Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 11h42
 

Politique

Refonte de la liste électorale

Le recensement des électeurs lancé à partir du mois d’octobre

samedi 2 juillet | Mandimbisoa R.

Le processus de comptage des électeurs, dans le cadre de la refonte totale de la liste électorale, sera enclenché à partir du mois d’octobre, a révélé hier le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Andoniaina Andriamazaray. Les membres de cet organe se prépareraient actuellement à la définition et aux préparatifs divers concernant cette démarche longue et fastidieuse qui devrait pourtant s’achever le 10 juin 2023.

Le décret pris au mois de mai, en conseil de gouvernement autorisant l’organisation de cette refonte de la liste électorale indique que cette démarche tendant vers le renouvellement total de ce document électoral de base devrait être enclenchée dès la publication du décret. Initialement la CENI avait prévu de lancer le processus au mois d’août, mais cela devrait être engagé un peu plus tôt, a expliqué Soava Andriamarotafika, rapporteur général de cette commission. Ce, avec entre autres l’émission des appels d’offres pour l’achat du matériel nécessaire au recensement des électeurs.

La CENI a évalué à 50 milliards d’ariary le budget nécessaire à la réalisation de cette refonte totale de la liste électorale. Mais le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur le budget. La loi de Finances rectificative adoptée il y a quelques jours au niveau des deux chambres législatives devrait donner plus de confirmation relative à ce budget.

La refonte de la liste électorale est un processus fixé par la loi en vigueur dans le pays et devrait avoir lieu au moins tous les dix ans. Ces prescriptions de la loi n’ont pourtant pas été respectées parce que cette liste n’a jamais subi de la moindre refonte depuis les événements politiques de 2009.

Ce sont surtout les critiques sur les fameux doublons en mars 2020, révélés par un ancien vice-président de la commission, obligé de démissionner depuis, qui auraient servi aux dirigeants actuels d’accéder au pouvoir sous l’impulsion des anciens membres de la CENI qui ont poussé le régime actuel à engager la procédure. Pierre Holder Ramaholimasy, ancien ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, avait indiqué que celle-ci est nécessaire pour éviter tous les doutes concernant les prochaines élections.

La liste électorale actuelle, renouvelée à la suite d’une révision annuelle classique, clôturée le 15 mai dernier, comprend 10 712 981 électeurs. Si après la refonte, ce nombre est revu à la baisse, l’existence des doublons que les anciens membres du bureau permanent de la CENI et ceux du nouveau bureau actuel ont toujours réfutés est alors confirmée. La logique veut en effet que le nombre des électeurs augmente d’une année à une autre à moins que le taux de retranchement dû aux décès et aux condamnations de la justice ne soit trop élevé.

71 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juillet à 10:07 | dupenard (#11227)

    c’est le moment de lancer la digitalisation, et pas continuer avec un crayon , une règle et un buvard
    ainsi que papier carbonne.

    • 2 juillet à 10:38 | MALIBUC (#9345) répond à dupenard

      Vous ne comprenez pas que Dago a 150 ans de retard et que l’histoire du papier/crayon/carbone arrange bien un futur candidat qui même en cas d’échec sera élu....

    • 2 juillet à 11:37 | lé kopé (#10607) répond à dupenard

      La composition des membres de la CENI laisse à désirer , vu que ce sont tous des "vendus" qui sont programmés pour le même objectif , à savoir faire des doublons . L’election du représentant des journalistes , véritable félon du régime , en est une preuve parmi tant d’autres , comme son Président qui mélange la vie de couple avec la politique . Bref , encore une mascarade pour endormir le peuple , mais croyez moi , la queue sur les stations d’essence , n’est qu’un avant goût du Tsunami qui nous attend , juste après la hausse du prix du carburant , avec ses effets collatéraux .Salut Les Copains.

    • 3 juillet à 09:09 | Stomato (#3476) répond à dupenard

      La digitalisation n’est pas du ressort de l’informatique, c’est la numérisation !

      Le digital s’intéresse aux métiers où l’utilisation des doigts est impérative.
      Comme par exemple pour les protologues, les gynécologues, les urologues et les artisanats divers.
      Il est préférable de parler des sciences du numérique que des sciences du digital...

  • 2 juillet à 11:21 | Besorongola (#10635)

    LE GOUVERNEMENT NE S’EST PAS ENCORE PRONONCÉ ALORS QUE LA LOI DE FINANCE RECTIFICATIVE A ÉTÉ DÉJÀ VOTÉE. COMPRENNE QUI POURRA !

    Dans la constitution, la refonte totale de la liste électorale doit se tenir tous les dix ans, la dernière refonte date de 2010, elle accuse ainsi un retard de deux ans.

    La CENI a évalué à 50 milliards d’ariary le budget nécessaire à la réalisation de cette refonte totale de la liste électorale. Mais le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur le budget. La loi de Finances rectificative adoptée il y a quelques jours au niveau des deux chambres législatives devrait donner plus de confirmation relative à ce budget.

    Si cette loi a été proposée par Mr Ho, elle devait figurer dans la LFR. Est ce le cas Mrs les Députés Zombies ?

    • 2 juillet à 11:44 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      LA CAISSE DE L’ETAT EST VIDÉE. OÙ MR HO PEUT-IL ENCORE TROUVER CES 12 MILLIONS D’EUROS POUR LA REFONTE ÉLECTORALE QU’IL NE SOUHAITE PAS, ALORS QUE LES 600 INTERNES NE SONT PLUS PAYÉS ET NE VIENNENT PLUS DANS LES HÔPITAUX ?

      50 milliards d’ariary =12 millions d’euros.

      En comparaison avec le téléphérique d’un montant total de 151. 852. 769,58 euros réparti comme suit :

      • 28.007.500 Euros de la part du Trésor Français
      • Une contribution Malagasy de 15.300.000 Euros
      • Un prêt commercial de 88.443.309 Euros
      • Primes de risques correspondants à son octroi, d’un montant de 20.111.961 Euros (en contrepartie d’une garantie par la BPI France Assurance Export)

      Ainsi, d’une manière déguisée, c’est un prêt prohibitif avec un taux de plus de 20 % d’intérêts pour la couverture des risques encourus, et qui vont engager la Nation entière pour une question de téléphérique alors que le pays est frappé par la famine et la malnutrition aigue…

      Ensuite pour le projet dans le secteur énergie d’un montant total, hors droits et taxes, de 47.829.530 Euros et repartis comme suit :

      • Emprunt d’une valeur de 35.300.000 Euros
      • Une contribution Malagasy de 4.760.000 Euros
      • Primes de risques correspondants à son octroi, d’un montant de 7.769.530 Euros

      Ici aussi, une couverture de risque lié à l’emprunt de plus de 20 % du montant de l’emprunt effectué !

      D’habitude, avec les partenaires financiers traditionnels, le taux d’intérêt des projets de manière concessionnelle se situe à environ 0.5 à 1 % du montant total avec des paiements différés !

      Alors, la question est posée. Est ce que Mr Ho va-t-il accepter de financer ce projet de refonte électorale qui ne l’arrange pas. La liste actuelle l’a permis d’être élu en 2018, va-t-il prendre le risque de "changer une équipe qui gagne" ?

    • 2 juillet à 11:58 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Pour une fois , les Députés "Zombies" comme vous le dites, qu’ils soient de l’Opposition , ou du pouvoir en place, ont mis à mal les membres de l’Exécutif et leur Patron ,à savoir le PM , en les mettant devant leurs responsabilités. Car la plupart , sauf les éternels laudateurs ( pour ne pas être vulgaire), à savoir les élus (mal élus), ont déclaré haut et fort qu’aucune réalisation n’ a été entreprise dans leurs circonscriptions , à part les routes en pavé de quelques ...mètres . Les gouverneurs des régions ont été la cible de nos Députés , car selon eux , ils se mettent en travers de toute démarche constructive ,au lieu de faciliter la bonne marche du développement . Ce sont des petits roitelets (Tompomenakely), qui n’ont aucune compétence , mais qui se pavanent partout , en criant sur tous les toits , qu’ils n’ont de compte à rendre ... qu’au Président , et n’ont aucune condescendance envers le peuple . Bref , vivement que tout ce beau Monde plie bagage , pour laisser la place à une troisième voie , qui trépigne d’impatience , pour montrer ses capacités .

  • 2 juillet à 12:01 | lé kopé (#10607)

    Correction : qui montre de la condescendance (hautin et méprisant), envers le peuple .

  • 2 juillet à 12:03 | MALIBUC (#9345)

    Les gasy ne comprennent pas que leur DJ BAC-3 est en train de les endetter pendant des dizaines d’années et que ce sont eux, leurs enfants, leurs petits enfants et arrières petits enfants qui paieront les dettes.
    Mais le pire c’est que les préteurs sont en train de prendre possession de l’Ile à grand renfort d’Euros et de Dollars.
    Malheureusement au vu des conditions déplorables d’accueil, il n’y a pas d’investisseur qui se risque à venir à Dago.
    La Jirama annonçait encore hier :
    "La compagnie nationale de distribution d’électricité a demandé aux industriels de réduire leur consommation d’énergie ce samedi et dimanche, confie notre interlocuteur "
    "Le délestage d’électricité persistera jusqu’à dimanche au plus tôt, les industries priées de réduire leur consommation pendant le week-end "
    En résumé tout cela n’est que poudre aux yeux et quand il n’y aura plus rien à gratter, son excellence et sa famille prendront la poudre d’escampette direction la Suisse.
    Un jour tu comprendras !

    • 2 juillet à 18:17 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Malibuc,

      En revanche, Macron Non, pendant cette crise sanitaire, il n’a fait que faire baisser des 600 milliards euros, la dette de la France ?

    • 3 juillet à 09:18 | Stomato (#3476) répond à MALIBUC

      Le 2 juillet à 18:17 | Isandra (#7070) répondait à MALIBUC

      >>En revanche, Macron Non, pendant cette crise sanitaire, il n’a fait que faire baisser des 600 milliards euros, la dette de la France ?<<

      Phrase totalement dépourvue de sens ! Attention aux excès de Tokoa Gasy, cela vous a déjà été dit !
      Il est certain que Macron à AUGMENTE la dette de la France.
      Mais cet argent n’a pas été utilisé pour construire un téléphérique entre la place de l’Etoile et le mont Valérien (pas mal une station De Gaulle-Valérien pour un destructeur comme Macron !) ou un Colisée dans les jardins de l’Elysée.
      Cet argent a servi entre autres à permettre le fonctionnement des entreprises les plus critiques de l’entreprise France.

      Quand l’on veut détourner des infos pour en changer le sens, il faut le faire intelligemment de préférence, mais l’intelligence individuelle ou collective n’est pas ou n’est plus votre fort.
      Cf. l’article sur les épreuves du BEPC (tient, une autre survivance de la colonisation !!! Paresse quand tu nous tiens ! ).

    • 3 juillet à 11:43 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Stomato,

      L’utilisation de ces dettes, c’est une autre discussion.

      Mais, ici Malibuc a parlé de l’endettement de Rajoelina comme si aucun pays au monde n’en faisait.

      Et merci d’avoir confirmé que même le pays aussi grand comme la France ne peut pas financer leur projets sans recourir aux financements extérieurs.

  • 2 juillet à 12:04 | lé kopé (#10607)

    Erreur : hautain ...

    • 2 juillet à 12:13 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      désolé lé kopé
      Condescendance Hautaine...

  • 2 juillet à 12:23 | lé kopé (#10607)

    Malibuc ,
    Désolé , mais éclairez mon lanterne car je suis à court de vocabulaires ... Je ne peux pas être au four et au moulin . Cordialement .

    • 2 juillet à 12:35 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      Vous êtes tout excusé bien entendu.
      Condescendante = Féminin
      Donc : Hautaine et méprisante

    • 2 juillet à 14:54 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Ma lanterne ...Décidément.

    • 3 juillet à 09:22 | Stomato (#3476) répond à lé kopé

      >>Ma lanterne ...Décidément.<<

      Niveau BEPC-4 comme l’autre ?

      Désolé je n’ai pas pu résister.
      Mais en assez bon locuteur en français, j’ai très bien compris et en bon praticien des NTIC et assez bon dactylographe je sais que très souvent les claviers sont pris de fantaisies qui leurs sont propres en plus de fatigues soudaines. Eléments qui sont incontrôlables.

  • 2 juillet à 12:29 | luczanatan (#321)

    Électeurs bien enregistrés ? C’est beau sur le papier, entièrement d’accord, Mais :
    On restera de toute manière dans la "fake democracy" ou démocratie de façade, quand 80% de la population n’a pas de quoi se payer un journal, ni le temps de le lire car on est dans la survie...
    Si l’argent est prévu au budget, faisons le mais pourrions nous en profiter pour recueillir le maximum d’informations sur notre population, informations qui pourraient servir à connaitre mieux l’état sanitaire, les conditions de vie, les transferts de population etc.?
    Faisons de ce travail sur les listes électorales une opportunité de recueil d’informations importantes.
    Naturellement tout cela numérisé..

  • 2 juillet à 12:34 | Isandra (#7070)

    Il fallait attendre l’arrivée de Rajoelina pour que les choses sérieuses commencent.

    Une liste électorale digne de 21 siècle, et crédible, authentique, et que les doublons disparaissent, même s’ils n’ont aucun impact sur les résultats.

    Toutefois, ce n’est pas la crédibilité d’une liste électorale, qui empêche les mauvais perdants de crier les fraudes, la manipulation. Allez demander à Mélenchon, et Trump, etc, si vous ne me croyez pas.

    On fait fausse route, si on fait la fixette sur la liste électorale, sans regarder les système électoral, en général. Ce n’est guère la liste laquelle est l’origine de fraude, mais, les failles sur le système électoral, ,...Là où il faut trouver des remèdes,...

    • 2 juillet à 12:47 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Encore des comparaisons mais pas au gout du jour !
      Hélas on connait depuis 2018 les tricheries, les doublons, les 10000Ary distribués aux électeurs, les bulletins préremplis envoyés depuis un hélicoptère dans la campagne, le vote des morts......etc...
      Mais aussi la fameuse phrase du DJ :
      " Je serais Président, soit par les urnes, soit par la force "
      On connait aussi les militaires mercenaires proches de Wagner planqués dans une caserne en attente des résultats, on à vu aussi le matériel militaire onéreux acheté avant les élections (via la bourse de Ravatomanga), on a vu aussi les antirajoel emprisonnés .....etc....
      Et surtout vieille pu.te ne me demande pas comme à ton habitude de justifier mes sources car ceci ne sort pas de mon imagination mais est bien réel, tout comme je ne te demande pas d’ou tu sort ces trucs sur Mélenchon ou Trump.
      Pose toi la question de savoir comment financer ce recensement de la liste électorale, les caisses sont vides !

  • 2 juillet à 13:10 | Isandra (#7070)

    L’Etat est bien placé que quiconque pour savoir les coûts de ce genre de dépense. Cette année 2022, le budget de la CENI s’élève à 44 Milliards, 4 fois que celui du ministère de tourisme, alors que cette année aucune élection n’est prévue.

    A mon avis, avec plus de la perspicacité sur l’utilisation de la technologie, nouvelle méthode, nouvelle technologie, les coûts pourraient être spectaculairement réduits. Ce n’était pas le cas de la CENI précédente.

    • 2 juillet à 13:18 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Je suis stupéfait voir que tu ne me contredis pas.
      C’est certainement que tu es au courant de toutes ces manoeuvres électorales.

  • 2 juillet à 14:13 | Isandra (#7070)

    Quand la caisse d’un Etat est déclarée vide ?

    Madagascar.

    Déficit budgétaire
    Le déficit public, sur base caisse, pour l’année 2021 s’est situé à 3,1% du PIB avec un déficit
    du solde primaire qui s’est établi à 0,3% du PIB alors que la prévision de la loi de finances rectificative était de 6,8 %. Cette amélioration du solde budgétaire est notamment due à la faiblesse de l’exécution des dépenses par rapport à l’objectif fixé par la loi de finances rectificative.
    Dans ce présent PLFR, le déficit base caisse s’établit à 6,2% du PIB, soit en détérioration de
    0,5 point par rapport à la cible de la loi initiale pour 2022. De même le solde primaire s’est détérioré,passant de -0,9% à -1,5% du PIB. Cette situation résulte essentiellement de la révision de la prévisiondes recettes fiscales intérieures et des dépenses publiques à exécuter en 2022.
    En terme nominal, le déficit public, base caisse, s’établit à 3 777,5 Mds Ariary dont 2 186,7 Mds
    Ariary seront financés par l’extérieur et 1 589,8 Mds Ariary par le recours aux emprunts publics
    intérieurs, notamment à travers les Bons du Trésor et aux avances statutaires de la BFM. Dans ce PLFR, Madagascar utilisera l’allocation de DTS du FMI à hauteur de 800,0 Mds Ariary (192,0 mois DTS) pour financer la relance économique du pays après le Covid-19. "

    En France,

    "Le déficit public pour 2021 s’établit à 160,9 Md€, soit 6,5 % du produit intérieur brut (PIB), après 8,9 % en 2020 et 3,1 % en 2019. Portées par le rebond économique, les recettes progressent de 101,8 Md€, soit une hausse de +8,4 %, un peu plus marquée que celle du PIB en valeur."

    Comme la France, Madagascar compte sur les financements extérieurs pour financer ce défit, et comme la France, il trouve toujours de bailleurs pour le faire, même si le volume est loin d’être le même. Si on se base sur ce coté, la caisse, ni celle de la France, ni celle de Madagascar ne sera jamais vide.

    • 2 juillet à 14:50 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      N’est pas économiste qui veut !!! Il vaut mieux rester sur le plancher des vaches ...d’Isandra . A force de copié collé , on perd le sens de la mesure , et de la Réalité..

    • 3 juillet à 09:36 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Comme la France, Madagascar compte sur les financements extérieurs pour financer ce défit, et comme la France, il trouve toujours de bailleurs pour le faire, même si le volume est loin d’être le même. Si on se base sur ce coté, la caisse, ni celle de la France, ni celle de Madagascar ne sera jamais vide.<<

      Encore une comparaison tarte à la crème.

      La France ne compte pas sur les financements extérieurs, apports d’argent frais sous forme de DONS. La France emprunte sur les marchés, souvent à des taux NEGATIFS, alors que Madagascar quand les dons sont dilapidés, emprunte à des taux qui handicapent sérieusement les générations futures sur lesquelles comptent les dirigeants successifs pour obtenir l’argent nécessaire pour payer leurs 4x4 et autre hélicoptères et jets privés pour aller dépenser de l’argent ailleurs...

      Ensuite un autre paramètre que vous ignorez (par manque de clairvoyance) est celui du recouvrement des impôts.
      En France il y a de multiples entreprises, et un système de recouvrement DES impôts qui fonctionne parfaitement. C’est d’ailleurs à cause de cela que la France peut emprunter à des taux négatifs car elle sera toujours solvable.

      Ces deux items sont complètement absents à Madagascar !
      Pas d’entreprises petites ou grandes. Un système fiscal entièrement gangréné par la corruption.

      Au lieu de donnez dans la désinformation bête et inintelligente, prenez votre angady et allez augmenter la production de produits alimentaires de base.
      Et oubliez l’autre partie trop utilisée à Madagascar.

    • 3 juillet à 12:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Stomato,

      En effet, si on veut entrer en détail.

      Cependant, vous ne pouvez pas nier l’existence des points communs de deux pays :
      - le déficit budgétaire,
      - le recours aux financements extérieurs, quelque soit son appellation,

      Ces deux ponts, que ce soit pour Mada, soit pour la France n’indiquent pas une Bonne santé économique.

      D’autant plus, si on compare aux autres pays comme l’Allemagne, etc

      L’origine du développement de la France ? On pourrait creuser un peu sur la colonisation, mais, je ne veux pas m’y traîner, il y a des spécialistes en la matière ici.

  • 2 juillet à 14:31 | purgatoire (#11152)

    Tiens ISANDRA n’est pas en RTT

    • 2 juillet à 14:38 | Zora (#10982) répond à purgatoire

      Les temps sont durs, elle fait des heures supplémentaires 😂😂

  • 2 juillet à 14:37 | purgatoire (#11152)

    ISANDRA interrogée sur sa façon de voir l’économie malgache :

  • 2 juillet à 14:39 | luczanatan (#321)

    Isandra
    Le déficit est ce qu’il est.
    Malheureusement voyez vous le PIB de Madagascar est inférieur au chiffre d’affaires de la 500eme entreprise américaine.

    Cela vous donne une idée du poids de Madagascar en terme économique donc politique avec presque 30 millions de citoyens et un pays aussi grand que la France et doté de ressources naturelles extraordinaires.
    C’est ça le problème.
    Je confie Madagascar à la Suisse pendant 10 ans et je reviens : le PIB aura été multiplié par 25 minimum
    Il y aura la sécurité, des routes, des hôpitaux, des impôts, des fonctionnaires bien payés et au travail et etc.
    Par quel miracle ?
    Le travail.

    • 2 juillet à 15:06 | Isandra (#7070) répond à luczanatan

      luczanatan,

      A force de discuter, on fini par croiser nos idées.

      Je suis tout à fait d’accord avec vous, seul le travail, le miracle qui peut développer ce pays.

      Mais, le grand problème, c’est toujours l’argent pour booster ce travail qui nous fait défaut.

      Les bailleurs traditionnels ne débloquent qu’en moyenne 2 Milliards $ par an, et souvent très en retard, alors que les besoins de financement s’élève à 20 fois pour qu’on puisse doter notre pays des infrastructures et les moyens de base en 5 ans, pour qu’il puisse se développer.

    • 3 juillet à 09:51 | Stomato (#3476) répond à luczanatan

      Le 2 juillet à 15:06 | Isandra (#7070) répondait à luczanatan

      >>Je suis tout à fait d’accord avec vous, seul le travail, le miracle qui peut développer ce pays.<<

      Lourdes ou Fatima ne sont pas des sites à Madagascar !
      Il n’y a jamais de miracle en économie, mais souvent des désastres, autre spécialité des malagasy !

      >>Mais, le grand problème, c’est toujours l’argent pour booster ce travail qui nous fait défaut.<<

      Cela fait 60 ans que vous ressortez c’est argument, il serait temps d’en changer !

      >>Les bailleurs traditionnels ne débloquent qu’en moyenne 2 Milliards $ par an, et souvent très en retard, alors que les besoins de financement s’élève à 20 fois pour qu’on puisse doter notre pays des infrastructures et les moyens de base en 5 ans, pour qu’il puisse se développer.<<

      Vous toutes et tous qui êtes de virtuoses des recherches sur internet, avez vous essayé de rechercher le montant TOTAL des aides extérieures, classées en DONS ou PRETS, années après années depuis le début de la dépendance de Madagascar aux aides extérieures c’est à dire depuis 1962 !
      Citez le montant total et les utilisations de ces aides.
      Il ne vous est pas interdit de chercher le montant des intérêts de ces emprunts afin de mettre en évidence l’impact sur la situation de Madagascar.

      Réalisez-vous la raison du déblocage que vous qualifiez de tardif des sommes promises par les bailleurs de fonds ainsi que la faiblesse des montants que vous supposés ?

      Savez vous que l’adage dit que l’on ne prête qu’aux riches.
      Savez vous quel sont les rangs occupés par Madagascar en terme :
      de PIB,
      de taux de corruption,
      de taux de chômage,
      d’alphabétisation,
      de liberté de la presse,
      d’accès à l’eau,

      J’arrête le tableau est déjà assez sombre.

    • 3 juillet à 12:30 | Isandra (#7070) répond à luczanatan

      Stomato,

      Réfléchissez un peu !

      Selon mes estimations, pas plus de 30 milliards de $, en plus, débloqués sur plusieurs années, mais non, d’un seul coup.

      Imaginez si vous avez besoin de 200.000 euros pour réaliser la réhabilitation de votre château. La banque ne vous débloque que 10.000/an, en plus en retard. Cela n’entraînera pas seulement le retard pour plusieurs années le travaux, mais, pourra faire augmenter aussi les coûts, parce que vous devez aussi vous occuper de l’entretien de ce qui sont déjà finis, qui n’étaient pas prévus au départ, alors que certains travaux ne se commencent même pas et risquent de ne jamais voir le jour.

      Cependant, si la banque a débloqué d’une seule fois, le fond nécessaire, les travaux sont surs d’être finis et à temps avec moindres coups.

      C’est pareil pour la construction de notre pays, il nous faut le fond nécessaire d’un seul coup, mais, non pas à étaler comme ils le font.

  • 2 juillet à 15:23 | Besorongola (#10635)

    LES MINISTRES DE L’ÉNERGIE, DE COMMENCE, DES TRANSPORTS, ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES SONT CIBLES DE CRITIQUES ACERBES.

    La conjoncture qui prévaut ne joue pas en faveur de certains départements ministériels. Ils sont amenés à redoubler d’efforts, interpellent les députés.

    Reprise des délestages, piètre qualité des services de la Jirama, hausse prochaine des prix des carburants. Ces sujets, qui suscitent la grogne des ménages, reviennent en force au Parlement. Le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures a été vivement interpellé par les députés lors de la séance de face-à-face de mardi et de mercredi derniers au centre de Conférence international d’Ivato. Les élus continuent d’attribuer une mauvaise note à la Jirama. La présidente de l’Assemblée nationale est même sortie de ses gonds face au problème de délestage qui règne dans le pays. Pour Christine Razanamahasoa, si la situation traîne à être résolue, une tournure politique est crainte pour la majorité à l’approche de l’échéance présidentielle. Andry Ramaroson est pointé du doigt. La majorité lui met la pression et ses paroles ne rassurent pas, visiblement, son camp politique attend de ce ministre beau-parleur des « solutions concrètes ». Jusque-là, « Andry Goly » n’excelle encore que dans les verbes.

    1.000 ariary. La hausse des frais de transports guette également les ménages. L’union des transporteurs dans la Capitale a annoncé la couleur avec une prévision de hausse de 100% par rapport au tarif actuel. En ville, les courses seront facturées à 1 000 ariary dans les jours qui viennent au lieu des 500 ariary habituels, ont averti les transporteurs dans la ville. Et après cette sonde balancée par les transporteurs en milieu urbain, les bruits courent déjà sur la probable hausse des frais pour les autres zones, nationales et suburbaines. La menace va tenir en haleine le ministère en charge des Transports. Les projecteurs vont être braqués prochainement vers le département de Rolland Ranjatoelina, alors que celui-ci n’est pas encore sorti de l’auberge dans l’affaire du redressement judiciaire d’Air Madagascar. La tâche qui l’attend pour faire renaître la compagnie nationale ne sera pas aisée. En tout cas, Rolland Ranjatoelina braque déjà l’attention sur le développement des rails nationaux ainsi que le transport maritime et fluvial.

    Plafonnement. La hausse annoncée des prix des carburants va doper l’inflation qui rend déjà nerveux les ménages. « Elle peut créer une psychose », soutient Christine Razanamahasoa. Elle mettra aussi, une fois de plus, sous pression le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation. Ce département dirigé par Edgard Razafindravahy qui sort déjà, contre vents et marées, la tête haute face à la flambée des prix provoquée par la crise des marchés des matières premières suite à la guerre en Ukraine, fera encore face à la menace d’une nouvelle hausse. Le département a pu faire baisser la tension et le plafonnement des prix imposé par l’Etat, sous l’impulsion du ministère d’Edgard Razafindravahy, qui a pu juguler la hausse jusqu’à présent. Mais cette formule peut être fragilisée dès que le nouveau tarif à la pompe pointera le bout de son nez. Le ministre en charge de la Consommation doit faire parler son expérience dans le secteur pour éviter que la grogne monte.

    • 2 juillet à 15:24 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Propos racistes. À Anosy, le ministre des Affaires étrangères est engagé dans un bras de fer avec les syndicats des employés, Syncormae et Sympirima. « L’application effective des dispositions réglementaires régissant la carrière de ses membres notamment le système de rotation et d’affectation entre le département central et les représentations extérieures de Madagascar pour les agents diplomatiques et consulaires », sont réclamés par les syndicalistes qui dénoncent également les « actes de dénigrement et propos discriminatoires des instances hiérarchiques, à connotations racistes ». Les employés sont alors entrés en grève depuis la semaine dernière. Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamandrato, a tenu à rassurer que « la procédure pour le règlement des avantages est déjà sur la bonne voie ». Toutefois, les propos tenus par ce membre du gouvernement lors du face-à-face devant les députés, mercredi dernier, a mis le feu aux poudres. La tension n’a pas encore baissé au siège de la diplomatie malgache.

      Rija R..Midi Madagasikara.

    • 2 juillet à 15:46 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besrongola,

      Finalement, ces députés ne sont pas aussi Zombies comme vous les traitez ici.

      Quelle interprétation qu’on peut faire tout cela ?

      1° Les députés interpellent quand il faut interpeller,
      2° Mais, ils sont d’accord et facilitent les choses, quand il y a des solutions proposées, donnent les moyens nécessaires à l’exécutif pour les mettre en place.

    • 2 juillet à 16:26 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Ceux qui ont osé critiqué ouvertement le gouvernement font partie de l’opposition à l’instar des députés Tim et Roland Ratsiraka. On en compte 87 zombies dans cette assemblée et ils sont tous IRD.

      Christine Razanamahasoa voit déjà que Mr Ho ne passera pas en 2023 vu sa popularité au ras des paquerette et elle interpelle avant de rendre son dernier souffle. Tsipaky ny miala aina.
      Rija Rasolondraibe panique car il a voulu mettre au défi ses détracteurs suite à son blasphème à Mahamasina. Il affirmé qu’il y avait 70.000 personnes à Mahamasina lors de ce fameux gala évangélique du 19 juin dernier alors que le Stade ne peut contenir que 40.000 personnes selon la FIFA.Maintenant ce chanteur, après avoir demandé pardon publiquement pour son fanatisme excessif à l’endroit de Mr Ho essaie de redorer son blason en demandant aux internautes de lui accorder 7.000 partagés, condition selon laquelle il reviendra à Madagascar pour donner un concert gratuit au Coliseum d’Antsonjombe jusqu’à ce jour son appel n’a même pas dépassé les 2500 partagés. Ce qui prouve que beaucoup ne le pardonnent pas.

      https://fb.watch/e00c4aM1dY/

    • 3 juillet à 12:59 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Si on croyaient aux tous les balivernes de miara-manonja, des détracteurs, Rajoelina devaient être accueilli comme fruits pourris au moment où on parle.

      Mais, la réalité est tout autre. le régime Rajoelina est plus que jamais renforcé, l’opposition n’est capable d’organiser aucune réunion de grande envergure pour le faire trembler, et se contente de petite réunion en salle pour proférer des insultes et des provocations, etc sans effets marquants.

      Pourquoi Rija a attiré autant de furax, des hostilités, surtout, venant de ZD, si ce Gala n’était pas une réussite ?

      Et Rija, en tant que, bon Chrétien, il a tenu à présenter des excuses, parce qu’il a pu froisser quelques uns, mais non pas, parce qu’il se sent fautif, loin de là. Quelqu’un qui se prétend chrétien devrait le savoir.

      Rija n’a pas pu récolter 7 milles loves sur sa publication, malgré les 70 milles, qui l’ont apprécié ses prestations, peut-être, les gens sont venus pour autres motifs, mais, non seulement pour lui. Le Président et sa femme étaient là, le pays était le thème central.

    • 3 juillet à 14:53 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      3 juillet à 12:59 | Isandra (#7070) répond à Besorongola ^

      ..., l’opposition n’est capable d’organiser aucune réunion de grande envergure pour le faire trembler, et se contente de petite réunion en salle pour proférer des insultes et des provocations, etc sans effets marquants.


      Izao no atao hoe valin-tenin’ny marary saina.
      Marary satria minia tsy mitadidy fa ry zareo foza anie ka tsy hamela ny hafa hanao fivoriana an-kianja mihitsy raha ny eto an-drenivohitra no lazaina.
      Omeo alàlana ny mpanohitra ahazo ampiasa an’Imahamasina dia iaraha-mahita eo ny tohiny.

      Jereo ohatra ny niseo tany Antsihanaka :
      - nilain’ny foza ny niantso mpana-kanto izay vao misy olona tonga ary fantatry ny foza izany saingy mody hodiny tsy hita
      - ny mpanohitra anefa namory ny Ambanilanitra izay tonga tsy nilana mpana-kanto.

      Iza tamin’ireo roaroa ireo no naha-vory olona betsaka ?

      Valin’ity soratra ity izao dia atomboka amin’ny hoe "deserteur", filazana lany andro tsy hitondra mankaiza, vanin-teny mahazatran’ny marary saina tsy manan-kevitra mitombona.

    • 3 juillet à 16:38 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Le déserteur, je persiste et signe que vous l’êtes. Que ça plaise ou pas !

      Efa miteniteny foana le déserteur ity.

      Taiza io fankalazana io no natao, raha tsy teto Antananarivo ao @ Magro, satria io no toerana zakan’ny TIM, fa raha ankoatran’io afa-baraka.

      Nalalaka tsara tsy misy nanalingelina, tsy nisy olona nihoatra, ka hoe nilana toerana ngeza Kokoa.

      Na izany na tsy izany, raha tena mahatarika vahoaka be izany, na misy fandrarana na tsy misy, miara mirona foana ny olona tsy voasakana. Fa matoa izay mbola vitsivitsy hoatran’ireny ao amin’ny Magros ireny, dia tsy mahaliana ny olona.

      Nitany Ambatondrazaka indray, hitan’ny be sy ny maro fitanteran’olona avy any amin’ireo Tanana manodidina, tsy sarotra koa izany, satria ny lalana efa tsara.

    • 3 juillet à 17:16 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      3 juillet à 16:38 | Isandra (#7070)
      Le déserteur, je persiste et signe que vous l’êtes. Que ça plaise ou pas !

      Valiny :
      Tsy mahagaha ! Ary f’angaha misy volo iray mihontsina raha izay no MBA HANY HIRA hain’ny kaondrana ventesina ?
      Tohizo fa vao maika aza mampalaza ahy ny filazan’izany ary manamafy fa olona manana ny hazon-damosiny ny aty fa tsy manaiky ho atao fitaovana sy herim-pamoretana ho an’ny tsy ampy solaitra toa an-dRainilainga.


      Efa miteniteny foana le déserteur ity.
      Taiza io fankalazana io no natao, raha tsy teto Antananarivo ao @ Magro, satria io no toerana zakan’ny TIM, fa raha ankoatran’io afa-baraka.

      Valiny :
      Izay no valin-tenin’ny foza avy amin’ny fisainana foza tsy ampy fandinihina ka mihevitra ny daholo be ho toa azy.
      Fa raha nangatana an’Imahamasina na Ambohijatovo na ny 13 mey ve ny TIM dia ho nahazo alàlana ? Odoy e ! Fa na ny prefe, na ny ati-tany na ny ekipan’i vazaha be tsy hanome VELIVELY alalana ny amin’izany ? Ny saina zatra mpandainga no sahy milaza ny mifanohitra amin’izany.

      Ny MAGRO indray dia toerana an’olon-tsotra toa ireny teny Tanombato ireny volana maro lasa izay ka tsy azon’ny fitondrana Rainilainga sy ny saribakoliny sakanana.

      Fampatsiahivana :
      Malaza ren-tany ren-danitra ohatra ny tamin’ireny resaka fisamborana olona miakanjo mena ireny ? Fa maninona no tsy nanome alàlana ny fitondrana foza ? Malaky manadino ny fisainana foza.


      Ny resaka hoe fitateran’olona tany Antsihanaka : odry ! Fa handeha inona hono ny olona raha hamonjy izany fihaonana izany ? Handeha sarety ? Fahaiza-mandrindra sy fanampina ny olona mikasa ny hanatrik’izany ny fampiasana ny fiara hitanteran’azy ireny.
      Jereo ny teny Merikasinina !

    • 3 juillet à 18:29 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Le déserteur,

      Rariny raha mailo ny fitondrana tamin’iny, satria ny kabary tena fanakorontanana, sy hoe fakana fitondrana. Raha ny tena marina anefa, tsy tokony nahasakana an-drizareo ireny, satria nilaza rizareo fa mifono vy, tsy voasakana na inona na inona izany. Kanjo ireny mena vitsivitsy ireny no mba tonga teny, izay nandrangitra polisy no nahavoasambotr’azy.

      Taorin’izay, tsy nahazo olona intsony, fa nionona tao amin’ny mononjana tao sisa, no mitabataba sy mi-délire.

      Ny olona anie mahafinaritr’azy ny mitaingina fiara, sy mba mitsangatsangana kely indrindra moa fa hoe bôjo.

      Ny olona tena tia anao izany, tsy mila alaina amin’ny fiara an-.tananany sy vatsiana solo sakafo vao tonga, fa tonga hoazy, hoatran’ny rehefa mijery spectacle tiany sy mahalian’azy ireny.

    • 3 juillet à 18:40 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Le déserteur,

      Sady raha mba mpikatroka TIM ihany moa no notanterina teny, mety tsy nan’ inona, fa olona izay hita rehetra teny niraofana daholo, zmpidirina anaty fiara, miaraka amin’ny solo sakafo. Hoatran’ny hoe handeha hanao saraka an-tsaha rizareo.

      Ny tanjona dia hoe ampisehoana fotsiny hoe matanjaka ny TIM.

    • 3 juillet à 19:05 | lé dezertera (#11352) répond à Besorongola

      Valin-teny tsy mahafa-po.
      Ny naoty homena an’io dia toa ilay "pastèque" = 1/20

    • 3 juillet à 19:09 | lé dezertera (#11352) répond à Besorongola

      3 juillet à 18:40 | Isandra (#7070) répond à Besorongola ^

      ...
      Sady raha mba mpikatroka TIM ihany moa no notanterina teny, mety tsy nan’ inona, fa olona izay hita rehetra teny niraofana daholo, zmpidirina anaty fiara, miaraka amin’ny solo sakafo. Hoatran’ny hoe handeha hanao saraka an-tsaha rizareo.
      Ny tanjona dia hoe ampisehoana fotsiny hoe matanjaka ny TIM.


      Dia mitantara ny fomba amam-panaony ny foza ka mody ny hafa no hanilihan-driaka.
      Fomban-dRainilainga ireo voalaza rehetra ireo ary tahafin’ny kaondrana mpilelaka mpisolelaka toa itony atao hanamafisan-kevitra.
      Mba ovay ny fomba famaly e ! "Vulgaire" loatra hoy ny sasany izay.

  • 2 juillet à 15:58 | MALIBUC (#9345)

    Finalement Isandra est d’accord aussi avec mes propos concernant les divers trucages et malversations des dernières élections Présidentielles.
    Mais comment ne pourrais elle ne pas l’être car elle a participé à cette mascarade.
    Qui ne dis mot consent.
    Fin de l’histoire.

  • 2 juillet à 16:25 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Certes il faut reformer et réactualiser le recensement , sachant qu’ il y a souvent plus de votants que d’ inscrits sans compter ceux inscrits qui ne vont pas voter ...
    Mais à son habitude n’ y a -t-il pas d’ autres priorités sachant que quand on n’ a pas le vola, non seulement ont fait profil bas mais surtout on n’ engage pas de dépenses qui peuvent attendre quand plus de 80 % vit sous le seuil de pauvreté et sur ces 80% : 70% crèvent la dalle ou ne mangent qu’ une fois / jour, les jours fastes !
    Espèce de DJ de mes 1+1 retourne à tes platines et laisse la place à ceux qui ont les compétences, épaules et surtout le bagage et amour du pays pour cela, Madagascar a besoin d’ un homme avec une paire de 🍒, et non un transgenre apprenti manequin comme la majorette rat-joelle juste bon à pavoiser dans ses accoutrements à la mao comme dans un défilé de mode pour épater les sans dents qu’ il sélectionne avec un zèle qui force l’ admiration ...

  • 2 juillet à 16:28 | Besorongola (#10635)

    RAGOVA TSY MAMELY !

    Sur la sellette. De nombreux gouverneurs de région font actuellement face à des contestations au niveau de leur circonscription. Les discordes entre les députés et certains gouverneurs ont été étalées au grand public durant le face-à-face entre les membres de la Chambre basse et le Gouvernement. Des élus pointent du doigt les gouverneurs en les accusant de constituer un blocage aux actions de développement. C’est le cas entre autres, du Gouverneur de la région Vakinankaratra et celui de la région Melaky. Le premier est accusé d’avoir loué les engins destinés à la réfection des routes à des opérateurs privés, et d’être incapable de mettre en œuvre des projets de développement, conformément aux instructions du président de la République. Lors de son intervention devant les membres du gouvernement, le député élu à Antsirabe I a même demandé au Premier ministre Christian Ntsay et au ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, afin d’ouvrir une enquête contre le Gouverneur de la région Vakinankaratra. Les mêmes accusations sont portées à l’encontre du Gouverneur de la région Melaky qui, selon les députés de Maintirano et de Besalampy, serait incapable de suivre le rythme des actions entreprises par les autorités locales. Ce dernier ne contribuerait pas à la réalisation des projets. » Le développement sera impossible pour la région Melaky si vous persistez à maintenir ce gouverneur à son poste « , a martelé la députée de Besalampy qui s’est adressée au locataire de Mahazoarivo et au ministre de tutelle. Selon ses dires, jusqu’ici, à un an de la fin du mandat du président Andry Rajoelina, aucun projet n’a commencé dans sa circonscription.

    Lutte d’intérêts. L’on attend désormais la réaction des gouverneurs concernés par ces accusations en public apportées par les députés. En tout cas, ce genre d’intervention est la preuve de l’existence d’un malaise au niveau des autorités locales, mais aussi entre les acteurs politiques pro-régime. D’autres gouvernorats sont également concernés par une lutte d’intérêts avec les élus ou les autorités déconcentrées au niveau de leur circonscription respective. En effet, pour le moment, bon nombre d’observateurs dénoncent l’inefficacité et le manque de résultats de la part des gouverneurs de région. À chaque déplacement du président Andry Rajoelina dans les régions, les inaugurations sont généralement axées sur les projets réalisés par les différents ministères et le gouvernement et non par les gouvernorats. Les réalisations de ces derniers semblent se limiter à la construction des routes en pavé. Face à cette situation, les députés mettent la pression sur le président Andry Rajoelina et sur le Premier ministre Christian Ntsay en exigeant qu’ils procèdent à un remaniement des gouverneurs de région. Reste à savoir si à un an de la prochaine élection présidentielle, les deux Chefs de l’Exécutif s’aventureront à apporter ce changement qui risquerait de leur être fatal.

    Davis R Midi Madagasikara.

  • 2 juillet à 16:33 | luczanatan (#321)

    Isandra
    L’argent est dans le pays. Il est dans les ressources naturelles du sol du sous sol et de la mer. Dans la terre malgache exploitée sans contrôle.
    Ce sont les entreprises qui créent les richesses.
    Les donateurs les prêteurs exploitent la misère qui provient d’une exploitation du pays au profit d’une minorité.
    Vous n’êtes pas ma secrétaire vous m’avez dit : mais où sont les chiffres ?
    Quels chiffres d’affaires quels bénéfices quels impôts, quels re-investissements dans le pays ?
    Par les 100 premières entreprises ?

    • 2 juillet à 18:57 | Isandra (#7070) répond à luczanatan

      luczanatan

      En effet, dans les ressources naturelles, mais, c’est argent ne sort pas tout seul sans argent, c’est la raison pour laquelle on a recouru à l’argent des entreprises étrangères pour exploiter les miniers ’Ambatovy, Taolagnaro, Alaotra, etc, les nationaux n’ont assez pas d’argent pour le faire.

      Quant aux chiffres de cents grandes entreprises Madagascar, comme je vous ai dit, je n’ai jamais prétendu que je travaille chez le fisc, ni auprès de tribunal de commerce, pour avoir le privilège de détenir les comptes comptables 100 grandes entreprises.

      Je vous donne la liste, débrouillez-vous pour l’avoir auprès de l’organisme compétent : https://catimadagascar.files.wordpress.com/2015/05/les_100_premieres_entreprises_de_madagascar_par_secteur_vpmei.pdf

    • 3 juillet à 10:05 | Stomato (#3476) répond à luczanatan

      Le 2 juillet à 18:57 | Isandra (#7070) répondait à luczanatan

      >>En effet, dans les ressources naturelles, mais, c’est argent ne sort pas tout seul sans argent,<<

      L’argent sort avant tout grâce au travail ! D’après vous comment les pays dits riches ont fait pour devenir riches ?
      Comment ont-ils fait pour créer des aciéries et autres industries "lourdes" et l’agriculture ?
      Au début il y avait les artisans (négligés à Madagascar depuis ???) dont les métiers ont été encouragés par les rois successifs puis les autres régimes mis an place au cours des révolutions successives !

      >>Quant aux chiffres de cents grandes entreprises Madagascar, comme je vous ai dit, je n’ai jamais prétendu que je travaille chez le fisc, ni auprès de tribunal de commerce, pour avoir le privilège de détenir les comptes comptables 100 grandes entreprises.<<

      Vous qui savez, enfin croyez savoir, comment cela fonctionne en France, savez vous que toutes les entreprises sont tenues de déclarer leurs résultats financiers après impôts tous les ans ?
      Ces résultats sont consultables par tous les citoyens ayant un accès à internet !
      Et en cas de non déclaration de résultats pendant plus de 3 ans c’est la quasi certitude de recevoir la visite de duos ou de trios d’inspecteurs des impôts, jamais d’un seul, devinez pourquoi.

  • 2 juillet à 16:47 | Besorongola (#10635)

    L’IDÉE DE L’OPPOSITION DE CANDIDAT UNIQUE EST POSSIBLE AU DEUXIÈME TOUR MAIS PAS AU PEEMIER. CELUI QUI ARRIVE AU SECOND TOUR SERA SOUTENU D’UNE MANIÈRE CLAIRE PAR LES AUTRES. MAIS L’IDÉAL C’EST QUE MR HO SOIT ÉLIMINÉ DES LE PREMIER TOUR.

    En 2018, avec ses 8% au premier tour, si Hery Rajaonarimampianina avait donné un consigne clair à voter pour Marc Ravalomanana, ce dernier aurait été élu mais nous avons tous vu que c’est le cercueil fabriqué par le TIMAPAR qui avait provoqué la chute de l’ancien président.

    Après une longue cure de silence, l’ancien président Hery Rajaonarimampianina, non moins le numéro Un du parti Hery Vaovao Ho an’i Madagasikara (HVM) est sorti de sa tanière ce dimanche à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de l’Indépendance qui s’est déroulée à Paris. Si dans la matinée, on l’a vu assister au culte organisé par l’église FJKM Montrouge Paris, l’après-midi, il a été l’une des vedettes d’une cérémonie organisée par le RMDM Diaspora France dans la banlieue parisienne. C’était l’occasion pour lui de faire son come-back politique en lançant des propos qui annoncent ses ambitions, à court et à long terme. « Je suis prêt à apporter mes idées afin de redresser le pays », a-t-il indiqué.

    En l’absence de Hery Rajaonarimampianina, c’était Rivo Rakotovao, coordonnateur national du parti, qui a tenu la maison HVM, contre vents et marées. Ce dimanche, Hery Rajaonarimampianina a remis son costume d’homme politique et semble vouloir se lancer dans une troisième course à Iavoloha. Et d’indiquer sa volonté de vouloir être le porte-parole des opprimés et de se tourner vers la majorité. Un discours un peu laconique, mais qui garde toutes ses dimensions, politiques surtout. Notons que lors de la présidentielle de 2018, Rajaonarimampianina n’a récolté que 8% de suffrage, c’est-à-dire quelques 439 070 voix exprimées seulement. Une grande première pour un président sortant dans l’histoire électorale du pays.

    Leadership. L’opposition est toujours à la recherche de son unité. Si Ravalomanana était le seul dénominateur commun entre les différents partis politiques fédérés au sein du RMDM, le come-back politique de Hery Rajaonarimampianina vient de jouer le trouble fête, d’autant que le HVM est l’un des poids lourds de ce rassemblement. Désormais, la question de leadership devrait être l’un des principaux soucis de cette frange de l’opposition. Notons qu’il n’y a pas très longtemps, Fidèle Razara Pierre, député Tiako i Madagasikara, avait indiqué qu’à eux seuls, ils ne pourraient jamais vaincre le camp Rajoelina. Il devrait ainsi cohabiter avec les autres forces et vivre avec les arrière-pensées politiques et les caprices de certains leaders.

    • 2 juillet à 16:48 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Samy mandeha, samy mitady. Le pire scénario pour les partis de l’opposition est de jouer individuel, du « chacun pour soi ». En effet, l’opposition a toujours martelé le besoin de rassembler tous ceux qui sont las du régime actuel. Le slogan était « tout sauf Rajoelina », ce qui exige une solidarité qui dépasse toute querelle idéologique ou de leadership. Mais, avec ce qui s’est passé ces derniers mois, tout laisse entendre que les leaders de l’opposition aborderont la prochaine échéance électorale en faisant cavaliers seuls. Avec un Hajo Andrianainarivelo poussé vers la sortie et qui va capitaliser au maximum tous les mauvais traitements du régime allant à son encontre, un Ravalomanana qui n’attend que sa revanche et un Hery Rajaonarimampianina qui a encore de l’espoir, le « samy mandeha, samy mitady » serait probablement le slogan de cette opposition qui n’arrive plus à se trouver. Une opposition tricéphale se met petit à petit en place.

      Julien R Midi Madagasikara.

  • 2 juillet à 17:43 | Aulivier643 (#11346)

    @ Besorongola

    Le mécontentement contre Andry monte de manière inéluctable..Il faudrait être complètement aveugle pour ne pas le voir...

    C’était écrit, du fait de 2 facteurs MAJEURS REDONDANTS à Madagascar ( oublions cette inflation tueuse en cours, qui ne sera que le coup de grâce..) :

    1- Les gens qui l’ont élu sont d’éternels rêveurs, qui imaginent qu’ un autre sauveur miraculeux leur permettra de transformer le plomb en Or...et ainsi leur permettre de ne JAMAIS remettre en cause leur façon de vivre et de penser : le débat reste posé..même chez les éminents éditorialistes pourtant au bord de la crise de nerf ( de boeuf à la sauce Romazava..)..
    Excellent film à revoir : "un jour sans fin"..

    2- Les gens qui l’ont élu savent que ses opposants d’aujourd’hui étaient ses alliés d’Hier.
    Tout le monde le sait ...

    Reprenez les points 1 et 2 ci dessus, et appliquez les à tous les anciens présidents..vous verrez : c’est assez REPRESENTATIF de la vie politique Malgache...

    Ceci étant dit.

    Les Rêveurs suscités ont besoin d’un poids lourd pour les faire rêver apres 2023..

    Qui a les moyens de FAIRE rêver les rêveurs sachant rêver ( ...) ?

    A ce jour, je ne vois que 2 poids Lourds, et un outsider qui part de loin...

    1- la machine d’état et tous ses complices fonctionnaires ( dont les militaires non tri nationaux) qui est dans le camp d’ Andry
    2- RA8, qui représente l’espoir de la classe moyenne Tananarivienne..jusqu’à Antisrabe voire Fianarantsoa (?) : ( les plus farouches anti fozas..qu’ils pardonneront dans le cadre d’accords Fihavananesques ).
    3- enfin votre ami HERY, du haut de ses 8%, qui ne représente pas grand chose, si je me réfère aux résultats de la dernière élection présidentielle.

    les autres ? ..ils ne représentent, à ce jour..que des miettes..

    Pour la question de leurs "idéologies" : je vous invite à nous expliquer en quelques mots comment vous les comprenez et décrivez.

    A mon avis, ce serait une bonne base de discussion.

    Bien à vous

  • 3 juillet à 04:19 | notice (#11357)

    En esperant que les choses changerons. https://noticedesecurite.ma

  • 3 juillet à 13:21 | lé kopé (#10607)

    Besorongola ,
    Bonjour , "le pire scénario pour les partis de l’Opposition est d’agir d’une façon individuelle", c’est à dire en ordre dispersé. Vous ne croyez pas si bien dire . Car, avec la situation actuelle , qui a montré l’incompétence du Calife depuis 2009, les fruits sont mûrs , à condition de les cueillir d’une manière collective . Toute la population est "dégoûtée" des délestages intempestifs , de la coupure d’eau , de la cherté de la vie , des routes impraticables , de la politique de Santé balbutiante (on ne fait plus de test de Covid dans les Hôpitaux, pour diminuer les chiffres de contaminés) , de l’Insécurité qui mine la vie de nos compatriotes dans nos villes, et nos campagnes, de l’Education au rabais avec les bourses d’Etudiants non payées, bref la faillite totale de notre Administration . Dommage que les partis politiques comme le MFM , ayant un support d’intellectuels(rouge Expert), rompus à une lutte contre l’injustice et la pauvreté (mpitolona ho any fanjakany majinika), le Psd avec des descendants de P. Tsiranana (politique du ventre), le neveu de l’Amiral qui fait trembler le pouvoir en place , et qui a opté pour une politique de réparation de nos routes (sans nids de poules), quand il était Ministre des Travaux publics , la troisième voie , en embuscade pour être la solution à nos dilemmes, et enfin le TIM qui vient de fêter en grandes pompes ses vingt années d’existence , et les proches du Pr Zafy Albert, dommage donc , qu’ils ne trouvent pas la solution finale pour faire sortir du rang , les fossoyeurs de La République . Notre seule consolation a été la présence du Coordinateur du HVM à la fête donnée par le laitier , qui annonce leur soutien aux prochaines échéances . Mais il reste une grande partie , qui ne rejoint pas cette option , à cause d’ambition trop exacerbée . Malheureusement , c’est la seule et unique façon, pour retrouver le chemin du développement . Salut les Copains .

    • 3 juillet à 14:02 | arsonist (#10169) répond à lé kopé

      1.Il y a très peu de chance de faire perdre les prochaines élections présidentielles au DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina !
      Et ça, ce n’est certainement pas à cause de ses mérites perso.
      Mais à cause des magouilles que vous et moi ainsi que tous les autres connaissons tous fort bien !

      2.Je ne crois pas que Ra8 ait la moindre chance de se retrouver au pouvoir par la voie des urnes.
      Un Président élu, qui abandonne son poste et s’enfuit se mettre à l’abri à l’Etranger !
      Laissant le pays et le peuple, dont il a la charge, à la merci de cette bande de maffiosi !
      Au lieu de rester à son poste pour remplir son premier devoir fondamental : mener le combat pour préserver la sécurité du pays et du peuple dont lui-même en est le Président élu !
      Cela m’étonnerait fort que la majorité des électeurs Gasy feraient encore confiance à pareil individu !

      Devant le danger mortel qui s’abat sur le pays et le peuple dont il en est le Président,
      à ceux qui lui ont proposé de l’évacuer par avion pour l’emmener hors de son pays pour le mettre à l’abri,
      l’Ukrainien Volodymyr Zelensky a sèchement répondu "je n’ai pas besoin d’un taxi, mais des armes pour combattre et défendre mon peuple et mon pays" !
      Ça, oui ! C’est un Président qui ne faillit pas à son premier devoir fondamental, un individu digne de confiance pour être à la tête d’un pays !!!

      Mais pas Ra8 !

  • 3 juillet à 15:33 | lé kopé (#10607)

    Malgré les efforts que le laitier a entrepris , pour mettre le Pays sur la voie du développement (routes, l’agriculture et l’élevage , Santé , Sécurité , Education etc ...), je ne suis pas persuadé qu’il reviendra au pouvoir , mais pas pour les mêmes raisons que vous aviez évoquées .En effet , j’aurais aimé vous voir , avec un pistolet sur la tempe , et les tirs de mortiers sur le Palais , avec le concours du Colonel Charles , qui s’est rallié en 2018 avec l’Opposition , avec tous les secrets dévoilés lors du Putsch de 2009. Mais le plus grand mérite du Capitaine d’Industrie , est d’avoir évité la mort des habitants de La Capitale , qui étaient aux abords du Palais , prêts à en découdre aves les belligérants . On ne le dira jamais assez , mais il est le seul, et unique Président , qui a su redorer le blason du Pays , depuis soixante années ( 7,2% de taux de croissance) . On ne reviendra pas sur les dérives de ses collaborateurs , les Tiko Boys , ni sur sa manière de mélanger ses affaires personnelles , avec la conduite de l’Etat , mais qui peut , sauf Albert Zafy , prétendre avoir les mains propres , durant son passage au pouvoir . Cela devrait préparer les successeurs à mettre des balises , contre cette mise à sac (le mot est faible) de notre Patrie . Avis aux futurs Dirigeants .

    • 3 juillet à 19:07 | arsonist (#10169) répond à lé kopé

      Bonjour, "lé kopé" !

      1.Vous me dîtes "j’aurais aimé vous voir, avec un pistolet sur la tempe" !
      Impossible que "j’aurais un pistolet sur la tempe" !
      Parce que je n’ai jamais pensé à devenir chef de l’État !

      Le chef de l’État d’un pays est de fait le chef suprême des forces armées de ce pays.
      Donc un chef de guerre pour la défense de ce pays et de son peuple.
      Si on n’est pas disposé à assumer ces lourdes responsabilités, on ne doit pas se porter candidat aux élections présidentielles.

      2. Vous dîtes aussi "le plus grand mérite du Capitaine d’industrie est d’avoir évité la mort des habitants de la capitale qui étaient aux abords du palais, prêts à en découdre avec les belligérants".

      Personnellement je n’appelle pas ça "un mérite" , et encore moins "un grand mérite" !
      De mon point de vue personnel c’est un manquement très grave aux responsabilités de base d’un chef de l’État !
      Car des morts, il n’y en avait peut-être pas eus directement aux abords du palais de Mavoloha à ces moments précis.
      Mais pendant les années qui ont suivi ce coup d’état, pouvez-vous donner un ordre de grandeur des morts directement et indirectement des conséquences de ce coup d’état, mais qui auraient eu la vie sauve, si le coup d’état avait échoué, parce que les fokonolona, dirigés par un vrai Chef, les avaient menés au combat et auraient fait échouer le putsch ?
      Et je ne parle que comparaison de nombres de morts, puisque vous parlez de morts évités.
      J’aurais pu vous parler de cette misère abyssale dans laquelle le pays et ses populations sont plongés depuis le coup d’état !!!

    • 4 juillet à 00:20 | lé dezertera (#11352) répond à lé kopé

      arsonist,
      Vous avez pris l’exemple du président de l’Ukraine, mais voyez-vous combien d’ukrainiens sont morts actuellement à cause de cette guerre ?
      M Macron prone le dialogue, ie la négociation, pourquoi le président ukrainien persiste à continuer la guerre ?
      Parce que lui il est dans son palais alors que le peuple, les soldats et ces "fameux" mercenaires morflent sous les bombes.
      Ce n’est pas une attitude de chef d’état non plus.
      On entendra d’ici quelques mois des groupes terroristes possédant des armes lourdes et qu’en regardant de près, ce seraient des armes livrées à l’Ukraine.

      lé kopé a raison en parlant de cette arme sur la tempe.
      Quelque soit votre fonction (chef d’état, chef d’entreprise, etc ...), oui vous êtes un humain et pour un humain il y a des faits supportables et il y a des faits insupportables : qui de ce monde n’a pas dit "aleo maty rahampitso toa izay maty androany".
      Mais il est d’évidence que ce n’est pas seulement au chef d’état de se montrer tel que vous le décrivez mais à TOUT citoyen patriote.

      J’étais à Madagasikara en mai 2009, j’ai vu ce qu’étaient les militaires en face (équipements, armements, voitures, sakafo etc ...) et les unités qui étaient avec nous : rationnement des munitions, aucun RGP7 ni d’armes lourdes sans compter certains militaires qui jouaient le "double jeu" : la partie en face avait TOUT préparé et maîtrisé TOUS les points névralgiques de l’armée.
      Désolé mais je ne pouvais pas m’aventurer à exposer les hommes pour se faire massacrer et au nom de quel idéal ?

      Pour les soi-disant "fokonolona" qui voulait défendre Mavoloha, je vous garantis, mais en mai 2009, personne ! On n’a trouvé personne pour nous aider.
      Tout le monde voulait des sous et une fois qu’ils les ont, on ne les voyaient plus - civils et militaires tout confondus.
      Etions-nous fautifs d’avoir agi de cette façon ? Les gens qui n’étaient pas présents sur le terrain à ces moments là auraient affirmé notre cupabilité. Mais personnellement, je comprends mieux la situation actuellement.

    • 4 juillet à 00:21 | lé dezertera (#11352) répond à lé kopé

      arsonist,
      Je ne sais pas si vous étiez là quand j’ai créé et expliqué ce pseudo "lé dezertera", c’est moi-même Shalom.

    • 4 juillet à 07:54 | arsonist (#10169) répond à lé kopé

      1. Hou ! là ! La vision sur ce forum de cette histoire de guerre en Ukraine va très loin ! Je rappelle qu’au début, l’objectif de l’offensive des armées de "Putler" est la conquête suivie de l’annexion totale de tout le territoire de l’Ukraine ! L’armée de "Putler" a échoué dans cette tentative. Croyez-vous vraiment que le Président Volodymyr Zelensky a eu tort de faire face aux armées de "Putler" pour empêcher la totale annexion de son pays ? Pourtant, devant la détermination des Ukrainiens, les armées de "Putler" ont été obligées de reculer. Et de réduire l’objectif de leur guerre de conquête en seulement le Donbass, et apparemment plus à tout le territoire de l’Ukraine !
      Volodymyr Zelensky continue de mener les Ukrainiens dans le combat contre les armées de "Putler" qui veut annexer le Donbass. Je ne suis pas compétent en ce qui concerne les guerres. Mais les Ukrainiens ont le choix de leur stratégie, selon les moyens qu’ils ont.
      Personnellement, j’apprécie la guerre d’opposition des Ukrainiens contre l’annexion totale de leur pays par "Putler". En ce qui concerne le Donbass et la Crimée, les Ukrainiens sont libres de défendre ou de ne pas défendre ces territoires qui leur appartiennent encore aujourd’hui ou il y a peu de temps.

      2. Concernant Ra8 et le coup d’état. A posteriori on constate que cet homme a laissé à l’abandon la sécurité du pays et du peuple gasy. Pourtant c’est la première des responsabilités de base d’un chef de l’État ! Bien avant le domaine économique.
      On peut dire tout ce que l’on veut sur la question.
      Mais les résultats sont là !
      Et ils crèvent les yeux !

      3. Concernant cette histoire de "désertion" évoquée sans relâche par la besileo foza femelle couillue isandra,
      qu’est-ce que cette foza peut-elle connaître de l’Histoire des combats et luttes pour défendre un pays et son peuple ? En leurs temps respectifs, cette besileo foza femelle couillue isandra aurait fait partie des courte-vue qui avaient qualifié de "déserteurs" Lénine, de Gaulle, Hô-Chi-Minh ... Ces combats et luttes menés pour défendre un pays et son peuple se font dans la durée.
      La durée a le temps avec elle.

      [Cet exemple trivial ci pourrait être compris par la besileo foza femelle couillue isandra : dans un match de football, une équipe qui mène au score jusqu’à 3 min de la fin du temps additionnel n’est pas encore assurée de remporter la victoire ! Demandez ce qu’en pensent les équipes de football éliminées la saison dernière par le Real de Madrid]

  • 3 juillet à 17:20 | Shalom (#2831)

    Ry malagasy mpiray tanindrazana, aza adino ireo fampanantena poak’atin-dRainilainga ireto :

    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses sns sns ...

    • 3 juillet à 19:03 | lé dezertera (#11352) répond à Shalom

      Miandry ny valiny ny vahoaka e !

  • 3 juillet à 17:23 | Shalom (#2831)

    Ry malagasy mpiray tanindrazana, aza adino ireo toe-javatra tsy mazava avy amin-dRainilainga ireto, nampihesonany anareo fotsiny :

    - Fondation Rajoelina (???)
    - Fondation AKBARALY
    - Antotan’isan’ny covid-19 - vata-paty varotana amoron-dàlana
    - Fitaterana marary amin’ny sarety sy bisikileta
    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Gadra tany Farafangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny anjerimanontolo
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy
    - Omby be ronono akan-taranaka amin’ny omby VOSITRA

    Avy amin’ny namana "poiuyt (#584)"
    1- Doublon, vitavita ho’azy
    2- Bômbô sisety, vitavita ho’azy
    3- Ekrà plat, vitavita ho’azy
    4- Vola fanampiana, vitavita ho’azy
    5- VOLAMENA 73,5 k, vitavita ho’azy
    6- Ambilansy covid ????????????

    Avy amin’i lé kopé (#10607) :
    Ny famoahana ny voafonja tsy voatsara ...

    Avy amin’i Vohitra (#7654)
    - vomanga tondrahana goutte a goutte
    - rano fisotro anaty sachet ( enga anie mba tsy ho poizina mifono sachet)
    - helicoptere vaovao omena ny Faritra Androy sy Anosy

    • 3 juillet à 19:03 | lé dezertera (#11352) répond à Shalom

      Miandry ny valiny ny vahoaka e !

  • 3 juillet à 17:28 | Shalom (#2831)

    Ary ny momba ireo volamena ?

    Toa tsy hita izay tohiny :
    - 74,5 kg tatsy RSA
    - 49 kg tao Comores
    - 36 kg tao amin’ny ministera.

    Aiza ny tohiny ô ! Mifohaza Rainilainga a ! Avohay ireo resaka ireo. Aiza ny PAC, ny BIANCO !
    Hoy ny sasany manao hoe : Inona no heverina sy andrasana amin’izay fitondrana foza e !

    • 3 juillet à 19:03 | lé dezertera (#11352) répond à Shalom

      Miandry ny valiny ny vahoaka e !

  • 3 juillet à 19:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Il ne faut jamais oublier que l’élection est l’affaire sinon le devoir de tous n’est-ce pas ?

  • 4 juillet à 15:46 | Ibalitakely (#9342)

    Raha ny fahazaona azy izany dia hiandry fitaom-pahavatra indray vao hitety any Madagasikara @ ity resaka fanisana ity ??

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS