Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 avril 2021
Antananarivo | 12h07
 

Editorial

La politique des petits pas

lundi 28 novembre 2011 | Ndimby A.

Depuis quelques jours l’opposition accumule les coups intéressants sur l’échiquier politique de Madagascar. L’entrée effective des ministres dans le gouvernement d’union nationale (GUN) et le retour de Didier Ratsiraka remettent les trois mouvances dans le jeu politique, et leur donnent l’initiative dans l’actualité. Le monde moderne est ainsi fait : celui qui occupe intelligemment l’espace médiatique est celui qui gagne des points dans l’opinion publique, à charge pour lui de maintenir la dynamique et de capitaliser les acquis. Pour l’opposition, tout ce qui peut gêner, embarrasser ou perturber le pouvoir hâtif est toujours bon à prendre, car comme on dit à Madagascar, ny herikerika no maha tondra-drano. Et pour le moment, l’équipe d’Ambohitsorohitra subit.

Comme « au bon vieux temps », temps qui était bien vieux mais n’avait rien de si bon (sauf Guy).

Sur le retour de Didier Ratsiraka, l’essentiel de ce qu’il y avait à dire pour le moment a déjà été écrit jeudi dernier lors de l’analyse des impacts possibles de cette arrivée. Sans doute il y a juste trois points à rajouter. Premièrement, il y avait eu foule, mais ce n’était pas la foule des grands jours. Les semaines qui suivent montreront si la mayonnaise doit encore monter en puissance, ou si elle est déjà en passe de tourner. Car finalement, le passif de l’Amiral rouge est plus proéminent que son actif, et les T-Shirt rouges et autres banderoles du même acabit ne sont pas nécessairement de bons souvenirs pour tous. Pour le deuxième point, je fais mienne la remarque cinglante du blogueur Andrianjorar : « on ne verrait jamais un Madiba ou un Jimmy Carter, ni même un Jacques Chirac se mettre à faire des pompes à genoux pour prouver qu’il n’est pas grabataire. Notre Dédé national l’a fait avec fierté. Et ce n’est malheureusement qu’à l’image du personnage : jamais peur du ridicule pour montrer qu’il n’est pas encore paralytique ». Et enfin, l’image qui me laisse le plus perplexe est celle de Maître Ny Avoko Rakotoarijaona qui se met à servir de garde rapprochée à Didier Ratsiraka avec des pratiquants de kung fu.

C’est sans doute la raison pour laquelle je ne pourrai jamais faire de la politique : je considère qu’il y a des choses impardonnables, même au nom de la réconciliation. Toutefois, si même le principal intéressé n’est pas gêné par la répression féroce des pratiquants de kung fu et la mort de son père en 1985, je ne vais pas être plus royaliste que le roi. Mais c’est aussi sans doute la raison pour laquelle la politique est si étrange chez nous, car l’absence de lignes fixes et stables au nom d’un fihavanana bidon rend tous les repères mouvants.

Yé, Yé, Yé Salut les copains !!!!

Pour en revenir à la composition du Gouvernement Beriziky, il y a un fait indéniable : ce gouvernement est la preuve que le régime hâtif se fout de la gueule du peuple. L’illustration parfaite est sans aucun doute le maintien du ministre de l’injustice, après avoir pourtant montré depuis plus de deux ans une absence totale de scrupules pour mettre l’institution judiciaire au service d’intérêts politiciens. Toute honte bue, Andry Rajoelina a donc imposé envers et contre tout (et tous) le maintien de ses copains et de ses coquins, malgré les indicateurs calamiteux en matière de démocratie, de gouvernance, et encore moins en matière de performance économique. Dans toute institution normale, on vire les cancres qui font mal leur travail. L’inamovibilité de certains, peu connus pour être intègres et encore moins compétents, autorise donc à certains questionnements légitimes, en attendant d’être un jour légaux. En effet, les révélations qui ont suivi le départ de Ratsiraka en 2002 et de Ravalomanana en 2009 montrent au moins une chose rassurante : quand la roue tourne, les casseroles du régime déchu remontent à la surface, et il n’y a plus qu’à tirer la chasse.

Sans doute l’expérience de diplomate d’Omer Beriziky lui a appris qu’il était préférable et plus intelligent de faire le roseau : plier devant les caprices du DJ en matière de nomination afin de ne pas rompre le contact et perdre le peu de chance qu’il y avait d’amener l’opposition dans le GUN. Les faucons hâtifs lui avaient posé un ultimatum pour présenter un gouvernement incluant la liste de leurs sbires, sinon un autre Premier ministre aurait été nommé. Toutefois, le fait qu’Andry Rajoelina ait réussi à imposer sa liste à Omer Beriziky n’était qu’une victoire superficielle du Grand Hâtif. En effet, l’analyse des événements récents montre que l’opposition est en train de capitaliser cette porte d’entrée : cela promet des lendemains intéressants. Les opposants ont évité l’erreur de snober cette porte basse, aussi minuscule et sombre qu’elle fut, et de jouer leur traditionnelle et stérile politique de la chaise vide. Comme je l’ai toujours soutenu, dans le cas d’une dictature ou d’une autocratie, il est plus efficace d’intégrer le système pour le changer de l’intérieur, au lieu de faire le choix d’une révolution écervelée, avec ses coûts humains et économiques.

C’est dans cette logique que j’avais poussé (en vain) l’opposition à faire campagne pour le non à Antananarivo lors du référendum constitutionnel de novembre 2010. La démarche proposée était d’utiliser le système contre lui-même en profitant des tranches accordées sur l’audiovisuel public ou des autorisations de rassemblements publics dans le cadre de la campagne, quitte à annoncer ensuite un boycott la veille du scrutin. On verra maintenant si la RNM et la TVM auront la volonté d’empêcher les ministres de l’opposition d’avoir accès à leurs ondes ou de tenir des discours publics. Autre intérêt d’être au Gouvernement : l’accès à des dossiers et des informations sur les affaires peu glorieuses qui traînent. Cela peut toujours être utile pour un avenir plus ou moins proche. Reste à voir si ces ministres ne vont pas finir par être anesthésiés après avoir eu accès à l’intérêt supérieur de la Ration.

Après quelques péripéties, la décision de la vraie opposition d’intégrer cette équipe à la sauce Rajoelina est donc un excellent coup politique, et a un bon potentiel pour enrayer le GUN. L’opposition a pu avoir des ministères sans avoir eu besoin d’aller sur la Place du 13 mai, ou d’organiser des marches pour installer des ministres de façon insurrectionnelle et déshonorante, comme Rajoelina a fait faire pendant le premier trimestre 2009. Rappelons cependant qu’en ce faisant, il marchait sur les traces de Zafy en 1991 et de Ravalomanana en 2002. Quant à l’expérience des défroqués de la mouvance Ravalomanana (Vivato Rakoto-Maditra, Yves Aimé Rakotoarison ainsi que leurs complices dans l’effritement du poids de cette mouvance ), ils sont les grands perdants dans l’établissement de la liste de ce gouvernement Beriziky. Leur période yé yé a donc duré moins d’un an. Tant pis pour eux, ça leur apprendra à adopter par mimétisme un comportement hâtif ; à se précipiter pour céder aux sirènes alors qu’il n’en était pas encore temps ; et à accepter de se faire manipuler par Rajoelina afin de donner une vague image inclusive à son unilatéralisme. Certains de ces « ministres d’ouverture mora » s’étaient même déshonorés à chanter les louanges d’Andry Rajoelina dans des discours publics. Après s’être déculottés ainsi, j’espère pour ces défroqués non-reconduits qu’après la vaseline, leur marionnettiste leur a offert un peu de pommade.

Autre donne, Didier Ratsiraka va également faire le forcing pour obtenir une redistribution des cartes de ce gouvernement et y placer ses éléments. La moindre des avancées de l’Amiral sera un encouragement pour tous les zanak’i dada, qui espèrent que leur champion va également pouvoir profiter de la dynamique créée par le sillage du navire Amiral. L’arrivée hier de Guy Rivo Randrianarisoa et Tojo Ravalomanana est un ballon-sonde, mais également une étape stratégique nécessaire [1]. Il faut en effet ranimer la flamme des manifestants du Magros, y redonner de la crédibilité au leitmotiv éculé « kely sisa dia ho avy Dada », et surtout assurer la liaison avec Didier Ratsiraka et Albert Zafy. Reste à savoir si ces têtes de pont pourront assurer le rôle qu’ont joué les Tantely Andrianarivo et autres dans la préparation du retour de celui que ses partisans surnomment Deba. Mais quoi qu’il en soit, je tire mon chapeau bas au courage de Guy Rivo Randrianarisoa et Tojo Ravalomanana, qui prennent de réels risques au vu des pratiques habituelles de la Haute autorité du tondro-molotra.

Dans le contexte, le pire qui pourrait arriver à Marc Ravalomanana est de se voir créer une union des trois mouvances dirigées par le Président Ratsiraka, le Président Zafy et Monsieur Rajoelina. Les deux premiers n’ont a priori aucune raison particulière d’être loyal envers celui qui reste le seul de la bande des quatre à être hors du pays, et le machiavélisme du troisième [2] peut l’amener à séduire les deux anciens en ce sens dans une tentative d’isolement de Marc Ravalomanana. Il est donc important pour les vrais partisans de ce dernier d’être présents au GUN, afin de veiller à ses intérêts politiques pour qu’il ne perde pas trop de terrain politique par rapport à l’Amiral. Omer Beriziky, historien de formation et qui a certainement lu l’Iliade écrite par son homonyme, connaît certainement le principe du cheval de Troie.

Au sujet du Gouvernement Beriziky, je me permets de rappeler ici l’anticipation placée dans la conclusion de mon éditorial, juste après sa nomination en tant que Premier minitre il y a près d’un mois (Berizky amer ?) : « primo, des difficultés à mettre en place un vrai gouvernement d’Union nationale, du fait des marchandages habituels, et un retour à une assiette restreinte basée sur les faucons et les alliés de la première heure ». Suivant le modèle psychologique de Tibb, certaines personnes (dont votre serviteur) non seulement aiment avoir raison, mais surtout aiment le rappeler pour enquiquiner leurs détracteurs.

Rappelons également la suite des anticipations de cette conclusion : « secundo, des tensions croissantes après les fêtes de fin d’année ; tertio, des recompositions du paysage de l’opposition (qui devrait accueillir des anciens alliés) ; et donc au final des évolutions majeures d’ici le mois d’avril 2012 ». À l’allure où les événements se précipitent, il me semble que la politique des petits pas de l’opposition va produire des résultats beaucoup plus rapides que prévu. Mais ne dit-on pas que le plus grand voyage commence par un pas…

Notes

[1Parmi le comité d’accueil, de sinistres individus qui heureusement ont été en sous-nombre. Le genre d’exemple de citoyens épris de démocratie sur laquelle la Révolution orange s’est appuyée pour répandre la pagaille.

[2Ou plutôt de ses conseillers tels que Ratsirahonana, car je ne crois pas que le DJ soit capable de concevoir des stratégies trop élaborées.

38 commentaires

Vos commentaires

  • 28 novembre 2011 à 08:36 | niry (#210)

    Rien à redire Ndimby, incisif, précis mais aussi prudent. Avec son éternel "je vous l’avais bien dit" pour bien nous faire comprendre à chaque fois que vous êtes cohérent avec vous même et que aviez raison dès le départ. Du grand Ndimby A.!

    Juste petite question en aparté : qui vous dit que le fils de Pierre Be ne gravite pas autour de Ratsiraka pour mieux s’en rapprocher, et assouvir la vengeance de la mort de son père ? Mety ho scénario -na film gidragidra be, 100% action, kung-fu karaté izany an.. la "vengeance du fils" !

    Les moines Shaolin enseignent bien la patience, la maîtrise de soi et de ses pulsions, non ?

    • 28 novembre 2011 à 09:48 | elena (#3066) répond à niry

      Prudence Petitpas !

    • 28 novembre 2011 à 11:31 | gasy_kely (#439) répond à niry

      Une énième éditos de ouf !! et une énième nouvelle donne !!

      On a tout vu dans ce pays et en plus le pire (ou le meilleur) reste à venir.

      Je ne parle plus de tous ses stratégies politiques, notre serviteur en parle si bien et vise bien en plus :-). Je ne sais pas leurs accords, mais si Mr Avoko A VRAIMENT pardonner Ratsiraka : je trouve le geste louable. C’est des gestes forts dont on a besoin. Car finalement, on a eu des crises cycliques du principalement à des représailles.

      Mon seul souhait, serait de voir ses grands Messieurs de chef de Mouvance mettre de côté leurs intérêts supérieurs de la N(R)ation et essayer de trouver une sortie mémorable. (Oui, je préfère être naïf, ca me permet de bien dormir !!!)

      Gasy kely tsy mahay !!!

    • 2 décembre 2011 à 14:18 | Olivier (#6200) répond à niry

      Image pîteuse du politicien malgache : Avoko, fils du martyr en compagnie du bourreau.
      Et puis tu te demandes qu’a -t-il bien pu se passer dans sa tête (Avoko) ?
      Et si son père voyait ça, puisque Pierre Bé (comme on le prénome) est supposé toujours être en vie, du moins d’après son fils.
      Rien de personnel contre Avoko.Mais à mon humble avis, il tourne en bourrique.

  • 28 novembre 2011 à 08:51 | Boris BEKAMISY (#4822)

    Decidement l’intelligence MORA semble gagner notre "Grand prophete editorialiste" qui essaie d’anticiper tout ....OMERTUME oblige ....

    le petit piègeà 3Ar .....bref .enfantin ( un adjectif qui lui cole bien à la peau) devient maintenant systematique pour etaler en public son vrai "profil "en matiere de journalisme ....il fallait faire honneur à chaque fois à UN des lecteurs et c’est obligatoire .......

    Finalement qui a piegé qui......... ?? Nul A. ne peut plus respirer sans faire honneur à sa "Belle Bete" noire ....

    desormais grand NUL A. ne peut plus etablir un papier sans penser à celui qui ne lui donne jamais du cadeau......oui il est vrai j’aime bien deshabiller le faux-Grand pour etaler en public sa petitesse.....et le coup semble reussir....

    Quand à l’editorial du jour , notre "Grand "edistorialiste essaie de se rattrper pour mettre de l’eau , beacoup d’eau dans son vin, lors de son "Accostage " ( l’avant dernier editorial) en effet il a prophetisé une dimension astronomique à l’arrivée de l’Amiral rouge mais finalement la Bombe Deba n’a pas explosé et sa prophetie mailholissime comme à chaque fois est vite dementie par un Arrivée sans gloire et plutot theatralement pathetique ( Senilité oblige) de Radede Deba......

    Et toujours la meme methode depuis 17 Mars 2009, tout ce qui bouge est signe annonciateur de la fin de Rajoelina, hier cette fin de Ra-DJ s’annonce à grand pas ...mais aujourd’hui le "grand NUL A." devrait regreter qu’elle se faisait à petit pas .....JOB comme Deba/Zafy n’ont pas fait le JOB comme il fallait faire....

    • 28 novembre 2011 à 10:03 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Boris BEKAMISY

      "Ny erikerika ve no mahatondra-drano" ?

    • 28 novembre 2011 à 11:14 | da fily (#2745) répond à Boris BEKAMISY

      Ouais, Raborisy ne fait que brosser à rebrousse-poil pour se faire mousser ! La mousse pour être rasoir avec ses remarques rase-moquette. A quand un vrai commentaire de fond, un pertinente analyse en faisant fi de l’auteur, de ses qualités ou de sa vision ? Kekiya, c’est votre copain de promo qui vous a bizuté le Ndimby ou quoi ?

      Donnez un peu plus de consistance Boris, car c’est plutôt de votre côté qu’on abuse du mora-vita-gasy...Le nouveau MVG. C’était petit, et ça le reste.

      Petit pas dont il est question, et justement Bekams y vient avec ses gros sabots...de toutes façons, question finesse, on sais qu’on s’adressera à d’autres, n’est-ce pas ?

      YERK !

    • 28 novembre 2011 à 11:22 | ratiarivelo (#131) répond à da fily

      Salama vao Zandry lahy Boris BEKAMISY : Manakory E !! kalamina zandry lahy se sera bientot la fin de l’HISTOIRE ??? à mon point de vue ???? efa miala ny SASANY .....????? MAHEREZ’E !!!

    • 28 novembre 2011 à 11:37 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Et la contradiction dafilienne ...revient au galop !

      Un coup de borisophobie matinale donc !

      Pour reclamer un debat de fond....le Dafilou laisse emerger sa superficialité legendaire enrolée de son habituelle Semantique sur laquelle il tente de s’apesantir...en vain !

      Vaine comme la tentation de se defaire de JOB pour finir avaler l’Omertume ,Rakrisy et Radede !( l’interet sup de la ratio oblige !!)

      Belle ironie du jour à la sauce ndimbienne ( NUL.A ) les 3 ex- GRANDS et leur VOLABE se contentent maintenant de la politique des petits pas pour venir à bout d’un petit Lapinou.....DJ sans diplome de surcroit !

      Vaine tentative ...... encore et toujours !

    • 28 novembre 2011 à 11:52 | zenaboy (#2565) répond à Boris BEKAMISY

      Vao nahita ilay hoe "TIBB aho" dia ny tao antsaiko voalohany hoe "ho Tratra Indray Boris Bekamisy"... Matoa ianao mamaly, na dia milaza aza fa mba hitanao tamin’ity indray mitoraka ity ilay fandrika, dia tratra tokoa ianao.

      Na izany na tsy izany, soso-kevitra ho an’i Dimby : aleo atsahatra ilay fandrangitana an’i Bekams, efa tratra indray mandeha izy tamin’ilay A2B, dia aoka izay, ary hita ilery fa mora miainga vao kitihina ka tsy mampiomehy intsony (les plaisanteries les plus courtes sont les meilleure !). Tsy misy valeur ajoutée ny fanaovana an’izany isan’andro, ary lasa takona resak’adala (azafady an) ny tena votoatiny amin’ny lahatsoratrao. Tokony ho débat d’idée dia lasa guéguerre perso Bekamisy - Dimby.

      Dimby ! Sintomy miakatra ny niveau ny forumiste fa aza midina ambany mirefarefa miaraka aminy. Azafady raha misy mahadiso ny teniko an !

    • 28 novembre 2011 à 12:03 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à zenaboy

      Ka tsy mety intsony Ra-Zenaboy aa !

      Raha tsy manao reference kely @ Boris Bekamisy i Ndimby A dia midika izay fa RESY IZY ( resy toa an’i Dada) de Grand Ndimby ve dia hanaiky an’izany aminao....

      Tsy maintsy manao clin d’oeil systematique kely aty @ Bo BEKAMS noho izany "Ra-NDIMBY A intelligent" mba hanamporofoana aminareo A fa Goavana tena Goavana izy ....C’est du.... Grand Art ...hoy izy Niry izay !!!!

    • 28 novembre 2011 à 14:17 | Ndimby A. (#444) répond à zenaboy

      Zenaboy,

      Noté, avec tous mes remerciements pour l’éclairage.

      Cordialement

  • 28 novembre 2011 à 12:28 | vuze (#918)

    Je n’ai pas tout lu... Je me suis arrêté au 1er paragraphe, désolé...

    D’après ce dernier, le gouvernement d’union nationale est donc bien formé, l’opposition y a sa place et recommence à prendre des couleurs et l’équipe TGV subit donc ce changement de donne...

    Eh bien, c’est parfait ! On se demande de quoi vous vous êtes tous plaints ces dernières semaines lors de l’application successive de cette FDR ??!! A ne rien comprendre... il y’a donc inclusivité, consensus etc...

    • 28 novembre 2011 à 13:04 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à vuze

      VUZE.....

      Faut pas trop chercher à comprendre l’OMERTUME des Uns , la debandade des autres et la contradiction du Grand editorialiste....qui affiche de plus en plus certains signes du syndrome asthénique ( fatigue-coup de barre !)

      Hier la FDR de SIMAO ne se mange pas ! mais aujourdhui on la GOBE tout seche tout de meme si on est ACCULE et c’est Rajoelina qui s’affaiblit...

      Hier on a tourné THEATRALEMENT le dos à JOB mais aujourdhui on lui lêche..... plus bas et c’est Rajoelina qui s’affaiblit ....

      Hier le Boycot du gouvernement JOB ....affaiblit Rajoelina et aujourd’hui l’integration du Gouvernement ....affaiblit Rajoelina.......

      Hier l’Arrivée de l’Amiral affaiblit Rajoelina et aujourd’hui le karaoke de Ratsiraka interprettant PIAF ( je ne regrette rien) et LANDY ( io volabenao io tsy hitondra anao am’Mozelée-Votre grosse porte-monaie ne sera/fera jamais TOUT ... tradiction bekamissien !) est "plutot" adressé à Rajoelina pour affaiblir Rajoelina.....

      Et dire que le rombo rombo rombo du 2002 re-entonné par l’Amiral rouge est toujours adressé à...... Rajoelina pour lui refraichir le memoire !

      hi hi hi ....le jeu politique à Madagascar est de haut vol et le "grand editorialiste" du jour du haut de "son intelligence qui voit Ra-DJ à chaque coin de rue "semble gagner par un Vertige !

    • 28 novembre 2011 à 13:47 | vuze (#918) répond à Boris BEKAMISY

      Oui, Boris, mais ces observateurs "éclairés" et ces pseudos intellectuels sont à l’origine de l’instabilité chronique de ce pays ! Depuis 3 ans, on aurait pu gagner beaucoup de temps...

    • 28 novembre 2011 à 18:14 | maminah (#2788) répond à vuze

      Trop facile...

    • 2 décembre 2011 à 14:23 | Benaivokely (#3156) répond à vuze

      hé oui, vuze, "ces pseudos intellectuels" ne sont peut-être pas effectifs, mais ils ne sont pas tellement NUISIBLES que vos "autoproclamés" de je ne sais quoi ...
      LAISSEZ le VRAI PEUPLE FAIRE SON LIBRE CHOIX , d’ une facon transparente pour tout un chacun natif, ou etranger !
      Esperons que les "autoproclamés" et leurs sbires auront le courage d’accepter le verdict qui s’en suivrait !
      HO ELA VELONA ANIE NY TANIN-DRAZANA SY VAHOAKA TSY NANDRAY KABAKA na TORO-HEVITRA AVY @ VAHINY !!!

  • 28 novembre 2011 à 12:55 | Jipo (#4988)

    Petits pas pour l’ opposition mais grand pas pour Madagascar , pour ne pas effrayer " l’oiseau " les petits pas comme les ruisseaux vont bien finir par " donner quelque chose " .qui n ’ aura de petit , finalement que son premier pas.

    • 28 novembre 2011 à 13:47 | maminah (#2788) répond à Jipo

      Cette vision des petits pas, donne un élan en la foi pour ce travail de réconciliation qui débute enfin vraiment.

      Subsidiairement, une question devrait être soumise à chacun des 4 protagonistes avant qu’ils ne s’installent autour de la table des négociations : « Masina tokoa ve ny Tanindrazana ? ».

      Si la réponse qu’ils en donneront ne fait évidemment pas de doute, de les placer d’emblée dans l’optique de la Patrie fera mieux avancer les affaires qu’un simple serment sur la Bible. A supposer que cette formule ait seulement été prévue...

    • 28 novembre 2011 à 14:24 | Ndimby A. (#444) répond à maminah

      Maminah,

      Autre question pour cette table-ronde : veuillez définir ce qu’est selon vous "l’intérêt supérieur de la Nation"..

    • 28 novembre 2011 à 14:58 | maminah (#2788) répond à Ndimby A.

      C’est sûr !

      Se réconcilier n’est pas brader le futur au nom d’un "Fihavanana-bidon". Il n’y a rien de pire que de balayer seulement en surface, car les acariens auront vite raison de votre souffle.

  • 28 novembre 2011 à 13:40 | rasoulou (#4222)

    Ndimby,

    Je ne sais pas les petites guéguérres politiciennes, mais moi je suis totalement d’accord avec l’analyse ; pour permettre d’avancer et de mettre en valeur la feuille de route, engagement des deux parties ( tenants du pouvoir et opposants), les opposants ont bien fait d’avoir intégré le gouvernement BERIZIKY, est-ce qu’il est d’union nationale, je ne sais pas, mais au moins il y a déjà un pas de fait, comme vous le dîtes. BRAVO LES OPPOSANTS ! ET BON COURAGE POUR LA SUITE.
    La feuille de route est le socle commun de tous les malgaches," nofon-kena mitam-pihavanana", gardons-la, préservons-la, et appliquons-la jusqu’à la fin, y compris le retour des exilés, la libération des prisonniers politiques, et l’ouverture de médias fermés pour cause de répression des opposants. Si RAJOELINA veut la reconnaissance internationale il n’y a que cette voie, il y a lieu pour lui de se démarquer du populisme du 13 Mai, du CAPSAT, des AV7 .....IL FAUT ET IL EST IMPERATIF QU’IL REDORE SON IMAGE, MACULEE PAR LE COUP D’ETAT DE 2009. Moi je crois qu’il a été entraîné dans un guet-apens politique pour lui salir. Il n’aurait pas dû prendre le pouvoir à ce moment là, c’était UN CADEAU EMPOISONNE.
    Mais bon, il est jeune et il a mordu à l’appât.
    Mais il y a aussi le dicton malgache : " IZAHO VE NO NAMONO NY VOAY DIA NY SASANY NO MIRAVAKA NY VANGINY"

  • 28 novembre 2011 à 14:14 | kakilay (#2022)

    Pour aller très vite : je suis d’accord avec les positions de Tabera, Manoro et la mouvance Ra8.

    On vous donne une tribune, prenez la et utilisez la à bon escient.

    Car cette tribune est un outil : en bien ou en mal, cela dépendra de ce que vous en ferez.

    Montrez la différence entre vous et vos prédécesseurs de la résistance : j’ai entendu raharinaivo, s’adressant à rajoelina, dire à peu près "bientôt on fera la fête ensemble". Tim du caviar, des 4*4, et des décors...

    J’ai aussi entendu Mémé au stade d’Alarobia interpeller raharinaivo : démissionner si vous n’êtes même pas capables de faire sortir vos amis des prisons !

    Le but : faire sortir Magro du ghetto où on veut le mettre. Ce qui fait la force d’Israël, c’est sa diaspora, et ce qui légitime la diaspora, c’est Israël.

    « Si je t’oublie, Jérusalem, que ma main droite m’oublie. Que ma langue s’attache à mon palais si je ne me souviens toujours de toi, si je ne place Jérusalem au-dessus de toutes mes joies ». Psaume CXXXVII.

    Car il est question de la représentation : être ministre n’est rien, dans ce gouvernement, si vous ne représentez que vous même. C’est la question de la représentation qui est en jeu et qui a fait défaut à vos prédécesseurs.

    Votre seule fidélité est envers ceux que et/ou qui vous représentez : quand la sortie de crise passe par le dialogue, votre vocation n’est pas pour se taire quand les autres s’ingénient à fourvoyer la feuille de route. Vous n’êtes pas là pour légitimer rajoelina mais pour donner du poids à ce PM, venant de nulle part, et dépourvu de soutien et de poids politique. Car il faut se rendre à l’évidence : Omer tout seul, face à la machine rajoelina-françafrique-coi-francophonie :

    il n’est rien !

    Chaque fois qu’il est possible de porter sur la place publique les dérives de cet unilatéralisme qui a maintenant honte de dire son nom : faites-le !

    Faire comprendre une fois pour toute que le pouvoir de fait, mettre les gens devant le fait accompli ne peuvent pas être la solution.

    Il y va de votre crédibilité !

    • 28 novembre 2011 à 14:44 | maminah (#2788) répond à kakilay

      De dire les choses ainsi, fait croire aux différents possibles.

  • 28 novembre 2011 à 14:20 | da fily (#2745)

    Acuité et ouverture dont ferainet mieux d’adopter certains. Il n’est point de petites victoires, en politique ou ailleurs, les points perdus ou acquis doivent être pris systématiquement en considération.

    Le schéma donné par l’auteur, concernant la tenue d’une véritable opposition, est une suggestion que beaucoup ici ont débattu, et citer la tactique du roseau qui fait le cheval de Troie, raviera certainement mon ami zozoro qui en fit son cheval de bataille. Pour rester dans les équidés, la grosse cavalerie n’a pas eu lieu lors de l’arrivée de l’amiral, même si certains étaient venus pour hénnir de joie. Je me posais la question du bien-fondé du retour de Déba en pensant qu’il était venu en éclaireur pour défricher la piste avec sa gouaille habituelle, mais la venue de Tojo Ravalomanana et de GuY-Rivo peuvent être de plus crédibles jalons. Et si une certaine foule s’enflammme déja du proche retour de Marc, on ne peut s’empêcher de penser que celui-ci aimerait souffler ses prochaines bougies parmi les siens à Faravohitra. S’il s’avérera qu’avant la fin de l’année tout le monde soit rentré au bercail, on peut augurer avec plus de certitudes, que nous serions sur le chemin crédible d’élections en 2012.

    Année qui sera riche en péripéties de toutes façons, les enjeux des 10 prochaines années se décideront avec les éléctions prochaines au vu des enjeux politico-économico-environnemantaux de la planète. En ce qui nous concerne, le résultat du scrutin français aussi bien qu’américain, sera suivi de près par nos politiques. Nous connaissons, sans risque de nous tromper, les tendances de chacuns de nos protagonistes, en tous cas au moins 2. Alors que la réelection de Sarkozy pourrait reforcer l’assurance de l’un, la défaite d’Obama ne serait pas forcément une tare pour l’autre, qui a perdu son pied extérieur depuis que ce précieux allié génocidaire d’irakien et d’afghans du nom de Double-you quitta la Maison Blanche. Même sans raisonner en bipolarité basique, il est notoirement acquis que Milkman fut d’une certaine manière la bête noire des intérêts français dans la région, et qu’il en payat le prix fort en pédalant dans son yaourt, dès le lendemain de l’éviction de son allié. L’arrivée de Jo El la-platine (hasard du calendrier ?), fut l’occasion pour la french connection de se remmettre en selle, avec comme parrain l’inénarrable Châtaigner la c(l)asse, les affaires devraient reprendre.
    Car si d’aventure une diplomatie conduite par d’autres remplaçants roses ou bleus marines à l’issu du prochain vote français venait à jour, ce ne serait pas forcément la meilleure chose qui puisse arriver à notre Pince orange !

    • 28 novembre 2011 à 15:09 | maminah (#2788) répond à da fily

      "Double-you"... qui c’est ? Pas le plombier.

      Bravo pour les jeux de mots dont vous truffez vos morceaux de bravoure ! Mais pensez-vous vraiment que les prochaines élections française et américaines auront un impact notoire sur la nôtre ?

    • 28 novembre 2011 à 15:18 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à maminah

      Très belle question de Maminah....et comme si un scenario anti_interet français à Madagascar puisse sortir de l’Elysée 2012.....

      Mais quand la semantique n’est qu’un outil pour essayer de cacher.... en vain... certaine NAIVETE dafilienne....

    • 28 novembre 2011 à 15:54 | da fily (#2745) répond à maminah

      Prompte, et humoristique...l’essence même d’un femme d’esprit, merci de participer depuis...

      Il m’apparaît plus qu’intéressant de savoir que le pouvoir hâtif a profité d’une certaine diplomatie offensive française POUR exister. Même si BBoubou qualifie mon analyse de naive, quand le roi de la nuit a eu les jetons lors de la mauvaise tournure des choses, n’est-il pas aller rechercher les frous-frous maternels à la Résidence d’Ivandry ? La baguette du Châtaigner ne sert-elle pas à dire au char hâtif quelle direction prendre ? Le seul pays qui n’ait pas boycotter les 109 dalmatiens du premier châpitre, n’est-il pas Sarkoland ?

      Je pense que selon les candidatures, les élections françaises et américaines seront à différent degré, importantes, surtout leur résultat. L’AGOA et le MAP ont été des initiatives prises sous l’ère Ra8, avec le soutien des ricains, l’avons-nous oublié ? Sous l’ère du laitier, Mada s’était mue petit à petit en tête de pont de l’offensive commerciale américaine, voir en palier incontournable de la présence américaine dans la région. Alors si c’est important, je vous répondrai à l’instar de celui qui prodigue une ombre à notre HAT, pourvoyeur à ses heures perdues de marrons : "c’est un fait politique qu’il faudra prendre en compte !"

    • 28 novembre 2011 à 17:23 | maminah (#2788) répond à da fily

      En tout cas pour Boris, tout ce qui ne relève pas du cynisme indécrottable n’a qu’une explication : l’indigence mentale. Ca dénote bien son regard sur l’humanité...

      En effet, Chataîgner, sous la férule de Sarkozy, a déterminé la destinée des Malgaches de ces 3 dernières années. En même temps, son supérieur hiérarchique direct n’était autre qu’une grande figure de l’humanitaire, autrement dit pas un réac en puissance. Et pourtant, celui-ci n’a pas bronché. Et Mitterrand, durant ses 2 mandats, n’a pas pour autant aboli la "vénérable" institution qu’est la Françafrique.

      Ce qui me fait dire qu’au-delà du président, il y a le système. Au-delà de Sarkozy, il y a la Françafrique qui remonte à Jacques Foccart. Au-delà d’Obama, il y a aussi le Congrès qui infléchit la politique étrangère des Etats-Unis.

      Un président français ne dérogera jamais au principe des intérêts français. C’est un peu bonnet blanc et blanc bonnet. Mais c’est clair que c’est le président et son parti qui imprimeront leur regard sur ce que doivent être les missions de la Françafrique dans leurs anciens territoires.

    • 28 novembre 2011 à 18:17 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à maminah

      En tout cas Maminah...tout ce qui relève de l’analyse naive de la diplomatie internationnale denote (pas une indigence mentale peut-etre ) mais un certain analphabetisme du 21 Siecle malgré l’allure senghorienne des cantiques entonnées....et sur la question de l’Humanité !! on ne devient pas humaniste en chantant une lithurgie destinée à blanchir les Assassins-Voleurs ....

      Par ailleur ,Je partage vos regards perçant sur le mecanisme occidental pour gerer et garder leur interet ! il se base sur la primauté du systeme sur l’homme de l’Elysée ou de la Maison Blanche ....

      Sarkoland ou Hollandoland en passant par un eventuel Lepenoland, le FranceAfrique et son Systeme reste et restera un outil strategique pour perpetuité une Axe de la V Republique : La Grandeur de l’Hexagone ,( surtout en Afrique) !Et ce sera ainsi tant que les gaullois rament dans son Republique number five !

      Quand à l’eternuement de Dafily et des zanakidadas sur l’AGOA et le mecanisme outrantlantique , cet instrument n’est pas du tout lié à la personne de Ravalomanana ni au MAP ...N’importe qui, President de Madagascar entre 2002-2009 ( SUITE à UNE ELECTION ) devrait beneficier de l’AGOA qui n’est q’un petit pipi de chat dans la strategie geopolitique de l’Uncle SAM dans le monde....

      Encore une fois la cloture prematurée de l’AGOA relève plutot d’une position de PRINCIPE des USA ...elle n’est pas du tout liée aux bons yeux de Ravalo....comme on veut le croire à Madagascar.

    • 28 novembre 2011 à 18:55 | maminah (#2788) répond à Boris BEKAMISY

      Je vois combien da fily vous insupporte. Mais de quels assassins-voleurs vous parlez ? Ceux qui naviguent à vue aujourd’hui à Ambohitsorohitra, tels des pirates somaliens ?

    • 28 novembre 2011 à 20:11 | Jipo (#4988) répond à maminah

      Bonsoir à tous deux , et merci ;
      Sans vouloir m ’ immiscer , dans votre échange , Obama est le mieux placé , pour un deuxième mandat , quand à notre zébulon , il faut savoir que les Français voteront utile , que la " bonne blague " de 81 ne reste qu ’ un lointain mauvais souvenir , aller : " nightmare " . A présent il peut y avoir dérapage , mais pour une fois la droite va se la jouer comme la gauche : se serrer les coudes , de toutes façons elle n’ a pas le choix .

    • 28 novembre 2011 à 22:37 | da fily (#2745) répond à maminah

      Merci maminah de porter un peu d’intérêt à nos échanges, la patte bekamisienne est telle mais on connait, ça fait partie du jeu.

      Même si Sarkozy ne dérogent pas complètement à la règle des intérêts françafricains passés et présents, il a initié une différence d’appréciation dans les affaires : il a tellement voulu cette rupture, qu’il en fait une marque de fabrique. Je pense que les réseaux actuels ne sont plus des rejetons du précédent Foccart. Sarkozy a mis cette institution au rencard pour mieux contrôler les affaires franco-françaises : les récents trémolos de Bourgi, les visites en Afrique de l’Ouest, l’affichage sans ambiguités dans les conflits ivoirien, lybien sont des jalons visibles d’une politique différente sarkozienne, en Afrique. Là où l’influence française peut encore être exercée (présence historique et culturelle), l’offensive élyséenne ne recule devant rien. Le signe fort a été cette couve diplomatique durant le putsch contre Ra8, un motif au moins préoccupant : qui niera que l’influence hexagonale dans les affaires et dans la culture locales commençait à battre de l’aile sous son mandat ?

      Ce n’est pas trop la présence dans l’OI qui importe, la Réunion et Mayotte sont là pour assurer la garde, mais ce sont nos ressources diverses encore mal ou pas exploitées. Voilà pourquoi, il importe de voir les destins conjugués de Nico et Andry si on peut dire, ils ont tous les deux intérêts à rester en place : l’un voudra une main sur des ressources convoitées aussi bien par les chinois que les ricains ou indiens et l’autre veut passer à la postérité en étant le plus jeune président de notre histoire, s’il peut évidemment en tirer quelque fortune, il passera facilement de la cigale à la fourmi. Si l’un peut aider l’autre à rester, on a déja énumérer les successives bénédictions bleue-blanc-rouge, alors qu’une partie de la planète n’avait de cesse d’invalider ce pouvoir. Voila pourquoi je me dis qu’il serait regrettable, ou du moins ennuyant pour le dijéi, que Sarkozy ne soit plus à l’Elysée. Si d’aventure François le deuxième embrasse l’Elysée, je ne le crois pas aussi déterminé et suicidaire pour afficher autant facilement de complaisance vis-à-vis d’un régime qui est encore qualifié de putchiste, AOC ou non. Alors parler de l’option Marine qui étrennerait encore sa position de première femme et ultime frontiste, il est certain qu’elle ne voudrait s’embarrasser d’un aussi encombrant valet, fut-ce-t-il exotique et fringant.

    • 29 novembre 2011 à 12:12 | maminah (#2788) répond à da fily

      Oui, "différence d’appréciation" est le mot. Elle fait toute la différence.

      Sinon, même si je sais que vous savez vous défendre comme un grand, et connaissant en outre votre fair-play, mot qui a un sens pour vous, ça m’ennuie surtout de laisser passer ces distorsions grotesques à la vérité dont Boris est passé maître. C’est moins ses provocs qui me dérangent, que le danger qu’il convainque du bien-fondé de ces élucubrations qui, pour être habiles n’en sont pas moins résolument glauques. On peut ne pas avoir les mêmes convictions, mais prôner systématiquement le cynisme nourrit la confusion et l’équivoque, qd nous avons grand besoin de rectitude pour essayer de redresser tous ces manquements à la justice.

      La réalité est complexe, et échappe à une vision dichotomique. Mais la pervertir avec autant d’impudence procède d’une intention malhonnête.

    • 29 novembre 2011 à 15:24 | Benaivokely (#3156) répond à da fily

      Tout a fait de votre avis Da Fily, quant a l’impotance des “ressources” a l’interieur ou aux alentours de MADAGASCAR ! Surtout quand un journal allemand d’aujourd’hui rapporte que des cherheurs allemands ont trouve un grand gite de matiere brute a l’est du Pays.
      Ils ont sorti, durant leur travail de recherche, du bronze a de tres haut pourcentage de cuivre, a une profondeur de 2800-3400 m. La zone avait 24% de cuivre, la plus haute valeur jusqu’ici connue. ……

      Große Lagerstätten im Indischen Ozean.
      Deutsche Forscher sind im Indischen Ozean auf bedeutende Rohstofflagerstätten gestoßen.
      Die Experten der Deutschen Rohstoffagentur (Dera) holten während einer Rohstoffsfahrt östlich von Madagaskar Erze mit sehr hohen Kupfergehalten aus Tiefen zwischen 2800 und 3400 Metern. Die Felder besäßen mit zu 24 Prozent Kupferanteil die bisher höchsten Werte für Meeresböden überhaupt, erklärt Expeditionsleiter Ulrich Schwarz-Schampera. Es gebe auch Hinweise auf Edel- und Sondermetalle wie Gold, Silber, Wismut, Selen und Indium.
      Die in der Bundesanstalt für Geowissenschaften und Rohstoffe angesdelte Dera suchte im Auftrag des Bundeswirtschaftministeriums nach Rohstoffen im Indischen Ozean. Dabei erkundeten die Wissenschaften sogenannte Hydrothermalfelder, hieße es.Die UN-Meeresbo-denbehörde regele den Zugang zu diesen metallreichen Gebieten seit dem vergangenen Jahr.
      Die Dera-Geologen hätten die Region nun erforscht, um eine mögliche deutsche Lizenzbe-antragung zu prüfen.

      Le cote ,helas, regrettable de cette histoire : les “especes” de tout bord, y trouveront de nouveau un moyen pour ETANCHER leures AVIDITES.

      PS. veuillez m’excuser de n’avoir pas traduit entierement l’article, mais le temps me manque.
      Tout aussi les accents ... , sont dus a mon ’clavier’ . Desole.

    • 30 novembre 2011 à 00:37 | maminah (#2788) répond à Benaivokely

      Si je comprends bien, les Allemands seraient donc intéressés pour obtenir une licence d’exploitation de ces gisements particulièrement riches découverts par une équipe de géologues sous l’égide du ministère fédéral allemand de l’Economie et des Matières-premières.

      Les prédateurs qui nous servent de responsables gouvernementaux, toujours à l’affût de ce genre de mannes, doivent se pourlécher d’avance les babines. Mais quels sont les risques environnementaux d’un draguage à de telles profondeurs et à une telle échelle ?

      Cela me rappelle l’épisode Daewo qui a précipité la chute de Ravalomanana, quand bien même il ne s’agissait que d’un bail (une locaton donc et non une vente) pour l’exploitation de terres vides et arides. A terme, il ressortait en effet qu’une culture intensive de bio-carburants allait avoir raison du sol.

      Etrange qu’on n’ait pas fait autant de ramdam à propos de l’exploitation du sable bitumeux dans l’Anosy/ Fort-Dauphin, que Ratsiraka avait concédée à une entreprise canadienne. Un peu coupée des réalités malgaches, j’ignore ce qu’il est advenu de ce projet, dont l’impact environnemental est connue pour être catastrophique. Outre qu’elle détruit la forêt, elle a des conséquences directes sur la qualité de l’air, de l’eau et du sol. Les Canadiens avaient promis de reconstituer la forêt au fur et à mesure de l’extraction. Mais les faits démontrent qu’"aucun terrain n’est considéré restauré quelque trente ans après l’ouverture de la première mine dans la région du Fort McMurray en Alberta. En outre la restauration des zones humides, telles que les tourbières est considérée comme impossible. Ces écosystèmes nécessitent plusieurs milliers d’années de conditions anaérobie pour se former. En détruisant la forêt, on détruit ces tourbières, qui constituent des réservoirs naturels de dioxyde de carbone, ce qui engendre une augmentation des émissions de gaz à effet de serre."

      L’appétit de l’argent facile ne doit pas faire nous faire oublier nos responsabilités vis-à-vis des générations futures. Les Malgaches brûlent leurs terres. C’est un suicide collectif !

  • 28 novembre 2011 à 21:45 | Lekivy (#1953)

    Une chose est sûre, Ratsiraka c’est Ratsiraka, Ravalo c’est une autre paire de manche. Je ne pense pas que le retour de ce dernier se ferait aussi facilement qu’a été celui de Deba.
    Je ne serai pas étonné qu’il soit au moins NOTAMisé dans les prochains jours pour couper son élan.
    ANR évitera énergiquement ce rapprochement des trois leaders de l’opposition dans le pays. C’est pour faire les yeux doux à la SADC qu’il a bien voulu laisser rentrer Deba, mais de là à accepter le retour de Ravalo, ce serait le pire scenario pour ANR et la HAT.
    En tout cas, le mal est fait. A moins que l’Amiral ne joue le dernier acte de son plan machiavélique de revanche contre son dernier tombeur, ANR aura la vie plus difficile avec cette grosse épine dénommée Deba dans ses pieds.
    JOB doit également s’attendre à revoir sa copie car si Deba demande à signer la FDR , JOB aura-t-il le courage de dire que c’est trop tard ? Une augmentation du quota de l’opposition réduirait les marges de manœuvres de la HAT.

    • 29 novembre 2011 à 03:04 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à Lekivy

      Ce que je vois gros comme une verrue sur le front c’est la réédition du 31 Décembre 1975 à Ampahibe sous la gouvernement du Général Ramanatsoa où les colonels Rajaonarison, Rabetafika, le capitaine de corvette Ratsiraka, Zafy Albert et autres ... se sont chamaillés pour prendre le pouvoir ... qui a échu au Colonel Ratsimandrava ...

      Demander au reporter Latimer Rangers ce qui s’est passé ... Une des explications de l’éphémère gouvernement de Ratsimandrava.

      Et c’est ce qui nous pend au nez car j’ai pas du tout confiance à l’alliance de Ratsiraka-Zafy-Ravalomanana. Tous les 3 se sont succédés et éliminés pour accéder (bizarrement) à la Présidence de la République ... Idem Rajoelina.

      Je crains que M/car soit le champ de bataille et les Malagasy soient les chairs à canon" de ses "4 enfants prodigues".
      Zafy Albert, le têtu,
      Ratsiraka, le machiavel,
      Ravalomanana, le rancunier,
      Rajoelina, le jeune candide.

      Leurs dénominateurs communs : Malagasy, incompétence et irresponsabilité pour diriger, gérer et gouverner une République, un Etat, une Nation.

      Je suis dur et sans état d’âme, soit ! Mais depuis 1972, rien ne va ... Soyons réalistes !!!
      - Nous sommes incapables de nous autogérer,
      - Nous ne savons pas communiquer à l’international,
      - Nous optons toujours pour des choix et décisions contre nature,
      - Laxistes, nous laissons s’instaurer les bakchich et toutes autres formes d’économie parrallèle (un vrai paradis fiscal non recensé !!!),
      - ...

      ’faut que j’arrête mon recensement pour éviter que quelques-uns s’y inspirent pour les élections à venir !!!
      Et surtout ne pas polluer les autres sensibilités !

      Miala tsiny tompoko !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS