Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 mai 2024
Antananarivo | 00h55
 

Coopération

Forum des états archipels et insulaires

Accent sur les enjeux liés aux océans

mercredi 30 août 2023 |  1254 visites  | Mandimbisoa R.

La 8ème Réunion des hauts fonctionnaires des Etats Archipels et Insulaires (AIS) se tient depuis hier au Novotel Ivandry. Un événement réunissant des hauts fonctionnaires, ambassadeurs et représentants des organisations régionales des archipels et des îles membres de l’AIS Forum dont Madagascar fait partie avec 51 nations archipélagiques.

La discussion s’est articulée hier autour des sujets d’intérêt commun et des enjeux liés aux océans, notamment l’économie bleue, le développement durable, le changement climatique, la conservation des ressources marines. Les petits États insulaires paient toujours en effet le prix le plus élevé des changements climatiques dont ils ne sont pas responsables.

Ce forum revêt une importance particulière pour Madagascar en tant que 4ème île du monde, avec des zones maritimes trois fois plus grandes que son espace terrestre. « Cette 8ème réunion des hauts fonctionnaires du Forum des Etats Archipels et Insulaires, constitue une opportunité importante pour nous de relever les défis environnementaux auxquels nous faisons face », a souligné la ministre des Affaires étrangères malgache, Yvette Sylla, hier dans son discours.

Le Forum AIS a permis d’obtenir des formations concrètes au niveau de l’utilisation des machines de recyclage d’eau et eau potable, des formations des cinquante pêcheurs en technique des pêches dans les mers pélagiques ou encore des formations des guides touristiques marins à Sainte-Marie et Nosy- Be.

Le premier Forum des États archipels et insulaires (AIS), a été organisé par l’Indonésie, et s’est tenu sur l’île de Célèbes en 2018. L’objectif de ce forum est de faire face aux défis du changement climatique, de la pollution des océans et des catastrophes naturelles auxquels ces pays sont particulièrement exposés.

-----

6 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août 2023 à 11:11 | Albatros (#234)

    Quelle est la position de l’AIS, sur le statut des Iles Eparses.
    Notamment en ce qui concerne leur préservation « écologique » ?!.

  • 30 août 2023 à 12:30 | Isambilo (#4541)

    Bizarrement la France ne fait partie des 51 membres. Le Royaume Uni y est pourtant.
    C’est certainement pour éviter d’aborder la question des Iles Eparses.

  • 30 août 2023 à 15:32 | Jipo (#4988)

    La ministre des affaires étrangères ???
    Est-elle compétente comme la HCC pour traiter de cette question ???
    Le ministère de la pèche et halieutique n’ ont pas été invités ou étaient - ils occupés à une « réunion » plus importante ???
    Notre majorette des bals poussières adepte des pantalons blancs, costumes mao et rayban devait certainement etre occupé à faire visiter le lieu d’ une partie de son enfance ou il continue à vivre par procuration , sur la « notoriété de papa « sur ce coup là et veiller à promouvoir sa petite personne , avant son départ que l’ on souhaite définitif, ce qui n’ est assurément n’ en doutons pas : son objectif .
    La soupe est trop bonne, sa notoriété insatiable , et sa mégalomanie inépuisable, : vous en reprendrez bien un petit quinquennat ?
    Bon : mais juste si vous insistez ...

  • 30 août 2023 à 17:10 | kartell (#8302)

    Un État insulaire est un État souverain ou non (associé, autonome...) dont le territoire est uniquement composé d’une ou plusieurs îles (on parle alors de territoire archipélagique) et qui n’est pas implanté sur une masse continentale.( Wikipedia)
    L’objectif de ce forum : faire face aux défis du changement climatique, de la pollution des océans et des catastrophes naturelles telles que les tsunamis, auxquels ces pays sont particulièrement exposés.
    Les priorités sont donc le développement durable de la pêche, la prévention des catastrophes, la coopération entre tous ces États et le renforcement du droit international de la mer.
    Outre les enjeux environnementaux, l’AIS s’est donné pour mission de maintenir la stabilité, la sécurité et la prospérité dans les océans Indien et Pacifique. “Nous devons nous assurer que ces deux régions ne deviennent pas un champ de bataille pour les ressources naturelles, ni un espace de conflits régionaux et de suprématie maritime”, a déclaré Retno Marsudi, la ministre indonésienne des Affaires étrangères à Kompas.( courrier international)
    Donc, visiblement, très loin des préoccupations géopolitiques endémiques, actuelles !

    • 30 août 2023 à 19:18 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonsoir Kartell !.

      Vous citez Retno Marsudi :
      "Nous devons nous assurer que ces deux régions ne deviennent pas un champ de bataille pour les ressources naturelles, ni un espace de conflits régionaux et de suprématie maritime” !.

      Il est vrai qu’avec sa puissante Marine nationale (super équipée !), Madagascar a les moyens d’assurer ce type de mission !.

  • 30 août 2023 à 19:04 | Isambilo (#4541)

    L’Indonésie doit d’abord arrêter de détruire la forêt de Bornée au bénéfice du palmier à huile cancérigène.
    Ensuite, il faudrait régler les problèmes déchets à Java.
    Ensuite, ne pas prendre les cours d’eau pour une poubelle pour le plastique.
    Ensuite, protéger les minorités au sud de Sumatra.
    Ensuite, on verra.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS