Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 novembre 2022
Antananarivo | 22h14
 

Editorial

Tapas et assiettes vides

mercredi 25 mai 2011 | Patrick A.

L’onde de choc qui a éclaté en fin d’année en Tunisie ne finit pas de rebondir. Non seulement en Tunisie même (gouvernement toujours contesté, débat mal aplani sur la date des élections), mais aussi et surtout dans des pays de tout genre. Le phénomène ne s’est pas circonscrit à un printemps arabe (ce qui est déjà beaucoup en soi) et a commencé à traverser la mer Méditerranée en inspirant des manifestations au Portugal, en France et surtout en Espagne.

Photos de Javier Martin Espartosa.

Ce qui se passe en Espagne depuis le 15 mai a cependant de quoi estomaquer un Tunisien et encore plus un Malgache. Voilà un pays où l’on ne peut pas particulièrement suspecter les élections d’être truquées, largement décentralisé et où la presse est libre. Il y a là largement de quoi faire rêver plus d’un sous nos latitudes... Qui plus est, ce dimanche, ce pays offrait aux mécontents de tous bord une occasion de se faire entendre à travers des élections locales. On peut dans ces conditions s’étonner de ce qu’une partie de la jeunesse espagnole, mais aussi des actifs et des retraités, aient plutôt choisi d’aller camper au beau milieu des places publiques.

« Nos rêves ne tiennent pas dans vos urnes » clament certaines de leurs pancartes. Sur d’autres, on lit « l’opium du peuple, très peu pour moi » ou « arrêtez de nous prendre pour des idiots ». Pacifique, voire festif, ce phénomène qui métamorphose par exemple la Puerta del Sol de Madrid en place Tahrir du Caire attire une certaine sympathie, mais amène aussi à s’inquiéter de l’avenir de nos idéaux démocratiques. Si les générations post-franquistes ont le sentiment d’être piégées par « le système », à quoi peuvent-elles se raccrocher ? Et au Sud du Sahara, nos combats pour la liberté d’expression et des élections libres et démocratiques seraient-ils devenus vains et naïfs ?

Il ne s’agit pas de nier que des jeunes espagnols aient quelques raisons de s’indigner, et de se reconnaître dans le livre de Stéphane Hessel récemment traduit en espagnol. Exclus, marginalisés, sentant les écarts au sein de la société s’amplifier, ils n’en restent pas moins des privilégiés par rapport à des malgaches obligés de s’entasser à une dizaine dans une seule pièce sans sanitaires ni eau courante. Et ces malgaches là ne disposent pas de larges connexions à Facebook ou à Twitter pour s’organiser.

« Par ces faits, les jeunes attirent notre attention. Mais combien de vieillards, de femmes seules, d’handicapés n’ont aucun moyen d’exprimer leur souffrance ! Ils représentent pourtant la partie de l’iceberg immergée, invisible, des 70% de pauvres ». Ces mots n’ont pas été prononcés à Paris, à Madrid ou à Barcelone, mais il y a plus de deux ans à Antananarivo. Je ne retire pas un mot d’un éditorial de l’époque, que je vous invite à (re)lire. La situation à Madagascar n’émeut guère, alors qu’elle est bien plus explosive, ne serait-ce que parce que le désespoir est amplifié par ce qu’il faut bien qualifier de système de castes.

À cause de la politique politicienne, rien n’a avancé d’un iota sur cette problématique depuis deux ans. Bien au contraire. Mais faut-il pour autant désespérer du politique ? Certainement pas pour mon cas.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mai 2011 à 08:55 | Hemingway (#5447)

    Le mouvement de contestation espagnole actuelle n’est pas fondée sur des revendications pour plus de liberté mais plutôt une contestation de la politique économique libérale et les mesures d’austérité prises par le gouvernement de Zapatero. Donc vous vous trompez complètement si vous y voyez une quelconque révendication pour plus de liberté ou je ne sais quoi. Ce n’est pas du tout la question. le nom Indignados attribué au mouvement vient d’ailleurs du Livre de Stephane Hessel (un ancien résistant aujourd’hui farouche adversaire de Sarkozy et du libéralisme).

    • 25 mai 2011 à 11:01 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Hemingway

      L’Eurrope est aussi mal partie ,en plus de la crise economique ,la crise de civilisation sonne le glas d’une société vieillote et qui navigue en vue ,prise en étau entre un système étroit et depassé de la dualité gauche/droite qui ne fait plus récette quand on gère une population d’immigrés qui ne se reconnaissent plus au debat gauche/droite

      il est completement sidérant de constater que la jeunesse europpeenne ou espagnole se leve comme un seul homme pour reclammer plus de justice sociale et de liberté contre un gouvernement socialiste ....c’est vraiment le monde en l’envers....

      Et dans cette follie collective eurropeenne , la France ,sans tenir compte de la leçon espagnole, s’active à mettre à l’Elysée un Socialiste , n’importe qui !! un Violeur ou PERVER SEXUEL ou la Dame de 35h de Lille ou le Petit Hollande qui n’a pas pu gerer son petit foyer ou ménage avec Segolène et on lui demande de gerer toute la France .....c’est la follie..

      L’Echec de la France est donc au rendez_vous si elle se hasarde à mettre un des guignols des socialistes à l’Elysée et je suis sûr qu’une revolution seclatera dans ce Pays au bon milieu d’un quinquenat socialiste.....

    • 25 mai 2011 à 12:12 | DIPLOMAT (#846) répond à Boris BEKAMISY

      L’Europe ne se limite pas à l’Espagne , le Portugal ou la Grèce ou l’Irlande.
      L’Europe est loin d’être ce que vous décrivez. et la Jeunesse y est dynamique , laborieuse, mais également heureuse de s’épanouir sur les plages de la côte d’azur ou des Landes.

      Le parti Socialiste ne se limite pas à DSK ou à Martine Aubry.
      François Hollande , que vous décrivez comme petit, mais qui doit avoir la même taille que Rajoelina, a eu un echec sentimentale, avec Ségolène Royal, mais détrompez vous, il a l’envergure d’un grand homme d’Etat
      Et alors, il a divorcé ??? Sarkozy a bien divorcé pdt son mandat !
      Bill Clinton s’est bien fait taillé au moins pipe par une stagiaire, et que dire de Berlusconi ?

      Il y a des gens de trés grandes valeurs et d’avenir dans tous les partis politiques Français.
      Je ne vous rejoins que sur le manque de volonté de la part des partis traditionnels de défendre l’identité nationale.
      La France fait une grande erreur en renonçant à son histoire judéo-Chretienne.
      Le débat ne fait que commencer, et les extrèmes seront certainement les grands gagnants des elections à venir en France.

      Quant à l’Espagne, se sont de sacré bosseur, je suis trés confiant quant à leur avenir .

    • 25 mai 2011 à 13:02 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à DIPLOMAT

      Diplomat,

      Si vous voulez une precision , je parle plutot de l’Europe du Sud grecquo_latine qui selon Angelà Merkel adore plus les vancances que le travail......c’est pour cette raison peut -etre qu’un de ces Pays du Sud de l’Europe s’apprête à plebisciter la Dame de 35 h de Lille pour l’Elysée....à defaut d’un PERVER VIOLEUR qui n’est pas du tout comparable à un Bill Clinton.....

      Oui diplomat !! je regrete beaucoup que l’Europe perd de plus en plus ses REPERES judeo_chretiennes et se laissent comme ça"" colonniser"" par une immigration fabriquée par un eccès de liberté .......

      Je trouve plutot pitoyable de voir cette population europeene qui navigue à droite puis à gauche sans trouver ce qu’ils veulent vraiment.....

      IL est sidérant de constater que la jeunesse europeene ne se recconait plus dans son identité jeudeo_chretienne ( ils en ont meme honte ) et ce refus de son fondement existentiel serait fatal pour l’Europe qui s’islamise à grande vitesse......

    • 25 mai 2011 à 13:38 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Cette crise n’est pas uniquement européenne, mais mondiale.
      Elle a éclaté depuis le crash de l’économie virtuelle causée par les banques et autres financiers, et atteint l’économie réelle, car ceux qui travaillent doivent combler le déficit causé par une crise qui n’est pas la leur !!! Ainsi, en Espagne, plus de 50 pour cent de jeunes sont au chômage, les salaires de ceux qui travaillent sont lourdement ponctionnés pour réduire la dette. Voilà pourquoi les jeunes aspirent à une société plus juste. Que ce soit aux USA, en Europe, en Asie ou en Afrique, le problème est le même. Même en chine, des millions de salariés se mettent souvent spontanément en grève, mais les informations ne sont pas divulguées.

      Toutes ces luttes sont d’abord contre la précarité, à des degrés différents selon les pays. Une fois de plus, ce seront les peuples en lutte qui changeront la société, en non ces guignols qui nous gouvernent !!!

    • 25 mai 2011 à 22:58 | jack-no (#1477) répond à Boris BEKAMISY

      bonsoir,

      boris, le problème en Espagne est l’emploi. de 8%, il est passé à 20% en 3 ans pour les jeunes. heureusement (si on peut dire), ils vivent chez leurs parents.

      j’interprète que tu détestes le PS, les extrêmes (bien que ça ne veut plus rien dire du tout maintenant), donc tu es sarkoziste (le centre est comme la balle de tennis, un coup à droite, un coup à gauche).

      attends le 6 juin avant de condamner DSK. les enquêteurs de Taylor ont déjà plusieurs documents en leur possession. avant de me prononcer, j’attends cette date pour émettre un avis : complot ou crime.

      jacques

  • 25 mai 2011 à 09:14 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Patrick A

    Pourquoi,ai-je toujours retenu le dernier paragraphe de votre message ???

    "SYSTEME DES CASTES".

    OUI,Madagascar souffre de cette maladie de système des castes.

    Tout le monde a travaillé avec tout le "M.O.N.D.E" et toujours les mêmes noms en tête de liste et de surcroît,MIANDRY IZAY NY MAHARESY" selon l’instruction paternelle.

    Patrick A ,ne me parlez de la Tunisie .

    Financement du départ à l’exil :1000 euros (environ 2750 ariary x 1000= 2 750 000 ariary)

    Prime de retour volontaire en Tunisie:2000 euros ;

    La révolution rapporte gros ;

    J’ai constaté le 14 mai 2011,à PARIS ,du MAP au PMA,les MIANDRY MAHARESY sont de retour,et certaine caste s’instaure à l’UNESCO et veut se perpétuer dans la gestion de Madagascar.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 25 mai 2011 à 09:32 | ZOZORO (#5338)

    Le calendrier Maya prédisait le début de la fin le 21 mai. En passant par le japon, l’europe, l’afrique et l’Amérique du sud, des vagues de contestations notamment liées à des sensations de malaises, à des sensations laissés pour compte.

    Peu importe les raisons, politique sociale ou autres. Le fait est qu’il y a des malaises. Alors qu’on se bat pour des élections libres et indépendantes, d’autres se battent pour clamer que cela ne résoudrait rien... Et ben tant pis alors pour les malgaches mais pour le moment c’est la seule solution qui permet de traiter les symptômes, pour le mal on verra après. Sans oublier l’effet placebo que ces élections pourraient provoquer puisqu’on est pas espagnoles ni portugais. Les malgaches ont tendances à se contenter de peu.

    Pour la comparaison des colonies françaises et britanniques, il suffit de comparer la France et grande Bretagne et on n’a pas besoin de faire un dessin.

    Rajoelina est soutenu par les plus démunis communément appelés foza. Ra8 en 2009 a été (et l’est toujours) soutenu par la classe moyenne, sauf que cette classe moyenne se prend pour l’élite. Et donc voilà explication sur cette arrogance des anti-HAT et du fait qu’ils (nous) n’arrivent pas à faire bouger les choses.

    En quelque sorte, l’être et le paraitre nous a mis dans cette situation. La suffisance a été interprété comme réussite par les partisans de Ra8 et Ra8 lui même. Il a oublié les plus pauvres qui s’avéraient être la majorité (Rq : du temps de ravalo, les pousse-pousses et charrettes tirées par les hommes n’avaient le droit de passage sur les belles chaussées d’Anosy be alors que celui ci était le fief des plus démunis dont ce genre de transport était un gagne pain très répandu). "Tsy azo hanina marina ny làlana"

    • 25 mai 2011 à 12:16 | DIPLOMAT (#846) répond à ZOZORO

      Bonjour Zozoro,

      Vous écrivez :

      Pour la comparaison des colonies françaises et britanniques, il suffit de comparer la France et grande Bretagne et on n’a pas besoin de faire un dessin.

      Pardonnez moi, mais là j’aurai besoin d’un dessin.

      Merci

    • 25 mai 2011 à 13:44 | ZOZORO (#5338) répond à DIPLOMAT

      D’abord pour les couvertures sociales en GB n’est pas une assurance. Le système éducatif n’est pas aussi systématique ou simple formalité comme en france (moi j’étais à l’INAPG). Tout ceux qui suivent le système éducatif français comme nous ont du mal à s’en sortir. On peut être diplôme et on se retrouve chauffeur de taxi (c’est aussi courant en france). Le cas est apparement différent en GB (je n’y suis jamais allé... sauf ludiquement et je me trompe peut être) mais c’est parce que noblesse oblige.

      Les français ont inventé le parfum parce qu’ils détestent la douche. Les anglais ont inventé l’heure du thé car ils accordent de l’importance à la communication.

      Côté chiffres (2009) :
      Taux d’emploi 72% GB#62% en france
      Taux de chomage 7.1#9.1
      PNB : 16£#14£

      Et j’en passe ! Taux de violence, responsabilité sociétale (les anglais sont je cite plus responsables que les français.

      Et les colonies ne peuvent que suivre cette voie.

    • 25 mai 2011 à 13:48 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à DIPLOMAT

      Diplomat

      Faut pa esperer attendre un eclairecissment de la part d’un Zozoro.....

      Une totale confusion s’empare de ce garçon depuis qu’il a decidé de s’embarquer dans le bateau de Rajoelina au lendemain de la formation du Gouvernement d’Union Nationale....politique du ventre oblige.....

      Prise en tenaille entre sa conviction antiRajoelina et son ventre pro-Rajoelina Zozoro ne sait plus sur quel pied danser ou sur quel saint se vouer et affiche des chapelets de contradictions sur contradictions.....

      Et les Zozoro nouveaux sont légions dans le paysage politique malgache.......

    • 25 mai 2011 à 22:32 | el che (#344) répond à ZOZORO

      Il est un fait que les élections démocratiques ne résoudront pas tous les problèmes, mais c’est la base fondant toute société moderne. Ensuite, faudrait-il encore que le président élu ne s’adonne pas à la dictature, et veuille mettre toute sa force dans le redressement du pays.
      Pour l’heure, le pessimisme est de rigueur, car la mentalité des hommes politiques malgaches est au "bas fixe" depuis 50 ans. Il nous faut une révolution cukturelle, et venant de la population elle- même, car il est vain de compter sur une corruption institutionalisée !.

  • 25 mai 2011 à 09:37 | Jipo (#4988)

    Croire en la politique ...semble bien dérisoire face à la dictature économique, et de la rentabilité, tout comme ceux qui prient le Seigneur, pour avoir un meilleur prézident , et les sortir de la crise qu’ils traversent .
    Les Espagnols , comme les Portugais ou les Grecs, et bientôt toute l’Europe, c’est bien contre le " hopeless, no future " que les jeunes descendent dans la rue, contre : " l’argent trop cher ",et un avenir, non seulement invisible, mais devenu : inimaginable, c’est contre cet héritage que les gens descendent dans la rue , en plus de ce " devoir d ’ achat qui a perdu son pouvoir " .C’est tout simplement contre la spéculation, que ceux qui ne le peuvent pas : se révoltent, ce cancer qui ne dit pas son nom, et auquel chaque individu qui a 3 kopecks : aspire .

  • 25 mai 2011 à 09:44 | raiso raiso (#3990)

    Vous faites erreur Mr Patrick A. Cela a commencé à Madagascar avec le mouvement initié par notre Ray aman-dreny national, il y a 2 ans et demi déjà.
    Les mots à retenir :
    - REVOLUTION ORANGE
    - DEMOCRATIE
    - EFA TENENINA FOANA FA EHE
    - .....V V V VICTOIRE

    Le monde entier devrait remercier notre Ray aman-dreny, grace à lui, le monde est délivré des dictateurs comme Marc Ravalomanana, Kadhafi, Zine El-Abidine Ben Ali...

    • 25 mai 2011 à 10:14 | ZOZORO (#5338) répond à raiso raiso

      On commence toujours par les plus faibles. Lapinou a été et est toujours le pion le plus facile à manipuler par la main de la France. Dans une vision plus théorie du complot, je dirais même que l’Egypte et la Tunisie ont été utilisé pour atteindre la Libye et Mcar n’était qu’une diversion qui rapporte gros.

      Régalez vous pauvre peuple orgueilleux ou peuple pauvre orgueilleux. V comme pince de crabes....

    • 25 mai 2011 à 23:14 | jack-no (#1477) répond à raiso raiso

      bonsoir,

      raiso raiso, il faudra que tu m’expliques les bienfaits de la démocratie rajoelinaïste. la moitié de ma famille a perdu ses emplois (AGOA et assimilés).

      si tu es à Mada, je t’arrangerai un rendez-vous avec eux et leurs collègues. si tu es en France, nous pourrons prendre rendez-vous pour que tu me l’expliques.

      jacques

  • 25 mai 2011 à 10:52 | kotondrasoa (#3872)

    Et où en sommes-nous deux ans après si c’est vrai que le petit a initié le mouvement pour un changement, raiso raiso (Inona intsony no ho raisina eo satria ny teo an-tànana aza efa foana ary ny manodidina maitso ahitra ) ?

    Na ny nanantena aza niverina ilàlana ! Ny vary mora moa dia tena vary tokoa sisa no tavela, amin’izay mbola tsy ampy fatra.

    Ny miaramila milaza ho tsy manao politika kanefa aotomobilina miaramila sy saofera miaramila no manatitra azy ireny. Izany koa ve tsy “concurrence déloyale” amin’ny mpitatitra ? Ny mpivaro-bary moa efa tsy miteny satria mena ambanin’ny mena.

    Tsy manao didy jadona ny fitondrana fa mampiasa basy handravàna izay manao hetsika : izany no nitranga tamin’ny hetsiky ny taxibe teny Andoharanofotsy !

    Aleo ihany kamboty raha ilaikely no lazaina fa raiamandreny ! Io ve tsy atahorana mbola haka izay kilalao kely lalaovinao ?

  • 25 mai 2011 à 10:57 | che taranaka (#99)

    La misère des pays européens comme l’espagne vient du fait de la MONDIALISATION.

    Les plus faibles parmi la population sont les plus touchés par ce CHANGEMENT....

    Les CAPITALISTES placent leur argent dans des pays qui sont capables de créer des richesses mais à un coût plus faible..et qui profite donc à leur marge !.

    Les "misérables diplômés européens" sont délaissés et sont gérés vaille que vaille.L’histoire nous dira si cette gestion sera efficace ou pas ..

    Et l’histoire européenne est faite de REVOLUTION ....mais globalement les européens s’en sortent mieux jusqu’à présent que le reste du monde...

    Ils ont une CIVILISATION ,fragile peut-être, mais qui est bien là depuis des millinaires..La RICHESSE se trouve encore chez eux quoiqu’on dise...

    ...ce qui n’est pas le cas de tout le monde..

    Donc comme il dit Basilou ne cofondons pas tout...les desespérados tunisiens ou malagasy(fozas) ne sont pas tout à fait pareils que la jeunesse déçue de Barcelonne ou de Madrid ..de Marseille,de Lyon ....avec bac+5 ils sont toujours payés à coup de lance pierre et si par hasard ils trouvent du travail.. ne peuvent toujours pas payer leur loyer..leurs collègues chinois pire...!..la DEMOCRATIE en moins !

  • 25 mai 2011 à 11:09 | che taranaka (#99)

    La révolution rapporte gros ;

    J’ai constaté le 14 mai 2011,à PARIS ,du MAP au PMA,les MIANDRY MAHARESY sont de retour,et certaine caste s’instaure à l’UNESCO et veut se perpétuer dans la gestion de Madagascar.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    ....................

    Mais Basile ces gens là sont comme vous ....veules,thuriféraires..et au passage s’ils peuvent attraper les miettes abandonnées par maladresse par le potentat du moment ,ils ne manqueront pas de lui faire courbette et merçhi messié ! ..

    Madagascar n’a pas besoin de tous ses enfants..je vous le disais....!

    Beaucoup méritaient d’être avortés..n’est -ce pas ?

    • 25 mai 2011 à 11:39 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka,

      message reçu mais vous vous êtes trompé de destinataire.

      Oui pour l’avortement mais non pour la guerre civile.

      Dîtes-vous,que vous étiez un des fils de dignitaire ???

      Alors qu’est-ce- qu’il avait lassé comme message pour ses rejetons ???

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 mai 2011 à 13:44 | el che (#344) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Cette crise n’est pas uniquement européenne, mais mondiale.
      Elle a éclaté depuis le crash de l’économie virtuelle causée par les banques et autres financiers, et atteint l’économie réelle, car ceux qui travaillent doivent combler le déficit causé par une crise qui n’est pas la leur !!! Ainsi, en Espagne, plus de 50 pour cent de jeunes sont au chômage, les salaires de ceux qui travaillent sont lourdement ponctionnés pour réduire la dette. Voilà pourquoi les jeunes aspirent à une société plus juste. Que ce soit aux USA, en Europe, en Asie ou en Afrique, le problème est le même. Même en chine, des millions de salariés se mettent souvent spontanément en grève, mais les informations ne sont pas divulguées.

      Bref, nous sommes tous dans la même galère, mais ce sont toujours les mêmes qui rament !!!

      Toutes ces luttes sont d’abord contre la précarité, à des degrés différents selon les pays. Une fois de plus, ce seront les peuples en lutte qui changeront la société, en non ces guignols qui nous gouvernent !!!

  • 25 mai 2011 à 19:01 | Stomato (#3476)

    25 mai 13:44, par ZOZORO (#5338)
    >>Le système éducatif n’est pas aussi systématique ou simple formalité comme en france (moi j’étais à l’INAPG).<<

    Nous y voila. Diplomé de la prestigieuse université de Madagascar, vous avez été admis à titre étranger à l’INAPG. C’est aussi à ce titre que vous avez eu votre diplome, toujours à titre étranger.
    Et bien sûr vous n’avez pu trouver en France qu’un job correspondant à votre diplome, celui de chauffeur de taxi.

    >>Le cas est apparement différent en GB (je n’y suis jamais allé... sauf ludiquement et je me trompe peut être)<<

    Pourquoi avouer cela ? Ca vous fait tellement de bien de dégueuler sur le pays qui vous a accueilli, qui ne vous chasse pas comme vous devriez l’être, et qui supporte votre petitesse d ’esprit avec tant de mansuétude.

    Mais le point où vous êtes excellent c’est de prendre en compte des oui-dires et des chiffres obsolètes pour baser votre raisonnement.

    Mais dans son ensemble votre prose fait plaisir à lire. Au moins cela permet à des lecteurs de se faire une bonne idée de ce que des étudiants malgaches peuvent retirer d’études en France.
    Cela fera très plaisir à qui vous ne savez pas.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS