Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h02
 

Editorial

Les chroniques de Ragidro – Téléphérique Antananarivo : une PERLE ETHIQUE ?

mercredi 26 janvier | Lalatiana Pitchboule

L’affaire du téléphérique d’Antananarivo m’interpelle sur un sujet : pourquoi, dans notre pays en particulier, les choses que l’on sait devoir être raisonnablement faites ne le sont jamais en heure voulue … Et deviennent, avec le temps, toujours plus impossibles à réaliser… Faute de moyens ?

J’ai ainsi rencontré un jour, dans les années 2010, un hydrologue expert étranger, spécialiste des études d’implantation d’unités de production hydroélectrique. Il me racontait venir de boucler sa sixième mission d’expert sur le territoire malgache… En 40 ans… Les sites à fort potentiels hydroélectriques sont en effet identifiés depuis la colonisation. Les solutions et les projets, y compris les projets de micro-centrales de proximité en milieu rural, sont caractérisés depuis 60 ans… Mais l’expert, lui, revenait tous les 6-8 ans… Commandité par différents organismes et bailleurs internationaux qui lui achetaient, fort cher, les mêmes études. Etudes qu’il réévaluait régulièrement parce que les données environnementales et humaines avaient évolué … Et ce qui coutait 100 à une date donnée, coutait désormais 200 dix ans après en raison de l’évolution de ces données environnementales et humaines. C’est connu … Ne pas investir coûte toujours plus cher avec le temps…

Pour ce qui est des problèmes de la capitale de Madagascar, il en est de même … Des plans d’urbanisation de la capitale (et d’autres villes) ont été tracés de longue date. Les années 1974, 1985, 2004 et 2007, puis 2018-2019 ont vu successivement la production de Plans d’Urbanisme Directeurs. Qui n’ont jamais été réellement pleinement engagés faute de moyens … Faute de volonté politique… Faute de priorités fixées et établies sur les communs … Et qui aujourd’hui sont toujours plus coûteux … Et difficiles à réaliser… Et ici, l’aide internationale, directe ou décentralisée, apportée à la Capitale, relève souvent du bout de sparadrap sur une hémorragie.

Le constat des difficultés de la ville des mille est largement établi. Et si elles ne sont pas limitées à la seule capitale malagasy, elles y sont plus cruciales. Les problèmes sont largement connus : Insuffisance des opportunités d’emploi, faiblesse des surfaces accessibles disponibles aux industries logistiques et manufacturières, gestion erratique du foncier, fonctions urbaines et de service à la population sur-concentrées à l’intérieur de la CUA, encombrement dramatique de la circulation qui entrave les activités socio-économiques, sous-développement du transport public et en corollaire limitation de la mobilité en milieu urbain, fourniture de logement inadéquate en qualité et en quantité, équipements urbains en parcs et espaces ouverts insuffisants… Etc… Etc …

Sans bien sûr oublier ni les carences de l’approvisionnement en eau qui exigeraient un véritable développement de ressources et de stations de traitement d’eau additionnelles… Ni l’urgence de développement d’infrastructures de distribution d’électricité… Ni les problèmes d’assainissement…

On n’omettra pas non plus de mettre au rang des urgences urgentissimes les problèmes d’insuffisance d’Infrastructures d’Education, de Service de Santé de qualité dans une CUA surpeuplée et dans ses zones avoisinantes. Et on le constate aujourd’hui : la nécessaire prise en compte des problèmes de drainage qui puissent assurer une irrigation régulière du Betsimitatatra et résoudre les problèmes d’inondation tels que ceux que vivent aujourd’hui les habitants et les paysans qui se battent pour sauver une récolte déjà compromise par la sècheresse des mois précédents…

On conclura, dans l’inventaire de ces problèmes à résoudre, avec la nécessaire préservation du paysage qui reflète l’identité traditionnelle d’Antananarivo. …

Dans une ville où les transports en publics, saturés offrent 780 000 places de transport à la population de la capitale, dans une ville où circulent journellement à une vitesse moyenne de 3,5 kmh (!!!) 136 000 véhicules, peut-on de fait prétendre qu’il était indispensable d’offrir des facilités, individuellement coûteuses, de circulation à 40 000 potentiels voyageurs avec un téléphérique. Cela résoudra-t-il le problème d’engorgement de la capitale ?

L’urgence était-elle de faciliter la vie de quelques « privilégiés » (privilégiés sont ceux qui auront les moyens et un accès aisé aux points relais) ou de se préoccuper de communs accessibles au plus grand nombre. La priorité était elle de fournir une solution de circulation A L’INTERIEUR du cercle de la CUA ? N’était-il pas prioritaire de favoriser la migration des populations et des services vers l’EXTERIEUR de ce cercle ?

D’autant que les réflexions nécessaires sur le sujet ont été menées, qui envisagent des pistes de solutions et proposent de construire des visions cohérentes – qui ne soient pas des Miami sur Pangalanes – quant au développement urbain de la ville. Qu’a-t-on fait des Plans d’Urbanisme Directeurs antérieurs qui aujourd’hui coutent infiniment plus cher que si on les avait engagés à temps ?

Et si les nouvelles rocades répondent au schéma des PUDIs, d’où sort donc ce projet de téléphérique, en termes de vision intégrée ?

Les outils de planification territoriale à Madagascar sont définis par la Loi. De fait, les enjeux ont toujours été identifiés et des stratégies ont été proposées en termes d’évolution de la structure urbaine d’Antananarivo. Il s‘agissait en particulier de :

- « Renforcer les capacités des voies radiales reliant l’intérieur de la CUA et l’extérieur de la CUA pour promouvoir la migration de la population et des fonctions urbaines vers l’extérieur de la CUA ; »

- « Développer la construction de rocades extérieures qui permettraient de générer des terrains pour attirer les industries et des infrastructures logistiques ; »

- « Améliorer l’environnement résidentiel à forte densité à l’intérieur de la CUA en intégrant des voies locales munies de canaux de drainage et en fournissant des équipements d’approvisionnement en eau ; »

- « Renforcer la capacité de rétention d’eau des zones urbaines de la CUA en préservant et en construisant des bassins de rétention d’eau et en renforçant les règlements d’occupation du sol ; »

- « Préserver de manière sélective des rizières des zones inondables en réhabilitant les infrastructures d’irrigation pour des terrains agricoles » …

- … Et résoudre à point les items de l’inventaire des problèmes cruciaux établi plus haut. Y inclus les problèmes d’infrastructures électriques … En espérant que exigences d’exploitation du dit téléphérique ne viendront pas dégrader encore le service de distribution d’énergie aux usagers.

Les 152 millions de prêt, qui sont le reflet de la diplomatie économique de la France au service de ses entreprises sur fonds d’endettement de Madagascar, ne pouvaient-ils pas avoir un meilleur usage dans des logiques plus intégrées ?

C’est pourtant là que le pouvoir devrait jouer sa crédibilité à l’international…Pas en négociant des projets somptuaires conclus avec des entreprises entachées de collusion. Après le colisée, le téléphérique … Quel est le prochain lapin que l’on verra sortir du chapeau de Colas qui contribuera à dégrader encore l’image de notre Capitale ?

Il est à noter que toutes les grandes villes de la grande ile ( Ambatondrazaka , Antalaha , Antananarivo , Antsirabe , Antsiranana , Fianarantsoa , Ihosy , Fort Dauphin , Mahajanga , Mahanoro , Manakara , Moramanga , Nosy Be , Toamasina , Toliara ) disposent de leur propre plan d’urbanisation directeur. Il faut espérer qu’elles puissent, respectivement, les mettre mieux en application pour la satisfaction et l’épanouissement du plus grand nombre.

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule) – 23 janvier 2022.

(*) Dans l’anagramme de téléphérique, il était intéressant de trouver le mot « perle » auquel mon dictionnaire donne, en particulier, les sens de : absurdité, ânerie, divagation, ineptie, non-sens.

Ci après un extrait du plan d’urbanisme directeur Antananarivo 2019

40 commentaires

Vos commentaires

  • 26 janvier à 13:29 | Isambilo (#4541)

    Oui, mais.
    Vous vous placez sur le plan rationnel, avec une connaissance des données.
    Ceux qui sont en place depuis l’indépendance gouvernent selon leurs intérêts immédiats et sans la moindre connaissance des travaux disponibles. Ils se foutent complètement de la documentation qui dort dans les armoires. Et au cas où un fonctionnaire compétent s’avisait de leur rappeler que des projets (très avancés) sont disponibles, ce dernier n’aura qu’à aller voir ailleurs.

    • 26 janvier à 13:43 | Lalatiana Pitchboule (#1016) répond à Isambilo

      Et c’est bien tout le drame ... On ne devrait même pas avoir besoin d’inventer des programmes électoraux géniaux : toute la connaissance est en étagère... et on perd du temps à ré-inventer la roue au lieu de réaliser ce qui a été 10 fois défini et redéfini...

    • 26 janvier à 13:51 | bekily (#9403) répond à Isambilo

      Ratsiraka n’avait qu’un objectif : dégrader Tananarive , rendre invivable
      Rajoelina perpétue cette action

  • 26 janvier à 14:02 | Isandra (#7070)

    Justement, laissons les experts y faire les lumières, un article intéressant, qui a été publié sur MT :

    "La presse relate en effet quotidiennement les routes en mauvais état, constamment saturées, les bouchons inextricables, la circulation anarchique, la pollution atmosphérique, les dangers sanitaires.. L’échéance bien que lointaine ne l’est pas tout à fait si l’on imagine l’aménagement d’une solution de transport alternative qui ne soit pas terrienne mais.. aérienne, le transport par câbles.

    Le profil de Tananarive le permet, entre ses villes haute et basse et ses plans d’eau qui peuvent être enjambés. Le téléphérique est un mode de transport sûr, économique, fiable et propre. Il favorise les échanges, facilite les déplacements et permet le désenclavement de certains quartiers et leur développement associé comme cela a été constaté dans les villes africaines ou latino-américaines où il a été installé.

    Il a été établi que ces systèmes de mobilité citadine avaient entraîné la création d’activités avec pour corollaire un recul significatif de la délinquance et de l’insalubrité.

    La gestion des déchets urbains s’est également simplifiée, le ramassage et la collecte des déchets étant redevenus rationnels.

    L’ensemble de ces facteurs favorise donc le bien-être et la vie des citadins et confère aux villes qui s’équipent une qualité d’hôte revalorisée, avec des conséquences extrêmement bénéfiques en terme de rentrée de devises.

    L’investissement nécessaire reste la pierre d’achoppement, comme dans tout projet, mais celui-ci a la particularité d’être assorti d’un RSI (Retour Sur Investissement) puisque ce sont les tickets ou les abonnements des utilisateurs quotidiens qui l’assureront, en grande partie.

    Quelles plus belle vitrine et image redorée enfin au regard du monde que la mise en œuvre d’un tel projet pour le pays qui en aurait tant besoin ?

    J. Guerra / Cabinet E.R.I.C leader de l’ingénierie du transport par câbles.

    https://www.madagascar-tribune.com/Madagascar-une-vitrine-a%CC%80-l-international-osons-le-de%CC%81fi.html

    • 26 janvier à 14:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le problème ici, ce n’est pas le projet, mais, l’initiateur qui se nomme, Rajoelina.

      Si Rajoelina n’avait pas prise l’initiative de réaliser ce projet, un autre Président le mettrait sur pied.

    • 26 janvier à 14:15 | bekily (#9403) répond à Isandra

      ma pauvre !!!!
      on arrive là malheureusement en raison d’INCOMPETENCCE DE GOUVERNER avec des chefs d’Etat successifs compètement impréparés , autocrates de surcroit...
      Qu’ils aillent prendre quelques leçons chez les Seychellois ou même au Rwanda ....

    • 26 janvier à 18:21 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Ma chère Isandra,
      Ce n’est pas de ton niveau.
      Ton pantin ne fait que ce qu’on lui dicte. Rien d’autre. Laisse les grandes personnes échanger.

    • 26 janvier à 18:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Isambilo,

      Justement, les présumées grandes personnes se sentent très haut, c’est pour ça que j’essai un peu de les faire descendre sur terre.

    • 28 janvier à 10:08 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      Ma pauvre Isandra ! J’ai travaillé avec le bureau d’études ERIC sur un projet de téléphérique à la Réunion. Une étude de faisabilité avec des orientations politiques claires : il faut que ça soit faisable. Et la conclusion de l’étude était que c’était faisable : téléphérique le plus haut, le plus long, avec la plus longue portée entre 2 pylônes du monde ! même économiquement, en bidouillant les chiffres de fréquentation on rend le projet équilibré.
      Voilà la réalité des études préalables...
      Ce projet est ridicule et inutile à l’image du colisée...

  • 26 janvier à 19:05 | Isandra (#7070)

    L’auteur a écrit ceci :

    "N’était-il pas prioritaire de favoriser la migration des populations et des services vers l’EXTERIEUR de ce cercle ?".

    En posant ce genre de question, vous comprendrez petit à petit, les pourquoi des projets Présidentiels :

    D’où la pertinence de la nouvelle ville pour transférer certaines attractions installées au centre ville de Tana.

    Explication :

    "Mamy Rajaobelina a été clair et net que le projet de la ville nouvelle Tana-Masoandro n’est pas seulement indispensable mais il est surtout vital pour le futur de la Capitale. Et quand on évoque le devenir de la Capitale, cela sous-entend logiquement de l’avenir du pays. Des millions de personnes vont jouir des bienfaits de cette extension. Non seulement, Tana-Masoandro servira les intérêts de la population d’origine d’une Région, Analamanga pense-t-on, mais aussi de toutes les Régions de Madagasikara. Coûte que coûte, il faut désengorger Antananarivo ! La population s’étouffe, suffoque. Il s’agit d’une question de vie ou de mort."

    Ce projet téléphérique n’empiète pas sur la réalisation de ce grand chantier Tana-masoandro, mais, au contraire, c’est complémentaire.

    Télépherique+Train urbain+ Tanamasoandro= Tana moderne soulagée, une capitale digne de 21 siècle.

    • 26 janvier à 20:29 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Vous êtes vous posé la question de savoir pourquoi la population de Tananarive augmente autant et en si peu de temps ?
      Vous voulez créer une ville nouvelle. Mais pour qui ? Y-aurait-il du travail là ce serait créé ? D’où viendrait l’eau, etc ??? Pourquoi les gens y resteraient ?

      Votre Rajaobelina est-il capable de répondre à ces questions basiques ?

    • 27 janvier à 16:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Isambilo,

      Je ne pense que les experts en Urbanisme comme Rajaobelina et Gérard A, etc ont oublié ou négligé ces points importants, pour ne pas vitaux pour une ville.

      A part la construction des logements, prévue pour satisfaire au moins 100.000 foyers moyens, plusieurs activités y seront installées, le commerce, les usines, les loisirs, qui généreront la création beaucoup d’emploi,...

      Au moment de la conception de cette nouvelle, plusieurs endroits, Avarandrano, Ambohitrimanjaka, Imertsiatosika, etc, avaient été proposés pour la construire, et tous étudiés sur tous les domaines, l’environnemental, économique, logistique, etc.

    • 27 janvier à 17:33 | bekily (#9403) répond à Isandra

      isandra
      vos urbanistes à la gomme sont INCAPABLES DE REVOIR LA VOIRIE ET LES MOYENS DE COMMUNICATION à Tana même...
      Je reconnais toutefois la difficulté TITANESQUE à laquelle ils sont confrontés , du fait de L’INCURIE DES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS DEPUIS DES ANNEES ......
      Imprévision démographique
      imprévision urbanitiques ( constructions SAUVAGES ET INCONTROLEES PARTOUT )
      imprévision en matière d’HYGIENE !!!!
      Pollution conséquentes , dont on ne peut disculper ces autorisations BETES ET IRRESPONSABLES d’avoir permis les IMPORTATIONS DE VIEILLES VOITURES (voire des épaves !!!) SANS DROITS DE DOUANE et vogue la galère pour le CO2 et PARTICULES FINES EMISES et en prime les encombrements des voies de communications...

  • 26 janvier à 22:15 | Vohitra (#7654)

    A force de lire et relire l article propose par Mr Lalatiana, toujours captivant soit dit en passant, une question me taraude l esprit :

    Pourquoi aborder des series de production de PUDI, selon soit la volonte des organismes de cooperation, soit en fonction des strategies de maitrise de l espace de la part des detenteurs d autorite politique, mais toujours dans un contexte qui ne tient pas en compte les soucis et desirs ardents d une prise de decision dans le cadre d une decentralisation effective bien sentie et collectivement ressentie ?

    Tout au long de la lecture, j ai bien percu en filigrane une tentative de vouloir considerer la capitale actuelle comme etant uniquement un espace physique extrait de son histoire et dynamique de peuplement !

    Comme si la capitale n est qu un espace a livrer aux souhaits et suggestions de la part des specialistes des amenagements et paysagistes !

    La capitale, notre Ialamanga d antan, reste pour nous, de maniere affective et dans l optique d une psychologie collective inherente et intrinseque, le symbole d une " cite-Etat ", avec son ame et sous l ombre d une histoire qui fait planer inevitablement la predominance d une croyance et foi liees a l esprit de sa creation !

    Les PUDI sont devenus impudiques et ne font que violer la conscience affective ressentie a force de vouloir imposer des points de vue en dehors d une volonte amenagiste sans consentement populaire !

    Cordialement Mr Lalatiana

    • 26 janvier à 22:28 | Lalatiana Pitchboule (#1016) répond à Vohitra

      Merci Vohitra de votre commentaire ...
      Je vous demande mille fois pardon si je vous ai laissé croire que je ne voyais en notre Analamanga qu’un espace physique dont on aurait oublié l’histoire ...
      Je précise bien de ne pas oublier dans les enjeux cruciaux à prendre en compte : " On conclura, dans l’inventaire de ces problèmes à résoudre, avec la nécessaire préservation du paysage qui reflète l’identité traditionnelle d’Antananarivo. "…

    • 26 janvier à 22:54 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Mr Lalatiana,

      Je voudrais tout juste reiterer une conviction, qui pourrait etre pris comme un lemme dans une logique interpretative, que c est l ame et l esprit d un peuple qui font preserver une Nation...et l inverse n est pas du tout vrai ni envisageable...

      Et une Nation reste avant tout une construction affective !

      C est toujours un imense plaisir de vous lire Mr Lalatiana.

    • 27 janvier à 10:13 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Bonjour
      La définition de ce que c’est la "Nation" ,une notion incomprise par la majorité des personnes ,il suffit de lire le précédent éditorial.....

      - A rajouter ,que l’absence d’une institution forte dans un pays sous développé, très vulnérable laisse régner les califes selon leur méthode.
      - Dans un pays où la société civile n’a pas sa place ,la décadence est là...
      - Les aides et les emprunts ne sont utilisés à bon escient , détournés ou être destinés pour les projets futiles....
      - En parlant de ce simulacre décentralisation du système dans son application intégral en l’occurrence sur le côté financier,...les régions ne se développent pas .Donc ,la tendance c’est l’exode rural et l’exode des provinciaux vers le centre considéré comme l’Eldorado voire le Silicon Valley . Quelle ironie.
      - Y a t’il réellement de budget consacré aux améliorations des infrastructures ? afin d’éviter les sinistres constatés tous les ans ?
      Conclusion : Le mode de gouvernance depuis 46 qu’il faut changer radicalement.La clé du changement se repose là.
      Depuis l’indépendance octroyée sous dépendance de facto ,de 1960 à 1975 ça allait de mal en pis. Après c’est la dégradation totale nourrie par la corruption généralisée.

  • 27 janvier à 10:15 | Turping (#1235)

    La gouvernance depuis 46ans...

  • 27 janvier à 13:29 | anhuro (#8513)

    Très documenté et encore bravo pour ne pas oublier de parler de la "colonisation" 🤔❗accompagnée d’une vacherie méritée à l’endroit de Colas, naturellement les différents politicards Malgaches 😎avaient un révolver sur la tempe lorsqu’ils "signé" ces contrats 🤔❗.
    Ce projet de téléphérique tout comme cette laideur de coliseum 🤕aux pieds du palais de la Reine sont des Conneries voulues par votre président 🤡 qui lui est blanc comme la neige qu’il voit lorsqu’il réside dans sa résidence Suisse, pays ou le salaire minimum et de 4k Francs Suisse, à vous lire tous les problèmes de Madagascar sont imputables à la colonisation et par conclusion la France 🤔❓, pas une ligne sur les constructions réalisées par des ministres durant leurs "mandats" ❗, rien 🤔 sur ces gens qui avant ne possédaient qu’une maison ou appart simples. ❓.
    Le "salaire" officiel affiché ne permet en aucun cas de se payer ces constructions ❗👀.
    Pas de soucis pour vous devant les réalisations chinoises 🤔, puisque vous semblez connaître "beaucoup", prenez un billet d’avion et visitez quelques pays ou la Chine apporte son aide🤕 au "développement" 🤔❓.
    Billet d’avion qui vous permettra de visiter le nouvel aéroport réalisé (avec corruption) par les entreprises Françaises , aéroport que votre Président😇.
    doit nécessairement aller pour se déplacer avec une compagnie aérienne française, cela ne vous interpelle pas ❓🙈.
    La corruption est endémique dans tous les pays développés comme en développement, encore faut-il vouloir faire vraiment le maximum pour la "diminuer" mais comme d’habitude c’est tellement plus facile de faire porter votre "malheur" par l’autre ❗.
    Je n’ai pas la prétention de tout connaître mais, sortez vous les doigts.... et... 🤔Au boulot.
    Velomo

    • 27 janvier à 18:11 | Isambilo (#4541) répond à anhuro

      C’est de la mauvaise foi ou une incapacité de lecture.
      L’éditorial marque clairement que les études réalisées datent d’après l’indépendance, à la demande des autorités malgaches qui n’y ont pas donné suite.
      On connaît les ravages des Chinois, y compris pour le bois au Cambodge et en Thaïlande. Les Algériens savent ce qu’il en coûte. Mais on connaît aussi les manières de Bolloré en Afrique de l’Ouest et ADP et sa copine Colas viennent de se faire épingler par la Banque Mondiale.
      Ne prenez pas tous les Malgaches pour des imbéciles qui mettraient tout sur le dos de la période coloniale et seraient incapable de voir se qui se passe ailleurs.
      Pour le moment on n’a pas de pont qui s’écroule au milieu d’une grande ville. Mais patience, le téléphérique de Cola et POMA va arriver.

    • 27 janvier à 18:27 | bekily (#9403) répond à anhuro

      quoiqu’il en soit le ballot présidentdit RAJOUEL est un bon françafricain , un DES VOTRES !
      bien nourri à la CORRUPTION DE FRANCAFRIQUE
      vos insinuations sont stupides ....
      La France entretient des POURRIS pour une petite poignée de citoyens français de Mada , pour la plupart maintenant des KARANA naturalisés par intérêt....apatride dans la tête et seul Dieu :
      LE FRIC !
      Le gros colons de la brousse avec des pataugas et des gros mollets poilus , cela n’existe plus...pour représentes "les intérêts" français" que prétend "d"éfendre" la françafrique depuis 1960...........avec ces salauds de Focard et De Gaulle !
      Alors blancs ou jaunes ou noirs : ON S’EN FOUT !
      un prédateur ne ressemble qu’à un autre prédateur, chinois , français, arabe ....
      Foutez le camp et laissez nous régler nos affaires entre nous !
      Il vous a bien fallu le monde entier (même des tireurs sénégalais) pour vous sauver de la colonisation allemande en 1945 , pas la peine de ramener votre gueule : ACHTUNG !!!!!!!!!!

  • 27 janvier à 17:38 | bekily (#9403)

    Pas peine de discuter de choses trop sérieuses face à des individus corrompus , sans scrupule qui ne sauvent que les apparences et multiplient les inaugurations festives pour BERNER LES IMBECILES ! AMUSER LA GALERIE ....
    un seul mot d’ordre leur convient : DEGAGE D’ABORD ET VITE !

    • 6 mars à 23:22 | vatomena (#8391) répond à bekily

      Bekily les tirailleurs sénégalais ont défendu la France avec courage et fidélite.Certes ils défendaient la FRANCE mais en meme temps ils défendaient leur Colonie

  • 27 janvier à 17:44 | bekily (#9403)

    Anhuro
    même s’il y a de la corruption dans les ETATS DEVELOPPES , leur DEMOCRATIE comporte des CONTRE-POUVOIRS qui permettent de punir les délinquants
    ex : le roi d’Espagne( poussé à l’exil) et son gendre (en prison)
    ex : Le père de l’actuelle reine des Pays BAS ( sa mère poussée à sec retirer du fait de la corruption du mari !)
    ex : Fillon , Sarkozy en cours , des ministres démissionnés parefois pour achat d ’un baton de rouge à lèvre sur denier public etc etc...
    Chez nous même l’ancienne EX 1° DAME se servait d’air mad comme d’un taxi personnel (ABUS DE BIEN SOCIAUX SANS POURSUITE ) Ravalo , Sophie Ratsiraka etc etc tous impunis !
    NOUS NULS ET ARCHI NULS !!!!

    • 6 mars à 23:24 | vatomena (#8391) répond à bekily

      Bekily -Ce pourquoi dans leurs villages les anciens tirailleurs étaient vénérés

  • 27 janvier à 18:49 | anhuro (#8513)

    Je vois à la lecture des réponses de certains que vous lisez seulement ce que vous voulez, faites preuve d’intelligence en lisant correctement ce que j’ai écrit, je ne pense pas avoir omis de critiquer les entreprises Françaises, également la représentation sans oublier les Karana qui ont naturellement ajouté la nationalité française sans oublier votre président et autres binationaux avec (sacs plastiques) qui aiment beaucoup le buffet du 14 juillet.
    Isandra, Isambilo évitez vos "réponses" matinées de racisme et prétentions mal placées et apprenez à lire.
    Velomo, à la niche coucouche panier 🐕

    • 27 janvier à 20:29 | Isambilo (#4541) répond à anhuro

      Quelle racisme ? Envers qui ?
      Que Rajoelina aime le buffet du 14 juillet, ça le concerne et ça n’engage pas tout un pays.
      Vous doutez de mon intelligence, mais vous êtes-vous posé la question de l’intelligibilité de votre prose ?
      C’est vous qui écrivez qu’on met tout sur le dos de la période coloniale. Relisez Rakotomalala et citez où il a écrit ça.
      Vous ne faites que reproduire les clichés de la plupart des petits blancs vexés d’avoir raté leur vie à Madagascar. Alors qu’ils croyaient y être les rois.

  • 22 février à 01:40 | tsimahafotsy (#6734)

    Rafoza et Ragidro.

    Un foza dit à un gidro :
    - le bozaka est orange.
    Le gidro rétorque :
    - non, l’herbe est verte.
    - non, je te dis que l’herbe est orange à Madagascar.
    La polémique s’envenime et tous deux décident de la soumettre à l’arbitrage du zébu, le roi des animaux Malagasy.
    Bien avant d’atteindre la rizière où le zébu travaillait, le foza se met à crier :
    - Votre Altesse ! n’est-ce pas que l’herbe est orange ?
    Le zébu lui répond :
    - effectivement, l’herbe est orange.
    Le foza se précipite, saute sur le dos du zébu, le pique et insiste :
    - le gidro n’est pas d’accord avec moi il persiste, il me contredit et cela m’ennuie vraiment.
    S’il vous plait Altesse, montrez votre puissance, punissez-le et envoyez-le en prison.
    Le zébu déclare alors :
    - Ragidro sera puni de 5 ans de silence.
    Le foza, un originaire d’Isandra, tout content, descend, se met à zigzaguer joyeusement dans le fumier de la rizière et crie : je vous l’avais dit que l’herbe est orange ! le bozaka est orange ! le bozaka est aux anges !
    Le gidro, un andafyen qui est allé voir si l’herbe est plus verte ailleurs, accepte sa punition mais demande une explication au zébu :
    - Barea, pourquoi m’avoir puni ? Après tout l’herbe n’est-elle pas verte ?
    Le zébu lui dit :
    - en effet l’herbe est verte.
    Le gidro, surpris, lui demande :
    - alors, pourquoi me punissez-vous ???
    Le zébu lui expliqua :
    - cela n’a rien à voir avec la question de savoir si l’herbe est verte ou orange.
    Ta punition vient du fait qu’il n’est pas possible qu’une créature intelligente et courageuse comme toi, ait pu perdre son temps à discuter avec un inculte et un fanatique qui ne se soucie guère de la vérité et de la réalité, mais seulement de la victoire de ses croyances et de ses illusions.
    Ne perds jamais du temps avec des arguments qui n’ont aucun sens.
    Il y a des animaux qui, quelles que soient les preuves qu’on leur présente ne sont pas en mesure de comprendre. Aveuglés par leur ignorance, leur haine et leur ressentiment, ces erreurs de la nature ne souhaitent qu’une seule chose : la victoire des incultes sur l’intelligence.
    Quand l’ignorant crie, l’intelligent doit se taire.

    PS : la fable n’est pas de moi mais d’un auteur inconnu, je la trouve tellement d’actualité que je n’ai pas pu m’empêcher de la recopier à ma convenance et de la partager.

    • 22 février à 12:42 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Je me permets d’ajouter : aza miady amin’adala

  • 28 février à 11:57 | Ibalitakely (#9342)

    En parlant d’hydrologue, savez-vous Pitchboule que les lacs dAmbohibao, d’Andranotapahina ou d’Ambodifasina (près de Laniera) entres autres sont des lacs artificiels créés du tps de la colonisat°. & en ce moment n’est-ce faisable ?? Ou c’est la volonté qui manque bcp de bien faire des choses PLUS IMPORTANTES à Madagasikara, plutôt que réaliser des colisée (coliseum) ou fampiadina andevo entre eux ou avec des bêtes féroces du tps des empereurs romains, & pire une ligne téléférique en pleine agglomération [imaginez un jour qu’elle passe au dessus de vos toits !!], d’Anosy à Ankatso ou d’Anosy à Ambatobe. Mais puisque les Malagasy en général sont amorphes ou même masochistes, ... Merci m’sé lé président, clap clap clap.

  • 6 mars à 19:15 | tsimahafotsy (#6734)

    Ah ! quelle histoire !
    toutes ces histoires de téléférique de ces bourriques,
    ces histoires de la Betsimitatatra remblayée,
    des motions de censures,
    de cette guerre fratricide entre le petit frère qui veut s’européaniser et s’ OTANiser
    et le grand frère qui veut le garder dans la sphère familiale russe !
    Ainsi va le monde depuis ... ???
    Depuis ?
    Depuis que l’homo sapiens domine le monde.
    Oui, l’histoire c’est un éternel recommencement ... des accidents de l’homo sapiens.
    Les historiens n’étudient pas l’histoire pour la répéter , mais pour s’en libérer.
    Pour nous faire comprendre conscience de possibilités que nous n’envisageons pas habituellement.
    L’étude de l’histoire a pour but de desserrer l’emprise du passé.
    Elle nous permet de réfléchir à notre guise et d’étudier des possibilités que nos ancêtres ( et les religions et nos propres valeurs) n’auraient su imaginer ou n’ont pas voulu que nous imaginions.
    U.E., EURO, dollar, Nation ukrainienne, Nation russe, Nation Malagasy , souveraineté sur les Iles éparses, Zanahary, Allah.. : des entités intersubjectives qui n’existent que dans notre imagination partagée.
    Le rôle des historiens et de l’homme cultivé c’est de chercher à comprendre le développement de ces entités intersubjectives les dieux, les nations, les monnaies, par exemple, pour savoir si les Croisades étaient de simples conflits territoriaux liés aux pressions de l’évolution en Europe,
    ou une guerre entre deux civilisations,
    si la guerre en Ukraine est une remake poutinienne du grand Reich de Hitler,
    ou une guerre de survie et de desencerclement quand Moscou est à une portée des missiles de l’ OTAN.

    L’homme de peu s’enflamme, condamne,
    parce que cà donne un sens à sa vie puisque tout le monde pense comme lui,
    et pour les autres je rappelle ce qu’a écrit le Juif Baruch Spinoza, persécuté toute sa vie par les siens :
    "L’Histoire, ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre. "

    • 6 mars à 19:35 | Yet another Rabe (#4812) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir Tsimahafotsy,

      Ah, ces juifs, un peuple petit par la taille, mais devenu une grande puissance technologique, militaire, mais pas que, ils ont produit et produisent de grands penseurs, de grands savants.

      "L’Histoire, ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre. ", Merci de m’ avoir fait connaître cet écrit de Spinoza, je dormirais moins bête ce soir.

      Cordialement

    • 6 mars à 20:08 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir YAR,
      je suis aise si j’ai pu vous apporter quelque chose dans la compréhension de la marche de l’humanité.
      Penser historiquement c’est réfléchir aux contenus de nos histoires imaginaires ( nos fictions) et aux pouvoirs des entités intersubjectives que j’ai citées.
      Ne jamais se fier à l’actualité immédiate pour juger et condamner.
      Si la Corée du Sud et la Corée du Nord sont si différentes l’une de l’autre, c e n’est pas que les habitants de Séoul n’ont pas les mêmes gènes que ceux de Pyongyang ou que le Nord est plus froid .
      C’est que le Nord est guidé par des fictions très différentes, une fiction qui s’appelle le communisme, le paradis des prolétaires.
      Les Ricains sont guidés par une une autre fiction qui s’appelle le christianisme et le paradis au ciel pour les croyants.
      Par l’extermination des Amérindiens et l’esclavage des Africains, ils ont pu créer la puissante nation américaine.
      Doit-on condamner Barack Obama et les Américains d’aujourd’hui pour çà ?

  • 6 mars à 21:29 | vatomena (#8391)

    Donc ,avant l’esclavage l’Amérique des WASP nétait rien.Ce sont les esclaves qui ont fait la richesse et la puissance des USA , ? idée à développer

    • 6 mars à 21:48 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Warf !
      Et voilà pourquoi "Putler" envahit Ukraine aujourd’hui !
      A cause WASP aux Amériques !
      Warf !

  • 6 mars à 22:09 | vatomena (#8391)

    Eh bien ,on ne se gene pas pour enfiler les betises,Grand Mohamed crépu

    • 6 mars à 22:20 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Warf - warf - warf - warf - warf !

    • 7 mars à 07:05 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Donc les "Mohammed" sont des chiens aux yeux de "vatomena" !

      Traiter de "chien" un Musulman [je n’ai pas dit Islamiste] est la pire des insultes que l’on puisse faire à tous les Musulmans .

      Égorgé dès qu’identifié ?

  • 6 mars à 23:26 | vatomena (#8391)

    à la niche ,il faut aller dormir

    • 7 mars à 07:07 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Égorgé dès qu’identifié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS