Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 14h04
 

Société

Coupures d’électricité en province

Les impayés de la Jirama en cause

jeudi 9 septembre | Mandimbisoa R.

Le ton hausse d’un cran dans les provinces par rapport aux multiples coupures d’électricité de ces derniers temps. En effet, les délestages sont devenus le pain quotidien des habitants de certaines villes à l’instar de Toamasina qui est particulièrement impactée par des coupures intempestives depuis quelques semaines et dont la situation s’est accentuée ces derniers jours. Qualité de service déplorable avec une tension très basse et des coupures fréquentes…, des situations qui provoquent la colère et l’indignation des usagers.

Dans ses interventions et explications sur les médias, les responsables de la Jirama évoquent les problèmes en période d’étiage ou encore la dégradation des infrastructures et matériels à cause des intempéries.

La société d’Etat fait face à de nombreux impayés auprès des producteurs privés d’énergie et des pétroliers d’où le vrai source du problème. En province, l’électricité viennent principalement des centrales thermiques qui fonctionnent au fuel. Les arriérés de la Jirama se sont accumulés au fil des années et se comptent en milliards d’ariary, si l’on ne tient compte que de la période allant de 2016 à 2019. Les producteurs privés d’énergies et des pétroliers commencent actuellement à se lasser de la situation et à limiter leur production. Une situation qui impacte pourtant en premier lieu la population locale, qui ne peut bénéficier d’un usage adéquat et fonctionnel de l’électricité.

Malgré tout, les producteurs d’énergie de leur côté confient qu’ils continuent d’œuvrer, tant bien que mal, pour l’électrification des villes et villages des provinces. Ainsi, des discussions auraient été menées entre la Jirama et ces producteurs, afin d’atténuer ces arriérés et d’éviter les blocages de production. « Mais là encore, malgré les ententes, peu d’efforts sont fournis par le distributeur national, ce qui restreint grandement les producteurs », regrettent les producteurs.

Dans un communiqué, l’un de ses producteurs indique que « malgré toute leur bonne volonté, les producteurs, seuls, ne pourront pas remédier à ces problèmes récurrents, tant que ces efforts ne se feront que dans un sens… » En effet, des efforts auprès des autorités malgaches et particulièrement auprès de celui de la Jirama sont attendus.

Le développement du secteur électrique malgache accuse aujourd’hui un retard significatif, que l’on peut attribuer à une gestion peu rigoureuse, un manque de constance dans la mise en œuvre de réformes, des capacités d’investissements insuffisantes et plusieurs crises politiques. La Jirama, responsable de l’approvisionnement électrique de la majeure partie du pays, en proie à de graves problèmes de gouvernance, fait face à de sérieuses difficultés opérationnelles (vols, pannes, délestages) et financières depuis de décennies, cela ne lui permet plus de satisfaire quantitativement et qualitativement la demande électrique croissante, en dépit d’un coût de l’électricité particulièrement élevé.

89 commentaires

Vos commentaires

  • 9 septembre à 08:58 | arsonist (#10169)

    Et qui s’étonne encore d’apprendre ça ?
    N’est-ce déjà pas une habitude à Madagougou ? Une routine ?

    • 9 septembre à 09:28 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      Oui c’est une routine !
      >>Dans ses interventions et explications sur les médias, les responsables de la Jirama évoquent les problèmes en période d’étiage ou encore la dégradation des infrastructures et matériels à cause des intempéries.<<

      L’on sait depuis la colonisation, pas besoin d’etre BAC+ quarante douze que Madagascar subit régulièrement des aléas climatiques. Cela se prévoit pour limiter les effets d’accidents climatiques. Mais pour cela il faut des sous !

      >>« malgré toute leur bonne volonté, les producteurs, seuls, ne pourront pas remédier à ces problèmes récurrents, tant que ces efforts ne se feront que dans un sens… »<<

      Refrain bien connu cépamafote ! Il me faut de l’aide... car pour cela il faut des sous !

      >>La Jirama, responsable de l’approvisionnement électrique de la majeure partie du pays, en proie à de graves problèmes de gouvernance, fait face à de sérieuses difficultés opérationnelles (vols, pannes, délestages) et financières depuis de décennies<<

      Difficultés opérationnelles (quelle magnifique expression !!!) qui existent de longue date, mais pas plus de 60 ans car avant ça marchait pas mal...
      Mais avant il y avait des sous alors que maintenant il faut des sous !

      Il faut des sous, mais d’après quelqu’un il y en a des sous, mais au fait, ils servent à quoi ces sous qui coulent sans cesse des bailleurs de fonds ?
      Ah c’est vrai il est important de construire UN seul stade pour satisfaire la populace.
      Au fait ça se mange un stade ? Ou un Colisée ?

    • 9 septembre à 12:03 | tanguy37 (#7699) répond à arsonist

      j’aime beaucoup :une gestion PEUT rigoureuse !!!!j’adore
      faites venir les chinois ,ils vont vous regler ça en 8 jours !!!

  • 9 septembre à 09:24 | MALIBUC (#9345)

    Pour la petite histoire :
    Quand je suis arrivé à Vohémar j’ai vu de belles maisons en constructions.
    J’ai demandé au voisin ce qu’il en était et il m’a répondu :
    " Encore des Gasy qui travaillent à la JIRAMA...." et en effet, quelques mois plus tard je suis tombé en pleine semaine sur deux types qui vendaient du gazoil bizness à partir d’un fut derrière le 4X4 !
    Et vous n’allez pas le croire, tout ça en face du Trésor Public et à deux pas de la Gendarmerie...Sic !

  • 9 septembre à 09:29 | Turping (#1235)

    S’ajoutent à ces problèmes récurrents d’impayés ,les mauvaises gestions ,la corruption et les détournements des fuels que l’article de ce jour n’essaie pas de spécifier .......Tous les symptômes ayant entraînés la faillite de la JIRAMA sont là , plutôt les symptômes du dysfonctionnement étatique qui détient l’action à 80%.
    Résumons ; Dans l’attente des aides dont une partie va être sûrement détournée ,qui va payer le pot cassé ?? La réponse est simple : Les usagers ! à côté la facture de la Jirama ne cesse d’augmenter exponentiellement alors que les 80% des ménages sont fragilisés dans la précarité .
    Il est inutile de rappeler que les délestages intempestifs ,récurrents ont des effets négatifs sur la productivité si y en a ,disons même sur le peu qui existe alors que la majorité de la population crève la dalle .Une matière à réflexion tant qu’il n’y ait pas de changement structurel en commençant par botter le c.ul de ces vauriens incapables .Comme le coronavirus , il existe aussi la pandémie qui s’appelle la CORRUPTION .Il y a du pain sur la planche et c’est de ce côté là qu’il faudrait combattre pour avancer .

  • 9 septembre à 09:40 | Turping (#1235)

    Rappelons également que les extractions des énergies fossiles ,pétrolières ne sont pas éternelles car grosso modo il ne reste plus que 40 ans approximativement pour les exploiter et c’est la raison pour laquelle la transition énergétique devrait faire l’objet d’une recherche approfondie .Voilà ,sans développer inutilement le sujet ,il y a des priorités des priorités qu’il faudrait pallier urgemment .Ils sont nombreux sans se répéter tout le temps.

  • 9 septembre à 09:41 | MALIBUC (#9345)

    • 9 septembre à 09:53 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      "La Jirama, la société nationale d’eau et d’électricité, est un gouffre financier pour le pays : elle a atteint cette année les 1 600 milliards d’ariary (400 millions d’euros) d’impayés avec une perte annuelle estimée à 290 milliards d’ariary en 2018. "

      Qui était le Président à l’époque ?

    • 9 septembre à 10:05 | MALIBUC (#9345) répond à MALIBUC

      Isandra la vieille foza pleine de betsabetsa, en 2008 la JIRAMA était excédentaire tout comme Air Mad.
      Ces deux compagnies sont dans le rouge depuis les années Rajoelina 1° BAC-7 jusqu’à même la faillite d’Air Mad, alors viens pas nous dire que Rajaonarimampianina est pour quelque chose dans cette histoire.
      faut toujours que tu rejettes la faute aux autres que ton mentor l’analphabète DJ.

    • 9 septembre à 11:28 | dupenard (#11227) répond à MALIBUC

      au COnsortium Isandra : le président de l’époque a été ministre du petit timonier Kim Jung RA joel, président actuel de la grande cour des miracles Malagasy.

    • 9 septembre à 11:32 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Malibuc,

      Je vous rappelle que 2018 est la cinquième année de son mandat, pendant lequel il dirigeait le pays avec le TIM et que la transition était déjà loin.

  • 9 septembre à 09:44 | Vohitra (#7654)

    Et entre temps, le pays s acharne encore dans les investissements non productifs en vue de l accueil des jeux des iles de OI de 2023 et ceux de la francophonie...

    Fetes, celebrations, commemorations, portes ouvertes, ateliers, colloques, voyages exterieurs, rencontres, debats...se succedent sans interruption !

    L hubris et le pouvoir...une maladie qui ravage...

    • 9 septembre à 10:15 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      L hubris et le pouvoir...une maladie qui ravage...


      Vohitra, oui des vrais malades qui ravagent.
      Au lieu de se soigner, ils préfèrent encore être plus malades pour avoir plus d’aide et ravager plus encore.
      Un cercle plus que vicieux de type disons pornographique vu que le chef aime faire danser les fesses. C’est leur style de vie et surtout en WE (sexe, alcool, drogue ...), on verra bientôt la suite !
      En quoi de telle attitude ne ravage-t-elle pas la nation ?
      Il est écrit dans un livre : "Malheurs à vous si vos dirigeants ne pensent qu’à fêter, boire et manger".

    • 9 septembre à 10:27 | citoyendumonde (#4292) répond à Vohitra

      et il croit que ses actes resteront impunis et qu’il suffisait de faire danser les pauvres pour leur faire oublier la misère. En tout cas, les gens sensés ne veulent plus de lui et de sa troupe.

    • 9 septembre à 11:21 | ANTICASTE (#10704) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Tu manques pas d’air ,alors que chacun sait que la Jirama est des derniers bastion du système communiste voulut par votre grand homme ,soit disant pas Mrn ,j’ai nommé le grand Ratsiraka !
      On y retrouvent toutes les déviances et la décadence du système soviétique ,népotisme ,clientélisme et bien sur corruption généralisée et vol de la propriété de l’état (gas oil ) et recel pour revente illicite ,et j’en passe !
      Bien sur notre ami Vohitra ,notre grand démocrate ,sait tout ça, mais cela ne l’empêche pas de mettre cela sur le dos du Présida actuel alors que cette farce dure depuis près de 50 ans !
      Ah le vohitra a un certain talent dans l’enfumage collectif c’est sur !

  • 9 septembre à 10:15 | tiryco (#9153)

    Tout pars en sucette dans c pays

  • 9 septembre à 10:23 | Isandra (#7070)

    Il ne faut pas laisser partir comme ça ce genre de post, qui nous montre comment ces andafy(moi, je ne pense pas que quelqu’un qui pense encore mon compatriote pense pareil) considèrent vraiment la majorité des Malagasy surplace.

    "8 septembre à 21:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à pisokely ^

    Vous perdez votre temps pisokely.
    Une abeille ne peut convaincre une mouche ou un foza tay que le nectar est meilleur que la m.erde."

    Commentaire :

    L’abeille, ce sont eux, les andafy qui sont en train de sucer le nectar du pays d’Olivier, et la mouche, c’est nous, les Malagasy qui restent dans ce pays, qui sommes en train de manger la m.erde.

    • 9 septembre à 11:08 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille foza si c’est toi la mouche qui mange la merde comme tu dis, alors faut te barrer.
      Va chez maman que tu critiques à longueur d’année ou continue de bouffer ta merde.....

    • 9 septembre à 11:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      MALIBUC,

      Pour certains andafy, piquant la part de nectar de gens comme Olivier 02, tous les Malagasy sur place ne bouffent que de m.erde.

      Quelle mentalité ! Même les colons le plus méprisant n’auraient pas osé dire chose pareille contre les indigènes Malagasy.

    • 11 septembre à 09:11 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Au temps du colon Isandra le malgache ne mangeait pas des brisures de riz importé .Qui s’en souvient ?.Que nous offrira l’avenir ?

  • 9 septembre à 10:46 | arsonist (#10169)

    Accompagnant les recherches d’idées pour relancer le tourisme sous toutes les formes déjà existantes dans le monde ,
    après la prochaine ouverture de l’espace aérien de Madagougou ,
    voici un lien pour découvrir le v.ody-ville qui pourrait inspirer une forme de tourisme à Madagougou.

    Ce v.ody-ville pourrait combler les auto proclamés vieux et anciens expat’ à Madagougou
    qui fanfaronnent avoir trois rejetons métis euro-merina chez eux ,
    mais qui bizarrement reconnaissent ne toujours pas être capables de différencier du premier coup d’oeil les Métis euro-merina des Merina .

    Aux touristes et aux potentiels expat’ à Madagougou , il est quand même un devoir d’honnêteté de les informer que la sécurité sanitaire contre la covid-19 ... et pas que
    est loin d’être fiable à Madagougou .

    Mais ils sont libres comme tout le monde de prendre des risques ou de ne pas en prendre .

    https://www.actutana.com/depeche/alors-notre-voudeville-endemique-ca-en-est-ou/

    Qu’il est loin le temps où cette femelle donnait des coups au Pasteur président en exercice de la FJKM , pourtant déjà solidement enchaîné par les militaires putschistes !

    • 9 septembre à 11:55 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      LGDI mihitsy no tena mpakahala sy mpanenjika vehivavy eo amin’ny fitondrana. Asiny daholo, manomboka amin’ny Voangy, Lalao, izao moa dia ireo ministra vehivavy sy ireo manana andraikitra ambony.

      Pôlitika : Lotoin’ny vehivavy ny fanjakana

      Nanomboka ny taona 2019 dia maro ny vehivavy nandray andraikitra notendrena sy voafidy. Depiote, minisitra, senatera, ary hatrany amin’ny fiadidiana ny repoblika dia feno vehivavy avokoa. Filamatra amin’izao vanim-potoana izao maneran-tany ny fanomezana andraikitra ny vehivavy.

      Nangalabaraka ny filoham-pirenena Andry Nirina Rajoelina nefa ny fametrahana ireo vehivavy ireo tao amin’ ny fitondrana.

      Tany amin ‘ny fiadidiana ny repoblika dia niarahana nahita ny ady saritaka nataon’i Rinah Rakotomanga sy i Michoue RTT izay lasa mpanolotsaina any amin’ny ambasadaoro any Paris. Tsy izay ihany fa fangalambaraka tsy misy toa izany koa ny nitranga tany amin’ny “facebook” amin’ny adim-behivavy misy teo amin’ny Rinah Rakotomanga sy ny minisitrin’ny serasera Lalatiana Rakotondrazafy. Tsy izany ihany fa vao tonga tao amin’ny talen’ny serasera tao Iavoloha i Soatina dia namoaka vaovao tsy tokony havoaka tamin’ny dian’ny filoha tany Parisy nandritry ny fahamehana aram-pahasalamana iny.

      Tsy ho tenenina intsony ny raharaha fandroahana ireo minisitra telo vavy tao anatin’ny governemanta dia Volahaingo Thérèse, Blanche Richard ary I Andriamanana Josoa Iarintsambatra. Tsy izany ihany fa tsy nisy zava-bitany ny minisitrin’ny ponina roa avy any Toamasina dia Naharimamy Irmah sy Bavy Angelica.Tsy ireo ihany fa maro no azo tanisaina fa avela eo aloha anio.

      Simbain’ny vehivavy ny fanjakana noho izany ka tokony handinika ny mpitondra."Jesy Rabelaolao

      Raha tany amin’ny firenena hafa ny lahatsoratra toy izao, scandale be na mety nitarika fitoriana,

  • 9 septembre à 11:42 | ANTICASTE (#10704)

    Arsonist ,
    Vous avez retrouvé votre canapé ,vos chaines d’infos et votre biere achetée au Lidl du coin ?
    Je vous assure ,vous avez le même comportement que basile le regretté qui en est mort précocement ,vous devriez prendre l’air !
    En région parisienne à part Paris et Versailles ,il n’y a que des banlieues peuplées majoritairement d’étrangers fraichement naturalisés et des métis franco-machin et des binationaux décadents, donc faut vous éloignez un peu ! Faites donc les châteaux de la Loire vous pourrez y contempler les superbes palais que notre aristocratie construisait avec le sang et la sueur du peuple !
    Faut compter 150 km environ en voiture ,enfin si vous en avez une !
    Mieux vous pourrez aussi visiter les petits villages ,les petits bourg sympas et y rencontrer le souchien de campagne qui votent maintenant majoritairement pour le Pen et Zemmour !
    Vous pourrez ainsi ,beaucoup plus que dans ces banlieues pourries et mal fréquentées, ce qu’est un beau pays bien géré !

    • 9 septembre à 12:50 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Ce prétendu vieux ancien expat’ à Madagougou a entièrement raison .
      Le Métis franco-merina que je suis devrait aller visiter la campagne française .
      Quitter la HLM que j’habite dans cette ville dure remplie exclusivement d’immigrés musulmans et islamistes [comme moi-même] d’origines maghrébine , subsaharienne , moyen-orientale et asiatique.

      Comme islamiste indiscipliné je bois de la bière ! De la mauvaise bière achetée au LDL du coin . Ce fanfaron prétendu vieux et ancien expat’ à Madagougou a vu juste . Bravo !

      Les très rares Juifs ashkénazes que je connais semblent ne pas trop apprécier les convictions du Juif séfarade Zemmour , ni celles de la Marine .
      Et pour cause.

      Ces deux derniers sont toujours vissés au vieux temps et aux vieilles idéologies éculées de la Guerre d’Algérie d’antan. Guerre à propos de laquelle d’ailleurs les convictions des Juifs ashkénazes ne semblent pas bien arrêtées.

      Cette guerre coloniale [avec comme subsidiaire l’affrontement entre Musulmans durs et certains Juifs séfarades dont Zemmour est une incarnation] n’a plus lieu sur la terre algérienne .

      Sous une autre forme et sous une autre appellation elle semble être exportée et continue sporadiquement comme une des batailles de la guerre que les islamistes continuent de mener contre l’Occident à travers presque toute la planète .

      Le Juif séfarade Zemmour n’a aucune chance aux prochaines Présidentielles françaises.
      Mais en étant candidat il rend un fier service aux adversaires de la Marine.
      Et qui s’en plaindrait ?

  • 9 septembre à 11:46 | Shalom (#2831)

    Certains participants à ce forum me rappellent une professeure française en HDR à l’université de Madagascar : même façon de juger surtout.

    La particularité de cette dame : elle déteste les Merina et les Betsileo ; elle n’acceptait pas les candidats en doctorat issus de ces deux peuples, même quand elle a repris les cours en France.

    PS :
    Mon Grand-père était un ami du Pasteur Ravelojanona, et malheureusement il a été toujours en conflit avec cette dame sur des sujets concernant les "malagasy".

  • 9 septembre à 12:18 | Isandra (#7070)

    En même temps, Ny sosialim-bahoaka.

    "A partir d’aujourd’hui, la State Procurment of Madagascar (SPM) en charge de l’importation et de la commercialisation du vary tsinjo, à travers un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour la distribution en riz, fixera le prix maximum de cette denrée à 1990 ariary le kilo pour la province d’Antananarivo et 1910 ariary pour Toamasina. Pour ce faire, la SPM mettra à disposition des grossistes et Distributeurs partenaires en riz (DPR) 8300 tonnes de riz blanc long grain, avec 25% de brisure de la marque vary tsinjo importé de l’Inde. Selon les responsables de cette société d’Etat, il s’agit d’une consultation ouverte à tous les opérateurs économiques légalement enregistrés en tant qu’entreprises de droit malagasy ayant acquis une expérience reconnue en matière de commercialisation de produits de première nécessité (PPN). Par ce système de partenariat avec les distributeurs locaux, la SPM imposera une marge bénéficiaire maximale pour tous les acteurs de la chaîne, depuis les grossistes jusqu’aux détaillants qui pourront alors s’octroyer respectivement 2000 ariary et 3000 ariary de marge par sac de 50 kg. Le prix de vente SPM en départ de Toamasina pour un sac de 50 kg est fixé à 90250 ariary dans la Capitale ainsi que dans la ville du grand port. La SPM estime le coût du transport et de manutention à 4250 ariary en plus des marges respectives des grossistes et des détaillants. Ce qui donne un prix de vente aux consommateurs finaux de 99500 ariary le sac et 1990 ariary le kilo.
    Engagements
    Les distributeurs qui désirent mettre le vary tsinjo en vente sur leurs étals devront alors signer une lettre d’engagement pour respecter ces marges préconisées par la SPM. A rappeler que l’année dernière, cette société d’Etat a déjà importé 16.000 tonnes de riz pour approvisionner le marché local en fournissant les grossistes et distributeurs avec du riz importé à 75.000 ariary le sac de cinquante kilo, soit 1500 ariary le kilo, au départ de l’entrepôt de Toamasina. Un appel d’offres a été lancé par la société, proposant 5.312 tonnes de riz blanc avec 25% de brisure aux grossistes. Ces quelques milliers de tonnes de riz ont ensuite été distribués dans douze régions réparties sur six zones. Le prix du riz local est resté élevé malgré l’initiative, oscillant entre 2200 ariary et 2400 ariary le kilo, notamment dans les marchés de la Capitale, même avec la présence du riz importé à un prix moindre pour le kilo au niveau de plusieurs détaillants, le mois dernier. Par ailleurs, le prix annoncé par la SPM est en deçà des prix de référence imposés par les autorités en charge de la consommation. Raison pour laquelle, à partir du mois d’octobre prochain, un minimum de 8 000 tonnes de riz et autant d’huile de table et de farine seront importés mensuellement par cette société d’Etat dans l’objectif de la mise en place d’un système de balisage du prix de détail qui impacte, en ce moment, douloureusement le portefeuille du ménage à revenu moyen sur tout le territoire sans exception."

  • 9 septembre à 12:18 | pisokely (#9950)

    manao ahoana daholo..
    isandra : tezitra ianao ? mafy loatra ny fiteniny i tsimahafotsy ? azo atao hoe, manana ny rariny ianao raha tohina ny fonao. Raisinao ho ompa ny soratra nataony..
    saingy, mba sahala an izany koa anie izahay e... asa ! mba vakianao ve ny zavatra soratanao sa tsia ? sa olona betsaka no misoratra amin io anarana io hoe isandra ?? mba olona firy taona ianao ? maty ny manodidina anao dia lazaina hoe mihinana CVO ??? tsy misy sakafo ny gasy dia lazainao hoe, tsy ny sakafo ihany no ilaina fa ny fialamboly koa ? tsy misy vola ny gasy
    . mangataka fanampiana etsy sy aroa.. nefa dia fanaovam baolina no handaniana vola, mazava ho azy fa dia maty ny orinasa...air mad, jirama , cnaps, satria ao no maka vola refa mila vola ny mpitondra, tsy lazaina intsony moa ireo mpanodina vola.. tsy ampy ny rano, anefa dia dobo filomanosana olimpika no mahamaika..... dia mba tafintohana koa anie zahay e... dia lazainao jamba izahay, lavitra ka miteniteny foana.. anefa manana orinasa zahay any mada, misy miasa ao, ary dia fadiranovana ry zareo hatraminy 2009, ny hetra tsy maintsy aloa, ny jirama moa tsy lazaina itsony... mampalahelo ny mpiasa ao.. dia mbola lazainao mety sy mandeha tsara ny ataon dradomelina ???? ny Covid moa tsy lazaina intsony fa dia lainga.. lainga.. sady tsy mahay mandainga.. tofoka zahay... te handoa mahita ny ataonareo... zay no maha tonga ny sasany lasa tafahoatra aminy fiteny satria ny ataonareo sy ny valinteninareo dia ompa ho an ny gasy.. azonao ve zany ry isandra ? zaho manokana, tsy hanompa aho.. manana fo mahataty aho, ary mafy tsara ny hazo damosiko.. satria mba niangarany vitana aho ary tsara taiza, nampian ny Avo indrindra ka mba nahita fianarana... zay no tsy ampy aminyb fitondran i dra joe lina... amiko, naka olona misy diplaoma izy, saingy lona tsy nianatra fa nisy diplaome no nalainy... satria raha olona tena nianatra, tsy manaonao foana sahala an izao.

  • 9 septembre à 12:21 | pisokely (#9950)

    hiezaka hanoratra aminyvteny gasy aho, fa eto misy vazaha lany mofo tara sambo.. miseho manambany ny gasy... tsy misy ambany noho izy eto... olona mivelona aminy fanampiana.. mbola ny hetra aloanay no hivelomany nefa be vava...

  • 9 septembre à 12:25 | pisokely (#9950)

    isandra.. faly ianareo manafatra menaka vary sns... fanambakana anie zany e... dia tsy mahavita mamboly vary intsony ve ny gasy ??? menaka ve dia tsy vita ??? kanefa ianareo mahavita stade 8 eme merveille du monde hoy nareo ? mahavita miamia beach ? dobo olimpika, fety, afomanga, sakafo miompapana ???

    • 9 septembre à 13:03 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Ireo zavatra atao ireo anie vonjy maika eh ! Fa eo ankilany, misy ezaka hatao mba hanana fahvitan-tena ara-tsakafo. Ankaotran’ny projet Agri-busness, dia misy tetik’asa maro entina hampiroboroboana ny fambolena eto amintsika :

      Ohatra amin’izany ity :

      Extrait du bulletin mensuel du ministère :

      "Afin d’avancer vers l’autosuffisance rizicole et booster la production de deuxième saison, le MAEP a décidé de renforcer l’appui aux producteurs pour la campagne de contresaison au niveau de cinq régions à travers la mise en place de pépinières communautaires de Riz Hybride, variété qui a déjà donné d’excellents résultats en première saison. Des semences de variétés Mailaka (X265), FOFIFA 160, Nerica 4 et Sebota 281 sont aussi mises à disposition des coopératives. Les producteurs des périmètres irrigués nouvellement aménagés et réhabilités recevront aussi des appuis en termes de renforcement de capacités techniques,
      de matériels agricoles et des semences améliorées."

      Resaka irrigation :

      http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2021/08/17/fondation-tany-meva-financement-dun-projet-de-rehabilitation-dune-infrastructure-dirrigation/

      http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2021/03/20/sud-ouest-du-lac-alaotra-reprise-de-la-rehabilitation-du-systeme-dirrigation-pc23/

      http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2019/11/09/plan-regional-de-developpement-une-riziculture-sur-une-superficie-de-5-000-ha-en-vue-a-katsepy/

    • 9 septembre à 17:00 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « AGRI-BUSINESS » : TSY MISY ILÀNA IZANY !
      Re Isandra 9 septembre à 13:03 répond à pisokely
      « Ankaotran’ny projet AGRI-BUSNESS, dia misy tetik’asa maro entina hampiroboboroboana ny FAMBOLENA eto amintsika »

      Tsy misy ilàn’ny FIANAKAVIANA MALAGASY MPAMBOLY – sy ny fahavitan’ny FIRENENA tena amin’ny VARY sy ny sakafo – izany hoe « AGRI-BUSNESS », izany izay mikendry ny HAMONO azy, hanaisotra azy amin’ny taniny izay HAMORAINA izaitsizy ny HANGORONAN’ny ORINASA avy any ivelany azy ireo sy hanaovany azy AM-PIHI-MAMBA. FIVAROTAN-TANINDRAZANA ara-bakiteny izany pôlitika izany sy FAMPAHANTRANA ny FIANAKAVIANA MALAGASY MPAMBOLY ary MAMPAHANDEVO ny firenena ara-tsakafo.

      Mba hamakafakana ny maha- mamohehatra ity pôlitika fivarotan-tanindrazana ity :
      – « L’AGRICULTURE FAMILIALE, paysanne et durable peut nourrir le monde », 3 MARS 2011
      https://viacampesina.org/fr/lagriculture-familiale-paysanne-et-durable-peut-nourrir-le-monde/

      « la production alimentaire agro écologique par LES PETITS PRODUCTEURS est le modèle agricole le plus approprié pour répondre aux futurs besoins en alimentation....

      « les MÉTHODES DE PRODUCTION UTILISÉES PAR L’AGRICULTURE INDUSTRIELLE – monoculture, mécanisation lourde, irrigation excessive, pesticides et fertilisants chimiques, OGMs, etc. – dégradent rapidement les meilleurs sols de notre planète qui subissent compaction, salinisation, stérilisation, érosion et perte de la biodiversité fonctionnelle en surface et en profondeur...

      « Les systèmes paysans agroécologiques sont utiles pour faciliter l’accès aux VARIÉTÉS DE SEMENCES TRADITIONNELLES QUI SONT DE PLUS EN PLUS MENACÉES D’EXTINCTION par le régime de CONTRÔLE COMMERCIAL DE SEMENCES PAR LES ENTREPRISES.
      (Hotohizana)

    • 9 septembre à 17:07 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « AGRI-BUSINESS » : TSY MISY ILÀNA IZANY !
      Re Isandra 9 septembre à 13:03 répond à pisokely
      « Ankaotran’ny projet AGRI-BUSNESS.... »

      Tsy misy ilàn’ny FIANAKAVIANA MALAGASY MPAMBOLY koa – sy ny fahavitan’ny FIRENENA tena amin’ny VARY sy ny sakafo – izany hoe « AGRI-BUSNESS », izany !
      (Tohiny)

      – « Europe : L’opposition se lève contre les méga-fusions en cours dans le secteur agricole », 3 avril 2017, https://viacampesina.org/fr/europe-l-opposition-se-leve-contre-les-mega-fusions-en-cours-dans-le-secteur-agricole/

      « Communiqué de presse des Amis de la Terre Europe, de la Fédération européenne des syndicats de l’alimentation, de l’agriculture et du tourisme, la Coordination européenne Via Campesina et CONCORD Europe.

      « L’opposition se lève contre les méga-fusions en cours dans le secteur agricole : une MENACE DE TAILLE pour notre ALIMENTATION et nos EXPLOITATIONS, selon la société civile...

      « Lorsque la Commission affirme que les PETITES EXPLOITATIONS FAMILIALES sont L’ÉPINE DORSALE DE L’AGRICULTURE EUROPÉENNE, croit-elle véritablement ce qu’elle dit ou fait-elle uniquement semblant ? Les droits des paysan/nes, déjà fragiles, vis-à-vis des semences, de la terre et des marchés risquent d’être anéantis par ces méga-entreprises et notre SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE de nous être RETIRÉE....

      « Les travailleur/ses, ainsi que l’environnement et l’ensemble de la société, sont VICTIMES de l’utilisation des PESTICIDES...

      « LES PRINCIPAUX INVESTISSEURS DE L’AGRICULTURE DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT SONT LES PAYSAN/NES EUX-MÊMES ET CE SONT EUX QUI DOIVENT ÊTRE AU CENTRE DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE. »[1] », CONCORD REPORT 2016
      SUSTAINABLE DEVELOPMENT
      THE STAKES COULD NOT BE HIGHER
      http://library.concordeurope.org/record/1854/files/DEEEP-REPORT-2016-093
      (Chapitre 3, « Consommation et production d’aliments durables – de la ferme à vos assiettes »).

      – PUTIN PROPOSES FREE LAND FOR RURAL FAMILIES WITH 3 CHILDREN
      http://www.bloomberg.com/news/2011-06-10/putin-proposes-free-land-for-rural-families-with-3-children-1-.html
      By Ilya Khrennikov - Jun 10, 2011.

      – RUSSIA’S SMALL-SCALE ORGANIC AGRICULTURE MODEL may hold the key to feeding the world, Saturday, September 29, 2012,
      http://www.naturalnews.com/037366_Russia_home_gardens_food_production.html#ixzz2802FI8n4

    • 9 septembre à 17:45 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Indro averiko eto ny efa nambarako mikasika ny agribusiness na agriculture contractuelle tamin’ny lahatsoratra narosoko teto amin’ny MT ny 20 oktobra 2020…

      Bonjour à tous,

      Avant d’entreprendre quoi que ce soit, surtout qu’on est détenteur de l’autorité des choses publiques, il faut bien analyser la situation de départ et le contexte d’intervention, et d’éviter de croire que le peuple n’est qu’un mouton, oui, car le projet en question n’est rien d’autre qu’une tentative de moutonnerie pour attirer dans le piège des jeunes innocents…et le comble dans l’histoire, c’est que sont toujours les mêmes qui en est l’auteur, ces apprentis sorciers du développement du monde rural et agricole du pays…

      De prime abord, pourquoi en tout et pour tout, 1.340 hectares pour l’ensemble du projet avec des jeunes Malagasy, alors qu’avec les Emiratis dans le Sud Ouest, d’un seul tenant, ils avaient cédés 60.000 hectares ?

      Ensuite, ce projet de « titre vert » n’est dans sa forme et présentation actuelle, qu’une initiative amenant à coup sûr ces jeunes à des formes d’esclavage infernal sans issue et aboutissant à un suicide économique fatal dans u avenir proche…

      Le terme d’agribusiness sous cette présentation ne repose que sur ce qu’on appelle « agriculture contractuelle », une approche qui ne peut que ruiner au final les jeunes agriculteurs au profit des entrepreneurs dominant le marché en aval de la production…
      En voici le mécanisme odieux derrière : on donne le terrain et la maison d’habitation sur des conditionnalités préalables : un quota de production et un prêt pour assurer l’exploitation du terrain, avec des spéculations orientées par FIFAMANOR, un EPIC (organisme étatique) qui va travailler de concert avec des entrepreneurs qui vont s’occuper plus tard de la transformation et/ou l’exportation des produits selon les normes du marché, et ce marché est détenu en partenariat et exclusivement par des opérateurs économiques sans scrupules, ce sont eux qui vont imposer les normes qualitatives du marché, le prix au producteurs (les jeunes) ainsi que les quotas assignés à chacun d’eux.

    • 9 septembre à 17:47 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Les jeunes vont, après formation par FIFAMANOR, produire afin de satisfaire les opérateurs économique en aval, tant sur la qualité que sur la quantité à atteindre, et les jeune vont payer progressivement les intérêts annuels ainsi que le capital du prêt…dans la situation actuelle, le contexte pandémique ainsi que la fragilité du marché post-crise pandémique, au moindres changements des conditions ou des normes ou de politique sur le marché à l’export pour diverses raisons...il y aura une répercussion finale inattendue et parfois désagréable sur le prix au producteur, et ce sont les jeunes qui vont en supporter les conséquences, or, ils doivent payer les charges financières générées par les prêts contractés, que nous savons tous, dans la situation à Madagascar, restent prohibitifs dans la mesure où aucune spéculation agricole ne pourrait faire face à des taux d’intérêts au bas mot, variant de 8 à 14 % en modèle productif…aboutissant ainsi à soit à l’augmentation des charges d’exploitation pour produire de plus en plus afin de combler le déficit de trésorerie dans l’espérance d’une production maximale soit la contraction continuelle de nouveaux prêts afin de pouvoir faire face à ses besoins de trésorerie, donc dans les deux cas, des risques de décapitalisation progressive de l’exploitation à cause d’un surendettement et d’une surexploitation en deçà de la capacité initiale de l’exploitation…tout cela à cause de ce quota imposé et surtout l’absence de position favorable auprès du marché…

      Le schéma classique de l’endettement se fera comme suit : il n’y aura de prêt initial s’il n’y aura pas de marché en vue…et l’opérateur véreux se positionne pour l’achat à des prix indicatifs auprès de l’institution financière…et cette dernière accepte de contracter le prêt au jeune en question à condition qu’il y aura un contrat de livraison de produit entre le jeune producteur et l’opérateur véreux…ainsi la boucle est bouclée, le jeune producteur sera l’otage et restera à la merci et le bon vouloir de ‘opérateur sans scrupule…

    • 9 septembre à 17:49 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      C’est le danger perpétuelle avec cette agriculture contractuelle, c’est de l’esclavagisme moderne sous couvert d’agribusiness, et qui est et sera toujours au détriment du producteur…

      Ce genre de pratique avait été à l’origine de l’existence de nombreux milliers de paysans Malagasy endettés qui avaient tout perdu avec, on peut en citer beaucoup dans les Régions Amoron’i Mania, Menabe, Diana, Atsinanana de 2005 à 2008 avec une agriculture contractuelle de ce genre dans le cadre du projet Millenium Challenge Account, avec les mêmes impéritie et incurie de ces mêmes apprentis affairistes sous couverts de spécialiste en marketing pullulant au sein de ce ministère de l’agriculture et élevage actuel…

      Bref, on ne cesse de le répéter encore et toujours, l’avenir de la production agricole Malagasy ainsi que le développement rural, c’est la promotion de l’agriculture familiale…mais ces voyous affairistes ne savent pas la faire, ils ne savent rien du monde rural Malagasy…ce ne sont que des opportunistes qui veulent encore ici se sucrer sur le dos de ces jeunes innocents !

      Prévenez vos familles et jeunes de dans votre famille de ce piège qui s’enfermera sur eux à jamais s’ils ne réfléchissent pas dans ce genre d’arnaque institutionnalisée par des voyous…

      https://www.madagascar-tribune.com/Antsirabe-134-jeunes-a-recruter-pour-le-projet-Titre-vert.html

    • 9 septembre à 19:26 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      FAMERENANA ROHY MANODIDINA NY « RIZ HYBRIDE » : SAO MBA METY HAMPISOKATRA IHANY NY MASO AMAN’ERITRERITRY NY MPANDIDY SY MPANAPAKA AO AMI’NY « MAEP ».

      Re Isandra 9 septembre à 13:03 répond à pisokely

      « Extrait du bulletin mensuel du ministère » :

      "Afin d’avancer vers l’autosuffisance rizicole et booster la production de deuxième saison, le MAEP a décidé de renforcer l’appui aux producteurs pour la campagne de contresaison au niveau de cinq régions À TRAVERS LA MISE EN PLACE DE PÉPINIÈRES COMMUNAUTAIRES DE RIZ HYBRIDE, variété qui a déjà donné d’excellents résultats en première saison".

      Indro averinay eto ny rohy mampahafantatra ny mombamomba ny tantaran’ity « RIZ HYBRIDE » ventesin’ny pôlitikan’ny fanjakana ankehitrriny ity sy ny maha-mamohehatra azy

      [tao amin’ny Eliminatoires du Mondial 2022, lundi 6 septembre 2021
      https://www.madagascar-tribune.com/Football-Un-joueur-des-Barea-teste-positif-a-la-Covid-19-a-Dar-Es-Salam.html#comment479473]

      – lysnorine 6 septembre 2021 à 21:50, 22:01, 22:11, 22:25 & 22:31.lysnorine 6 septembre 2021 à 21:50, 22:01, 22:11, 22:25 & 22:31.

      « NY RIZ HYBRIDE DIA ZAVA-DOZA FOANA-VARY VOA-JANAHARY IHANY NO TOKONY HAFAFY AMIN’NY LALAN’NY SRI ! »

      – lysnorine 7 septembre à 17:36 & 17:42, répond à arsonist
      « LOZA ATERAKIN’NY FAMPIASANA MASOMBOLY HYBRID »
      Re arsonist 6 septembre 2021à 22:13

      “HYBRID RICE IN ASIA : AN UNFOLDING THREAT”
      by Devlin Kuyek, Biothai (Thailand), GRAIN, KMP (Philippines), MASIPAG and Dr Oscar B. Zamora(Philippines), PAN Indonesia, Philippine Greens and UBINIG (Bangladesh), Dr Romeo Quijano | 20 Mar 2000
      https://grain.org/article/entries/34-hybrid-rice-in-asia-an-unfolding-threat

    • 9 septembre à 20:01 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      NY MASOMBOLY « NERICA » : « UN AUTRE PIÈGE POUR LES PETITS PRODUCTEURS AFRICAINS »
      Re Isandra 9 septembre à 13:03 répond à pisokely.

      « Des SEMENCES de variétés Mailaka (X265), FOFIFA 160, NERICA 4 et Sebota 281 sont aussi MISES À DISPOSITION des coopératives. » [Vidina sa omena maimaim-poana izy ireo ?]

      « Le riz Nerica - un autre piège pour les petits producteurs Africains »
      by GRAIN | 15 Jan 2009
      https://grain.org/article/entries/112-le-riz-nerica-un-autre-piege-pour-les-petits-producteurs-africains

      « Le plus grave problème lié au Nerica est peut-être que sa promotion s’intègre dans un mouvement plus large d’EXPANSION DE L’AGROBUSINESS en Afrique, qui menace de FAIRE DISPARAÎTRE LES FONDEMENTS MÊME DE LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE de l’Afrique : LES PETITS PRODUCTEURS ET LEURS SYSTÈMES LOCAUX D’UTILISATION DURABLE DE SEMENCES....

      « Les organisations paysannes ... depuis des années... soulignent que les POLITIQUES D’AJUSTEMENT STRUCTUREL imposées aux pays africains par les institutions financières internationales depuis les années 1980 ONT REMIS EN CAUSE le soutien de l’État à l’agriculture et réduit ses POSSIBILITÉS DE CONTRÔLER LES FRONTIÈRES POUR PROTÉGER LA PRODUCTION LOCALE CONTRE LE DUMPING DU RIZ IMPORTÉ. Elles ont fait remarquer que, EN DÉLAISSANT LA PRODUCTION LOCALE DU RIZ ET EN S’APPUYANT SUR LES IMPORTATIONS ET L’AIDE ALIMENTAIRE, LES GOUVERNEMENTS ALLAIENT DÉTRUIRE LES MOYENS DE SUBSISTANCE DES RIZICULTEURS LOCAUX, ENRICHIR un petit nombre d’IMPORTATEURS, et exposer leurs populations aux graves risques des hausses de prix sur le marché mondial....

      « La promotion du Nerica suit une logique « top-down » (du haut en bas) et MENACE LA SURVIE DES VARIÉTÉS LOCALES DE RIZ et des autres cultures vivrières traditionnelles. En outre, la diffusion du Nerica est liée à la FLAMBÉE DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS dans de nouvelles filières de riz étroitement contrôlées par de grandes entreprises qui s’intéressent uniquement à l’agriculture industrielle, et aux profits qu’ils peuvent en tirer ; ceci constitue UNE GRAVE MENACE POUR L’AGRICULTURE PAYSANNE... »

    • 9 septembre à 21:24 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      ATAO-AN-KILABAO NY VARY MALAGASY VOAJANAHARY DIA AVY EO HANGALARIN’NY ORINASA VAHINY AMIN’NY FAKANY « BREVET » HANORATANA AZY HO FANÀNANY !

      Re pisokely 9 septembre 2021 à 12:25
      « dia tsy MAHAVITA MAMBOLY VARY INTSONY ve ny gasy ??? »
      Hoy ny lahatsoratra iray.tamin’ny...1939 tao amin’ny gazety « NY RARINY – LA JUSTICE », [ Bilingue hebdomadaire – Organe républicain d’éducation morale et sociale, Gazety miady ny rariny haha département français an’i Madagasikara – Quatrième année – 141 – Jeudi 7 Décembre 1939, Directeur Fondateur JULES RANAIVO]

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA »
      « Natao tany MADIROVALO (Ambato-Boeni) tamin’ ny 17 Novembre 1939 ny TSENAN’ NY VARY LAVA, fa Vary Lava IGAGANA no ao amin’ ny TANY LEMAK’ i MADIROVALO. Fatratra ny afitsokin’ ny mpamboly ao fa AMBONY KARAZANA mihitsy ny vary Lava ao. Ny VOKATRA tamin’ ito dia MAHATALANJONA tokoa, nihoatra ny 4.000 taonina.

      « 3.000 mahery ny isan’ny olona niantsena teo ka TSARA TOKOA NY VIDIM BARY fa AFA-PO NY TAMBANIVOHITRA MPAMBOLY TAMIN’NY VOLA AZONY izay mamporisika azy hamboly mihoatrahoatra kokoa.

      « Ny lehiben’ny Région de MAJUNGA dia tonga nanao kabary famporisihina ary namaly azy ny loha olona nanome tokim-panompoana ho an’ i Frantsa amin’ izao andro sarotra izao.(Vao nipoaka ny Ady lehibe faha-2). »

      Fa mba ahoana kosa, hono, ANKEHITRINY, amin’iny faritra amin’ny morontsiraka andrefana iny ny momba ny « VARY LAVA » sy ny toe-piainan’ny mpamboly sy ny mponina OHARINA amin’izany tamin’ny...82 taona lasa izany (roa amby valopolo) ? Toa TSY MAHAVITA tahaka izany intsony. INONA NO MAHATONGA AN’IZANY ?

    • 9 septembre à 22:28 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA » AMIN’NY VARY VOAJANAHARY

      Re pisokely 9 septembre 2021 à 12:25
      « dia tsy MAHAVITA MAMBOLY VARY INTSONY ve ny gasy ??? »

      Nahoana moa no tsy MASOMBOLY avy amin’ny karazam-bary haren’i Madagasikara no BEAZAM-BOHO sy HATSARAINA tsy tapaka, tahaka ny natao FAHINY fa milingilingitra amin-java-baovao voatr’olombelona asesiky ny any ivelany ?

      « LES RIZ DE MADAGASCAR » par EDM. FRANÇOIS et P. CHAUFFOUR des Services Agricoles de Madagascar,
      Madagascar et Dépendances
      Bulletin économique, Année 1929 — N˚1, Partie Documentation et Études, pp. 80-95

      Les riz de Madagascar peuvent être rapportés à CINQ TYPES.

      1 Riz à grains longs et gros : l’axe longitudinale du paddy ayant une longueur supérieure à 10 mm, les axes transversaux étant égaux ou supérieurs à 3 mm et 2 mm. Type VARY LAVA.

      2 Riz à grains longs et minces : l’axe longitudinale du paddy ayant plus de neuf millimètres de longueur, les axes transversaux étant inférieurs à 3 et 2 mm. Type TSIPALA.

      3 Riz à grains demi-longs : la longueur du grand axe du paddy étant inférieure à neuf millimètres ; les axes transversaux étant supérieurs, égaux ou inférieurs à 3 et 2 mm. Type MAHIA.

      4 Riz à grains courts, elliptiques, où la longueur du paddy est inférieure à 7 mm, 5 et les axes transversaux égaux ou inférieurs à 3,5 et 2 mm,5. Type MADINIKA.

      5 Riz à petits grains. Le plus grand axe paddy ne dépassant pas 6,5 les plus petits étant égaux ou inférieurs à 2,5-1,5. Type KIRIMINY.

      RÉGION DE MAJUNGA

      Les CENTRES RIZICOLES LES PLUS IMPORTANTS sont dans le BASSIN de la BETSIBOKA (Marovoay Ambato Maevatanana), aux abords du LAC KINKONY, aux environs de MAMPIKONY (Port-Bergé)... La culture comporte deux périodes.

      L’ une est effectuée durant la saison pluvieuse (le riz ainsi obtenu est dénommé VARY ASARA) ; l’autre fournissant le riz dit « vary JEBY » étant pratiquée pendant la saison sur des terrains irrigués...

      . Riz KALILA

      . Riz MADIOMATRAKA (Type Tsipala)

      . Riz MENAKELY (Type Tsipala)

      . Riz MAHIA

      . Riz MANITRA (type Mahia)

      . Riz MASOAMALO (type Mahia) – Cette variété, toujours repiquées, est cultivée en saison sèche. Les rendements varient de 3 à 6 tonnes à l’hectare. Observé à MAROVOAY.

      . Riz TELEMENAPOTSY (type Mahia)

      . Riz MADINIKA (On la cultive, repiquée, en toutes saisons. Demande très peu d’eau. Durée de la végétation 135 jours. Facile à usiner, brise peu., et donne au décorticage 60%. À la cuisson, il gonfle beaucoup et ne s’agglutine jamais. Observé à MADIROVALO.

      (Hotohizana)

    • 10 septembre à 09:49 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA » AMIN’NY VARY VOAJANAHARY
      Re pisokely 9 septembre 2021 à 12:25
      « dia tsy MAHAVITA MAMBOLY VARY INTSONY ve ny gasy ??? »
      Ary nahoana no milingilingitra amin-java-baovao voatr’olombelona asesiky ny any ivelany kanefa be dia be ny voa-Janahary eto an-toerana ?
      (Tohiny)

      « LES RIZ DE MADAGASCAR » par EDM. FRANÇOIS et P. CHAUFFOUR

      RÉGION DE MORONDAVA
      La production du riz dans cette région est localisée autour de MAHABO.
      Les riz de cette région se rapportent à deux variété dont une seule, le riz TSIPALA fournit la matière EXPORTÉE.

      Riz TSIPALA. Cette variété est cultivée en saison pluvieuse.Le rendement moyen est de 2 tonnes à l’hectare.
      Riz VARY BE . Type Mahia.

      RÉGION DE TULÉAR
      Les rizières y sont peu nombreuses et de peu d’étendue. La saison des pluies est courte et l’irrigation rarement pratiquée. Les riz sont produitS durant les mois pluvieux dans les vallées de l’Onilahy et du Fiherenana

      Riz GODRA. Type Mahia,
      R, KALILA. - On produit à Tuléar. Variété semblable en tous points au R. Kalila de Majunga. Il en a été parfois exporté mais toujours en petite quantité.

      RÉGION DE MAROANTSETRA
      Cette contrée à climat NETTEMENT TROPICAL, CHAUD ET HUMIDE, offre à la riziculture des conditions météorologiques TOUTES DIFFÉRENTES de celles que l’on observent dans les provinces centrales ou occidentales

      Riz MANDRIRAVINA – Type Mahia- variété la plus fréquemment plantée dans la région de Maroantsetra.
      Riz SAMAITSOBE – Type Mahia. Cette variété exige 180 jours de végétation pour atteindre la maturité.
      R. TOMBOKA –Type Mahia. On récolte après 120 jours.
      R. MENA HODITRA –Type Mahia. Durée de la végétation 150 jours.
      R. RANARANA.– Type Mahia. C’est UNE TRÈS BELLE VARIÉTÉ qui évolue en 120 jours.
      R. ANGIKABE – Type Mahia. Cette forme peu cultivée demande 150 jours
      R. BENGALY VAKAHENY – Type Mahia
      R. VARY BE –Type Mahia. Cette variété qui est dénommée de
      même façon qu’un riz de Morondava, est pourtant une forme particulière plus intéressante que son homonyme de l’Ouest, Durée de la culture 150 jours.
      R. ANGAKY – Type Mahia.
      R. RAMBONTSOAVALY–Type Mahia.
      R. BOTRA MANGA – Type Mahia.
      R. MADINIKA – On cultive sous ce nom dans la région d’ANTONGIL un MÉLANGE de deux variétés, l’une qui se rapporte exactement au R. MADINIKA de MAJUNGA. La seconde n’est autre que le R. ANKIGABE décrit précédemment. Ce mélange est très prisé des cultivateurs indigènes.

      (Hotohizana)

    • 10 septembre à 10:03 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA » AMIN’NY VARY VOAJANAHARY
      (Tohiny)
      Région de Tamatave
      Les conditions du climat et des cultures de cette région sont semblables à celles qui régissent la contrée de Maroantsetra...
      On trouve toutefois dans la région de Tamatave, Brickaville Mahatsara, de NOMBREUSES RIZIÈRES SUBMERGÉES parfaitement établies. A l’exception de deux variétés toutes celles qui sont décrites ci-après se rapportent au type MAHIA

      R. TELO VOLANA. Rendement de 1 500 k. à 2.500k. suivant la station de culture. L’observation de ce riz a été faite à IHARENA.
      R. VARY LAVA. Durée de la culture 120 jours. : Rendement 1.800 à 2.500 R. kgrs à l’hectare. Observé à Iharena.
      R. MANANTSOA. Rendement : 1.800 à 2 tonnes à l’hectare. Observé à MAHATSARA.
      R. MAHAGAGA. C’est UN TRÈS BEAU RIZ dont la paille est haute de1m. 50. Mais sa culture s’étend sur 180 jours.
      R. RANDRAMBOLO. Durée de la culture 165 jours. Rendement de 1.4 à 1.800 k. à l’hectare. Observé à Antenina.
      R. VONDRONA. Durée de la culture 150 jours. Rendement de 1 à 2tonnes. Observé à Antenina (de l’ifontsy)
      R. TSIVIMBINA. Durée de la culture 120 jours.
      Rendement 1 200 à 1.800kgs à l’hectare. Observé à Fasandiana.
      R. MANDRIRAVINA observé à Fasandiana. C’est la même sorte qui fut décrite pour la région de Maroantsatra.
      R. BEMANARA. Il demande 160 jours de culture. Rendement de 14 à 1800 Kgs. Observé à lharana.
      R.ANANA.-Durée de la culture : 150 Rendement 1500 à 2000 Kgs à l’Hectare. Observé à Antetezana
      R. MANANA ELATRA.-Durée de la culture à 120 jours. Rendement de 1.200 à1.800Kgs à l’Hectare. Observé à Ambodiriana.
      R. SALARO. Durée de la culture 180 jours. Rendement 1500 à 2000Kgs à l’Hectare. Observé à Antsiradava.
      R. ROKA FOTSY. Il mûrit après 120 jours Rendement de13 à 1600Kgs à l’Hectare Observé à Mahatsara.
      R. ROKA MENA.— La durée de la culture et les rendements sont pour cette variété identiques à ceux du Roka fotsy. Le Roka mena est encore dé- nommé VARY BITAHAVANA. Observé à Antsiradava.
      R SOAMAITSO.- Durée de la culture : 150 jours. Rendement 1.200 à 1.800 Kgs à l’Hectare. Observé à Ambodigavo
      R. VATO RAMIHINTSANA.—Durée de la culture 180 jours Rendement 1.5 0 à 2.000 Kgs à l’Hectare. Observé à Fasandiana.
      R. MANASA MANANA.—Durée de la culture (120 jours). Rendement 12 à 1500 Kgs à l’Hectare. Observé à Vohitrambary.
      R. BEMAHASOA. Durée de la culture 180 jours.. Rendement de 14 à 1800 Kilogs. Les Betsimisaraka l’appellent encore VARY ANTENATANONA. Cette variété est celle qui est la plus fréquemment cultivée dans la région NORD DE TAMATAVE. Observé à Antenina
      (de l’Ifontsy). Il existe aussi sous le nom de VARY BEMAHASOA une forme à grain blanc.
      R. KITRANA. Durée de la culture 135 jours. Rendement 12 à 1600 Kgs.
      . Observé à Antenina.
      R. MENA.— Durée de la culture 150 jours Rendement 1500 à 2000 Kgs à l’Hectare. Observé à Iharana.
      R. VATO PATSA.-Type Tsipala, Cette variété est cultivée en rizières irriguées Elle murit en 180 jours. Rendement : 12 à 1500 Kgs à l’Hectare. Très cultivé dans la région de
      Tamatave Observé à Fasandiana.
      R. MAHIRA. Type Tsipala. Cette variété aurait été importée de Nossi-Be. Elle est cultivée en saison pluvieuse en plaine sans irrigation. Durée de la récolte 100 jours. Elle s’égrène facilement. Rendement 1.500 kgrs à l’hectare. Observé à Mahatsara
      (Hotohizana)

    • 10 septembre à 11:02 | dahalo (#8794) répond à pisokely

      Isandra,
      D’abords le projet JIKA avec les japonais à Ambatondrazaka a été initié par Rajao et non Rajoel.
      Tout ce que vous racontez la sont exactement ce que Ravalo a fait mais en mieux. Alors je ne comprends toujours pas pourquoi vous l’avez démonté le Ravalo si c’est pour refaire ce qu’il a fait en pire.

    • 11 septembre à 07:43 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA » AMIN’NY VARY VOAJANAHARY
      (Tohiny)
      Re pisokely 9 septembre 2021 à 12:25
      « dia tsy MAHAVITA MAMBOLY VARY INTSONY ve ny gasy ??? »
      Nahoana moa no tsy MASOMBOLY avy amin’ny karazam-bary haren’i Madagasikara no BEAZAM-BOHO sy HATSARAINA tsy tapaka, tahaka ny natao FAHINY fa milingilingitra amin-java-baovao VOATR’OLOMBELONA asesiky ny any ivelany ?

      « LES RIZ DE MADAGASCAR » par EDM. FRANÇOIS et P. CHAUFFOUR

      RÉGION DE DIÉGO-SUAREZ.

      Les superficies consacrées à la culturedu riz sont relativement peu importantes dans cette région où la production est localisée sur les plateaux des pentes Est et Sud du Massif d’Ambre, et dans les vallées du Roda, de la Loky, du Mananjehy.
      La culture y est pratiquée de même façon qu’en pays Betsimisaraka, EN SAISON PLUVIEUSE PAR SEMIS DIRECT.

      R. BENGALI-MORIMA.–Type Tsipala c’est la variété la plus fréquemment cultivée. Durée de la végétation 120 jours.. Le rendement en bonne culture peut atteindre 4 tonnes. On récolte couramment 2 à 3 tonnes à l’hectare. Malheureusement cette variété s’égrène facilement dans la rizière, et il faut le récolter un peu avant maturité et seulement durant les premières heures du jour.Observé à Ambahivahibe.

      R. BENGALY MADINIKA –TypeTsipala. . Durée de la culture 123 jours.. Le rendement varie de 2 à 2.500 k à l’ha. Cette sorte est très appréciée des indigènes. Observé à Ambahivahibe.

      R. KIRIMINY— Durée de la culture 120 jours Rendement 2 à 2.700 kgrs à l’hectare Ce petit riz de très belle qualité est consommé sur place où on en offre un prix toujours supérieur à celui des autres variétés. Son arôme particulier le fait. rechercher par les Hindous. Observé à Ambahivahibe.

      R. TSARAMANDORO –Type Mahia. Durée est de la végétation : 130 jours. Le rendement varie de 2 à 2 500 kgrs à l’hectare. Observé à Loky.

      R. RENIVAZA – Durée de la végétation 120 jours Rendement : 2 à 2.500 kgrs à l’Ha. Observé à Tsaharano.

      R. TELOVOLANA MORIMA.– Durée de la culture 120 jours. Rendement de1800 à 2300 kgrs à l’Ha Cette variété S’ACCOMMODE D’UNE FAIBLE QUANTITÉ D’EAU. Observé à Ambahivahibe R KOKOMOJAMANITRA – Type Mahia. Cette variété est très voisine du R. Manitra de Majunga. Durée de la végétation 140 jours. Rendement 2 à 2.5 kgs à l’ha. Cette variété s’égrène très difficilement Observé à Ambahivahibe.

      R. MANGAKA – Type Mahia Durée de la culture 120 jours. Rendement 2 à 2.500 kgrs à l’ha. Observé à Anivorano du Nord

    • 11 septembre à 08:01 | lysnorine (#9752) répond à pisokely

      « NY HAREN’I MADAGASIKARA » AMIN’NY VARY VOAJANAHARY
      (Tohiny)

      Région de l’ALAOTRA
      le riz est toujours produit en saison pluvieuse, et FRÉQUEMMENT PAR SEMIS DIRECT.

      R. MAKALIOKA –Type Tsipala ; Durée de la culture : 165 jours. Rendement
      1.800 à 2.000 kgrs. Cette variété est fréquemment cultivée. Observé à Andilanatoby

      R. MADINIKA – Cette variété en tous points semblables à celle décrite pour la région de Majunga, murit moins rapidement près de l’Alaotra. Après semis direct, la culture se prolonge durant 165-180 jours. Observé à Andilanatoby.

      R ROJO-MENA – Type Mahia.. Durée de la culture 165 jours. Hauteur 1 m. En semis direct, on récolte de 1 200 à 1500 KGS à 1Ha. Observé à Didy et Moramanga. Dans cette dernière localité il est encore appelé R HOVA.

      R.ROJOFOTSY - Type Mahia,. semblable au précédent. Observé à Sabotsy.

      R. LOHAMBITRO.– . Durée de la culture 165 jours. Rendement 1.200 à 1.500 Kgrs à l’Ha.
      Cette variété peu cultivée ne doit pas être confondue avec les Lohambitro de Tananarive et de Tamatave, Observé à Manakambahiny-Ouest.

      R. MENABE –Type Mahia. Durée de la cuiture 165 jours. Rendement 1 200 à 1.500 à l’Ha. Observé à Amparafaravola et Moramanga.

      R. MALADY.–Type Mahia. Durée de la végétation 120 jours. Rendement 12 à 1.500 kgs à l’ha. Observé à Sabotsy et à Amparafaravola.

      R. MALADYFOTSY – Type Mahia. Durée de la végétation 100 jours. Rendement 12 a 1 500 K. l’Ha. Observé à Sabotsy.

      R. BOTRY. — On cultive sous ce nom à Moramanga et à Ambatondrazaka la variété antérieurement décrite, dénommée à Majunga : R. MADINIKA. Mais en pays Sihanaka,ce riz est plus crayeux et réclame 180 jours de culture.

      R. ANTILAHY. Durée de la végétation 120 jours. Le rendement est généralement faible : 1 tonne à l’Ha. Toujours cultivé en semis direct .. sorte peu appréciée des cultivateurs. Observée à Imerimandroso (Andromba).

      R. ATODIM-POZA
      Durée de la culture 150 jours. Rendement : de 1.000 à 1 200 Kgrs à l’Ha. Observée à Sahatakona (Imerimandroso).

      R. LAITRA. – Type Madinika.
      Semis direct. Durée de la culture 120 jours. Rendement de 1800 à 2000kgrs
      Observée à Manakambahiny-Ouest.

      R. RAKARAKA.– Durée de culture 150 jours. Peu cultivée. Observée à Ambohimanga et Ambatondrazaka).

      R. BOTRA MANITRA.- Semis direct. Durée de la culture : 105 jours. Rendement : 13 à 50 Kgrs à l’Ha (?) Peu cultivé. Observée à Ambohidavakely (Andreba).

      R. BELOHALIKA –Type Mahia. Semis direct. Durée de la culture : 150 jours. Rendement 15 à1.800Kgrs à 1Ha.Variété peu cultivée. Observée à Andreba.

      R. TSY MANDEVY – Type Mahia. Semis direct. Durée de la culture : 105 jours. Rendement 13 à1.500 Kgrs à l’Ha. Très cultivé à Amparafaravola.

      R. MAMORIAKA. Durée de la culture 150 jours. Très peu cultivée. Observée à Ambohimanga (Ambatondrazaka).

      R. OVIBE – Type Mahia. Semis direct. Durée de la culture 180 jours.. Rendement. 15 à 1800 Kgrs. Peu cultivé. Observé à Andilanatoby.

      R. MANITRA – Type Mahia. Semis direct. Durée de la culture : translucide 120 jours Rendement : 13 à 1.500 Kgrs Peu cultivée. Observé à Imerimandroso Ce R. manitra de Majunga est différent de ceux de même nom décrits pour les régions de Majunga et Diégo.
      ,
      R. INGITRA. – Type Mahia.Durée de la culture : 150 jours. Rendement 1 500 kgs à l’ha. Moramanga.

  • 9 septembre à 14:15 | Isandra (#7070)

    LALATIANA SY ANDRY ANDRIATONGARIVO : FANENJEHANA MIFOTOTRA AMIN’NY LAINGA SY TSAHO ANO ATAO AZY IREO :

    Lahatsoratra dimy be izao omaly no indray navoakan’ny LGDI, momban’ny fiainana manonkana ny Lalatiana. Mbola tsy nisy hoatr’izany.

    https://www.freenews.mg/?p=4494

    • 9 septembre à 14:38 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ny mpangala-pihinana tsy hilaza velively akory fa nitrebika nihinana ny hena ambilany...

      Iza moa no tompon ny Free ?

    • 9 septembre à 16:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Ny marina anefa marina ihany.

      Tena misy faharatsian-tsaina kosa ao(mauvaise foi). Aiza ko sary tamin’ny tagnamaro tany Taolagnaro notapahina, satria teo koa Raboussa no nolazaina fa eo ampandokoana ny trano kelin-drizareo rizareo.

      Dia ankoatr’izay, 5 articles be izao miresaka fianan’olona iray fotsiny.

  • 9 septembre à 14:20 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Miroso tsy ankiato hizotra hilentika any amin’ny kizo lalina ny fiainampirenena ankehitriny, na ny ara-pahasalamana na ny ara-toekarena na ny ara-piarahamonina, zavamisy tsy takona afenina mihintsy izany ankehitriny !

    Mosary, hanoanana, aretina mipoitra, fanabeazana mikorosy fahana, fihariana sy fivelomana marefo, toetrandro sy toetany miova mihasimba, filaminana sy fandriana fahalemana tena marefo sy mampidi-doza, fiarahamonina izay hanjakan’ny fifanilihina sy fahapotehan’ny fitaizana, fahantrana miohampampana miely mihanaka…

    Etsy andaniny, miharihary ihany koa fa izay fanapahankevitra rehetra raisin’ny tompon’ny fanapahana, tsy misy lavorary akory, ary izay kely mba zavabita nolaroina eboebo sy rehareha, tsy ela dia indro fa nihisatra sy lavo ary nandiso fanantenana daholo…

    Ny atsy tokanana, ny atsy levona…ny atsy iantsoana sitraka, ny eroa mampiseho fahasimbana sy fahapotehana…ny eroa handraisana fepetra, ny etsy mampiharihary tsy fahatomombanana sy kolikoly…ny etsy hanaovana angoantenda, ny eroa tsy manjary fa simba…

    Izay rehetra ataon’ilay mpanjaka mpisavika, tsy misy tontosa fa mizotra any amin’ny fahavoazana daholo…tsy mety voasarona amin’ny lainga sy fitaka sesehena aroso, fa vao maika mibaribary ny lesoka sy ny fitavozavozana ary tsy fifehezana ny toe-draharaha…

    Ny tiana ambara ankitsirano, dia mihantra ny ozona, mandramby ny tody, misarika ny tsy fahavanonana, tsy afa-bela intsony, tsy azony hiolahana ny Zanaharibe sy ny Razana…

    Tsy afa-mandositra io fanotana fady vitanao io ianao, tsy afaka mihoatra io tody io ianao na hiankavia na hiankavanana, izay raisin’ny tànanao eo tsy maintsy hahitanao loza daholo…

    Ny andronao efa voahitsaka, ny hoavinao dia ny tody mavesatra, ny làlanao efa ianjadian’ny vitandratsy…ny Firenena no mibaby vesatry ny fahavoazana noho ny fanahy sodomita sy herin’ny loza efa mifikitra ao aminao…

    Efa nabaranay teto izany nanomboka ny Alahamady 2020…ary mbola nanota fady indray ianao, dia ireny ny ampanjaka Zafisoro ny nitolefika…ankehitriny efa indreo ianareo rehetra efa mifanarintaka misavorovoro miaina ny disadisa, ataon’ny vola maloto sy harena hosoka ary halatra mifanjevo ianareo rehetra ankehitriny…aoka tsy hadinoina fa tsy mbola nisy ary tsy mbola nitranga hatrizay ny horohorontany indroa nisesy nialoha ny alahamady ny taona 2020 teto Antananarivo…Zanahary sy ny Razana tsy hamela anao ho afaka handositra ny tody velively…

    https://www.madagascar-tribune.com/Un-seisme-de-4-8-sur-l-echelle-de-Richter-a-secoue-Antananarivo.html

    https://www.madagascar-tribune.com/Un-deces-et-cent-quinze-cas-a-Antananarivo-ce-week-end.html

    https://www.madagascar-tribune.com/Colisee-au-Palais-de-la-Reine-tirs-croises-des-historiens-et-specialistes.html

  • 9 septembre à 14:29 | pisokely (#9950)

    hatraminy nahatongavan i ra joe..l.. dia vonjy maika ny vary.. ny ilaina an davan andro.. fa tsy vonjimaika mihintsy ny lanonana sy fety ? fampiadiana akoho ?? jiro moderna anaty musee ka very ny maha musée azy ?? misy ny fanampiana, fa tokony hijanona ho fanampiana.. saingy ilay fanampiana no lasa fivelomana... zay anie ry isandra no tsy lasa e... tsy ara dalana ary tsy mety mihintsy zany.. na ny olona dondrona aza mahafantatra an izany.. zany hoe, tsy ahavita mihintsy ny gasy satria hivelona aminy fanampiana ary ny loza, dia ny trosa... nitrosa anefa tsy hita zay vita ... amidy angaha ny stade barea... amerenana ny vola ??

  • 9 septembre à 14:51 | pisokely (#9950)

    ouhh.. ka miady an trano.. satria olona tsy natao hitondra... sarotra anie zany atao hoe mpitondra izany e.. antso io.. ka mandefitra ny fiananao.. tsy afaka manao fiainana ianal no sady olom boafidy... rehefa tsy mahay na maha tanty an izany, dia aleo miala dieny tsy bola ho avy ny loza.. hafa ny taloha e.. azo hafenina ny heloka.
    fa amin zao fotoana izao, ny reseaux sociaux dia poizina tsy azonao hialana mihintsy.. efa manomboka maneno ny lakolosy farany
    . ho rava ny tsena

  • 9 septembre à 15:02 | pisokely (#9950)

    firy taona zay ? fanampiana vonjy maika foana no hita.. nihinana vary ny taloha... vaky ambiaty.. vary aloha.. makalioka.. vary gasy... madrigal.. tonga radidy.. varin akoho fa fanampiana hono.. filet de securite... tsaky paopy... dia zao indray vary hafarana..... kaly tsinjo.. o ry isandra a !!!!
    ... iza no very amin isika ????? nahavita azy ny vary gasy taloha... tsy mba nisy an izany maranapenitra izany.. tsy nisy 4 X 4... na helikoptera.. tsy nisy digital..na ordinatera... zao nareo feno teknolodzia, feno vola fanampiana... feno projet... ahazona fanampiana... fa ny valiny ?? zero boribory.... mipetraha ianao... mijanona kely.. misotroa dite milamina ambony latabatra.. jereo ary alalino aminy saina tsy miangatra... aiza ho aiza ianareo zao ???

    • 9 septembre à 15:49 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Efa nanomboka tamin’ny taona 80 io fanafarana vary io, kanefa nanondrana isika t@ taona 70.

      Ny antony nohon’ny fitomboan’ny mponina, kanefa ny vokatra mihena 2 na 3 T/ha fotsiny, kanefa ny velaran-tany vokarina tsy dia niitatra be loatra nanaraka an’izay.

      Tanjona fitondrana amin’izao ny hampitomboana ny vokatra sy hanana fahaleovan-tena ara-tsakafo, mba entina hahatratrarana izany :
      - Fananjariana tany azo hambolena, ohatra Bas Mangoky, Andakana, sns,
      - Fanelezana ny masom-boly(semence) tsara,
      - Fanaovana barrage maro isan-karazany,
      - Fampiroboroboana ny Agri-busness, mba hisian’ny mpandraharaha hamokatra betsaka.

    • 9 septembre à 15:51 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Ilay tetik’asa fihariana nolazaiko tetsy ambony, dia efa nahazoana vokatra, tany faritr’Alaotra iny :

      "En plein débat sur la production de riz à Madagascar face à la hausse incessante du prix de ce produit, « Fihariana » a rapporté, hier, sa contribution dans l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Pour rappel, Madagascar doit produire 500 000 tonnes de riz supplémentaire par an pour arriver à cet objectif. Ce programme entrepreneurial a ainsi collaboré avec le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et Pêche (MAEP) afin de soutenir les agriculteurs. Ils ont créé ensemble le produit « Voka-bary » il y a six mois. La zone d’intervention s’est concentrée, dans un premier temps, à Alaotra-Mangoro et Analamanga.
      Selon les informations reçues, le bilan du premier semestre s’est avéré positif. 3 269 agriculteurs ont bénéficié d’un appui financier ayant créé plus de 49 000 emplois. Lors de la saison culturale 2019-2020, le rendement moyen s’est élevé à 3,25 tonnes par hectare. Il est désormais passé à 7 tonnes par hectare. Durant ce premier semestre d’opérationnalisation, la surface cultivée s’étend sur 6 005 hectares. 15 765 tonnes de riz supplémentaire sont enregistrées, soit 6,54 % de production en plus. « Le confinement a vraiment montré l’importance de la production locale. Il faut dire que Madagascar possède des terres exploitables. Cependant, les agriculteurs manquent de moyens pour accroître leur productivité. C’est pour cette raison que nous avons mis en place cette ligne de crédit à taux bonifié. A noter que les personnes formées au technique de riziculture moderne et à l’utilisation des semences avec les techniciens de MAEP sont privilégiées », ajoute Anthony Rakotomahazo, directeur des opérations au sein du programme « Fihariana ».
      Il faut souligner que « Voka-bary » a engagé une somme de l’ordre de 7 758 115 200 ariary afin de développer la filière riz, l’aliment de base des Malagasy. C’est le cas de Lalaina Fehizoro Radaoriarinoro, rizicultrice à Andriatsibibiarivony, une localité située à 79 km d’Antanananarivo. « Avec mon mari, nous avons obtenu 1 300 000 ariary de financement de la part de "Voka-bary by Fihariana" ainsi que des semences pour lancer notre activité de riziculture pour cette saison. Nous pouvons dorénavant relancer le repiquage du riz en employant 30 femmes et 7 hommes pour faire le travail de la terre avec des charrues de bœufs », témoigne-t-elle. Afin d’étendre le financement dans d’autres Régions, la réception des dossiers pour les Régions de SAVA et Atsimo-Andrefana est actuellement en cours."

  • 9 septembre à 15:52 | pisokely (#9950)

    nanatika ny projet bas mangoky aho taminy fotoanany.. dia hita fa tsolotra sy fitaka no betsaka.. projet micro hydraulique... nankaiza daholo ? nefa vola anie zany e... nankaiza ny ferme d etat ??? nanjavona.... dia zany no naverin i ra joe dalton..

    • 9 septembre à 15:58 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Velaro bebekokoa ny fehinkevitrao, fa tsy mazava tsara.

    • 9 septembre à 16:22 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Pisokely,

      Aza lany andro miady hevitra amin adala toy io fa ho reraka eo ianao...

      Ireo tetikasa rehetra soratany ireo anie ka efa nasehony sy niadiana hevitra teto ny taona 2019 sy ny 2020, ary efa hita fa tsy nisy fahombiazany fony i Lucien no minisitra tao ary efa nitondranay fanankianana matetika teto...dia iny moa i Lucien noesoriny tao...

      Ireto isandra ireto moa marobe no mitambatra ao amin io solon anarana io, ka misolosolo mifandimby ao, izay mipoitra iray samy foza donendrina daholo, tsy tadidiny akory fa efa noresahana teo aloha sy efa nokianina teto daholo ny tsy fahombiazany...

      Fa ny azy moa, efa fivelomana sy fikaramana ny manao bontolo fotsiny sy toton omby bory...

      Olona mivarotena sy mivarotra fanahy mpamatsy fitaka ireo fa azy mandany andro akory aminy...

    • 9 septembre à 16:29 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Tena fanambaniana anao mihitsy ny ataon-drizareo ireto, efa hatramin’ny omaly. Heverin’ny fa olona tsy mahay manavaka ianao, ka mila ny hevitra-drizareo vao afaka mandinika.

      Hitanao moa ny ataon-drizareo, tsy dia argument mafonja, fa tonga dia fanambaniana sy fanompana avy hatrany. Ianao anefa tsy dia hoatr’izay loatra.

  • 9 septembre à 15:58 | pisokely (#9950)

    efa taminy andron i radidy io e... naverin i rajoel ara bakiteny ny nataon dradidy.. dia mahazo vola anie e... hitako ny vola tany belo.. projet bas mangoky taminy androny.... andro aman alina no nanaovana projet dia natao appel d offres... resy ny entreprise ary nahazo marche satria tsy nandoa ecolage... eh oui... zao, tsy misy n inon inona intsony any... dia hitako fa naverin i rajoel indrat ilay projet.. tena tsara io ary hahazona vola fanampiana .... asa raha ho tonga hatraminy farany ? sa hanjavona sahala ny taloha ny vola ????

    • 9 septembre à 16:00 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Aza afangaro ny fomba ratsy taloha tany sy ny finiavana hampandroso amin’izao.

  • 9 septembre à 15:59 | pisokely (#9950)

    resy ny entreprise nay ary tsy nahazo marche satria tsy nandoa ecolage

  • 9 septembre à 16:29 | pisokely (#9950)

    tanana zatra mitsotra hono e.. afaka mivonkona intsony... olona zatra lalan dririnina ny anao iky, ka manao hitsin dalana pahavaratra... anisany mba nanao projet tany atsimo andefana izahay... projet micro hydraulique no nilazana azy, amenagement bassin bas mangoky.. tany belo sur tsiribihina... tsara ilay projet an dradidy... miaramila no PM... ary nahazo fanampiana i radidy.. dia nanao appel d offres.. madio mangarahara.. saingy kay misy ecolage lay izy... mazava ho azy fa tsy zavatra vita taminy laoniny... eeeh ouiii... zahay las nanao dokotera... ny ekipa sisa kivy, hay kitrano an trano izy ity.. zahay ve nahalala fa dia tsotra fo, hoe ampandroso ny any ambanivohitra.. voantetinay morondava, malaimbandy, miandrivazo.. an tongotra ... ny tsy nahazo marche tsy olana, fa ilay nahazo azy tsy nahavita n inon inona akory no tena nampahalahelo.. anefa vola be no tao.. ary trosa tsy maintsy haveriny gasy.. dia io indray zany no haverin i rajoel..... ny fanoratanao azy dia mitovy sahala... mot par mot... taminy projet tamin ny androny.. tsy mbq fandrifian dravatra io fa nanao copie colle tany ho any ianao...efa hitako io soratrao io taloha ary mitovy ny fanoratana azy.. asa !!! bola velona angamba ny chef de projet sa ny zanany ??? mpandova ?

    • 9 septembre à 16:36 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Tsy mitovy mihitsy ny zava-misy sy ny système.

      Tamin’ny andron-dRadidy, tsy dia nisy fanara-maso be hoatran’ny ataon’ny Gazety sy ny Mpiombon’antoka hoatran’ny amin’izao. Ka nanao danin’ny kibony ny manam-pahefana, tsy voatery Radidy mivantana.

      Izao ny fangaraharana no fenitra, ny fanaraha-maso henjana.

      Misy ihany ny manandrana manao, fa matetika dia tratra. Ireo orin’asa mpifaninana koa tsy manaiky mipetra-potsiny hoatran’ny

    • 9 septembre à 16:42 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Mangarahara ny appel d’offre :http://marches.armp.mg/

    • 9 septembre à 16:50 | Vohitra (#7654) répond à pisokely

      Ry isandra donendrina,

      Mba asehoy mba hojerena raha misy A.A.O sy ny documents de reference mikasika ny passation de marche momba ireo engins novidiana nomena ny Regions hoe ?

    • 9 septembre à 17:07 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Vohitra,

      Tsara aminao angamba manoratra mivantana any amin’ny tompon’andraikitra momban’izany. Fa azo antoka hahazo ny valiny ianao.

    • 9 septembre à 17:10 | Shalom (#2831) répond à pisokely

      Vohitra,

      Dia hiandry an-dRazaka tsy hivalana eo ianao. F’angaha fantatry ny foza akory izany hoe AAO !
      Dia lasa mikaroka hevitra ambadika hanaovana kopiE/kollE mba hamaliany anao : izany no fisainana "procambarus alleni orange".

    • 9 septembre à 17:22 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Shalom,

      Inona moa ny hain’ny foza, ankoatran’ny mitondra firenena sy mamaha olana.

      Hihihi ! AAA no hainay fa tsy nandoa hetra. Izany resaka filazana tolotr’asa izany tsy hainay izany.

      Fa ireny déserteur ireny tena tapi-pahaizana, sy mahay ny zava-drehetra, izany nahatonga azy ningitra any andafy io.

  • 9 septembre à 16:44 | Jipo (#4988)

    Bonjour, on ne pourra que déplorer la gestion de cette compagnie, et incriminer les responsables, et coupables, mais bon ce ne serait plus Madagascar ...
    Au lieu d’ embaucher des lumières il devraient songer à revenir au paradis perdu, celui pour lequel ils se sont fièrement battus, cette indépendance tant convoitée et enfin retrouvée, éclairage à la bouzie pour tous ! mais de quoi se plaignent-ils, trouvez ces combattants nationalistes et indépendantistes et faites leur payer la note, là encore c’ est comme si on demandait à la famille ratsyraka de rembourser tout ce qu’ elle a volé ...
    Pourquoi l’ auteur de l’ article ne parle -t-il pas du passif de l’ Etat envers cette compagnie ? juge et partie , ça coince aux entournures 🤔 .

  • 9 septembre à 17:07 | pisokely (#9950)

    salama vohitra.
    marina ny anao e... zavatra taloha no haveriny eto.. mahagaga fotsiny hoe, olona mba nianatra anefa tsy afaka manao fandalinana tsotra..olona manana ny atao anefa izy matoa afaka manoratra eto aminy MT...

    • 9 septembre à 17:28 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Zavatra mirindra sy saika voahaingana daholo no alefako aminao ireny.

      Efa fantatra anie, na argument mafonja be haotr’inona no alefa eto, nohon’ny hambo-po tsy hanaiky ho resy izany ny sasany eto eh !

      Ny sasany moa rehefa tsy mahita holazaina dia ompa sy fanambaniana no asesika, ilay fomba fiadin’ny malemy eh !

  • 9 septembre à 17:24 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    Votre prezida perd son temps à composer son équipe, "s’acharne dans des investissements non productif " dit Vohitra..... Entre temps notre peuple s’enfonce dans la misère qu’on tente de faire oublier par l’organisation des coûteuses festivités (Fetes, celebrations, commemorations, portes ouvertes, ateliers, colloques, voyages exterieurs, rencontres, debats...se succedent sans interruption ! dixit Vohitra.
    Sous d’autres cieux comme la France le pays se relève et tous les indicateurs économiques sont positif dit l’Insee. L’optimisme est de retour, la consommation reprenne. Savez-vous combien les français ont épargné durant ces périodes de covid ? 153 milliards d’euros Isandra, oui 153 milliards qui vont doper la consommation et donc la relance économique. Cela a commencé avec un bilan touristique positif sur tout le territoire français. Les francais ont privilégié les vacances sur la France, suppléant à l’absence des touristes étrangers. Ce secteur qui a été parmi le plus touché, comme à Madagascar se relève. De nombreux secteurs manquent de main d’oeuvre : hôtel restaurant, bâtiment, aide à la personne….le chômage se réduit, et le moral des français est au beau fixe : ils consomment, ils achètenet des électro ménager pour perenniser l’habitude de cuisiner acquise pendnat la prériode covid, les appareils numériques : ordinateurs, tablette....ils empruntent pour acheter des voitures, pour investir dans l’immobilier,
    Votre prezida au lieu de mobiliser les ressources et les énergies internes préfère encore perdre son temps à vouloir vendre le pays auprès du Medef qui n’est pas intéressé. Filou pense peut être qu’en monopolisant tout le pouvoir : exécutif, législatif, judiciaire, commune, région, police, armée, administration soumise… les investisseurs y voient une stabilité du pays rassurant. Il ne comprend pas que c’est ce monopole qui inquiète les partenaires. Il ne cherche pas du tout l’apaisement et perds son temps à brandir ses forces. Ça me rappelle le : » Aiza izay herinarinareo e ! ». Tout ça prête à sourire si le prix à payer n’est pas l’extreme pauvreté dans laquelle s’enfonce le pays !
    Isandra, j’attends toujours les indicateurs qui entérinent le résultat positif de la politique menée par filou jusqu’à aujourd’hui. Vous perdez votre temps à tirer sur HVM qui a hérité de l’état lamentable du pays que la transition lui a laissé. Ce n’est pas le cas du filou, Rajao lui a laissé un pays qui était sur la bonne voie. La passation du pouvoir s’est déroulé paisiblement malgré une fraude électorale massive qui a assuré sa victoire. Mais quelle était les premières mesures prises par rajoely ? Fermer les entreprises des opposants, creusant le chômage et sacrifiant les caisses de l’Etat qui perdait des sources d’impôt et le remboursement des créances qu’il a sur ces entreprises fermées par haine et pression des bailleurs de son élection !

    • 9 septembre à 17:48 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      "Medef qui n’est pas intéressé."

      Si le Medef ne s’intéresse pas à Madagascar, pourquoi ont t ils invité le Président comme invité d’honneur.

      "Invité d’honneur des Rencontre des Entrepreneurs Francophones qui ont lieu les 24 et 25 août à Paris, le président de la République de Madagascar, Andry R. Rajoelina, promeut les opportunités d’investissement dans son pays, de manière à accroître son essor et son attractivité."

      https://www.agenceecofin.com/gouvernance/2508-90874-le-president-andry-r-rajoelina-a-paris-pour-promouvoir-les-investissements-d-avenir-a-madagascar

      Je vous signale qu’il s’agit de rassemblement, mais non pas une foire ou expo-vente, de ce fait, Il est absurde de s’attendre immédiatement, des signatures de contrats, ou des carnets de commandes.

      En plus de ça, c’est principalement une rencontre entre les entrepreneurs privés, qui ne sont pas obligés de divulguer aux médias les suites de leur rencontres.

      Le plus important, c’est la mise en contact. Les suites, nous verront.

  • 9 septembre à 18:00 | olivier2 (#9829)

    @ vohitra

    je me suis coltiné votre prose..quelle caricature !

    1- il me semble que Madagascar importe du riz, faute de production, et ce depuis des lustres
    2- vos critiques sont les mêmes que celles de vos prédécesseurs, et pourtant rien n’a changé..

    je trouve ça rigolo de toujours critiquer, sans prendre en considération le monde extérieur..

    en gros, QUE PROPOSEZ VOUS ?

    Vohitra, cesse de faire l’idiot !

    C’est quoi ton programme pour sauver le paysan cultivateur à Madagougou ?

    expose CLAIREMENT TON PROGRAMME ..

    le monde attend..

    • 9 septembre à 18:48 | MALIBUC (#9345) répond à olivier2

      Isandra,

      Tu ne sais pas pourquoi le MEDEF a invité ton président, le seul d’ailleurs.
      Eh ben parce que aucun président n’a voulu y participer, c’est aussi simple que cela.
      Qui voudrait inviter un Président auteur d’un push et d’une fusillade sur le peuple en 2009 ?

    • 9 septembre à 18:53 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Le rabougri n’est pas un illettré que je sache ?

      Combien de suggestions avaient-été abordées ici à maintes reprises dans le domaine du développement rural ?

      Mais non ! le rabougri se contente tout simplement de multiples boutades pour masquer ses propres incohérences et inaptitudes...

      Encore un de ces idiots qui se croient évoluer dans un terrain conquis !

  • 9 septembre à 18:11 | olivier2 (#9829)

    @ vohitra

    "l’avenir de la production agricole Malagasy ainsi que le développement rural, c’est la promotion de l’agriculture familiale…"

    Qui empêche les cultivateurs malgasy de conserver leur riz au lieu de le vendre à de méchants spéculateurs...MALGACHES ?

    je vais t’expliquer !

    Car les paysans se font voler par d’autres malgaches depuis plusieurs générations, avec la complicité de malgaches détenteurs de l’autorité..

    dans une hypocrisie GENERALE !

    Qui empêche l’état Malgache de distribuer des terres ( nationalisées par le fier Dictateur manarapenitra ra-didier) aux pauvres qu’il fait semblant de soutenir ?

    Sarkozy ?

    Cesse de faire l’idiot..

  • 9 septembre à 18:41 | Vohitra (#7654)

    Raha tsorina dia ny fitondrana foza sy entin’ny foza dia tsy inona akory fa « vondrona faikamboto, fatritran’olona liana revy, olona be filàna, olona voan’ny tazonkarena, andian’olona vonona ny handroba, firaisan-tsaina eo amin’ny samy jiolahy, fiarahana misalahy hanankarena tampoka amin’ny fitaka sy soloky…

    Izay no fitondrana foza sy fikambanan’ny foza misy ankehitriny io !

    Ny lehiben’ny foza moa tsy mahalala izay fandehan’ny raharaha atolotra azy akory ! Fa rehefa misy saosy ho azy dia izay ihany !

    Ny sisa indray, dia ny fankahalana sy ny ady ataony amin’i Ravalomanana marc no heveriny fa atao ho raharaham-pirenena eto !

    Ny fisian’i Ravalomanana Marc mbola miziriziry io no antompisiana mampiray azy ireo…

    Zara aza nisy an’i Ravalomanana…

    Ary raha tsy nisy i Ravalomanana, dia mbola noforonina ihany ny fisiany !

    Ravalomanana sy ny hagegeny moa dia mbola miandrandra ny fifidianana 2023 ihany noho ny havendranany ihany koa ! Rajaonarimampianina moa io fa manomboka mahay mionona…

    Na izany aza, rehefa tonga ny andro iray, tsy misy azo avela mora amin’izao ny nataon’izy rehetra ireo teto amin’ity Firenena ity hatrizay…

    Aiza ve dia amin’izao zavamisy izao dia tsy tahotra tsy henatra indro nakarina antsehatra ny zanaky ny Amiraly izay tena nandripaka ny taona 2002…

    Tys afa-bela amin’i Zanahary sy ny Razana ianareo ireo e !

  • 9 septembre à 18:50 | olivier2 (#9829)

    Je ne connais aucun vil colonialiste VAZAH ..qui achète le riz à bas prix aux paysans riziculteurs de madagougou..

    seuls des MALGACHES profitent de leur position dominante pour EXPLOITER leurs compatriotes adorés..

    Cesse de faire l’idiot VOHITRA.

    Ca en devient gênant...

    • 9 septembre à 18:58 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Ah bon, et ces karana importateurs de PPN dont le riz, euh...euh...ne sont-ils pas de nationalité française la plupart ?

      Et après démolitions des secteurs de l’agroalimentaire détenus par le laitier, qui sont actuellement les maîtres de ces secteurs après 2009 ?

      Non, personne n’invente l’idiot, mais il est là ! le rabougri qui feint d’être amnésique !

    • 9 septembre à 19:53 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      Vohitra ,
      Qui a donc donné ,contre moult corruption les droits d’importations du riz à ces karana Français ou pas comme vous ?
      Pourquoi avoir fait le choix depuis des dizaines d’années de saboter les productions agricoles et ainsi a terme importer et d’exiger que les nouveaux importateurs patentés versent des taxes inhérentes pour remplir le tonneau des danaïdes du trésor Malgache !
      Cette politique d’importation a été choisie car on ne peut plus prélever d’argent pour les impôts sur ces filières là ,car les paysans ne veulent pas payer vos manigances , donc on importe par les karana qui eux se démerde pour payer les taxes d’importations !
      Ainsi, si la production nationale baisse a zéro ,l’état sera content et s’en foutra car le pognon rentrera avec les importations devenue nécessaires
      Encore une belle embrouille Malgacho-malgache comme vous les aimez bien !
      Les karana n’y sont donc pour rien ,il ne font qu’exécuter les ordres des chefs Gasy !

  • 9 septembre à 19:02 | olivier2 (#9829)

    alala

    tu parles "importateurs" , et je te parles des notables gasy qui spéculent sur le dos des paysans, dans les villages et les villes..

    tu n’es pas aussi intelligent que tu le prétends..

    alimentation pauvre en protéines ?

    • 9 septembre à 19:11 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Qui détient la haute main sur les crédits en particulier ceux destinés au monde rural au juste ? Qui sont les importateurs d’intrants au juste ?

      Pourquoi le riz local n’est pas compétitif au juste par rapport aux masses d’importations programmées et destinées à étouffer la valorisation du riz local ?

  • 9 septembre à 19:15 | olivier2 (#9829)

    qui peut prêter a celui qui ne va pas rembourser ? toi ?

    qui décide d’ importer du riz à madagougou ? sarkozy ?

    c’est RIDICULE

  • 9 septembre à 20:13 | olivier2 (#9829)

    Mon pov lysnorine

    ce qui tue le paysannat malgache, c’est l’insécurité endémique..ce sont les choix politiques malgacho malgaches !

    des malgaches pillent et volent d’autres malgaches, pendant que Lysnorine leur explique que tout est la faute de Gallieni..

    ca va durer encore longtemps ?

    HEIN ?

  • 9 septembre à 20:18 | lemama (#5841)

    Il faudrait couper quelque part pour aider la JiraMADMAX ... Le salaire des Ministres, Députés, PR...

  • 9 septembre à 20:58 | Vohitra (#7654)

    Vakio indray ny LGDI anio 09 septambra, dio voalaza ao fa efa atao fanadihadiana eny amin ny Cour des Comptes i mama sosy fa lasa mpanakarena tampoka teo tamin ny resaka ady amin ny Covid...

    Fika masiso be no natao !

    Dia io voaozona amin ny fiainana sodomita io...

    Efa raharahan ny tontakely ity mitranga ity e !

    • 9 septembre à 21:09 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Dia ahoana moa no olona efa avy nigadra no mbola notendrena ho SG ?

      Tsy misy tokony hahagaga moa koa olona voaheloka aza moa mbola atao minisitra ihany koa !

  • 10 septembre à 23:44 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Le redressement de la JIRAMA est prioritaire , mais les personnes concernés font l’autruche ( en attendant 1 miracle peut être ... )

    - JIRO / RANO = développement de Madagascar .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS