Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2022
Antananarivo | 07h44
 

Tourisme

Tourisme

Tourisme : Madagascar vise l’Afrique, l’Inde et l’Europe de l’Est

jeudi 30 juin | Mandimbisoa R.

Le ministère du Tourisme entend faire une percée en Afrique, en Inde et en Europe de l’Est dans le cadre de son nouveau plan de relance du secteur. Les touristes de ces pays s’intéressent beaucoup sur la Grande île et ce sont d’ailleurs les pays avec lesquels la Grande île a un accès direct, via la liaison aérienne, a expliqué le ministre du Tourisme, Joël Randriamandranto, lors de sa rencontre avec les députés au Centre de conférences internationale (CCI) d’Ivato.

Les compagnies aériennes présentes, ayant déjà obtenu l’agrément des autorités compétentes, desservent déjà ces pays. Ethiopian Airlines et Kenya Airways sont désormais au service des voyageurs africains. Air Mauritius et Turkish Airlines assurent désormais le transport des voyageurs indiens. Outre ces compagnies, d’autres assurent également la liaison aérienne avec la Grande île à l’instar d’Air France, Air Austral et Néos.

Ainsi, le ministère du Tourisme tient à préserver les marchés traditionnels comme la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Afrique du Sud pour garder le cap et maintenir les activités touristiques sur l’île. D’ailleurs, ce sont les touristes en provenance de ces pays qui ont composé les 30% de ceux des voyageurs qui se sont rendus à Madagascar depuis la reprise des vols internationaux à Madagascar, rapporte Joël Randriamandranto. « Ce taux devra atteindre 70% au mois de juillet », prévoit le membre du gouvernement.

Pour atteindre les nouveaux marchés, le ministère avec les offices du tourisme dans le pays, entend mener une campagne de promotion de la destination Madagascar auprès des tours opérateurs émetteurs et agences de voyages ainsi qu’avec la presse internationale. Le département de Joël Randriamandranto mise par ailleurs sur l’obtention du label « Safe Travel stamp », octroyé par le Conseil mondial du voyage et du tourisme, pour convaincre les futurs touristes à se rendre sur l’île. Dans un premier temps, l’objectif du ministère du Tourisme est d’atteindre le nombre de touristes qui se sont rendus sur l’île en 2019 avant que l’épidémie de Covid-19 ne paralyse pas le secteur. En collaboration avec les opérateurs locaux, un effort particulier est déployé pour faire développer le tourisme local, avec pour cibles, les nationaux invités à découvrir les quatre coins de l’île.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juin à 09:43 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    Malgré ce que tu nous racontes il n’y à pas ou peu de touriste sur l’Ile ainsi qu’à Nosy Bé et Sainte Marie, d’ailleurs la saison des Baleines à Ste Marie est désastreuse.
    Vouloir obtenir le "Safe Travel stamp" implique des services que Madagascar n’est pas en mesure d’offrir aux visiteurs : Routes en bon état et sécurisée, taxis en états, Hygiène irréprochable, Hôtels répondants aux normes (surface des chambres, propreté, accessibilité, sécurité, éclairage etc....), repas hygiéniques et continentaux etc.....
    Donc en résumé rien n’est réuni pour l’obtention de ce label.
    Il te reste une solution néanmoins "Faire du tourisme humanitaire" et montrer aux touristes les gens dans la misère, le kéré et les enfants en train de mourir de faim ou de manger des lanières de cuir, les poubelles débordant d’ordures à Tana, les gasy pissant dans la rue au vues de tout le monde etc.....
    Bref, arrêtez de vouloir vivre à l’Européenne avec des moyens digne du 17éme siécle.
    Et ça ce n’est pas imaginaire, c’est la vision qu’ont les Européens de la situation de Madagascar

    • 30 juin à 13:05 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      En plus de ce que vous venez d’énoncer , la Sécurité et l’Education des enfants , mais aussi des adultes sont les conditions indiscutables du développement du tourisme à Madagascar . Comment voulez que les visiteurs reviennent au Pays , après avoir été cambriolés , ou agressés dans leurs propres voitures, ou bien dans les bus . On ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque individu , touriste ou pas . Sans parler des deux spécialités de notre territoire National , à savoir , les billets de banque sales et fripés , les ordures et des gens qui font leurs besoins partout sans aucune hygiène, et sans pudeur . Et surtout , la prolifération des enfants...et des adultes qui mendient à la moindre vue d’un Etranger (l’arzent Vazah). Comme d’habitude , on met la charrue avant les bœufs , et sans eau ni électricité , on ne pourra pas espérer attirer les mouches avec du vinaigre . La montée prochaine du coût du carburant fera flamber les prix des denrées de première nécessité , et les frais de transport pour tout le monde , et pas simplement la masse populaire . A ce moment là , on sera plus dans le même sac , Opposition , ou caciques du régime confondus . Malheureusement , ce ne sera pas que les prix qui vont flamber . Le compte à rebours a commencé . Salut Les Copains .

  • 30 juin à 10:31 | purgatoire (#11152)

    Oui mais ISANDRA va nous dire qu’en France c’est la même chose et que toutes les routes à Madagascar sont en excellent état … OUPS :
    « Les réseaux routiers de Madagascar figurent parmi les moins développés au monde. La densité routière n’est que de 5,4 km par 100 km2, et la plupart de ses routes nationales et locales sont en terre battue et en mauvais état. Son indice d’accessibilité rurale (mesuré par la part de la population rurale qui vit à moins de 2 km d’une route praticable en toute saison) est de 11,4 %, parmi les plus faibles au monde.
    En 2021, seules 11% des routes de Madagascar sont en bon état, d’après les données émanant du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics. »

    • 30 juin à 10:53 | MALIBUC (#9345) répond à purgatoire

      D’accord avec vous et je renchéri en disant qu’en France le Président n’offre pas des brouettes, des charrues à bœufs, des pelles et des pioches aux agriculteurs.
      En France les terres sont accessibles aux agriculteurs, l’électricité est de 24/24, l’eau aussi et l’irrigation sert aux cultures.
      Et surtout en France on sait recevoir les Touristes .
      "La France est la première destination touristique mondiale en terme de visiteurs accueillis, avec près de 90 millions de touristes internationaux en 2019, et la 3ème destination pour les recettes générées par ce tourisme international."
      "Fin 2019, Atout France estime à 170 milliards d’euros les dépenses de consommation liées au tourisme sur le sol français."
      Alors vieille fo.za d’Isandra on compare ?

    • 30 juin à 11:19 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Malibuc,

      Je vous rappelle que nous ne sommes qu’au début de la haute saison, les gens ayant budget limité comme vous ne viennent à Madagascar que la saison basse où le nombre de tourisme est en baisse comme tous les prix,...

      De toutes façons, le bilan se fait à la fin de saison, par le contraire, sauf pour les commentateurs de Bistrot.

    • 30 juin à 11:55 | elena (#3066) répond à purgatoire

      Et promesse d’ivrogne :

      "21 juin à 10:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      - 60.000 touristes/mois pendant la haute saison, 6 mois,
      - 30.000 touristes/3mois, pendant la basse saison, 6 mois.
      Le compte est bon"

      Objectif atteint : 500 000 touristes 🤣

    • 30 juin à 12:14 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Elena,

      Nuance, c’est un objectif, mais, non pas une promesse. Deux mots lesquels n’ont pas tout à fait le même sens.

      C’est un objectif plausible.

    • 30 juin à 12:22 | Shalom (#2831) répond à purgatoire

      @ 30 juin à 11:55 | elena (#3066) répond à purgatoire ^

      Et promesse d’ivrogne :
      "21 juin à 10:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      - 60.000 touristes/mois pendant la haute saison, 6 mois,
      - 30.000 touristes/3mois, pendant la basse saison, 6 mois.
      Le compte est bon"
      Objectif atteint : 500 000 touristes 🤣


      elena, il me semble avoir les souvenirs :

      - d’un calcul 13 + 6 = 19
      - d’un "omby be ronono akan-taranaka amin’ny omby vositra".

      Conclusion : c’est le mode de calcul des foza.

  • 30 juin à 11:08 | Isandra (#7070)

    C’est un ministre qui connait mieux que quiconque, ce secteur en tant que Chef d’entreprise de tourisme, qui fixe cet objectif.

    Il ne fait pas d’ariary zato ampandriana, à part des mesures incitatives, des formations pour les employés de tourismes, la multiplication des compagnies, et des Aéroports internationaux, pas plus tard qu’hier, le vol direct la Réunion-Tamatave a repris, il compte faire de werawera, de tamtam internationales, surtout, pour effacer tous ces Malagasy bashing des andafy :

    "Pour atteindre les nouveaux marchés, le ministère avec les offices du tourisme dans le pays, entend mener une campagne de promotion de la destination Madagascar auprès des tours opérateurs émetteurs et agences de voyages ainsi qu’avec la presse internationale. Le département de Joël Randriamandranto mise par ailleurs sur l’obtention du label « Safe Travel stamp », octroyé par le Conseil mondial du voyage et du tourisme, pour convaincre les futurs touristes à se rendre sur l’île."

    Madagascar n’a pas que de Kere, il y a des autres choses bonnes à regarder, que la nature nous gâte, et ce peuple souriant et robuste sera heureux de vous accueillir.

    Ces andafy sont loin d’incarner ce peuple, ils sont déjà contaminés de l’autre mentalité, râleurs.

    • 30 juin à 11:24 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      C’est un ministre qui connait mieux que quiconque, ce secteur en tant que Chef d’entreprise de tourisme, qui fixe cet objectif........ hihihihihi
      On connais les Ministres qui connaissent mieux que quiconque......à qui le coffre fort à été vidé sans effraction.
      Et tu insistes t’as toujours pas compris ce qu’il faut assurer pour avoir le label "Safe Travel stamp"
      Ou sont tes hôtels sans délestage, avec l’hygiène, les repas continentaux, le personnel trilingue (Français, Anglais, Espagnol), ou sont tes routes bien goudronnées et sécurisée sans les "attaques de diligences ", ou sont les hôpitaux muni du matériel nécessaire et du personnel qualifié, ou sont tes taxis sécurisés......etc.....
      Pourquoi il n’y avait que 40 passagers dans l’avion La Réunion Tamatave d’hier ?
      Pourquoi l’avion Kenya Airways d’hier après midi était il à moitié vide ? (ne me contredis pas je suis allé chercher un ami et j’ai constaté)
      Pourquoi n’y a t il pas de touriste à Madagascar comme tu nous le dis ?
      Tout ça n’est que blabla comme la rétrocession des Eparses prédit par ton DJ, le téléphérique etc....

    • 30 juin à 11:37 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Oh on peut t’en sortir des iles comme ça, Nosy Ankao (Ile privée réservée au Milliardaires),
      l’Archipel de Nosy Mitsio, Nosi Saba, Nosy Miavana.....je peux encore t’en citer.
      Mais sais tu que toutes les recettes et bénéfices de ces iles vont directement dans la poches des actionnaires et dirigeants avec des pots de vin à Mr HO ?
      Qu’en est il de la construction de l’hôtel privé de son altesse DJ 1° à Nosy bé ?
      Tu nous prends vraiment pour des lapins de 6 semaines.
      Moi, Zanatany je voyage beaucoup et j’aurais encore à t’en apprendre.
      Alors quand on sait pas on ferme sa gue.ule

    • 30 juin à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Voulez vous que les recettes entre dans vos caisses ?

      Je vois bien que votre vision est aussi loin que le bout de votre nez.

      Je vous explique : Les investisseurs investissent et récoltent les retours sur leur investissements, mais, ils paient des impôts, créent des emplois, achètent localement des marchandises, etc. Et ces hôtels promeuvent le tourisme et attirent des touristes grâce à leur relations et partenariats, etc sur lequel plusieurs secteurs trouvent leur compte, surtout, tout cela, créent des richesses, de la croissance,...

      C’est pareil en France, ces hôtels de cinq étoiles n’appartiennent pas à l’Etat français, mais, aux privées, qui encaissent les recettes. Tout cela, vous ne le connaissez pas.

    • 30 juin à 12:11 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Vu ta position t’as rien à m’expliquer vieille fo.za.
      Tu crois que je ne sais pas comment ça marche avec les recettes des hôtels de ces îles ?
      Tu me prends pour un demeuré et pourquoi faire des comparaisons alors que rien n"est comparable avec la France.
      Je crois que vous allez rester dans votre mer.de un sacré bout de temps
      Ce qui est vraiment dommage pour les pauvres Gasy.
      Quand à toi, prépare tes valises..tic
      tac....tic...tac
      .

    • 30 juin à 12:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Je prépare mes valises pour aller visiter ces petites îles paradisiaques, quand la saison sera un peu calme. Là, les prix montent et les réservations sont très difficile, on se contente de Foulpointe (un peu froid et pluvieux) et Majunga, Morondava, en attendant,...

  • 30 juin à 11:43 | luczanatan (#321)

    Bonjour à tous.
    Tout va mal à Madagascar on le sait tous.
    Les dirigeants apparents et réels (et les réels ne sont pas tous Malgaches), le savent bien aussi.
    Mais tant que le fric rentre pour les plus forts les plus malins , les plus travailleurs ,les plus rentiers ( malgaches et étrangers), le bateau ivre poursuit son chemin dirigé par des frères à qui les dirigeants réels octroient les miettes de leur gâteau. Et le bateau reçoit de temps en temps un peu d’énergie (directement ou indirectement par les institutions internationales) de la part des autres États qui y trouvent leur compte.
    La famille attend des frères au pouvoir autre chose : la dignité pour tous. Une dignité digne de notre époque.
    Alors ?
    Que faire ?
    Après réflexion je crois qu’il faut convaincre les frères au pouvoir.
    Comment les convaincre ?
    Ont-ils un coeur ?
    Sont -ils encore malgaches ?
    Font -ils encore partie de la famille ?
    Sont -ils fiers ?
    Sont -ils heureux vraiment ?
    Est ce qu’ils aiment la grande île ?
    Est ce qu’ils aiment leur famille ?
    Je leur pose la question.
    J’espère tellement qu’ils prendront conscience un jour de leur devoir de bien travailler ( réfléchir et agir) avec courage (car il en faut beaucoup pour changer de cap) avec détermination, avec logique, pour le bien de tous et non de quelques uns seulement ?

  • 30 juin à 11:52 | kartell (#8302)

    Le déni poursuit son inexorable ascension, aujourd’hui, il touche le tourisme, hier, encore, vache à lait, qui, désormais, refuse d’être traite..
    La fuite en avant, marque de signature du pouvoir touche maintenant le tourisme en grande difficulté de séduction pour un avenir incertain..
    On évite de se poser la question de savoir pourquoi les habituels visiteurs, plutôt que touristes, boudent la destination : insécurité, cherté du voyage, commodités d’hébergements trop sommaires, transports chaotiques ect..
    Tenir aujourd’hui un discours qui tenterait à court-circuiter une clientèle, récalcitrante, au seul profit d’une autre, virtuelle, tient d’un angélisme primaire !..
    D’autant que la clientèle visée est bien plus exigeante que l’ancienne, trop souvent accommodante d’un état des lieux qu’elle refuserait de vivre dans son quotidien d’andafy !..
    Aujourd’hui, le tourisme exige le meilleur, le rassurant, le festif bien loin des guinguettes crasseuses où batifolent les lucioles à marins, sans craindre d’être dépouillés, si cela n’était déjà fait avant, en rentrant à l’hôtel !..
    Vouloir métamorphoser une destination low-cost, tous azimuts, en une incontournable destination touristique est un fourvoiement supplémentaire de ce pouvoir, qui, malheureusement, reste déconnecté d’une réalité, aujourd’hui, qui fait que Madagasikara ne fait plus rêver que les naïfs et les novices …
    La désillusion risque grande, mais, comment d’habitude, on masquera cette réalité, histoire de ne pas perdre la face en faisant passer la diaspora et les « soutiens de famille »pour des touristes !..
    Les caissières seront, là, aussi, pour pousser leurs habituels cris d’orfraie, mais, le client est roi d’aller et de fréquenter, comme bon lui semble !..

  • 30 juin à 12:30 | MALIBUC (#9345)

    Mon père disait :
    "On ne peut pas mettre du jus dans un grès (un pavé)"
    C’est ce qui ce passe avec ces illettrés de Isandra and co., qui n’ont qu’une façon de communiquer, le Copié/collé.
    En dehors de ça il faut bien qu"ils justifient leurs salaires de misère en adulant le DJ BAC-7, DJ qui d’ailleurs les laissera tomber à la moindre occasion.
    Ils pensent retourner leurs casaques aux moindre coup d’état, mais qu’ils se rassurent on a leurs noms, leurs adresses et on s’occupera d’eux en temps voulus.
    L’Isandra croit me déstabiliser alors que je me fout d’elle comme de ma première chemise.
    Dans l’immédiat attendons la chute du seigneur, ce qui ne saurait tarder.

    • 30 juin à 13:25 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      Le compte à rebours a commencé, tic tac tic tac, doum . Vous l’avez bien mentionné , le Calife ne pensera qu’à sauver sa peau , en laissant les lampistes sur le Carreau ,ou à quai . Les plus vieux se souviendront qu’un Elu de Toamasina , Ancien Ambassadeur de la 2ème République a été refoulé de l’avion qui a ramené le Flibustier en exil en 2002, car pour l’Amiral d’eau douce , il avait besoin d’une relève (Rossy), que de vieux lascars, pour reprendre le flambeau. Ce qui a été enteriné avec notre Dirigeant actuel. Ce pauvre Monsieur , a fini par être dévoré par les moustiques dans la forêt de l’Est du Pays , avant de se rendre aux autorités , dans une situation physique ...délabrée . Peut être que certains Thuriféraires du régime bénéficieront de la mansuétude , et de la bienveillance de leur "Leader Sucré", pour espérer obtenir une petite place pour eux , et leurs familles . Qui vivra verra . Les prochaines échéances seront déterminantes , et non décisives.

  • 30 juin à 12:30 | Isandra (#7070)

    Six vols internationaux sont prévus dans le tableau de l’’arrivée à Ivato, aujourd’hui.

    https://fr.airport-departures-arrivals.com/aeroport-madagascar/aeroport-d-antananarivo-ivato-arrivees-des-vols/

    PS : Le week-end, on peut compter 10 vols par jour, en moyenne, dont je ne veux pas estimer le nombre de passagers, pour ne pas froisser les détracteurs andafy.

    Il est pathétique de constater que je suis l’une des rares personnes se réjouissant de cette bonne initiative de ce ministère, promouvoir la destination Madagascar, notre cher pays. Quelle mentalité !

    • 30 juin à 12:35 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      La mentalité vieille co.nne !
      Hier j’étais à Ivato et j’ai constaté que les vols sont à moitié vide.
      Il peut y avoir 10 avions par jour, s’ils sont vide......
      On peut avoir un vol A/R Paris Tana pour demain en ligne, ça signifie qu’il y a beaucoup de places vides.
      Quelle honte de ne pas avouer la vérité....il n’y a pas de touristes et je ne suis pas le seul à le constater.

    • 30 juin à 13:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Il n’y a que les forumistes ici, dont la majorité détracteurs de ce régime ne souhaitant pas que notre pays réussisse, qui nous font croire qu’il n’y a pas de touristes, mais, tous les jours, il y a des milliers qui débarquent dans différents Aéroports internationaux de Madagascar,...

      Avant cette ouverture, on recense 41.000 touristes depuis le début de l’année, donc vous pourriez estimer la suite.

      A la prochaine, venez ici en haute saison, mais non pas, basse saison, si vous voulez vivre le vrai tourisme à Madagascar.

  • 30 juin à 12:49 | Isandra (#7070)

    Les compagnies desservent elles la destination Madagascar pour perdre de l’argent ? Elles ne sont pas aussi connes et bêtes comme les experts de tout de mt le pensaient !

    "A court terme, les capacités de sièges disponibles à destination de Madagascar doivent être décuplées. Les statistiques hebdomadaires fournies par le ministère indiquent près de 3 500 sièges au départ de la France, un peu plus de 700 depuis l’Italie, 2 304 pour Maurice, 2 240 pour La Réunion, et entre 300 et 800 pour Mayotte, l’Ethiopie et Kenya, ce qui fait environ 10 000 sièges disponibles chaque semaine et un peu plus de 42 000 par mois."

    • 30 juin à 13:24 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Tu nous parles de statistiques, moi je te parle du réel, du vécu.
      Hier à Ivato le vol d’Addis Abeba était à moitié vide.
      Le vol La Reunion Tamatave : 40 passagers.
      Tu n’avoueras jamais la vérité sur le nombre de Touristes, à croire que tu es en France.
      Comme le disait Purgatoire tsys touriste.
      Moi je dis ce que je vois, et ce que je vois n’est pas bon pour l’avenir et c’est pour cela que le Ministre veut mobiliser l’Afrique, L’Europe de l’Est, et l’Asie.
      Parce que les Européens ne sont pas au rendez vous.

    • 30 juin à 13:28 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      dans ce nombre combien de "soutiens de famille", comme le dit si bien Kartel, et combien voyage dans des régions à risques élevés, il y a des voyagistes spécialisés dans ces destinations.

    • 30 juin à 14:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Le vol La Reunion Tamatave : 40 passagers.

      C’est déjà bien pour un vol régional inaugural.

      Imaginez d’ici peu, 100 passagers par jour, d’ici mois de Juillet, où l’arrivée de tourisme est estimé en hausse à 70%.

  • 30 juin à 13:20 | purgatoire (#11152)

    En tous cas nous a la Reunion ce sont les malgaches qui tous les mois envoient de l’argent à la famille pour survivre qui prennent l’avion et retournent au pays avec les enfants … les enfants d’ailleurs qui font la tête car à Madagascar il y a pas ou peu de wifi pas ou peu de sanitaires pas ou peu d’activités pour les jeunes … parce que là bas c’est sale etc etc … j’ai une famille : mère malgache avec deux enfants qui partent semaine prochaine et ce jusqu’au 15 août elle a envoyé la nourriture pour ses enfants par container le mois dernier car elle ne veut pas que ces enfants mangent de la nourriture de son propre pays … c’est vrai je suis d’accord avec ISANDRA il y a à la Reunion environ 17.000 migrant malgache on peut considéré qu’il y aura bien la moitié qui va vouloir revenir au pays soit 8.500 à Mayotte 5.000 on va bien en avoir 2.500 qui vont vouloir se montrer à Madagascar … la diaspora malgache est estimée à 140.000 personnes en France si l’on en prend la moitié 75.000 personnes vont rentrer on peut estimer le même nombre en Italie avec Nosybe qui attire les italiens et reviennent avec des femmes malgaches … les voilà les milliers de touristes qui vont déferler dans Madagascar … il est d’ailleurs intéressant de savoir pourquoi il y a autant de Malgaches dans l’ensemble des pays du monde avec un pays aussi beau que celui que nous décrit chaque jour Madagascar … en tous cas tous les malgaches que je côtoyé à la Reunion quand on leur demande s’ils veulent retourner dans leur pays voir même prendre leur retraite ils poussent de grands cris et répondent jamais … bizard ISANDRA non ? En tous cas en octobre je regardais le prix des billets pour Tamatave 650€ alors que pour Bangkok il est à 580€ … je sais ou j’irai dépenser mon argent …

    • 30 juin à 14:16 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgatoire,

      " En tous cas en octobre je regardais le prix des billets pour Tamatave 650€ alors que pour Bangkok il est à 580€ … je sais ou j’irai dépenser mon argent …"

      Ne changez pas votre habitude, ne venez ici qu’en basse saison où les billets sont moins chers.

    • 30 juin à 14:36 | purgatoire (#11152) répond à purgatoire

      ISANDRA a Madagascar il n’y a que des basses saisons ...

  • 30 juin à 13:36 | purgatoire (#11152)

    Rectification pour ISANDRA j’étais de mauvaise foi :
    « 14:00 - TOURISME
    35% des voyageurs qui ont débarqué à Madagascar au mois de mai étaient des touristes, a indiqué le ministre du Tourisme. 20% de ces touristes venaient de la France, 10% de l’Italie, 5% de l’île Maurice et 7% d’autres pays. »
    C’est donc plus de 65% de la diaspora malgache qui vont rentrer pour les vacances …

  • 30 juin à 13:45 | Isandra (#7070)

    "𝐒𝐀𝐅𝐄 𝐓𝐑𝐀𝐕𝐄𝐋𝐒 𝐒𝐓𝐀𝐌𝐏, 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐮𝐧𝐞 𝐝𝐞𝐬𝐭𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐬𝐮̂𝐫𝐞 Le Safe Travels Stamp a été créé par le Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC) pour que les voyageurs puissent reconnaître au niveau mondial les destinations et les entreprises qui ont adopté les protocoles sanitaires et d’hygiène standardisés.
    Madagascar fait partie de cette destination grâce aux mesures spécifiques mises en place pour les divers métiers du tourisme dans le but de protéger et rassurer travailleurs et touristes face au Covid 19. Plus de 7000 agents dans les établissements hôteliers et de restauration, dans les entreprises de voyages et des guides touristiques sont formés aux protocoles d’hygiène élaborés en 2020, par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), sur mandat du Ministère du Tourisme et en partenariat avec la Confederation Tourisme Madagascar (CTM).
    Suite aux campagnes de formation, le Ministère du tourisme a démarré la distribution des certificats « Safe Travels Stamp » et des matériels et équipements du protocole d’hygiène. A ce jour, plus de 1000 établissements dans plusieurs régions ont suivi la formation et sont attestés conformes à l’application des protocoles d’hygiène mis en place."

    • 30 juin à 14:13 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Deja en 2020 "En trois mois seulement, 100 destinations ont reçu et utilisent la certification « Safe Travel », annonce le World Travel & Tourism Council (WTTC), forum mondial pour l’industrie du voyage et du tourisme.
      Le WTTC, qui représente le secteur privé mondial du voyage et du tourisme, avait annoncé plus tôt cette année le lancement du tout premier certificat mondial de sécurité et d’hygiène au monde.
      Si il y a déjà 100 destination labelisées en 2020 on peut considérer que tous les pays dits touristiques ont cette labélisation ... Encore une fois le TGV a un train de retard ...

  • 30 juin à 13:45 | Aulivier643 (#11346)

    "ça signifie qu’il y a beaucoup de places vides."

    Voyons le bon côté des choses pour une fois .

    Cela signifie qu’il existe pléthore de places pour Arsonist, Shalom et consorts..qui vont enfin "reviendre "sur la terre de leurs ancêtres pour y mener la bataille décisive..
    Celle de la JUSTICE eternelle..La VRAIE..
    Celle ça kon l’a jamais vue à Madagougou..mais ki va viendre , c’est juré !

    Le Foza sera ainsi bouté hors de madagougou , et sa famille expulsée..vers ou ?..( reste à voir les tarifs TNR-CDG...non ?)
    Et le Réunionnais pourra continuer de distribuer des stylos à sa convenance, dans un océan de bonheur et de justice sociale enfin retrouvée !

    Un vent d’optimisme m’envahît..

    Merci pour ce moment !

    la dodo lela...

    LOOL

    • 30 juin à 13:53 | purgatoire (#11152) répond à Aulivier643

      Vous etes interessé pour venir distribuer des stylos avec nous ?

  • 30 juin à 14:10 | Isandra (#7070)

    C’est plausible, n’allez pas me dire que tous ce genres de festivité n’attire davantage de touriste.

    "Antananarivo, 30 Juin, 10h07 - Le 9e Festival Somarôho s’annonce grandiose et sa mise en place se peaufine. La liste des artistes qui animeront le podium durant les 4 jours d’ambiance musicale est déjà définie. Mais pour faire monter la sauce, l’organisation entretient le suspense sur les grandes vedettes internationales, invités de marque de cette édition. Ils seront six au moins cette année à venir. La liste dévoile le Guyanais Ray Neiman, le Congolais Awilo Longoba, les Mahorais Meiitod et Mikidache Daniel, mais reste encore discrète sur l’identité de deux autres vedettes internationales qui seront programmées pour le moment fort du festival.
    ⭕Le festival Somarôho 2022 se tiendra du 3 au 7 Août au stade Ambodivoanio à Nosy Be. Outre les invités internationaux, les organisateurs annoncent également des artistes comme Tence Mena, Black Nadia, Rijade, Wendy Cathalina, Ambondrona, Big Mj, Basta Lion, D’Lain, Ljo, Ngiah Tax, Jangah Ratah, Ceasar, et Wawa lui-même. La soirée d’ouverture sera animée par Wawa et Wendy Cathalina le 3 Août dans la soirée."

  • 30 juin à 14:14 | purgatoire (#11152)

    Deja en 2020 "En trois mois seulement, 100 destinations ont reçu et utilisent la certification « Safe Travel », annonce le World Travel & Tourism Council (WTTC), forum mondial pour l’industrie du voyage et du tourisme.
    Le WTTC, qui représente le secteur privé mondial du voyage et du tourisme, avait annoncé plus tôt cette année le lancement du tout premier certificat mondial de sécurité et d’hygiène au monde.
    Si il y a déjà 100 destination labelisées en 2020 on peut considérer que tous les pays dits touristiques ont cette labélisation ... Encore une fois le TGV a un train de retard ...

  • 30 juin à 14:17 | Aulivier643 (#11346)

    Ca fait belle lurette que je distribue bien plus que des stylos...

    Moralité : toujours "donner" et ne jamais "prêter"..

    Prêter, c’est l’assurance de se faire des ennemis..

    Mieux vaut donner sans jamais rien espérer en retour...

    Bienvenue à Madagougou cher ami...

  • 30 juin à 14:18 | purgatoire (#11152)

    Tence Mena, Black Nadia, Rijade, Wendy Cathalina, Ambondrona, Big Mj, Basta Lion, D’Lain, Ljo, Ngiah Tax, Jangah Ratah, Ceasar, et Wawa lui-même. La soirée d’ouverture sera animée par Wawa et Wendy Cathalina le 3 Août dans la soirée."
    Franchement mais qui connait ces pseudo artistes députés dans le monde ? Vous croyez que des touristes vont se déplacer pour voir ces gens la ? Encore une fois les malgaches et la diaspora viendra mais pas les touristes en plus pour se faire piquer son téléphone ... A la Réunion on a eu D’LAIN et Big mje ... Il y avait que des malgaches pour venir les voir ...

    • 30 juin à 14:52 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgatoire,

      Lisez bien, c’est une mélange, pour que tout le monde trouve son compte et soit satisfait.

      "La liste dévoile le Guyanais Ray Neiman, le Congolais Awilo Longoba, les Mahorais Meiitod et Mikidache Daniel, mais reste encore discrète sur l’identité de deux autres vedettes internationales qui seront programmées pour le moment fort du festival."

      C’est comme la Donia, ce sont les vazahas, qui s’intéressent plus ce genre d’événement, alors que les andafy privilégient la visite de leur village natal, comme vous avez fait avec votre partenaire, où le tourisme n’est pas encore développé.

    • 30 juin à 14:58 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgatoire,

      Les organisateurs de cet festival sont de proS, pas comme vous, qui ne faites que de la supposition partout.

      Et en plus, ce n’est pas leur première, mais, 9ème organisation. Cette pérennité est une preuve de leur succès.

  • 30 juin à 14:23 | purgatoire (#11152)

    En plus quand vous regardez les affiches de ces talentueux artistes qui se vantent de donner des concerts à PARIS TOULOUSE LYON BORDEAUX etc etc vous vous rendez compte qu’en faite ils sont dans des banlieues des fois sordides de ces grandes villes ... C’est la méthode d’ISANDRA faire croire que ...

  • 30 juin à 14:52 | purgatoire (#11152)

    Comme ISANDRA adore comparer avec la France
    Retour sur cette saison 2019 et sur la centaine de festivals les plus importants en France qui ont réuni à eux seuls plus de 7.500.000 festivaliers : plus de 12% des français sont allés en festival cette année !

    les événements les plus importants ne cessent de grossir. Le meilleur exemple est celui du Festival Interceltique de Lorient qui accueille le plus grand nombre de festivaliers au total, soit 800 000 et 80 000 par jour. Les têtes des charts sont bien ancrées, on retrouve cette année encore dans les 13 festivals qui dépassent les 150 000 festivaliers : le Festival Interceltique, La Fête de L’Humanité, Les Vieilles Charrues, Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Solidays, le Hellfest, Electrobeach Music Festival, le Festival du Chant du Marin et les Francofofolies de la Rochelle. Mais ces noms sont rejoints par Garorock, La Foire aux Vins d’Alsace et le Printemps de Bourges qui entrent dans la catégorie des festivals qui accueillent plus de 150.000 festivaliers en 2019. De nouveaux festivals se sont eux-aussi bien installés cette année, à l’instar de Tomorrowland Winter (25.000 festivaliers), V&B Fest (36.000 festivaliers et une première édition complète), ou encore le festival itinérant Knotfest qui comptabilise pour son unique édition à Clisson plus de 37.000 festivaliers. Idem pour VYV Les Solidarités, le nouveau festival dijonnais qui a accueilli 20.000 personnes. Même si la concurrence est rude, on a aussi la sensation que les festivals "historiques" passent mieux ces années, et augmentent même leur fréquentation, comme Rock en Seine (110.000 festivaliers), Le Cabaret Vert (102.000 personnes), Beauregard (108.000 personnes), Jazz Sous Les Pommiers (85.000), We Love Green (80.000), Art Rock (78.000), Papillons de Nuit (75.000), Les Déferlantes (70.000), Pause Guitare (84.000), Ardèche Aluna Festival (65.000), le Festival du Bout du Monde (60.000), Fête du Bruit dans Landerneau (55.000), Musicalarue (54.000), La Nuit de l’Erdre (54.000), les Nuit Secrètes (54.000) ou le Worldwide festival (53.500). A l’inverse, Les Nuits Sonores (131.000 festivaliers), les Eurockéennes de Belfort (128.000), le Main Square (115.000), Nancy Jazz Pulsations (80.000), Rio Loco et les Trans Musicales de Rennes ont eux perdu entre 5 et 8% de fréquentations totale, mais attirent touours plus de 50.000 festivaliers chaque année. Enfin, toujours côté mastodontes, l’Américan Tours Festival et Lollapalooza Paris perdent tous les deux plus de 20% de fréquentation, soit un quart de moins comparé à 2018. Ainsi, 39 festivals réunissent 75% des festivaliers des plus grands événements français. 

  • 30 juin à 15:08 | kartell (#8302)

    « Cher pays » qui, si,les Malagasy en avaient la possibilité, quitteraient par centaines de milliers, prisonniers, qu’ils sont d’un insularisme, sans avenir !..
    Qui s’évade du pays ?,qui acquière des propriétés à Doha ou à Paris en dansant à la mode d’ici et en faisant mine de regretter la terre de ses ancêtres ?’..
    Il ne suffit pas de se déclarer fier patriote ou « grand timonier » en faisant de Van Cleef et Arpels, sa bijouterie familiale, d’autant que, dès que l’on gratte le vernis, le bois vermoulu ne tient que par la grâce de généreux subsides…
    Aujourd’hui, l’indécence, le culot et l’immodestie sont devenus une constante attitude d’un pouvoir, relayés par ses caissières, besogneuses, qui feraient prendre des vessies pour des lanternes au pays des coucous !..

    • 30 juin à 15:18 | purgatoire (#11152) répond à kartell

      Egalement à la Réunion les achats de biens immobiliers par certains malgaches ou des sociètés écrans ...

    • 30 juin à 15:43 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Nous vivons aujourd’hui avec des comportements qui pourraient réveiller nos ancêtres de leurs caveaux . Le Flibustier n’a -t-il pas dit : "réveillez moi , quand le Pays retrouvera le chemin de la prospérité". Malgré toutes les déclarations faites sur tous les toits , sur la Démocratie et la lutte contre la misère et l’injustice , nous sommes en pleine dictature de "l’inversion des valeurs ". Le sens de l’effort , du travail et de la persévérance ne sont plus les leitmotiv de la jeunesse et des moins jeunes , mais la spéculation à outrance , pour mieux spolier son prochain . J’ai un exemple flagrant que je partage ici , lors de mon dernier passage au Pays . Un ancien copain du quartier m’a proposé de laver ma voiture , pour ma participation à "son échec scolaire"( qui était pressenti) , vu que l’on fait partie de la même génération . Quelle a été ma surprise quelques minutes plus tard , en voyant un pauvre diable, s’échiner sur mon véhicule , et quand je lui demandais , combien il lui en coûtait de faire ce laborieux travail , il m’a rétorqué le ...dixième de ce que m’a demandé mon ancien ami d’enfance . Tels sont les comportements actuels de certains de nos compatriotes , et cela n’est pas surprenant , car ils prennent pour modèle sur nos Décideurs .

  • 30 juin à 15:15 | purgatoire (#11152)

    ISANDRA allez sur internet et tapez festival "SOMAROHO" et vous verrez qui parle de ce festival .... Uniquement des sites malgaches et des quotidiens malgaches et vous voulez nous faire croire que ce genre de festivités va attirer des foules de touristes ... Franchement vous pouvez faire mieux vous etes au maximum la ? D’ailleurs j’avais trouvé étrange que WAWA aille à DUBAI pays esclavagiste du peuple malgache avec des artistes soit disant réunionnais qui sont en fait des malgaches déguisés en réunionnais ... sans commentaire

    • 30 juin à 16:54 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgtoire,

      Posez-vous déjà la question, pourquoi ont ils choisi de l’organiser la ville de Nosy be 40.000 habitants, mais, non pas Diégo 130.000, ni Mahajanga 250.000, voire Tana 2.5 Millions.

      Parce que cette ville est touristique, et ce festival est surtout organisé pour les touristes et pour promouvoir le tourisme.

      Cependant, il ne vise pas à provoquer une ruée de touristes, comme pendant le genre de carnaval de Rio. Cette ville n’est pas encore prête pour l’accueillir. C’est la raison pour laquelle, leur publicité se limite aux médias régionaux et nationaux, et auprès des agences de voyage et touristiques de quelques pays.

  • 30 juin à 15:36 | Ra-Jao (#282)

    Comment notre ministre du tourisme va-t-il vendre la destination du pays le plus pauvre du monde avec la capitale la plus sale de l’Afrique et la 3eme plus sale du monde ? Et ne parlons pas du risque de se faire braquer et arnaquer dans toute l’Ile. C’est triste dans quel état rat Joël a mis notre beau pays !

    • 30 juin à 16:13 | vatolahy (#11348) répond à Ra-Jao

      Que Rajoelina commence par remplir de spectateurs son Coliséum !Combien de spectateurs à ce jour ; ?Combien de Touristes ,Isandra ?

  • 30 juin à 15:57 | Aulivier643 (#11346)

    @ lékopé

    Arrêtez vos jérémiades tropicalisées..

    Vous vivez avec et pour ce qui résulte de la mentalité de ceux que vous défendez..comme votre copine bonbon sucette..que vous avez défendue !
    La pauvre chérie venait de chez vous..une jolie FOZA !!!.

    Ne faites pas semblant de n’être au courant de rien..

    Comme ceux que vous condamnez, vous êtes à l’affut d’une issue qui vous permettrait de vous exonérer de vos LOURDES responsabilités..

    L’hypocrisie sans limites ?

    salut les copines

  • 30 juin à 16:10 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, taper dans google l’electiion du plus beau village de France et vous verrez un exemple de publicité gratuite qui feront que des villages médiévaux deviennent des lieux touristiques attirant des visiteurs aussi bien étrangers que français. Et vous constaterez quelles sont les retombées économiques et , le rayonnement culturel de ces villages auprès des touristes.. Ce n’est qu’un exemple de savoir-faire en matière de conception de produits touristiques.
    J’ai été dans un de ces villages il y a quelques années et j’ai eu l’occasion d’assister à un spectacle traditionnel joué par des artistes incas invités par ce village. Organiser un festival fait partie de nombreuses animations pour les touristes en visite mais ce n’est pas une publicité pour les attirer

    • 30 juin à 16:30 | MALIBUC (#9345) répond à Ra-Jao

      C’est fini elle ne répondra plus l’Isandra avec ce qu’elle vient de prendre dans la tête je crois qu’elle à compris que ses mensonges sont dévoilés.
      Il n’y a pas plus de touriste à Madagascar qu’aux iles Eparses....Tsys !

  • 30 juin à 16:11 | Besorongola (#10635)

    L’OR DE MADAGASCAR INTERRESSE LES INDIENS ET LES SRI-LANKAIS ET LES AFRICAINS VIENNENT SOUVENT POUR LES DROGUES DURS COMME LA COCAÏNE. QUAND LE MINISTRE PARLE DE PAYS DE L’EST C’EST PLUTÔT LA RUSSIE QUI FOURNIT DES ARMES.

    Au début du mois de juin, les forces de l’ordre ont fait l’arrestation de dix individus dont deux Chinois, deux Africains et six Malgaches impliqués dans le trafic de produits stupéfiants dans la capitale, en lien avec le phénomène des enlèvements ces derniers temps, selon le SEG lors d’un point de presse à Analakely.

    https://www.madagascar-tribune.com/Les-deux-ressortissants-Sri-lankais-places-en-garde-a-vue.html

  • 30 juin à 16:43 | luczanatan (#321)

    Soyez réalistes :
    Quel père de famille prudent conduirait sa famille femme et enfants sur les routes malgaches ?
    Quel couple bourgeois style 40 ans européen et haut revenu bien informé ferait 14 heures d’avion pour se retrouver sur une île où tout est très très difficile.
    Donc qu’est ce qui reste ?
    Les très riches qui sautent de l’avion dans un autre pour rejoindre leur hôtel cinq étoiles.
    Les couples classe moyenne qui ne sortent pas de leur hôtel de bord de plage.
    Disons que sur 2000 euros par personne pour 8 jours 1500 euros restent dans leur pays d’origine.
    Les touristes sac à dos ou un peu plus confort qui voyagent seuls ou avec un guide voyagiste.
    Qui vient à Madagascar pour un festival de musique ? Ça fait cher le concert...
    J’en ai oublié ?
    Pour arriver à en faire 500 000 ...par an ça fait plus de 1000 par jour chaque jour... Est ce réaliste ?
    Est ce là qu’il faut investir en priorité ?
    Est ce que Madagascar a besoin de publicité, cette île unique au monde ?
    Ces touristes ne viendraient pas sans cette publicité ? Il faut aller les chercher en Inde ?
    Oui il y a un potentiel magnifique naturel car une fois de plus la nature a doté le pays de merveilles naturelles mais, mais, mais
    Comme me disait un vieux malgache...
    Il est courageux d’avoir accepté ce poste le ministre, c’est pas gagné !

  • 30 juin à 17:08 | Ra-Jao (#282)

    J’ai la ferme conviction que nos dirigeants font traîner l’officialisation ou l’autorisation du commerce de notre or et pierres precieuses pour permettre à la mafia, famille cosa nostra du pouvoir, de profiter au maximum du trafic de ces richesses . Ce gouvernement fait diversion avec les petits trafics de 75 kg, 36 kg, 800 g ….pour faire oublier les tonnes d’or expédiés au noir par cette mafia. Sinon, comment comprendre leur tergiversations pour publier le code minier depuis ces années ! Ne nous leurrons, ces petites frappes médiatisées ne sont que des boucs émissaires !

  • 30 juin à 17:49 | Shalom (#2831)

    Ahoana ilay didim-pitsarana momba an’i Donia : gadra 6 taona didy mihatra ...

  • 30 juin à 18:00 | kartell (#8302)

    La notion de villes touristiques échappe aux promoteurs de la relance qui croient que pour le « parce que je le vaux bien », des hordes de gogos, en manque d’exotisme, viendront remplir des avions, affrétés à cet effet !..
    Sauf que la leçon a été tirée d’un passé, avant covid, où un certain nombre est reparti plumé, jurant qu’on ne les y reprendraient plus !..
    Séduire est une chose, encore faudrait-il en avoir les moyens, les arguments et les capacités, autant dire que nous sommes très loin du compte,et ceci pour de multiples raisons..
    Investissements hôteliers en berne, insécurité en hausse et attractivité à touristes réduite au sable fin, cocotiers et au see, sx and sun, autant dire du basique à des tarifs loin d’être low-cost !..
    A force de croire que, seule, la magie, faisait toute la réputation de la destination, l’endormissement sur cette manne financière facile a figé toute rénovation, rendant de la sorte, le parc hôtelier vieillissant, en dehors de quelques exceptions..
    Un environnement dégradé et une insécurité qui cloue le visiteur prudent dans sa chambre d’hôtel à la tombée du jour incitent à préférer passer son chemin..
    Une fois de plus, à faire, comme si, ou, à balayer de manière aussi cynique les lourds problèmes liés au tourisme, cela donne le ton d’une reconquête à la hussarde dans un domaine où ceux qui décident sont exclusivement les clients et non les ministres !..
    Décidément, il faudrait que ce pouvoir revoit sa copie et sa com en l’améliorant, si demain, il ne veut pas se retrouver, une nouvelle fois, encore, le bec dans l’eau !..

    • 30 juin à 18:31 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Ce serait plus crédible et plausible une analyse si elle est basée sure des bonnes infos, mais, non pas sur la supputation comme d’hab :

      "Madagascar fait partie de cette destination grâce aux mesures spécifiques mises en place pour les divers métiers du tourisme dans le but de protéger et rassurer travailleurs et touristes face au Covid 19. Plus de 7000 agents dans les établissements hôteliers et de restauration, dans les entreprises de voyages et des guides touristiques sont formés aux protocoles d’hygiène élaborés en 2020, par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), sur mandat du Ministère du Tourisme et en partenariat avec la Confederation Tourisme Madagascar (CTM).
      Suite aux campagnes de formation, le Ministère du tourisme a démarré la distribution des certificats « Safe Travels Stamp » et des matériels et équipements du protocole d’hygiène. A ce jour, plus de 1000 établissements dans plusieurs régions ont suivi la formation et sont attestés conformes à l’application des protocoles d’hygiène mis en place."

    • 30 juin à 19:17 | vatolahy (#11348) répond à kartell

      Mais mais ! ..s’il n’y a plus de touristes les voleurs seront obligés d’accabler davantage la population malgache . Et puis douaniers, policiers ,gendarmes ne pourront plus extorquer le voyageur .Ils ne pourront achever la construction de leur villa ! Quel désastre !

  • 30 juin à 18:45 | Jipo (#4988)

    Salama djiaby .

    Afrique europe de l’ Est & l’ inde, ???
    Mais ils ciblent les Pays les + riches de la planète là didon ...
    J’ aurai rajouté le Yemen, la somalie et le biafra, sans oublier la cerise sur la pépite les Comores !
    Meme roland ratsyraka va en rougir de jalousie ( & non de honte totalement étrangère à ces lumières) de ne pas y avoir pensé !!!.
    Mais c ‘est bien sur ! au faite Haiti ne vous tente pas ? avec la bolivie, la colombie et le honduras, des Pays émergents ou les dollars pleuvent 500 jours par an 48h00 / 24 ...
    La sélection des ministres à Dago a une caractéristique récurrente, prendre les + NOC et espérer un résultat qui ne le soit pas : persiste et signe !

    • 30 juin à 18:50 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ isandra .
      « Ont suivi la formation pour les lobotomisés du covid «  !!!
      Observer les gestes barrières, porter la burka masquée et se mouiller les mains (quand il y a de l’ eau ), quelle formation !!!
      Et vous délivrez un certificat avec mention pour cette formation ? une maitrise, un doctorat ? .
      Un métier d’ avenir assurément avec les techniciens de surfaces ... 🤪
      Combien d’ années d’ études ???

  • 30 juin à 19:04 | Besorongola (#10635)

    On ne se fie plus sur le "HOISME", le bilan on le saura d’ici 3 mois.
    Si on regarde le profil des voyageurs qui sont susceptibles de visiter Madagascar, la plupart ont des liens de parentés avec des Gasy donc souvent ne descendent pas Beaucoup sont des gens qui viennent pour des missions et souvent pris en charge par l’Etat malgache.
    La réputation de Madagascar en ce moment c’est un pays très pauvre et certains ont peur de vivre d’une manière indécente pour ne pas choquer les autochtones.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS