Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 novembre 2020
Antananarivo | 07h06
 

Politique

Elections

Sénatoriales : les pro-régime en ordre dispersé

lundi 12 octobre | Mandimbisoa R.

Les candidats aux élections sénatoriales déposent au compte-goutte leur candidature auprès des Organes de vérification et d’enregistrement des candidatures (OVEC) près des chefs-lieux de province. Jusqu’à samedi, 4 listes de candidats ont officiellement déposé leurs dossiers : deux à Toamasina, une à Mahajanga et une à Fianarantsoa.

Le député de Madagascar élu à Ihosy, Neypatraiky Rakotomamonjy a également annoncé sa candidature samedi, sans pour autant déposer son dossier. L’ancien ministre des postes et des télécommunications, également président du groupement parlementaire républicains (GPR) au sein de l’Assemblée nationale a confié qu’il allait se présenter dans la ville de Toliara mais la couleur politique avec laquelle il se présenterait n’était pas encore déterminée, selon ses dires. Samedi après-midi, il indique être en pourparlers avec les membres du GPR.

A Toamasina, le deuxième dossier de candidature reçu a été celui d’une liste du parti MMM (Malagasy Miara Miainga). Samedi dernier à Toamasina, lors de la rencontre entre les candidats du MMM et le président de ce parti, qui n’est autre que l’actuel ministre de l’Aménagement du territoire et des travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, ce dernier a réitéré qu’en dépit d’une concurrence avec la plateforme Isika rehetra miaraka amin’i Rajoelina (IRD) lors ces sénatoriales, son parti soutient Andry Rajoelina.

Les présidents des OVEC au niveau des provinces indiquent que la rareté des candidatures n’est plus une nouveauté bien que nous sommes à 24h de la clôture des candidatures. Outre les partis de l’opposition, notamment le HVM et le TIM qui ont décidé de boycotter ces élections, les candidats ont pris l’habitude d’attendre le dernier jour pour enregistrer leurs dossiers, remarque le responsable de l’OVEC de Toliara.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 12 octobre à 08:23 | betoko (#413)

    Les TIM et les HVM doivent se mordre le doigt ,

  • 12 octobre à 11:12 | Besorongola (#10635)

    S’ils sont vraiment intéressés rien ne les empêche de présenter des candidats. Que tous les candidats soient IRD et Rajoelina se frotera les mains. C’est son but de verrouiller toutes les institutions !

    • 12 octobre à 13:27 | betoko (#413) répond à Besorongola

      Pas du tout .Si les TIM ou les HVM voulaient présenter des candidats , possible qu’ils auront des sénateurs élus , exemple à Tana .
      C’est une élections votée par des grands électeurs et le TIM pourrait avoir au moins un sénateur .Tant pis pour eux

  • 12 octobre à 20:31 | RAVELO (#802)

    betoko vendrana a !
    Rahefa lany senateur,avy eo lasa president senat i obelix dia mifalia ô !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS