Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 05h07
 

Coopération

Finances

BAD : Vers l’établissement d’un document de stratégie-pays pour 2022-2026

mercredi 14 avril | Mandimbisoa R.

La stratégie actuelle de la Banque africaine de développement (BAD) pour Madagascar arrive à terme à la fin de l’année 2021. Dans le cadre de la préparation de la note de diagnostic-pays, du rapport d’achèvement du Document de stratégie-pays 2017-2021 et du nouveau DSP pour la période 2022-2026, le gouvernement malgache et la Banque ont organisé une réunion en visioconférence du 17 au 26 mars dernier.

À la date du 1er mars 2021, le portefeuille actif de la Banque africaine de développement à Madagascar comptait 19 opérations du secteur public. Le montant des engagements en cours s’élevait à près de 567,15 millions de dollars américains. Le portefeuille couvre la quasi-totalité des secteurs clés du développement économique du pays, à savoir l’énergie (33,1%), l’agriculture (25,6%), le transport (24,2%) et l’industrialisation (8,1%). A titre d’exemple, le Projet de Renforcement et d’Interconnexion des Réseaux de Transport d’Energie électrique à Madagascar (PRIRTEM I) est financé par la BAD.

Le nouveau Document de stratégie-pays (DSP) pour la période 2022-2026 devra ainsi marquer la continuité de la coopération entre les deux parties.

Lors de ces consultations, le ministre de l’Economie et des Finances malgache, Richard Randriamanandranto a appelé la Banque à continuer de capitaliser ses avantages comparatifs dans le cadre du DSP 2022-2026. Les partenaires au développement ont également souligné la qualité de la collaboration, qui a permis l’utilisation au mieux des ressources concessionnelles de la Banque pour mobiliser des cofinancements et soutenir la mise en œuvre de projets d’investissements structurants.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 14 avril à 17:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo Alaikoum

    On a toujours besoin d’un plus petit que soi pour grandir n’est-ce pas ?
    BAD -Vers l’établissement d’un document de stratégie-pays pour 2022-2026 : C’est le train en marche qu’on doit suivre et à quel prix ? Notre pays peut-il le prendre en gare ou bien on serait obliger de courir après (tous les auprès pays sont déjà à bord) n’est-ce pas ?
    Et l’IEM version PEM trouve-t-elle son compte dans ce schéma de la BAD ?

    • 14 avril à 19:21 | lysnorine (#9752) répond à plus qu’hier et moins que demain

      BAD : ORDONNANCE HABITUELLE À L’USAGE DES MINUS HABENS ET ANALPHABÈTES ÉCONOMIQUES »

      Re plus qu’hier et moins que demain 14 avril à 17:44
      « BAD -Vers l’établissement d’un document de stratégie-pays pour 2022-2026 : C’est le train en marche qu’on doit suivre et À QUEL PRIX ? » »

      « ordonnance » prescrite habituellement aux « minus habens » et analphabètes économiques qui hantent les sphères du pouvoir à Madagascar et en Afrique la plupart du temps.

      Les « médecins prescripteurs » sont les « RONDS-DE-CUIR » des organisations internationales tout aussi IGNARES des réalités concrètes des pays et des malheurs dans la vie de tous les jours des peuples qu’ils prétendent soigner sans aucune guérison en quoi que ce soit, et ce DEPUIS DES LUSTRES.

      En revanche, ces BUREAUCRATES sont assurés d’une « RENTE » éternelle, énorme, de la part desdits pays dont les dirigeants font PAYER TRÈS CHER à leur PEUPLE les « médicaments » inefficaces, prescrits HABITUELLEMENT, tout en l’ENDETTANT AD VITAM ÆTERNAM.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS