Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 mai 2022
Antananarivo | 10h14
 

Sport

Football

La fédération malgache désigne Nicolas Dupuis en tant que sélectionneur

samedi 30 avril | Mandimbisoa R.

Nicolas Dupuis est officiellement désigné sélectionneur de l’équipe nationale malgache de football, les Barea de Madagascar. L’annonce a été effectuée, hier, en conférence de presse, par le président par intérim de la Fédération malgache du football (FMF), Victorien Andrianony, l’aile de la fédération reconnue par le ministère des Sports et la Fédération internationale du football amateur (Fifa). Ce, en l’absence du concerné, qui a visiblement tergiversé avant d’accepter, officiellement, la proposition en début de soirée.

Cet ancien footballeur français, devenu sélectionneur de l’équipe nationale malgache du football, en 2016, a expliqué dans l’après-midi, vouloir réfléchir un peu sur la proposition du président de la FMF, en se donnant 48h, au vu notamment de l’immensité de la responsabilité qui l’attend, à savoir la qualification des Barea à sa deuxième Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023). D’autant plus que les premiers matchs pour les phases éliminatoires des groupes auront lieu au mois de juin face au mondialiste ghanéen.

Mais, il ne lui a fallu que quelques heures seulement, pour annoncer finalement qu’il accepte officiellement de devenir ce sélectionneur, en dépit du défi important qui l’attend et bien entendu des critiques très sévères à son encontre. Puis qu’il faut savoir que cette désignation ne satisfait pas à l’unanimité les mordus du football malgache qui reproche à Nicolas Dupuis un engagement politique auprès du régime actuel et donc à une politisation du football dans le pays, ainsi que sa lourde défaite qui n’a pas permis en 2021 aux Barea de se qualifier pour la deuxième fois à cette compétition continentale.

En conférence de presse, l’équipe de Victorien Andrianony explique le choix pour Nicolas Dupuis sur la connaissance de ce dernier de l’équipe nationale malgache de football. « Il les a côtoyés et il les connaît déjà. Puis, avec le peu de temps que nous avons pour préparer le match contre le Ghana, ce serait mieux d’avoir un sélectionneur qui connaît déjà les joueurs pour faciliter l’intégration et le regroupement ainsi que la mise en place des jeux ». La FMF met également en avant le palmarès de ce sélectionneur qui a permis aux Barea de participer pour la première fois de son histoire à la CAN en 2019 et de terminer en quarts de finale de la compétition.

Beaucoup espèrent que ce choix devrait résoudre certains problèmes qui auraient handicapé l’équipe nationale de football, à savoir le différend entre l’équipe de Raoul Arizaka Rabekoto, le président attitré de la FMF, contraint à l’exile et qui serait en prison en Afrique actuellement, et ses détracteurs dont certains membres du comité technique de la FMF. Nicolas Dupuis en personne espère que la FMF est désormais soudée autour du football malgache.

Outre la désignation de Nicolas Dupuis en tant que sélectionneur, la FMF a également désigné Rado Rasoanaivo, l’ancien international malgache évoluant au milieu du terrain, en tant que Directeur technique national (DTN) du football malgache.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril à 09:38 | arsonist (#10169)

    Les aventures du "petit Nicolas" , mitranga mihemotra toa lelon-jaza !

  • 30 avril à 12:05 | lé kopé (#10607)

    La décision de la Fédération Malagasy de Football , de remettre en selle l’ancien Entraîneur de l’Equipe Nationale Malagasy , a été prise après plusieurs tergiversations entre les pour , et les contre , et avec beaucoup d’ hésitation par le sorcier blanc . Sa collusion avec les Dirigeants politiques actuels, qui n’est qu’un secret de polichinelle , lui a valu les foudres de certains amateurs du ballon rond , à juste titre , surtout que la non qualification du Pays à la CAN de 2021 , a pour cause son "égarement " pour d’autres "fonctions Etatiques" et qui lui a fait dévier de ses attributions initiales. De plus , le paiement de son salaire par la CNAPS , et le regroupement des jeunes talents dans toutes les régions de l’île ( en concurrence avec celui de l’UFISCAM actuellement) , avec la même...pécule de nos retraités du privé , ont fait jaser plus d’un. Par contre , il avait clairement défini son ambition de se qualifier à la Coupe du Monde du Quatar , mais son plan a été enterré , avant d’être mis en œuvre, par son remplacement à pieds levés par l’ancien joueur du PSG , Eric Rabesandratana . En tout cas , son nouveau statut est un nouveau Challenge , difficile à concrétiser , surtout que le Ghana , l’une des Equipes phares de l’Afrique du moment , car qualifiée à la prochaine Coupe du Monde , ne sera pas une simple promenade de santé. Les plus vieux se souviendront des Clubs Ghanéens qui sont venus jouer chez nous dans les années 70 , comme les Black Stars, et l’Ashante Kotoko ou, l’ Accra Greats Olympic), qui étaient composés de joueurs de la trempe de Rasoanaivo Etienne( multipliés par 22...) , l’un des meilleurs joueurs Malagasy de tous les temps . Ce qui n’est pas un hasard car son fils , qui a fait comme son père , ses preuves en tant que joueur et ...Entraîneur (Fosa Junior , Tana Formation ...) , a hérité de la place de DTN récemment . Bref , les ingrédients semblent être réunis pour ravir la 2ème place de la poule de qualification , synonyme de retour sur la scène Africaine . Mais la balle est dans le camp de la Fédération , qui doit maintenant se mettre au travail , en gardant une unité sans faille , pour l’intérêt suprême de la Nation, et avec un regroupement le plus rapidement possible , pour enterrer toute velléité de guerres intestines.
    Salut les Copains .

    • 30 avril à 22:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à lé kopé

      Bonsoir le copain
      Selon l’adage celui qui veut abattre son chien l’accuse de rage n’est-ce pas ? Quoi d’anormal pour ceux qui veulent se faire justice n’est-ce pas ?

    • 1er mai à 11:57 | kartell (#8302) répond à lé kopé

      Que de servilités à parler de « sorcier blanc », celui qui sur ses terres d’embouche n’est qu’un Schlumpf, ramasseur de balles ou presque !..
      Passer ainsi du statut d’adjudant de semaine, à celui de général exotique n’est pas nouveau mais il attire toujours ce même profil d’hommes blancs qui cherche désespérément une place à la hauteur requise d’égos frustrés au pays, où l’émulation est d’un autre niveau : celui de l’excellence et de la concurrence !..
      Bref, aujourd’hui, « l’homme providentiel » peut enfin assouvir ses ambitions personnelles, comme en particulier un certain nombre d’autres entraîneurs gaulois qui ont fait de leurs expériences africaines leur graal avec des fortunes diverses et variées..
      Le plus significatif de tous étant un certain, Hervé Renard, double champion d’Afrique avec la Zambie ( 2012) et la Côte d’Ivoire (2015) qui a voulu remettre le pied au pays, à Lille où au bout de quelques mois de mauvais résultats de 13 matchs( 2 gagnés, 7 nuls et 4 perdus) a dû être licencié, manu-militari !..
      Tout cela pour insister sur le contexte africain très particulier où le foot est abordé de manière très différente d’autant que l’arrière cour est faite d’intrigues et luttes intestines dont le sport est loin de sortir gagnant !..
      Les Barea ne font pas exception d’autant que le contexte ambiant est plus proche de la poudrière que de celui de la sérénité où un concentré des mœurs endémiques œuvre à la manœuvre de coulisse ..
      Donner « l’impression que »n’est pas très nouveau puisqu’il est présent à chaque instant où la propaganda crache son venin, d’autant que le foot est un domaine explosif parce que les bons résultats sont attribués par ricochet au pouvoir en place qui escompte ainsi rallier à sa cause cette majorité silencieuse qui ne comprend pas la chose politique mais celle qui gagne sur un stade dans l’océan d’échecs de son quotidien !..
      Notre sorcier chauve devient désormais une pièce maîtresse d’un pouvoir qui escompte avoir trouvé son supplétif en or pour atteindre son but recherché par toute une nation : enfin l’émergence footballistique !..
      Reste qu’entre désirs et réalité, le fossé est immense et la tentative évidente de vendre la peau de l’ours devient, ici, une manière détournée de laisser penser et surtout croire que tous les clignotants seraient au vert alors qu’en réalité, ils sont à l’orange !..
      Le miracle, ici, aussi, est imploré !…

  • 30 avril à 21:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Chassez le naturel, il revient au galop n’est-ce pas le cas actuellement ?
    Ne nous voilons pas la face comme ce rassemblement national qui a perdu élection présidentielle française à cause de sa non considération de l’adage "l’habit ne fait pas le moine" n’est-ce pas ?
    Concernant la guerre en Ukraine l’émission de Gabriele TV qui s’intitule : Qui sont les bons ? Qui est le méchant ? Ne mérite-t-elle pas plus de réflexion pour ceux qui se disent chrétiens ? Car beaucoup des maux du monde occidental actuel trouve leurs solutions dans le message de la prophétesse Gabriele entre autres le terrorisme, l’environnement, etc...

  • 1er mai à 13:19 | lé kopé (#10607)

    Quoique l’on dise , l’ancien Président de la Fédération de Foot Malagasy , a su dénicher un Entraîneur , qu’il soit basané , ou pâle (qu’importe), et qui a propulsé notre Equipe Nationale au devant de la scène Africaine . Du jamais vu dans l’Histoire de notre Football , et même du sport ,depuis la participation de Jean Louis Ravelomanantsoa à la finale des Jeux Olympiques de Mexico (1968), entraîné par Jean Jalabert , coopérant Français en Education Physique. Ce même Président de la FD , malgré des élections truquées à Fianarantsoa pour son deuxième mandat , a plaidé pour la cause de notre Pays , en tant que Décideur au niveau de la plus haute marche du Football Africain, et en changeant l’organisation de la CAN , en qualifiant deux équipes aux éliminatoires... au lieu d’une seule par poule , ce qui a toujours fait l’objet de notre échec depuis plusieurs décennies . Sans compter les moyens techniques et logistiques mis à la disposition de notre Equipe , lors de leur séjour en Egypte, du fait de sa position . La mansuétude des arbitres , du fait d’avoir un boss Malagasy , et la peur de le décevoir ont fini par nous faciliter la tâche. Bref , malgré les qualifications de ramasseur de balles (sic), et déniché du fin fond de son Bled (As Yzeure) , Nicolas Dupuis, Professeur d’Education Physique de son Statut , et non un va nu pieds comme certains le prétendent, a réussi , là où d’autres ont échoué , comme l’Allemand Peter Schnittger, qui était à deux doigts d’une qualification Mondiale... N’en déplaise à certains ,et en reconnaissant ses errements en... flirtant avec le régime , ce qui nous a valu notre élimination de la CAN 2021 , Nicolas Dupuis est prêt à relever le défi , et c’est avec unanimité , qu’il a retrouvé son poste .Surtout que le nouveau DTN est issu du sérail , en étant le fils de l’ancienne gloire du Foot Malagasy ( feu Rasoanaivo Etienne), et ayant lui même fait ses preuves en tant que joueur (BFV , et Equipe Nationale) , et en tant qu’entraîneur de Fosa Juniors , et Tana Formation . Gageons que ce tandem sera à la hauteur de ce que l’on attend d’eux , et surtout avec le soutien de tous les férus du ballon rond , malgré le souci immédiat de nos compatriotes , qui est la quête de pitance quotidienne . Qui a dit que c’est le pain et le jeu (Panem et Circenses)qui font tourner le Monde ?Freud a ajouté le sexe , et ...Moïse l’argent. Pour le moment , les deux premières entités nous manquent . Sommes nous maudits ???
    Salut les Copains .

    • 1er mai à 14:48 | kartell (#8302) répond à lé kopé

      Ne faisons pas d’une croyance au surnaturel, un bouc-émissaire, supplémentaire, pour s’exempter de ses propres turpitudes, les seules pour lesquelles il faudrait enfin trouver les véritables causes et conséquences d’une équipe nationale qui tarde à se constituer un palmarès à l’unisson des espoirs nationalistes, qui, aujourd’hui, piaffent d’impatience !…
      Prendre le train en marche est une spécialité endémique et Dieu sait combien le foot est resté à la traîne, ici, où les pouvoirs avaient toujours privilégié l’enrichissement personnel à celui d’un patriotisme d’une majorité silencieuse, intimement liée au ballon rond !..
      Sauf, qu’à force de voir et regarder ces liesses populaires s’exprimer dans les pays, au sommet du classement FIFA, la frustration est montée comme une mayonnaise dans l’esprit des potentats, notamment..
      Mais, ici, se posait le problème endémique de se trouver « l’homme low-cost » pour espérer gravir des échelons d’une hiérarchie de plus en plus ardue compte-tenu que foot et politique sont devenus incestueux et fiers de l’être ! …
      L’urgence ici étant de se constituer par le foot un paravent de la chose politique aux résultats décevants pour cacher l’échec permanent au profit d’un hypothétique renouveau, fumeux, dans le foot, opium du peuple et du people..
      Reste qu’au delà des personnes, l’essentiel étant ailleurs, dans la formation et dans des structures sportives inexistantes dans une société où le manger est une seule épreuve quotidienne..
      Ne faisons pas de ce sport, aux mœurs de plus en plus sulfureuses, une sorte de porte de secours d’une société endémique qui finalement « replay » dans le foot ses bonnes habitudes du quotidien avec les succès qu’on lui connaît..
      On pourra regretter que ce pouvoir combinard n’est pas été en parfaite adéquation avec sa neutralité affichée, avec ostentation, à ne pas choisir plutôt un entraîneur russe que ce supplétif, gaulois, visiblement, apostat et fier de cette promotion de fin de soldes ou plutôt de quinquennat !..

  • 1er mai à 15:16 | lé kopé (#10607)

    " Reste qu’au delà des personnes, l’essentiel étant ailleurs, dans la formation, et dans des structures sportives inexistantes dans une société où le manger est une seule épreuve quotidienne". La formation d’une Académie de Football était en cours , avec l’aide de l’Etat et de la CNAPS, ce qui a valu quelques réactions légitimes , vu la priorité actuelle du Pays , à savoir , les besoins fondamentaux de notre population ,comme la Santé , la Sécurité , l’Education , les Infrastructures routières , et bien d’autres . En se dispersant dans la détection des jeunes talents de la Grande île, Nicolas Dupuis a failli à sa mission initiale , qui était de qualifier les Barea à la CAN de 2021. D’autres anciens cadres de l’Equipe Nationale ont créé l’UFICASM , en réunissant les meilleurs jeunes de la Métropole , et en étant actuellement à Fianarantsoa , pour le recrutement des joueurs de la zone Sud .On ne sait pas l’origine de leurs appuis financiers ,mais ce manque de concertation entre tous ces intervenants , et surtout le manque de visibilité commune , nuit au développement de la discipline , comme dans différents domaines . Car qui embrasse trop , mal étreint .Madagascar ne manque pas de cadres sportifs , et de pratiquants , il manque la volonté politique pour mener à bien cette ambition .

    • 2 mai à 12:32 | saint-augustin (#9524) répond à lé kopé

      Bonjour lé kopé,
      Je me demande si nos joueurs entendent bien ,les critiques ,les attentes du peuple et le sifflet de l’arbitre ,car on dit que ventre affamé n’a pas d’oreille !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS