Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 05h07
 

Coopération

Economie

Accord d’échélonnement de la dette publique entre Madagascar et la France

mercredi 10 mars | Mandimbisoa R.

Un accord de rééchelonnement de la dette publique entre la France et Madagascar a été signée hier par le ministre des finances, Richard Randriamandranto et l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard. Le paiement de plus d’un million d’euros (1 647 221,78 euros) de dette que Madagascar devait payer à la France sera ainsi ajourné et échelonné.

« Cette dette soumise au différé est constituée par les prêts consentis par l’Agence Française de Développement », explique le ministère de l’Economie et des Finances dans une communication relative à cette signature de l’accord. La dette a fait l’objet d’un contrat ou de toute autre forme d’arrangement financier conclu avant le 24 mars 2020 d’une durée supérieure à un an. Les échéances de remboursement seront ainsi étalés en six paiements semestriels, égaux et successifs à partir de 2022.

Cette initiative marque le soutien du gouvernement français envers Madagascar dans sa quête de développement et plus particulièrement en cette période de pandémie mondiale, laisse entendre le diplomate français. Le ministre de l’Economie et des Finances, affirme quant à lui l’engagement de l’Etat à consacrer les ressources libérées à l’augmentation des dépenses dédiées à atténuer l’impact sanitaire, économique et social de la crise du Covid-19.

Pour cette année, le montant de dette extérieure que Madagascar doit rembourser s’élève à 528,5 milliards d’ariary dont 355,4 milliards d’ariary en principal et 173,1 milliards d’ariary en intérêts. Cela représente une hausse de 11,6% de remboursement de dette par rapport à la prévision de la loi de finances rectificative 2020. La loi de finances initiale 2021 indique que « Les dettes échues en 2021 concernent notamment les prêts octroyés par la Banque Mondiale d’un montant de 199,8 milliards d’ariary et de la Deutsche Bank pour 87,9 milliards d’ariary ».

Pour rappel, en Septembre 2020, Andry Rajoelina avait plaidé à l’effacement de la dette des pays les impactés par la crise sanitaire mondiale. A noter que la dette publique de Madagascar est à environ 30% de son PIB.

90 commentaires

Vos commentaires

  • 10 mars à 09:10 | Isandra (#7070)

    Ça tombe bien, c’est la réponse de berger à la bergère.

    Maman est toujours là pour nous épauler.

    • 10 mars à 10:26 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      La maman est peut etre bonne pour son ancienne colonie mais ruineuse pour ses propres enfants.Alors que la France se trouve endetté jusquà 120% de son PNB ele décide d’augmenter de 25% son aide aux pays en sous développement .Les indépendances finiront à couter plus chères à la France que l’entretien de ses anciennes colonies

    • 10 mars à 10:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Parce que l’influence de la France dans le monde ne tient plus que sur ses rapports avec ces anciennes colonies. Et cela coûte chère, et le surenchère ne reste pas là.

    • 10 mars à 11:04 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      "ny harenantsika ihany no ampiasaintsika" qu’il disait

    • 10 mars à 13:28 | Jacques (#434) répond à Isandra

      " ...c’est la réponse de berger à la bergère. "

      Ah bon ? La bergère, qu’avait-elle dit pour que le berger lui refile une réponse ?

      Que ne voit-on pas dans les cancanements des foza, mais bon ça fait sourire et c’est gratuit.

      Eh oui, heureusement que la France que vous ne cessez de rudoyer est là pour "rafistoler" de temps en temps. Quand on pense que d’aide, le bac-3 n’en voulait pas et qu’au contraire madagougou allait prêter aux Comores...

    • 10 mars à 13:48 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Qu’est ce que tu crois la gazelle enivrée de betsabetsa et de faux rhum, maman va bientôt te couper les vivres.
      Ceci n’est qu’un effet d’annonce, par contre toi tu devrais serrer les fesses car s’en est bientôt fini de ton DJ BAC-7. Le peuple vaincra !

    • 10 mars à 15:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jacques,

      Certains détracteurs d’andafy ont fait circuler une rumeur que la France(le berger) s’était rapproché de Ravalo pour éjecter Rajoelina,...et ce n’est pas par hasard que ça tombait au moment où nos forces de l’ordre font en sorte que les ordres s’imposent à Madagascar, car ils croyaient que cette rumeur fait reculer ces dernières.

      Et à travers de cet accord, la France la dément indirectement, mais, formellement.

      Peut être que Macron n’apprécie pas l’attitude de Rajoelina envers la France, mais, il n’est pas fou d’espérer meilleur avec un anti-français qui avait montré ce qu’il est capable pendant ses mandat.

    • 10 mars à 15:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      MALIBUC

      Vous avez droit d’espérer encore, mais, l’espoir fait vivre les....!

    • 10 mars à 16:39 | mamabe (#873) répond à Isandra

      Il n’y a pas de quoi se réjouir, 1 647 271 euros n’est pas une grosse somme pour la France. Elle aurait pu effacer cette dette. Contentez vous de la facilité de paiement ! En 6 fois sans frais ou avec intérêts ?

    • 10 mars à 16:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mamabe,

      C’est le message derrière qui est le plus important après la rumeur que certains ont fait circuler.

    • 11 mars à 12:59 | Ngeda (#10235) répond à Isandra

      - Idiote, payer une dette seulement de 1.6 Millions euro et demander son report ! Misitri-Belona izahako satria MAHAMENATRA. izany no hatao hoe : Etat en cessation de paiements, Etat hoentin’ny VENDRANA.

  • 10 mars à 09:32 | Turping (#1235)

    Depuis la création des BM ,FMI en 1944,les accords de Bretton Woods avaient un principe à double tranchant après la deuxième guerre mondiale ,d’une part c’était pour sauver l’Europe sur les plans économiques et d’autre part pour endetter les pays du tiers monde dans le cadre du système nouveau monétaire international .Le FMI joue le rôle du pompier pyromane .Pourtant le niveau des populations dans le sud ne décolle pas mais allait de mal en pis dans la plupart.
    La dégringolade du prix des matières premières se poursuit inexorablement. Ce que l’on observe ressemble bien plus à du pillage des ressources du Sud qu’à des échanges commerciaux équitables. Pourvu que le système de pillages existe mais non pas le vrai développement dans l’hémisphère sud ,... ;s’ajoute à tout cela ,le système corrompu et les politiciens véreux ,les gabegies du moment que leur compte offshore soit bien rempli, c’est dommage car la dette est une catastrophe pour l’humanité .
    Un petit lien pour les gens qui sont intéressés par la réalité et la culture contemporaine .
    https://www.cadtm.org/La-dette-du-Tiers-Monde

    • 10 mars à 13:05 | lé kopé (#10607) répond à Turping

      Isandra ,
      D’une main , vous mendiez à genoux , les aides venant de la Métropole , de l’autre vous vilipendez cette Administration Coloniale , et ses habitants en incluant en passant, la Diaspora Malagasy , la cause de vos soucis , révélateur d’un trouble schizophrène . Vous n’êtes pas au bout de vos contradictions , car votre Calife et ses sbires accourent à l’Etranger , au moindre souci de santé , mais aussi pour y envoyer ses progénitures ,affiner leur Education .Comme si , les Hôpitaux et les écoles Malagasy ne sont réservés qu’ à la plèbe (Malheureusement) . Bref , vous n’avez rien inventé , car vous même , n’avez qu’une hâte , c’est de rejoindre ceux que vous détestez , et vivre dans le froid , à la moindre alerte , pour cause d’incompatibilité d’humeur . Bon courage pour votre adoration à cette famille !!!
      PS : Est ce que le FCE pour transporter les voyageurs et les marchandises de Fianar à Manakara est opérationnel , et à avec quelle fréquence ???

    • 10 mars à 13:20 | lé kopé (#10607) répond à Turping

      Vatomena ,
      Je vous parle d’un temps , que les moins de cinquante ans , ne peuvent pas connaître ... Au lycée , à cette époque , le programme en Histoire et Géo était surtout axé sur "les détériorations des termes de l’échange , et la surfacturation des produits manufacturées , après la transformation des ressources d’origine , sans aucune aucune valeur ajoutée ". La situation actuelle n’a pas changé d’un iota , mais les spoliateurs d’avant , ont été remplacés par des Dirigeants véreux , qui saignent à blanc leur propre Pays . Cherchez l’erreur ? Je souhaite que vous passez une bonne retraite auprès des vôtres , et une meilleure compassion envers nos dirigeants , qui ont fait pire que vos compatriotes .Votre attachement pour Madagascar est indéniable , et c’est pourquoi , vous ne cessez de nous mettre en face de nos contradictions . Bon vent .

  • 10 mars à 09:38 | Turping (#1235)

    En dehors les bla bla et les idolâtries ,le fanatisme ,la posture pro Rakoto et contre Rabe et l’inverse ,c’est dommage car les investissements réels dans l’amélioration des biens communs et publics économiquement sont quasi inexistants sinon l’endettement réel au sens strict du système aurait pu améliorer les bien être de la population .

    • 10 mars à 10:29 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      C’est dommage aussi que vous êtes loin, ne voyez pas ce qui se passe réellement ici, les travaux et les réalisations qui se trouvent partout, lesquels prouvent l’existence d’investissement.

      Pire, vous ne faites que supposition et basée sur votre manque d’infos.

    • 10 mars à 10:50 | lancaster (#10636) répond à Turping

      LU DANS JEUNE AFRIQUE

      Confortablement élu à la fin de 2018 sur la promesse d’assurer l’émergence économique de son pays, le chef de l’État va devoir sérieusement accélérer le rythme de ses réformes s’il veut être au rendez-vous pour 2023. Avec le passage du Covid-19, l’économie de la Grande Île ne présente plus le même bulletin de santé qu’à la fin de 2018, lorsqu’elle venait d’enregistrer une croissance de 4,4 %, soit son meilleur taux de la dernière décennie.

      Les 5,3 % annoncés à l’époque pour 2021 ne sont plus aujourd’hui qu’un rêve inaccessible dans un pays frappé de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire. Les Malgaches ont fini l’année 2020 épuisés.

      En première ligne faute de filets sociaux suffisants, la population encaisse dans la douleur l’augmentation du coût de la vie dans les villes et de l’insécurité alimentaire dans les campagnes. Près de 1,4 million de personnes sont tombées ces douze derniers mois dans une extrême pauvreté, qui concerne désormais 77 % du pays. Véritable baromètre social de Madagascar, le prix du riz a doublé pendant la pandémie, et quatre habitants sur cinq sont actuellement en situation de «  stress alimentaire  », selon les dernières estimations de la Banque mondiale, qui, dans ses conclusions, annonce comme conséquence première de la crise un accroissement des inégalités dans un pays où elles sont déjà abyssales.

      Sur le plan sanitaire, le pays s’en sort avec les honneurs dus à celui qui a cherché à apporter son écot dans la lutte mondiale contre le virus. L’efficacité du Covid Organics (CVO), commercialisé dès la fin d’avril 2020, a pourtant fait long feu et n’a pas «  changé le cours de l’histoire de la pandémie  », comme le promettait alors Andry Rajoelina. La tisane à l’artemisia, présentée comme le «  remède africain  », a néanmoins assis pour un temps la popularité du président à travers le continent et redonné un peu de fierté aux Malgaches – jusqu’à la flambée des cas enregistrés en juillet et en août, au cœur de l’hiver austral.

      Avec moins de 300 morts et moins de 20 000 cas officiellement déclarés, la pandémie est restée sous contrôle : d’un point de vue sanitaire grâce à la jeunesse et à la résilience légendaire de la population ; sur un plan macroéconomique et financier, grâce à l’aide d’urgence de plus de 600 millions de dollars accordée en 2020 par les bailleurs de fonds, à commencer par le FMI, qui insiste aujourd’hui sur la fragilité de la situation malgache.

      Venant confirmer ces craintes, les premiers mouvements de grogne sociale ont démarré avec la nouvelle année, dans la foulée de la colère du personnel médical, qui se demande où sont passés les millions décaissés pour lutter contre le Covid-19. Tout pousse donc Andry Rajoelina à passer à l’action. D’autant que le président a un plan pour remettre le pays sur les rails. L’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), annoncée lors de la campagne de 2018, est en effet devenue, en mai 2019, le Plan pour l’émergence de Madagascar (PEM) et constitue à ce titre «  la stratégie globale de développement pour les dix années qui viennent  », explique à la présidence l’un de ses principaux architectes. Sauf qu’elle n’avait jamais été précisément chiffrée.

      Et le prix de l’émergence s’annonce élevé puisque, pour atteindre les 8 % de croissance annuelle nécessaires, la Grande Île va devoir investir l’équivalent de 30 % de son PIB chaque année – et donc, compte tenu de son épargne nationale, trouver plus de 700 millions de dollars par an auprès de différents investisseurs étrangers.

      Prévue d’abord le 19 janvier, puis le 5 février, la présentation du PEM est aujourd’hui repoussée sine die. «  Sans doute le temps de voir comment articuler cette stratégie avec les appuis financiers des bailleurs de fonds  ».

      Sans programme dans le pays depuis le début de 2020, le FMI a clôturé à la mi-février les négociations sur l’attribution d’une nouvelle Facilité élargie de crédit (FEC) de 320 millions de dollars pour les années 2021-2024, son agenda semblant avoir été pris en compte par le gouvernement en ce qui concerne la gestion des ressources publiques comme en matière d’investissement dans les secteurs sociaux.

      Mais, au-delà des négociations avec les institutions internationales, la divulgation du PEM peut aussi être liée à une autre décision, politique cette fois : celle du remaniement gouvernemental attendu depuis plusieurs semaines. Pour le chef de l’État, il ne s’agit pas de remplacer le discret Christian Ntsay à la primature, mais bien de reprendre ses troupes en main. Depuis la victoire de sa majorité aux sénatoriales de décembre 2020, boycottées par une partie de l’opposition, le président dispose de tous les outils constitutionnels. Il lui reste donc à unifier son camp, aux intérêts aussi disparates que les différentes plateformes électorales qui le composent (IRD, IRK, Mapar, TGV…).

      Rajoelina va devoir faire des choix. La tentation pourrait être grande de se muer en omniprésident, comme semblent le démontrer son cercle encore plus rapproché ainsi que sa gestion de plus en plus directe du PEM. Le chef de l’État sait déjà qu’il jouera gros au moment de dévoiler son plan devant un auditoire impatient, même dans sa propre majorité, qui attend une feuille de route. En plus de la lui donner pour la décennie à venir, Rajoelina pourrait profiter de l’événement pour sonner le coup d’envoi de la seconde moitié de son mandat. Celle pour laquelle les Malgaches l’ont élu il y a deux ans déjà.

    • 10 mars à 13:04 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra ,
      C’est dommage car le contexte covid est là ,ce qui explique la suspension des vols commerciaux à l’international depuis 2020 .
      - Vous parlez des travaux ? les réalisations faites ne sont pas phénoménales quand on voit les états des routes et les infrastructures délabrées . Parlez plutôt de rafistolage car Madagascar n’est pas Dubai .
      De 1992 à 2010 ,pendant 18 ans je ne m’étais pas rendu à Madagascar en privilégiant les voyages en Europe et de l’Union européenne et ailleurs . Grande fut ma surprise quand j’ai vu le non avancement constaté dans l’ensemble même si routes de by -Pass ont été construites au temps de Ravalo ,et celle reliant le centre ville de Tana vers Nosy -be .....la route qui passe par Tsarasaotra est récente. Les routes nationales ne sont pas bien entretenues .Voilà dans l’ensemble il n’y a pas de grand avancement depuis que j’ai quitté le bled il y a une trentaine d’années . On comprend quand le dogme de celui que vous soudoyez ,s’arque boute en disant : les routes ne se mangent alors que les gens meurent de faim et les prix des PPN flambent .C’est pathétique alors que vous êtes au pouvoir depuis 2009 sauf pendant la période entre coupée de la présidence de Rajaonarimpampianina !

    • 10 mars à 13:51 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      "Vous parlez des travaux ? les réalisations faites ne sont pas phénoménales quand on voit les états des routes et les infrastructures délabrées"

      C’est pourquoi, je réitère ici tous le temps, il faut regarder avec l’oeil local les réalités ici, cela vous permettriez d’analyser adéquatement la situation. Votre oeil avez l’habitude de voir des infrastructures gigantesques chez vous, où parler de milliards d’euros comme on parle de milliards d’ariary ici.

      Par ex : Vous avez l’habitude de rouler sur autoroute, tandis que la plupart de gens ici n’en ont vue que sur la Télé ou sur internet.

      Tandis que les gens locaux sentent qu’il y a de changement ici, des infrastructures ont construites, pour eux, elles sont phénoménales si on compare à ce qu’ils avaient vu auparavant.

  • 10 mars à 09:53 | betoko (#413)

    Les affaires d’aide aux pays sous développés sont toujours très complexes et cela ne se résume pas en quelques phrases ou en quelques pages
    Sans les accords de Bretton Woods , Madagascar serait encore plus pauvre , il a fallut que notre pays soit à terre dans les années 70 pour que Didier Ratsiraka accepte de se tourner vers la BM et le FMI
    Quelques fois ces deux institutions se trompent concernant la situation économique des pays pauvres, car rien n’est décidé sans leur aval , on dirait que ce n’est plus le cas depuis quelques années

    • 10 mars à 10:15 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      En effet, pour le moment, nous avons besoin de ces bailleurs traditionnels pour financer certains projets.

      Par contre, il a raison le Président, quand il avait dit que si nous ne dépendons que d’eux, notre pays ne se développera jamais, parce que leur financements sont destinés seulement à soulager la pauvreté, mais, non pas pour faire émerger rapidement un pays.

    • 10 mars à 11:15 | lancaster (#10636) répond à betoko

      Analyse du Professeur d’Etudes Strategiques A Montreal, Charles-Philippe David, son point
      de vue sur l’avenir de l’Afrique.

      L’Afrique était en pleine construction au 15e siècle, avec des cités qui n’avaient rien à envier aux villes occidentales.

      Mais aujourd’hui, à une allure extraordinaire, l’Afrique se reconstruit. Un exemple, la population africaine qui était tombée en dessous de 100 millions d’habitants vers la 2e moitié du 19e siècle est en passe de devenir la plus forte au monde.

      Pourquoi l’Afrique fait peur. Le monde fait face à trois enjeux principaux : l’énergie,
      la défense stratégique et la mondialisation.

      L’Afrique est au carrefour de tout ça !

      Toutes les ressources énergétiques stratégiques les plus rares du monde sont en Afrique. Même si nos pays de l’ouest se sont vulgairement servis, personne ne peut parler d’une extinction des réserves car chaque jour, on en découvre de nouveaux. .Mais On préfère détourner les regards des africains et du monde vers les guerres et la pauvreté. C’est de l’arnaque pour celui qui est éveillé. Vous a t-on jamais parlé de la ressource extraordinaire que constitue le vaste désert du Sahara ? Vous a t-on jamais parlé de l’immensité des ressources en eau douce du sous-sol africain ?

      C’est conscients de cette richesse phénoménale que constitue l’Afrique que des pays comme les USA, la France, la Chine, le Royaume Uni, etc. sont décidés à la maintenir dans une position de réservoir et déversoir mondial.

      Que peut l’Afrique ? L’Afrique, c’est 54 minuscules états écartelés entre la banque mondiale, le fmi, le club de Paris, le club de Londres, les vendeurs d’armes, les mercenaires, les médias occidentaux, etc. Ces États n’ont même pas eu le temps de reconstituer leur histoire, qu’ils tombent dans la mondialisation. Que peuvent faire les présidents de ces États ? Soit ils obéissent, soit ils sont écartés. La marge de manoeuvre existe, mais très faible. L’occident a su mettre en place un vaste système pour gouverner le monde. Et jusqu’à présent, aucun pays n’est arrivé à tenir, excepté la Chine. Aucun autre pays n’est réellement indépendant, même l’Arabie Saoudite.

      Ensuite, la défense stratégique. Les armées africaines ont été transformées en armées de répression intérieure que de guerre ou de défense intelligente.

      Pourquoi ? Parce que nos nations ont besoin que vos armées se retournent contre vos peuples pour nous garantir l’accès aux richesses.

      Prenez par exemple le cas de la défense anti-
      aérienne. Il n’y a quasiment aucun pays qui possède un système de
      défense équipé de missiles anti-aériens modernes. L’accès a été extrêmement verrouillé. Ce qui laisse le champ libre aux avions de reconnaissance occidentaux pour pénétrer les territoires africains en toute quiétude. Et aucun pays n’a accès à des satellites capables de le renseigner sur les mouvements de personnes ou d’aéronefs
      suspects dans son espace aérien sans l’aide de forces étrangères. Tout cela est fait exprès pour créer de la dépendance et avoir des chefs d’état dociles.

      Mais Les africains commencent par comprendre les enjeux.

      Si les pays africains se mettent ensemble, et que chacun accepte de donner seulement 10 % de son budget militaire à un centre
      continental de recherche et d’application sur les systèmes
      de défense, le continent peut faire un pas de géant. Il y a en
      Russie, en Ukraine, en Chine, en Inde, des centaines de
      scientifiques de très haut niveau qui accepteraient de travailler pour 3000 dollars US par mois afin de vous livrer des armes sophistiquées fabriquées sur le continent et servant à votre défense. Si la survie de l’Occident passe par une re-colonisation de l’Afrique et la mainmise sur ses ressources naturelles vitales, cela se fera sans état d’âme. Ne croyez pas trop au
      droit international et aux principes de paix.

      Enfin, la mondialisation : l’aide aux pays sous-développés. Quel intérêt avons nos pays à vous voir développés ? Aucun.

      La mondialisation est juste la forme
      moderne de perpétuation de l’inégalité économique. Pour
      être clair, ce concept a un but : garder certains pays comme sources d’approvisionnement en biens et ressources qui permettraient à d’autres de conserver leur niveau de vie.

      Pour moi, l’indépendance signifie d’abord un certain degré d’autonomie. Mais, quand je vois que des pays importent quasiment 45 % de leur propre nourriture de l’étranger
      Il faut penser d’abord à son marché intérieur.
      Si demain l’Union Africaine ou la CEDEAO décide de créer un Institut africain d’études stratégiques crédible et fiable, cela ne décollera pas forcément immédiatement, mais cela marquera la fin d’une ère.

    • 10 mars à 16:02 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Isandra ,
      Comme l’ami Turping , j’ai carrément évité de revenir au Pays presque pendant vingt ans , parce que je n’avais pas les moyens (étant Etudiant non boursier), et surtout vomissant le règne de l’Amiral. J’ai pu y retourner après avoir terminé les études qui m’ont poursuivi , et qui me poursuivent encore jusqu’à maintenant (car on apprend tous les jours). Après avoir sillonné le Monde , que ce soit dans les Pays pauvres , ou les Pays riches , j’ai pu me réconcilier avec ma Patrie du temps du laitier , car la propreté des villes , la situation économique (123ème Pays ) au classement Mondial , mais aussi les infrastructures routières , la Santé et la Sécurité , et surtout l’Education n’avaient rien à envier à nos voisins Africains ,et ailleurs .Mon passage à Cuba m’a permis de constater à cette période , que ce Pays ,ancré dans le communisme , avait plus de difficulté que le nôtre , à part l’autoroute qui va de La havane à Santiago , long de 868,66km , très peu utilisée , une Education performante et les services de santé publiques, au Top niveau ,une sécurité irréprochable, sans parler des exploits de leurs sportifs . Bref , en voyant les lieux de distribution de PPN à la population démunis ,pendant la période "especiale", je me suis rassuré que notre peuple n’était pas encore sous perfusion , et nous étions loin d’être le Pays le plus pauvre du Monde .Mais le coup d’Etat de 2009 a sonné le glas de notre éphémère stabilité.Tout ça pour vous dire que de l’eau a coulé sous les ponts , et que la population ne demande qu’à manger à sa faim , et vivre décemment . Pour atteindre le curseur , qui nous permettra d’être digne , la barre est encore trop haute . Pourtant , les dirigeants ont le devoir d’offrir à la population , les services publics , c’est à dire , des conditions qui nous permettront de vaquer à nos occupations quotidiennes .
      Si Isandra a mentionné dans son Post d’hier, que les anciens pensent que c’est l’Etat qui doit fournir du travail au peuple (pourqoi pas), elle se trompe de combat , car les anciens ont remué ciel et terre pour relever le défi d’avoir un peuple prospère , et pouvant exister dans la dignité humaine .Le seul moyen pour y arriver est de les aider à résoudre leurs difficultés élémentaires. Ce qui n’est pas encore le cas , malheureusement .

    • 10 mars à 16:26 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      "Sans les accords de Bretton Woods, Madagascar serait encore plus pauvre ". Vous contredisez les déclarations de votre Calife ,qui a déclaré sous tous les cieux, "qu’avec la Banque Mondiale et le FMI, le Pays ne se développera jamais , que ce soit en 2030 ,ou,2050 ". Il faut accorder vos violons Messieurs les caciques du régime , car cela fait désordre !!! Bref , encore une ineptie de plus , mais est ce étonnant ?

  • 10 mars à 10:14 | arsonist (#10169)

    Les Présidentielles en France auront lieu dans un an .

    Macron devrait se méfier d’aider un gouvernement foza dont les forces de répression pratiquent la "jambisation" contre particulièrement des étudiants gasy à l’université qui n’ont fait autre chose que réclamer à juste raison leurs bourses d’études injustement bloquées depuis plusieurs mois .

    "Jambisation" pratiquée par les forces de répression de Bokassa gasy , tuant impunément un étudiant gasy et blessant quelques autres .

    Il est dit ces derniers temps que des Blancs cagoulés ont été vus diriger les forces de répression de Bokassa gasy à Tana .

    La "jambisation" est une technique de tirs à balles réelles pratiquées dans le milieu de la drogue dans les banlieues des villes en Europe.
    La drogue est couramment utilisée par les DJ : et ils en deviennent addicts définitifs .

    Question :
    Ces Blancs cagoulés qui auraient été vus diriger les forces de répression du DJ Bokassa gasy seraient-ils originaires des banlieues de villes européennes ?

    • 10 mars à 10:23 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      >>Les Présidentielles en France auront lieu dans un an .
      Macron devrait se méfier.../... <<

      Le gouvernement malgache et les habitants de Madagascar devraient se méfier d’un échec prévisible de Macron aux présidentielles..

    • 10 mars à 10:41 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Continuez dans cette voie.

      Votre esprit tordu nous convient bien, car il fait fuir les gens respectant la valeur morale..

    • 10 mars à 10:56 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # Stomato

      (i) Le foza Pedro , le montreur d’enfants gasy miséreux sévères au Puy du Fou en Vendée [à l’image des anciens montreurs d’ours dans les foires au Moyen-Âge] , a été réçu par Madame Macron :
      http://www.vendee-akamasoa.com/2019/07/le-pere-pedro-recu-a-l-elysee-le-9-juillet-2019-par-brigitte-macron.html

      (ii) Description de la "jambisation" utilisée par les forces de répression du DJ Bokassa gasy contre les jeunes étudiants gasy à l’université .
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/la-jambisation-quand-des-stanois-s-inspirent-de-la-mafia-930677.html

      (iii) Une frange de la société savante , celle incarnée par Cédric Villani , s’est peut-être écartée de Macron .
      [Extrait]
      Une exclusion qui ne dit pas son nom
      Il est parfois difficile de mettre des mots sur une rupture. Depuis quelques heures, les deux camps se renvoient la balle. « [Ses] propos ne souffrent d’aucune ambiguïté », a ainsi estimé Stanislas Guerini sur Radio Classique. Pour le chef du parti présidentiel, Cédric Villani « a dit les choses assez clairement, il a indiqué sa rupture avec le président de la République et puis qu’il quittait La République en marche. »
      [Fin]
      https://www.20minutes.fr/politique/2704683-20200127-municipales-2020-paris-face-cas-villani-lrem-resout-exclusion

    • 10 mars à 11:10 | betoko (#413) répond à arsonist

      Arsonist
      Arretez de raconter des conneries toute l’année quelle force de répression ?
      Juste un petit rappel , il n’y a pas quelques semaines de cela Emmanuel Macron avait reçu à l’ Élysée le président de l’Égypte le quel ne respecte pas mais pas le droit de l’homme dans son pays , cela avait provoqué d’indignation de toute la classe politique française sauf les REM de Macron
      Quand une grande puissance prête de l’argent à un pays pauvre comme Madagascar , il y a toujours ses intérêts
      Tout se paye dans ce bas monde

  • 10 mars à 10:36 | lancaster (#10636)

    *L’OCCIDENT ET NOUS* !

    1. Quand ils font la guerre, elle devient *mondiale*

    2. Quand ils ont une opinion, elle est *internationale*

    3. Quand ils s’expriment, ils le font au nom de la *communauté internationale*

    4. Quant à leurs valeurs, elles sont *universelles*

    5. Quand ils ont une crise, elle est *mondiale*

    6. Quand ils parlent d’eux c’est une *langue* . Quand ce sont les autres c’est forcément des *dialectes* .

    7. Leurs fruits ont des noms du genre *pommes, abricots,* pèches. Ceux de l’Afrique sont *exotiques, sauvages.*

    8. Ils se sont installés de *force* en Amérique, au Canada, en Australie, en Afrique du sud, Amérique du sud et ils nous traitent *d’immigrés* . Lamentable !

    9. Quand ils viennent chez nous ils disent qu’ils sont *expatriés* et quand c’est nous qui allons chez eux ils nous traitent *d’immigrés* . Mesquinerie quand tu nous tiens !

    10. Ils disent d’eux qu’ils sont en situation *irrégulière* dans un autre pays. Et quand il s’agit de nous, ils disent que nous sommes *des sans-papiers des clandestins.*

    11. Quand ils s’attaquent à l’occupant, ce sont des *résistants* . Et quand ailleurs, on s’attaque à l’occupant, ce sont des *terroristes* .

    12. Ils sont les seuls à pouvoir se doter de *l’arme atomique* et bizarrement, ce sont les autres qui fabriquent et utilisent des " *armes de destruction massive".*

    13. Quand ils les combattaient il y a à peine un demi siècle, on les appelait *homosexuels, pédés, tapettes* . Et maintenant qu’ils les acceptent, on les appelle *gays* .

    14. Quand ils croyaient en un Dieu, le monde entier devait croire en *ce Dieu.*
    Et maintenant qu’ils n’y croient plus, le monde entier devrait accepter le *mariage entre deux personnes de même sexe. (Croire en ce Dieu est devenu ringard)*

    15. Quand on se met tout nu avec un cache-sexe, nous sommes des *sauvages* . Et quand c’est eux, ils font du *naturisme*

    16. Quand nos femmes se *voilent* , nous les *opprimons* . Quand les leurs se voilent, ce sont *des saintes (soeurs).*

    17. Quand ils y régnaient, on parlait de *noble art.* Depuis que nous les terrassons, on parle de *boxe* tout court.

    18. Quand ils nous prêtent de l’argent, ils parlent *d’aide* .

    19. Quand ils viennent nous piller, ils nous parlent de *partenariat* ou d’accord de partenariat.

    20. Quand ce sont eux qui le font, c’est du *lobbying* . Quand c’est nous, c’est de la *corruption, du clientélisme, du népotisme* .

    Partagez ceci pour éveiller la conscience de la terre entière.

    • 10 mars à 12:44 | vorona (#8254) répond à lancaster

      21. Quand ils empruntent de l’argent, ils essayent le plus souvent de l’utiliser à bon escient et de le faire fructifier, et aussi bien sûr le rendre avec justification écrite et certifiée de son usage ! Et surtout ils essayent de ne pas pourrir leur banquier au cas ou il y aurait une suite !

    • 10 mars à 13:38 | Turping (#1235) répond à lancaster

      Lancaster
      Pour favoriser le développement économique de l’hémisphère Sud du continent africain y compris Madagascar et freiner l’émigration ,l’exode rural qui frappe les populations paysannes ,l’IEM de Radomelina, tous les organismes partenariats devraient soutenir ce projet, en l’occurrence qui dynamisera le secteur de l’agriculture local et les élevages . À la clé : une hausse de la production de denrées agricoles et de meilleures conditions de vie dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition des populations rurales et urbaines de ces zones .La problématique de base est là .Concernant les projets d’urbanisation ,d’infrastructures ,intenses s’il en existent ne sont pas à proscrire car on n’en est pas encore là ,très loin des promesses qui ont été annoncées pour adouber l’opinion publique .
      Constat : il y a encore de grand chemin à parcourir .Le contexte lié au covid est un problème passager si on se projette dans l’état actuel des choses où se retrouve le pays et ce depuis 4décennies au moins .

    • 10 mars à 18:57 | vatomena (#8391) répond à lancaster

      Heureusement on ne pourra pas dire que les Merina se sont installés de force chez les Vazimba Les vazimba ont disparu de l"histoire .

  • 10 mars à 10:54 | purgatoire (#11152)

    Avec ce rééchelonnement de la dette on va enfin pouvoir continuer de construire des stades rajouter deux téléphériques pour desservir l’aéroport international d’ivato rajouter deux pistes pour les 2.000.000 de touristes vaccinés qui vont venir nous voir en 2024 et pourquoi pas un petit colysee sur l’île aux nattes et bien sûr un peu de gasycar et deux usines pour approvisionner nos frères africains en cvo organics ...

    • 10 mars à 11:27 | betoko (#413) répond à purgatoire

      C’est tout ? Vous avez oublié beaucoup de choses comme les reconstructions des CSB 2 , les hôpitaux, les routes , les problèmes des habitants du Sud de Madagascar, les aides pour les agriculteurs etc.etc

    • 10 mars à 12:41 | purgatoire (#11152) répond à purgatoire

      C’est vrai betoko j’oublie le principal avec tous ces dollars envoyé par beaucoup de pays depuis deux ans le pays a été transformé :« Androka-Ampanihy Ouest - Sept personnes meurent de faim
      Scène de désolation pour le maire de la commune rurale d’Androka depuis trois jours. Des familles manquent de nourriture et sept personnes en ont péri. DÉCÉDÉES en cours de route. Des familles entières des fokontany éloignés se déplacent pour essayer de trouver de la nourriture
      19:00 - FENOARIVO ATSINANANA
      Le maire de la commune de Mahambo, dans le district de Fenoarivo Atsinanana, a effectué une descente à l’école primaire d’Antanambazaha, ce 24 février, pour constater le quotidien des écoliers sans table bancs de cet établissement. Le maire a promis de faire le nécessaire pour que ces élèves puissent disposer des infrastructures nécessaires pour mieux étudier. »
      Mais surtout on a sauvé le monde ...
      « Aujourd’hui, il y a déjà deux cas qui ont été guéris grâce au Tambavy CVO [la tisane]. Ce que nous voulons faire, aujourd’hui, c’est de vulgariser le Tambavy CVO pour protéger notre population. Après, on a déjà eu beaucoup de demandes de partout dans le monde, au Canada, aux États-Unis, en Europe, afin qu’on puisse leur procurer nos produits » .... etc etc ...

  • 10 mars à 11:22 | Vohitra (#7654)

    On ne peut qu’apprécier ce geste de bonne volonté en matière de coopération bilatérale entre la France et Madagascar à travers Son Excellence le représentant extraordinaire et plénipotentiaire de son pays, bien que, eu égard à sa fonction diplomatique, avec des mots teintés de verbiage feutré qui reste à l’usage, en avançant la quête de développement ou les impacts de la pandémie qui tend à se globaliser…en essayant de mettre au placard les affirmations crues et sans équivoque de Mr Le Drian lors de son passage au pays, qui sans ambages, disait que « la situation est très difficile pour le pays dans le contexte du moment » après la signature de l’accord de prêt d’une valeur de 240 millions d’euros dont la moitié sous forme de dons…

    1.647.221 euros d’aide publique soumise au régime de paiement en différé à partir d’appui venant de AFD…mais est-ce que l’amnésie est-elle passée, l’aile lestée d’hypocrisie, en traversant l’antre de la chancellerie au juste ?

    Pou remettre la pendule à l’heure du franc parler, le 13 avril 2020, le Président Macron attirait l’attention du monde entier en demandant une « annulation massive » de la dette africaine pour soutenir le continent face à la pandémie…

    Et plus tard, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) avait suggérée la création d’un mécanisme international indépendant pour s’occuper de la restructuration des dettes souveraines des pays pauvres et endettés…

    Mais très vite, est-ce par réalisme ou par effet d’entraînement, la France s’est rétractée tout simplement, en suivant toute honte bue la position du G20 qui s’était opposé avec fermeté à la proposition française en imposant tout simplement un moratoire de deux années qui expirera en 2022 pour le paiement de la dette africaine et d’autres pays pauvres…
    Ainsi, la coopération bilatérale s’est rangée, sagement et sans murmure, derrière la stratégie des puissants de ce monde dans une stratégie visant à juguler et contrecarrer la diplomatie du chéquier maniée avec astuce et ruse par l’homme fort de l’empire du milieu avec le sourire narquois de l’oncle XI…

    Mais ce qui est encore navrant, c’est la manière et la pratique des responsables politiques du pays hôte de Son Excellence, eux qui n’ont jamais fait un effort conséquent pour profiter de cette suspension du paiement de dette souveraine depuis 2020 et l’année en cours pour faire face, en toute transparence, aux priorités absolues liées à la préservation du capital humain du pays en proie à la famine et la perte colossale de revenu auprès des ménages…en engageant le pays tout entier et sa masse critique de 77 % de pauvres et indigents dans l’organisation des jeux des îles de l’océan indien de 2023 par le biais de stades et de terrains de sport à travers le pays…ou la construction de téléphériques avec la participation et bénéfice de sociétés françaises au détriment d’actions profitables à la majorité de la population soumise à l’ambition démesurée de ses gouvernants…ou des infrastructures de loisir alors que plus de 90 % de la population peine à trouver du riz à manger…et plus de 92 % ne disposent pas d’emplois formels…avec 46 % qui travaillent sans rémunération autre que le bol de riz quotidien…

    Son Excellence, au nom de notre histoire commune partagée, n’est-il pas temps dorénavant de collaborer ensemble dans la franchise et avec pragmatisme pour que la coopération bilatérale arrive à aider à remettre le pays vers le sentier et chantier d’un développement équilibré avec équité et justice sociale ?

    Bref, savez-vous ce qu’un Malagasy entend par le terme « tsy maty manota » ? Il définit tous ceux qui avaient spolié, ou en train de piller le pays, par la voie de la corruption, du détournement de denier public, de perversion et manipulation des marchés publics, de détournement de destination des aides publiques en faveur d’objectifs politiques inavoués…et eux, ils ont l’habitude de se réfugier et d’investir dans leur majorité, en France après leurs méfaits et dépeçage sans scrupule du pays…et cela avec la complicité de quelques Banques locales avec des intérêts français…

    • 10 mars à 11:42 | nez_gros (#10715) répond à Vohitra

      solelaka totale , c’est du vohitra et les elites tout cru tout cuit, vohitra disait : :
      " On ne peut qu’apprecier... Son Excellence le représentant extraordinaire et plénipotentiaire"

      - Savez-vous, que GISTA disait aussi cela, quand il a demandé de l’aide à l’ambassade de France , après son arrestation par Hery RAJAO

      - Andry TGV , aussi, assurément, quand il s’est enfui à l’ambassade de France en 2009,

      Je disais toujours, Nos élites sont interchangeable ....t’as capté ou pas ???

      Du coup , je demande à notre ami Lysnorine de bien éclairer les forumistes sur ce genre de comportement de nos elites Malgaches.... ,

    • 10 mars à 12:18 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Le monsieur se disant doté d’un organe olfactif démesuré et turgescent commence à subir assurément une perte de ses flairs en reniflant sans cesse au ras du sol…

      Ne sait-il pas que le pays se trouve actuellement dans une situation lamentable, avec une croissance trop faible ne permettant que très peu de création de richesse apte à faire face au service de la dette du pays ? Que son pays n’arrive plus à en faire face qu’à coup de nouveau endettement ?

      Sans parler de nombreux investissements non-productifs étatiques opérés à partir des ressources publiques…tirées à partir d’aide publique au développement comportant des services financiers qu’il faudra honorer impérativement…

      Mais non, mais non, le monsieur ne fait que s’arcbouter en évitant de voir la réalité en face en vociférant sans relâche en se couvrant d’un nationalisme béat et nauséabond…alors que lui, le monsieur en question vit en occident en train de profiter des rationalités économiques opérées ailleurs…

  • 10 mars à 11:59 | arsonist (#10169)

    Ah ! Les foza , l’argent , les étudiants gasy à l’université et l’abruti de betoko !

    Pour des histoires d’argent les deux politiciens étrangers qui ont poussé Bokassa gasy à occuper son poste actuel ont tous deux affaire avec la justice de leur pays .

    De nos jours très souvent on parle d’argent sale !
    Est-ce que l’argent obtenu par un montreur d’enfants gasy miséreux sévères dans le Sud-Ouest de la France , pour amuser les riches et leurs enfants , est-il propre ou sale ou indifférent ?

    Vespasien , lui , prétendait que l’argent n’as pas d’odeur , dit-on !
    Peut-être !
    Mais les proches environs des pissotières publiques ne sentent pas la rose quand même !

    Et de nos jours , l’argent de la drogue que les DJ consomment n’a-t-il pas comme des odeurs de joints ?
    Ou même comme une odeur de sang versé par la "jambisation" qui semble être devenue la méthode favorite des forces de répression du DJ Bokassa gasy pour tuer et blesser les étudiants gasy à l’université qui ont le culot de réclamer à juste raison les bourses d’études bloquées depuis plusieurs mois ?

    Le foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko prétend
    qu’il ne faut pas exagérer l’mportance de ces "jambisations"
    pratiquées par les forces de répression de son idole de DJ Bokassa gasy
    pour mater les jeunes étudiants gasy qui ne réclament que leur dû !

    Que cet abruti de foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko
    ne s’émeuve guère
    des blessures infligées aux membres inférieurs de ces jeunes étudiants gasy :
    cela pourrait s’expliquer par le fait que
    ce foza lui-même s’est plaint d’avoir la jambe droite plus longue que la jambe gauche
    sans que personne le lui a demandé !

    Mais l’attitude de ce "dégueux de pauv’ type" de foza
    devant le décès de ce jeune étudiiant gasy tué les gendarmes
    est à vomir !

    • 10 mars à 12:40 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Il prétend ne pas vouloir parler avec les fozas, alors qu’il ne parle que de foza.

      Ce n’est pas une adoration ça ? Adorateur secret de foza, d’où cet foza restant en travers de sa gorge.

  • 10 mars à 12:30 | Isandra (#7070)

    Et ça tremblait un peu hier soir, ce n’est pas le régime, mais, la terre.

    En même temps, les problèmes sociaux ont l’air tout résolus, notamment les bourses, non seulement, à court terme, mais, à long terme avec cette digitalisation, malgré les contretemps un peu ennuyant.

    Le gouvernement continue dans leur réalisations, leur recherche de solutions pour améliorer la vie quotidienne de la population après cette crise sanitaire, qui a laissé grande trace noire sur notre économie, et que pas plus tard que hier le Président a inauguré certaines d’entre ces réalisations.

    Les opposants se calment un peu après peut être s’être rendu compte que seuls les Magroistes dures depuis 2009, qui s’intéressent à leur cause.

    Les restes de la population préfèrent se concentrer dans la tranquillité sur leur activités quotidiennes et ils ne demandent qu’une chose, la tranquillité. Ils savent bien que ils ne peuvent compter que sur leur propres efforts pour améliorer leur vie, l’Etat et les autres ne sont là que pour la solidarité.

    • 10 mars à 13:30 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre Etat ne joue que le rôle de pompier , et n’a aucune proposition à long terme , à part l’IEM , qui est en panne , car les fonds promis par ceux qui vous ont aidé à faire le coup d’Etat , ne sont pas au rendez vous . Cela s’appelle tout simplement de la démagogie , mais rassurez vous , la majorité de la population qui souffre quotidiennement , ne souhaite qu’à vivre décemment .Est ce le cas ? Vous avez oublié que l’expression "ventre affamé n’a point d’oreilles" est d’actualité . Vous êtes les seuls à trouver que la vie est belle .Ai-je tort ? L’avenir proche nous le dira .

    • 10 mars à 14:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Votre mauvaise foi les détracteurs, vous faites dire ce que les gens n’ont pas dit, je n’ai jamais dit que la vie est rose ici, mais, j’ai écrit seulement que la vie de la nation continue dans sa normalité, chacun se concentre sur ses activités quotidiennes et sur ses responsabilité, le rapport parlementaire n’a apporté aucun changement dans leur vie.

      Je n’aurais pas écrit que le gouvernement continue dans leur recherche de solution, si je voulais dire que tout est merveilleux.

    • 10 mars à 14:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Je ne perd plus mon temps de vous citer les projets pour résoudre les problèmes à long terme, même s’ils sont nombreux, telle l’installation de station de traitement d’eau conteneurisée à Anosizato pour résoudre le problème d’eau à Tana, etc.

      Parce que certains détracteurs ont déjà leur idée en tête, quelle que soit la preuve, cela reste comme rano atete amin’ny gisa.

  • 10 mars à 14:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    "Les échéances de remboursement seront ainsi étalés en six paiements semestriels, égaux et successifs à partir de 2022."
    Dans le langage diplomatique, cette phrase signifie beaucoup de chose : Pourquoi ?
    - 4 échéances en 2022 , 2023 et 2 au-delà et en sus des échéances normales de notre dette à partir de 2022 n’est-ce pas ?
    La confiance de la France au présent régime est sujet à caution n’est-ce pas ?
    Notre négociateur était devant le fait accompli n’est-ce pas ?
    Donc il n’y a pas de quoi à se réjouir sauf pour ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez n’est-ce pas ? Les prix d’entrée au gallodrome de DS servira certainement à l’honorer n’est-ce pas ?

  • 10 mars à 14:26 | arsonist (#10169)

    Les Présidentielles françaises
    qui auront lieu l’an prochain
    auront un impact
    sur les efforts des Gasy qui ont la volonté
    de sortir leur pays de cet état de misère très sévère
    dans lequel l’ont impitoyablement plongé et maintenu
    les Étrangers pilleurs de richesses
    ainsi que leurs marionnettes foza emmenées par Bokassa gasy.

    Pour l’instant , nous avons identifié ceux pour qui nous ne voterons et n’appellerons certainement pas à voter.

    Mais nous ignorons encore
    quels candidats potentiels seraient susceptibles de porter les idées qui iront avec nos convictions , donc totalement incompatibles avec les idées foza !

  • 10 mars à 14:36 | faliafo (#8347)

    C’est QUOI 1.647.221€ échelonnés en 6 calendriers de 274.536€ (1,2 milliards d’Ar) jusqu’en 2024, par rapport à ce que nous avons déjà remboursé, depuis le mois de janvier 2021, à nos créanciers qui totalisent 272 milliards d’Ar ?

    Avec la financement covid, le gouvernement a subventionné la Jirama à hauteur de ’’$ 223 millions’’ ; de 03 Mars à 13 Août 2020, le MEF a payé ’’220 factures’’ de la Polyclinique d’Ilafy d’un montant de 7,2 milliards d’Ar ($ 1,9 millions) pour ses soins médicaux en or ; 5 sociétés privées ont bénéficié des ’’subventions’’ de 22,4 milliards d’Ar ($ 5,9 millions) dans le cadre du projet présidentiel ’’Sosialimbahoaka’’...

    De cette petite comparaison, un montant de € 1,2 millions va impressionner qui ? Qu’on nous dise au moins ce qui se cache derrière cet accord insignifiant !

  • 10 mars à 14:52 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 10 mars à 17:06 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Shalom,
      Adinonareo kosa ,fa efa tanteraka ilay Velirano iray , izay nampanantena fitaovana manarampenitra ho any " Miaramaola " ê ! Ny tsy nifanarahana dia ireo "commando" hafa fiodirana , nisodisody teny antoerana . Tratra izany ny tanjona handresena ilay mpivaro-dronono , izay nampiasa ireo vahiny avy any Afrika Atsimo , izay avo ranjanana .

  • 10 mars à 14:52 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :
    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 10 mars à 15:13 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Ka ireto velirano ireto ve
      tsy coups d’épée dans l’eau
      ihany e !

    • 11 mars à 00:01 | lysnorine (#9752) répond à Shalom

      Re | Shalom 10 mars à 14:52

      Re : « Fanohizana » ireo “toe-javatra tsy mbola mazava” arak’ireto nozarain’i râleur ireto :
      https://blogs.mediapart.fr/borsalino/blog/100321/les-biens-mal-acquis-de-rajoelina
      "’Il y a plus d’une semaine, les malgaches ont appris par une vidéo circulant sur le net, que Rajoelina était PROPRIÉTAIRE d’une luxueuse villa située à la frontière franco-suisse, où résident normalement, à l’année, femme et enfants. EN PLUS de cette belle demeure, le couple a aussi fait L’ACQUISITION, D’ UNE PROPRIÉTÉ À NEUILLY, dans la région Île de France. Ces deux biens ont été achetés respectivement EN 2015 ET 2012, estimés à 5 milliards 181 millions d’ariary (1.102.000,00 euros) pour l’un et 12 milliards 807 millions d’ariary (2.725.000,00 euros) pour l’autre."

      1° - Voalaza tamin’ny FANAMBARANA nataon’Ingahy Rajoelina momba ny VOLA NIDITRA TANY AMINY sy ny FANANANY hanombanana ny HETRA tokony ho NALOANY - tamin’ireo taona voatondro ireo- ve, ireo fananany any an-dafin-dranomasina ireo ?

      2° Nahatratra ohatrinona ny HETRA NALOANY ISAN-TAONA hatramin’ny 2012 no ho mankatỳ : ary ilaina no HAMPAHAFANTARANA ny Vahoaka – tahaka ny fahita any amin’ny firenen-kafa ihany – izany HETRA NALOANY izany sy ny FANAMBARANA nataony (Déclarations d’impôts) : ANDRAIKITRY ny DEPIOTE solontena sady solombavam-bahoaka RAHATEO no MITAKY ny FAMOAHANA hatramin’ny antsipiriany sy ny MANGARAHARA ny amin’izany .

      3° Voasoratra tamin’izay FANAMBARANA takin’ny LALÀNA ve ireo fanànany any ampitan-dranomasina ireo, ka nataon’ny KANDIDÀ RAJOELINA ve izany, raha nirotsaka hofidina izy tamin’ny fifidianana tamin’ny Nôvambra 2018 ? Na koa nony efa voafidy ho prezidà izy ?

  • 10 mars à 15:51 | Jacques (#434)

    Hors sujet.

    Ici à Andafy on a l’impression d’être toujours dans nos petits souliers tant le covid persiste à cohabiter avec l’humain et l’on ne dispose à portée de main qu’un protocole à respecter. Bien sûr le petit gasy expat, lui aussi, s’y est plié et s’interroge souvent quant à l’idée de se faire tester et retester, voire se faire vacciner. Un couple de malgaches que j’ai croisé hier dans le métro m’a dit qu’il a déjà effectué plus de cinq tests et que, heureusement m’a-t-il assuré, Rajoelina est là pour adoucir ses préoccupations. Il m’a expliqué en effet que ce dernier arrive toujours occulter les questionnements des gens avec ses, je cite, ses "inaugurations à la noix" et il m’évoque ainsi sa dernière trouvaille du gallodrome. Mdr !

    Ps. https://www.koolsaina.com/video-andry-rajoelina-inaugure-un-lieu-pour-des-combats-de-coq/

    • 10 mars à 16:06 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonjour Jacques,

      Savez-vous que le combat de coqs etait la distraction preferee d autrefois des membres des familles royales avant la colonisation ?

      Et de cet angle de vue, ce qui s est passe n est pas du tout un fait anodin...

      Le calife usurpateur ne cache pas ses ambitions et objectif...

    • 10 mars à 16:22 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Quand Rajoelina avait fait une visite dans cette région, les amateurs de combat de coq lui avait demandé de construire un kianja manara-penitra pour eux, il avait dit oui, je vais le construire, quelques années après, voilà, il a tenu sa promesse. C’est une belle histoire qui finit bien.

      Pour les andafys, ce n’est qu’à la noix, mais, pour ces gens, c’est important, et pour nous aussi, car le Président a réalisé sa promesse aussi insignifiante soit elle.

    • 10 mars à 16:24 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Tout le monde est content, sauf, les aboyeurs.

  • 10 mars à 16:04 | Isandra (#7070)

    Porofoin’ny filoha hatrany ny fifandraisana tsara eo amin’ny fitondrana sy ny fiangonana, indrindra ny Katolika :

    "Namaranan’ny Filoha Andry Rajoelina sy Ramatoa Mialy Rajoelina ny dian’izy ireo tao Antsiranana ny fitsidihana ny tao amin’ireo Soeurs du Coeur Immaculé de Marie ao SCAMA. Fotodrafitrasa roa no atsangana ao an-toerana dia ny Centre Akany Fitiavana izay mandray an-tanana ny fitaizana ireo sembana sy beantitra mila fikarakarana manokana, sy ny sekoly katolika Saint Albert, izay ahitana efitra fianarana miisa telo ao Antanamitarana. Ity ivon-toerana ity ihany koa dia hanome fampiofanana arak’asa ho an’ireo olona manana fahasembanana ara-batana."

    Marihina fa tena adidi’ny filoha mihitsy ny mitsidika ny vahoaka, mba ahafahany miresaka mivantana amin’izy ireo, mba hahafantarany ny tena zava-misy ianan’izy ireo. Fa amin’ireny koa izy dia manararaotra manolotra ireo zava-bita eny an-toerana na goavana izany na antoniny.

    • 10 mars à 16:56 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      un vrai chef, pere de famill doive savoir ce qui est pertinent... a cote y a le covid, la famine, manque de soins.... et il a une equipe gouvernementale.. nous sommes en 2021.. pays pauvre.. endette.. et franchement, meme si la population le demande, avex les caisses vide, bourses non payees, salaires non.payes, un edifice pour combat de coq ?????... vous prenez les gasy pour des imbeciles ??? nous sommes la risee du monde entier.. et vous vous etes fieres de telles idioties... oui pour moi il est idiot ( sens propre medical et au senq figure) et vous avec.. les andafy ne critiquent pas pour rien... ce que font les pays occidentaux, sont largement possible chez nous. mais nous etre gouverner par des des idiots pareille, aucun progres n est possible car ils sont dans le deni, anosognosique, et au moindre remarque, ils vous envoient en prison.. susceptible en plus.. isandra n en plaise a vous, c est pas un jugement de valeur de ma part, ni haine, maiq vous eteq idiiotes.. j ai vu vos post depuis le covid 2020 et vous vous rendez meme pas compte quz vous vous etes trompee depusi le debut.. et pire.. pire... vous persistez.. vraiment incredule... j aimerai bien savoir qui vous etes car en croire a ce que vous ecrivez, ca laisse perplexe... idiote mais vraiment sans cervelle.. ne le prenez pas mal.. c est sans rancune, mais vous avez les renes et destin du pays.. et vous faites n importe quoi... au moins ecoutez nous un peu.. juste un petit peu.. faites une pause.. et analysez la situation actuelle...

    • 10 mars à 16:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tsy mitsahatra tonga izany vaovao mampahery izany :

      Presidence :

      "Ho fanohizana ireo ezaky ny fitondram-panjakana amin’ny fiahiana ireo tokantrano marefo vokatry ny valan’aretina COVID-19 sy ny fihibohana, dia nanolotra famatsiam-bola fanampiny mitentina 150.000.000 dolara ho an’i Madagasikara ny Banky Iraisam-pirenena. Notanterahina androany 10 martsa 2021 teny amin’ny Lapam-panjakana Iavoloha ny fanaovan-tsonia ny fifanarahana nandritra ny lanonana natrehan’ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina. Izao fanampiana avy amin’ny Banky Iraisam-pirenena izao dia natokana hanohizana ireo tetikasa fiahiana ara-tsosialy efa nataon’ny fitondram-panjakana mba hampiarin-doha ireo tokantrano marefo amin’ny alalan’ny fanampiana ara-bola toy ny Tosika Fameno na ny Fiavota any Atsimon’ny Nosy. Hitombo ihany koa ireo faritra hisitraka izany dia : Analamanga, Alaotra Mangoro, Analanjirofo, Atsimo Atsinanana ary Menabe ary hahatratra hatramin’ny 4.000.000 ny isan’ny olona hisitraka izany tohana ara-bola izany. Nanamafy ny fankasitrahana ny fahaiza-mitariky ny Filoha Andry Rajoelina ny solontenan’ny Banky Iraisam-pirenena eto Madagasikara, Ramatoa Marie-Chantal Uwanyiligira, ary nidera ny fahaiza-mitantana nasehony tamin’ny fifehezana ny fiantraikan’ny valan’aretina COVID-19 sy ny fiahiany ny vahoaka Malagasy. Noho izany indrindra no nandraisan’ity solon-tenan’ny Banky Iraisam-pirenena ity an-tanana ny fanafainganana ny famoahana izao fanampiana izao, izay tanteraka tao anatin’ny 8 volana monja raha toa ka maharitra 18 hatramin’ny 24 volana izany amin’ny ankapobeny."

    • 10 mars à 16:57 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      un vrai chef, pere de famill doive savoir ce qui est pertinent... a cote y a le covid, la famine, manque de soins.... et il a une equipe gouvernementale.. nous sommes en 2021.. pays pauvre.. endette.. et franchement, meme si la population le demande, avex les caisses vide, bourses non payees, salaires non.payes, un edifice pour combat de coq ?????... vous prenez les gasy pour des imbeciles ??? nous sommes la risee du monde entier.. et vous vous etes fieres de telles idioties... oui pour moi il est idiot ( sens propre medical et au senq figure) et vous avec.. les andafy ne critiquent pas pour rien... ce que font les pays occidentaux, sont largement possible chez nous. mais nous etre gouverner par des des idiots pareille, aucun progres n est possible car ils sont dans le deni, anosognosique, et au moindre remarque, ils vous envoient en prison.. susceptible en plus.. isandra n en plaise a vous, c est pas un jugement de valeur de ma part, ni haine, maiq vous eteq idiiotes.. j ai vu vos post depuis le covid 2020 et vous vous rendez meme pas compte quz vous vous etes trompee depusi le debut.. et pire.. pire... vous persistez.. vraiment incredule... j aimerai bien savoir qui vous etes car en croire a ce que vous ecrivez, ca laisse perplexe... idiote mais vraiment sans cervelle.. ne le prenez pas mal.. c est sans rancune, mais vous avez les renes et destin du pays.. et vous faites n importe quoi... au moins ecoutez nous un peu.. juste un petit peu.. faites une pause.. et analysez la situation actuelle...

    • 10 mars à 17:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pisokely,

      Votre problème les détracteurs, vous croyez que vous avez le monopole de la vérité et de l’intelligence et tout ce qui a l’opinion et la vérité contre le votre, est soit idiot, soit ignare, etc traité de tout le nom,...

      Ce régime est actuellement en train de rendre propre les comptes de l’Etat, en commençant par digitaliser la gestion des administrations, surtout, concernant la finance publique, cela entraîne un peu de retard sur les paiements de certaines créances et dues de l’Etat, car toutes les sorties doivent faire l’objet de contrôle de procédures mises en place exigées par ce nouveau système. De ce fait, tous ces contretemps ne sont dus aux insuffisances de trésorerie, mais, c’est purement d’ordre technique. C’est pourquoi, une fois, le coté technique est résolu, tout se remet en ordre.

      Quant au CVO, on en a déjà longuement discuté ici, chacun garde sa position, on n’entre plus en détail, mais, je ne trouve pas en quoi c’est une idiotie d’avoir confiance en nos chercheurs, si vous ne les croyez pas c’est votre problème, pas le mien. De toutes façons, notre situation actuelle prouve bien que ce remède est efficace, mais, pas magique.

  • 10 mars à 17:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    528.5 milliards ariary de dette, soit 30% de PIB du pays.

    Voilà des chiffres qui constituent des arguments, contre arguments, des propositions, contre propositions, et avec lesquels les économistes, politiciens et les dirigeants malgaches doivent articuler les politiques de développement économique et la modernisation de leur pays.

    Une dette de 30% du PIB nationale est ridiculement bas. Et tant que l’endettement du pays ne dépasse pas au delà de 50% de son PIB, voir plus, Madagascar ne pourra jamais faire des grands investissements étatiques.

    Madagascar est un des dix pays les plus pauvres au monde.

    Il ne faut surtout pas l’oublier pour éviter de raconter des choses incohérentes, comme on a l’habitude d’entendre au pays depuis des années en politique et dans les commentaires des nombreux citoyens au demeurant assez sympathiques mais leurs objectifs sont incompréhensibles.

    Pour pouvoir enclencher la politique de développement économique dans un pays pauvre, il y a des fondamentaux que les dirigeants, les élus et les élites du pays doivent rapidement mettre en place. Il faut le répéter, répéter, toujours le répéter jusqu’à ce que les responsables politiques en prennent conscience et finir par l’admettre :

    - un État et des Institutions solides, fiables, fonctionnels, en état d’assumer et défendre la « souveraineté », le « peuple » et « les intérêts nationaux ».

    Point !

    Il ne doit avoir la moindre discussion sur ces sujets.

    Qui sont ces politiciens qui osent dire et faire croire à leurs compatriotes qu’il est faisable, possible de développer, moderniser un pays à l’absence :

    - des Institutions politiques fortes, des Institutions régaliennes solides, fiables, des institutions économiques fiables, fonctionnelles, envers lesquelles le peuple et les institutions financières internationales ont confiance ?

    Et pourtant, c’est le pari politique des leaders des partis politiques malgaches :

    - les institutions financières internationales accordent des emprunts à un État et non aux partis politiques !

    Le pays ne pourrait pas se développer, impossible, s’il ne pouvait pas beaucoup s’endetter.

    Maintenant, il ne faut pas tomber dans le piège, parler des dettes des pays riches et celles des pays pauvres.

    Il est encore plus ridicule, ce n’est même pas un sujet sérieux, d’évoquer l’effacement de la dette des pays pauvres.

    Par contre les conversations et les grandes discutions autour de l’autonomie sur quelques domaines dont l’Etat semble capable d’y arriver assez rapidement serait très importantes, par conséquent doivent enclencher rapidement et d’une manière sérieuse.

  • 10 mars à 17:16 | luczanatan (#321)

    Ce forum part dans tous les sens !
    Si on en revient à la nouvelle du jour.
    Je suis contre l’annulation des dettes, car cela permet aux gouvernements d’en contracter de nouvelles.C’est un mauvais signal adressé aux incapables.
    Oui au rééchelonnement, qui permet de passer une mauvaise passe conjoncturelle.
    Et puis il y a le rééchelonnement à la française,on emprunte pour rembourser, et les générations futures se débrouilleront.
    On perd sa liberté et son indépendance quand on emprunte, dans tous les cas.
    Créer de la richesse est la seule solution, mais
    comment à Madagascar ? Au delà des grandes phrases, comment on fait ? Comment ? Où il est le plan logique ? Et faisable ? Et acceptable par tous les oeufs qui seraient d’accord pour faire une omelette ?
    Veloma

  • 10 mars à 17:19 | pisokely (#9950)

    aminareo ... aminy saina tsy miangatra
    , dia adala ve ny gasy, ihoby fa nahazo tranon akoho, kanefa eo ankilany, tsy misy sakafo ? rovitra lamba sy akanjo, tsy ampy fanafody ? firy ny zaza maty tsy misy sakafo sy rano, trano ratsy ? hopitaly sahala ny trano kisoa maimbo maloto ? lalana an tanandehibe tsy azo hizorana fa feno rano maloto.. voaendaka ianao raha tratra alina.. dia adina akoho ve no ahamaika ? hifaliana ? sa dia diso fijery aho.. ka hiteny hoe.. porofoy amiko fa mahantra ny malagasy ? ny PIB dia chiffres, theorie io amiko satri hafa mihintsy no hita aminy isan andro.. rehefa mandoa hetra daholo ny malagasy sy manana compte bancaire, dia azo arahimaso tsara ny toe karena.. afaka hiteny PIB ianao, afaka hiteny ianao hoe kely 30 % ny PIB ny trosa ka zaka izany... ny fiantraikany aminy sarababe ny vahoaka amiko no tokony ho asiana lanjany.. manaova enquetes sociales.. eo isotry fotsiny ohatra

    • 10 mars à 17:26 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Ka izay no anaovana anareo hoe tsy azonareo le zavatra, ny mety dia mangina. Ary io fomba fijery io, fomba fijery na olona tsy mbola nitondra firenena mihitsy, ka tsy mahalala ny zava-misy sy ny tokony atao.

      Tsy hoe misy kere ny faritra iray, dia tokony hajanona daholo ny projets sy ny zavatra hafa rehetra any amin’ny faritra hafa, izay tsy voakasika an’izany, satria na tsy noana aza rizareo dia manana filana ihany koa. Arakan’ny fitantaran’ny avy ao amin’ny fikambanana mpapiady akoho, dia an’isany fialam-boly mahasakana ny fidorohana zava-mahadomelina sy ny zavatra mety manimba hafa io fialam-boly iray io.

      Marina ny anao raha tany antsimo no nananganana azy io, satria ny any no voan’ny kere.

    • 10 mars à 17:52 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Pisokely,

      A la fin de l’année 2019, la dette publique du pays était déjà à 34.7 % du PIB...

      Et je me demande comment MT avait pu produire une donnée mentionnant que cet indicateur macroéconomique se situe à 30 % du PIB en 2020 alors qu’il n’y avait pas encore eu ni de programme de restructuration ni d’initiative d’allègement de nos dettes publiques depuis...

  • 10 mars à 17:29 | Vohitra (#7654)

    Il me semble que Mr Mandimbisoa R. de Madagascar Tribune aurait dû actualiser ses données économiques en fonction de leurs disponibilités afin de ne pas induire en erreur inutilement le public du forum…

    En tant que journaliste, ou chroniqueur ou éditorialiste, il est bien placé pour puiser à la source les informations y afférentes…

    A toute fin utile, je vais recopier une information que j’ai partagé dans les colonnes de MT le 04 février 2021 à propos de la situation de la dette publique du pays…

    « …Encore des ateliers, des colloques, et des conférences…Ils ne font que tourner en rond dans des séries de manœuvres dilatoires !

    En mars 2020, la pandémie de Covid-19 avait fini par arriver au pays pour cause de retard conséquent dans la fermeture de la frontière aérienne…et la LFI 2020 officialisée par voie d’ordonnance avait été soumise à une rectification au cours de la session ordinaire de mai 2020…et une trouvaille y avait été intégré : le fameux plan Marshall de 1.043 milliards d’Ariary…

    Et la LFR 2020 avait vu le jour ! Mais il n’y avait pas eu de grand changement dans l’orientation globale de la confection du budget car les responsables politiques avaient choisis d’opter encore pour maintenir les axes majeurs des promesses présidentielles de 2018…rien que la mise en œuvre des infrastructures sportives et culturelles, de loisirs, éparpillées dans le pays sans tenir compte de la situation de pauvreté écrasante qui frappe la grande majorité de la population…et depuis, les résultats parlent d’eux-mêmes : une augmentation de plus de 1.4 millions de nouveau pauvres dans le pays qui avaient subi de plein fouet des pertes de revenus…

    Et là, un(e) écervelée sagnana, afin de masquer la vraie réalité dérisoire et accablante du moment, à coup de copier/coller, ne fait plus que mettre en avant des données datant de…février 2020…

    Mais qui vous dit que la dette publique du pays se situe actuellement à 35.2 % du PIB ?
    Et qui vous dit que l’encours de la dette publique est actuellement de 4.772,4 millions de dollar (4,7 milliards de dollar) alors que depuis mars 2020, le pays avait reçu des aides conséquentes provenant des partenaires financiers traditionnels du pays ?

    L’encours de la dette publique avait accusé une progression inquiétante de 1 558 millions de dollars (1,55 milliards de dollar) dont 673 millions venant des financements extérieurs contractés durant le coronavirus. La dette publique passe de 4 914,07 millions de dollars (4,9 milliards de dollar) en 2019, soit 34,79 % du Produit intérieur brut (PIB) à 6 477,26 millions dollars (6,4 milliards de dollar), soit 45,34 % du PIB vers fin 2020.

    Et il ne faut pas perdre à l’esprit qu’une fois que le seuil de 50 % du PIB est atteint, un pays pauvre se rapproche dangereusement du niveau de surendettement élevé…compte tenu d’une faible capacité de remboursement et d’une faible capacité de mobilisation dans la création de richesse et de revenu mobilisable…

    Et actuellement, les responsables du pays est en train de négocier un nouveau cycle d’endettement du pays avec le concours des PTF notamment le FMI et la Banque Mondiale…sans que les promesses de fonds colossaux déjà à sa disposition, du calife bien entendu, et fin prêt pour la future mobilisation selon ses affirmations urbi et orbi en 2018 ne soient réalisées et mis à contribution…en somme, rien que des affabulations et des tromperies institutionnalisées…

    Depuis son accession au pouvoir, le régime actuel n’avait fait qu’endetter le pays jusqu’à hauteur de 1 558 millions de dollar…pour aboutir à 77,4 % de la population dans une situation d’indigence totale absolue, et plus de 92 % de la population dans la pauvreté…
    Et le comble, dans cette explosion de dette publique, jusqu’à la date d’aujourd’hui, aucune information détaillée n’est révélée en toute transparence à l’opinion sur l’utilisation réelle et effective d’environ 670 millions de dollar d’aide publique reçue venant des partenaires financiers du pays…

    Jusqu’où " le crabe aux pinces d’or " voudrait bien mener ce pays ? Déjà on est au fin fond de l’abysse en matière de revenu et conditions de vie en ce moment...vers une euthanasie collective ?

    https://www.madagascar-tribune.com/Conferences-budgetaires-la-LFR-2021-au-programme.html

  • 10 mars à 17:30 | pisokely (#9950)

    justement.. le deni est une idiotie.. je ne vous demande pas de me croire... mais ne forcez pas les pauvres a ingurgiter votre pisse meme... pensiez vous que s ilq ont lzq moyens ou bien si on leur donne la possibilite d avoir une autre alternative, ils vont boire votre mixture ? pensiea vouq que si les enfantq de mialy seront uniquemznt testes positifs, ils vont courir a mada pour votre breuvage ? la medecine s appuie sur des analyses physiopathologique et test clinique fiable et valides... ce concept est universel.. largement a la portee des medecins malagasy digne de son metier.. on ne fait pas n importe quoi, car il s agit d une vie humaine...laissez rajoel boire son breuvage avec leq virus mutants et dites moi la suite ?? on fait un pari ??? le variants ne rigolent pas

    • 10 mars à 17:37 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Ne racontez pas n’importe quoi.

      Personne n’oblige qui que ce soit à prendre ce remède, les gens le prennent volontairement, parce que les autres alternatifs ne sont pas interdits, ils peuvent le choisir s’ils le veulent. La liberté de choix et accès aux soins est belle et bien respectée à Madagascar.

  • 10 mars à 17:33 | arsonist (#10169)

    Au terme de la lecture de "Tonkin 1873-1954, Colonie et Nation : le delta des mythes" , Dirigé par Philippe Franchini
    [Ed. Autrement - Série Mémoires n.32] ,
    je suis admiratif devant la clarté des récits des événements historiques qui ont marqué le terroire appelé alors Indochine [Vietnam, Laos, Cambodge, Thaïlande (mais sans l’autre gros morceau qu’est la Corée)]
    ainsi que leurs analyses politiques , géopolitiques , économiques et sociologiques ,
    récits et analyses faits par des brillants universitaires francophones .

    Je ne crois pas que pareils collections de textes d’aussi bonne facture concernant la région Ouest Océan Indien existent .
    Sinon on l’aurait su .
    Comparés à l’Asie du Sud-Est qui bénéficie plus des avantages que des inconvenients d’être co-frontalière de la Chine et de la Russie , ainsi que de la proximité de l’Archipel du Japon , nous autres très Ouest Océan Indien sommes isolés loin des centres du monde .
    Peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles le monde s’intéresse moins à nous qu’aux autres régions du globe .

  • 10 mars à 17:45 | pisokely (#9950)

    gasy aho ry isandra... ray pianakaviana.. tsy ialaina ho mpitondra ianao dia ahita hoe tsy mety zany.. trano atsimo sy avaratra ka izay tsy mahalena hialofana... tanana avia sy avanana ka zay voadidy marary.. na ao diego fotsiny aza e.. firy ny 4 mis ? ao tana, firy ny mandry fotsy, ny any atsimo, firy ny MATY ? dia adin akoho ve no aringaringa ? fara faharatsiny, natao moramora tsy henony rehetra.... raha renimpianakaviana ianao... marary ary maty ny hanoanana ny zanakao, eo imasonao dia tsy harary ve ny fonao aheno hoe, ny hetra naloanao hanaovana fiadiana akoho ? henonao ny hoby, ny teny ratsy anefa ianao miondrikq mahalahelo ny zanakao maty ? dia bola ho avy koa nya fampiakarana ny vidin entana satria trosa no nanaovana an io... dia terena ianao hisotro poizina tsy fantatra satria zay no baiko i rajoel ? tsy mila vakisiny fa mahavita azy ny cvo ??? nahavita azy nankaiza zao ny cvo ???

    • 10 mars à 17:56 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Hoan’ny olona toa anao sy amin’ireo faritra tsy liana amin’izy io, lazaina fa zava-poana, fa tsy any no jerena fa ilay olona ao amin’ny toerana misitrak’azy.

      Sady aoka hajanona amin’izay ity hoe tokony fanjakana no hamelona ireo olona tsy manana hanina, tsy andraikiny intsony izany raha ny tena marina amin’ity système liberal ity izao, fa tokony ny tsirairay no miezaka.

      Rehefa tratran’ny loza ihany vao tokony miditra antsehatra ny fanjakana, satria tsy nampoizina iny, fa tsy hoe isan’andro izao dia ny fanjakana no hisahana ny fahasahirananao. Ny ezaka ny tsirairay ihany no tokony iateherany fa tsy ny olon-kafa, ny fandraisan’andraikitrin’ny fanjakana dia tafiditra fotsiny amin’ilay hoe solidarité.

    • 10 mars à 18:38 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Efa midontsana mihintsy ity ilay sagnana isandra iray ity !

      Ny toy itony no vao maika manala baraka ny olona arovany tsy ankiato eto !

      Matoa mandoa hetra, tataonketra, haba, isantsokajiny ny vahoaka, ka ampidirina ao anaty kitapombolampanjakana, dia mba hahafahan’ny fanjakana sy ny Firenena mitsinjo ny vahoaka mba hiarovana azy sy ny fananany, ary koa indrindra mba hanamorana sy hanalefahana ny fahafahan’ny vahoaka mihary sy miantoka ny fahavelomany…

      Adidy ny mandoa ny hetra sy tataonketra ary haba eo amin’ny vahoaka…ary setrin’izay dia adraikitry ny fanjakana ny miantoka ny fepetra rehetra hampanjary ny fiainambahoaka…

      Izay no hametrahana ny teny mazava tsara ao anaty lalampanorenana hoe « ny vahoaka no andriamanjaka »…

      Na any Eoropa na any Etazonia ankehitriny, dia manome vola mivantana ny vahoaka any aminy ny fanjakana, ary manome fanampiana ihany koa ireo orinasa tojo fahasahiranana mba hahafahan’izy ireo mitazona ireo asa misy, ary manampy ihany koa mba hanana anjara amin’ny fitsaboana ny vahoaka amin’ny fanomezana sarampiantohana isambatan’olona…

      Sarotra amin’ny atidoha efa midontsana tokoa ve ny hahatakatra izany e ?

      Mety tsy hahagaga ihany izany raha efa latsa-paka ny fahazarana manontsana fitombenana ho antompivelomana, mety koa efa ny lainga soloky tsy misy farany zarainy io no efa lasa mibahana ao andohany ka tsy hahafahany intsony mitaratra izay rariny sy hitsiny…

    • 10 mars à 19:50 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Vohitra,

      Tsy hoe rehefa mibetroka hoa ianao dia manana ny marina foana.

      Mba vakio sy sainintsaino tsara aloha ny zavatra soratan’olona vao malaky manao sagnana, sy mana-dondrona.

      - Ny anao izany Etat-providentiel dur tahak’’ireny Socialiste ireny taloha ireny no ao an-tsainao, tsy mahagaga moa fa ianareo olona lehibe tamin’ny paradisa socialiste. Izany hoe ny fanjakana mandraharaha mihitsy dia avy eo mizara ny tombony azo any amin’ny vahoaka (redistribution).

      Amin’izao anefa isika efa miditra amin’ny économie libérale izay mametra ny fidiran’ny fanjakana an-tsehatra ao amin’ny fiainan’ny vahoaka.

      Tsy andraikitrin’ny fanjakana velively ny hiantoka ny fiainan’ny olona sy izay hohaniny. Mandray ny andraikiny fotsiny izy amin’ny alalan’ilay antsoina hoe solidarité mba hanampiana ireo tena sahirana, na rehefa tena tratra ny loza mafy ny firenena amin’ny maha raiamandreny azy.

    • 10 mars à 20:04 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Tsy misy kely mba miditra ny lohan ity dontsana be ity mihintsy izay hazavaina aminy !

      Tsy azony akory hoe inona moa no fepetra hampanjariana ny fiainam-bahoaka izay natao ho andraikitra iantsorohan ny fanjakana izany...

      Ny azy dia ataony bontolo ilay vary iray vilia hohanin ny tsirairay no mba fandraisany izany...

      Midontsana be mihintsy e !

  • 10 mars à 17:53 | pisokely (#9950)

    alors.la... vous etes ignoble... allez a une pharmacie.. demander leur certaineq moleculeq.. il n y en a pas... meme a l hopital... oui ils peuvent choisir.. mais comment ? on ne leur propose que votre CVo... les nantis ils peuvent s en procurer ailleurs.. au pire.. transfert a l etranger... combien coute l oxygenotherapie au lunette ? masque ? optiflow ? intubation ? combien coute un support perfusionnel quand le patient n arrive pas a boire et a manger ? combien coute un traitement corticoide ? ne serais ce que le paracetamol ? et a cote de ca il faut nourrir la famille a la maison ? eh oui.. ils ont le choix vous dites..

  • 10 mars à 17:58 | pisokely (#9950)

    aza atao an izany ny.mpiray tanindrazana aminao e.. mahantra ireo.. mba tsinjovy fa dia aza dia mamphory olona.. hangalatra ianao ?? mangalara... i ravalo tsy tianao io.. io hangalarina raha maha sahy azy ianao.. fa aoka re.. aza ny mahantra no hangalarinareo... izy aza efa mijaly

  • 10 mars à 18:16 | pisokely (#9950)

    ianareo no nampahantra azy.. alainareo ny tanimbary kely zay hananany tana masoandro e...sns.. lasany karana ny tanimbary satria tsy vita kadasitra. mahantra izy avy eo.. dia hoy ianao hoe aok izay ny fanampiana ?? omeo tany izy amokariny, aiza alaina ny tanimbariny, avereno ny taniny dia tsy hangataka aminao izy na iraimbilanja aza

  • 10 mars à 18:17 | pisokely (#9950)

    raha mpitondra hendry izy.. mahafantatra an izany

  • 10 mars à 18:52 | lanja (#4980)

    "Le paiement de plus d’un million d’euros (1 647 221,78 euros) de dette que Madagascar devait payer à la France sera ainsi ajourné et échelonné."

    Arahabaina manokana ny ministry ny finance sy i DJ fa hita fa efa andalana ny Emergence, raha tsy andalana ho sangany aty afrika tsy ahavita zavatra goavana be ohatr izany ! resy ihany ilay fahatrana , nahomby ilay revolution foza

  • 10 mars à 18:53 | Besorongola (#10635)

    Kkkkkk C’EST TRÈS TRÈS CHAUD !

    https://www.facebook.com/watch/?v=959886184780975

  • 10 mars à 18:57 | purgatoire (#11152)

    Et encore 150 millions de dollars !! On dirait que le gouvernement et son chef ainsi que son président vont chaque jour à la pêche pour quémander de l’argent ... c’est bien cela va faire travailler les entreprises chinoises et françaises ...

  • 10 mars à 18:59 | Isambilo (#4541)

    Ce prêt de l’AFD devait financer quoi ?
    En tout cas il n’aura pas dégagé suffisamment d’argent pour payer les intérêts et le capital.
    Et l’AFD n’aura pas vérifié l’opportunité de ce prêt ni suivi l’éxécution du projet.
    Effectivement Rajoelina avait demander l’effacement de la dette pour les pays fortement impactés par ce virus. Est-ce notre cas ? Non, si je m’en tiens aux chiffres officiels.

  • 10 mars à 20:40 | Shalom (#2831)

    Un petit rappel pour oublier nos problèmes quotidiens :

    # 20 juillet 2020 à 10:37 | Dadanaivo (#11016) répond à Dadanaivo ^
    Que vous avez mille fois raison Isandra et Dadanaivo .Espérons qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus et que s’ils seront atteints , Qu’ils refusent d’être soigné par le CVO organics

    # 20 juillet 2020 à 13:23 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadanaivo ^
    ... Si j’ai bien compris, c’est maintenant Betoko qui répond avec le pseudo de dadanaivo ???

    # 20 juillet 2020 à 14:10 | mamabe (#873) répond à Dadanaivo ^
    Bien vu !
    Espérons qu’il ne va pas s’emmêler les pinceaux

  • 10 mars à 21:04 | Isambilo (#4541)

    Ce forum reflète très bien les raisons pour lesquelles ce pays n’avance pas.
    Le sujet est le rééchelonnement de la dette. On parle de tout sauf du sujet.
    Je comprend bien que ça puisse être un défouloir mais quand même.
    Il faudrait que la chorale Isandra cherche un secrétaire de rédaction parce qu’il y a trop de fautes de grammaire aussi bien en français qu’en malgache.

  • 10 mars à 22:05 | râleur (#3702)

    https://blogs.mediapart.fr/borsalino/blog/100321/les-biens-mal-acquis-de-rajoelina
    "’Il y a plus d’une semaine, les malgaches ont appris par une vidéo circulant sur le net, que Rajoelina était propriétaire d’une luxueuse villa située à la frontière franco-suisse, où résident normalement, à l’année, femme et enfants. En plus de cette belle demeure, le couple a aussi fait l’acquisition, d’une propriété à Neuilly, dans la région Île de France. Ces deux biens ont été achetés respectivement en 2015 et 2012, estimés à 5 milliards 181 millions d’ariary (1.102.000,00 euros) pour l’un et 12 milliards 807 millions d’ariary (2.725.000,00 euros) pour l’autre."

    • 10 mars à 22:21 | RAVELO (#802) répond à râleur

      Attention "raleur" !
      Betoko et l’ambassade magadougouesque vont émettre un avis de recherche sur vous,méfiez-vous

  • 11 mars à 00:14 | TILOLO (#11166)

    Pourquoi faire compliqué si on peut faire simple ? Et pourquoi ça devient plus compliqué bien que ça ne soit pas moins simple ?
    Diverses expertises qu’on peut suivre par lecture ici semblent indiquer des divergences de points de vue qui se perdent en conjectures.
    Les responsabilités premières incombent au gouvernement, là où lacunes et correctifs doivent être apportés.
    Le sujet en lui-même est pour personnes initiées. Pas toujours facile de suivre pour le commun des citoyens.
    Faire dire ce qu’on veut aux indicateurs et chiffres peut donner libre cours aux rêveries de tendances diverses.
    L’économie n’étant pas une science exacte

  • 11 mars à 17:48 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Ainsi pour rembourser à La France de 1 647 221,78 euros , Madagougou a obtenu un report et un rééchelonnement.

    Tout ça pour moins de 1,7 million d’euros, quelle misère pour un pays qui se croit souverain.

    Je croyais que Madagougou serait si riche qu’il pourrait devenir le prêteur des Îles Comores, à moins que ce ne soit des prêts en Ariary.

    Et si par malheur les Îles Comores ne pouvaient pas tout nous rembourser en un seul jet, on pourra toujours reporter la dette et proposer un échéancier.

    Cordialement
    YaR

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS