Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 18h39
 

Politique

Remaniement

Pas de gouvernement d’ouverture

mardi 23 octobre 2007 | Alphonse M.

Selon les pratiques républicaines, le gouvernement dépose sa démission après les législatives. L’équipe du général Charles Rabemananjara n’échappe pas à cette règle. Actuellement, les supputations vont bon train sur la composition des nouveaux membres du gouvernement. A prioiri, le capitaine de Mahazoarivo semble inamovible. En revanche, on chuchote que l’équipe gouvernementale serait remaniée à fond. A preuve, depuis quelques jours, les consultations des « ministrables » ont débuté. Mais, quel que soit le nombre de portefeuille ministériel, il est évident que l’opposition ne figure pas sur la liste. Dimanche dernier lors de la conférence de presse de la plateforme de l’opposition, Herizo Razafimahaleo, en sa qualité de porte parole de l’opposition, a affirmé que ses membres ne sont pas consultés. Quoi qu’il en soit, ils ne participeront pas au prochain gouvernement. Contrairement au nouveau président français Nicolas Sarkozy, qui a « débauché » quelques élement-clés de la Gauche pour le compte du gouvernement Fillon, son homologue malgache Ravalomanana Marc a brillé par un verrouillage total de son équipe. Même les petits partis regroupés au sein de la mouvance présidentielle ont été refoulés. Par ailleurs, des sources concordantes ont affirmé que des personnes ayant des compétences particulières ont été consultées pour être parmi la prochaine équipe gouvernementale, mais, la plupart d’entre elles ont décliné l’offre pour des raisons inavouées. Certains d’entre eux nous ont confessé que le système actuel ne leur permet pas d’appliquer convenablement leur compétence technique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS