Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 4 février 2023
Antananarivo | 17h26
 

Société

Santé publique

Le taux de mortalité néonatale et infantile reste alarmant

mercredi 11 janvier | Mandimbisoa R.

Le taux de mortalité néonatale et infantile reste alarmant dans le pays selon l’Unicef. Les taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile à Madagascar se sont très peu améliorés au cours de la dernière décennie, révèle un communiqué du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Le taux de mortalité maternelle, c’est-à-dire celui des mères qui meurent lors de l’accouchement, est de 498 à 426 décès pour 100.000 naissances vivantes, entre 2008 et 2018, soit une très faible réduction de 14% seulement.

Le taux de mortalité néonatale, c’est-à-dire, le décès entre le jour de la naissance et le 28e jour de vie, est de 26 pour 1 000 naissances vivantes en 2021, confirme l’Unicef, en citant les résultats de l’Enquête Démographique et de Santé 2021. Cette même enquête précise que le taux de mortalité infantile, c’est-à-dire le taux de mortalité pour les enfants de moins d’un an, est de 47 pour 1 000 naissances vivantes.

Dans le monde, les statistiques donnent le tournis. En 2021, un enfant ou un jeune meurt toutes les 4,4 secondes, selon un rapport des Nations Unies. Environ 5 millions d’enfants sont décédés avant leur cinquième anniversaire et quelque 2,1 millions d’enfants et de jeunes âgés de 5 à 24 ans ont perdu leur vie d’après les dernières estimations publiées par le Groupe inter organisations pour l’estimation de la mortalité juvénile des Nations Unies.

La prématurité et les complications lors de l’accouchement en sont les principales causes de décès chez les nouveau-nés. La majorité des décès d’enfants surviennent durant les cinq premières années de vie, voire au cours du tout premier mois suivant la naissance dans la moitié des cas. Selon l’Unicef explique, la survie des enfants du monde entier continue de dépendre de la disponibilité de soins de santé de qualité et des possibilités d’accès offertes.

Pour Madagascar, les partenaires techniques et le gouvernement travaillent pour renverser la situation afin de permettre à chaque enfant, à chaque jeune et à chaque mère de bénéficier des soins de première qualité. En 2022, les perspectives tendent notamment vers l’élaboration d’une nouvelle feuille de route pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. Les formations sanitaires seront également dotées d’équipements pour que les accouchements se déroulent dans les meilleures conditions.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 11 janvier à 11:12 | Dadabe (#9116)

    Au secours, Isandra !

    Allons bon, voilà l’Unicef qui, non contente de réclamer des millions et des millions au pouvoir malgache, se met maintenant à dire des choses peu aimables sur les merveilleux efforts de sa Majesté Petitkhon1er concernant la petite enfance et tout le reste.
    Alors, oui, au secours ’’Isandra’’ ! Voici peu, le consortium (et dans consortium il n’y a pas que sortium) affirmait haut et fort que les bons résultats étaient là, que les signaux étaient passés au vert, etc, etc... Et pourquoi voit-on alors tout en rouge ? Serions-nous devenus daltoniens ?
    Cela dit, au cours des derniers mois, j’ai visité deux maternités, une dans le Menabe, l’autre dans le Vakinankaratra. En résumé, l’Unicef est encore assez sympa dans son constat. Outre les accouchements à très hauts risques (parfois, on se demande s’il ne vaut pas mieux mettre au monde à domicile...), il y a surtout la mortalité infantile des deux-trois ans. Et pas que dans le Grand-Sud ! Une honte. Pire, un crime.

    PS - Bon, je laisse aux spécialistes de la propagande le soin de débattre. Moi, ce matin, je m’intéresse au ’’pirana’’ et ensuite aux vieux ’’zemmouriens’’...

    • 12 janvier à 10:21 | vatolahy (#11348) répond à Dadabe

      avis à la population de France :
      ce juif raciste et sépharade de Zemmour n"a pu empecher le massacre de 6 français en gare par un jeune algérien admis en France.
      Quel personnage vil et inutile que ce Zemmour !

  • 11 janvier à 11:16 | arsonist (#10169)

    Encore une autre conséquence de l’ inconséquence [oui !oui ! inconséquence]
    dans l’exercice du pouvoir par Brosse-Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto
    sur la vie et la mort des enfants malgaches !

    Et je ne parle même pas de l’avenir des enfants qui arrivent à survivre !

  • 11 janvier à 12:15 | Turping (#1235)

    Le taux de mortalité néonatale et infantile restent alarmant ......
    Est-il étonnant d’entendre cette prose ? Car les hôpitaux et les centres hospitaliers deviennent un "mouroir" ? pourtant rien n’est gratuit pour y accéder ,rien n’est gratuit même les compresses.
    - Dans les services de néonatalogie ,les délestages récurrents et intempestifs ne frappent uniquement les économies mais aussi la vie humaine . Les nouveaux nés prématurés à 7mois peuvent survivre à condition qu’on leur fournisse de l’oxygène et de les mettre sous couveuse .
    - Eh oui ,mais comment peut-on éviter cette tragédie dès la naissance si tous les hôpitaux n’ont même pas de générateur pour fournir du courant en cas de coupure ???
    - Quant au problème lié à la mortalité infantile ,il n’y a pas photo . Tant que les malnutritions et la famine restent endémique ,un problème non résolu , alors que beaucoup d’enfants ayant survécus à la mort dès la naissance risquent de mourir avant d’atteindre l’âge de 5ans . Le chiffre est très alarmant !
    Résumé : On forme après des générations sacrifiées dans la paupérisation morale et intellectuelle. Dommage !

    • 11 janvier à 12:17 | Shalom (#2831) répond à Turping

      Turping,

      Vous êtes injustes, il a été dit que ce sont des hôpitaux "Manara-penitra" et parce que DJ l’a dit et les a inaugurés donc c’est du VRAI manara-penitra !

    • 11 janvier à 13:38 | Turping (#1235) répond à Turping

      je complète ma phrase : Bébé né à 7mois de grossesse .I’m sorry

    • 11 janvier à 13:41 | Turping (#1235) répond à Turping

      Shalom
      Oui ,je suis injuste ,car même tout le monde ne peut pas y aller à l’hôpital " manara-penitra" ,dépourvu de matériel nécessaire pour sauver les vies humaines ..... Et ce n’est pas gratuit !

    • 12 janvier à 08:39 | Ibalitakely (#9342) répond à Turping

      à (#1235) & (#2831),
      Vous avez tout bien dit, merci.

  • 11 janvier à 14:15 | pisokely (#9950)

    bjr a tous..

    c est un resultat.. un argument fort, inconstestable que radoma et son equipe sont idiot, dondrona..
    je l avais ecrit au mois de decembre.. car isandra persistait que la qualité de vie a mada s est nettement améliorée depuis que radoma est au pouvoir et elle a sorti des chiffres de je ne sais pas ca venaient d où.. alors j ai rétorqué qu en pratique, les parametres a surveiller figurent l esperance de vie et le taux de mortalité.. la morbidité est un peu difficile car a mada, la medecine parallèle prend une grande place faute de moyens..

  • 11 janvier à 19:45 | Albatros (#234)

    Etonnant !, à 17h36 (19h36 à Mada !), pas de réaction des "petites mains" du (#7070) !.

    J’espérais une petite comparaison avec la mortalité infantile en France, mais rien !.

    La lecture des posts de Dadabe (11:12), d’Arsonist (11:16), de Turping (12:15), de Shalom et de Pisokely, démontrent, une fois de plus, que les "petites mains" en question, qu’elles soient en Andafy ou à Dago (suivant les tours de garde !), n’ont pas beaucoup d’argument en dehors des copier/coller de propagande qu’on leur fournit !.

    @+

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS