliés en réprimant leurs soeurs et frères qui manifesteraient contre la vie chère, l’insécurité et surtout la présence des non élus à la tête de l’État depuis cinq ans !

    Quand vous constatez que les gens qui ont été pour ces élections commencent à se méfier, et les futurs vainqueurs n’arrivent pas à savourer leur victoire ce que les élections ont été un échec, point !

    Annuler ces élections. Bien sûr, c’est moche pour les électrices et électeurs, mais vaut mieux ne pas aller trop loin....tout le monde sait ce que le Q d’une vache contient !

    Mais comme toujours, je rêve et je continue à rêver....j’ai écrit ici il y a plus d’un an, je pense, que même avec 10% de voix obtenue pour devenir président, l’un de 33 candidats aurait été prêt et croit dure comme faire être capable de diriger le pays, en crise, où les caisses sont vides.....

  • 12 janvier 2014 à 08:25 | rasoulou (#4222)

    "...attendre en position de force les prochaines élections présidentielles ?"dixit l’auteur,ce sera vraiment la position que le candidat Robinson devrait faire devant la situation actuelle.
    Une manque de formation des délégués étaient flagrantes pour les délégués de la Mouvance Ravalomanana lors de ce scrutin des Présidentielles,surtout face à tous les cas de figure de fraudes des bulletins uniques.Par ailleurs les délégués étaient mal ou pas du tout payés ("kibo tsy mba lamosina"),ces délégués de la mouvance Ravalomanana ont baclé ou délaissé leurs supervisions surtout en régions.Ce qui laisse à penser que le candidat Robinson et ses conseils manqueraient de preuves assez "costauds" et suffisantes pour démonter les résultats du CENIT au 2è tour.
    Juridiquement,le CENIT a raison,les PV(s) contresignés par les délégués des candidats sont les seuls valables,tout acte à posteriori est "médecin après la mort",pas la peine de crier "fraudes massives " aux médias sans le prouver à la base des PV(s) des BV.
    Les propros de Sahondra Rabenarivo juriste à SEFAFI confirment cette manque de preuves : " Les fronts politiques divers pouvaient de ce fait se tenir prêts, en étudiant chaque aspect du processus électoral, et prévoir les stratégies à adopter. « À titre d’exemple, les partis politiques auraient dû préparer ses délégués et les former de manière à ce qu’ils sachent réagir à chaque situation et chaque cas de fraude dans les bureaux de vote ».

    • 12 janvier 2014 à 12:33 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Vous avez bien expliquer le pourquoi le comment Rasolo ,
      Quand le Dr Robinson disait que jamais à Madagascar il y avait autant de fraude pendant les élections présidentielles ,c’est que c’est un gros gros menteur , pour preuve , il vous suffit de lire sur madagate.com (encore lui ? et oui , au cas où certains ont la mémoire courte ou bien ils ont attraper la maladie d’Alzheimer ) Lors de l’élection présidentielle en 2006 Marc Ravalomanana a truqué les résultats et dans certains bureaux de vote ,on n’a pas trouvé les bulletins de certains candidats , c’est un exemple parmi tant d’autre . Souvenez vous Marc Ravalomanana était allergique pour qu’on utilise les bulletins uniques et aussi il a interdit dans sa constitution qu’un ou une métisse se présente à l’élection présidentielle , et qu’est ce qui se passe en ce moment ? NON COMMENT

  • 12 janvier 2014 à 12:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Actuellement,
    - Universitaires,
    - Acteurs de la Société Civile,
    - Notables,
    - Politiciens de tendances confondues
    - et Simples Citoyens
    réclament :
    - la confrontation des procès-verbaux (-PV-),
    - et le nouveau décompte.
    Seule la ces-2 ne bouge pas son -"Q"-
    La ces-2 ne procède jusqu’à présent :
    - ni à la confrontation des PV,
    - ni au nouveau décompte des bulletins exprimés,pour les deux candidats au second tour présidentiel du 20 décembre 2013,pour vérifier les bulletins avec leur numéro de série et les bulletins non-utilisés (-sans oublier de vérifier les bulletins blancs et nuls-).
    Le Docteur Jean Louis ROBINSON descend au MAGRO pour manifester légalement avec ses partenaires.
    ="Toute patience a ses limites"=dixit le candidat Jean Louis ROBINSON.
    - "Nous sommes prêts ,à nous sommettre aux verdicts des urnes si ==la transparence==est respectée.
    - "Mais,si c’est avec forcing qu’on résout la crise,nous sommes prêts à nous lever,à commencer au MAGRO.
    Docteur Jean Louis ROBINSON :
    - "J’exhorte les Malgaches à s’armer de courage et d’audace et à ne pas reculer devant==les intimidations==".
    - "Il faut de l’audace pour rompre avec la "PAUVRETE" et la "SOUFFRANCE".

    ="MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE"=

    - "Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale"-
    - "Nous pourrons faire mieux que Mandela et Mugabe"-

    Que Dieu nous bénisse !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 12 janvier 2014 à 12:39 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cause toujours tu m’intéresses . Pourquoi vous n’êtes pas venu ici vous présentez aux deux élections et surtout vous serez hébergé par votre ami Didier Ratsiraka si vous n’avez pas les moyens , car en effet c’est dure d’habiter dans un appartement de 50 mètres carré à Kremlin Bicêtre .Il est temps pour vous Basile de passer au concret au lieu de vociférer ici jour et nuit

    • 12 janvier 2014 à 15:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      betoko,
      - vous savez pertinemment ==la raison de mon éxil volontaire==,mais je manque de rendre service à mon PAYS et/ou à ma "FAMILLE" résidant à Madagascar.
      Pour votre plaisir bekoto,mes nièces et neveux ont réussi leur vie,sans mon aide,en Europe ou à Madagascar.
      - "Les RAZAFIMAHEFA" reussissent leur vie ==SANS CORROMPRE==qui que ce soit.
      ="VIVE AMBATOMAIZINA"//ambatomanga !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 12 janvier 2014 à 15:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Betoko,j’ai votre trace mais elle ne m’intéresse pas.Point barre !
      - "Vous êtes sans importance pour MOI".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 12 janvier 2014 à 15:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Maintenant,
      - "Je souhaite que SEM Lala Norbert RATSIRAHONNANA jette son dernier "DE" :"PRENDRE LE PREMIER GOUVERNEMENT LEGAL et LEGITIME de la QUATRIEME REPUBLIQUE MALGACHE".
      La récréation est terminée.
      Andry Nirina RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA ont gagné les élections jumelées du 20 décembre 2013.
      - "MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE"-
      ="Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale"=
      - "ra_valomananakotoniraini-joelinazakandisa_mahefa/ary-soa"=

      QUE DIEU NOUS BENISSE !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 13 janvier 2014 à 04:09 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous êtes fou ou quoi ?

      Sûr et certain que cette situation convient parfaitement à N. L. Ratsirahonana mais ... il n’en a plus les capacités physiques ...

  • 12 janvier 2014 à 14:19 | Jipo (#4988)

    Héhé & TOC . /

  • 12 janvier 2014 à 16:10 | lefona ihany (#6757)

    Attendons de voir le résultat final, le reste n’est que suppositions et "état-d’âmes" venant de "partisans".

    Pour Basile : votre analyse des choses ne permet pas un renouveau ! On dirait un "huissier" qui ne fait que constater et qui se permet de tirer les conclusions pur "saisir" ! Pour l’instant vous êtes comme les éditos de MT qui pensent apporter une solution, mais qui et cela depuis 5 ans et plus, ne font que ralentir l’évolution des choses ! Purée les mecs, vous êtes de la gélatine !!!

    Pour jipo : le jour où vous seriez apte à vous entendre avec Basile, cela veut dire avoir des échanges cordiaux, alors ce sera le signe d’une certaine maturité qui sera l’exemple à suivre par tous ! Autrement....bof ! continuer à malaxer vote m..e..rde..comme une mayo mais cela, de grâce faite-le pas ici, mais entre vous !! Basile et vous êtes kif kif bourricots dont on en a marre ! De vos boulets !!

    Pour Bekoto & Iarivo : Merci de vous être positionnés naturellement, sans ambages depuis toujours ! Et continuez !

    Concernant Robinson, l’avatar buggué de le8 : je n’aimerais pas être à sa place, mais ayant accepté le "rôle" qu’on lui a offert, il devrait être le DERNIER à se plaindre ! minable !!
    C’est pas moi qui ai pactisé, c’est lui !

    Diso fanantenana ve ? Fa iza no nilaza hoe misy "fanantenana" ? ilay kondrana nilaza hoe "minoa fotsiny ihany ve ?", ky...! Dia tena NINO ve nareo ? Hiny ny an’ty de lasa ty !! MMM...matsiro sa malaitra ?

    Aza mitomany re !

    • 12 janvier 2014 à 16:42 | Jipo (#4988) répond à lefona ihany

      Vous avez endossé le costard de juge/arbitre libre à vous, si quelques joueurs ne vous conviennent pas , personne ne vous force à les regarder, moins encore lire .
      Je n’ ai pas besoin de votre autorisation pour m’ entendre ou pas avec un facho , raciste, et tout ce qu’ il y a de plus abjecte dans la nature dite humaine .
      Et si vous pouvez vous entendre avec ce dégénéré grand bien vous fasse, ne pas le remettre à sa place est de la complaisance que je ne cautionne pas , que cela vous dérange ou pas .

  • 12 janvier 2014 à 18:06 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut savoir écouter, tout le monde peut et a l’aptitude pour le faire, le peuple nous a envoyé des messages.....

    En suite il faut décrypter ces messages, encore une fois, tout le monde est apte à comprendre ces messages !

    Et en dernier, il faut prendre la bonne décision....cette responsabilité revient aux responsables politiques.

    Une élection a deux issues possibles, la réussite, ou l’échec :

    - l’un, ladite élection s’est bien déroulée, fiable et transparente donc...., l’attitude du peuple peut le témoigner, le peuple accepte les résultats finaux...l’heureux élu ont la voie libre, ils sont les futurs responsables de l’avenir du pays....jusqu’à une nouvelle élection, c’est la réussite, nous n’y sommes pas.....

    - le deuxième, ladite élection est contestable....dans ce cas, il faut tout annuler. Il ne faut pas hésiter une seconde à tout annuler. C’est notre cas.....

    Il faut regarder autour de nous :

    - l’instabilité est partout dans le monde, l’Irak, la Syrie, la Lybie, l’Égypte, la Somalie, la Centrefrique, la Côte d’Ivoir, la Tunisie, on ne va pas rejoindre ces pays-là tout de même.....sans dire que cette années il va y avoir des élections un peu partout, une instabilité politique dans quelques pays est à prévoir....et la crise économique qui stagne dans le monde.....et voilà que l’USA, la France, l’Europe sont fragilisés par la crise, mais surtout parce ce pays n’ont plus des leaders politiques fiables et solides....l’occident nous a tellement habitués à sortir de son chapeau un leader solide et clairvoyant qu’on est un peu perdu.....

    Il faut être prudent :

    - l’Armée Malgache doit se réveiller et vite......qu’elle revienne aux affaires et vite.....

  • 12 janvier 2014 à 18:56 | kakilay (#2022)

    ... Car quand on est sûr de gagner,
    on triche :

    ... et les victimes
    de la tricherie
    ont toujours tort.
    Et les tricheurs,
    toujours raison.

    Et demain,
    nous ferons les innocents,
    pour nous demander,
    si nous méritons
    ces gens qui nous gouvernent,

    ou plutôt nous nous protégerons
    derrière cet angélisme du pur
    mais responsable,
    cent fois répété,
    mille fois hypocrite :

    nous avons les gouvernants que nous méritons !

    Aujourd’hui,
    nous disons :
    Entre vous et nous :
    il y a une différence !

    Pas une seconde,
    nous n’avons voulu être
    les complices des voleurs-tricheurs :
    ils ont voulu tricher,
    vous avez milité
    pour qu’ils gagnent...
    leur "salaire" :

    "tous pareils" ?
    regardez vous
    entre vous...

  • 13 janvier 2014 à 03:00 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Meilleurs vœux à Patrick A. et à ses chers !

    Au fond, on assiste à de drôles de "jeux" (électoraux et politiques) actuellement et on perd nos repères conventionnels.

    La question de Patrick A " QUI PERD GAGNE ? "

    Y a antinomie dans la question de notre éditorialiste ...
    Depuis quand raisonne t’on à l’envers ???
    Dans ce cas, pas la peine d’ avoir un "carré d’As ... ou tous les atouts en main ...

    Dans les faits, elle est où la vérité, la transparence sans ... Joker ?

    On respecte ou non les règles de jeux convenus préalablement ?

    Là, je comprends l’abstention de Didier Ratsiraka depuis les 1° réunions, conventions, ... en Afrique, aux Seychelles ... Il a adopté le principe : "Dans le doute, abstiens-toi !".

    Le vrai problème c’est, dans de telles situations, ’faut avoir de bons négociateurs et fins juristes ... Soit, tout a été un marché de dupes où une des parties prenantes ne constate ses lacunes, erreurs et défaillances qu’ après ... TROP TARD !

    Mais ayons confiance à la C.E.S., arbitre central qui peut sortir "un carton jaune ou rouge ".

    Donc, attendons "moramora" le verdict de la C.E.S. !
    Y a pas le feu au lac ... de Behoririka !

  • 15 janvier 2014 à 02:34 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Dernière info comme un croissant chaud au p’tit déj.

    M/car a son Président de la République élu démocratiquement.

    C’est qui ?

    Il détient le record du plus long nom de Président de la République dans le monde :

    HERY RAJAONARIMAMPIANINA

    Félicitations aux Malagasy et bon courage à Hery Rajaonarimampianina à qui je souhaite tout simplement : SOAVA DIA, ANDRIAMANITRA ANIE HOMBA ANAO !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS