Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 21h52
 

Répondre à un commentaire

17 septembre à 16:38 | ANTASITO (#11328)

Isandra, tu aurais pu rajouter que ce jeune bachelier vient du fin fond de la campagne malgache, que son père alcoolique est sans travail, que sa mère se prostitue et que malgré cela il a réussit brillement ses études. Cela aurait paru plus vraisemblable. 128 reçu sur 138 mais tu parles de Harvard ou bien le programme CERES est il ouvert aux fils de...
Moi dans le village ou je vais en 2010 il n’y avait qu’une ville école faite de bric et broc très vétuste. En 2013 c’était toujours la même école délabrée. En 2018 c’était un tas de planche mais à côté se construisait une nouvelle école. Aujourd’hui l’ancienne école n’a plus de toit, plus de portes ni de fenêtres et la nouvelle école faite de panneaux sandwichs isotherme est dans un état lamentable.
C’est de là que sort ton bachelier. Dans ce village dés qu’ils ont fini le primaire (raccourci) ils vont aux champs ou aux mines. Les parents n’ont pas les moyens de les envoyer en ville continuer leurs études. Je pense que tu vis dans une grande ville et tout ton intérêt est de défendre ton DJ sinon si tu allais un peu dans les villages tu en pleurerais de voir ces "misérables" dans leurs haillons crades et déchirés. Parce que le malgache des champs est sale ? Non...mais il n’a rien d’autre à se mettre sur le dos. Il y a un mois en rigolant j’ai dit à un jeune (la vingtaine) qui avait la braguette ouverte : à 7 heures du matin tu as déjà "le magasin ouvert". Il m’a répondu embarrassé non la fermeture éclair est cassée. Eh bien dans cet échange amical c’était quand même moi le plus gêné. Des gamins portant des tee-shirts avec DES trous plus gros que le poing, des shorts fendus sur le coté jusqu’à la ceinture, des gens qui vivent sans eau potable, sans électricité, dans des maisons pourries...tout çà tu ne le vois pas...tu vois juste un ado qui a eu son bac avec la mention très bien et tu t’en félicite tout en passant une couche de peinture à ton dirigeant suprême et pensant bien qu’il va être réélu. Mon Dieu, pas çà...donne la sagesse aux malgaches de ne pas céder au chant des sirènes.
Quand à toi Mohammed (Ah, c’est toi qui le dit et le répète) je crois que le "couscous" de ce midi ne passe pas. Il t’es resté sur l’estomac.
Pas étonné de ta réponse...les cons c’est comme les feux rouges il y en a à tous les coins de rue.
Profonds respects.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS