Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 06h48
 

Politique

Résolution de la crise malgache

La HAT jubile après la décision de la COI

mercredi 16 juin 2010 | Bill

Le Service Communication de la Présidence de la Haute autorité de transition (HAT) a cru de son devoir de diffuser une partie des décisions ou des acquis de la 26ème Session du Conseil des Ministres de la COI (Commission de l’Océan Indien) et qui concerne la résolution de la crise malgache. Ainsi dans cet extrait des résolutions la HAT veut montrer que la COI est en train d’apporter de l’eau au moulin du processus électoral que le gouvernement de la HAT et son président ont décidé. La COI « a pris une décision capitale sur le cas malgache », lit-on dans cet extrait qui poursuit : « Une décision qui épouse et soutient celle prise par le régime de Transition de faire tenir les élections, dans les normes internationales ainsi que dans les plus brefs délais, pour faire sortir le pays de la crise ». Une synergie qui mérite ainsi une large diffusion auprès du public précise le Service Communication.

En soi même, il faut dire que le Service Communication de la Présidence de la HAT fait bien son travail. Les résolutions de la COI ont été prises le 8 juin et c’est une semaine après, soit le 15 juin qu’il trouve un intérêt à propos de ce qui a été convenu à Saint Denis de La Réunion. L’essentiel de l’information aura déjà fait des milliers de tours du monde surtout que l’ère est aujourd’hui au train à grande vitesse et de l’internet.

En tout cas, ce soudain intérêt à ce que propose la COI intrigue à plusieurs titres. D’abord, parce que ces élections rapides ne cadrent pas complètement avec le programme qui est déclenché depuis le 12 mai par le président de la HAT qui prévoit certes un scrutin référendaire pour la Constitution mais avant cela le dialogue national précédé de dialogues régionaux. Une majeure partie de ce programme n’a pas été prise en compte par le 26e Conseil de la COI. En clair, malgré la présence du chef de la diplomatie de la HAT et la réunion à huis clos qu’il a révélé, et à l’issue de laquelle il a manifesté sa satisfaction d’avoir été enfin compris, la COI a pris un autre cheminement qui fait fi des dialogues et conférences ou constitution et réconciliation et amnistie, annoncés et prévus.

Par ailleurs, l’opportunité de cet intérêt pour les décisions de la COI intervient au moment où selon la presse écrite, le médiateur Joachim Chissano informe l’opinion que les négociations se poursuivent et que des rencontres ont été fixées pour le 18 juin à Port Louis (Ile Maurice) si certaine presse disent Genève (Suisse), semble-t-il mais non plus à Prétoria. Ces rencontres sont-elles consensuelles, c’est-à-dire convenues entre les membres du Groupe international de contact (GIC) pour Madagascar auquel font partie les pays membres de la COI ? Seraient-elles alors destinées à cerner et à éclaircir le concept de normes internationales qui, pour beaucoup, se résume à l’observation, à la transparence et à l’égalité des chances ?

Pour d’autres observateurs, le concept de normes internationales dont il s’agit ici fait référence aux principes de consensualité et d’inclusivité et ne peut se réduire aux seules élections mais doit couvrir toutes les démarches pour aboutir à ces élections. Un grand pas est déjà fait quand les deux principaux protagonistes se sont dégagés de la course à la présidentielle de la République ; Marc Ravalomanana a déjà déclaré qu’il ne rentrera au pays que lorsque la communauté internationale estime le moment favorable tandis que Andry Rajoelina a déclaré voici quelques semaines qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle pour la 4e République. Mais d’autres étapes attendent d’être franchies. En tout cas, la COI qui dépend pour une large part des financements européens ne peut se désolidariser complètement de l’Union européenne et des décisions du Parlement européen et du Conseil de l’UE. À l’allure des démarches entreprises par la communauté internationale et les consultations avec les acteurs de la crise, on peut surtout dire qu’aucune solution concrète ne peut être trouvé ou conduite à terme sans le consentement des parties en conflit et sans l’aval de la communauté internationale. Andry Rajoelina tiendra-t-il toujours sa parole qu’il ne négociera plus ?

22 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin 2010 à 07:39 | Noue (#2427)

    - En clair, malgré la présence du chef de la diplomatie de la HAT et la réunion à huis clos qu’il a révélé, et à l’issue de laquelle il a manifesté sa satisfaction d’avoir été enfin compris,

    Io fahazaran-dratsin’’radomelina mettre la charrue avant les boeufs sy ny fisehosehoana lavareny io dia mbola tsy afaka aminy mihintsy !!! hany tsy misy mandeha @ lohany ny atao.

    Fa dia inona loatra hono no nataony no tampotampoka teo dia hoe "il a été compris par la COI" ?

    Inona indray moa no hantenaina eo fa eny zao dia afaka à peine 5mn dia nivadika tsia comme à son habitude ? Instable , sans qualité , ka na inona lazainy eo na inona , tsy misy mino azy intsony anie ee !!

    Raha mba nahay nanaja tena moa radomelina hatramy voalohany , nanaja ny soniany , efa ela no tafavoaka M/car , mety mba afaka tsara nanao io 50ème anniversaire de l’indépendance io !! saingy....tratran’zay gaigy lahy eee !!!

    • 19 juin 2010 à 01:03 | Info ou intox ? INFO : (#2357) répond à Noue

      C’est Richard VIA, conseiller d’ambassade à Maurice et non pas le ministre Affaires Étrangères, Ramaroson Hippolyte, qui représentait Madagascar à la 26ème session du conseil de la COI, à la Réunion, le 08/06/10.

      -  Voir photo officielle sur
      http://www.reunion.pref.gouv.fr/pse/d/document/COI2010_photo.JPG

      -  Lire sur le Quotidien de la Réunion (08/06/10 - 18h03)
      http://www.lequotidien.re/actualites/c-tait-en-direct/116684-madagascar-pas-su-former-ses-cadres.html

      Photo de Richard Via

      "Saint-Denis - Richard Via, premier conseiller à l’ambassade de Madagascar à Maurice a été choisi pour représenter la Grande Ile en cette période trouble de transition."
      (Interview de Richard Via)

      -  Lire sur Orange Réunion (08/06/2010 à 12h00) :
      http://reunion.orange.fr/news/ocean-indien/madagascar-piraterie-et-cooperation-regionale-a-l-ordre-du-jour,564869.html

      "Richard Via, chef de la délégation de la République de Madagascar, a assuré que les discussions étaient en cours pour « parvenir à une sortie de crise ». Dès la semaine prochaine, un « dialogue national » doit avoir lieu pour « aboutir à un nouveau système de gouvernance ». Richard Via a également annoncé la mise en place d’une « commission de révision de la Constitution »."

    • 19 juin 2010 à 01:17 | Info ou intox ? INFO : (#2357) répond à Noue

      Voici le communiqué officiel
      http://www.reunion.pref.gouv.fr/pse/d/index.php?m=actualite.htm

      MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES
      Secrétaire d’État à la Coopération et à la Francophonie

      Communiqué de presse
      Paris, le 8 juin 2010

      RÉSOLUTION DE LA COMMISSION DE L’OCÉAN INDIEN SUR LA SITUATION À MADAGASCAR

      Saint Denis de la Réunion, le 8 juin 2010 -

      Le Secrétaire d’Etat chargé de la
      Coopération et de la Francophonie M. Alain Joyandet, Président en exercice au nom
      de la France de la Commission de l’Océan Indien (COI), et les Ministres des Affaires
      Etrangères mauricien, comorien et seychellois se sont accordés cet après-midi, lors du
      26è Conseil des Ministres de la Commission, sur la résolution suivante - au sujet de la
      situation à Madagascar :

      « A l’occasion du 26ème Conseil des Ministres de la COI, les Ministres représentant les
      Comores, la France, Maurice et les Seychelles ont eu à débattre de la situation
      malgache.

      Compte tenu notamment des impacts économiques et sociaux de la crise
      institutionnelle malgache sur la population et ses répercussions sur les îles voisines, ils
      appellent à un retour rapide à l’ordre constitutionnel à Madagascar.

      Ils prennent acte de l’engagement pris le 12 mai 2010 par M. Andry Rajoelina,
      président de la H.A.T., conformément à la demande de l’Union Africaine de ne pas se
      présenter à la prochaine élection présidentielle.

      Ils appellent à des élections présidentielle et législative libres, ouvertes et transparentes
      à Madagascar, le plus rapidement possible, en respectant les critères internationaux en
      la matière afin de permettre leur soutien et leur reconnaissance par la communauté
      internationale.

      Ils mandatent le Secrétaire Général pour apporter le soutien de la COI au processus de
      sortie de crise et se joindre aux facilitateurs internationaux du processus électoral en
      cours. »
      La Commission de l’Océan Indien est composée de cinq pays membres : Madagascar,
      Maurice, l’Union des Comores, les Seychelles et la France/Réunion.

  • 16 juin 2010 à 09:09 | RAKOTOZANANY (#3245)

    METHODE COUE
    art 1.TOUT VA BIEN
    art.2 TOUT VA BIEN MÊME QUAND RIEN NE VA
    ART3. MËME SI JE NE VAUX RIEN, JE SUIS LE MEILLEUR.
    art4. CE QUI COMPTE C’EST MOI, LE RESTE, RIEN A FOUTRE, QUAND JE VAIS BIEN LE RESTE VA BIEN.

  • 16 juin 2010 à 09:11 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    pour NOUE !!!

    Résolution de la Commission de l’Océan Indien sur la situation de Madagascar,8 juin 2010.

    Aujourd’hui,à Saint Denis de la Réunion,la Commission de l’Océan Indien (C.O.I) dont Monsieur le Ministre Français de la Coopération et de la Francophonie Alain JOYANDET assure encore quelques heures la"Présidence",s’est accordée avec les Ministres des Affaires Etrangères mauricien,comorien et seychellois sur la résolution suivante au sujet de la situation à Madagascar.

    - "A l’occasion du 26 ième conseil des Ministres de la C.O.I.,les Ministres représentant les Comores,la France/Réunion,Maurice et les Seychelles ont eu à débattre de la situation malgache.

    - Compte tenu notamment des impacts économiques et sociaux de la crise institutionnelle malgache sur la population et ses répercutions sur les îles voisines,

    - ils appellent à un retour rapide (RETOUR RAPIDE) à l’ordre constitutionnel à Madagascar (par exemple la révision de la constitution malgache peut être suffisante).

    - Ils prennent acte (PRENDRE ACTE) de l’engagement pris le 12 mai 2 010 (CETTE ANNEE) par Monsieur Andry RAJOELINA,Président de la H.A.T,conformément à la demande de l’UNION AFRICAINE (UNION AFRICAINE,pas sadac,jojo, etc...) de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle.

    - Ils appellent à des élections présidentielle et législative libres,ouvertes et transparentes à Madagascar,le plus rapidement possible (ELECTIONS LIBRES,OUVERTES et TRANSPARENTES,LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE) en respectant les critères internationaux en la matière afin de permettre leur soutien et leur reconnaissance par la Communauté Internationale.

    - Ils mandatent le Secrétaire Général pour apporter le soutien de la C.O.I. au processus de sortie de crise et se joindre aux facilitateurs internationaux du processus électoral en cours (PROCESSUS ELECTORAL EN COURS)".

    La Commission de l’Océan Indien est composée de cinq membres :

    - Madagascar,

    - Maurice,

    - L’Union des Comores,

    - Les Seychelles

    - et la France/Réunion.

    Copier/coller spécial pour "NOUE"

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 juin 2010 à 12:12 | saricine (#2893) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr Basile

      Avant de "perroquetiser" de ce que disent les COI . Vous devez vous renseigner à propos de ce qu’on appelle COI. Au total ça n’a rien à voir avec une region de developpement interafricain. Ce n’est qu’un QG de reunion economique regionale de la france.
      Donc la declaration de la COI n’est autre que des gesticulations politiques de Joyandet et consorts.
      Ce n’est pas la COI qui va resoudre la crise malgache, la negociation de HAUT NIVEAU que la france même a avancé au mois d’octobre 2009 ,a été dejà mise en route à Pretoria.

    • 16 juin 2010 à 13:37 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à saricine

      saricine !!

      "PERROQUETISER" ?????

      Merci de me donner la définition du verbe ci-dessus.

      saricine !!

      Pour Moi,la C.O.I. compte plus que vos afros.Point barre.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 juin 2010 à 19:21 | saricine (#2893) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Boloky e ! bolokim-bazaha

  • 16 juin 2010 à 09:49 | le diaspora (#1311)

    pour Basile

    le mieux serai pour toi est que Madagascar doit revenir sous la colonisation de la France , il ne faut pas oublier que toutes les solutions qu’ on a proposées avec RAJOELINA n’ont pas aboutit(il ose même renier ses signatures) , tu ne crois pas sincèrement que la seule solution possible pour MADAGASCAR est que ton ANDRY RAJOELINA démissionne TOUT de suite ????? il est temps de reveiller que de justifier sans raison les actes de RAJOELINA qui n’ a aucune tactique politique jusque maintenant mais de suivre AVEUGLEMENT les instructions données par la France, je pense qu’il est temps d’ouvrir vraiment les yeux et non d’ autres choses......

    • 16 juin 2010 à 10:24 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à le diaspora

      diaspora

      j’accuse réception de votre remarque.Elle ne me la concerne pas vraiment alors au panier.

      Cordialement.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 16 juin 2010 à 10:12 | Rainivoanjo (#1030)

    "aucune solution concrète ne peut être trouvé ou conduite à terme sans le consentement des parties en conflit et sans l’aval de la communauté internationale" : c’est là votre opinion personnelle ou même peut-être votre intérêt. En tout cas, Madagascar n’a pas intérêt à compter sur votre fameuse CI qu’on rabâche à tout bout de champ comme s’il s’agissait d’une entité monolithique ; Une solution consensuelle et inclusive à la kenyane ou zimbabwéenne serait la pire des choses qui puisse arriver à Madagascar. L’urgence pour les Malgaches n’est pas d ’avoir une reconnaissance internationale, mais d’avoir une sécurité que le gouvernement actuel semble incapable d’assurer jusqu’à maintenant, surtout avec le déstabilisateur en chef en exil et le panier de crabes locaux.

  • 16 juin 2010 à 11:14 | meloky (#637)

    Quelquns doivent preprarent le procesus électoral et la IV République !
    Alors les peuples n’ont pas confiance aux anciens partis et ses leaders, donc c’est logique si la HAT doit prendre en charge avec beaucoup de transparence !

  • 16 juin 2010 à 11:35 | da fily (#2745)

    Un ballet sans chorégraphie, mêlant chaises musicales, grand-écarts, tourniquets, trapézistes et autres lanceurs de couteaux borgnes.

    La COI n’est qu’une succédanée régionale de la politique française, celle à qui la HAT fait constamment référence et à laquelle elle semble se soumettre. Les autres initiatives n’ont surtout pas droit de cité, elles mettraient en péril l’assise de cette même Hat qui ne cherche nullement de consensualité, on l’avait prédit, son attitude le confirme.

    Bien que les blocages se soient effacés : Ra8 ne rentre pas au pays pour le moment, et Andry ne se présente pas aux élections, les gourous de ce pouvoir semblent âtre passés maître dans l’art de compliquer ce qui est déja insupportable. On peut mesurer à l’aune de leurs décisions l’intérêt suprême qu’il porte à "leur vahoaka". Et même si la situation cahotique n’a échappé à personne, faire bouillir la gamelle est devenu la priorité n°1 des malagasys, nous avons depuis, un pays qui végète tranquillement sans un réel pouvoir, car celui-ci est atone et innéfficace. C’en est devenu surréaliste, à se demander à quoi peuvent bien servir les politiques, à part tripatouiller les finances publiques et s’enrichir sur le dos de la masse laborieuse ou non. Ou se donner en spectacle pour essayer de glaner quelques suffrages qui ne servent que leur popularité. Il n’y a qu’à voir les déclarations succéssives de non-évènements qui s’égrainent, et on peut conclure que ces femmes et hommes politiques ne sont que des braseurs d’air bon à ventiler les mouches.

  • 16 juin 2010 à 11:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Du réchauffé,copier/coller

    Un communiqué de l’Organisation Internationale de la Francophonie (O.I.F.) indique que

    "Monsieur Abdou Diouf ,Président en exercice de l’O.I.F. a pris connaissance avec un grand intérêt de la déclaration faite le 12 mai 2 010 par Andry RAJOELINA,Président de la Haute Autorité de la Transition Malgache,qui a annoncé, à l’occasion,avoir décidé de ne pas se présenter aux prochaines consultations électorales malgaches.

    "Il tient à saluer la décision courageuse du Président de la H.A.T de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles annoncées pour "fin" 2010.

    "Cet engagement prouve le sens élevé des responsabilités et la détermination sincère d’Andry RAJOELINA à sortir son "PAYS" de la longue et pénible crise que Madagascar traverse".

    Monsieur Abdou Diouf appelle tous les acteurs politiques Malgaches à s’engager résolument,et sans arrière pensée,dans un dialogue constructif qui doit coduire à la tenue,en 2 010,dans les délais annoncés,des élections libres,fiables et transparentes.

    • 16 juin 2010 à 14:08 | Jekely (#2716) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Pauvre Basile,

      Ne comprenez-vous pas que Abdou Diouf n’est qu’UN INSTRUMENT des Français ?. Pas plus français que lui on meurt.

    • 16 juin 2010 à 14:21 | RAVELO (#802) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      "TGVendrana, ayant pris la décision de ne pas se présenter aux éléctions" montre à quel point il veut sortir le pays de la crise dixit basile !!!!

      Basile a !arrêtez de prendre tout le monde pour des foza s’il vous plaît. Vous savez trés bien qu’il ne pouvait pas de par son âge s’y présenter,à moins de mouler la constitution à son cas !!!!! et c’est pas gagné du tout !!!! et quand bien même il s’y présente,il sait trés bien qu’il sera ridiculisé par tous les concurents,et c’est plutôt la vraie raison pour laquelle il ne se présentera pas.Expliquez-le comme vous le voulez aux foza mais pas aux Malgaches.

      Quant au COI,de grâce,MADAGASCAR n’est pas et n’a jamais été un territoire français d’outre mer,et une décision de celle-ci,vous savez,les Malgaches s’en tapent magistralement,croyez-moi ;il n’y a que les faux malgaches comme vous qui y croient ;qui vivra verra !!!!!

      La seule décision qu’il doit prendre tôt ou tard notre VENDRANA national,est de déguerpir et laisser cette place qu’il a trop longtemps souillée,à des capables, plus intelligents que lui.Et aprés on pourra dire qu’il s’est enfin ressaisi.

      Que la France défende ses intérêts basile,quoi de plus normale,mais que vous la souteniez aveuglèment et bêtement,c’est autre chose.

    • 16 juin 2010 à 14:41 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à RAVELO

      ravelo

      OUI ravelo,Monsieur Andry RAJOELINA veut sortir le pays de cette crise.

      En prenant cette décision de ne pas se présenter à l’élection présidentielle,il a montré un certain "AMOUR" pour son pays et non l’appât de gain.

      Dites-vous qu’il ne peut pas se présenter,personne n’a en main la nouvelle constitution malgache donc vous ne pouvez pas dire quoique ce soit sur sa candidature ou non ;

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 16 juin 2010 à 16:00 | diego (#531)

    Bonjour les traîtres (ils se reconnaîtront),

    Quand vous êtes des USURPATEURS DES FONCTIONS , vous devriez au moins, un le reconnaître, deux, vous devriez chercher à rallier plus de monde à vos causes et les justifier et expliquer le pourquoi de comment de tout cela…

    Au lieu de cela, nous avons des USURPATEURS, TSY TAHOTRA TSY HENATRA, viennent devant la NATION matin midi et soir, MININGININGY, vous allez me dire que c’est exactement de la sorte que se comportent les gens qui ont les feux dans l’arrière train…..et les MPIVAROTANIDRAZANA …mais venir frimer et JUBILER devant le PAYS le bien fondé d’une telle ou telle décision, si ce n’est pas de l’incompétence, ou de la folie, c’est tout simplement une DEGRADATION DE SOI….

    Ceux qui vivent en France ont sans doute vu un NOM qui leur est familier dans la presse aujourd’hui….en France, quand on triche ou cherche à tricher, on vous trouve, vous serez dénoncé…on rend de compte en France Mr., il ne faut pas se prendre pour des hommes politiques Malgaches, je sais que cela déteint vite….A MADAGASCAR les JILOAHY dirige le pays, mais en France, NY JIOLAHY sera jugé s’il a fauté, ou il sera dénoncé et paie politiquement si les accusations sont fondés…..S’occuper le dossier MALGACHE ne portera pas chance à ses acteurs….hé hé, je me régale…..

    Cela fait un an que le pays est en crise, s’il y a de JUBILATION c’est de nous sortir de là où vous nous avez mis…..

    Les Malgaches vont gigouillé la HAT, vive l’élection….

    Les MALGACHES n’ont élu personne de la HAT, les Malgaches sont plus matures que ce qu’ils pensent ces gens là. Ce gens là sont des USURPATEURS MEDIOCRES, des voleurs amateurs et en plus ils croient que la NATION les approuve !!!

    ELECTION ELECTION, TOUS SAUF LA HAT….voilà le slogan à venir….TOUS SAUF LA HAT….

    Il y en a qui ont pris leur distance vis-à-vis de la HAT déjà……LA HAT c’est comme une maladie, LA PESTE…si la maladie vous attrape, vous êtes cui, perdu, la mort rôde ….euh POLITIQUEMENT BIEN SUR……

    Alors ce défiler à PARIS….la HAT ne jubile pas on dirait…..cela va être un CADEAU empoisonner my friend….

    • 16 juin 2010 à 16:18 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo

      dites-vous :

      "les malgaches vont gigouiller la H.AT. allons aux élections !

      Ok !,allons-y.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 juin 2010 à 18:18 | Tanindrazana (#3224) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Allons y ! ....aller ou ? ...Vas y tout seul ! ... ca ne va pas aller plus loin. C’est du bla bla ...du bullsh...qui salit l’atmosphere. Pauvre Basile ! TOUJOURS derriere Rajoelina apres tous les echecs inscrits a son effectif. La France commence a etre perplexe de ses actions et cherche avec Rajoelina des soutiens un peu partout sans grand resultat. COI, Turc, Pakistan, Wisco ...qui va etre le prochain bouc ? ...Ridicule ! Je me demande, ou est qu’on va amener le pays apres 50 annees d’independance si on agit de la sorte. En tout cas,.... viendra bientot le moment du nettoyage profond.

    • 16 juin 2010 à 19:31 | diego (#531) répond à Tanindrazana

      Tanindrazana,

      La NATION est grande...

      Petite HAT, petite idée, petits politiciens, Turcs, Pakistan.....voilà à quoi ils ressemblent ces HATISTES.....

      LA NATION EST GRANDE....bienvenu au club my friend....

      Moment de nettoyage.....j’adore

      MASINA NY TANINDRAZANA...

      Les Turc ( on veut pas recolter les minorités Kurdes) et les Pakistanais ( pays infesté des terroristes) ne nous donneront pas les leurs.....pensez-y la HAT.....à moins que vous irez au Pakistan ou en Turquie le jour JJ......

  • 16 juin 2010 à 20:53 | RAVELO (#802)

    Eh ! bien moi je dis tout simplement :

    RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER

    A bon entendeur salut.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS