Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 18h47
 

Divers

Panneaux publicitaires

La société Domapub dénonce

lundi 8 octobre 2007 | Alphonse M.

La direction générale de la société Domapub (Dokam-barotra Malagasy) a écrit une lettre ouverte au PDS (Président de la Délégation Spéciale) de la commune urbaine d’Antananarivo pour dénoncer l’existence d’une concurrence déloyale qui règne dans le secteur de panneau publicitaire dans la capitale. En fait, ces derniers temps, selon un communiqué paru dans les différents quotidiens de la place, le staff dirigeant de la Domapub a signalé que « la direction de la CUA a fait purement et simplement ôter, voire arracher, 58 de leurs panneaux publicitaires dont la majorité, sans aucun avertissement, ni préavis, et ce, sans le moindre motif ».

Abus de pouvoir

Pire encore, selon toujours la société Domapub, ce sont leurs concurrents qui enlèvent leurs panneaux « pour y installer carrément les leurs ». Une centaine de panneaux ont été ainsi implantés par ses concurrents sur les mêmes emplacements.

Aux yeux de cette société privée, il s’agit d’un abus de pouvoir visant à détruire un concurrent génant. Puisque les panneaux publicitaires font partie du principal outil de travail de la société. Notons que la Domapub, depuis sa création en 1972 n’a pas eu de cesse de collaborer avec les autorités municipales successives pour l’embellissement de la Ville des Mille. Raison pour laquelle, avant toute implantation d’un panneau, elle a reçu l’accord de la CUA. Mais quel fut l’étonnement de la direction de la Domapub après cette rupture unilatérale du contrat sans pour autant des motifs aient été avancés. Des bruits circulent dans les coulisses qu’une nouvelle société appartennant à une grande famille a été à l’origine de cette décision.Quoi qu’il en soit, cette décision de la CUA va certainement entraîner des préjudices financières et matérielles incalculables à la société Domapub. Faut-il rappeler que deux panneaux publicitaires, suivant la technique moderne, appartennant à un autre jeune opérateur, installés au rond point d’Antanimena ont été arrachés pour des raisons que tout le monde le connaît.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS