Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 15h57
 

Politique

Fraudes électorales

Des enquêtes pénales s’imposent

mercredi 23 janvier 2008 | Alphonse M.

Abus de pouvoir, menaces, falsifications des documents électoraux, vols des matériels électoraux, faux et usages de faux, falsifications de signatures...Tels sont les infractions pénales perpétrées par des élus, des agents de l’administration, des chefs fokontany ainsi que des simples électeurs durant les consultations populaires qui se sont déroulées ces derniers temps. Des actes réprimés par le code pénal.

Bien que nul n’ait porté plainte dans cette affaire, le ministère public pourrait poursuivre les auteurs de ces infractions, selon les dispositions pénales en vigueur. On attend avec impatience les mesures prises par le département de Mme Bakolalao Ramanandraibe pour mettre fin à ces pratiques qui, notons-le, ternissent l’image de Madagascar à l’échelle internationale. Au lieu de s’acharner contre les journalistes qui ne font qu’informer le public, les autorités devraient poursuivre les fraudeurs.

On s’interroge également si les bailleurs de fonds qui ont beaucoup aidé la Grande île dans le processus électoral vont réagir ou non, pour que l’argent des contribuables européens, américains, norvégiens, suisses, japonais...ou le PNUD soient utilisés à bon escient. Le président Ravalomanana, farouche défenseur de la démocratie et d’une élection libre, est-il au courant des telles pratiques ?

=======================
- « Je ne suis pas responsable », selon le chef de district

Accusé d’être le cerveau des fraudes dans sa circonscription, le chef de district de Vatomandry Dieudonné Rakotoaridina, nous a signalé qu’il n’est pas responsable des magouilles au niveau des bureaux de vote. Et ce représentant de l’Etat d’annoncer qu’il assure la sécurisation des opérations électorales, appuyé par les chefs fokontany. A propos du vol d’urnes à Ifasina et des mouvements de contestation, M. Rakotoaridina s’est contenté de dire qu’il a déjà ouvert une enquête sur cette affaire. Néanmoins, ce dernier nous a affirmé que tous les documents électoraux sont au grand complet à la CRMV de Vatomandry. Une manière de dire que les opérations électorales se sont déroulées sans aucun incident majeur.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS