Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 16h03
 

Politique

Dotation des 4x4 aux députés

La séparation des pouvoirs anéantie

vendredi 1er février 2008 | Alphonse M., Eugène R.

La Constitution est bafouée. Ainsi selon la Constitution, « Les institutions de l’Etat sont : le Président de la République et le Gouvernement, l’Assemblée Nationale et le Sénat, la Haute Cour Constitutionnelle. Les trois fonctions de l’Etat, l’Exécutif, le Législatif et le juridique, obéissent au principe de la séparation des pouvoirs et sont exercées par des organes distincts ». Mais, cette séparation des pouvoirs stipulée dans l’article 41 de l’actuelle Constitution risque d’être réduite à néant. Visiblement, l’Exécutif, notamment la Présidence a une tendance à concentrer les pouvoirs entre ses mains. Tout d’abord, le président du sénat a subi tout récemment une rétrogradation au niveau du rang protocolaire au profit du premier Ministre. Actuellement, c’est la Présidence de la République qui a offert des véhicules de fonction aux Parlementaires. A preuve, les cartes grises des 4x4 des députés sont libellées au nom de la Présidence de la République.

Plus d’un s’interrogent sur une telle pratique bafouant non seulement la Constitution, mais aussi l’orthodoxie financière. Non inscrit sur la loi des Finances, l’achat de ces véhicules reste du domaine du mystère. Aucune explication officielle n’a été fournie par les hommes de la Présidence pour dissiper les suspicions et les commentaires de tous bords. Pourquoi l’Assemblée nationale n’a pas été dotée d’un budget conséquent pour pouvoir acheter des 4x4 pour ses membres ? A l’heure actuelle, les membres de la Chambre basse risquent d’être à la solde de la Présidence. Premier signe inquiétant, la livraison des véhicules des 35 élus non TIM accuse un retard inexpliqué. Une sélection à caractère politique ?

=======================
- Deuxième livraison ce jour !

Comme promis, les 35 députés qui n’ont pas encore leur 4x4 auront leur part ce jour, 01 février 2008. On ne sait pas de qui vient cette promesse, mais l’un d’eux a souligné que c’est la réponse qu’ils ont eu lorsqu’ils ont interpellé le bureau permanent de l’Assemblée nationale sur leur cas. A rappeller que cette affaire de 4x4 des députés faisait l’objet des commentaires qui virent aux polémiques. Des questions sont posées : d’où viennent ces voitures ? Comment l’Etat a-t-il fait pour les acquérir et par quels moyens ? Pourquoi ces voitures sont-elles inscrites dans le registre des biens de la Présidence ? Quels critères les 92 députés qui ont eu accès à la première livraison ont-ils rempli ?... Bref, des questions qui méritent d’être élucidées pour ne pas induire en erreur les contribuables.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS