Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 août 2022
Antananarivo | 10h02
 

Politique

Quatre mouvances

Andry Rajoelina accepte, Monja Roindefo rejette

samedi 12 septembre 2009 | Bill

Après plusieurs jours de mutisme, la mouvance Andry Rajoelina a fait part par son chef de file de sa décision de rejoindre la table ronde demandée par le Pr. Zafy Albert, doyen des anciens chefs d’Etat actuellement dans le pays. Andry Rajoelina a adressé une lettre au Pr. Zafy Albert dans laquelle, le chef de file de la mouvance qui porte son nom est disposée à rejoindre les trois autres mouvances autour d’une table et discuter. Le lieu choisi par Andry Rajoelina est le Palais de verre à Anosy et conformément aux latitudes offertes, il a fixé l’heure lui-même et la date de ce rendez-vous ; ce sera le dimanche 13 septembre 2009 à 10h.

Cela fait plusieurs jours que le Pr. Zafy a appelé les quatre mouvances pour une réunion dont l’objet est la mise en œuvre des accords de Maputo mais la mouvance Andry Rajoelina s’est toujours défilée. À la suite de la décision de Andry Rajoelina de monter un gouvernement de transition, Zafy Albert a lancé un ultimatum tout en offrant des choix à Andry Rajoelina sur les lieux, la date et le lieu de la réunion.

Cette rencontre des quatre mouvances doit réunir les chefs de file ou de délégation accompagnés chacun de sept autres membres comme ce fut le cas à Maputo. Elle intervient après que Ablassé Ouedraogo ait exprimé les vives inquiétudes de l’Union africaine face à l’intransigeance de Andry Rajoelina quand ce dernier a pris l’initiative de désigner son Premier ministre et a ordonné à Monja Roindefo de composer un gouvernement vite dénoncé de toutes parts car n’ayant pas obtenu le consentement des autres mouvances. La décision de Andry Rajoelina intervient aussi après qu’il lui a été signifié que Madagascar est indésirable à l’assemblée générale des administrateurs des institutions de Brettonwoods qui se déroulera à Istanbul le mois prochain. Elle intervient enfin après que les opérateurs économiques, les patrons, les syndicats et les partenaires techniques et financiers aient fait le point de la situation dans les secteurs pour ensuite dessiner un tableau sombre pour l’année 2010 et l’avenir du pays sur le plan macro-économique et social.

Mais dans la soirée, le Premier Ministre Monja Roindefo annonçait l’annulation du rendez-vous, évoquant les troubles de ce Vendredi qui constitueraient un obstacle à la discussion. Tout en déclarant que la mouvance au pouvoir était ouverte au dialogue, il a fait part que ce dialogue ne pourrait reprendre tant que les partisans des autres mouvances continuent leurs manifestations.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 12 septembre 2009 à 08:03 | nivojoe (#411)

    ALLEZ TOUS VOUS FAIRE FOUTRE !

    A BAS LES PUTCHISTES

    A BAS LES PUTCHISTES

    A BAS TGV, ROINDEFO, MAHARIKORIKO

    VIVE MADAGASCAR

    • 12 septembre 2009 à 09:35 | Noue (#2427) répond à nivojoe

      - Inona no hatahoran’i Rajoelina an’i Rondefo ? Tsy tokony Rajoelina ve no hanana ny fara-teny ?

      Tena hita mibaribary ary tena hasehon’Rondefo mihintsy ny tsy fitiavany zany hoe filaminana zany fa dia ny lobehiny fotsiny no tsy maintsy hataony ?

      - Rondefo annule le rendez-vous de discussion tout en déclarant que la mouvance au pouvoir était ouverte au dialogue.

      Dia mba mitombony ve zany ? ouverte au dialogue fa tsy mety na manaiky ny fihaonana ? il prend vraiment les gens pour qui ?

    • 12 septembre 2009 à 09:56 | rakoto09 (#1735) répond à Noue

      D’après vous Noue, qui aime le désordre à Antananarivo ???, ceux qui sont au travail ou ceux qui cherche en permanence à casser pour casser, ce sont les professionnels de la politique et de la manipulation, qui ne doivent nullement pas exister car la politique doit être noble et exercer avec noblesse et elle concerne tout le monde du dernier 4mi au président de la République mais à un moment ou un autre on doit savoir dire STOP.

  • 12 septembre 2009 à 08:44 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    J’approuve la réponse de Monsieur le Premier Ministre :"PAS DE RETOUR A DISCUTER AVEC X,Y,Z tant que les "bordels" s’installent dans les rues d’Antananarivo ou à TANANARIVE.TANANARIVE n’est pas MADAGASCAR.
    La situation est claire à MADAGASCAR:Un gouvernement et une opposition.
    Qu’on aille vers la préparation des élections et que le meilleur gagne.

    Que les africains ne se mêlent pas trop des affaires malgaches.Qu’ils aillent balayer d’abord devant leur porte !!!

    Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 12 septembre 2009 à 22:44 | Albatros (#234) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Et oui !!!

      Quand le "bordel" dans les rues vient de Mr Rajoelina, il ne faut rien dire.

      Quand il vient des opposants à ses méthodes ; Il faut envoyer les forces de l’ordre.

      Ca c’est de la logique !!!. Ca, c’est normal.

  • 12 septembre 2009 à 09:18 | RAVELO (#802)

    Ce n’est plus une pseudo-ouverture que les vrais vahoaka veulent,comprenez-le bien meme si vous etes imbéciles.

    C’est fini pour vous,foutez le camp et attendez sagement vos jugements ;ne pensez surtout pas faire comme le Ratsy-rahonana qui de un, vous laisse déjà tomber, car lui il a compris, et de deux,il pense chercher un autre avenir plus calme pour lui - il se trompe d’ailleurs -

    HAT et CONSORTS = DU VENT et VITE

  • 12 septembre 2009 à 10:14 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    - Parmi les putschistes, Roindefo sera sacrifié, TGV n’ose pas lui dire ouvertement qu’il n’a plus besoin de lui, qu’il faut qu’il s’en aille,
    - Ne soyons pas dupe, la mission de TGV est de former un gouvernement de transition qui aura comme éléments des hommes et femmes prêts à oeuvrer pour des élections truquées, prêts à céder tous les contrats miniers et autres à la France .
    - Cécile Manorohanta décorée chevalier de la légion d’honneur par la France, nommée au ministère de l’intérieur, hum !!!!
    - Levons-nous ra-Malagasy, ni TGV ni Roindefo à la tête de la transition !
    - Ultime solution : descente dans la rue, sur la place de 13 mai, à Ambohijatovo jusqu’à ce que ces putschistes s’en aillent. On leur a trop tendu notre main propre, ils n’ont pas voulu. Arrêtons l’asphyxie de Madagascar car les pilleurs de nos ressources en profitent à max !!!
    Miady @ mpanjanaka sy ny mpivarotra tanindrazana izao !

    • 12 septembre 2009 à 11:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      réveille-toi jeunes Malagasy !!

      Vous vous focalisez sur Madame Vice- Premier Ministre de l’Intérieur Céline MANOROHANTA pour sa décoration de chevalier de la légion d’honneur par la France.C’est un signe de remerciement et de distinction pour service rendu entre la FRANCE et MADAGASCAR.Point barre !!

      Pour simplifier votre compréhension,en général, un ambassadeur d’un pays quittant la FRANCE est décoré du chevalier de la légion d’honneur par cette dernière.

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

  • 12 septembre 2009 à 11:38 | bezako (#486)

    Les mouvances Ra8 et Ratsiraka ne devraielnt plus compter sur Zafy. La nomination de Cécile Ramarohanta au poste de Vice PM intérférera sur le comportement de Zafy par rapport à son opposiion à Andry, cette dame étant une proche fianakaviana du Prof.
    Wait and see !

  • 12 septembre 2009 à 13:27 | Tonton Mamy (#2460)

    Bonjour,

    Mr Basile R. se croit ne pas être un africain !AH !AH !AH !
    Quand je vous ai vu au .....,j’ai dit à mon voisin : " C’est une réunion des malgaches qu’on fait ,mais pourqoi il est là ce bourkinabais ou béninois ...?

    • 12 septembre 2009 à 17:32 | sam2009 (#184) répond à Tonton Mamy

      Tonton Mamy,

      HORS SUJET HORS SUJET HORS SUJET

      Si tu n’as pas plus d’idee, vaut mieux que tu quittes le forum.

      PAS DE DISCRIMINATION ! Okay

      C’est comme ca que tu reagis a cet article. Arrete ton idee de racisme. Les forumistes ne sont stupides.

      GO TO SCHOOL, AND GET EDUCATED !

    • 12 septembre 2009 à 19:35 | bema (#828) répond à Tonton Mamy

      Quelle BASSESSE ! C’est vraiment LAMENTABLE.MISAOTRA TOMPOKO !

    • 13 septembre 2009 à 07:08 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Tonton Mamy

      Votre expression ah !ah ! vous trahit TONTON MAMY
      Dites-vous :"Quand je vous ai vu au......."

      TONTON MAMY,j’ai arrivé à vous localiser,tout ce que vous racontez sur"MOI" c’est du bobard !!!!Vous ne me connaissez pas du tout ,alors je vous communique mon adresse et un peu de courage pour discuter ouvertement Merci d’avance.

      Basile R.(2)22ramahefarisoa (b.ramahefarisoa@g.mail.com)

  • 13 septembre 2009 à 13:55 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

  • 13 septembre 2009 à 14:14 | GasyTiaTanindrazana (#3195)

    Le caravaning initié dans l’après-midi du samedi 12 septembre par le collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana a atteint l’objectif que le collectif s’est fixé : sensibiliser l’opinion publique française à la crise que traverse Madagascar depuis 9 mois déjà. En effet, dès le départ Place de la République et tout au long du parcours, la population française était très attentive à notre action : la preuve en est cette multitude de questions pour se renseigner pour ceux qui, visiblement ignoraient la situation, et surtout ces bravos et applaudissements d’encouragement de ceux qui sont au fait de ce qui se passe actuellement dans notre pays. Les milliers de tracts que nous avions imprimés sont partis en un rien de temps, tant les gens ont été très réceptifs et demandeurs.

    Nos actions de ce samedi et de cette semaine passée sont d’ailleurs en phase avec les actions menées à Madagascar depuis 3 jours maintenant par les 3 mouvances anti-HAT, dont nos partisans pro-Ravalomanana. La seule différence : à Paris, nous avons pu manifester librement, tandis qu’à Madagascar, nos compagnons ont été, comme d’habitude bâillonnés, ne pouvant pas accéder à Ambohijatovo, place déclarée pourtant « de la Démocratie ».

    Nous constatons une fois de plus la couleuvre que ce régime illégal HAT a fait avaler à la population, car la liberté d’expression et les Droits élémentaires de l’individu ont été de nouveau bafoués. C’est pourquoi, nous, la Diaspora légaliste, nous nous devons plus que jamais de nous lever pour porter la parole de cette majorité qu’on musèle.

    http://collectif-gtt.org/

    • 13 septembre 2009 à 18:15 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à GasyTiaTanindrazana

      Vous savez que je connais le gtt (gasy taitra tampoka).Nous avons eu l’occasion de nous rencontrer à l’Ambassade.

      Maintenant que vous avez fait une déclaration à la Préfecture de PARIS sous le N°.......,je n’ai rien à dire.La police française est au courant des faits et gestes de toutes les associations existantes en FRANCE.Pour moi,j’ai entièrement confiance aux autorités françaises,d’autant plus ces dernières connaissent très bien ma position :"MAPUTO,c’est un marché des dupes".Je soutiens à fond l’équipe RAJOELINA/ROINDEFO,alors je ne mêle pas de votre guéguerre actuelle.L’amnistie ne doit pas exister ,l’amnistie est une injustice insupportable ou il faut raser toutes les prisons à MADAGASCAR pour l’équité(impartialité)

      J’ai une petite question subsidiaire :
      Vony RAMBOLALAMANANA,
      Jimmy RIVOMALALA,
      Ranto ANDRIAMBOLOLONA,
      Emile RATEFINANAFARY(vazaha),
      Olivier ABRAHAM,Hery RASAMOELY,Raharimbahoaka ANDRIAHOBIJAONA
      font-ils encore partis de votre collectif gtt.

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

  • 13 septembre 2009 à 20:36 | el che (#344)

    Bonsoir

    au sein de la HAT, nous constatons une direction "bicéphale" :
    A. Rajaoelina d’une part, M. Roindefo d’autre part.

    Quant à Monja Roindefo, il ne cache pas l’ ambition de briguer la magistrature supprême. A. Rajaoelina ne peut remercier le 1 er ministre.
    En effet, la HCC a déclaré( sur saisine de M. Roindefo) que "le président de l a HAT ne peut destituer le 1er ministre"

    C’est pour cette raison que nous entendons deux sons de cloches au sein de la HAT.

    El che.

  • 13 septembre 2009 à 22:32 | SNUTILE (#1543)

    une lettre sans réponse n’est pas le cas d’après cet article. Ce qui signifie bien que la concertation reprend le chemin vers une finalité espérée sans doute demain.
    - La patience des anciens comme des plus jeunes viennent d’être mise à l’épreuve internationale comme nationale et individuellement.
    Quels seront les sages attendus par le peuple ?
    La route vers la table ronde semble être glissante, bordée d’âbimes de non-retour peut-être, de baton dans les roues,...mais une après table ronde décisif dans la préparation de cette nouvelle ère démocratique et républicaine.
    Que le meilleur gagne !!que le perdant garde l’espoir prochain !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS