Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 19h57
 

Editorial

Dictature du court terme, court terme de la dictature…

jeudi 11 novembre 2010 | Lalatiana Pitchboule

« Haute Autorité de la Transition » libellait-on, définissant dans l’essence même du mot Transition un bail précaire que le TGV s’accordait à lui-même. Emporté par son propre mouvement, ne disposant d’aucune ressource, il ne disposait pas non plus de celle du temps. Demain n’existant pas, seule l’urgence pouvait prévaloir. Mais l’urgence, instituée en mode de fonctionnement, finit par s’annuler elle-même quand elle devient précipitation et quand elle aboutit à des initiatives illisibles… Illisibilité de l’avenir…

Face à un pouvoir en place incapable de produire une quelconque vision de l’avenir, on doit malheureusement constater la même incapacité de l’opposition à offrir une alternative et un projet crédible sur du long terme… Le TGV est maître du temps… Il efface le passé quand l’opposition s’y accroche. Mais l’un comme l’autre, il sont incapables de projeter un quelconque futur, accrochés à un présent que rythme le fatras d’initiatives du TGV, initiatives de prime abord extravagantes mais oh combien efficaces quand il s’agit de monopoliser l’espace politique.

Il est clair que les moyens d’action et d’initiatives sont là à la disposition du pouvoir en place qui se permet de fait tous les effets d’annonces, même si on sait celles-ci sans grande portée si ce n’est populiste et clientéliste… Le pouvoir malheureusement ne se gagne pas – et ici, ne se conserve pas – sur des projets à long terme mais sur des promesses pour demain matin… Ainsi, promettre des stades et des salles de spectacle quand les enjeux sont la résorption de la pauvreté – panem et circenses sans le panem – ne reflète que l’incompétence du TGV à penser le développement du pays et son inaptitude à bâtir les stratégies et les politiques nationales, régionales ou même locales nécessaires à ce développement. Mais l’opposition le peut-elle ?

La défense des intérêts particuliers, aspect saillant des pouvoirs et des acteurs des différents bords en place, entretient une seule logique : le court terme. Retrouver des logiques qui permettraient de concevoir sur le long terme exigerait de bannir toutes les logiques clientélistes. C’est une évidence maintes et maintes fois énoncée. Mais on a là une véritable dictature de la facilité : ne pouvant donner satisfaction sur le fond, il s’agit de donner l’illusion qu’on agit et qu’on ne perd pas de temps. Le court–terme est ainsi institutionnalisé de part et d’autre.

Ranjeva est intéressant sur ce plan où il énonce un principe sur le registre « il faut laisser du temps au temps », même s’ils se trompe, à mon humble avis, sur la tactique qui lui permettrait d’être reconnu pour des échéances plus longues. L’idée de le voir remplacer le TGV à la tête de la transition ne suffira pas pour faire rêver les foules.

La démocratie et le développement ont besoin de temps. L’absence de projection vers l’avenir et l’ancrage de l’action politique sur l’immédiateté ne fait le lit que d’un seul régime : celui de la dictature. C’est celle qu’on nous promet désormais si nous ne sommes pas capables de prendre véritablement en compte que « le long terme est urgent ».

Quelqu’un a écrit : « La production du leader devient un des grands problème de la démocratie. Qu’est ce qu’un leader ? C’est l’incarnation du futur dans nos sociétés ». Il est inquiétant que les leaders actuels n’aient que le stade de Mahamasina pour ligne d’horizon.

62 commentaires

Vos commentaires

  • 11 novembre 2010 à 08:31 | vorondolo (#4135)

    Les 3 mouvances font tout pour qu’il n’y ait pas de référendum, et qu’Andry Rajoelina démissionne. C’est très clair comme objectif, et à la HAT de se défendre quitte à les "mettre tous en taule", et couper les salaires des grévistes etc...., car il n’y a plus d’espace de dialogue possible.Ndimby va dire encore que les débats volent bas sur MT. Quel débat possible devant cette "guerre" engagée ? dites le moi.Si on leur donne Malacam, ils veulent après la "place de démocratie". Si on leur donne cette place, ils vont demander Mahamasina, si on leur donne Mahamasina, ils voudront la Place du 13 mai !!! c’est "gros" comme une maison comme démarche. Allez TGV, jusqu’au bout et laisses les aboyeurs aboyer.

    • 11 novembre 2010 à 10:04 | Malagasika (#4898) répond à vorondolo

      Merci Lalatiana pour cette évocation du long terme qui fonde, en effet, toute sagesse d’un homme d’Etat, d’un homme d’église, d’un promoteur du développement et d’un projet national digne de ce nom. Quand je vois le DJ signer un accord d’Etat et le renier ensuite cela me donne des frissons au dos, car j’ai signé mon acte de mariage à la Mairie il y a 5 ans et chaque jour j’en suis fier et je suis loin de le renier alors que ce n’est qu’un simple accord civil !!

      Quel genre d’homme est donc ce DJ ? Ma fille de 4 ans m’as répondu simplement : c’est un bandit et un menteur inspiré par l’Esprit du mal. C’est une réponse simple mais, je pense profonde. Après nos débats de nature intellectuelle sur le sujet, je suggère que nous osions parler de cette dimension spirituelle de l’avènement de ce DJ (Démon Jeune). C’est bien de nourrir la laicité républicaine mais nous sommes et resterons des hommes avec des valeurs et il faudrait oser placer devant Dieu nos préoccupations majeures. Réfléchissez un peu avec quelle facilité mystrérieuse il a pris le pouvoir et y est resté pendant maintenant 2 ans avec un total mépris de tout ! Réfléchissez un peu comment en seulement 2 ans il a mis notre capitale et notre pays à genoux : pauvreté, chomage, monopole, sang versée, exclusion internationale etc. Réfléchissez un peu comment il se comporte maintenant comme à Mahamasina pour recevoir les glorias comme un Monarque qui détient la clé de vie du pays !!! Galiéni, lui-même n’a pas osé faire ce que fait ce DJ. Réfléchissez un peu et encore et vous coomprendrez que ce régime bien plus que tous les précédents est investi d’une mission et d’un pouvoir "surnaturels" et seule nos prières et la prise de responsabilité de vrais Hommes de Dieu pourraient anéantir ses forces. Que Dieu nous donne ces Hommes de Dieu qui deviendront des vrais Hommes d’Etat qui renouvelera réllement ce pays dans la vraie démocratie et fraternité Malagasy.

      En bref, Lalatiana et chers forumistes, je pense que le vrai Leaderhip commence par un exercice spirituel ou l’Homme devient un Homme de Dieu et ensuite devient un Homme d’Etat. Désolé mais le DJ (Démon Jeune) a prouvé qu’il n’est vraiment qu’un DJ mais il restera là tant que nos prières ne l’en empeche pas.
      Malagasika New Africa

    • 11 novembre 2010 à 10:11 | elena (#3066) répond à Malagasika

      Et qui fait l’ANDRY fait la BETE !

    • 11 novembre 2010 à 11:11 | nawack (#3945) répond à Malagasika

      Je voudrais tout de même répondre et préciser à Malagasikara si elle le permet :

      homme d’esprit, homme de valeur, homme de Dieu

      Il y a nuance après chaque virgule ...

      un homme d’esprit est capable de discernement, de bon sens, de probité d’humilité (la vraie mais pas l’hypocrisie habituelle à la politesse) et surtout la capacité de se remettre en question.

      Ajoutez les vécus et les expériences de la vie à un homme d’esprit, vous obtiendrez un homme de valeur.

      L’homme de Dieu est hors catégorie car celui-ci place la volonté de Dieu AVANT tout, et à mon humble avis, un homme de Dieu ne se rabaisserait pas à faire de la politique ; à moins qu’il croit être investi d’une mission divine et que par miracle il croit détenir la solution parfaite à la Nation, qui est pour moi, un homme avide d’ambition et usant la religion comme un instrument. (désolé pour certains pasteurs et mpiandry, je dis bien certains pas tous).

      Qui a bien pu inventé "voix du peuple, voix de Dieu" ? Certes, une notion fondamentale de la démocratie établie par les illuminés.

      MAIS, le peuple sait-il vraiment ce qu’il veut ? non malheureusement... et pourquoi ? parce que le peuple n’a pas été éduqué ...

      Raison pour laquelle on a besoin avant tout d’un homme de qualité, regroupant esprit et valeur et pas d’un homme qui CROIT détenir ces qualités ...

      Io ilay hoe : misy ny mahay lesona fa tsy hay akory ny mampiatra azy avy eo !

      Bien à vous,
      Nawack

    • 11 novembre 2010 à 11:37 | che taranaka (#99) répond à vorondolo

      PISODIA IZAHAY MANDRA-PAHAFATINAY

      SOSIALISMA REVOLOSIONERA

      MINOA FOTSINY IHANY

      CHEMIN TRACE

      Ou les voies d’une DEFAITE ANNONCEE !!!!

      - L’ETAT de DROIT

      - la REPUBLIQUE

      - La DEMOCRATIE

      seule voix qui prône une SOCIETE CIVILISEE ,garante d’un DEVELOPPEMENT de notre pays !

    • 11 novembre 2010 à 12:14 | Malagasika (#4898) répond à nawack

      Je suis d’accord avec Nawack par rapport à cette notion d’homme d’esprit et de valeur. Seulement, nous avopns nous-memes rabaissé les fonctions d’homme d’Etat à n’importe quoi en Afrique, ce qui fait qu’elles semblent éloignées d’un Homme de Dieu. Mais que pourrions-nous faire sans Dieu et sans que chque Malagsy aspire à l’ambition de devenir véridiquement des Hommes et des Femmes de Dieu ? Rien ou l’enfer...comme maintenant ou un "enfant" et des "braconniers de tous genres"nous gouvernent ! Je suis également catholique mais je suis convaincu que ce DJ est là pour blasphèmer notre foi et réaliser notre misère.

      Je ne définis donc pas un Homme de Dieu comme un religieux mais comme une vocation de tout un chacun. Voyez combien progesse les pays scandinaves véridiquement protestant ou les pays emergeants d’Afrique comme le Ghana ou le Président prie véridiquement pour la Nation.Visitez le site du Ghana et vous verrez que les armoiries nationales sont symbolisées par une croix verte : http://www.ghana.gov.gh
      Ensuite posez-vous la question pourquoi le drapeau de la Norvege porte une croix dorée, la Suisse une croix rouge, l’Angelterre une croix rouge et blanche etc. Enfin le Roi David était un Homme de Dieu et aussi un des meilleurs souverains de tout les temps.
      Malagasika new Africa

    • 11 novembre 2010 à 12:20 | jojo (#3543) répond à Malagasika

      ... et allez donc... voila que la bigotterie revient a la charge... si il vous fallait une manifestation tangible du sous developpement intellectuel de Madagascar... Dieu a toutes les sauces...mon pauvre... la confusion du spirituel et du temporel, c’est bon maintenant, on a deja donne et franchement si c’est pour nous resservir vos vielles recettes rances, allez voir du cote du vatican... Madagascar n’a rencontre la religion, l’eglise et toutes les tartufferies qui vont avec que pour y perdre son ame... dans 2 minutes le Malagasika il va nous proposer d’exorciser TGV...n’importe quoi... vive Madagascar, Etat laique !!!

    • 11 novembre 2010 à 12:54 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à che taranaka

      Che Taranaka,

      L’ ETAT DE DROIT c’est le retour à l’ordre constitutionnel , allez donc votez OUI le 17

      La REPUBLIQUE c’est de laisser au peuple la decision de tracer son avenir , allez donc exprimer votre decision le 17 Novembre !

      La DEMOCRATIE c’est d ’accepter le choix de la majorité le lendemain du 17 Novembre, allez exprimer votre choix le 17 et soyez democrate par la suite !!

      Sinon , c’est du NI NI facile et theorique qui plane sur le nuage loin de la realité des choses sur le terrain.

    • 11 novembre 2010 à 13:09 | Malagasika (#4898) répond à jojo

      Cher Rance. merci pour votre opinion mais inutile de vous enflammer pour rien car les flammes du DJ (Démon Jeune) sont déjà là pour bruler de la misère notre patrie commune.

      Avez-vous au moins avant de vous enflammer visiter le site du Ghana que je mentionne ? Savez-vous que le Ghana est un pays laic et cela ne l’empeche pas d’avoir des Hommes d’Etat très proches de Dieu et ne l’empeche pas de’etre un modèle de démocratie ou un DJ n’aura aucune chance d’y faire un pustch et y rester 2 ans ? Savez-vous que les partis des Chrétiens démocrates sont une plus grandes forces politiques en Europe laique par excellence ? Alors avant de vous vexer à cause de la vérité sur votre DJ Démon Jeune, informez-vous et faites des analyses et n’exposez pas sur le net votre culture voyou DJ ou HAT, contentez-vous simplement de braconner en silence notre patrie pendant qu’il est encore temps...
      Malagasika New Africa

    • 11 novembre 2010 à 13:52 | jojo (#3543) répond à Malagasika

      ... bigot et en plus etroit d’esprit... je ne suis pas plus pour tgv que pour ra8 qui pour moi ont tous les 2 bien b... les malgaches en affichant de facon ostentatoire leur religion a la face des malgaches... les partis chretiens democrates en europe n’invoquent pas Dieu a toutes les sauces comme vous vous plaisez a le faire... en europe la religion appartient a la sphere privee et non pas a la sphere publique ...les convictions religieuses ne sont qu’une composante de la sensibilite des hommes politiques... etre tres proche de Dieu ? ca veut dire quoi ? ... allez donc vous faire en...vouter chez Georges Bush...

    • 11 novembre 2010 à 14:20 | Malagasika (#4898) répond à jojo

      Arretons de nous insulter et de nous agacer quand quelqun ose parler de la place de Dieu pour la résolution de nos problèmes, y compris les tendances à insulter gratuitement les gens...hi hi hi Cher Jojo.

    • 11 novembre 2010 à 15:32 | nawack (#3945) répond à Malagasika

      L’histoire des pays nordiques et des anglais remontent à bien plus de 500ans d’histoire, de lutte, de sang à en arriver à ce stade. Les croix sur les drapeaux signifient à mon sens un signe de paix, d’unité et de spiritualité (évidemment).

      Pour ce qui est du Ghana, vous savez pertinemment que c’est une ancienne colonie anglaise, qui a donc logiquement hérité ces valeurs.

      Maintenant, voyez un instant la différence entre les pays africains ancien colonie anglaise et française. Mise à part la Zimbabwe qui s’est visiblement cloîtré à son sol par le bien aimé très confrère patriote Mugabe et la Rwanda.

      Ne négligez pas aussi la Révolution Française, qui a pratiquement métamorphosé ce pays en pays qui ne croit pas en un Dieu . Combien d’entre les français sont encore actuellement chrétiens ? Alors que vous connaissez très bien la guerre des 100ans entre la France et l’Angleterre pour la gloire de Dieu.

      Et posez-vous la question quelles valeurs la France a laissé pour ces anciennes colonies ?

      Quoiqu’on dise, la période de colonisation a laissé des traces de culture sur un pays. (iza amin’ny fianakaviana gasy moa no tsy fier rehefa manana zanaka any an-dafy, la frantsa io)

    • 11 novembre 2010 à 18:06 | poiuyt (#584) répond à Malagasika

      Bonjour, Malagasikara. On peut bien reconnaître en Vous certaines valeurs essentielles de notre civilisation, foulées par le dijéi. On sent bien combien Vous souffrez comme la majorité d’entre nous. Biens à Vous, et Courages à tous les hommes de bonne volonté.

    • 12 novembre 2010 à 07:04 | boanasidy boana (#4831) répond à Boris BEKAMISY

      Non, très cher Boris BEKAMISY !

      Quelles inepties ! Ne voudriez-vous pas claironner :

      - ETAT DE DROIT : coup d’état du 17 mars 2009 assorti des affaires des bois de rose 2009 - 2010 et des corruptions que les tenants du pouvoir ne cachent plus !

      - REPUBLIQUE : populisme et clientélisme d’un D.J. qui se veut "constructeur" mais qui est en réalité "destructeur" ! La preuve : la descente vertigineuse à TRÈS GRANDE VITESSE du pays et de ses populations dans les abysses de l’anarchie et des misères noires !

      - DÉMOCRATIE : arrestation arbitraire de tous ceux qui osent élever des voix discordantes par rapport à "la voix de son maître" !

  • 11 novembre 2010 à 08:52 | rasoulou (#4222)

    Lalatiana,

    Cette contraste entre le le CT et le le LT est une bonne analyse, mais à mon avis il faut d’abord une stabilité politique pour permettre de faire gagner le LT sur le CT .Mais avec la pauvreté ambiante qui ne pense qu’ à sa pitance d’aujoud’hui ( voir Edito de Ndimby) on ne peut pas gagner le combat, il faut penser à la sécurité des investissements locaux et étrangers : on soupçonne même des militaires derrière les banditismes aussi bien en ville qu’en campagne, c’est normal puisqu’ils ont faim, les fonctionnaires s’activent dans les corruptions de tout genre puisqu’ils ont faim, lorsque je parle faim c’est la base de la pyramide de MASLOW.
    Si au moins nous gagnons à avoir la sécurité des investissements en passant par la stabilité politique, nous pourrons faire des grands projets, prenons l’exemple de LULLA du Brésil, il a commencé son mandat par attirer les investissements étrangers càd le LT d’abord et finir son mandat par le CT : le social.
    Mais la stabilité politique se gagne par un consensus derrière un projet de constitution accepté par TOUS (opposition et tenants du pouvoir, ainsi que tous le peuple malgache), où tout acteur de coup d’Etat sera puni sévèrement, une constitution INAMOVIBLE dans le temps à la base. Des amendements sont possibles mais TOUJOURS ACCEPTE PAR TOUS MAIS PAS SEULEMENT AU GRE DE LA VOLONTE DES TENANTS DU POUVOIR.

    • 11 novembre 2010 à 13:46 | maminah (#2788) répond à rasoulou

      Le bilan de Lalatiana sur l’impasse actuelle est impitoyable de justesse.

      Tous paient aujourd’hui les frais de l’extravagance de nos aventuriers des temps modernes, ivres du sentiment d’être au-dessus de toutes lois. Comme si les principes de gouvernance édifiés au fil des siècles, parfois au prix de luttes, pouvaient impunément se défaire au gré des caprices des uns et des autres. Combien de fois n’a t’on entendu chanter ce credo : "Il faut détruire pour mieux reconstruire" ? Face aux difficultés de sonder au-delà du présent immédiat, combien se sentiraient encore aujourd’hui le coeur à tenir un discours aussi barbare ?

      Nous sommes aujourd’hui borderline, sur le fil du rasoir. L’incertitude, la précarité où le tsunami d’irresponsabilités a plongé la population, semblent condamner les alternatives politiques à la dictature de l’immédiat. Quel idéal peut faire rêver les foules au-delà de la pitance immédiate ? Cela fait bien sûr le lit du clientélisme, de la basse démagogie : une stabilité de façade.

      Tout le génie consistera à dépasser cette contrainte. Par quel détour ? Comment parvenir à la stabilité politique sinon par le consensus ?

      Votre référence à l’expérience brésilienne, Rasoulou, peut être instructive avec plus d’éclaircissements, notamment concernant l’antériorité du LT sur le CT (notions à expliciter pour les béotiens que nous sommes).

  • 11 novembre 2010 à 08:53 | poiuyt (#584)

    Un des faits qui donne à penser depuis quelques jours est l’invitation faite par le Vatican à Raymond Ranjeva. Cela montre à quel point la carte RR est valable, et quelles gênes peuvent créer les actions bénies de RR contre le coup d’état apparemment appuyé par le Pape lui-même. RR serait peu ou prou de la même foi que ce ne serait pas étonnant.

    Que propose le Vatican contre l’inaction de RR ? de l’argent, la vie éternelle pour RR et sa famille ? Sinon quoi ? l’enfer pour RR ?

    Le joel aura amené des luttes autrefois oubliées à Madagascar, et les victimes sont le peuple et la nation malgache. Anglo-saxons contre francophones, catholiques contre les autres, riches contre pauvres, etc, etc.

    Que représentent la civilisation et la nation malgaches pour le Pape ? et les morts de tgv ? Il aurait mieux fait de se taire que de tremper dans les querelles familiales généralisées. Pour ces douloureuses pertes d’amis et de parents, A qui doit-on dire merci ?

    Ma foi, il y a bcp à dire. Depuis la dernière guerre déjà, . . .

    • 11 novembre 2010 à 09:01 | vorondolo (#4135) répond à poiuyt

      et les morts de Deba et de R8 ? tu les "enterres" tranquillement ??? et on ne sait même pas où !!!

    • 11 novembre 2010 à 09:24 | poiuyt (#584) répond à vorondolo

      " Izay adala no toa andRainy "

      ie : les fautes reprises par un fils, c’est que le fils est débile. Je n’invente pas.

    • 11 novembre 2010 à 09:57 | Andry (#2028) répond à vorondolo

      Ils sont definitevement bien morts et on attend aussi celle d’un TVG.

    • 11 novembre 2010 à 13:04 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à poiuyt

      Decidement les malgaches sont complexes !!!

      Rien que la religion de RR plongent certains dans l’embarras !!!

      Ils ont mal digeré le fait que Benoit XVI entre dans la danse politique malagache et quand le SADC verouille tout ,ils applaudissent à tout rompre

      Le souverain pontife a bien fait d’annoncer la couleur

      Au mois ça servira de leçons au prochain Chef d’Etat pour leur dire qu’Humilier l’EGLISE à travers RP URFER comme il a fait notre Ravalo national n’est pas une decision à prendre à la legere si on veut durer au pupitre ou au cathedre.

    • 11 novembre 2010 à 14:10 | maminah (#2788) répond à poiuyt

      Laissez tomber, poiuyt, les champions de l’imposture ont toujours fait leur lit sur la surenchère pour éluder les vraies questions.

    • 11 novembre 2010 à 17:43 | poiuyt (#584) répond à Andry

      Vous pensez qu’il y aura guerre civile ? Plutôt la liesse de la libération. Tous les malgaches pourront enfin revenir chez soi, ce sera le grand pardon, les responsabilités du 07 février enfin amenées devant un tribunal objectif pour accuser d’assassinat post-mortem, nos parents âgés redeviendront respectés, les militaires reviendront dans leurs casernes, traités à la même enseigne que les autres fonctionaires, puis viendra la disparition de tous les corps de métiers militaires inutiles dans un pays sans frontière commune, les anciens étudiants démissionnaires pour faire de la politique leur ascenseur social rempileront,

      Mais surtout surtout, plus personne ne fera de coup d’état. Merci à feu dijéi.

  • 11 novembre 2010 à 09:25 | diego (#531)

    Bonjour,

    Tout est dit , j’adoooor….ça fait un petit moment qu’on a pas eu le plaisir de lire Lalatiana.

    Je pose souvent la question :

    - qu’est-ce qu’on peut espérer d’un putschiste et ses amis ? Pas grand-chose hélas. Un puschiste reste un putschiste et finira sa vie comme un putschiste, ce n’est pas un secret pour personne !!!

    - on est en crise, et politique mais surtout économique, bien sûr DJ a de l’expérience et les savoirs faire pour sortir le pays de là où il est !!!!! QUOI ???? Le chômage doit être à deux CHIFFRES, DJ doit le savoir, il aura les remèdes qui vont faire pâlir Sarkozy et Obama ou Merkel…on n’a pas envie de les voir débarquer pour nous piquer nos savoirs faire, il faut bien garder nos secrets, on compte sur RAJOELINA pour cela.

    INDEPENDANT depuis 50 ans seulement mais pauvre. Un des pays le plus pauvre de la planète, où 75% de la population sont analphabètes, presque 60% de terres cultivables sont en friches, avec tout ceci, la solution trouvé pour MADAGASCAR ?

    - commettre un coup d’état,

    Et les hauteurs pensent qu’ils ont un quelconque pouvoir ? Quel naïveté. Un femme que vous violez ne va pas vous dire en plus qu’elle a du plaisir, au mieux elle se tait….peut-être plus pour longtemps.

    Le - POINT DE NON RETOUR- est sans doute atteint, on verra bien, mais l’avenir n’est pas et ne serait pas rose. Et avec ça, personne ne pourrait se targuer d’avoir gagner.

  • 11 novembre 2010 à 10:34 | stand up (#2470)

    Asa zao no takiana @nareo milaza azy ho manampahaizana rehetra ireo fa tsy blablabla ohatr’izao !!!!Mety ho marina daolo ny teninareo fa ny tsy azo hovaina sy disoina dia izao:misy mpangalatra sy mpandainga ary mpambotry vahoaka eto" ka tokony fongorina h@ fakany.ASA no ilana @ zany, fandraisan’andraikitra, fahasahiana fa tsy TAIM-BAVA etsy sy eroa !!!!!Miandry anareo ny firenena sy ny taranaka ho avy.TSY ampianarina handainga sy hangalatra ary hampihorohoro ohatr’izao ny taranaka ho avy fa mila FAHASAHIANA HANOVA , handrava ,hamongotra ary HANANGANA !!!!!Koa samia mandray ny andraikiny:Izay misafidy ny hiaro izao zava-misy izao dia tohano @ pahasahiana raha izay ny safidy maharesy lahatra anao ; Ho an’izay tsy mankasitraka izao kosa dia MIVONONA,SAHIA, ary SIKINO NY HERY fa ady @ maizina sy ny satana izao atao izao.ASA no ilaina ary tsy miandry fotoana izany !!!!!MANANA FINOANA ary SIKINO FAHASAHIANA NY VALAHANAREO.

    • 11 novembre 2010 à 10:58 | Obamaské (#3732) répond à stand up

      stand up a complètement RAISON !

      Les éditorialistes de MadaTribune aiment bien passer leur temps à faire des analyses dignes du café de Commerce qui ne résolvent rien mais absolument RIEN. C’est hallucinant quand on lit des bêtises comme cet édito qui ose encore affirmer qu’il faut du temps, qu’il faut voir le long terme quand la majorité de la population meurt jours après jours de pauvreté et de famine. Donc d’après vous Lalatiana l’"expert en stratégie politique du long terme", combien de temps encore faut-il attendre pour passer à l’action, combien de temps avant d’aller enfin au plus concret ?

      N’a-t-on déjà assez perdu de temps comme ça ? Doit-on encore réfléchir au long terme ? Qqn disait : "Dans le long terme on sera déjà tous mort !". Et dans le cas de Madagascar, désolé, mais c’est tellement ENCORE PLUS VRAI !

    • 11 novembre 2010 à 12:10 | basile Ramahefarisoa (#4905) répond à Obamaské

      Oui, évitez de donner de l’ultimatum aux sourd-muets !

      Le pays a besoin de ses enfants, il étais malade depuis 17 mars 2009.

      Soignons vite notre Madagascar chers Docteurs,Enseignants , Étudiants, Compatriotes !!!

    • 11 novembre 2010 à 12:31 | Sabrina (#4247) répond à basile Ramahefarisoa

      C’est déjà pas mal de reconnaître que le pays est malade depuis le 17 mars 2009. Mais osez aussi enfin reconnaître "à cause de qui ?", quel a été le facteur déclencheur justement "à cette date-là" (remember). Car si nous avons peut-être le même diagnostic (sur l’état du pays), je ne crois pas qu’on aît le même remède.

    • 11 novembre 2010 à 12:42 | Billy the Kid (#4664) répond à Sabrina

      C’est peut-être un piège, Sabrina.

      "Basile" est toujours au majuscule et si tu remarques bien, il a toujours l’habitude de signer ses posts. On a peut-être encore affaire à des piratages de ces voyous de la Hat qui décidément ne reculent devant rien.

      Les malfrats n’ont pas de petites routes ( :"Tsy kely làlana ny panneau ratsy")

    • 11 novembre 2010 à 12:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basile Ramahefarisoa

      de surprise en surprise et de plus c’est un jour férié pour Basile RAMAHEFARISOA,un basile Ramahefarisoa surgit ce :

      - 11/11/2010 à 11 ;32...

      - 11:42 ...

      - et à12:42 (heure de mada).

      - dans tribune.com du 11/11/2010

      C’est une méthode lâche et imbécile d’utiliser le nom d’une autre personne.J’ai le moyen de le ou la confondre mais je ne vais pas m’abaisser à son "NIVEAU"

      Quelle coïncidence avec la présence de "par ci par là" dans tribune.com !!!!!

      C’est amusant,mais c’est la méthode des Gasy Taitra Tampoka (G.T.T.) et autres.....

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 novembre 2010 à 12:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à basile Ramahefarisoa

      basile Ramahefarisoa

      AVEZ-VOUS LE COURAGE DE COMMUNIQUER VOTRE e-mail ????? à Basile RAMAHEFARISOA,b.ramahefarisoa@gmail.com

      Merci d’avance.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 novembre 2010 à 12:53 | Sabrina (#4247) répond à Billy the Kid

      Merci mon Billy d’amour !

      Ils ont failli m’avoir ces raclures de putsch malfaisant.

      Mais quand tu parles de "panneau" (ratsy), tu veux parler des panneaux de pub de Injet ? Qui sont de véritables pollutions visuelles pour les yeux et les esprits de tout un chacun ( - ;

      T’as raison, ils sont pas beaux à voir du tout et je comprends que les jeunes en ont arraché qqs uns hier dans les rues de "ma" belle capitale.

    • 11 novembre 2010 à 13:03 | Sabrina (#4247) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Ca ne se fait pas mon Basilou ! Ils t’ont eu c’est tout ! Ose au moins le reconnaître, comme vos abrutis du Capsat ont bien eu le peuple Malgache le 17 mars 2009.

      Encore une fois ça se voit enfin que tu ne maîtrise pas encore les outils de communication du XXIème siècle. Pense à inscrire ton arrière petit-fils au forum de Tribune pour au moins te guider dans ce jungle post-moderne de la Communication en réseau social alternatif.

    • 11 novembre 2010 à 23:03 | basyvava (#4699) répond à stand up

      Tohanako 100% ny hevitrao ry Stand up.

      Efa be izay analyse sy tsikera vita teto izay fa miandry fandraisana andraikitra ny vahoaka malagasy. Amiko dia manana andraikitra lehibe ny intellectuel sy ireo milaza azy ho avara-pianarana, satria be tsikery fa tsy mandray andraikitra.

      Matoa R8 no lasa filohampirenena dia satria izy sahy nifanenjana t@ Ratsiraka, ny manampahaizana rehetra mitabataba any ambadika any fa rehefa lazaina hoe inona ary no atao ? Tsy misy sahy mitsangana. Ary matoa Andry TGV lasa filohan’ny FAT dia satria ny intellectuel tsisy sahy nitsangana ary nanohitra an’i R8 ka voatery ilay zandry kely no nanao ireny fanonganana ireny (ny intellectuel dia tao aorinany fotsiny manolotsiana). Marina fa izy roa lahy ireo tsy dia nahita fianarana ary ohatran’ny vohaesoeso lava, tsarovy anefa fa manana qualité hafa ry zareo, manan fahasahiana, fahatokisana ny tenany, azo lazaina hoe manana qualité de leadership.

      Tsaroako ilay olona mpahay lalàla milaza fa nanao Harvard dia nanao analyse be hoe tokony hifidy TSIA, izaho moa tsy dia nahazo ny zavatra tiany ambara fa avo lenta be. Dia henoko fa namory ny namany sy vazaha tao amin’ny "café de la gare" izy sy ny namany iray nanao harvard koa namelabelatra ny tokony hifidianana TSIA. Maninona no tsy nilatsaka eny andalambe ireny olona manampahaizana ireny mba ho hitan’ny vahoaka manoana ny heviny (sa manahirana ny miresaka amin’ny vahoaka mafy ady ?), fa aleony miresadresaka amin’ny olona intellectuel tahaka azy, fa ireny afaka ampisehoanany ny fahaizany dia mi clap-clap. Tsy afaka miteny ireny olona ireny hoe tsy manambola hanaovana fampihelezakevitra.

      Betsaka ny olona eto no tsy ho faly amiko fa tsy problema izany, amiko dia manana andraikitra lehibe ny intellectuel malagasy amin’ny fampahantrana ny firenena nandritra ny 50 taona, blabla sy analyse no tena hainy fa rehafa tokony tena hitsangana hiady amin’nytsy rariny dia tsy hita.

      Ohatran’ny fampiderana fahaizana manoratra sy maneho hevitra fotsiny ny eto, ary tena sport favori an’ny manapahaizana malagasy ny mampiseho ny diplôma (izaho nanao grande école, izahay nanao harvard, izaroa docteur en économie, ny sasany agrégée en droit) ny fahaizany manoratra teny frantsay sy maneho hevitra avo lenta, saingy tena lavitra loatra amin’ny tadiavin’ny vahoaka malagasy, inona ny vahaolana ? Samy mandeha samy mitady ?

      Ando Rabekoto.

    • 12 novembre 2010 à 00:26 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Billy the Kid

      Billy the Kid,

      Je tiens à vous remercier de votre remarque(Sabrina)

      Vous dîtes "encore affaire à des piratages de ces voyous de la HAT"...).

      Tout de suite,je vous arrête.J’ai eu ce problème quand je me suis opposé aux Gasy Taitra Tampoka (G.T.T.) durant la période chaude à l’Ambassade de Madagascar, à Paris,4 avenue Raphaël.

      Amicalement,Billy the Kid

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 12 novembre 2010 à 00:28 | rasoulou (#4222) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Est ce que vous pouvez donner aussi votre adresse, votre n° de tél, le nom de
      votre femme, les noms de vos enfants etc..... et même la couleur de votre string !!!!

  • 11 novembre 2010 à 10:42 | Ndimby A. (#444)

    Très intéressant cette réflexion sur le temps. Merci Lalatiana.

    L’occasion de rappeler qu’un homme d’Etat pense à la prochaine génération, un homme politique à la prochaine élection (citation de James Clarke). Et un putschiste, il pense à quoi ?

    Car un putschiste a le malheur de ne jamais savoir pour combien de temps il va rester au pouvoir. Cette question va le pousser lui et ses compères à tout faire à très grande vitesse, y compris les bêtises. Il n’y a sans doute pas pire qu’un crocodile affamé et qui aboutit par hasard au milieu d’un troupeau de vaches à lait. Surtout quand le laitier est parti.

    • 11 novembre 2010 à 11:21 | Obamaské (#3732) répond à Ndimby A.

      Désolé Ndimby,

      J’avais déjà eu l’occasion de souligner l’absurdité de cette citation que vous avez pourtant bien l’air d’affectionner comme un maxime, comme un dogme. Citation de James Clarke qui d’ailleurs perd une bonne partie de son sens quand on la cite ainsi hors contexte. Mais à bien suivre la logique de la citation telle que vous le faites ici, il faut bien admettre que ni l’"Homme d’Etat" tel que défini dans la citation, ni l’"Homme politique" n’ont aucune utilité ni aucun intérêt pour la population et pour la société puisqu’aucun des deux ne pensent à la génération "actuelle" ; aucun des deux ne réfléchit au problème de la société "actuelle" (puisque l’Homme d’Etat ne pense qu’à la Prochaine Génération tandis que l’Homme politique ne pense lui qu’à la prochaine élection...). Et qu’en sera-t-il alors de l’actuelle Génération ? Y a t-il donc aucune urgence à s’occuper des problèmes actuels ?

      Je rappelle encore cette pensée de je ne sais plus qui (mais qui a bien plus de vision et plus de logique que vos raisonnements "ridicules" sur le Long terme, alors que la bonne majorité de la population n’a plus le temps de penser à autre chose que l’urgence du quotidien) : "Dans le long terme, on sera déjà tous mort".

      PS : J’ai bien pensé à mettre les "guillemets" sur ridicule (pour m’excuser d’avance) : en effet, vu le contexte de misère permanente dans lequel notre population se trouve au quotidien, ce serait presque une "insulte" de vouloir encore imposer à réfléchir sur le long terme.

      Cordialement aux éditocrates du long terme.

    • 11 novembre 2010 à 11:43 | Sabrina (#4247) répond à Obamaské

      Tout à fait d’accord avec Obama :

      Le principe d’une action stratégique élaborée et bien ordonnée veut qu’on ait un temps pour la Réflexion et un autre temps pour l’Action. L’efficacité politique du programme défini impose que la première phase (Réflexion) ne doive dépasser un certain délai prédéfini et bien délimité dans le programme lui-même si l’on veut que la seconde phase (Action) puisse atteindre et réaliser les objectifs prédéfinis.

    • 11 novembre 2010 à 13:13 | racynt (#1557) répond à Obamaské

      Pour moi cette citation n’est ni plus ni moins le résumé de cet édito de lalatiana . En d’autres termes, les hommes politiques d’aujourd’hui sont des adeptes du populisme

      "Définition du mot :
      populisme
      attitude politique cherchant à attirer la sympathie du peuple par des mesures sociales populaires ".

      Et James Clarke a vraiment raison car au vue des évènement actuelles, on voit bien que dans les projets présentés par la HAT (ex : tsena mora...), le but est uniquement de s’attirer la faveur de la population mais sans forcément penser à ce que ces projets peuvent apporter à long terme pour le peuple. Enfin bref, des actions sociales à caractère propagandiste dans le but de se faire élire ou réélire pour un mandat.

      Et penser à la génération future ne veut pas forcément dire, ne pas penser à la génération actuelle. Pour vous donner une ordre d’idée, si des pays développés comme l’Allemagne et les USA aujourd’hui oeuvrent pour le développement de l’énergie durable comme le solaire, la géothermie, la photosynthèse ... c’est non seulement pour améliorer le sort de la génération future mais aussi pour le bien de la génération actuelle. Comme quoi quand on veut , on peut très bien penser et faire des projets qui peuvent développer le pays de façon durable tout en pensant à la génération actuelle et future à la fois.

    • 11 novembre 2010 à 16:19 | nawack (#3945) répond à Obamaské

      La génération actuelle est le résultat des faits passés Obamaské !

      Jouer les pompiers pour subvenir aux besoins immédiats des gens qui ont faim n’éradiquera en rien le fond des problèmes !

      Tsena mora sa tsaky pôpy isan’andro zany no vaha olana ?

    • 11 novembre 2010 à 16:40 | lalatiana (#1016) répond à Obamaské

      Cher Au bal masqué qui devrait y rester,

      La vie n’est pas un carnaval...

      Un chef d’entreprise pérennise l’activité de sa société et assure son développement - ainsi que la sécurité de ses salariés - s’il est capable de projeter et de construire sur un moyen-long terme, de deux à cinq/sept ans, l’activité de sa structure : plan d’investissements, opérations de croissance externes, etc ... Ce sont les durées sur lesquelles vont s’opérer ses plans d’amortissements et/ou de financements ...

      Ca ne l’empêchera pas de devoir agir au quotidien et de résoudre au fil de l’eau les accidents de production ou aléas commerciaux, conjoncturels qui peuvent entraver la survie de sa structure ... et mettre en péril ses salariés.

      ... S’il ne voit qu’à court terme, il va au casse-pipe, non ?
      C’est malheureusement là le lot de beaucoup de chefs d’entreprise qui faute de vision et d’ambition et de projection réfléchie vers l’avenir, faute de stratégie, en sont réduits à survivre en rognant sur la seule variable économique qu’ils peuvent maîtriser : le matériel humain ... prévoir c’est bâtir ... Sinon qu’ils aillent jouer au poker ... Mais ce n’est pas pour autant que le dit chef d’entreprise ne doive pas traiter au fil de l’eau les urgences, les besoins immédiats de son marché, les revendications et les urgences sociales de sa société. Il serait, s’il ne le faisait pas,l’utopie et l’irréalisme absolu et vous auriez raison de le lui reprocher..

      On est strictement dans le même cas ... Sauf que l’échelle de temps d’un pays ou d’une nation ne sont pas évidemment les mêmes que celles d’une entreprise ... ni celles d’un individu ...

      Alors ne prenez pas les gens pour des idiots, dès qu’ils vous proposent des pistes de réflexion ... Et ne venez pas ME donner A MOI(*) des leçons de réalisme ou de pragmatisme ... Et si les éditorialistes de Tribune vous insupportent tant, que faites vous donc là à passer autant de temps sur leurs forums ?

      (*) mais pourquoi donc puis je me permettre d’être aussi péremptoire sur mon pragmatisme ???

    • 11 novembre 2010 à 18:51 | Obamaské (#3732) répond à lalatiana

      Eh bin dites donc... En voilà des manières de traiter les gens ! Si vous ne supportez pas les critiques, il faut arrêter de donner des avis au public qui est justement là pour en discuter le bien fondé et l’utilité pour faire avancer le débat public.

      Pas besoin d’aller chercher bien loin en tout cas pour prouver les limites de vos capacités de raisonnement car vous venez juste là encore de montrer que vous avez une bien curieuse façon de concevoir les affaires publiques et la gestion de la vie publique. Ainsi donc, vous voudriez gérer les problèmes quotidiens de l’extrême pauvreté d’une large proportion de la population à la manière dont on gère "une entreprise" ? Bravo ! Quelle lucidité ! Je vous rappelle qu’il s’agit là de vies humaines, de détresses quotidiennes dans lesquelles sombrent inexorablement de plus en plus de nos concitoyens si on peut encore leur reconnaître la qualité de "citoyens" quand les pseudo-intellectuels de votre espèce ne calculent que "rentabilité" et "profits" en élaborant des stratégies soi-disant à long terme mais dont aucun de ces pauvres gens vivant la misère au quotidien ne verront sûrement jamais un jour un hypothétique aboutissement ou concrétisation. Je vous rappelle qu’il y a urgence et désolé mais la majorité qui vivent cette misère quotidienne n’ont que faire de vos calculs à long terme. Continuez toujours à dessiner vos courbes de prévision, vos équations pseudo-rationnelles sur des variables arbitraires qui sont à mille lieues de la réalité concrète des vrais gens dans la rue ! Si vous n’avez toujours pas compris qu’il y a urgence alors je serais bien obligé de vous dire que toutes vos analyses et commentaires iront droit dans le mur et n’auront réussi qu’à accroître la rancœur d’une masse de plus en plus nombreuse de gens qui se sentiront chaque jour mis de plus en plus à l’écart.

      Alors, je rejoins "stand up" pour affirmer qu’il y a URGENCE de passer à l’action enfin si vous ne voulez pas qu’un simple petit DJ de rien du tout continuera toujours pour un bon moment encore à vous mener à la baguette et à dicter sa volonté comme bon lui semble (référendum, municipales, tsena mora et puis quoi encore ???...)

      Bon courage dans vos longs termes, vous risquez bien d’en avoir pour un long moment encore !

    • 11 novembre 2010 à 19:37 | Obamaské (#3732) répond à nawack

      Je ne parle pas de tsaky pop ni de tsena mora, je parle d’"actions", de choses "concrètes" et pas de "bla bla" comme le dit si bien Stand up : il y a urgence, il faut arrêter de faire des analyses juste pour le plaisir de faire des analyses, juste pour montrer qu’on sait aussi penser et écrire des phrases plus longues que l’autre. Non, ça suffit ! Le peuple souffre et n’a que faire de vos analyses à rallonge. Vous semblez donner l’impression d’être inconscients de l’urgence qu’il y a à sortir de cette situation sans issue où nous a plongé le petit Joel. Il organise un référendum, et certains ici même sont bien prêts à lui obéir en faisant soi-disant acte de civisme et de citoyenneté en allant voter alors que ça fait bientôt 2 ans maintenant que de tels mots (civisme, citoyenneté...) n’ont plus aucune signification pour ceux-là même qui dictent leur loi à l’ensemble de la population. Et vous comme des moutons, vous allez voter le 17 novembre, car vous espérez qu’il va considérer le résultat de vos votes ? Pffff....

    • 11 novembre 2010 à 20:02 | racynt (#1557) répond à Obamaské

      Obamaské, premièrement, je suis désolée d’avoir à vous dire qu’il n’est pas du tout du ressort d’un journaliste qu’il soit à MT ou autre de faire le travail du gouvernement, c’est comme si demain vous auriez besoin d’une intervention chirurgicale et vous demanderiez à un agriculteur d’intervenir à la place du chirurgien. Chacun doit tenir son propre rôle et le pays ne peut que se porter mieux. C’est au gouvernement de résoudre ces problèmes (misère, pauvreté...) dont vous parler mais non aux journalistes et les journalistes eux sont là pour critiquer , qu’il s’agissent d’une critique constructive ou non et tenir leur rôle de contre pouvoir afin justement d’essayer d’éviter tout abus de pouvoir venant des membres du gouvernement (enrichissement subite, traffic de bois de rose oups de ressources naturelles...). A moins que vous préfériez que personne ne dénonce tout abus de pouvoir venant de tout régime qui vont se succéder.

      Deuxièmement, en tant que citoyen, que l’on soit journaliste ou non, je pense qu’il est totalement de notre droit de remettre en cause toute action du gouvernement et de se demander si les projets qu’ils proposent peuvent apporter leur fruit à court , moyen ou à long terme car
      « Gouverner, c’est prévoir ». Cette formule d’Emile de Girardin est bien connue, mais malheureusement, elle ne correspond pas toujours à la réalité. La faculté de prévoir devrait pourtant être la qualité de l’homme politique. Car ce que les citoyens attendent de leurs élus, c’est précisément qu’ils soient en capacité d’anticiper les nécessaires évolutions à venir pour mieux préparer l’avenir. Bien des problèmes pourraient être évités s’ils étaient pensés à temps. Et comme lalatiana l’a déjà dit dans son commentaire, penser à long terme n’empêche pas de penser et agir en même temps pour le court terme ou les situations d’urgence dont vous nous parlez.

      Quant à dirriger un pays comme une entreprise, pourquoi pas à partir du moment que ce ne sont pas les rares membres du gouvernements et leur proches qui vont profiter des bénéfices mais toute la population entière et le pays.

    • 11 novembre 2010 à 20:06 | racynt (#1557) répond à racynt

      Et pour finir je pense que ces gens pauvres contrairement à ce que vous dites ne se foutent pas tous des actions à long terme surtout s’ils ont des enfants, ils ne pourront que se réjouir je pense de savoir que leur enfants puissent vivre dans un meilleur monde que la leur.

    • 11 novembre 2010 à 20:12 | lalatiana (#1016) répond à Obamaské

      Il n’est pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ... Il n’est pas pire fou que celui qui ne veut pas comprendre ...

      J’essaie de développer en illustrant qu’on peut faire du court terme en pensant au long terme ... mais ENCORE UNE FOIS vous détournez le sens de ce que l’on vous dit ... Je ne serai jamais assez pédagogue face à des gens dont l’enjeu n’est pas d’échanger et encore moins de réfléchir ...

      Ndimby en avait fait toute une page à décrire de ces attitudes, hier ...

      Cdt ...

    • 11 novembre 2010 à 20:22 | maminah (#2788) répond à Obamaské

      Au bal masqué ou Obama-masqué ? Peu importe puisque ça nous ramène chaque fois au carnaval. Sauf que c’est plutôt gonflé de se prendre pour un Obama, quand on ne peut pas imaginer qu’un président doive regarder plus loin que le court terme, comme si une vision englobante empêchait la vision de près. Avec une telle conception, on est assurés de ne jamais rien faire que naviguer à vue. C’est au mieux l’éternelle improvisation pour les plus inspirés, l’aventurisme pour les plus casse-cou. Dans quelle galère a-t-on bien pu s’embarquer ?

    • 11 novembre 2010 à 21:59 | sissi (#3685) répond à lalatiana

      Mais vous avez très bien réussi Lalatiana.

      Pour le reste, laissez passer, cela n’’a aucune espèce d’importance. Comme vous dites il n’y a pas pire sourd et j’ajouterai plus aveugle que celui qui ne veut rien entendre ou ne rien voir.

      En revanche, l’autre jour j’ai entendu un muet parler car comme il a dit la situation de pauvreté suite à ce putsch est telle que mampiteny ny moana. Allez , ne vous en faites pas car beaucoup apprécient vos écrits, nonobstant... Sissi

  • 11 novembre 2010 à 11:33 | meloky (#637)

    Bon courage pour bien exposer avec une analyse équilibrée ; Chacun à son impression à l’évolution des gaffes politiques des oppositions et des pros tananariviens.

    On voit ici à Tana, les politiciens et ses alliés (pro ou contre) semblent vraiment mentalement dégradés. Les politiciens et les partis politiques n’ont pas surement éduquer leurs adeptes et admirateurs à respecter la socièté et les biens publiques, par consèquents le capital vive comme des bêtes qui ne considèrent pas même le minimum respect de l’ordre publique et de la paix.

    C’est dommage ! On pense que les gens de la ville ont la culture qualifiée comme civilisée pourtant cette theorie est en vaine dans la grande ’île, grace à la folie excessive des politiciens et ses adeptes tananariviens : Devenu les plus barbares des citoyens malgaches, plus émotifs et sans sagesse comme des troupeaux de panurges ; non seullement les activistes politiciens mais aussi les forumistes extremistes : pretendent comme plus éduqués et doués mais ne que des perdants et incompétents.

    De toute facon, il n’y a pas de bonne lecon à apprendre si le respect entre malgo-malgache n’a pas eu lieu !

  • 11 novembre 2010 à 11:57 | che taranaka (#99)

    ovembre 10:58, par Obamaské

    combien de temps encore faut-il attendre pour passer à l’action, combien de temps avant d’aller enfin au plus concret ? (...)

    .................

    Entiérement d’accord avec vous..

    LE PLUS CONCRET c’est quoi ?????

    un ETAT de DROIT ?

    une REPUBLIQUE ?

    Une DEMOCRATIE ?

    Améliorer le "1$/jour/personne ?:DEVELOPPEMENT

    Au lieu de tout celà je vois revenir les politiques politiciennes aucune ambition que celle qui veut être le calife à la place du dictateur et devenir sio-même un "futur- ancien- futur" despote -dictateur qui vole son pays et partir ou repartir en exil...certain est dans ce cas dans le paysage politique du moment mais il n’a pas froid aux yeux ET SE DIT OU SE PREND COMME INCONTOURNABLE !

  • 11 novembre 2010 à 12:27 | che taranaka (#99)

    Moi je ne critique personne sur ce qui est de la libre expression
    Je prône le débat ,les critiques et le respect des idées.C’est la vraie démocratie ,dans un pays de droit sous un régime républicain, qui tranche !

    J’ai dit souvent sur ce site que il y a plusieurs attitudes face à la libre expression de la democratie

    - Ceux qui expriment des idées politiques et qui veulent accaparer le POUVOIR (c’est le cas de beaucoup de politiques dans le monde)

    - Ceux qui expriment et s’expriment car veulent être des LEADERS d’OPINION pour juste influencer la société sans forcément vouloir détenir le pouvoir

    - Ceux qui n’expriment pas et ne s’expriment pas pour diverses raisons ! et c’est leur droit !

    Personne ne donne de leçon et personne n’est veule ;on débat en toute intelligence...de la réalité de notre société !

  • 11 novembre 2010 à 12:42 | Mihaino (#1437)

    Aujourd’hui à Madagascar, je crois juste de parler de "DICTATURE" car tout est bien muselé ( médias, places publiques adéquates pour un meeting, interdiction des réunions formelles avec demande d’autorisation préalable et chasse ouverte aux réunions informelles ....).

    Parfois, je pense personnellement que c’est une erreur voire une bêtise de la HAT & Consorts d’instaurer ces diverses interdictions relayées sans cesse par des intimidations : Manière d’exciter et de provoquer les personnes affamées, mécontentes de la situation actuelle . Elles agissent brutalement car "Nul n’est méchant volontairement" (JJ Rousseau).

    Notre Etat actuel ressemble encore bcp à une addition d’intérêts individuels qui ne visent que le court & moyen terme . Le long terme est totalement ignoré puisque la plupart de nos Responsables se disent : "Après moi, le déluge !!"
    Enfin, j’estime que revenir à nos vraies valeurs malgaches (Solidarité, Convivialité, Amour de la Patrie , Dialogue, Respect mutuel ....) est une tâche prioritaire,possible, réalisable, enthousiasmante et bien difficile !! Si tous les malgaches s’y attellent , notre Pays laissera un bel avenir pour nos enfants.
    Wait and see ...

    • 11 novembre 2010 à 13:50 | Vary-Manta (#2623) répond à Mihaino

      Je salut votre mise en avance de l’importance de retrouver nos valeurs traditionnelles et leurs vertus. Ce que je regrette dans la plupart des réactions, c’est que même si je partage le fond des pensées, nous nous sommes trop longtemps exercé á juste aneantir les arguments et les actions de nos adversaires politiques ou philosophiques. Coûte que coûte, on diffamer, on interprète faussement ou on falsifie les informations, pourvu que l’autre est vu perçu comme ridicule. Je trouve ça dommage. Nous avons des dirigeants très intelligents, même si nous avons du mal à le croire, au constat de leurs bilans. Mais nous lecteurs, avons aussi oublié notre pouvoir. Nous pouvons les critiquer ouvertement et objectivement aussi longtemps que c’est nécessaire. Puis un moment donné, ils seront contraint de tenir compte des critiques. Je suis sure qu’ils n’y sont pas 100% insensibles. Ce sont tous des très prétentieux, soit disant, Techniciens. Et Madagascar est petit en population. Tous le monde se connais. Je suis sure que s’ils constatent qu’ils font erreur d’analyse et de politique, un moment donné, ils sentirons la pression monter sur eux. À moins qu’ils finissent comme leur predecesseurs, de peur d’entendre nos sévères jugements, par devenir des vulgaires autoritaristes.

    • 11 novembre 2010 à 18:13 | poiuyt (#584) répond à Mihaino

      Voici un rayon pour Malagasika.

  • 11 novembre 2010 à 14:00 | Lefona (#4584)

    "Dictature du court terme" : NON, mais PRIORITE MAJEURE pour sortir de cette transition, nuance ! Mais tant que les 3" sables mouvantes" voudront pertuber cela, comme ils ont su le faire...eh bien, tant pis...chaque pas vers la sortie de transition sera ralentie (contrairement à vous je ne sous-estime pas des ennemis, eux par contre bien financés ) et le court terme va devenir du long terme !

    Solution POUR COMMENCER, le 17 ! Je trouve encore que la HAT est trop "cool et gentille" dans la gestion du court terme, car pour moi les "3 haines" c’est vraiment la gangrène du pays ! Punaise, quels boulets !!

    "Court terme de la dictature" : Lalatiana, comme je l’écrirai TOUJOURS ici, tant que vous avez la possibilité d’écrire sur MT, c’est bien la preuve qu’il n’y a pas de dictature ! Etes-vous surveillée par une sorte de gestapo quant vous vous jouez éditorialiste ici ? RIsquez-vous votre vie ?....Savez-vous vraiment ce que dictature veut dire ? Non, je crois que vous jouez !
    Mais ne vous inquiétez pas, vu que les choses iront encore de moins en moins dans le sens que vous voulez, vous allez pouvoir ecrire ici....à long terme ! Vous voyez y a pas que du mauvais finalement !

    • 11 novembre 2010 à 14:33 | Einstein (#3390) répond à Lefona

      Lefona,

      La dictature c’est quand on empêche les gens de se réunir dans des lieux publics capables de les accueillir dignement pour pouvoir exprimer librement leurs opinions. Ce n’est pas parce qu’il est permis d’écrire sur Internet que tu peux dire que le peuple est libre ; le peuple "est libre" quand il peut il accéder librement à toutes les informations et à toutes les opinions. Peu de gens à Madagascar ont encore accès librement à Internet (ils ont pas les moyens de se connecter librement, leur budget ne le leur permet pas), c’est pourquoi, la HAT n’est nullement inquiète de ce qui peut s’écrire sur les sites Internet, car finalement la majorité de la population ne peuvent même pas les lire. Par contre, la Hat refuse que le peuple se retrouve dans des lieux publics de grande envergure car elle sait qu’elle court un grand risque face à une prise de conscience généralisée de l’ensemble de la population.

      Alors qu’à son époque, TGV avait bien le droit de réunir les "foza orana" sur la Place du 13 mai et à Ambohijatovo soi-disant "Place de la Démocratie". Reconnaissez au moins que Ravalo a quand même une bien large et bien haute conception de la Liberté par rapport au régime actuel.

    • 11 novembre 2010 à 18:42 | maminah (#2788) répond à Lefona

      Cher Pol Pot décomplexé,

      Vous prenez la parole comme vos comparses dégainent leur kalach : brutal et menaçant. Merci d’étaler aussi ingénument votre fantasme : la terreur. Votre référence à la Gestapo n’est sans doute pas forfuite, puisque vous rêvez d’exterminer tous les cancrelats qui osent vous tenir tête en "jouant aux éditorialistes ici". En parlant de la gangrène que constituent les "3 haines" comme vous dites, reconsidérez un peu votre haine à vous, et prenez quelques calmants au passage. C’est un conseil de salubrité publique.

    • 11 novembre 2010 à 22:06 | sissi (#3685) répond à maminah

      Bien dit Maminah !

  • 11 novembre 2010 à 14:35 | che taranaka (#99)

    Mihaino,

    Je constate que le service des cadastres a mis au nom de Andry Rajoelina la parcelle "place de la démocratie " à Ambohijatavo !

    Désormais cet endroit est une propriété privée non pas de ceux qui ont sacrifié leur vie à Ambohitsiroatra (un combat démocratique où il était absent !) mais d’un clan qui dilapide et qui accapare les richesses et les libertés du peuple malagasy !

    Plus personne ne pourra y mettre les pieds et même le PDS voulant supprimer le symbole est taxé d’être manipulé ou d’avoir changé de clan ou de camp !

    Les dictatures intimident et vocifèrent leurs doctrines.

    La VERITE fait de la résistance même avec un stylo !

    • 11 novembre 2010 à 17:01 | Mihaino (#1437) répond à che taranaka

      Je suis vraiment sensible aux remarques d"Einstein et de Che Taranaka" ci-dessus . Merci de m’avoir compris et d’avoir tenu compte de mes simples propos ...
      Figurez-vous que des fois j’ai vraiment du mal à suivre les arguments des pro-Hat et des super fanatiques de Andry Rajoelina alias TGV . POURQUOI ??? Au lieu de regarder devant c-à-d l’avenir de notre doux pays, réputé paisible , ces personnes,soit par jalousie, soit par un certain grief subi dans le passé, soit par intérêt personnel , bref soit dictées par une haine viscérale envers nos anciens Dirigenats, NE FONT QUE RUMINER LES POINTS NEGATIFS de leurs actions , de leurs actes et de leurs réalisations concrètes !!! Est-ce nécéssairement utile pour le bien de notre Pays ???
      Wait and see ...

  • 11 novembre 2010 à 19:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    UN PUTSCHISTE PENSEN A QUOI ????

    Ce n’est pas moi qui a posé cette question.

    Ben oui, à quoi pense un putschiste ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS