Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 19h17
 

Editorial

La majorité silencieuse, c’est pas nous… (Appel à un réveil militant…)


mardi 6 décembre 2011 | Lalatiana Pitchboule

Les trois ans de cette interminable crise en ont éreinté plus d’un de ces militants et indignés de la première heure, épuisés de ces conflits qui se sont propagés jusqu’au sein de leurs propres familles, ballottés comme ils l’ont été, eux et l’ensemble des malgaches, des sempiternels « I will be back soon » de l’un aux incohérences de l’autre, des espoirs déçus de règlements (de compte ou de crise), à l’écoeurement face à l’incompétence et l’incurie de ces « politiciens » qui ont galvaudé le sens des mots « politique », « démocratie », « peuple », « nation ».

Les “engagés” de l’extérieur dont l’action critique dénoncée par des « hey, t’arrête de nous faire suer avec tes rhétoriques à 2 balles sur ta démocratie et ton développement », en sont pour certains venus à remettre en question la légitimité et la portée leurs interventions. Ils se sont dit qu’il était temps de cesser de théoriser et de critiquer, parce que d’autres urgences plus vitales étaient là à prendre en compte et à traiter. C’est aussi face à cette urgence que nombre de militants de l’intérieur, confrontés à l’insécurité galopante, au chômage, aux pénuries, aux délestages, à une administration défaillante et à une économie en berne, se sentent trop épuisés et trop sollicités par un quotidien de plus en plus difficile à vivre, pour arriver encore à élever la voix.

Se taire, c’est obérer le futur

Mais faut-il attendre que les choses aillent mieux pour reprendre la parole qui a été volée ? Et pour aussi difficiles que soient à vivre les réalités économiques et sociales de ce pays en déliquescence, on doit réaliser que se taire pour ne traiter QUE l’urgence c’est probablement obérer le futur, en déléguant le soin de bâtir ce futur à tous ceux dont nous nions la compétence et la légitimité. Si nous ne croyons pas aux capacités ou simplement à la moralité de ceux là, avons-nous le droit de nous résigner et de nous taire ? Bien évidemment non. Nous aurions à assumer sinon ce crime de « non-assistance à patrie en danger ».

Si on doit rêver l’émergence d’une Nation malgache et d’une nouvelle démocratie, notre plus grand ennemi dans la situation actuelle, dans cet immense foutoir, n’est pas le PHAT. Ce ne sont pas non plus les hommes prétendument « politiques », sinistres d’état et dépités désassemblés, qui déterminent depuis trois ans leur « présence » sur la scène « politique » sur la base de transactions, conspirations sordides, petits arrangements entre adversaires d’aujourd’hui et faux amis de demain pour le partage de miettes et de prébendes du pouvoir. Ce ne sont pas plus les représentants fantasmés de puissances étrangères défendant leurs intérêts sur d’obscurs et abscons registres géopolitiques et géostratégiques. Ce ne sont même pas les profiteurs de toutes sortes qui gravitent autour d’un pouvoir plus ou moins légitime. Nous sommes nous même notre plus grand ennemi, dans notre silence, notre résignation : « On n’y peut rien de toutes façons, c’est comme ça, ce sera toujours comme ça. Les profiteurs, les ambitions, les égoïsmes, les abus de pouvoirs, les arbitraires sont le lot commun de notre pays et on n’y changera plus rien. »

En finir avec notre sinistrose

L’énoncé envers leurs compatriotes par certains malgaches eux même, de manière schizophrène, « les malgaches et les hommes politiques malgaches en particulier c’est tous des nuls, veules, égoïstes et on ne s’en sortira pas… » reflète de manière désespérante un « nous sommes nous même nuls, veules et égoïstes ».

S’il est urgent de nous demander ce qui nous rassemble au lieu de nous déchirer sur ce que nous croyons nous différencier entre nous, il est temps aussi d’en finir avec cette sinistrose systématique, avec ce complexe qui fait de notre sous-développement une fatalité. Nous gâchons le formidable potentiel de notre Nation à force de ce pessimisme installé de manière malsaine, à force de ce cynisme qu’il est de bon ton d’afficher, prétendument paré d’un réalisme de salon. Autosuggestion de la perte de maîtrise de notre avenir !

La répression et l’arbitraire, la patrimonialisation de l’État, la manipulation érigée en système de gouvernement, la politique politicienne et ses petits et sordides arrangements ne sont pas des caractéristiques du seul État Malgache. L’actualité de notre reny malala de référence ou les scandales économico-pipolo-politiques de ces démocraties dites développées l’illustre encore aujourd’hui.

Et nous guérir de nos complexes…

On doit ainsi encore le répéter : il faut cesser de se flageller. Les modèles et les systèmes politiques « équilibrés » des grandes démocraties se sont bâtis sur la durée. Ces prétendument « modèles » de démocraties se sont établis aux prix de siècles de guerres civiles et de religion, de guerres de conquêtes, de révolutions sanglantes, de luttes et de répressions sociales qui ont forgé des vœux de « jamais plus » souhaités répétitivement à chaque conflit. La répression et l’arbitraire exercés par la coercition d’État ont lentement amené les individus à forger leur capacité de résistance.

Il reste cependant évident que cette capacité de résistance des sociétés à la violence et à l’injustice se forge bien plus lentement que la résignation et la soumission au pouvoir coercitif. Le besoin de survie prend souvent le pas sur ce besoin d’affirmation/revendication qui s’exprimerait dans l’indignation et la révolte ouverte (l’adhésion de masses fanatisées au discours du démagogue révolutionnaire est une autre affaire).

En appeler à notre responsabilité individuelle…

C’est pourtant sur cette résistance, ces luttes sociales que se dessinent les ruptures idéologiques sur lesquelles se bâtiront les oppositions, les projets alternatifs, les alternances démocratiques, mais aussi les solidarités qui construisent une identité nationale. Elles fondent l’émergence des contre-pouvoirs indispensables aux équilibres sociétaux. La constitution d’une véritable société civile à la fois productrice d’idées, de thèses, d’idéologies, de discours et de programmes politiques, mais aussi régulatrice des dérives est à ce prix.

La construction de la nation malgache se fera donc si nous éprouvons notre capacité de résistance, et si nous assumons pleinement notre revendication de justice. S’il nous faut de l’opiniâtreté, il nous faut aussi de la patience et de l’humilité. Notre avenir a besoin de temps.

Quand on entend certains professer que notre solution à court terme serait une dictature « éclairée », ou d’autres se prendre à rêver un modèle de développement à la chinoise qui se passerait du respect des libertés fondamentales, il faut s’inquiéter de ces solutions à l’emporte-pièce importées, comme les précédentes, dans la facilité. Aucune solution ne sera immédiate et aucune voie idéale ne se dessinera spontanément

Il faut ainsi en appeler à notre responsabilité individuelle parce qu’il est vain d’attendre l’émergence spontanée de ces personnages fabuleux qui sauront accomplir seuls tous les miracles attendus. Ceux qui définiront leur quête du pouvoir par la réalisation d’une ambition pour le pays et non pas pour eux même. Ceux qui nous tiendront les discours rêvés, discours de courage, de vérité et de responsabilité, qui sauront arbitrer justement entre la légitime revendication des masses populaires, le lobbying des groupes de pression, les privilèges des nantis, les surenchères des démagogues et les manigances politiciennes, ceux là c’est à nous même de les faire naître. On y mettra 5 ans, 10 ans, 15 ans peut-être. Mais ils apparaîtront bien à un moment. Il nous appartient ici d’aider et de préparer ou pas les générations futures à les faire émerger.

Que nous soyons au pays ou, à plus forte raison, que nous soyons à l’extérieur, il nous faut donc rester debout. Pousser et partager tous les « coups de gueule » quand on le jugera nécessaire. Agir véritablement dans le sens de nos idées chaque fois qu’on le pourra… Militer. Voter. Analyser et vérifier. Informer et former. Échanger. Débattre. Écrire. Agir encore. Bâtir. Lancer des projets. Investir et financer. Organiser. Se regrouper. Soutenir… L’acte politique est quotidien. Affirmons toujours plus au jour le jour notre citoyenneté et notre responsabilité… ou taisons nous à jamais.

Ce n’est là que question d’ambition et de responsabilité sur l’avenir et sur la puissance future d’une nation malgache.

« Peut-être sommes nous devant l’une de ces occasions de l’Histoire où un peuple voit s’offrir à lui un destin d’autant plus grand que ses épreuves ont été pires. Mais nous ne saurions soutenir nos droits, ni accomplir nos devoirs si nous renoncions à devenir puissants… ».

Bien à vous tous.

P.-S.

J’ai écrit ce papier en pensant à une amie, militante qui s’épuise pour sauver l’emploi de ses 20 collaborateurs quand, en plus de subir dans son entreprise des formes de racket fiscal, elle vient de se faire « braquer » par des hommes armés et cagoulés qui sont partis en emportant une partie de son matériel de production…

70 commentaires

Vos commentaires

  • 6 décembre 2011 à 09:53 | betoko (#413)

    Nombreux sont les étrangers qui disent que nous sommes un peuple "résigné et fataliste" . En effet combien de fois nous avons entendu ceci " Izay mahasoa hataon’Andriamanitra " Là c’est la réaction de la majorité silencieuse . D’un côté plus vous prenez de l’intiative plus vous êtes critiqué , mais qu’importe , l’essentiel c’est de chercher à sortir notre pays du ce marasme autant économique, sociale ou politique , mais ce que recherche tous les jours tous les malgaches c’est de trouver de quoi manger , la politique n’interesse qu’une toute minorité , je parle de la population où qu’elle se trouve , et allez leur dire que s’ils s’investissent dans la politique , leur avenir serait meilleure ,pas en devenant ministre ou député , mais faire prendre conscience à tout le monde que ce sont nous même qui pourrons changer les choses , pas les politiciens .
    Changer la mentalité des malagches est chose trés trés difficile , dites à des paysans que brûler une forêt pour pouvloir planter du riz n’est pas la bonne méthode , ils vous répondront que c’est comme cela que vivaient nos ancetres , dites leur que depuis des années la circonsition ou les accouchements se font maintenant à l’hopital , ou que le alavolon’njaza ne se fait plus, ils vous diront que vous n’êtes plus malgache , ou ce que vous dites est valable pour les citadins .
    Pourquoi vous avez parlé que votre ami a étè rakettez par les impos , vous voulez peut être que Madagascar devienne un pays géré à la façon Grec ? Tant qu’on n’arrive pas à éradiquer la corruption chez nous , jamais nous en sortirons , c’est le premier fléau à mettre à terre au plus vite quitte à utiliser la délation , car trop c’est trop

  • 6 décembre 2011 à 09:56 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    Bonjour !
    Malheureusement la fameuse majorité silencieuse fait aussi de la politique...celle de l’autruche !
    Le pouvoir népotiste et despote en place, tant qu’en face (le peuple) on fait l’autruche, on laisse faire, on attend les autres (SADC, UE, Dieu etc...), avancera aisément avec son régime et mangera à toutes les heures....
    En attendant (quoi ?), quand on consulte la liste du CT et CST, on va vers une "République Népotiste de Madagascar", on s’enfonce un peu plus chaque jour, c’est désespérant !!!!

  • 6 décembre 2011 à 10:14 | Ikelimalaza (#5896)

    - la politique n’intéresse qu’une minorité
    - la majorité se tourne vers toutes formes de religions confondues
    - la religion aide les gens à se résigner, à se pardonner, à accepter les injustices, à ne jamais faire trop d’analyse. Il s’agit de croire ou de ne pas croire, point barre

    no hope for any big bang so revenons à nos moutons ha ha ha

    BB said :
    Kelimalaza ....
    BB ne suis pas du tout disponible interet sup de la Nation oblige !
    je viens juste pour vous repondre....
    Cette nuit là du 3/12/11 BB etais seul sur l’Ile TSMR (Tous sauf Marc Ravalo...) juste avec Mme... Votremère...
    je lui a fais 36.... pompes et elle a aimé......elle m’ a chanté des karaoke....de PIAF , elle ne regrete rien !

    BB> C’est plus que rassurant de savoir que ma mère (ny reny C.R) est entre les mains expertes de BB. ...36 pompes, elle le mérite bien étant donné qu’elle a remué terre et ciel pour le retour de son altesse sérénissime Dedeba. Par ailleurs, elle a pris la bonne initiative d’imposer à l’état de payer l’hospitalité mal gache, + de 20 millions d’Ar par nuit pour une durée indéterminée : 2 étages entiers comprenant toutes les suites et une vingtaine de chambres, les repas, boissons et services annexes c’est vraiment la moindre des choses pour le grand père de la 4è république, du vrai valim-babena.
    Ma mère a vraiment de la chance d’avoir quelqu’un comme BB. Je vous fais confiance BB, vous êtes le maître incontestable pour satisfaire l’ISN, j’en suis convaincu. Le toit de Tana dans l’île TSMR c’est romantique à ce qu’on dit
    BB = CR forever

    • 6 décembre 2011 à 11:16 | ZOZORO (#5338) répond à Ikelimalaza

      La religion c’est l’opium du peuple.

      On a une majorité junkie silencieuse... Le silence règne sur l’île le pti célèbre, on n’entend que les gémissement de la mère indri indri pompée par le mâle BBakoto !

    • 6 décembre 2011 à 15:23 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      BB continue toujours de faire son EFFET meme s’il a choisi de se taire....alors que suite des choses lui a donner raison !! contrairement aux propheties tous les jours dementies de certains apprentis journalistes des... hopitaux malades....

    • 6 décembre 2011 à 15:47 | ZOZORO (#5338) répond à Boris BEKAMISY

      Le cancer a aussi cet effet !

    • 6 décembre 2011 à 16:21 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Vous savez Zozoro... c’est le Médecin qui parle...

      Ce sont plutôt toutes les "bonnes choses "( Soleil, Huile, Sucre, Viande , Epices,le Vin,Sexe....ect...qui sont cancerigenes !

      C’est aux Utilisateurs/Consommateurs de prendre gaffe de ne pas trop en abuser !

      IL faut donc consommer "votre Boris" avec moderation sinon votre abus pourrait vous generer une... Boristome de stade terminal à la Gorge...

    • 6 décembre 2011 à 16:26 | ZOZORO (#5338) répond à Boris BEKAMISY

      Ah oui, c’est vrai ! j’ai toujours mal à la gorge !

      Mais ça a tendance à guérir depuis que je parle singe !

      Toubib or not toubib, telle est ma question !

      A la prochaine amigo.

    • 6 décembre 2011 à 17:03 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Vous savez Zozoro
      Vous vous atardez à chaque fois aux questions BBetes !
      Salutation Amigo !

  • 6 décembre 2011 à 10:34 | kotondrasoa (#3872)

    Mais comment se défaire de cette capacité à savoir garder le silence même dans les pires moments de notre vie ?

    Toute une culture à changer ! Toute une mentalité à revoir ! La certitude donnée par les ray amandreny que l’autorité est là pour notre bien et que ce qu’elle fait ne peut être que bien !

    La lettre à l’intention du Ministre de la Santé n’est que fraîchement commentée et si le ministère travaille, c’est dans l’opacité absolue.

    Le Ministre des mille collines organise un atelier pour les journalistes. Pourquoi ne balaie-t-il pas avant devant sa porte, en ouvrant les médias publics (donc propriété de tout le monde) à tous les courants politiques, en commençant par les journaux dits d’opposition, genre Madagascar Tribune, Basy vava, Tia tanindrazana et en permettant ce que demande Sarah Georget d’ouvrir les radios et télés qui ont été fermés.

    La Présidence s’occupe à saborder la fdr par une fête grandiose le prochain 11 décembre pour l’anniversaire de la création d’une IVème république qui n’est pas née car la constitution dite votée n’a pas reçu l’approbation de tout le monde.

    La CST semble chasse gardée de la Hat puisque les seuls représentants se lançant dans la course à sa présidence sont les ânes du petit (les poulains ont un avenir mais les ânes sont condamnés dans leurs sottises).

    JOB qui ne prie que sur la fdr a trouvé une nouvelle clause disant que Ra8 ne peut pas encore rentrer et il en fait toute une publicité car il l’a déjà dit deux fois. Il ne roule plus pour les idées de Zafy mais pour les idées du petit.

    Voninahitsy avec ses 10 membres est sûr d’être élu président de la CT, pour sa grande gueule à contrer l’opposition.

    Et les désignés de la mouvance Ra8 semblent patauger dans la boue : le refus des grévistes du magro et le nombre insurmontable des adversaires au sein des congrés.

    Et les ambanytanàna tout comme les ambonytanàna (par opposition) roulent pour les eléctions. Quelles élections et quid de l’argent qui sera jeté par les fenêtres durant la propagande ? Donc ils décident de ne plus être utilisé par les politiciens mais accepteront-ils d’être employés (contre de l’argent ?)

    richar baomba pour trouver la couronne croit qu’un interview dans les médias est la solution idoine. Et où sont les restes des 3000 bombinettes richar ? Dans la poche de Raharinaivo ? C’est le moment d’en profiter puisqu’il abandonne la CST !!!

    Donc, à quand le printemps malagasy puisqu’ici l’hiver s’éternise. Je suis partant

    • 6 décembre 2011 à 11:01 | betoko (#413) répond à kotondrasoa

      Vous voulez parler de la liberté de la presse , Il me semble que jusqu’ à maintenant aucun journal n’a étè saisi , et que l’opposition a maintenant la parole autant sur RNM que sur TVM
      Dites nous pourquoi le gouvernement a fermé ces radios privées ?
      Pour rapelle , aucun journaliste étanger n’a étè victime d’une reconduite à notre frontiére comme jadis Olivier Peggy ou Chatefaut pour avoir critiqué le régime , et dans les journaux locaux combien de fois nous avons lu des articles qui incitent à la révolte ou à une tentative de déstabilisation .
      En 2008 l’ancien régime a fermé la télè VIVA pour une broutille et c’était le commencement de la fin pour le despote

    • 6 décembre 2011 à 11:22 | maminah (#2788) répond à betoko

      Chadefaux a été reconduit aux frontières pour avoir critiqué le régime ? Ca ne ressemble pas trop au personnage de se laisser déculotter comme ça. Et si c’était plutôt une décision personnelle, un projet de vie, qui l’ont poussé à partir ?

  • 6 décembre 2011 à 10:53 | Obamaské (#3732)

    C’est facile de taper des heures et des jours sur les touches de son clavier, ça ne vous coûte rien, aucun risque, aucun danger. Mais quant à passer à l’action c’est autre chose. Qui osera ?

    Car derrière son ordinateur, c’est facile, mais ça ne mène nulle part.

    Des actions, on peut en imaginer différentes formes. Par exemple, le petit DJ est en France cette semaine : qu’attendez-vous pour alerter les medias français, attirer leur attention sur le bafouement des principes démocratiques que ce voyou impose à son propre pays depuis trois ans alors que le petit Sarko s’apprête à l’accueillir en grandes pompes avec des honneurs dignes d’un vrai homme d’Etat ?

    Qu’attendez-vous ?

    • 6 décembre 2011 à 11:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Obamaské

      ob

      Quels principes démocratiques bafoués ??

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 décembre 2011 à 12:18 | Obamaské (#3732) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Y en a plein, suffit d’ouvrir les yeux :

      - non respect des delais normalement fixés pour la durée de la transition
      - refus d’organiser des élections démocratiques pour enfin laisser le peuple désigner par lui-même ses représentants légitimes
      - violation des droits d’expression et des libertés de la presse
      - accès au pouvoir par des voies anti-démocratiques (putsch militaire)
      - restriction des droits de l’opposition, interdiction de manifester sur la Place qu’ils appellent "de la Démocratie" à Ambohijatovo alors qu’eux en disposaient librement en 2008-2009 quand Ravalomanana était au pouvoir
      - organisation de trafics de richesses nationales (bois de rose, etc...) à grande échelle avec les chinois et autres puissances étrangères de mèche avec eux
      - dissolution des institutions légales élues, remplacées par des organes flous dont on se demande à quoi ils servent réellement...

      Y en a plein, Basile. Je vous laisse compléter la liste. Y en a tellement que j’en oublie presque la moitié.

    • 6 décembre 2011 à 20:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Obamaské

      Obamaské

      "JE",Basile RAMAHEFARISOA b.ramahefarisoa@gmail.com,ne partage pas tout ce que vous racontez.
      A propos des élections,combien de fois étaient-elles "AVORTEES" ?

      Est-ce la faute à Andry Nirina RAJOELINA ?

      A propos de la place de la Démocratie,c’est interdite pour tout le monde,si je ne me trompe pas.

      Bref,vous utilisez à votre guise l’expression "DEMOCRATIQUE".

      "NOUS NE SOMMES PAS CAPABLES D’ORGANISER DES ELECTIONS EN NOUS RESPECTANT MUTUELLEMENT".

    • 6 décembre 2011 à 22:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Apparemment NON !!!

  • 6 décembre 2011 à 11:13 | maminah (#2788)

    Merci au Sage (n’y voyez aucun malice !) de nous revenir avec ce discours rassembleur, qui nous place devant l’inanité de nos incantations anti-ceci ou cela, et nous rappelle nos véritables responsabilités envers la Patrie.

    Certains sont allés plus loin que la simple profession de foi, et se sont engagés dans l’action concrète. Mais même là, des déboires multiformes découragent et donnent le sentiment de ramer dans le vide, comme la souris qui tourne en vain la roue de laboratoire. Ceux qui se sont cantonnés dans le discours militant ne sont pas mieux nantis, qui ont le sentiment de se battre contre des moulins à vent.

    Ce qui importe en définitive, c’est la force de votre conviction qui vous permet de débusquer les tares (les "plus jamais ça") et de se projeter dans un futur tel qu’on le voudrait : meilleur. Et en effet, ça se construit avec le temps, et avec obstination.

  • 6 décembre 2011 à 11:15 | da fily (#2745)

    Hi great !

    un papier de lalatiana sera toujours pour moi un évènement, il sera à chaque fois la nécessaire bifurcation qui donnera réflexion, qui donne à penser plus profondément, différemment du milieu ambiant.

    On serait avisé de comprendre ce papier comme une éspèce d’autobilan de crise, une rétrospéctive en sorte pour mieux se positionner ? Vrai, mais le vulgus pecum malagasy est-il encore militant, peut-il encore, quelle option militante ? Depuis des lustres (allez 30-40 ans), il (j’en suis, je l’avoue) ne s’est senti que confronté à la réalisation de lui-même contre vents et marées, si tant d’effort ont été fait, il l’a surtout fait pour son mieux-être. N’y voyez aucun sarcasme, le procédé est humain, surtout par temps de crise, et cette foutue crise lézarde bien des convictions, d’ailleurs en garder encore est assez ardu. Je ne peux débattre sur la notion principale évoquée par lalatiana qui parle de militantisme et de construction pérenne, je ne suis pas honnêtement, à la hauteur, même si je le voulais. Ma contribution à moi, est beaucoup moins engagée et ne recherche pas à convaincre forcément, je laisse cela à d’autres plus capés, comme lalatiana ou citoyenne malagasy ou tant d’autres of course.

    Mais néanmoins, j’applaudis sincèrement l’article, qui même s’il prend des accents pédagogiques, est surtout un appel, un cri pour refuser la détresse, la fatalité ou le destin qu’on dira mal engagé. Un éveil que tant voudraient, mais que tant ne peuvent, veulent, décident ou choisissent, c’est selon...Un éveil d’une certaine conscience qui repousse l’egoîsme, la division ou l’anéantissement à petit feu. Bref, une voix qui perce, et Dieu sait qu’il en faut, en ne point abandonner surtout.

    Honnêtement, je me suis résolu à plus simple, à mon strict niveau de rhéteur du forum, de formulateur d’humeur, de participant enflammé et assidu, un vilain penchant cabot travaillé et acquis sur les bancs de l’école et le lycée buisonnier. Et vous sais et d’autres ici, plus percutants convaincants en la matière (en tous cas c’est mon avis), il est toujours salvateurs d’avoir des jalons à nos cheminements et nos errances qui véhiculent toujours une soif de mieux et parfois d’ailleurs. Mais je crois en avoir quelque peu débattu avec zozoro, une espèce de végétal de calibre voisin, mais évoluant dans un biotope différent du mien.

    Je tenais à rester quand même debout et vous confirmer ma contribution et mon soutien, lalatiana, et ne désespère pas de vous rencontrer un jour, mais pour le moment ce sera encore difficile. Thanx again my friend.

    • 6 décembre 2011 à 11:34 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      C’est bien beau tout ça mais je peux la ramener encore une toute dernière fois avec la responsabilité sociétale ? oui ? non ?

      Lalatiana

      Ne pas attendre un miracle, un messie ou un quelconque leader ? "Biby tsy misy loha tsy mandeha", la HAT le sait, Ra8 le sait, Ndimby le martèle et les shootés à l’opium silencieux en sont conscients. D’où ces Notam et mandat d’arrêt en tout genre... Vouloir partir du néant c’est ça le big bang, mais vous n’en voulez pas non plus !

      Les mécaniciens malgaches ont une manière particulière de régler les pannes, ils démontent tout avant de rapiecer...A moins qu’on agisse comme les mécaniciens, moi je crois toujours au retour du père fera pencher la balance, mais il faudra mettre le paquet et pas sur le clavier ! Hein Dafilou... ?

    • 6 décembre 2011 à 11:57 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      on est toujours le cloporte d’une écrevisse, surtout si elle est égarée...je mécanique autant que le clavier, le démontage complet c’est pour la comptabilité, les heures passées comptent...je ne sais plus quand elles comptent double ou triple ! à y regarder, quel sot mécano mettrait sur le même barem une intervention sur une Porsche 911 S et une Saxo, à heures d’intervention égales !

      zozoro, je vous serais gré, à partir de présentement, de laisser cet infâme sobriquet de "Dafilou" aux seuls amoindris qui s’igorent et qui se signent, SVP. La confusion des genres pourrait s’avérer périlleuse, voir suicidaire, gardez donc le bon aloi où il se doit d’être ! le "da" a son son propre comme un bon funk, s’il est de consonnance à-priori lusophone, c’est pure démagogie car en dehors de Lisbonne by night in 12h, je ne connais pas. Le "fily" est une personnelle contorsion qui a pour origine "file" qui veut bien dire ce que ça veut dire ! On voit affirmativement ici, que le suffixe "lou" n’a rien a y faire. A moins que vous n’ayez abusé de trinquer avec vuze, qui vous aurait transmis son travers infâme ?

    • 6 décembre 2011 à 13:17 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      Et puis quoi encore ? Vous mettez bien un "r" de trop des fois, non ? mais allons y pour da fily.

      Comparer madagascar avec ses millions de foza à une porsche, c’est un peu trop non... Et c’est pas pour la compta mais c’est juste que quand on sait pas trop quoi faire, il faut tout reprendre depuis le début !

      Voyons ce qu’on a alors :
      - Lapinou PT, Zafy a son poulain comme PM et l’aveugle est revenu sur les lieux de ses crimes !

      - CT et CST deviennent des affaires de familles, la couronne de la reine a disparu et le 12 décembre approche, cela fera bientôt trois ans que Ndimby a raison et que Patrick "Brille" sans pour autant briller dans ses solutions et que lalatiana joue la lèche officielle.

      - On parle encore de cette notion de majorité par ci par là, et tout le monde se croit majoritaire dans un pays totalement divisé (on se demande qui va régner sur cette division)...

      C’est tout cela qu’il faudra avaler pour un retour incertain du vrai "leader" du pays... Et je ne pense pas du tout que ce pet à l’autre bout de l’écran de lalatiana fera bouger les choses pas plus que les miens d’ailleurs...

      Allez, j’enfile ma carapace et je fais semblant de m’amuser avec le pti célèbre...

    • 6 décembre 2011 à 13:56 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      le genre humain étant à priori feignant et piochant dans sa facilité la plus proche, je vous tend la perche mon pote, car vous sens vaciller sur cette remarque sur l’orthographe voulue ! Je plussoie pour la "r" en sus, il a été usité quand vous aviez le propos plutôt tranchant, à l’instar de "Zorro", je croyais que vous l’aviez compris comme tel car la première fois je l’avais associé à l’épée, en voilà la raison, mais passons...

    • 6 décembre 2011 à 14:50 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      Hé hé, vous me décevez amigo, vous me prenez vraiment pour un idiot pour un "r" de trop alors que vous avez mis du temps pour "reich" du für das reich.

      Mais ne nous égarons pas voulez vous ! Comme le pti le remarque en bas, Le dolin a raflé la mise. Donc l’institution chargé de l’amnistie contient plus de crustacé que du lait en plus d’être présidé par un crabe du pire espèce. Les postes clés des ministères sont tenus par des vilains des premières heures. Je crois qu’épée ou pas, nous l’avons dans le c.ul.

      Appel à un réveil militant ??? ça fait trois ans que je reste éveillé amigo. Et encore désolé pour le filou... c’est tout à l’opposé de ce que vous (nous) êtes pour être encore sur ce forum à défendre une cause malgré tout ce foutoir dans le pays !

      Je vous attend toujours amigo, c’est quand que vous chanteriez revolution is my name ?

    • 6 décembre 2011 à 15:11 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Felicitation Lalatiana !
      Boris n’est pas disponible( elements superieur de la Nation oblige ) mais je ne peux pas me taire pour Saluer ce Diagnostic sans appel et cette grandeur d’Ame de Lalatiana

      La qualité de votre editorial, Lalatiana, tranche avec le brouillon du ....Petit Ndimby A qui se contente à chaque fois d’un "chien crêvé " ou de l’erreur d’un "Veterinaire "pour "descendre systematiquement" Rajoelina et son Transition.... mais on connait actuellement les resultats......Rajoelina est à Paris chez Sarkozy et demain il va etre à Johanesbourg pour repondre à l’invitation de l’ANC ....

      Je suis d’accord avec Lalatiana, je trouve qu’il faut maintenant sortir de cette folie collective/enfantillage/cacaphonie politique politicienne partisanne bien malgache .Il faut que les malgaches sachent faire face son DIAGNOSTIC et accepte le TRAITEMENT ADEQUAT s’ils veulent sortir de CETTE FOLLIE POLITIQUE COLLECTIVE et Je trouve qu’il y a beaucoup de VERITES dans cet ETAT DE LIEU de Lalatiana et ...ça sincerement c’est du Grand(e) Lalatiana..... ! elle vient de tendre un miroir aux malgaches et leurs acteurs politiques de tout bord sans se verser dans LA SCHIZOPHRENE POLITIQUE PARTISANE habituelle.....

      Lalatiana là essaie d’élever le niveau de debat mais comdhab les majorités bruantes des forumistes ne sont pas capables de tenir un debat d’un certain niveau et repondant à certains criteres de qualité auquel Lalatiana essaie d’inviter le public de mt.com .Pire le Zozoro et Dafilou , kotondrasoa ,Zenaboy et autres "petit celebre" tiennent toujours ce discours de bas etages en essayant d’esquiver le miroir tendu par la Grande Lalatiana.....

      Les malgaches ont de problemes avec les Verités , ils preferent l’hypocrisie et les grandes Mensonges ....et cet etat d’esprit se verifie dans les posts de beaucoup de forumistes qui interviennent dans ce debat proposé par Lalatiana...

      Ndimby apprendrait sans doute beaucoup de choses à Lalatiana pour ameliorer un peu son journalisme de " chien crêvé " ( où les journalisme est reduit à une exercice de prise de bec systematique avec Boris et parfois vis a vis de Vuze )Le journalisme n’a rien avoir avec l’analyse bidon et grossière qui voit à tout ce qui bouge des signes annociateurs de la fin de Rajoelina alors tous les jours que Dieu fait les elements de contextes politiques se suivent pour DEMENTIR le Pauvre Ndimby.....et ses fans ( Dafilou et Zozoro et consorts)

    • 6 décembre 2011 à 15:30 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Boris BEKAMISY

      Lire SVP... Intêret Superieur National au lieu de ...Elements superieur de la Nation....

      milles excuses....je bosse beaucoup à ce moment meme ! pour notre Nation !

    • 6 décembre 2011 à 15:42 | da fily (#2745) répond à da fily

      ô les grands mots tout de suite, prenez des gants blancs et respirez un bon coup, vous êtes en train de faire de la békamisolite aigûe ! On est fébrile à ce que je vois, et moi qui lis ici que ma fragilité n’a d’égale que ma cause perdue...

      Retenons la même chose, le combat n’est pas fait que de tripes à l’air et de vociférations scandées à la foule, il se fait aussi par lobbying, travaux de couloirs et intercessions, vous ne l’ignorez point. La cause est entendue, et nous aurons bientôt réponse à vos attentes, qui n’en doutons pas sont aussi miennes.

    • 6 décembre 2011 à 16:23 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      Ok, Ok

      Mais avant de m’endormir, on est toujours amigo ?

    • 6 décembre 2011 à 16:25 | racynt (#1557) répond à Boris BEKAMISY

      Toa Tsy mety afaka Ao am bavan i Bekamisy mihitsy ny anaran i Ndimby zany , Asa n’a efa import n’y anarany no voatonona Ato izao : zao angamba le hoe "am bava Tsy tia fa am po taralila an" Ptdr

    • 6 décembre 2011 à 16:31 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      Hay como no ?

      Buena siesta hombre !

    • 6 décembre 2011 à 16:44 | vuze (#918) répond à da fily

      Da Filou,

      Vous avez écrit vous-même :

      "Honnêtement, je me suis résolu à plus simple, à mon strict niveau de rhéteur du forum, de formulateur d’humeur, de participant enflammé et assidu, un vilain penchant cabot travaillé et acquis sur les bancs de l’école et le lycée buisonnier."

      C’est tout simplement pour cela que je vous ai doté de ce super pseudo "Filou"... N’en faites pas un scandale.

    • 8 décembre 2011 à 04:02 | lalatiana (#1016) répond à da fily

      Bien à vous ami da fily ...

      Et Merci d’être resté là, vous avec les maminah, elena, rasoa, rivohanitra, et tous les autres de nos amis ...

  • 6 décembre 2011 à 11:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    En guise de réponse à lalatina,je vais reproduire une fraction de lettre que j’ai volée quelque part.
    - "Les extorsions d’argent des politiciens minent les entreprises.

    - "C’est insupportables pour l(esprit de voir que certains responsables politiques ne viennent que pour nous soutirer de l’argent" dixit Raveloson Stephan Hery,Président du SIM.

    La seule vue de ces profiteurs officiels suffit de donner aux patrons malgaches -et probablement aux autres aussi-un profon sentiment de répulsion (dégoût).Ces sommes extorquées pour tout et n’importe quoi pèsent sur la trésorerie des entreprises et les empêchent de s’épanouir.

    Les élections approchent,le secteur privé va souffrir dans les mois qui viennent.Les patrons des Industries sont victimes des harcèlements,au quotidien.

    La corruption n’est pas le seul fait des autorités :"Les sociétés sont passibles de poursuites pénales,si on arrive à trouver un lien entre leurs cadeaux (DONS) aux autorités et les bénéfices qu’elles pourraient en soutirer.

    Sur le plan politique ,nous implorons la reconnaissance internationale,avec l’espérance de déblocage des crédits venant de l’extérieur,mais au moment où le Monde se débatte dans problèmes presque inextricables de dettes,de manque de ressources financières,même le FMI est à la recherche de nouveaux capitaux,Personne ne nous fera de cadeaux.

    Le remède sera pire que le mal,si l’on tient compte des conditions drastiques que nos partenaires vont nous imposer avant qu’ils ne débloquent le moindre euro/dollar,si par miracle,ils vont le faire.

    Il faut reconnaître que notre Pays est dans le gouffre,nos compatriotes méritent-ils ce sort !

    Toutes les initiatives d’où qu’elles viennent (de Didier RATSIRAKA ou Marc RAVALOMANANA ou de ZAFY Albert et même d’Andey Nirina RAJOELINA) ) pour proposer des solutions afin d’atténuer les effets néfastes de cette situation doivent être saluées et encouragées ’"OUI POUR LA REUNION AU SOMMET DES Quatre + les autres".

    Il ne faut plus prendre la Population en otage et de ce fait ranger dans un tiroir à oubliette tout ce qui est ego personnel et veilleté de règlement de compte.

    La tenue d’une conférence au sommet chargée de débattre et de proposerune ou des solutions de sortie de crise est la "BIENVENUE".
    La vraie signification d’une sortie d’une crise est de mettre en place toutes conditions convenables pour que le Peuple retrouve confiance en son avenir mais nullement de partager les avantages matériels dévolus à tous ces politiciens.
    Notre souci n’est pas d’assouvir les besoins quotidiens de quelques centaines de personnes (35 Ministres+524 représentants-désignés-repêchés ...° la HAT) mais ceux de millions de citoyens que comptent ce Pays.

    Le Gouvernement de Transition prépare les élections justes,crédibles et démocratiques,sans oublier que la vie du Pays se détériore de jour en jour sur tous les plans.

    Le élections ne concernent que quelques jours dans la vie de la Nation alors que la pauvreté ,l’angoisse et la peur sont quotidiennes.

    Les spectacles affligeants qu’offrent tous ces apprentis politiques en quête de pouvoir,des chaises et d’honneur,laissent planer de doute quand à l’avenir de Madagascar.

    QUI...QUI

    - "QUI",parmi ces gens se soucie réellement du devenir des 20 millions d’habitants que comptent Madagascar ??
    La vie d’une NATION se s’arrête pas à une Transition,les défis et challenges sont nombreux et les obstacles à franchir presque insurmontables.

    - "QUI",parmi ces gens a un programme de toute urgence,digne de ce nom,à même d’atténuer in tant soit peu les mille et une difficultés de nos compatriotes ??

    - "QUI",parmi ces gens voit au-delà de ces quelques mois de transition ??
    Il est désolant de dresser le constat que la majorité des partis politiques fait l’apologie de cette feuille de route (signée à la hâte) dont le contenu plus que médiocre a été élaboré à l’aune de la performance intellectuelle de nos vaillants politiciens.
    Madagascar est un Pays pauvre,il n’empêche que les politiciens ne s’en soucient guère et ne sont pas bouleversés en leur for intérieur par le nombre pléthorique de CT,de CST et de Ministres,pour eux les mots "consensus"et "inclusif" se résument par le partage maximum de chaises,à ne pas confondre avec "POSTE DE RESPONSABILITE"

    Pourrait-être d’une majorité silencieuse !!

    Comité de soutien pour le retour de Président Marc RAVALOMANANA et sa Famille
    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 6 décembre 2011 à 11:43 | luckytiox (#6217)

    Pour infos,suite à l’édito du 5/12/2011 concernant :
    " Serment d’hypocrite ?
    5 décembre 12:42, Jipo (#4988) répond à niry (#210) "

    Allez voir le lien :
    http://www.blogdei.com/3765/le-paradoxe-de-roubaix-de-mohamed-sabaoui-un-hoax-vieux-de-10-ans/

    merçi

    • 6 décembre 2011 à 12:19 | Jipo (#4988) répond à luckytiox

      Partie apparente de l ’ iceberg , persiste et signe , je ne vois en rien de la xénophobie , juste une constatation inquiétante , car depuis elle a fait du chemin .
      Merci tout de meme .

  • 6 décembre 2011 à 11:53 | Ikelimalaza (#5896)

    Tsotra anie ny zavatra misy eto Dago e.
    - 25 taona nanjakan’ny amiraly
    - tsy misy nahasahy, sahy mitrerona mivantana ny amiraly hatramin’izay ka hatramin’izao ankotran’i dada
    - noroahan’i dada ny amiraly
    - nampian’ny amiraly i Master of Ceremony hanongana an’i dada
    - niverina ny amiraly
    - alohan’ny fanjakana malagasy ny lany rehetra ao Anosy ao, valim-babena oblige
    - milahatra, mifandimby raisin’ny amiraly ireo misora-tena ho mpanao politika, ireo misora-tena ho ray aman-dreny toan’i Ramino
    - efa ao an-tsain’ny amiraly ao ny ho avy politika eto Dago mandritra ny 10 taona ho avy : "mpiralahy mianala, izaho tokiny, izy tokiko" hoy teniny
    - ny vahoaka ve ? efa nozarin’ny amiraly sy ny fivavahana hamatam-bonona ka na inona tsy zaka na inona fijaliana dia miandry ny mana hiraraka avy any afrika atsimo. Efa manomboka milatsaka ny mana ka ho hitantsika eo amin’ny janvier 2012. La grande finale Dede vs Dada.

  • 6 décembre 2011 à 12:37 | Jipo (#4988)

    Lalatiana , bonjour , je vais encore perdre une occasion de me taire , mais l’ appel du pied , voir le clin d ’oeil a été reçu 5/5 , meme en : " mélangeant les genres ".
    Entre la dictature éclairée de Rabetafika et les suggestions " hasardeuses de jipo" d ’un système à la Mao , pour Madagascar serait - elles vraiment plus catastrophiques pour le Pays que ce que ces apprentis messie s ’ appliquent à faire depuis 50 ans,et que vous semblez toujours attendre , espérer , et que pendant ce temps , non seulement rien n ’ avance , mais en plus de reculer , s ’ enfonce tous les jours que Dieu fait un peu plus dans ce que vous avez si bien défini .
    Aussi réelle que soit votre observation , je me permettrai de la classer dans de la rhétorique des plus utopique , de la théorie politicienne , alors qu ’il s ’ agit de passer à l ’ action , à la pratique , , car malgré ces beaux discours , la population continue à s ’ enfoncer dans la misère , tant physique , qu ’ intellectuelle .
    Si non qui ne pourrait ne pas etre d ’accord sur les principes .
    Merci toutes fois pour cet article .

  • 6 décembre 2011 à 13:56 | Tojo (#6209)

    Madame Lalatiana, auteure de ce billet, a tort. Elle produit un très mauvais diagnostic car elle fait la même chose, donc la même erreur, que ceux qu’elle critique.

    Lalatiana dit que "c’est nous même qui sommes notre problème" - ce qui est vrai - sauf qu’elle continue : "Nous, dans notre silence". Et là, c’est faux !

    Ce n’est pas le silence qui constitue le problème, ceci n’ est que le symptôme de ce silence.

    Le vrai problème c’est "notre malhonnêteté intellectuelle" :
    - Celle qui nous pousse dans le silence lorsque la situation nous arrange, lorsqu’elle répond à notre intérêt personnel, même si elle enterre la Nation, appauvrie le peuple...[ Nous l’avons bien remarqué lors de la gouvernance de Ravalomanana où les prétendus leaders d’opinion se sont arrangés pour se taire, assistant avec joie la désagrégation de la société jusqu’à l’enfantement d’un coup d’Etat, à la prostitution du pays aux pays étrangers pour que Madagascar finisse par dépendre des aides étrangères à hauteur de 70% de ces investissements publics...]. La malhonnêteté alimentant un ethnocentrisme bancal a fini par nous rendre tous, MUETS...car nous avons gouté nous aussi au vin de la méchanceté ayant comme ambition la division du peuple malgache.
    - Celle qui nous pousse à critiquer lorsque la situation ne répond pas à nos intérêts égoistes. Pour nous la HAT ne posait aucun problème si elle n’a pas "chassé" celui qu’on avait pris pour le veau d’or hier ; ou si elle ne menaçait pas notre intérêt clanique, car avec les bêtises de TGV, c’est la crédibilité de notre clan (et on s’en fou du sort des malgaches - ce terme générique sans valeur, pour nous mais que nous n’osons pas dire ni avouer, la malhonnêteté oblige) qui en pâti. Pire, ces erreurs à répétition de TGV pousse les "malgaches" (c’est à dire, pour nous, "les autres", ceux qui, selon nous, vont nous cannibaliser demain) à émerger, alors même qu’ils étaient politiquement éliminés au temps de Ravalomanana.

    Voilà notre vrai problème : Cette malhonêteté congénitale qui nous poursuit depuis la nuit des temps et sur laquelle nous nous accrochons comme un noyé s’accroche à un bouet de sauvetage, celle qui nous empêche de dire ce qu’on ressent, et qui sème notre subconscient de division, de haine et de méchanceté envers notre propre semblable mais que nous ne voulons pas qu’ils soient les "notre".
    Celle qui travesti nos intellectuels en "faussaires" sans scrupules, en messagers de malheurs, qui évangélisent - avec fierté et irresponsabilité- les mensonges et la roublardise, déifient le Mépris quitte à se suicider volontairement dans le déni.

    Appel à un réveil militant ? Oui, doublement Oui. Mais militant Contre qui ? Et surtout pour qui ?

    Contre la HAT ? Pour Ravalomanana ? Contre le défaitisme et pour le Peuple ?

    Ou plutôt un "réveil militant" contre soi-même, contre cette malhonnêteté congénitale et suicidaire, POUR l’intérêt de tous, du pays, du vivant d’abord, aujourd’hui et ceux qui vont naitre, les déscendants (avant le respect des morts, les ancetres), de la Nation (qui impose le choix de vivre ensemble et implique la nécessité de sacrifier le soi au profit d’autrui).

    Commençons alors par faire le bilan de Ravalomanana, critiquer ses travers de façon proportionnelle aux critiques salutaires que nous allons émettre contre les bêtises de la HAT ;

    Commençons alors par dé-ethniciser le débat pour que le vol de la couronne de leur Reine ne soit pas politiquement orienté vers un mal être ethnicisé comme d’autres le font déjà avec merveille ; et que tous ceux qui vomissent la monarchie criminelle ne soient pas taxés abusivement de raciste ni d’ethniciste mais de considérer le concept politique en question ;

    Commençons par observer dans les démarches douteuses de la HAT non seulement l’incompétence du DJ mais surtout la prégnance d’un système politique dangereuse, ce qui n’est donc pas nouvelle mais hérité depuis fort longtemps, au delà même de la colonisation. La conception monarchique du chef d’Etat n’est pas simplement issu de la création Gaullienne mais va bien plus loin et antérieure que çà.

    Commençons par torpiller tout vestige de la Conférence de Berlin, ce colonialisme rampant, non seulement chez la France ni simplement à partir de 1896 mais bien au délà, depuis même 1815, et chez tous ceux qui y fussent présent ainsi que leurs descendants idéologique, en passant par la Chine et les Etats-Unis.

    Commençons par ne réduire Madagascar qu’à la seule Capitale et admettre une bonne fois pour toute que notre existence n’est que le fruit strict de la création étrangère, aussi bien notre Histoire que notre pays, et que le Destin l’ayant choisi ainsi, nous sommes maintenant en droit légitime de "créer par nous même" notre propre Nation, maîtriser notre propre destin, sans passer par la xénophobie (car c’est contre nous même qui sommes tous des étrangers d’origine) ni par le mépris envers ceux qui vivent ensemble avec nous.

    Alors, réveil Militant ? Si ce sera dans ce sens, Oui ! Si c’est dans le seul objectif de chasser TGV coûte que coûte TGV du pouvoir, pour excuser les crimes de Ravalomanana au nom du Pardon, "ne rien regretter" de la gouvernance de Ratsiraka, alors, je dis : NON, Merci.

    • 6 décembre 2011 à 15:06 | da fily (#2745) répond à Tojo

      madama lalatiana appréciera sa juste erreur, et en bouffera son kilt, au moins...

      post intéressant Tojo, mais aux accents revanchards et quelque peu orientés. La tornade dont vous nous aviez déja vomi une partie hier sur le vol de la Couronne, était assez lapidaire en la matière, le mot est pesé. Ne me faisant nullement l’avocat des descendants royaux en ce qui concerne la rapine conchiée par les rats ou non, c’est le procédé marquant qui me gêne, c’est cette absence de valeur, ce nihilisme complet en face des choses qui font et ont fait une vie...apparenté à un négationnisme crade résultant d’un manque notoire d’envergure, et l’histoire quelle qu’elle soit, doit survivre et rester.

      Nonobstant vos remarques sur la malhonnâteté intellectuelle sévissant dans le paysage, je dois admettre qu’il nous est difficile de jeter nos préjugés à la poubelles, ici je généralise et cela comprend aussi bien la question de caste, que celle d’ethnie, les 2 pieds dans le même plat et tant pis si ça éclabousse. Mais est-ce propre aux seuls malagasys ? On peut retrouver cette distorsion sous d’autres latitudes. La vraie question à mon sens, est celle de la volonté et du but recherché. Si nous étions de grande capacité à mouvoir notre être et notre société vers quelque chose de plus moderne, en tout cas contemporain en phase avec la vie qui nous entoure, il y aurait au moins depuis 10 ans qu’on serait en train de voir les fruits d’un réel changement. Et cela nos élites et nos intellectuels en sont encore à balbutier des suppositions stériles, au lieu de piloter de vraies expériences qui auraient le mérite de faire avancer les choses.

      Ce n’est pas trop, comme d’habitude, le fait que lalatiana ait tort ou raison, la gymnastique d’analyse est ailleurs, et au moins par son constat, il révèle un profond malaise que vous Tojo décrivez à votre manière qui par bien des aspects, me paraît profond et en tout cas véridique, sinon vérifiable. Si vous extrayez la substance à ciel ouvert pour qu’on s’y penche dessus, lalatiana aurait exploré un bon diagnostic de notre silencieuse approbation ou désapprobation, c’est selon où on choisit de se mettre. Le silence est surtout le symptôme de cette malhonnêté intellectuelle qui tend à se généraliser, en tous cas qui prolifère à tous les niveaux de notre société. Nous sommes dans la constance du hold up, du rapt savament orchestré pour en faire une espèce de chef d’oeuvre pour marquer les esprits, la notion même de moralité est oubliée, annihilée, voir obsolète. Et ça, est-il seulement malhonnête ?

    • 6 décembre 2011 à 15:12 | ZOZORO (#5338) répond à Tojo

      ça sera non merci pour moi. Mais merci quand même !

      S’il n’y a que pour qui et contre qui dans votre tête c’est que vous êtes encore endormi amigo. Et les principes dans tout ça ? Il y avait eu un putsch, un changement anti-démocratique, un pillage de patrimoine national (bdr), abus de pouvoir, corruption de l’armée, manipulation de la justice, non respect de droit de l’homme et des décisions unilatérales pour le détriment du peuple... Si pour tout cela, le problème peut être résumé au singulier, alors je suis de tout coeur contre ce lapin.

      Si pour le destituer il faut un leader comme un laitier (oui je sais que vous faites de l’allergie au lactose mais c’est votre problème) et non un aveugle qui revient sur le lieu de ses crimes et bouffe encore l’argent du peuple dans deux suites présidentielles, oui je suis pour Ra8.

      Vous voulez vraiment changer ? Difficile pour ceux qui ont perdu leur travail de l’agoa ou du 26/01, difficile pour les entrepreneurs qui ne trouvent pas de financement à cause de la non-reconnaissance. Le problème il faut le résoudre et non le contourné sinon il y aura des séquelles.

      Si pour vous, c’est vous même le problème, prenez vous un flingue ou du mort aux rats et bingo. Nous, nous nous voyons comme des solutions seulement il nous faudra quelqu’un pour catalyser tout ça ! Je vous laisse deviner qui ?

    • 6 décembre 2011 à 16:20 | Jipo (#4988) répond à da fily

      Cette médiocratie n ’ en n ’est plus à se généraliser , mais : mondialise , à tous les niveaux des sociétés , de gauche comme de droite , Madagascar étant une ile , cela se constate plus , mais n ’ en est pas hélas son exclusivité ou monopole .
      Des militants : ils n ’ en manque pas , éveilles & réveillés : aussi so what ? cela suffit-il ?
      Nous en arrivons à la solution proposée par zozoro , dont certains théoriciens semblent récalcitrants , et pour cause , chercher à faire une omelette sans casser d ’ oeufs , quand on a faim , on ne peut que les laisser théoriser , et en attendant se faire l ’ omelette .

    • 6 décembre 2011 à 17:15 | debile profond (#6180) répond à ZOZORO

      Nous, nous nous voyons comme des solutions seulement il nous faudra quelqu’un pour catalyser tout ça ! Je vous laisse deviner qui ?

      DP : ben le guerrier Gasy Mora Mora, qui sommeille en silence pour prendre des forces avant le combat ...

    • 6 décembre 2011 à 17:24 | debile profond (#6180) répond à debile profond

      ou le le politicard hyper ventripotent gavé comme une oie, qui si il essayais de faire ne fusse qu’une pompe, il roulerais comme une chambre a air bibendum ou en sortant en période cyclonique il s’envolerait comme un zeppelin (question de gomme, Made in France ou Germany )

    • 6 décembre 2011 à 23:41 | Rivohanitra (#142) répond à Tojo

      Je tiens d’abord à saluer tout le monde,Lalataina, BB, Vuze, Da Filou (pardon, Da Fily).
      Comme Bekoto, j’ai compris et limité l’analyse de Lalataina à ma façon, vous me voyez tous un peu désolée.

      Nous avons tous mal, et nous aurons encore plus mal , mais ce n’est pas pour cela qu’il faut baisser les bras. En effet sans notre courage et solidarité, les choses vont s’empirer pour nos compatriotes.

      J’ai du mal à suivre Tojo, car il a une façon un peu iconoclaste de s’exprimer, il fait sûrement exprès. Cependant comme le fait remarquer Da Filou, ce que Tojo dit donne à réfléchir.

      Nous sommes "les damnés de la terre" de Franz FANON : on doit militer...seule possibilité !

  • 6 décembre 2011 à 14:01 | Ikelimalaza (#5896)

    Félicitation Mr LeDolin, vous l’avez emporté. Il ne faut plus s’inquiéter maintenant.

  • 6 décembre 2011 à 14:35 | gasypatriot (#5253)

    Misaotra an’i Lalatiana amin’ity lahatsoratra ity izay tokony hanainga ny cytoienneté ary indrindra ny tena patriotisme ao amin’ny malagasy tsirairay.
    Manome soso-kevitra ny mba andikana azy amin’ny teny malagasy ka aparitaka mba ho hitan’ny maro an’isa.

  • 6 décembre 2011 à 14:54 | gasypatriot (#5253)

    A vous tous. est-ce que quelqu’un peut affirmer ce que dit l’article suivant :

    http://www.dreuz.info/2011/12/eva-joly-favorable-a-la-peine-de-mort-et-a-l%E2%80%99expulsion-des-etrangers/

    Un certain Christian Chadefaux y parle :
    "...une dizaine DE PAYSANS MALGACHES ONT ETE CONDAMNES A MORT sous son autorité (Eva Joly), au moins morale, de conseillère, pour s’être opposés au vol de leurs terres par le glouton tyranneau Marc Ravalomanana qu’elle conseillait…"

    Merci d’avance.

    • 6 décembre 2011 à 18:41 | jack-no (#1477) répond à gasypatriot

      gasypatriot, voici le courrier des lecteurs paru sur le quotidien de la Réunion le 26 novembre 2011. il y a 15 jours.

      http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/178121-eva-joly-le-ver-est-dans-le-fruit.html

      quand une personne parle d’une dizaine de condamnés à mort, ce qui laisse supposé une douzaine, alors qu’ils étaient 53 (commué en perpète), ça ne fait pas sérieux. avec en prime " le glouton tyranneau ", en parlant de Ra8, je me demande ce qu’il dirait sur rajoelina.

      c’est un écrit partisan d’un ratsirakien qui avait perdu ses privilèges d’antan.

      jacques

    • 6 décembre 2011 à 19:53 | Jipo (#4988) répond à jack-no

      Bonsoir , cette personne dérange , çe n ’est pas un scoop , et ne date pas d ’ hier , oui, elle a la réputation d ’etre intègre , oui, la justice lui a joué des tours injustes , oui, elle a de quoi etre révoltée , oui, elle a le droit de vouloir crier vengeance , oui, elle a l ’ art de poser le doigt ou ça fait mal , l ’ art du coup de pied dans la fourmilière ,de cette bande d " hypocrites , tel des Nicolas Hulot , et si elle n ’ aimait pas les Français et la France , elle n ’ aurait pas refusé les ponts d ’ Or que son Pays d’ origine lui offrait .
      Oui c ’est une femme d ’ action ,dotée d ’une paire de " corrones " que beaucoup d ’ hommes pourraient lui envier .
      on peut ne pas être d’ accord , c ’est tout à fait légitime , mais au moins elle fait avancer les choses et sait dire : NON à cette médiocratie hypocrite généralisée , qui gangrène nos démocraties et dont certains se rient avec délectation .
      Quant à son Pays , tout comme la Chine , ce sont des Pays qui marchent , et à qui l’ on va bientôt faire des courbettes , la Grèce , le Portugal , pour ne citer qu ’ eux ,y ont déjà " succombés " alors c ’est facile de crier au loup , de critiquer , mais quand on est dans la position du dominé , on ne fanfaronne pas comme pourrait le faire le dominant .
      Et si Eva Joly vous dérange , personne ne vous empêche de voter Tapie , ou Ratsiraka .

    • 6 décembre 2011 à 20:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à gasypatriot

      gasypatriot

      Dans cet article,vous allez découvrir que le taux de croissance est 8%,du temps du Président Marc RAVALOMANANA

      Faut-il hésiter d’expulser un journaliste (même professionnel) qui traite un "CHEF d’ETAT" de glouton tyranneau

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 décembre 2011 à 09:09 | jack-no (#1477) répond à Jipo

      Jipo, tu as réagis sans lire l’article. ce n’est pas Eva Joly qui a pondu cet article, mais Christian Chadefaux.il a un contentieux avec Ra8.

      en avril, je voterai Eva ou Marine (je ne suis pas encore fixé) au 1° tour et Hollande au 2°.

      jacques

  • 6 décembre 2011 à 14:54 | Mihaino (#1437)

    Merci pour cette analyse instructive et intéressante LALATIANA !!!
    Juste une phrase en malgache : "TSY RESY TSY AKORY NY OLO-MANGINA "
    No comment and WAIT AND SEE ...
    Cordialement

    • 6 décembre 2011 à 15:03 | Ikelimalaza (#5896) répond à Mihaino

      "ny marina mitavozavoza tsy mahaleo foza tsara lahatra"
      "ny atody misaina tsy miady amam-bato"

    • 6 décembre 2011 à 15:52 | ZOZORO (#5338) répond à Ikelimalaza

      hi hi ! marina zany !

      Et atody, c’est homer non ? Je ne peux pas m’empêcher de soupirer dès que je tourne mon regard vers carlton ! Un trou noir exclusif pour les junkies silencieuses.

    • 6 décembre 2011 à 16:03 | lova rakoto (#6119) répond à Ikelimalaza

      lany andro mifanipaka otran valala an-karona eo fotsny nareo, fa ts hapiova inn akor zany. ts n vava akor no ahafaha-manova n zava-misy na manondrotra ny firenena. iza t@ reo "TAFONDRO VAVA" TENY @ MAGRO reo moa no ts nangina refa naazo seza ? amko de tsotra be le tokny ho fitondrana n resk : le fomba fanaovn poltika eto M/kara miits no mila ovaina. averko n nolazaiko teo aloha, ark ze nanoratako azy : "Seeing the STUPIDITY of OUR POLITICIANS, even if Jesus himself became PRESIDENT of republic, there wouldn’t be peace & stability in our country." Thanks ever so much.

    • 6 décembre 2011 à 16:19 | Ikelimalaza (#5896) répond à ZOZORO

      En effet, il l’a bien accueilli en personne.
      Tout va bien chez les junkies. Depuis 3 ans déjà, sourire aux lèvres, ils vont passer pour la 3è fois Xmas et St sylvestre sans aucun soucis. Ils vont faire la queue pour les braderies et foires avec Dede juste à côté, sans problème.

    • 6 décembre 2011 à 16:43 | da fily (#2745) répond à lova rakoto

      let Jesus stays out, he’s got so much job to do...does he really mind ? I would like you to give me more explanations.

      instead of praying the lord, could you please expect giving more peace and love all over you ?

      I still think that’s not only our politicians are so bad to the bone, I suppose them not so different, but they get and all want to save the only powwwaaa that they’ve never had before ! powwwa till’ the end.

  • 6 décembre 2011 à 16:17 | debile profond (#6180)

    Quelques extrais dans les contributions retoqué !

    ° la majorité se tourne vers toutes formes de religions confondues, la religion aide les gens à se résigner, à se pardonner, à accepter les injustices, à ne jamais faire trop d’analyse. Il s’agit de croire ou de ne pas croire, point barre, La religion c’est l’opium du peuple.

    DB : la religion est l’anesthésique, le sédatif du peuple administré par les autorités religieuses, et à signaler qu’aucune religion n’est démocratique ! ( reste le bouddhisme à part, en fait pas une religion mais une philosophie ) , il faut toujours obéir aux ordres du « Dieu » de la religion concernée ou aux supérieurs (chez les cato : cardinaux, évèques, curés, missionaires …) même le curé est aux ordres en cas de désobéissance c’est l’excommunication ! C démocratique à votre avis ???
    et j’ose pas parler des intégristes musulman …..

    ° Donc, à quand le printemps malagasy puisqu’ici l’hiver s’éternise. Je suis partant

    DB : on as tout eu comme régime jusqu’à présent, sauf ISLAMISTE heureusement que l’islam n’est pas en position de force au pays , déjà que ça va mal ….

    ° On a une majorité junkie silencieuse... (DB : là y a trop de rongony), Pourrait-être d’une majorité silencieuse, Malheureusement la fameuse majorité silencieuse fait aussi de la politique...celle de l’autruche !, La majorité silencieuse, c’est pas nous… (Appel à un réveil militant…)


    DB:Le silence est bien plus pesant et effrayant par rapport aux cris, émeutes, exactions diverses menée par des gros bras manipulé et payé pour !
    Le silence est une force psychologiquement incroyablement puissante !, le bruit ont s’habitue vite mais le silence fait peur, le politique a peur du silence et de de l’eau qui dort a raison , le petit filet d’eau dans les ruisseaux s’écoulant silencieusement qui devient torrent dévastateur après l’orage. Les larmes versée par le peuple pour tous ces corrompus de politicards finirons aussi en torrent dévastateur.

    ° La Présidence s’occupe à saborder la fdr par une fête grandiose le prochain 11 décembre pour l’anniversaire de la création d’une IVème république qui n’est pas née car la constitution dite votée n’a pas reçu l’approbation de tout le monde.

    DB : le sommet du ridicule est atteins ! « une fête grandiose le prochain 11 décembre pour l’anniversaire de la création d’une IVème république » anticonstitutionnelle, le DJ crée un non événement ...

    ° C’est facile de taper des heures et des jours sur les touches de son clavier, ça ne vous coûte rien, aucun risque, aucun danger. Mais quant à passer à l’action c’est autre chose. Qui osera ?

    DB : il vaut mieux une seule action bien cogitée, construite, appliquée en temps voulu et couronnée de succès qu’une multitude d’action désordonnée qui créerais la confusion et en découlerait le désordre et le chaos ! ( c’est exactement la deuxième option que les foza font et excite au plus haut point le cher Rissar …)
    une multitude d’action désordonnée qui crée la confusion, la résultante en est le désordre et le chaos = guerre civile, guérilla, etc ...
    Et n’oubliez jamais de voir a qui profite la résultante ...

    • 6 décembre 2011 à 17:09 | debile profond (#6180) répond à debile profond

      Erratum

      DB = DP ( débile profond )

      j’ai les fourmis qui démange le poignet du metteur au poing .....

  • 6 décembre 2011 à 16:39 | vuze (#918)

    Lalatiana,

    Très bon éditorial qui nous change, en effet, des sempiternelles dissertations à charge de Ndimby.

    La classe politique est pourrie mais cela est le cas dans tous les pays quel qu’ils soient. A Madagascar, ce phénomène prend une autre dimension car le pays est en voie de développement et a besoin de plusieurs décennies de changement et d’aide... Ceux qui ne cessent de répéter que depuis 3 ans, rien ne va plus, sont des démagogues ! Cela ne veut pas dire que tout va bien mais le pays a réellement besoin de changements profonds et dans le temps...

    Je me permets de répondre à Ndimby sur son "super" éditorial d’hier. La récupération politique est monnaie courante chez les pseudos intellectuels mais je ne pensais vraiment pas qu’elle puisse être utilisée par des esprits un peu plus avertis...

    A la mort de Nadine Ramoroson, alors que le deuil n’était même pas encore terminé, certains extrémistes parlaient du fait que le pouvoir allait en profiter pour se victimiser. Il en est de même et j’assume, concernant cet atroce évènement à la maternité de Belafatana. Ndimby ne supporte vraiment pas qu’on le taxe ainsi.

    Ce qui est surprenant, c’est qu’il dit lui-même que ce fait divers n’est nullement dû à un manque de moyen mais uniquement à une déficience de mentalité et de capacité professionnelle !! Il faisait donc de la récupération politique purement et simplement en parlant des nouveaux hôpitaux en cours de construction !!

    Je ne relève plus l’accusation de Ndimby me taxant de Françafricain car je peux comprendre que quant on est touché, on ne dispose plus de toute la clairvoyance nécessaire pour débattre...

    Bref, Lalatiana, vous avez raison de dire que nous devons changer nous-mêmes avant de répéter à longueur de journée que les autres doivent changer....

  • 6 décembre 2011 à 17:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a eu un coup d’état en 2009.

    Trois ans après, la classe politique, les élites et les intellectuels ne sont même pas d’accord pour dire qu’effectivement, il y a eu un coup d’état à Madagascar. Pire, ce monde minimise les conséquences d’un tel acte dans un pays aussi pauvre, aussi fragile et qui est toujours plus au moins, après 50 ans d’indépendance, aussi désordonné.

    Combien de nos intellectuels, élites et classe dirigeante se sont levés, daignés de défendre la République DRADRADRAINA MARAY SY HARIVA depuis notre indépendance ? Combien d’entre eux disaient NON au coup d’état ? Ce monde si intelligent n’était même pas capable de nous dire et nous expliquer, mieux nous prévenir que ceux qui ont fait chuter Ravalomanana ont bêtement attaqué notre République, et que c’est notre République qui risquerait de disparaître, notre indépendance risquerait de nous glisser sous la main…..qu’à travers la chute d’un Ravalomanana, nous allions courir et à grand pas vers notre propre perte….au-delà d’une crise Institutionnelle crée par le coup d’état, nous voilà devenus spectatrices et spectateurs de notre vie politique et économique, pire, notre avenir se décide un peu partout, quelque part par des politiciens qui nous sont inconnus, …..qui nous ont prévenu, nous ont averti que nous allions devenir spectateur des sorts dont on nous réserve ? Plus de 70% de nos compatriotes sont analphabètes, cela ne veut pas dire qu’ils sont bêtes, je serai la dernière personne à les traiter ainsi. Mais dans le monde où nous vivons, la majorité de nos compatriotes sont purement et simplement en dehors de notre système politique et surtout économique de notre pays :

    - défendre l’intégrité de la NATION revient aux élites, aux intellectuels et à la classe dirigeante du pays. Protéger jalousement l’indépendance de notre pays revient encore à nos élites, à notre classe dirigeante et à nos intellectuels. Diriger, gouverner c’est prévenir, ce n’est pas à la porté de 70% d’entre nous, trop complexe, ce n’est pas de leur ressort. Gouverner c’est prévenir, c’est le travail et le devoir de nos dirigeants.

    2009, c’était quoi ? Un DJ à la tête d’une NATION, il y a-t-il une ou un intellectuel GASY, seulement une, ou un capable de nous dire, nous expliquer la signification de la PRESENCE D’UN DJ à la tête d’un état Indépendant que Madagascar ?

    Tout le monde parle de Transition sans vraiment savoir ce que cela veut dire. Beaucoup des gens se laissent appeler DJ président, sans doute sans savoir la porter de ce qu’un président veut dire, ni la manière pour y parvenir dans une Nation qui se veut appeler une République, dans un pays indépendant depuis 50 ans….et beaucoup se ridiculisent en appellent le jeune homme président de la Transition, président de la République….et quoi encore…..voilà une signe qui ne se trompe pas que les problèmes sont avant tout la classe dirigeante de la République, ses élites, ses intellectuels….aucunement la majorité des Malgaches.

    Je n’ai jamais participé, de près ou de loin au tous pourris….attitude irresponsable…..il y a des gens qui veulent juger les EX, mais appellent Rajoelina président. Beaucoup jugent les EX, mais ignorent que depuis 2009, nos politiciens, nos élites et intellectuels sont bonnement marginalisés….qu’ils se réveillent, j’aime le dire :

    - il n’est pas normal que l’avenir de notre pays se décide à Paris ou en Afrique du Sud ou encore en Europe. Malheureusement, beaucoup de nos compatriotes n’ont toujours rien compris.

    Une chose est sûr, si la classe dirigeante se comporte encore comme elle vient de nous faire la triste démonstration leur auto désignations, auto satisfecit….pour eux, il n’y a aucunement crise mais changement des sièges, guéguerre des siéges, la population va prendre en mains son destin :

    - une population qui prendre son destin en main ne va pas y aller par quatre chemin, elle va détruire le symbole de l’opulence, toutes symboles qui représentent à ses yeux toutes ses souffrances, femmes hommes et leurs familles, leurs avoir….aux conséquences imprévisibles et qui amènera forcement le pays dans une guerre que plus personne ne pourra prédire les conséquences…..

    La balle est entre les mains de nos élites, notre classe dirigeante et nos intellectuels, à eux de nous rassurer et que la NATION ne rencontrera jamais le point de non retour, SINON, ils sauront à leur tour ce que la majorité d’entre endure depuis des années et des années…….

    DJ n’a rien à faire à la tête de notre NATION, ce n’est pas sa place…..ceux qui vous disent le contraire, compatriotes ou pas, pays amis ou lointains ne nous veulent pas du bien.

    MADAGASCAR est devenu purement et tout simplement un pays sous protectorat….il n’est jamais trop tard…..mais il n’est point loin qu’on dise ADIOS à notre independace…..et qui ne le voit pas et l’ingnore encore ???????

    • 6 décembre 2011 à 20:59 | debile profond (#6180) répond à diego

      @ diego
      quel protectorat !!!!

      réalisez enfin qu’il n’y a jamais eu de décolonisation des anciennes colonies !!!

      décolonisation et indépendance UNIQUEMENT SUR PAPIER pour leurrer les population d’Afrique voulant leur réelle indépendance, tous nos ancêtre Gasy ou Africains avaient compris le leurre ! la France continuera toujours et encore a exploiter l’Afrique pour raison économicostratégicofinnancières !!! ouf un nouveau mot très long et profond de sens ..

      Sarko et d’autres se gaussent du Gaullisme , alors que c’est le général De Gaulle ( avec ou sans ) qui a créé le système FranceAfrique , orchestrées dès 1960 par Jacques Foccart

      documents a voir :
      http://www.respectmag.com/2010/09/13/%C2%AB-de-gaulle-et-l%E2%80%99afrique-%C2%BB-de-ben-salama-4195

      http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101201162417/

      et pour ceux qui sont aveugles par les discours politiciens, a la suite de la lecture de la biographie de Mr Focard et de reny malala retrouverons la vue et ne nierons plus cette vérité établie !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Foccart

      pourquoi un Européen reçoit il d’office un visa de séjour de trois mois en débarquant à Ivato ???

      Et comment accepter qu’ un(e) Malgache est escroqué de plusieurs dizaines de milliers d’AR par les consulats ou l’ambassade à Tana pour se voir refuser le visa même de tourisme pour aller voir quelqu’un de sa famille résident /ou double nationalité malade ou non (simplement tourisme ) et non remboursés
      ...
      encore une fois la new FranceaFRIc cette fois ci de NS, CG et le pire conseillé HG

  • 6 décembre 2011 à 18:26 | bema (#828)

    Merci à lalatiana pour cet Appel à un réveil militant. J’aimerai juste rappeler que la jeunesse malgache était réputée dans le monde pour son patriotisme suite au mouvement populaire de 1972. La France a eu son Mai 68 tandis que Madagascar son Mai 72. Si nous regardons bien, nos politiciens actuels sont presque tous issus de cette jeunesse et il y a forcément quelque chose qui s’est produit de 1972 à nos jours et c’est là que nous devrions chercher la ou les causes de déclin. Le général Ramanantsoa était au pouvoir de 1972 à 1975 (3ans), Ratsiraka de 1975 à 1991(20 ans), Zafy de 1991à 1996 (5ans) et ReRatsiraka de 1996 à 2002 (5ans), Ravalomanana de 2002 à 2009 (7ans) et de 2009 jusqu’aujourd’hui, la transition.Pour moi, il n’y a pas photo, toute une génération a été sacrifiée pendant 27ans de Ratsiraka et la société malgache a failli perdre son âme. Un autre système a été imposé et essayé de détruire toute notre culture et notre spécificité d’où notre merde actuelle. Il nous faut un retour aux sources et aux valeurs simples de nos aïeux. Une prise de conscience générale est nécessaire et prions que ce n’est pas trop tard.Misaotra Tompoko

  • 6 décembre 2011 à 20:00 | diego (#531)

    Iarivo,

    Je vous réponds ici, je pense que je ne serai pas hors sujet.

    Comment comptez-vous faire pour écarter les 3 EX de notre vie politique ? Cela mérite quelques explications de votre part. Que lse 3EX, le putsch de 2009, serait-il quelque chose de normal pour vous, ne mérite même pas, même plus qu’on le mentionne ?

    Qui osera vous contredire quand vous dites qu’un loup sera toujours un loup. Vous êtes bien - iarivo - vous serez toujours - iarivo -, pas un loup si j’ose dire. Vous, vous êtes capable de réfléchir, vous savez d’où vous venez, et vous pouvez choisir où vous voulez aller….vous êtes une femme ou un homme libre…..vous pouvez changer, vous améliorez, apprendre, découvrir, voyager tout au long de votre vie…..un loup sera toujours un loup, une ou un -iarivo - sera toujours - iarivo - avec son histoire ses expériences….une femme ou un homme capable d’influencer ses entourages, d’y apporter ses vécus….etc….. :

    - vivant, l’homme que nous sommes peuvent changer, changent perpétuellement , tout change, tout bouge et à chaque instant. Dans l’état actuel du pays, faire une fixation sur les hommes nous fera perdre de temps précieux.

    Il y a eu coup d’état -iarivo-, un il faut le condamner et il faut qu’on se mette d’accord pour mettre en place un système inviolable, un système où les élus de la République seront protégés mais en contre partis, qu’ils jouent leurs rôles, ils seront les garants :

    - UN, de nos Institutions, de notre indépendance, mais aussi la cohésion de notre NATION,

    - DEUX, que désormais, c’est dans les URNES que les alternance au pouvoir doivent s’opérer, en dehors point de salut ! Cela apportera la paix et une cohésion sociale dans le pays.

    Il faut jeter souvent des coups d’œil en arrière sans jamais perdre de vu l’avenir et de ce que nous allons laisser en héritage à nos enfants et petits petits petites enfants :

    - pour l’instant l’avenir de vos enfants et les miens se décident à Paris et en Afrique du Sud…..et pourquoi accepter l’indépendance en 1960 si 50 après on va, ENCORE, confier aux autres l’avenir de notre pays ?????

    • 6 décembre 2011 à 21:10 | debile profond (#6180) répond à diego

      De toutes façons les coups d’états à venir se ferons par les urnes !

      L Gbagbo est au TPI de la Haye , parce qu’il n’a ps "con-pris ou il avait fermé le service bagage vers Paris ....

      il existe pas mal de logiciels de scrutins programmables a souhaits en open sources, en plus gratuits !!!

      facile à trouver sur le net !

      surtout en logiciels de gestions d’associations .............

    • 6 décembre 2011 à 21:13 | debile profond (#6180) répond à debile profond

      L Gbagbo est au TPI de la Haye , parce qu’il n’a ps "con-pris ou il avait fermé le service bagage vers Paris ....

      Pour Mouamar ça a été plusieurs crans plus hauts, comme pour Sadam et pi êt bintôt pour Bachar .........

    • 6 décembre 2011 à 21:35 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Salut Diego ,
      J’ai décidé de me taire depuis qqs semaines car j’ai remarqué que la situation économique, politique , juridique, financière, sociale ...de notre belle île reste INCHANGEE malgré le changement (réconduction non anodine) du GOUVERNEMENT dirigé par mon ancien collègue Berizika Omer.
      J’ai tjrs lu vos diverses réactions cher ami Diego et je suis agréablement surpris par la quasi-ressemblance de nos analyses relatives a l’avenir de MADAGASCAR. Nous n’appartenons à aucun parti politique (il faut le souligner) ...
      Par ailleurs, les vieux politicards devraient impérativement laisser la place à une nouvelle génération qui pourrait apporter de très bons projets pour le développement de notre pays . Cette nouvelle classe politique est bien présente et existe bel et bien mais il faut admettre qu’elle a peur de ces vautours qui osent tuer d’une manière subtile ceux et/ou celles qui osent les contrer, les contrarier. Ces vautours voraces n’aiment pas qu’on touche à leur gagne-pain ?! "HENA AN-TANANTSAKA" disent les malgaches !

      A bientôt et SOYONS PATIENTS !...
      Wait and see

    • 6 décembre 2011 à 22:05 | debile profond (#6180) répond à debile profond

      Ben oui la France n’a pas de pétrole ni de richesses naturelles, mais a des idées pour se les approprier a moindre cout ...

      Kan même l’OTAN pour éliminer Mouamar...., faut dire kan même le "guide" s’était foutu de la gueu.. du monde pendant des décennies ...

      Espérons ne pas avoir le TGV (pote du défunt guide ...) qui se fouterais du vaoaka pendant des décennies ......

      Peuple Gasy, les questions suivantes sont d’actualité !

      STOP OU ENCORE ?
      QUITTE OU DOUBLE ?
      NI OUI NI NON ?
      VOULEZ VOUS GAGNER DES MILLIONS ?

      VOULEZ VOUS QUE DÉBILE PROFOND VOUS DONNE LA RECETTE POUR LE REPAS DE NOËL MORA MORA ? ( le lapin à la moutarde (peut être fourni par les foza) , crème fraiche TIKO fournie par DADA), flamblé au Toagasy (fourni par ZAFY qui en fourni pour allumer le feu), DEBA allumera les foyers peut avant le réveillon ... )

    • 6 décembre 2011 à 22:18 | Jipo (#4988) répond à Mihaino

      Mihaino bonsoir la patience a ses limites , à Madagascar ça ressemblerait à : ’ NO LIMIT " . " an englais "dans le texte : " basta cosi " ou si vous préférez , voky-be , zallah hé ...!

    • 7 décembre 2011 à 01:10 | diego (#531) répond à Mihaino

      OUI MIHAINO, je suis content que vous avez pris le temps de bien souligner que nous n’appartenons pas à un partis politique.

      J’espère que nous sortirons bientôt de cette crise.

      Mes respects MIHAINO.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS