Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 19h32
 

Politique

Assemblée générale de l’ONU

Andry Rajoelina a abordé l’épineuse question des îles Éparses

jeudi 23 septembre | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina est revenu hier sur la question de restitution des îles éparses lors de son intervention à la tribune des Nations Unies lors de la 76è session de l’assemblée générale de cette organisation.

« Madagascar n’a ni la puissance, ni les armes et encore moins la prétention de vouloir déclarer une guerre. Nous avons juste foi en la légitimité de nos aspirations et en notre droit à décider du destin de notre territoire », a-t-il déclaré. Il a rappelé que la problématique des Iles Eparses n’a pas été solutionné malgré deux résolutions de l’Assemblée Générale des Nations unies.

Le 12 décembre 1979, une résolution avait été adoptée par les Nations unies, enjoignant au gouvernement français d’entamer des négociations en vue de la réintégration des îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India, qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar. Ces îles forment l’archipel des Eparses. La France n’a pourtant donné aucun crédit à cette résolution non contraignante. Une deuxième résolution, en 1980, a regretté que les négociations recommandées dans la résolution n’aient pas été initiées, et demandait à ce qu’elle soit effective, mais sans suite non plus.

En 2019, lors d’une visite officielle de Andry Rajoelina en France, la restitution des îles éparses a été abordé avec Emmanuel Macron. Les deux parties ont convenu de créer une commission mixte pour parvenir à une solution à la problématique, une solution devait initialement être trouvé avant le 60è anniversaire de l’indépendance de Madagascar en 2020. Après deux réunions infructueuses et depuis l’épidémie de Covid-19, devenue un prétexte à tous maux, les deux parties n’ont pas poursuivi les travaux de la commission, du moins officiellement. Pourtant devant la tribune de l’ONU, Andry Rajoelina a évoqué l’existence de négociations en cours à travers la tenue de travaux au sein d’une commission mixte entre les deux pays. « J’ai bonne foi en une issue positive, juste et apaisée de ces travaux », a lancé Andry Rajoelina. Ce dernier a également invité les Nations unies à endosser son rôle pour veiller à la concrétisation de ses résolutions.

La restitution des îles éparses reste un sujet sensible dans les relations entre la France et Madagascar. La France ne fera pas facilement des concessions dans ce dossier. Alors que Madagascar veut placer ces îles sous sa souveraineté, celles-ci constituent des points stratégiques pour la France dans le Canal Mozambique et dans l’Océan Indien.

125 commentaires

Vos commentaires

  • 23 septembre à 11:13 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    la réponse est dans la dernière phrase.
    " celles-ci constituent des points stratégiques pour la France dans le Canal Mozambique et dans l’Océan Indien. »
    A ce titre la France ne lâchera pas pot de fer contre pot de terre .
    Les points stratégiques de Madagascar, pour ne pas dire prioritaires sont loin d’ etre pris en charge, et ce manque de discernement ne joue pas en faveur de ce dernier .
    demander à l’ ONU d’ arbitrer ce genre de litige relève d’ une naïveté consternante , mais venant d’ un DJ honoris causa des bals poussières, moins étonnant ...
    Noorrmaal .

    • 23 septembre à 11:27 | bekily (#9403) répond à Jipo

      PFFFFFFFFFFFFFFFF
      la gesticulation
      faire "JOLI" devant les caméras = le REEEEVE ABSOLU N POUR LE DJ TOUJOURS AMOUREUX DES PAILLETTES et des SUNLIGHTs !!!
      cela ne lui coute rien et fera baver ses fans comme Isandra !
      allez prezidaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!

    • 23 septembre à 11:45 | Tsisdinika (#3548) répond à Jipo

      Le pot de fer casse le pot de terre, certes, mais le pot de fer finira mangé par la rouille, comme autant de bibelots invendus (sous-marins, etc). Pour dire que la loi du plus fort ne donnera jamais qu’une illusion de victoire que le temps dissipera au fur et à mesure.

    • 23 septembre à 11:55 | Monsieur le Président (#11174) répond à Jipo

      =
      Quand SON EXCELLENCE le Prezida RAJOELINA ramènera les îles Éparpillées dans la République Malagasy, je crois bien que on pourra lui confier le destin de Madagascar pour les 4o prochaines années, N’est-ce pas ???
      =

    • 23 septembre à 12:50 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ Tsisdinika
      Certes mais en attendant le temps ne joue pas en votre faveur je veux dire Madagascar, dont la priorité devrait etre à la maturation de son Peuple de le ramener dans le cercle des Nations, et des Pays en voie de développement et pas que matériels ou m’ as-tu vu, pour enfin compter et pouvoir prétendre, mais quand on est incapable de gérer le BA ba, les premières nécessités, quelle crédibilité voulez-vous avoir ?
      Vous n’ etes pas capables d’ offrir des latrines à vos compatriotes et vous voulez gérer des iles à des centaines de Kms de chez vous ???
      Avant de vouloir de miami beach, des autoroutes et des burj khalifa , commencez par les fondations non de Dieu ! quand comprendrez-vous qu’ il faut vous en donner les moyens, et cela commence comme dans tous sports par l’ entrainement, vous voulez etre sur le podium comme le vainqueur sans l’ avoir mérité, cela ne peut que donner ce que cela done depuis 50 ans, le meme résultat, je ne dirai pas de la confiture aux cochons, mais ce sera toujours catastrophique, tant que vous ne vous donnerez pas la peine.
      L’ adage l’ homme ne respecte que ce qu’ il a sué ou transpiré prend chez vous toute sa signification et depuis 50 ans vous vous obstinez à persévérer dans cette voie sans issue, malgré 50 ans de preuves que vous faites fausse route , c’est affligeant !

    • 23 septembre à 14:03 | Tsisdinika (#3548) répond à Jipo

      Jipo,

      "incapable de gérer le BA ba, les premières nécessités, quelle crédibilité voulez-vous avoir ?"

      Je vous l’accorde. Madagascar n’a connu en 60 ans qu’une courte période où son dirigeant n’était une marionnette, un dirigeant fantoche aux ordres de l’ancienne puissance coloniale qui n’a toujours pas fait son deuil de son ancien empire. Ça compte, et pour beaucoup.

      "Vous n’ etes pas capables d’ offrir des latrines à vos compatriotes et vous voulez gérer des iles à des centaines de Kms de chez vous ???"

      L’ État en France ni les particuliers n’offrent de latrines à personne, à moins que ce ne soit votre souhait pour Noël. C’est aux propriétaires de les construire alors pourquoi ce serait autrement ici ? Oh nous ne voulons nullement gérer ces îlots. On veut pouvoir jouir de notre vraie ZEE. On ne prétend pas comme la France se préoccuper d’écologie face à quelques mouettes et tortues sur des affleurements battus par les vents pour justifier une réserve naturelle, alors que ses chaluts ratissent le fond des océans par ailleurs.

    • 23 septembre à 20:05 | zanatanynostalgique (#11236) répond à Jipo

      Et vous avez raison. Les îles éparses, c’est du pipeau, il y a des priorités plus urgentes comme vous dites. Il ya a vraiment des indécrottables ! quand je vois ce qu’est devenu ce pays que j’ai quitté en 72, et où je reviens assez régulièrement, ce pays pour qui j’ai une tendresse particulière, j’ai le cœur en morceaux. Ce n’est pas que de la faute des vazaha. Un article paru dans le dernier numéro du magazine Challenges (N° 710 du 16/09) alerte sur le cumul des fléaux à Madagasacr. Il y est dit que des poches d’extrême pauvreté sont maintenues pour que la capitale Antananarivo continue de recevoir des subsides internationaux. La misère du sud est donc entretenue. Ça ne date pas d’aujourd’hui, le pouvoir en place n’est pas seul en cause, ceux qui sont passés avant ont leur part de responsabilité. Le 1er, le régime communiste de Ratsiraka.

    • 28 septembre à 07:11 | zaihany (#11247) répond à Jipo

      tena oe zay mintsy ve zan le fanoherana ?
      n’inon’inona ataon’ilay mpitondra dia tsy maintsy toherina foana
      raha tsy nikabary an’io fitakiana io tany @ ONU nefa zao izy dia ianareo rehetra ireo tsy maintsy ho nanenjika teto oe efa voatapi-maso t@ ireo fanampiana sy fampitrosana avy la frantsa izy

  • 23 septembre à 11:17 | Noue (#2427)

    Mampihesona ny vahoaka Malagasy aloha dia tena hain’lery eeee

    Les lignes téléphériques d’Antananarivo pourraient être l’un des projets les plus coûteux des projets d’amélioration de transport urbain réalisés dans le pays. Le coût de ce projet est estimé à plus de 151 millions d’euros, dont une partie sera financée par le trésor français.

    Comme par enchantement io ny saosy beeeeeeeee , ahazo an’io vola be io atao inona ? Hampangiana ny resaka momba ny Iles éparses dia eto indray dia hoe wa wa wa ny Iles éparses

    • 23 septembre à 23:52 | vatomena (#8391) répond à Noue

      Madagascar ,un pays en voie de développement ? C’est à rire.quand il ny a plus d’eau ,plus d’électricité ,plus de routes ,plus à manger

    • 24 septembre à 12:35 | Ibalitakely (#9342) répond à Noue

      Raha tena sahy letsy mba manao tahaka an’i Macron midongy tsy nakany N.Y. Dia mba ampisehoana fotsiny tsotra izao ny tsy fankanesana any Frantsa fa satria "ICI C’EST PAS LA FRANCE".

  • 23 septembre à 11:23 | arsonist (#10169)

    Les îles éparses sont très bien là où elles sont !

    Bas les pattes , Bokassa gasy !
    Heuuuu !
    Bas les pinces , foza !

    • 23 septembre à 19:14 | FELIX (#11243) répond à arsonist

      Bonjour
      Noublez pas le 11 septembre 2001 et le pouvoir des Talibans.
      De forces ou de gré a vous de choisir.
      Rendez nos affaires et Sans conditions c est mieux pour tout le monde.
      A l’avenir désormais il faudra eviter de prises des têtes c’est agaçants.
      Mayotte a rendre aux comoriens
      La RÉUNION aux Malagasy
      Sans rencunes.
      AF.

  • 23 septembre à 11:23 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ho vitan’reto mpangala-bato reto tokoa ve nyfe-potoam-piasany ???!!!

    Tsy ho gaga mihintsy intsony aho raha tenaa misy mifofo tokoa ny ain’ty mapar (zoulou) ty !!!

    MIALA FA TSY MAHAY NININ.

    • 24 septembre à 10:14 | vatomena (#8391) répond à I MATORIANDRO

      Ce qui se développe chez nous c’est la malnutrition ,l’insécurité, la saleté,déscolarisation..Merci à ceux qui avaient promis des merveilles au peuple quand l’Indépendance est parvenue.Autrefois nous avions un seul maitre : la France coloniale . Aujourd’hui nous dépendons de la générosité du monde entier.

    • 24 septembre à 23:13 | Mahitsy (#11156) répond à I MATORIANDRO

      pierouzzy ,izahay leity tsy mila la france coloniale izany a .taranaboanjo fotoboanemba

  • 23 septembre à 11:46 | Vohitra (#7654)

    Commission mixte inona intsony e ?

    Notendrena ho minisitra ny raharahambahiny ilay mpampianatra lalàna avy any Suisse hisahana io raharaha io...niala maina fotsiny, dia noesorina tamin’ny toerany...

    Izao indray, nalaina ny frantsay sady polisy mpitsikilo frantsay natao ho minisitra hisahana ny " raharaha ho an’ny vahiny ", koa inona no mbola antenainao eo ?

    Manao be lazao eo fotsiny ingahy ity !

    Io polisy frantsay io no efa hanodinkodina resaka hiaro ny frantsay sy ny tombontsoany eto !

    Efa jifa sy lany sahady angaha ilay 240 tapitrisa euros tany amin’i Le Drian ?

    Dia mbola nomen’i Macron 240 tapitrisa euros indray ingahy vao herinandro vitsy izao !

    Sao dia heverinao mangahazo natoraka ny kisoa ary ireny ?

    Efa voarainao ve ny vidin’entana dia eo ianao no mody be lazao eo e !

    • 23 septembre à 21:46 | Ngeda (#10235) répond à Vohitra

      - Dia tena VARA-ONTSANA mihitsy ny Malagasy mahatsapa faha tena Filou-Mpirenena Mahamenatra HIVAROTRA TANTERAKA n’i Madagascar noho Namafisiny ho Fantatr’izao Ntontolo izao io noho Nandehanany Niteny tao aminy O.N.U - Paika Hiharahany amin’i Macron Ito indray ny Episode Vaovao ho jere-ntsika Malagasy Cinéma, Cinéma !!!! Fanontanina Atoa Vohitra : HIPITRAPITRA saha tokony HITRAOTRA amin’izay ny Vahoaka Malagasy ? Tsy RARINY intsony izao faha TOKONY MITAKY an-keriny ny Hitondra azy eo aminy FITSARA-MBAHOAKA : Haute Trahison envers la Nation. Mankasitraka Tompoko.

    • 23 septembre à 22:37 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba anao,

      - frantsay mpiasampanjakana frantsay tsy mahay miteny Malagasy no atao minisitra hiaro ny fiandrianampirenena Malagasy, dia mbola mangina ny sasany...

      - any Frantsa eo anoloan ny mpandraharaha Frantsay no lazaina fa hisokatra ny habakabaka Malagasy amin ny oktobra fa tsy amin ny vahoaka Malagasy, dia mbola mangina ny sasany...

      - mandany vola manasa ny vazaha hisakafo hihinana hanimpitoloha izy any Frantsa, nefa eto antoerana izy na tamin ny fetimpirenena Malagasy tsy mba nanasa hisakafo na dia ny mahantra fadiranovana aza...dia mbola mangina ny sasany...

      - mihaona sy midinika amin ny mpanao politika frantsay efa voaheloka teo amin ny fitsarana frantsay izy nefa eto antoerana izy tsy mihaona amin ny mpanao politika gadrainy sy helohany noho ny politika, dia mbola mangina ny sasany...

      Fehiny : efa mitondra tena ho goverinora jeneraly frantsay anie izy izany e !

      Dia ahoana ? Tokony henjehina sy arodana sa ahoana ?

  • 23 septembre à 11:50 | Isandra (#7070)

    Pour compléter cet article, je juge qu’il serait mieux que je publie ici, cet article de la verité :

    "Une première qui a marqué les esprits. Le Président Andry Rajoelina s’est exprimé à la tribune des Nations unies pour la première fois en tant que Président élu, hier à 18 heures (11 heures à New York, Etats – Unis) devant les Chefs d’Etat et de gouvernement présents à cette 76ème session. Comme il fallait s’y attendre, le sujet concernant les îles Eparses (Nosy Malagasy) a été particulièrement soulevé par le Président de la République. Après le Président Didier Ratsiraka, il est le 2ème Président malagasy à revendiquer ouvertement ces îles malagasy. « Une blessure encore douloureuse dans le cœur de mon pays et de mon peuple », a – t – il souligné.
    Le numéro un du pays a rappelé les engagements dans le processus de décolonisation de Madagascar pris par la France en 1945 à San-Francisco. Sur cette lancée, le Président évoque les deux résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies à ce sujet : celle de 1979 demandant à la France « d’initier sans tarder les négociations avec Madagascar pour la réintégration des îles qui ont été séparées de Madagascar de façon arbitraire » et celle de 1980, dans laquelle « l’Assemblée générale des Nations unies a regretté que les négociations recommandées dans la résolution 34/91 n’aient pas été initiées et demande à ce que cela soit effectif de façon urgente ». 42 ans après, le Chef de l’Etat malagasy a fait part des travaux entrepris par le biais de la commission mixte entre les deux pays. Il se dit confiant quant à l’issue positive, juste et apaisée de ces travaux tout en invitant les Nations unies à « endosser son rôle pour veiller à cela de façon bienveillante et cohérente ».
    Et d’ajouter que « Madagascar n’a ni la puissance ni les armes et encore moins la prétention de vouloir déclarer une guerre. Nous avons juste foi en la légitimité de nos aspirations et en notre droit à décider du destin de notre territoire ».
    Haro sur les mauvais préjugés
    Le Président Andry Rajoelina n’a pas manqué de faire un tour d’horizon sur d’autres sujets qui demeurent au cœur des préoccupations internationales, notamment la pandémie de Covid-19. D’emblée, le Président de la République a exprimé un message de solidarité du peuple malagasy à toutes les Nations et à toutes les familles éprouvées par la pandémie de Covid-19. Il a souligné l’inégalité entre les pays face à cette guerre. « Certains pays comme Madagascar ont dû faire preuve d’audace et d’ingéniosité. Nous avons misé sur l’intelligence de nos scientifiques et notre pharmacopée traditionnelle. Nos solutions endogènes furent nos meilleures munitions », selon ses propos.
    Par ailleurs, le Chef de l’Etat a crevé l’abcès sur une situation délicate, notamment l’image terne utilisée pour décrire les pays du continent africain. « (…) Quand on parle d’un pays en voie de développement comme Madagascar, c’est toujours le côté négatif et misérable qui est véhiculé et mis en avant sur la scène internationale. Quand on parle du continent africain, on a toujours tendance à noircir la réalité. Il est temps que la perception change, il faut arrêter de véhiculer ces préjugés et aller au-delà de ces idées reçues », a – t – il scandé.

    • 23 septembre à 11:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      L’homme fort du pays n’a pas manqué de soulever un autre sujet brûlant, celui de la famine qui frappe le Grand Sud et qui est étroitement liée aux conséquences du changement climatique. « Les vagues de sècheresse dans le Sud se font récurrentes, les sources d’eau se tarissent et toutes les activités de subsistances deviennent quasi – impossibles. Mes compatriotes du Sud endurent le lourd tribut de la crise climatique à laquelle ils n’ont pas participé », souligne le Président tout en avançant les actions stratégiques pour apporter un changement radical et durable par la construction d’un pipeline d’eau.
      Enfin, le Président a lancé un vibrant appel, « à la Solidarité des hommes, à l’Unité des Nations et à l’Espoir commun pour notre monde ».

    • 23 septembre à 11:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Notez bien :

      "Après le Président Didier Ratsiraka, il est le 2ème Président malagasy à revendiquer ouvertement ces îles malagasy. « Une blessure encore douloureuse dans le cœur de mon pays et de mon peuple »,...

      Pourquoi les autres n’ont ils pas fait, alors que leur intervention aurait pu faire avancer cette affaire ?

      Certain Marc est même allé plus loin, il a suspendu cette question dans l’ordre du jour de l’AG de l’ONU.

    • 23 septembre à 12:03 | Isandra. (#11240) répond à Isandra

      Isandra vieille pute enivrée, désolé de te décevoir mais Madagascar n’est pas un pays en voie de développement, mais un pays en voie de sous développement.
      N’oublie pas que Madagascar possédait des industries, des voies de chemin de fer, des ports, des communications téléphoniques et satellitaires du temps de son industrialisation jusqu’en 72 ou tout a basculé. Et encore il n’y à pas si longtemps ton DJ à détruit des industries et même rasé les bâtiments laissant au chômage des centaines de Gasy.
      Alors il faut remettre à sa place ce prm qui pleure devant les sages de l’ONU pour encore une foi obtenir des aides qu’il a déjà obtenu et dont il a spolié les millions.

    • 23 septembre à 12:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le faux Isandra, je commence à savoir qui vous êtes.

      Vous êtes trahi par vos écrits. Ce n’est pas bon d’être faussaire.

    • 23 septembre à 12:54 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      J’avoue !
      C’est moi, arsonist, le faux isandra !

    • 23 septembre à 13:15 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Efa CVO mitampoka toaka gasy mihintsy angamba no noleran’ity isandra vao maraina izy tsy mitsahatra mirediredy eto ity !

      Fitakiana « iles éparses » inona moa no tena nataon’i Ratsiraka fony andro e ?

      Izy aza indroa be izao no nalain’ny Frantsay nankany aminy rehefa naloan’ny vahoaka teto tamin’ny 1992 sy 2002 !

      Olona avotan’ny Frantsay ve sun above dia ho sahy hiady hitaky ny îles éparses amin’ny Frantsay ?

      Izany eo ihany, fa mba efa nahalafo C-VOPLOS betsaka ve ingahy ity amin’izao izy any Etazonia izao e ?

      Omeo sy asaivo mividy C-VOPLOS daholo ireo any fa sahirana sy mijaly amin’ity aretina ity e !

      Efa nitondra voandàlana C-VOPLOS ho an’i Tom Mikirozaroza ve ianao io e ?

    • 23 septembre à 15:55 | gaston (#8335) répond à Isandra

      @ isandra :
      (Quand on parle d’un pays en voie de développement comme Madagascar). N’est ce pas de la vanité de votre part et de votre prézida de colporter des ânneries pareilles, savez vous ce qu’est un pays en voie de développement, les éfforts qu’il faut faire, ça n’est pas en gesticulant à la tribune des Nations Unies, où je pense que les 3/4 des écouteurs étaient coupés pendant son discours que Madagascar deviendra crédible, alors s’il vous plait restez humble ...

    • 24 septembre à 22:13 | kunto (#7668) répond à Isandra

      La priorité c’est le développement de Madagascar , le Peuple s’en fiche des iles éparses .

      Les priorités : la fin du kéré dans le SUD - la fin des délestages - la propreté de Madagasikara .

  • 23 septembre à 11:50 | lé kopé (#10607)

    La résolution des Nations Unis , adoptée en 1979 n’a pas valeur de force exécutoire . La preuve , la réticence de la France à rétrocéder ces îles ,qui ont non seulement pour eux ,une valeur inestimable , soit en géopolitique , soit économique avec les richesses qui y regorgent (pétrole et gaz). Malgré d’innombrables provocations de la part du Chef de l’Exécutif Français (ici c’est la France), le Président Malagasy continue de mener son combat . Si certains sont convaincus que le prêt de 200M d’Euros , pour la construction d’un téléférique ,était un préalable pour amadouer le jeune Calife , son allocution à la Tribune des Nations Unies semble démontrer le contraire . En tout cas , même si nos revendications sont légitimes , n’y a -t-il pas d’autres priorités pour le moment ??? Actuellement , les coupeurs de route reviennent en force , défiant les forces de l’ordre, et créant l’insécurité dans nos villes ,et dans nos campagnes (Dahalo) . Avec l’Education au rabais et les Maîtres FRAM, le non paiement des bourses des Etudiants , et des employés des Universités (PAT) , la politique de la Santé Publique... hésitante avec des soignants corrompus, et des moyens dérisoires , les problèmes permanents du manque d’eau (Kéré) ,et d’électricité , et la liste n’est pas exhaustive , le Pays s’enfonce de plus en plus dans une misère extrême ( prix des PPN exorbitants), sauf pour les Fossoyeurs de la République . Quelle est la solution , au lieu de fanfaronner à... 16000km du Pays comme diraient les Caciques du régime ? Rassurez vous , des compatriotes (les vrais) sont en train de confronter leurs idées pour nous sortir de cette catastrophe .Serait ce la fameuse 3ème voie ??? En tout cas , nous espérons une issue favorable pour l’avenir de ce Pays , et ce dans la ...Légalité ,et sans violence .
    Salut les Copains .

    • 23 septembre à 12:06 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      " Légalité et sans violence " disait l’ami Le kopé...

      Est-ce une vision 2100 de la part de l’ami là ?

      1972, 1991, 2002, 2009...avril 2018...de quelle légalité voulez-vous aborder au juste ?

      A moins que vous voulez attendre la bonne foi et la bonne volonté de la part d’un voyou atteint du syndrome de l’hubris ?

      Yahyah Jammeh, Robert Mugabe, Omar El Bechir...est-ce qu’il y avait eu une part de bonne foi chez eux avant d’abandonner le pouvoir ?

      Ou faudrait-il attendre une nouvelle prophétie de la part de Joanna pour espérer l’avènement de cette bonne foi ?

    • 23 septembre à 18:56 | Mahitsy (#11156) répond à lé kopé

      le kopé, ka antsika iay izy efa ny onu no nilaza na manana force executoire io na tsia , ka avela ho azy ve izany ? Matikambo ny frantsay miresaka an’i Crimée , be fanananarana nefa ny azy ahoana ?
      Misy tokoa ny priorité fa olona iray ihany ve izany aminao no manenjika dahalo , mandoa maitre fram , mandoa bourse étudiant sns dia efa farany vao hijery ny momba ny nosy manodidina ? sa tokony hisy fitsijarana ny asa . Ity fitondrana ity dia tsy manana olona izay ny probleme-ny ary ianareo mipetraka any andafy koa dia matinkenamaso amin’ny frantsay ka tsy sahy hanointohina ny tombotsoany , na ny fomba fijerin’i le kopé aza anie ka efa lasa fijery frantsay indraindray e ! Izaho tsy mpanohana ity fitondrana ity fa aleo rangahy teneniny foana na miraharaha ny frantsay na tsia a, arakaraka ny hitenenenana ity no ahatonga saina ireo firenenena tsy niraika firy taloha. ary tena tsoriko hoe tokony haka namana firenena matanjaka ao amin’ny conseil de sécurité mihitsy i madagasikara hampandroso ity "cause" ity

    • 24 septembre à 10:20 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Offrir les iles éparses à Madagascar, quelle imprudence !! N’est ce pas Ravalomana qui a tenté de vendre des terres aux asiatiques et aujourd’hui Rajoelina qui va installer des arabes sur le Mangoro .Madagascar est vendu en détail...

    • 24 septembre à 21:43 | Mahitsy (#11156) répond à lé kopé

      pierrouzzy , ka ireo nosy ireo anie lazainareo fa vatokely no ao dia vitsika no mivelona ao e nefa dia mifikitra ao ianareo ! rehefa miverina aminay io izay tianay atao ao na hiarahanay amin’ny sinoa , na rosia , na usa na taiwan(ireo izay tsy nanandevo anay) , sa ....mety raha haverina ianareo taranaboanjo ?
      nalaina tamin’ny hiran’i Michel sardou ho anareo taranaboanjo
      ref :
      On pense encore à toi, oh Bwana.
      Dis-nous ce que t’as pas, on en a.
      Y a pas d’café, pas de coton, pas d’essence
      En France, mais des idées, ça on en a.
      Nous on pense,
      On pense encore à toi, oh Bwana.
      Dis-nous ce que t’as pas, on en a.

  • 23 septembre à 11:57 | lé kopé (#10607)

    Continue ...à mener son combat .

    • 24 septembre à 17:30 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      heuuuuuuuuuuuuuuuuuu
      combat d’akoholahy mbohitra ?
      sa akoholay fataka ???

    • 24 septembre à 22:10 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Le Bwana a lontemps été considéré comme un survivant.Pauvre homme aventureux.Il prétendait survivre là où sévissait les maladies les plus atroces ,les plus inconnues:le paludisme ,la maladie du sommeil ,le pian ,la dysenterie amibienne,le negro vomito,la fièvre jaune..,l’accès pernicieux.Heureux ,ses frères de l’Institut Pasteur ont trouvé la médecine qui sauve ,la médecine tropicale.L’Afrique est alors devenue habitable .Elle est devenue terre de pionniers.

    • 25 septembre à 01:10 | Mahitsy (#11156) répond à lé kopé

      pierrouzzy le temps des colonies misely sardoa
      Pour moi monsieur, rien n’égalait
      Les tirailleurs Sénégalais
      Qui mouraient tous pour la patrie,
      Au temps béni des colonies.
      Autrefois à Colomb-Béchar,
      J’avais plein de serviteurs noirs
      Et quatre filles dans mon lit,
      Au temps béni des colonies.

    • 25 septembre à 10:55 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Mahitsy---Tandis que Madagascar réclame une main mise sur des iles éparses vous avez une Chine continentale qui exige ,avec menaces ,le retour de Taiwan dans son giron. Les terres éparses sont terres sans population ,sans ressources tandis que Taiwan est riche.Elle est puissance commerciale ,industrielle ,bancaire.Quand donc l’ONU donnera satisfaction aux plaignants ?

  • 23 septembre à 12:07 | MALIBUC (#9345)

    Bon je veux bien mais si la nouvelle Isandra reprends mes "vieille pute enivrée", on va plus s’y retrouver.
    Faites là taire car on va au plagia direct.

    • 23 septembre à 12:12 | Isandra. (#11240) répond à MALIBUC

      Je peux même vous faire du femelle couillue ou bokasagasy.

    • 25 septembre à 09:47 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      Mahitsy .Les tirailleurs sénégalais, sans eux ,il n’y aurait pas eu d’empire colonial français.Exemple : Pour la prise de Samory ,il y avait 250 tirailleurs et 8 gradés français ,Bel exploit , En face ils étaient des milliers. La France ne montrera jamais assez de reconnaissance envers ses tirailleurs .Ils étaient au front en 14_18 ,ils étaient au front en 40_45 .Ils défendaient la France et ils défendaient leur colonie.

  • 23 septembre à 12:37 | Isambilo (#4541)

    Ce n’est pas à l’Assemblée Générale des Nations Unies que les décisions se prennent mais au Conseil de sécurité.
    L’Assemblée sert surtout à caser les inutiles et à offrir des vacances à quelqu’uns.

  • 23 septembre à 12:43 | kartell (#8302)

    Le pleurnichage, même, à une tribune onusienne et devant une assemblée clairsemée, au vu de l’heure confidentielle où les sans-grades peuvent enfin déballer leurs petites misères, n’est guère productif, sauf à donner à son porte-parole l’impression d’exister dans un monde où seuls, la parole et les intentions des plus influents sont écoutées et relayées, urbi et orbi…
    Compte-tenu du contexte international actuel, détestable, des guerres en cours ou en voie de se déclarer, des tensions vives Nord/Sud entre puissants, il est clair que ce genre de démonstration verbale restera dans la rubrique du pur anecdotique dans laquelle ces sans- grades peuvent exprimer leurs doléances et appeler au secours pour les plus audacieux d’entre eux !.
    Certains applaudiront en affirmant qu’il a fait son job, certes, mais, seul, compte le résultat et en la matière, rien de bien nouveau sous les cocotiers convoités ou plutôt si : les choses resteront ensablées !…
    Pas sûr, aussi, qu’un tel déballage onusien remette à flot des relations bilatérales qui risquent d’être mises en mode mineur même si officiellement, le beau fixe constitue l’arbre qui cache la forêt dense..
    Certains diront qu’il a osé, mais quoi de plus qu’hier ?
    D’autres auraient aimé qu’il se serve de cette tribune pour alarmer l’opinion internationale sur la tragédie du kere mais visiblement, son Excellence a choisi ses propres priorités : satisfaire son égo et le futile à l’agréable, donc mission accomplie !…

    • 23 septembre à 13:04 | Jipo (#4988) répond à kartell

      Force est de constater que le kere n’ est pas sa priorité pour ne pas dire il s’ en fout ! Le kere était là avant lui et le sera après détourner l’ attention sur le réchauffement climatique est une manière de se dédouaner , voir d’ obtenir quelques prépendes au près d’ âmes charitables et ONG bien lunées .
      Le culte du paraitre est plus fort et aveuglant au point de l’ empêcher le moindre discernement quant aux priorités de son Pays

    • 23 septembre à 19:04 | Mahitsy (#11156) répond à kartell

      Kartell ,tena nilaina io kabarin-drafilou io , ahoana ny fananana no avela ho an’ny frantsay e ! na anectodique io na inona ilaina ny fampahalalana azy na 5 na 10 fotsiny aza no nanatrika. io ange tsy ho azo hoe izao dia izao raha ny resultat mivaingana no ilainao, ny tsikaritro dia tena mamapalaheleo anao anareo sasany ato mihitsy ny ny maha-"mineur" ilay fifandraisana amin’i frantsa asa tsy haiko hoe ,tokony tsy maintsy ho tokony tena tsara angaha ny fifandraisana ?

    • 24 septembre à 09:46 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Mahitsy

      Il ne s’agit nullement de s’agacer ou de déplorer que les relations bilatérales soient en mode mineur d’autant que chaque président choisit sa manière de se comporter avec tel ou un tel mais avec un vieil ami historique, on ose plus dans la critique et la provocation..
      Mais, ici, en particulier, nous observons qu’un pays qui dépend encore fortement de l’aide financière, technique, logistique tienne un discours de revendication en insistant sur une cause dont son Excellence sait parfaitement qu’elle irrite Paris qui voit dans cette intention une manière inappropriée de l’indisposer ..
      D’autant que cette démarche onusienne de Rajoelina reste à l’adresse exclusive des Malagasy pour rallier la branche dure des nationalistes à son panache et aussi pour ratisser plus large ..
      Tant que Rajoelina n’aura pas compris que les sujets qui fâchent ne se résolvent pas à une tribune onusienne mais en discussions de coulisse et en tête à tête entre chefs de l’état…
      Le sujet restera en l’état d’autant que du côté français, ses confettis sont étroitement liés à l’indivision du territoire de sa république telle que le définit sa constitution…
      Bref,la relation bilatérale a des hauts et des bas, mais de chaque côté, on fait mine d’affirmer que le beau fixe est permanent dans un souci de ne pas ajouter de l’huile chaude sur le feu dans un contexte où désormais la corruption est un sujet de discorde évident..
      Et, même si, ici, on fait semblant de ne rien paraître en faisant diversion avec des Éparses devenues la nouvelle source permanente du « bouc-émissering »de son Excellence comme contre-feu aux remarques jugées ingérantes de Paris tandis que chinois et consorts n’en pipent pas un mot, eux : un régal !..

    • 24 septembre à 18:46 | Mahitsy (#11156) répond à kartell

      kartell ,raha ny fitakiana ny nosy izay anay no maha nationaliste anay dia tiako no mampahafantatra anao fa tsy niandry ny nosy kely izahay vao nationaliste. Tsy an-dry dj io fa an’ny malagasy rehetra. Ianao an, inoako marina fa mipetraka any frantsa ny resaka nationaliste any frantsa dia tokana ihany "le nationalisme ,c’est la guerre hoy ianareo" ka io notsoahan’ny mpitondranareo tamin’ireny ady lehibe ireny izay naharesy ny tany ipetrahanareo .
      Raha atao resaka ankinafina dia tsy hanome mihitsy i frantsa ,f a tsy maintsy tabatabaina farafaharatsiny tonga saina ny firenenkafa ahita hoe ity firenena be lesona ity kay manindry firenena kely, mibodo tanin’olona tsy manaraka ny fehinkevitry ny firenena mikambana, na izay fotsiny aza dia efa mety. Tiako mihitsy ohatra raha miteniteny mananatra an’i rosia i frantsa momba an’i crimée ka tonga dia petahan’i rosia hoe ianareo koa anie ka mibodo nosin’olona e

    • 24 septembre à 21:50 | Mahitsy (#11156) répond à kartell

      kartell, hay ve ka "vieillle amie hisrorique i frantsa " aminareo e ! mba tena hafa kely an. Impiry namaky ady tamin’ny fanjakan’i madagasikara moa ity amie -nareo ity ? tsy tahotra tsy henatra ry pays de droit de l’homme fa nandeha nandroba , namono , naka tanin’olona nahavita nanao 1 alina sy 5 arivo kilometatra handeha manao barofo fotsiny izao any antanin’olona .tsy namanay ireny an ianareo angamba tena nisitraka ny azony ka lasa vieille amie-nareo izy. NON tsy aminay mihitsy izany, izahay tsy marary na tsy mankany frantsa aza ary izahay tsy manana modely an’i frantsa mihitsy tompoko

    • 25 septembre à 11:01 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Kartel vous avez vu juste mais comme c’est alarmant cette situation comme vous la décrivez.
      Johnny halliday :’’Noir c’est Noir ,il n’y a plus d’espoir "

    • 25 septembre à 11:22 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Mahitsy

      Êtes-vous certain que l’obsession de tous les Malagasy soit la restitution des éparses ?’..
      Faut-il vous rappeler qu’en cas fort improbable de soldes françaises sur ces confettis, Maurice voudrait aussi sa part avec Tromelin !.
      Proximité ne signifie pas propriété, Paris ne revendique pas Jersey, ou la Suisse, le Liechtenstein et même l’Espagne se voit obligée et contrainte le rocher de Gibraltar anglais !…
      Cela a été dit et répété mille fois, cette résolution a été prise dans la nuit avec un nombre restreint de votants : en terme diplomatique, le piège !…
      Bref, on est dans un contexte actuel où on est obligés de se répéter tout simplement parce que la situation est bloquée et pour longtemps…
      Les états d’âmes de victimaires affichées par son Excellence n’auront aucune prise sur une évolution éventuelle du sujet, bien au contraire, d’autant que l’ONU n’est pas une police militaire et que le mis en cause est membre permanent du conseil de sécurité …
      Que le statu quo fasse remonter à la surface les vieilles rancœurs accumulées est une évidence et il a le grand mérite au travers de ce différent historique de clarifier les choses et de démontrer que le beau fixe affiché des relations bilatérales n’est en réalité que juste entretenu pour profiter un maximum de la vache à lait qu’on voudrait traire jusqu’à la dernière goutte !..
      Mais que dire aussi, d’un ministre des affaires étrangères incapable de s’exprimer en Malagasy et repêché après avoir été exclu du microcosme politique français en étant habilité à réclamer ce qu’il a dans sa poche droite pour remplir sa poche gauche, un peu de cohérence, tout de même !..
      Bref, laver de sa porte devient une première nécessité avant de vouloir sans pouvoir !..
      Et malgré ce contexte délétère, il faut que son Excellence sache que la porte de l’ambassade de France reste ouverte pour lui, en cas de récidive !..

  • 23 septembre à 12:53 | Isandra (#7070)

    Les détracteurs ont prédit qu’après cette signature de crédit, le Président n’osera plus revendiquer ces Iles, mais, là, il a encore une fois faussé leur pronostiques comme d’hab.

    • 24 septembre à 22:10 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Soyons réalistes Mme Isandra , regardons l’état de Madagascar aujourd’hui .... Sommes nous capables de gérer des iles éparpiller " à droite à gauche " ???

      La priorité c’est le développement de Madagasikara , arrêtez vos blablablas .

      Arrêtez de tourner le dos aux vrais problèmes ( aux problèmes URGENT )

  • 23 septembre à 12:56 | arsonist (#10169)

    "Revendiquer les îles éparses" ?

    Bokassa gasy peut toujours courir , oui !

    • 23 septembre à 19:16 | Mahitsy (#11156) répond à arsonist

      Revendiquer ve no tena marina sa mitaky ny azy ny malagasy ? Izaho tsy mpanohana mihitsy ity fitondrana ity kanefa tsy maintsy tokony atao io fitakiana io satria antsika io. Ka na i Bokassa io na i filou no mitaky ,mitatata mihitsy dia izay no tokony sy tsy maintsy atao. Na ho azony izao dia izao io na tsia efa nanomboka izy ka izay mandimby azy koa dia tokony hitabataba hitaky izany ary tsy hamelana io raha tsy azo. Aza matinkenamaso re ianareo any frantsa any e

  • 23 septembre à 13:00 | ANTICASTE (#10704)

    olivier ,
    Peut être la solution ,la troisième voie (apparemment il y en aurais deux autres dont nous n’avons jamais entendu parler ) qui serait en gestation d’aprés Lé kopé !

    "Quelle est la solution , au lieu de fanfaronner à... 16000km du Pays comme diraient les Caciques du régime ? Rassurez vous , des compatriotes (les vrais) sont en train de confronter leurs idées pour nous sortir de cette catastrophe .Serait ce la fameuse 3ème voie ??? En tout cas , nous espérons une issue favorable pour l’avenir de ce Pays , et ce dans la ...Légalité ,et sans violence ."

    Cela me fait penser a cette solution que Vohitra paraphrasant Ratsiraka ,nomme la république égalitaire durable et écologique ,qu’il essaie de vendre a tous les benêts !
    Faut dire que l’accouchement est difficile car ce "projet " est en élaboration depuis 1972 et qu’il n’existe aucun texte sérieux sur ce sujet ! Il prendront quand même le pouvoir ,s’il le peuvent ,sans avoir écris une ligne de cette merveilleuse solution !
    C’est une peu le paradis que l’on aura seulement quand on sera mort dans la culture judéo chrétienne !
    Moi je pensais que les cadres formés dans les pays frères les mèneraient au communisme Chinois ! Ben non apparemment le concept de rééducation de l’élite ,comme le fait actuellement mM Xi en chine ,ne leur plait pas !
    Rééduquer les mrn dans des camps de travail agricoles ,vous n’y pensez pas !
    Donc le Chinois n’a plus la cote actuellement et on revient au modèle Français que l’on connait bien mais les inimitiés reprennent rapidement le dessus ! Que les Français donnent du pognon ,oui ,mais qu’il se mêlent de nos histoires ,non !
    Donc les Français reprennent les méthodes Chinoises pour niquer l’indigène ,bien sur ils n’aiment pas non plus !
    Cette faiblesse chronique est bien la La conséquence de cette politique du mendiant victimaire qu’ils mènent depuis des dizaines d’années ,qui peut prendre au sérieux des gens comme cela ?

    Bon ceci dit pour les autres c’est pareil ,et si on écrit un peu et de toutes les manières on ne respecte pas ses engagements ?WAIT AND SEE !

    • 23 septembre à 13:53 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Momba an’ireto expat’ any sy tany Madagougou ireto,
      ny iray Anticaste anti-dahy mitaraina mafy fa voan’ny aretim-be hono
      ilay faha-roa l’olivier2 mihevi-tena ho ambonin’izay rehetra Gasy
      dia izao no ho lazaiko ary tsy ho voadikan’izay raobao mihitsy akory.

      Mpanavaka izy ireto
      no sady koa mpanao tsinotsinona antsika daholobe !

      Jereo fa matin-kambo ery ry lerony milaza fa taona maro nitrohana harena teto amintsika hono no sady manan-taranaka gasy reny hono.

      Kanefa tsy misy mahafehy izay tenintsika akory na ry lerony na ny kilongany !

      Kanefa raha tany amin-dry bekintana ry lerony fa tsy taty amintsika, dia efa ela mihitsy ry lerony nidedaka nipetsopetsona niteny bekintana izy tenany ireo taranany.

      Dia hita be izao fa fanaovana antsika tsinotsinona fotsiny izao izany.

      Mikemo ho atsatsikin’ny sasany ery amoron-drano ery ry lerony.
      Ka te-hanao aminy eo ary ry lerony ka !

  • 23 septembre à 13:28 | purgatoire (#11152)

    Donc si j’ai bien compris la France prête à Madagascar des sommes d’argents à des taux non négligeables pour que les malgaches fassent construire des téléphériques (dont beaucoup s’interrogent sur l’utilité) par des entreprises françaises (colas et Poma) … c’est quand même bizard non ? … ça va être compliqué de récupérer les téléphériques quand l’état malgache ne pourra plus rembourser ces dettes … un avion à la rigueur mais les téléphériques …. Pour ce qui est de l’intervention de rajo heureusement que les quotidiens malgaches fidèles au Président font les gros titres parce que nous en France et de par le monde d’ailleurs on a pas eu trop de retour … mais bon ISANDRA va encore dire que l’on a des propos injurieux qu’elle sait que tout n’est pas parfait mais que c’est la première fois que l’on a un Président aussi courageux … au fait l’ouverture des frontières c’est pour bientôt ? Et l’OMS son rapport ??

    • 24 septembre à 17:26 | lysnorine (#9752) répond à purgatoire

      « BIZARD » ? PAS DU TOUT ! C’EST « comme d’habitude ».

      Re purgatoire 23 septembre 2021à 13:28

      « Donc si j’ai bien compris la France PRÊTE à Madagascar des sommes d’argents à des TAUX NON NÉGLIGEABLES pour que les malgaches fassent construire des TÉLÉPHÉRIQUES (dont beaucoup s’interrogent sur l’UTILITÉ) par des ENTREPRISES FRANÇAISES (colas et Poma) … c’est quand même bizard non ? . »

      Il n’y a rien de bizarre dans cette démarche – usuelle ! – de la France et de la FrançAfrique vis-à-vis de ses États VASSAUX comme Madagascar.

      Il s’agit en l’espèce de la SUBVENTION – traditionnelle ! – du TRÉSOR français en faveur des entreprises françaises opérant Madagascar et dans ses anciennes colonies d’Afrique de concert avec les exportatrices de biens d’équipement voire de consommation (généralement de PEU D’UTILITÉ) et des services de « consultants », et de « maintenance « , remédiant à l’INSUFFISANCE NOTOIRE en la matière des « experts » locaux.

      Ladite SUBVENTION supportée, en réalité, par l’État d’accueil qui, en dernière analyse donc contracte, un emprunt à des TAUX « USURIERS » auprès de l’État français, aide simplement les entreprises françaises bénéficiaires des marchés publics à encaisser des profits substantiels, quasi permanents. L’ État d’accueil – Madagascar et plus précisément LE PEUPLE MALAGASY – est TOUJOURS GROS PERDANT sur tous les tableaux.

    • 25 septembre à 11:16 | vatomena (#8391) répond à purgatoire

      Lysnorine _Donc rien de changé !La France prete ou donne de l’argent pour des entreprises françaises à Madagascar ,celles qui vont refaire les routes+ le téléphérique. La France n’est plus coloniale mais la décolonisation lui coute de plus en plus chèr . Et si madagascar remboursait ses dettes en reconnaissant la pleine souveraineté de la France ,son créancier ,sur les iles éparses ?

    • 25 septembre à 11:42 | vatomena (#8391) répond à purgatoire

      J’aimerai bien savoir si’ ,quand la France paye et reconstruit des routes à Madagascar on peut parler de pillage colonial.La gens de France devraient admettre que l’Afrique et Madagascar ne sont plus sous sa responsabilité

    • 25 septembre à 17:37 | lysnorine (#9752) répond à purgatoire

      TSOTRA FOTSINY ! « MALI : DEHORS PARIS ! »- MADAGASIKARA : OUST FRANTSA !

      « MALI : DEHORS PARIS ! » hoy ny lohatenin’ny lahatsoratra iray niseho tato amin’ny
      https://parstoday.com/fr/news/africa-i101462-mali_dehors_paris!
      tamin’ny Sep 14, 2021 .

      Efa nasehonay teto ihany : « LES RUSSES AVANCENT EUX AUSSI LEURS PIONS EN AFRIQUE FRANCOPHONE », tao amin’ny
      lysnorine 17 septembre 2021 à 17:36 répond à arsonist,
      https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Madagascar-parmi-les-destinations-a-moindre-risque.html#comment480658 , « Covid-19 : Madagascar parmi les destinations à moindre risque », vendredi 17 septembre 2021.

      « Mais ce qui est le plus redouté, c’est que l’arrivée des Russes dans le pays relance les MOUVEMENTS DE PROTESTATION CONTRE LA PRÉSENCE OCCIDENTALE AU SEIN DE LA POPULATION. Et il est clair que toutes les puissances occidentales réunies ne peuvent rien face à UNE POPULATION QUI NE VEUT PLUS SE TROUVER SOUS LE JOUG DU NÉOCOLONIALISME. »

      Koa TORAK’IZANY koa, raha ny fahasoavana ho an’i Madagasikara sy ny ho aviny no tena banjinina, dia azo indramina tsara io lohateny io hataon’ny sarambaben’ny Malagasy teny faneva :« MADAGASIKARA : OUST FRANTSA ! ».

      Efa ampy dia ampy izay 125 (dimy amby roapolo amby zato) taona nanjakazakany sy nilentehany teto Madagasikara foana izay, anombanana ny VOKA-DRATSY NATERAK’IZANY, INDRINDRA FA ANKEHITRINY, amin’izao vanim-potoana 2021 izao, ka olom-pireneny no mitantana ny Fanjakana eto Madagasikara, tanindrazan’ny Malagasy.

      Ary mba tsy hamilivilian’ny sasany ny hevitr’izany, dia i Frantsa sy ny Frantsay MPANJANATANY, manana LOHAM-PANANDEVO sy MPANAVAKAVAKA VOLON-KODITRA, toetrany raiki tampisaka amin’izany, no tondroina eto amin’ny hoe « OUST ! » fa TSY NY OLON-TSOTRA FRANTSAY amin’ny ankapobeny tsy akory. Tsy mila mitady lavitra akory fa eto amin’ity forum ity IHANYdia efa ahitana miharihary ireo « Frantsay MPANJANATANY, manana LOHAM-PANANDEVO sy MPANAVAKAVAKA VOLON-KODITRA » ireo !

  • 23 septembre à 13:37 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    Effectivement, il existe la voie « lactée »…

    A nous les pâquerettes...à eux les ETOILES.

    Vous avez mis le doigt sur LE concept qui nous intéresse ici :

    « la VICTIMISATION »

  • 23 septembre à 13:48 | purgatoire (#11152)

    Encore une promesse pas tenue :
    Air Austral vous informe : Bonjour, la persistance de la crise epidemique et le maintien des directives gouvernementales obligent notre compagnie a prolonger la suspension de ses vols de et vers Madagascar jusqu’au 31 octobre 2021 inclus. Air Austral est contrainte en consequence d’annuler votre vol Reunion Tananarive qui ne pourra etre opere. Nous regrettons vivement cette situation independante de notre volonte. Nous vous invitons a consulter nos mesures commerciales pour le report ou la mise en avoir de votre voyage sur notre site https://www.air-austral.com/a-propos-dair-austral/actualites.html. Soyez assures que nous restons a votre ecoute.

  • 23 septembre à 14:08 | olivier2 (#9829)

    @ Tsidinika qui ne connait visiblement pas la France

    "L’ État en France ni les particuliers n’offrent de latrines à personne"

    L’état Français offre des logements "manarapenita" aux migrants...l’école et la santé Gratuite..

    D’autres questions ?

     :)

  • 23 septembre à 14:22 | olivier2 (#9829)

    @ Tsisdinika

    L’état français "offre" des bourses scolaires aux Français Binationaux à madagougou, et au pays de Petain..
    Idem au Mali et ailleurs..

    Et parmi lesdits binationaux, il n’y à plus aucun "souchien" si cher à votre ami arsonist..aux cheveux arsonistiens !

    Jules Ferry est en train de se prendre un sacré retour de boomerang dans la che-tron..

    Cessez de vous plaindre Tsisdinika..

    Les enfants et petit enfants de Vohitra et arsonist sont à l’oeuvre au pays de vos pires ennemis..

    ca va mieux ?

     :)

    • 23 septembre à 14:28 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Nofy ratsy isan’andro vaky izao
      no entin’ny akama
      ho an’itony taranaka beribera
      mpiremby harena antanin’olona itony !

  • 23 septembre à 14:27 | Ra-Jao (#282)

    Personnellement, je salue la décision de Rajoelina de rappeler devant les Nations Unies qu’une résolution a déjà été prise a cet égard. Indépendamment de la suite réservée a cette requête et de la capacité de notre pays a mettre en valeur ces îles, s’ils font partie de notre territoire il est logique de revendiquer leurs restitutions.
    Cela n’enlève en rien mes critiques vis a vis de Rajoelina qui n’a pas le sens de la priorité pour relancer notre machine économique.

    • 23 septembre à 14:37 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      ...si elles font partie de notre territoire...

    • 23 septembre à 14:37 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      ...si elles font partie de notre territoire...

  • 23 septembre à 14:30 | DIPLOMAT (#846)

    Rien de nouveau sous le soleil .
    Dans 20 ans ce sera la même litanie pour tenter de se faire remarquer ...
    Bref , il est à NYC donc , le reste ce n’est que pour la figuration.
    En attendant certains navires de pêches avec de véritables usines , pillent littéralement les richesses halieutiques , bien au delà des quotas qui leurs sont cédés, et bien en dehors des zones qui leurs sont attribués.
    Tout ceci au détriment des artisans pêcheurs locaux . Personne pour procéder aux contrôles, ni à faire respecter les accords !
    Ah mais oui, c’est vrai , il s’agit de navires Chinois !
    Eux ne badinent pas et bien que pris la main dans le pot de confiture, savent parfaitement mettre en place un rapport de force, obligeant les gentils toutous à ne pas en faire états devant les instances officielles ou la presse qui compte.

  • 23 septembre à 14:45 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Votre interpellation a le mérite de la cohérence. Et cela ne m’étonne pas de vous !

    Hier c’était « piège en haute mer »..et aujourd’hui nous voilà plus proche de « on se calme et on boit frais à St tropez »..

    Alors, que vous dire ?

    Le premier sentiment qui m’anime est la jalousie !
    Sarah Knafo, est au moins aussi Jolie que …Lalatiana…

    Apres, si vous voulez me faire dire que les « valeurs » véhiculées par Z sont en totale contradiction avec ladite Photo , l’honnêteté intellectuelle me force à vous repondre : OUI

    MAIS.

    Ce qui m’intéresse à titre purement personnel dans le phenomène Z, ce ne sont pas ses contradictions ni ses excès…

    Non.
    C’est son aptitude à FORCER les partis dits « républicains » à enfin prendre en compte des sujets qu’ils considéraient auparavant comme TABOuS, au nom de principes devenus non seulement obsolètes, mais surtout RIDICULES.

    HOP

     :)

    • 23 septembre à 19:35 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2

      On voit le connaisseur qui sommeille en vous d’autant que l’expérience construit et affine le jugement …
      Dans un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, il y avait cette série dont ce titre « Martine à la plage », visiblement aujourd’hui on est passé à « Quasimodo à la plage ! », avec les nouvelles générations, l’impossible devient banal et férocement people !..
      Le combat de ce soir entre un vieux grognard de la V° et un testeroné de la plage promet son pesant de cacahuètes…
      Mais c’est comme pour un spectacle, ce ne sont que les vedettes à …l’américaine !…
      🤡

  • 23 septembre à 15:07 | Albatros (#234)

    Je ne vois pas en quoi, ces iles "INHABITEES" en 1961 (pour ne pas remonter AVANT la colonisation !), seraient plus malgaches que françaises !.

    Et la Crimée, Gibraltar, les Malouines, Ceuta, ..... qu’en pense l’ONU ?.

    Et pourquoi Madagascar, ne réclame pas Mayotte et les Comores ?! (sans parler de la Réunion et des Kerguelen !).

    • 23 septembre à 15:40 | vorona (#8254) répond à Albatros

      Bjr Je dirais même pluss + Pourquoi seraient elles plus malgaches et françaises que mozambiquiennes/portugaises ?? Ce sont les navires portugais faisant la ligne Portugal/Indonésie par le canal bien nommé et mouillants dans les baies sur la côte du Mozambique à partir du XVème qui les avaient cartographié et leur avaient donné des noms bien avant que les pirogues malgaches ou les navires français ne redécouvrent ces ilots !

    • 23 septembre à 19:37 | Mahitsy (#11156) répond à Albatros

      albatros,ka efa ny onu no milaza fa an’i madagasikara ireo nosy ireo ,ka na habiter io na tsy habiter dia alaina satria i madagasikara no tompony ary na tamin’ny 1961 io na tamin’y 400 avant jésus christ dia malagasy izy ireo . fourbes loatra ny frantsay ka no sarahany tamin’ny tanibe izy ireo . Tsy mitaky an’i la réunion mayotte , comores ,australie ,corse ,ile de ré , guadeloupe ,martinique, okaido,taiwan i madagasikara satria tsy an’azy ireo. mazava ve ?

    • 24 septembre à 12:47 | bekily (#9403) répond à Albatros

      hi hi et les iles de Jersey et Guernesey ....en face de Saint Malo ???
      Rajouel ignore les règles internationales...l’histoire du monde que nous vivons.
      Rajouel pour moi ne fantasme même pas :
      ==> LE DJ GESTICULE POUR QUE SES FANS FASSENT : CLAP ! CLAP ! comme dans les boites de nuit !
      C’est sa seule logique , sa raison d’être
      Il aime tant faire "JOLI" ???
      .............................................ou le beau comme mon cabot ....

  • 23 septembre à 15:32 | dupenard (#11227)

    La grande PLEUREUSE a encore frappée, la famine a l’Ile de La Faim est due simplement à la corruption a tous les étages, la plus grosse part étant faite part ceux de la haute, et après ils viennent pleurer , tous des fénéants personne ne sait ce que sait que de travailler.

    • 25 septembre à 11:33 | vatomena (#8391) répond à dupenard

      Mahitsy : 400 ans avant Jesus Christ Madagascar n’était pas habitée. L’habitation a peut etre commencé au 4 ème siècle apres Jésus Christ. Ne cherchez pas de fossiles néanderthaliens .Vous n’en trouverez pas . Madagascar comme les iles éparses était inhabité !

  • 23 septembre à 16:04 | olivier2 (#9829)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawaï

    L’archipel était habité par des peuples polynésiens depuis plusieurs siècles à l’arrivée de l’explorateur britannique James Cook en 1778, qui le baptise Îles Sandwich. Les îles sont unifiées en un royaume vers 1810 par Kamehameha Ier, qui fonde une dynastie qui perdure jusqu’en 1893. Lui succèdent une éphémère République d’Hawaï (1894-1898) et le territoire d’Hawaï, créé lors de l’annexion de l’archipel par les États-Unis.

    il est grand temps pour l’oncle SAM de rétrocéder cette terre ..

    VITE

    LOL

    • 23 septembre à 16:25 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Bokan’ny trosa hono ry lerony nandova ny fanjanahana irony ?
      Any amin’ny Shinoa daholo hono ny vola ko aaah !

      Toa hoe nambanian’ny bekintana hono ry lerony ?
      Iéééé ! Dia nidongy nikoizana sady noesoin’ny namany rehetra tao hono e !

  • 23 septembre à 16:49 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra,
    Mrde la Jirama et airmad qui passeraient sous contrôle Français ,incroyable pour les derniers joyaux décatis du vieux et de l’Arema !
    Seul question pour airmad ,Macron donnera t-il le dossier a Air France ou à Air Austral !
    Dans les deux cas la fête du slip est finie pour tous les vils profiteurs (comme toi) !
    Pour la Jirama faudra faire venir des Karcher puissants pour nettoyer la Maison !
    Dans les deux cas et notamment AIRMAD ,la moitié du personnel perdra son emploi (salauds de Francais) !
    Mais avant cela mériterait bien une vraie guerre avec le DJ ,non ?
    Faudra peut être que l’armée Francais protège Ivato ,ne t’inquiètes pas pour les plans des installations ,ils les ont déja !

    • 23 septembre à 17:02 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Bouuuhouuu - Argh - Bouuuhouuu !
      Angamba ny Shinoa no ahavaha ny olana !
      Snif - Snif !

    • 23 septembre à 17:16 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Na dia handany andro aza dia tsy misy hiady hevitra amin olona efa tsy tompon ny tenany intsony toy itony !

      Tsy mahaliana ny vazaha gaigy e !

  • 23 septembre à 17:13 | ANTICASTE (#10704)

    Arsonist,
    Tu penses que ce genre d’onomatopées sont susceptibles de convaincre qui que ce soit a tes arguments ?
    Perso j’y vois un gros KHON qui n’a aucun argument valable a objecter aux miens !
    Si certains trouvent ton attitude adéquate ou intelligente ,ils peuvent aussi consulter mon ami le médecin Al Sheimer

    • 23 septembre à 17:34 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Vohitra,
      Ah bon ,ca y est vous avez compris que s’il n’y a pas de repreneur ,bye bye airmad !
      Bien sur je ne berce pas d’illusions ,c’est pas si simple que cela ,vous allez tenter les coups tordus comme d’habitude !
      Tu sais une compagnie aérienne tu peu aussi la délocaliser s’il le faut !
      Si les Français sont sur le coup ,je suis sur qu’ils ont pensé a ce genre de solutions ,non ?
      les Français ont beaucoup appris des méthodes Chinoises ces dernières années ,ils n’y vont plus la fleur au fusil !
      Et le début de la révolution contre Rajoel ,c’est pour demain ?

    • 23 septembre à 18:54 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Ouiiiiin ! Ouiiiiin ! Ouiiiiin !

      Fiiiraaahalahiiiana Shinoa sy Madagougouesque hono !

      Ouuuiinn ! Ouuuiinn ! Ouuuiinn !

  • 23 septembre à 17:52 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    il faut savoir raison garder

    Vohitra DIT :

    « L’économie française est basée sur l’arnaque et le pillage de richesses dans les pays anciennes colonies ».

    Sachant, que Vohitra est le maitre a penser de Lysnorine et Arsonist..et de pas mal d’autres...

    A Quoi bon perdre votre temps à débattre ?

    il n’y à RIEN à débattre..

    Ces gens sont des ennemis héréditaires de la France, comme Tsisdininka..et tous les konnards qui cherchent à broder "autour"..

    Amitié franco malagasy ?..

    LOOOOLL

    • 23 septembre à 18:52 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Firahalahiana Shinoa sy Gasy !!!

  • 23 septembre à 17:57 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra,
    Et pourquoi vous faites pas appel a Arsonist pour redresser Airmad et la Jirama !
    C’est sur il s’est essayé dans le tourisme ,mais ces idées de barbecue sur la plage de nosy be c’est pas le top !
    Sérieusement faudrait évoluer de la cafetière dans ce pays ,non ?

    • 23 septembre à 18:56 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Ouuuiinn ! Ouiiiiin ! Ouuuiinn !
      Ny Shinoa indray hono reeee !
      Ouuuiinn !

  • 23 septembre à 18:17 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra,
    Et pourquoi vous faites pas appel a Arsonist pour redresser Airmad et la Jirama !
    C’est sur il s’est essayé dans le tourisme ,mais ces idées de barbecue sur la plage de nosy be c’est pas le top !
    Sérieusement faudrait évoluer de la cafetière dans ce pays ,non ?

  • 23 septembre à 18:46 | Vohitra (#7654)

    Devoir de mémoire…

    DISCOURS DE JULES FERRY LE 28 JUILLET 1885, À LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS.

    "Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. (…) Elles ont un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures (…).

    Ces devoirs ont été souvent méconnus dans l’histoire des siècles précédents, et certainement, quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l’esclavage dans l’Amérique centrale, ils n’accomplissaient pas leur devoir d’hommes de race supérieure.

    Mais, de nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, avec grandeur et honnêteté, de ce devoir supérieur de civilisation".

    Un discours de vazaha mpaka fo ou vazaha mpaka lela finalement ?

    • 23 septembre à 19:02 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      # Vohitra

      Aza valiana akory ireto roa lahy mihambo ho Vazaha eto ireto !

      Fa avelao hanaovako azy izaho samirery !

      Tsy koaha mihitsy !

    • 23 septembre à 23:37 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Le jules Ferry , il voulait comme les gauchistes d’aujourd"hui sauver le monde.Il entendait convertir l’Afrique à une société plus évoluéé ,plus instruite ,plus civilisé à son sens .Il voulait faire de l’Afrique un monde semblable à l’Europe .Il croyait que c’était un des devoirs de la France.Quelle prétention ! a t il réussi ou échoué ?

  • 23 septembre à 18:46 | Jipo (#4988)

    ça fait jaser des que la droite pète la gauche s’ enrhume et c ‘est l’ affollaze dans la basse cour ...
    https://rumble.com/vmqson-france-qui-se-cache-derrire-le-financement-de-zemmour-.html
    Zemour facho haro sur zemour qui tape la pige à Lepen 🤣 tous ensembles tous ensembles tous ensembles la meluche ôh secours !!!

  • 23 septembre à 19:34 | Jacques (#434)

    J’imagine son impatience quant à l’attente de son tour pour pérorer et lorsque ce tour était enfin arrivé, c’était -comme d’habitude- la lecture d’un texte préparé, nul doute, par un gus de son entourage, "expert" en la matière. Je l’ai écouté hier et à l’entendre, tout était réglé comme papier à musique, sauf que certains petits curieux sont allés jusqu’à intercepter le texte et constater qu’il est truffé d’une cinquantaine fautes d’orthographe et de grammaire. Je ne suis en rien responsable de cette découverte :

    https://www.actutana.com/depeche/cest-une-blague-ces-53-fautes-dans-le-discours-aux-nations-unies/

    Tsetratsetra tsy haritra, dixit Shalom.

  • 23 septembre à 19:50 | Vohitra (#7654)

    Lettre d’un africain à Emmanuel Macron : il est temps de libérer l’Afrique !
    Par
    Paul Essonne -juin 16, 2021

    Le Président français Emmanuel Macron a déclaré récemment au cours d’une intervention « Souhaitent-ils notre présence ? Ont-ils besoin de nous ? Je veux des réponses claires et assumées sur ces questions. » Ne dit-on pas que tous les peuples ont le droit de choisir la forme de gouvernement sous laquelle ils entendent vivre. Les Africains souhaitent évoluer progressivement vers la capacité à s’administrer eux-mêmes.

    « Le Président français demande à nos Chefs d’Etat francophones de fermer leurs bouches, parce que selon lui nous cultivons un sentiment anti français. Vous savez très bien que c’est faux.

    Monsieur le Président Macron, il n’y a pas de sentiment anti français ici. Ce que vous appelez sentiment anti français en réalité c’est un ras-le bol, c’est une révolte, c’est un refus de la mainmise de l’Etat français sur nos autorités et par ricochet sur nos économies, sur nos peuples, c’est ce que nous refusons.

    Les relations incestueuses entre l’Etat français et les Etats africains, c’est ce que nous refusons. Les relations de connivence entre l’Etat français et les Etats africains, c’est ce que nous refusons parce que simplement ces relations étouffent la démocratie, ces relations étouffent le respect des droits de l’Homme, ces relations étouffent la possibilité que nous avoir de demander des comptes à nos dirigeants, ces relations étouffent l’expression plurielle chez nous.

    Monsieur le Président, c’est ce qui nous révolte. On n’a le sentiment que vous êtes complices de NOS Chefs d’Etat pour nous brimer, on n’a le sentiment que les droits de l’Homme que vous faites respecté en France, les libertés individuelles que vous faites respectés en France, la déclaration universelle des droits de l’Homme déclarés par vos ancêtres en France, Monsieur le Président on n’a l’impression que vous considérez que nous en Afrique on n’a pas le droit à cela, que nous en Afrique on n’est pas digne de cela, que nous en Afrique on n’est pas suffisamment humain pour avoir les droits humains.

    • 23 septembre à 19:52 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      C’est ce qui révolte cette jeunesse-là. La conséquence, vous voyez chaque jour de nombreux jeunes essayant d’aller là où les droits sont respectés, là où les libertés sont respectées, là où on n’a le sentiment qu’ils sont des hommes. C’est ce qu’il faut changer, Monsieur le Président. Vous pouvez parler mille fois à NOS Chefs d’Etat, vous pouvez leur donner des instructions mille fois, ça ne changera rien dans la tête des populations africaines ici, dans l’esprit des populations africaines ici.

      L’idée est que nous voulons redevenir des hommes libres. Nos ancêtres ont été vendus comme des marchandises par vos ancêtres pendant des siècles. Nous fermons les yeux là-dessus. Nos parents ont été gouverné par la décision de vos ancêtres de s’accaparer nos territoires et nos matières premières, de prendre possession de nous.

      Vos prédécesseurs ont considéré que nos Chefs d’Etat devraient être juste des délégués pour eux pour nous maintenir ici. Ce que la nouvelle génération veut, ce que nous voulons c’est l’auto détermination, que nos Chefs d’Etat NOUS rendent compte ici, qu’ils ne soient pas obligé d’aller VOUS rendre compte pour se donner une légitimité.

    • 23 septembre à 19:54 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Monsieur le Président, tant que ça durera comme ça, les gens ici auront le sentiment que l’Etat français est complice de leur brimade, de leur pauvreté, de leur chômage. C’est ce que nous voulons changer. Le désir de liberté est en chacun de nous. Nous voulons la liberté de faire ce qui est bien pour nous. »

      En effet, être acteur de sa vie, c’est exercer le droit propre à chaque être humain de gouverner sa vie sans influence externe indue et à la juste mesure de ses capacités. Que les Africains s’approprient ce message sans animosité, sans bestialité mais avec fermeté, conviction parce que c’est l’Afrique de demain qui se joue là…

    • 23 septembre à 22:26 | Albatros (#234) répond à Vohitra

      Bonsoir Vohitra !.

      Voulez-vous dire que c’est Macron qui a nommé :

      la "française" Sophie Ratsiraka comme Ministre de l’Artisanat malgache ?.
      le "français" Patrick Rajoelina comme Ministre des Affaires Etrangères malgache ?.
      le "français" Andry Rajoelina comme Président de la République malgache ?.

      Je crois qu’il est surtout temps que certains arrêtent de "manger à tous les râteliers" !.
      Exemple : Feu Bouteflika (pour prendre un exemple non malgache !), qui crachait sur la France colonialiste mais qui ait venu se faire soigner au Val de Grace après son AVC !.

    • 23 septembre à 22:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Albatros,

      Non, Jean Marc Chataigner n est pas francais, je me suis trompe...

      Sarkozy non plus, je me suis trompe...

      Ce n etait pas en France qu il avait prepare et presente son velirano, je me suis encore trompe...

      Le MAE n est pas un ancien fonctionnaire francais, et il parle couramment le Malagasy, je me suis trompe...

      Non, l Albatros n est pas francais aussi, je me suis encore trompe...

    • 23 septembre à 23:27 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Par référendum ,il n’a jamais été demandé au peuple français s’il était favorable à l’aide budgétaire que son gouvernement déverse chaque année sur les anciennes colonies .Il s’agit de milliards d’euros chaque année sans que cela apporte un grand bien aux populations concernéEs.Le fardeau africain pèse encore sur le budget des français. Il s’est meme aggravé puisque le pays de France prend en charge plus de 300 000 migrants chaque année. Autrefois la Colonie achetait à la France.C’était bon pour le Commerce français mais aujourd’hui le bel argent français s’en va pour acheter du matériel chinois ou japonais. On peut estimer que le français est dans un marché de dupes.

  • 23 septembre à 21:53 | vatomena (#8391)

    nb ; Les négriers blanccs n’ont pas vendus des esclaves africains
    La vérité est qu’ils les ont ’’REVENDUS ’’Ces malheureux avaient déjà vendus une première fois par les roitelets africains de la cote. Le roi du Dahomey en vendait 9 000 par an

    • 24 septembre à 21:33 | Mahitsy (#11156) répond à vatomena

      marina ve ry pierrouzzy ? nefa ange tena miambo mihitsy ny frantsay hoe mpivarotra olona an ! Efa mba nandeha tany bordeaux ihany aho fa ny trano be ao ,be no tena mampiseho ny harenany tamin’ny fivarotana andevo an !
      Mbola kely ve izany ny harena azon’ny bordelais tamin’ny fivarotana andevo ohatra noho ny azon’ny mpanjakan’ny dahomey ?
      Taranaboanjo Foto......

  • 23 septembre à 22:02 | Albatros (#234)

    @ Lé Kopé (post de 11:30).

    Bonsoir Lé Kopé.
    Encore une fois pour quelle raison Les Iles Eparses seraient-elles, plus malgaches que françaises ?!.
    Par contre je suis d’accord avec vous sur les "priorités" qui devraient être celles du pouvoir actuel.

    @ Isambilo (post de 12:37).

    Bonsoir Isambilo.
    Vous avez tout à fait raison (notamment en ce qui concerne le "casage" des inutiles !) sur les décisions prises par l’Assemblée Générale des Nations Unies !. C’est pour les raisons que vous évoquez que tous les "territoires revendiqués" resteront revendiqués pendant encore de très nombreuses années. Du moins de manière "pacifique" et/ou "diplomatique" !.

    @ Kartell (post de 12:43).

    Bonsoir Kartell.
    Entièrement d’accord avec votre 1er paragraphe sur l’ "autosatisfaction" !.

    @ Vorona (post de 15:40).

    Bonsoir Vorona.
    Effectivement les portugais et les espagnols seraient en droit de revendiquer également ces iles.
    Ce serait amusant de suivre ces nouveaux débats à l’ONU !.

    @ Mahitsy (post de 19:37).

    Bonsoir Mahitsy.
    Sauf erreur de ma part, l’ONU n’est pas un "agent immobilier" ni encore moins un "notaire" qui distribue des "titres de propriété" !.
    Dans le cas contraire il faudrait que l’ONU revoit, d’urgence, le tracé de beaucoup de frontières. Notamment en Afrique !.

    • 23 septembre à 23:36 | Mahitsy (#11156) répond à Albatros

      Izany hoe mba tsy hamerenana ny nosy izay an’ny malagasy ve dia tenenina koa ny firenena mikambana hijery indray ny sisintany any afrika aloha ? na any amin’ny hafa ? Ianareo frantsay anie efa fantatatra ny lohanareo e !! fa io dia efa voarakitra ka na ho ela io na ho haingana dia tsy maintsy miverina ary tokony ho takiana izy dieny izao ary tokony hijery firenena ao amin’ny conseil de sécutité i madagasikara hiaraka aminy, ary isaky ny misy fihaonana iraisampirenena dia tokony hotenenina foana io ,na firenena mikambana io ,na firaisambe afrikanina io , eny fa na io frakofonia tsy misy ilana azy io aza.... fa maninona i frantsa no zatra manao barofo e ?"donneur de leçon" nefa tsy menatra akory mibodo ny tanin’olona, be vava ery "crimée" e ! "Donbass e" alohan’ny hanondrona firenena hafa dia jereo ny ataon’ny taninareo.

  • 24 septembre à 00:08 | luczanatan (#321)

    Un peu tard, mais là je pense que le Président Malgache est très fort :
    Ça met la pression, c’est du poil à gratter.
    Tout cela avec la bénédiction de l’ONU. Donc il joue sur du velours le Président ! Car sa plainte légitimée par cette institution (méprisée par beaucoup dont moi), il l’espère, et le sait bien n’aura pas de fin rapide.
    Donc s’octroyant un statut interne de patriote il énerve les diplomates français, mais pas trop, car il continue de tendre sa main au nom de son pays victime et mendiant en même temps, ( tout en sachant que son donateur s’y retrouve).
    Les Îles Éparses ne sont qu’une carte du jeu de poker mendiant, qu’il faut sortir manière de titiller, mais pas trop souvent quand même car si l’on sait qui on perd comme voisin, comme camarade de banquet et comme banquier, on ne sait pas qui on gagnera comme prêteur décomplexé. Il y a des prêteurs qui font payer très cher les défauts de paiement de la dette que la France , elle, efface joyeusement..
    Veloma

    • 25 septembre à 01:00 | Mahitsy (#11156) répond à luczanatan

      liokaenfandelatera, marina ve izany ? ka raha karatra fotsiny ny nosinay bodoinareo hoy ianao, ny sasany aminareo moa milaza fa caillou , tsy maninona re tompoko fa dia avereno aminay ny karatray na ny vatonay e ! sitrany raha karatra hanaovanay rami ary raha vatokely hanaovanay tsobato.
      godibay mai freindssss ! ôrevoara mônamy

  • 24 septembre à 09:21 | lysnorine (#9752)

    FAMPAHATSIAHIVANA NY TOKONY HANAJANONANA NY FITARIAVANA IO RESAKA « ÎLES ÉPARSES » IO.

    1. Avy tao amin’ny « Les îles éparses à peine évoquées, les Malagasy n’osent pas insister », jeudi 29 juin 2017, https://www.madagascar-tribune.com/Les-iles-eparses-a-peine-evoquees,23087.html#comment342487

    – lanja 29 juin 2017 à 12:03

    « SADY MAMPALAHELO NO MAMPIHOMEHY ITY RESAKA NOSY EPARSA ITY , TAIZA NY TOERANA NIAFENAN NY MPITARITOLONA ORANGE T@ NANONGANANA FITONDRANA TETO... »

    – lysnorine 3 juillet 2017 à 08:19

    @ Behantra-2 juillet à 10:54
    « Mais pourquoi personne ne pose la question de savoir POURQUOI La France tient tellement à ce que ces ’ilots’ restent ’français’ ??? »

    « Somary naha-gaga kely anay io fanontaniana io satria nampoizinay fa TSY ANKAROMIAFINA NY MOMBA NY FISIANA SOLITANY MIANGONA AO AMBANIN’NY ANDILAN-DRANOMASIN’I MOZAMBIKA. Ankoatr’izany moa dia ny « GUANO-PHOSPHATES » - zezika taim-biby sy fatim-bibin-dranomasina no tena nampalaza an’ i Juan de Nova.

    « Ny hisazoka, izany hoe ny HANGALATRA io SOLITANY FANANAN’I MADAGASIKARA io araka ny lalàna iraisam-pirenena no antony anaovan’i Frantsa bodongerona ny nosy JUAN DE NOVA sy ny namany. Antitranterinay tsara, ohatra, fa FANANAN’NY MALAGASY HATRIZAY HATRIZAY NY NOSY JUAN DE NOVA, ka anisan’ireo « Nosy miankina amin’i Madagasikara » voalazan’ilay lalàna JADONA frantsay tamin’ny 6 Aôgositra 1896....

    Rohy vitsivitsy momba izany :

    1˚ « France awards permits in Mozambique Channel », Feb. 2, 2009
    https://www.ogj.com/exploration-development/article/17222067/france-awards-permits-in-mozambique-channel

    2°-« :Assessment of Undiscovered Oil and Gas Resources of the MORONDAVA Province, East Africa (2016)
    https://pubs.usgs.gov/dds/dds-069/dds-069-gg/REPORTS/69_GG_CH_11.pdf

    3° « WESSEX EXPLORATION : East Africa gas boom attracts potential partners for Juan de Nova » 31 May 2012
    https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/36478/wessex-exploration-east-africa-gas-boom-attracts-potential-partners-for-juan-de-nova-43603.html

    4.. Madagascar : Wessex Completes Reprocessing of Juan de Nova Seismic Dataset
    May 31, 2012
    https://www.offshore-energy.biz/madagascar-wessex-completes-reprocessing-of-juan-de-nova-seismic-dataset/

    « Ny naha-fananan’ny Malagasy ny nosy Juan de Nova sy ny niankinany tamin’i Madagasikara dia NOHAMARININ’NY TATITRA iray ho an’ny governemanta jeneraly teto Madagasikara TAMIN’NY TAONA 1902 .

    « Le lieutenant de la légion étrangère Danzel d’Aumont [ tsy « nationaliste » Malagasy izany !] a adressé au Gouvernement Général un rapport sur l’île Juan de Nova, qu’il a récemment visitée, dont nous extrayons les renseignements ci-dessous :

    « .Lorsque M. le capitaine de vaisseau Le Do visita l’île Juan-de-Nova, en 1898, celle-ci était HABITÉE pendant 6 à 8 mois de l’année par des pêcheurs de tortues, SUJETS DU ROI ALIDY, de MAINTIRANO,. Ils venaient, par boutres, dans le courant de juillet, au nombre d’une trentaine environ, y compris les femmes et les enfants.

    « Les produits de la pêche étaient vendus aux marchands arabes d’Ambanoro (Nosi-Be).
    « Un de nos compatriotes s’est, depuis cette époque, rendu LOCATAIRE de l’île pour une durée de 20 ans. »
    [« L’île Juan-de-Nova », Colonie de Madagascar et Dépendances, Bulletin économique 1er trimestre 1902, p. 385].
    (Hotohizana)

    • 24 septembre à 09:28 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      FAMPAHATSIAHIVANA NY TOKONY HANAJANONANA NY FITARIAVANA IO RESAKA « ÎLES ÉPARSES » IO.

      (Tohiny1 )
      2. Avy tao amin’ny« Iles Eparses-700 kilos de poissons saisis sur des bateaux de pêche malgaches »
      samedi 15 septembre 2018
      https://www.madagascar-tribune.com/700-kilos-de-poissons-saisis-sur,24241.html#comment379188

      lysnorine 17 septembre 2018 à 10:04 répond à lysnorine :

      « Raha izahay aloha no teo amin’ny toeran’Ingahy prezidà na ny solombavam-bahoaka na mpanao pôlitika, sy ny KANDIDÀ ho Filohan’ny Repoblika, dia RAVANA DAHOLO daholo fotsiny ny fifandraisana rehetra amin’i Frantsa misy ankehitriny, indrindra ny fifanekena REHETRA nataotaon’ ny « Andriny faha-dimy » teo amin’ny fitondrana teto Madagasikara (tahaka an’ Itpkl. Francisque Ravony na Itpkl. Jacques Sylla, na ny jeneraly Marcel Ranjeva, sns., sns.). ka akana lesona ny nataon’i Kagame prezidàn’i Rwanda :

      « 1) Fanatevenana ny fampiasana ny TENIN-DRAZAN’ny Malagasy amin’ny FAMPIANARANA REHETRA, ny fanaovana RAHARAHAM-PANJAKANA, ny RAHARAHAM-PITSARANA, sns..

      « 2) Fialan’i Madagasikara amin’ ny fikambanana tahaka ny OIF sy ny COI fa toerana MPITAZANA (observateur) fotsiny, RAHA ILAINA, no hifandraisany amin’izy ireo. Ary tsy ireo ihany kosa aloha no tokony handraisana izany fepetra izay fa ny fikambanana tahaka ny SADEC, mbany Organisation Mondiale du Commerce, sy ny karazany — TSY TAMBO ISAINA — izay MANAGADRA ankitsirano izao ny mpikambana ao anatiny MAROFY tahaka an’i Madagasikara.

      « 3) Ny fanakatonana ny sehatra tahaka ny « Centre Albert Camus », « Alliance française » , « CITE », sns., sns.

      « 4) Ny famerana ny fahazoan’ny Frantsay sy ny orinasany hiditra, hiasa, hivarotra, hipetraka eto Madagasikara. Momba ny olon-tsotra aloha dia tsy ny Frantsay irery ihany no hiharàn’ny fameperana fa ny olon-kafa firenena rehetra na avy aiza na avy aiza no fiaviany. Izany hoe foanana tanteraka ity fanomezana azy visa eny amin’ny toerana hidirany. Tsy maintsy MANANA VISA DAHOLO ny olon-kafa firenena mialohan’ny fahazoany miditra eto Madagasikara. ... Ilaina anitranterina eto momba ity fahalalahan’ny fidirana olon-kafa firenena amin’tanin’ny Fanjakana iray fa ny mpitondra fanjakana Afrikanina sy Malagasy no ONDRANONDRANA amin’ny fanantenana fa ilaina ny hahabetsaka NY VAHINY TONGA HIZAHA TANY MBA HAMPANDROSO NY EKÔNÔMIA. »

      (Hofaranana)

    • 24 septembre à 09:36 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (Tohiny 2 sady farany)
      FAMPAHATSIAHIVANA NY TOKONY HANAJANONANA NY FITARIAVANA IO RESAKA « ÎLES ÉPARSES » IO.

      3. Avy tamin’ny « Coup de force de la France, Air Madagascar interdite de vol »
      lundi 28 septembre 2020
      https://www.madagascar-tribune.com/Coup-de-force-de-la-France-Air-Madagascar-interdite-de-vol.html

      – lysnorine 28 septembre 2020 à 20:36 répond à Besorongola ^
      Re : Besorongola 28 septembre à 11:47
      « On verra la capacité de Rajoelina dans une négociation de haut niveau ! Va t il céder devant maman ou d’enteter par fierté ! ».

      « Devant les propos PLUS QU’ INSOLENTS ET MÉPRISANTS de l’ancienne AMBASSADRICE de France envers la MAIRESSE D’ANTANANARIVO d’alors et du PRÉSIDENT Macron, ces derniers temps, le président et les dirigeants Malagasy auraient SIMPLEMENT dû faire ce que les dirigeants des États qui se respectent et RESPECTENT LEUR PEUPLE font :

      « ROMPRE LES RELATIONS AVEC LA FRANCE ou du moins GELER TOTALEMENT LES RELATIONS DE MADAGASCAR AVEC LA FRANCE.

      4. Avy tamin’ny « Bavure militaire à Amparafaravola-Le ministère de la Défense indique l’ouverture d’une enquête » mercredi 30 décembre 2020
      lysnorine 31 décembre 2020 à 09:51 répond à Rainingory

      « Fa ny rarìna eto mba hilentika lalina ao an-tsain’ny tompon-tany Malagasy dia tsotra, ary efa narosonay teto ihany : :

      « Raha tsy RAVÀNA TANTERAKA ny fifandraisana misy ankehitriny amin’i Frantsa – indrindrindra moa manoaloana ny fibodoany ny « ÎLES ÉPARSES » sy ny FANALIKANY ny Vahoaka Malagasy ny amin’io raharaha io – dia, na rahoviana na rahoviana, TSY HANJARY izany fihetseham-bahoaka izany mikatsaka ny FANAFAHANA azy amin’ny JADON’ny fanjakana sy ny fanaovany azy sika ny kely, ka mangeja azy ao anatin’ny fahoriana sy ny fahantrana ary ny TSY FANDROSOANA tsy misy farany ! Hanaiky foana an’izany ve izy ? Tsy hay no mamaly izany fanontaniana izany.

      « Fa izao aloha no azo amintinana ny VOATOATIN’ NY PÔLITIKA VAOVAO MIFANANDRIFY AMIN’IZANY TARIGETRA IZANY :

      « – Foanana daholo izay fifaneken’ny Fanjakana Malagasy amin’ny Fanjakana Frantsay rehetra ary ahena ny isan’ny « consulats Frantsay eto Madagasikara ;

      « – Tsy mahazo alàlana intsony hivoha eto Madagasikara ny Lycées français rehetra misy amin’izao fotoana izao , ny « Centres Albert Camus », sy ny « Alliances Françaises rehetra, ary ny CITE sy ny « antennes »-ny rehetra. ;

      « – Miala amin’ny COI (Commission de l’Océan Indien) sy ny OIF (Orgaisation Internationale de la Francophonie) i Madagasikara ;

      « – TSY ATONTA ANY FRANTSA INTSONY NY VOLA MALAGASY (ny Ariary malagasy MGA) ;

      « – Tsy MAINTSY MANANA VISA izy olon-kafa firenena mikasa hivahiny eto Madagasikara. MIALOHAN’ny handehanany mankaty. Izany hoe, FOANANA ilay fanomezana azy « visas » eny amin’ny serananana hidirany eto. Tsy mampaninona velively raha mihena noho izany ny isany ny mpizaha tany fa tsy NY FIZAHAN-TANY velivelively akory no hanaisotra ny sarambaben’ny Vahoaka Malagasy MITRONGO VAO HOMANA amin’ny FAHORIANA MANGIDY mamely azy fa ny FAMPIVELARANA ny FAMOKARANA na ny « DEVELOPPEMENT de la PRODUCTION » irery ihany ;

      « – Ampandoavina ISAN-TAONA karazan’ny nantsoina hoe « VIDIN’AINA » faha-Fanjakana Malagasy fahizay IZAY OLON-KAFA FIRENENA rehetra tsy misy ankanavaka sari-monina eto Madagasikra, ka LELA VOLA VAHINY no handoavany azy.

  • 24 septembre à 12:22 | rawera (#10329)

    Salama namako ô !
    Ianareo kosa aloha aza dia miiba (négatif, zany ry lery a) be toy zany foana e !
    Io anie toy ny tamin’ny andron-dRavalo ihany e : tsy tia aho hoe tsy tia kanefa misitraka ihany (ilay fanamboaran-dalana io).
    Sanatria tsy miaro fa kosany NILAINA NY MITENY fanehoana fasahiana izany, eny na dia mety tsy hahitam-bokatra aza. Hanao resy tsy miady ve ????
    Fa ny tena tsara aloha amiany dia tokony tamin’ny fihaonana tamin’i Macron no nanao "deal" e. Nefa asa ! Ny tenaya moa dia olontsotra tsy mba manao politika (izay manalika).
    Rano raraka iny, samia mitanty ny vokany, na tsara io na ratsy io !
    Courage ry akama a

    • 24 septembre à 18:33 | Mahitsy (#11156) répond à rawera

      ô r’angahy ty a ! i dj ve no hanao deal amin’i macron , i dj no asaina miresaka irery amin’i macron dia hisy fifanarahana rehefa avy eo ? tsy ho zava-doza ? Vassal-n’i frantsay i dj sady tsy mahay n’inon’ninona sady ts’isy "culture" ,ts’isy fahendrena, dondrona ,f’angah kilalaky aza izy ty

  • 24 septembre à 13:37 | PERICLES (#10337)

    Les Iles Eparses ? Foutaises !
    Quelle obsession que cette tentative de diversion. Elle revient régulièrement dans l’actualité des politiciens malgaches en mal de popularité et d’actions tangibles. Destinée à flatter un orgueil national et mettre en exergue un vilain bouc-émissaire. Madagascar se débat avec ses démons éternels... c’est de la faute des Iles Eparses, cette Terre Promise qui sauverait enfin le pays de sa misère.
    Quel est le sens de chercher à faire main basse ces bouts de cailloux quasi inhabités (mais réserves naturelles préservées, pas comme les forêts pillées et brûlées de Madagascar...) quand on est incapable d’assurer la sécurité sur son propre sol (cf. les dernières manifestations des dahalos dans le sud), de nourir sa population (cf. l’article dans ce même numéro sur la malnutrition des enfants), de développer le pays avec des infrastructures routières dignes de ce nom (ou au moins dignes de ce qu’elles étaient en 1960...). Et je m’arrête là dans l’énumération qui serait vite interminable.
    Le langage diplomatique courtois qui convient entre nations et chefs d’Etat a conduit lors de la dernière visite du président à Paris à une prodigieuse conclusion : on va se causer... une commission... formidable. Et si maintenant si on passait à quelque chose de sérieux ?

    • 24 septembre à 18:28 | Mahitsy (#11156) répond à PERICLES

      Pericles , ka maninona no bodoinareo ilay vatokely e zara fa vato ange e ! ianareo ity faha 7 tany matanjaka indrindra ! sady tsy misy mipetraka afatsy vitsika, avereno moa r’angahy a mba teneno ny mpitondranareo hoe avereno amin’ny malagasy ilay nosy izay misy vatokely fotsiny fa mmba hanaovan’ny zanakay malagasy tsobato a !
      vatokely fa sao de bé valera aza ? "le caillou" koa mantsy ny filazanareo ny "nouvelle calédonie" kay nisy NICKEL soa fa hitan’ny tompontany kanak. Ataovy ao antsainao koa fa tsy i dj irery akory no malagasy fa izahaykoa izy ary izahay tsy mpanohana azy ary koa mitaky ny anay.
      tsy hitako mihitsy no hitazoman’i frantsa ilay vatokely ,avereno e ! lohana frantsay ve moa.

  • 24 septembre à 22:04 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Le Président appel les entreprises Française pour gérez l’économie de Madagascar et d’un autre côté il réclame la gestion des Iles Eparses , il y a contradiction je penses ....

    - NB : Le peuple Malagasy s’en fiche de ces iles , on veut le développement de Madagasikara en priorité ( Le peuple Malagasy veut : la fin du kéré dans le SUD - la fin des délestages - la propreté du Pays )

    • 24 septembre à 23:06 | Mahitsy (#11156) répond à kunto

      ny dondrona dia dondrona eny foana. ary aza miteny amin’ny anaran’ny malagasy r’angahy rehefa tsy olona nofidiana fa mandreraka be a ! tena donto

    • 24 septembre à 23:07 | Mahitsy (#11156) répond à kunto

      ny dondrona dia dondrona eny foana. ary aza miteny amin’ny anaran’ny malagasy r’angahy rehefa tsy olona nofidiana fa mandreraka be a ! tena donto

  • 25 septembre à 09:59 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    2 thèmes,

    1-er thème)

    Analyse et commentaires sur le Compte rendu du passage de SAR DJ Lapin Crétin à la tribune du "Machin" (formule ironique du Grand Charles pour désigner l’ ONU), vu par Actutana :

    https://www.actutana.com/andry-rajoelina-voyons-voir-le-reporting-des-nations-unis/

    Depuis le coup d’ État du Lapin Crétin de 2009, la dette de l’État madagougouesque a augmentée de manière continuelle, le différentiel de cette dette entre 2020 et 2009 est de 2,878 milliards d’ € :

    https://fr.countryeconomy.com/gouvernement/dette/madagascar

    2nd thème)

    Sachant que dans la vie, seul le résultat compte et que chacun est le responsable de son destin s’il se croit être un adulte, et ce malgré les embûches et difficultés de l’existence, les croches pieds d’autrui qui cherche chez vous ses propres intérêts, ....

    ** Ma question est, l’ entité "Nation Malagasy" est-elle constituée d’un peuple ET d’un pouvoir suffisamment volontaire uni ET combatif, pour se concentrer à la réussite de la promotion de ses propres Intérêts Vitaux, pour faire en sorte que l’échec ne soit pas une option acceptable, afin de rechercher des excuses.
    La réussite que je qualifie comme étant :

    - avoir une production agricole nationale autosuffisante pour éradiquer la malnutrition,le Kere, la famine,

    - faire et entretenir des infrastructures de communication, d’échanges (routes, télécommunications ....)

    - donner une éducation de qualité à sa jeunesse,

    - ...etc... etc...

    Cette réussite doit être d’abord à réaliser chez soi, In Utero sur la Grande Terre :

    Avant d’ éparpiller sa volonté à les rechercher ailleurs et au lieu de fantasmer comme pour :

    - la possession des Îles Éparses, que ce soit légitime ou non, pour moi c’est selon l’appréciation de tout un chacun.
    Et il faut en finir avec ces discussions ad nauseam improductives (à vous de spéculer sur la position de YaR sur la question si celà vous chante)

    - faire un téléphérique à Tana

    - avoir réaliser un Colisée, de gallodromes, d’un stade à 77 millions d’ US$,

    - d’autres conneries inutiles ...

    - vivre dans une économie "contemplative" tournée vers une présumée gloire du passé, à contrario d’une économie active de production tournée vers l’avenir, en Réfléchissant et en Travaillant, non pour le Tanindrazana mais pour le Tanindzanaka,

    "Nous n’ héritons pas la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants" dixit Antoine de Saint-Exupéry, à méditer.

    Bref, le Malagasy (En tant que Nation ou individu lambda, chacun dans son propre registre) a t-il suffisamment du discernement pour faire le distinguo entre le prioritaire, l’ urgent, l’ important et l’accessoire, dans sa vie quotidienne et sur le long terme aux fins d’ agir en conséquence ?

    **Fin de la question

    Pour celà, il lui faut un esprit combatif à cette Nation Malagasy, car toutes les autres Nations recherchent leurs propres intérêts (de tous les temps, c’est dans la nature universelle même du vivant) partout dans le Monde , même chez vous à votre détriment.

    https://www.madagascar-tribune.com/Imerintsiatosika-la-prison-de-haute-securite-inauguree.html#forum481017

    In fine :

    Tout un chacun est libre de se faire sa propre opinion sur les 2 thèmes que j’ai proposé, et de tirer ses propres conclusions.

    Merci de m’avoir lu.

    Cordialement

    • 25 septembre à 11:59 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Et à la fin des fins, ma conclusion est que dans son état d’esprit, le Malagasy est :

      - nostalgique à l’excès de son passé, et spécule trop sur le futur en projetant sans cesse son regard dans le rétroviseur

      - au lieu de regarder devant lui au travers le pare-brise, pour conduire, et agir avec le plus de sérénité et de confiance possible, malgré les embûches (naturelles ou ou "provoquées" pour les intérêts d’autrui) de la route pour pouvoir avancer vers le futur

      Cordialement

  • 29 septembre à 12:20 | Kobbe (#11248)

    À ce siècle, la France est le seul pays occidental à encore revendiquer des territoires en terre africaine, à des kilomètres de ses frontières (!). L’Afrique, Madagascar en particulier, ne restera pas à jamais la ’’vache à lait’’ de la France.

    Les îles Eparses appartiennent à Madagascar. Bien que insignifiant militairement et economiquement , Madagascar n’est pas pour autant un morceau facile à avaler (par la France). C’est inacceptable de s’emparer du territoire d’une nation par un ’’tais-toi !’’, et s’attendre à un simple ’Amen !’’. Le sentiment anti-français devient vif sur le Continent, et c’est pas fortuit ni sans cause/raison.

    La réticence à rendre les îles Eparses à Madagascar engendrerait une embargo populaire instantané des produits français et de tout ’’Made in France’’ non seulement à Madagascar mais aussi dans la majeure partie du Continent. Assez des mals commis en l’encontre des pays africains par le politic français. Le temps a changé, la France serait sage d’agir en conséquence.

    • 29 septembre à 12:26 | Vohitra (#7654) répond à Kobbe

      Rajoelina et son régime font partie des produits français aussi...

    • 29 septembre à 12:36 | ANTICASTE (#10704) répond à Kobbe

      Vohitra ,
      Je ne sais si le PRM peut mériter la mention 100 % Frantsay !
      Si c’était lvrai ce pays aurait déjà changé ,ce qui est loin d’être le cas !
      Conclusion ,refuser les imitations ,prenez de originaux formés !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS