Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Société

Crise alimentaire dans le Sud

L’ONG Save the children décrit une situation déchirante

mercredi 17 novembre | Mandimbisoa R.

Le programme « Save the children » pour Madagascar décrit une situation déchirante qui relève du désespoir quant à la situation alimentaire dans le sud de Madagascar. Des enfants au ventre gonflé mendient dans les rues, des enfants qui font semblant de cuire du riz avec de la terre et du sable, des pierres comme viande, des feuilles faisant ainsi semblant de manger un bon repas, rapporte l’ONG.

« Les parents essaient de mettre ce qu’ils peuvent sur la table. S’ils sont chanceux, ils peuvent avoir un repas de patates douces et de riz sinon ils mangent des cactus, des fruits acides ou se privent carrément de repas », rapporte Tatiana Dasy, directrice de ce programme. « Les agriculteurs des régions ravagées par la sècheresse ont tout vendu et sont partis vers les villes pour trouver du travail, de la nourriture ou à défaut, des rations et de l’argent distribués par le gouvernement ou les agences humanitaires ».

Save the children a rencontré, entre autres, Sambeanake, un enfant de 6 ans qui vit avec sa maman célibataire de 33 ans et ses frères et sœurs à Ambovombe. L’enfant témoigne avoir des vertiges et parfois avoir peur de mourir. « Ce que je crains le plus pendant le kere, c’est quand je me sens malade alors que je n’ai rien mangé », raconte-t-il. « Si ma mère trouve un peu d’argent, nous avons un repas par jour, une petite bouchée de riz. Parfois, nous mangeons aussi des fruits rouges de cactus que nous ramassons ou achetons ».

Faute de ressources, la mère de Sambeanake est obligée d’emprunter de l’argent partout, mais la plupart du temps, il n’y a personne pour donner. « Alors, nous ne mangeons rien, nous nous couchons le ventre vide », raconte l’enfant.

La sècheresse a mis à genoux des communautés entières dans le sud de Madagascar. Les images diffusées sur les réseaux sociaux et sur les chaines de télévision à Madagascar ou encore à l’étranger en disent long. Le pays est confronté à la pire situation de famine depuis 40 ans, causé par des années d’absence de pluie intensifiée par une série de tempêtes de sable et d’attaques de criquets.

« Nous ne devrions pas voir ce genre de faim au 21e siècle. C’est odieux. C’est une honte. Et pourtant, les dirigeants qui se sont réunis ce mois-ci lors de la COP26 pour trouver une solution à ce problème et à tant d’autres désastres causés par le climat n’ont pas fait assez », lance la directrice de ce programme. « Save the Children fournit de l’argent liquide aux familles les plus vulnérables, mais il en faut bien plus. Madagascar est en première ligne de la crise climatique, avec des vies et des moyens de subsistance en lambeaux. Le monde doit agir maintenant. Des vies sont en jeu », conclut-elle.

51 commentaires

Vos commentaires

  • 17 novembre à 11:08 | Shalom (#2831)

    Tsy fanadino velively :

    https://fb.watch/9eeBNt7YvS/

  • 17 novembre à 11:08 | Shalom (#2831)

    Fampatsiahivana :

    Mafy ny kere, mafy ny valan’aretina lazain’ny fitondrana fopla fa voafehiny, dia tsy atsahatra velively ny mampatsiahy isan’andro ny teny nataony, ny hoe velirano :
    Ireto ireo lainga fampanantenana poak’aty nandemena ny sain’ny malagasy ary nolazaina fa ho vitany ao anatin’ny 5 taona kanefa tsy vtan’ny teo aloha nandritr’izay 60 taona lasa izay.
    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 18 novembre à 12:38 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      à #(2831)
      Nareo kosa e ?
      Vao telo segondra & telo minitra & telo andro monja ve ny fe-potoany na mandat no lasa dia tsikerainareo sahady izy !! Mba andraso anendri-tena ho Emperora Andry the first izy vao tsikeraina kely.

    • 18 novembre à 13:05 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      Tena tsy mahita Taizaivay aingam-pandeha no ity eto Madagasikara ity marina !!

  • 17 novembre à 11:25 | Albatros (#234)

    - « Nous ne devrions pas voir ce genre de faim au 21e siècle. C’est odieux. C’est une honte. Et pourtant, les dirigeants qui se sont réunis ce mois-ci lors de la COP26 pour trouver une solution à ce problème et à tant d’autres désastres causés par le climat n’ont pas fait assez », lance la directrice de ce programme." !.

    Comment ça !, ils n’ont pas fait assez ?!.

    Et tout l’argent qui a été donné pour agrandir l’aéroport de Nosy Be, l’argent pour les stades de foot, l’argent pour le Colisée (sans parking !), l’argent pour les futurs téléphériques, l’argent pour le Miami Beach malgache, etc... etc... !.

    Et vous savez bien (relisez les posts des "petites mains" ), que ces histoires de malgaches qui mangent des feuilles de cactus, se sont des fake news véhiculées par les andafy !.

  • 17 novembre à 11:56 | Vohitra (#7654)

    Ce qui est déchirant et écœurant, c’est que la mère et l’enfant auront encore à payer demain le coût de la construction de téléphérique à Antananarivo et du Tanamasoandro à Imerintsiatosika, à peine 25 kilomètres d’Antananarivo, et des trois stades synthétiques d’Ambohidratrimo Antananarivo…

    Oui, la mère et l’enfant, entre autres, auront encore à rembourser les coûts des prêts onéreux contractés auprès de EXIM BANK pour la construction des bretelles reliant Ambohitrimajaka à Ivato…à peu près 5 millions de dollar par kilomètre !

    La mère et l’enfant auront encore à payer les coûts exorbitants des nombreuses sorties à l’extérieur du calife et ses acolytes !

    La mère et l’enfant auront encore à payer les coûts des menus dépensés par le calife pour l’invitation des membres du MEDEF, de Sarkozy et sa bande…à Paris pour goûter du caviar et crevettes…

    • 17 novembre à 12:25 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      la communauté internationale ne bouge pas le doigt tant qu’il n’y a pas de morts par milliers ou tant que ses propres intérêts stratégiques ne souffrent pas....
      le devoir d’humanité ne l’émeut pas beaucoup.

    • 17 novembre à 12:46 | Christian seguin (#11282) répond à Vohitra

      Békily,
      Vous ne manquez pas d’air, c’est qui les premiers concernés ?
      Je vous rappelle votre indépendance depuis 1960 !

  • 17 novembre à 12:13 | Vohitra (#7654)

    Changement climatique, oui, personne n’en doute !

    Mais les conséquences meurtrières et déshumanisantes sont aggravées encore par les gabegies, les laxismes, la mauvaise gouvernance, la corruption…ainsi que les inepties et élucubrations incessantes des dirigeants !

    Le climat est devenu un alibi pour masquer les méfaits opérés !

    La Communauté internationale devra sanctionner impérativement ces dirigeants crapules, autoritaires, despotes, voleurs et pilleurs, menteurs…

    • 17 novembre à 13:02 | RASOLOBE (#9411) répond à Vohitra

      Quand Gaelle Borgia a tiré la sonnette d alarme avec son reportage qui montrait des photos des enfants squelettiques, récupéraient des chutes de cuir pour survivre, oh la , les députés, les élus, même le journaliste renommé Lantimer R natif du sud se ruaient sur le plateau de TV pour dénoncer une manipulation, c était un scandale, tout ce petit monde accuse la Miss Borgia comme manipulatrice ! Mais la réalité est là et toujours la depuis la descente en fanfare de notre Calife qui passe son temps à préparer et se projeter déjà dans la campagne 2023 . C est triste, on a mis tous sur le dos du changement climatique comme alibi en béton, mais tout le monde sait que ce fameux KERE ca date pas d hier ! Ces élus corrompus et voraces qui consacrent leur savoir-faire et son temps à amasser des fortunes et ferment les yeux en signant des contrats farfelus avec des investisseurs pourris sans vergogne. Encore une sonnette qui sonne , même s ils ont essayé de couper la corde pour éviter qu une manipulatrice comme la miss Borgia véhicule des Fakes News sur le cas du sud !

    • 17 novembre à 14:42 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Bekily — Où est le devoir d’humanité quand les nouveaux chatelains laissent les 4 mis dormir sous les tunnels ,quand l’argent pour le kéré se volatilise. Les français ,nos anciens maitres disaient " charité bien ordonnée commence pour soi meme ""

    • 17 novembre à 14:48 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Mais pourquoi donc le changement climatique a choisi en premier Madagascar pour exprimer toute sa virulence.. Avons nous eu une ligne de défense

    • 18 novembre à 10:06 | Stomato (#3476) répond à Vohitra

      >>La Communauté internationale devra sanctionner impérativement ces dirigeants crapules, autoritaires, despotes, voleurs et pilleurs, menteurs…<<

      Que faites vous de la non-ingérance dans les affaires intérieures d’un état indépendant ?
      Si la CI fait quoi que ce soit dans ce sens, la nuée de roitelets de pays de l’ONU ouvriront les hostilités contre les bailleurs de fond de l’ONU et ses satellites...

  • 17 novembre à 13:17 | Vohitra (#7654)

    La mère et son enfant, entre autres, sont en train de lutter pour survivre…et ne savent plus s’ils seront encore parmi les vivants demain…tandis qu’ailleurs…

    Le calife, et ses acolytes, avaient contracté un prêt coûteux pour servir le quartier où il habite à Ambatobe, Antananarivo !

    Et les premiers bénéficiaires induits des ouvrages, ce sont des entreprises françaises, la France, sa patrie d’adoption…qui lui avait donné le mandat pour devenir un gouverner général du 21ème siècle, quoi qu’il en coûte !

    À Antananarivo, la première ligne, dénommée ligne rouge, soutenue par 56 pylônes et desservant 8 arrêts sur 9,1 km, reliera les deux quartiers d’Anosy et d’Ambatobe en 30 minutes. Un trajet qui prend plus de 3h30 en voiture et comprend plus de 35 arrêts par bus. La ligne jaune soutenue par 19 pylônes et comportant 4 arrêts sur un trajet de 2,6 km mettra Anosy à 10 minutes d’Ambanidia, contre 35 minutes en voiture et 1 heure en bus.

    « Ce projet est une vitrine du savoir-faire français, un exemple éclatant de la capacité de nos entreprises à apporter des réponses concrètes aux enjeux de développement urbain. Poma, leader mondial dans le transport par câble et Colas, solidement implanté à Madagascar, sauront mener à bien ce projet qui permettra à Antananarivo de disposer d’un système de transport public inclusif, innovant et respectueux de l’environnement », a déclaré Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité.

    L’infrastructure sera financée grâce à un crédit de 88 millions d’euros de Société générale garanti par la banque publique Bpifrance, et à un prêt direct du Trésor français de 28 millions d’euros.

    BREF, UNE DETTE TOXIQUE QU’IL FAUDRA ANNULER ET REFUSER DE REMBOURSER UN JOUR OU L’AUTRE !

    https://www.jeuneafrique.com/1241706/economie/madagascar-les-details-de-laide-francaise-dans-les-infrastructures/

    • 17 novembre à 16:37 | Albatros (#234) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,

      Je vois que nous avons les mêmes lectures !.

      Les "petites mains" du (#7070) ne peuvent pas dire que "Jeune Afrique" est à la solde du gouvernement français !.

  • 17 novembre à 14:12 | Maestro (#7313)

    Vive le Tramway
    Vive Miami
    Vive la Peinture Orange
    .....

    La réalité et la Priorité est ailleurs.

    • 17 novembre à 15:08 | vatomena (#8391) répond à Maestro

      Quel pays ! unique au monde.Là où des bandes armées viennent voler vos marmites ! Cela a commencé il y a 60 ans et cela perdure

    • 17 novembre à 16:53 | Albatros (#234) répond à Maestro

      Triste réalité !.😢😡

      « Désinformation ! » diront les « petites mains » du (#7070) !.

    • 17 novembre à 18:45 | Isandra (#7070) répond à Maestro

      La situation dans le Sud résume t elle la situation de tout Mada ?

      Bien sur, voir les images des autres régions n’intéressent guère les Bashing.

      A vous de la juger :

      - Sambava : https://www.youtube.com/watch?v=VEmKl4oQyXs

      - Antananarivo : https://www.youtube.com/watch?v=rUl_5bfGd1s

      - Pays de Betsileo : https://www.youtube.com/watch?v=nMHHh3fSSHE

      - Nosy be : https://www.youtube.com/watch?v=KVYrzQjo24I

    • 17 novembre à 18:55 | Isandra (#7070) répond à Maestro

      Le Sud n’a jamais été oublié par ce régime :

      "Le Président de la République a, par la suite, procédé à l’inauguration de la route en pavée de 150m, réalisation de la Région.

      Les travaux de construction du Centre de Réhabilitation Nutritionnelle et Médicale (CRNM) d’Ambovombe Androy est actuellement en cours de finalisation. Le Président Andry RAJOELINA et son épouse Mialy RAJOELINA, accompagnés des représentants des partenaires techniques et financiers ont visité l’avancement des travaux. Le CRNM comprendra un service de santé, un centre alimentaire ainsi qu’une banque alimentaire, un centre de planification familiale ainsi qu’un centre de vaccination. Sa mission sera d’assurer le suivi de l’état de santé des personnes, surtout les enfants en situation de malnutrition. Des médecins y seront installés pour prendre en charge les patients. Lors de cette visite, le couple présidentiel a procédé à la distribution de 400 repas chauds ainsi que 1000 vivres au profit de la population locale. A cette occasion, le Chef de l’État a annoncé que toutes les aides alimentaires seront stockées au sein du CRNM afin de prévenir les éventuels détournements. La distribution d’aides alimentaires se poursuivra tout au long de l’année.

      Le couple présidentiel s’est ensuite rendu successivement dans les communes de Maroalimainty et Maroalipoty, toujours dans le District d’Ambovombe. La commune de Maroalipoty a ainsi reçu un nouveau CSBII Manarapenitra entièrement équipé et doté d’une maternité. Le projet "Ceinture Verte" a débuté officiellement à Maroalimainty et consiste à la mise en place de près de 18 122 ha de ceinture verte, ainsi que de 170 km de brise vent, mais aussi à la stabilisation des dunes de sables.

      Le couple présidentiel a conclu cette journée par une descente dans la commune d’Ifotaka pour le lancement officiel du projet Titre Vert. 200 ha de terrain a ainsi été aménagé à Agnarafaly – Ifotaka afin d’être exploité via des techniques agro-écologiques innovantes adaptées au contexte du Sud. L’Etat fournira aux 2000 bénéficiaires prévus, des semences, des animaux d’élevage ainsi qu’une formation sur l’agriculture et l’élevage. Par ailleurs le financement pour soutenir la mise en place des unités de transformation de manioc a également débuté à Agnarafaly - Ifotaka.

      Direction de la Communication et des Relations Publiques

      30-09-2021

    • 17 novembre à 19:11 | Vohitra (#7654) répond à Maestro

      La conjugaison au futur…c’est ce que le calife avait retenu du manuel scolaire « bled »…

      Le CRNM comprendra…Sa mission sera…Des médecins y seront…les aides alimentaires seront…L’Etat fournira…

      Qu’est-ce qu’on peut retenir du communiqué ?

      (…) l’inauguration de la route en pavée de… 15.000 centimètres, réalisation de la Région.

      Une réalisation grandiose !

    • 18 novembre à 00:49 | Maestro (#7313) répond à Maestro

      @Isandra

      ’inauguration de la route en pavée de 150m

      Whaouuuuuuu ! Quel réalisation ! Sinon vu le pognon claqué dedans on pourrait manger les pavés ?

    • 18 novembre à 10:18 | Stomato (#3476) répond à Maestro

      Le 17 novembre à 18:45 | Isandra (#7070) répond à Maestro ^

      >>A vous de la juger :
      - Sambava : https://www.youtube.com/watch?v=VEmKl4oQyXs<

      C’est avec grand plaisir que j’ai re visité Sambava que j’ai connue bien différente... il y a 50 ans !
      Ce que j’ai remarqué, c’est que Sambava est loin, très loin de Tananarive devenue Antananarivo.
      Tananarive la belle, Antananarivo la sale !
      Dans cette vidéo dont vous donnez la référence j’ai surtout constaté qu’il y a beaucoup de Tuk Tuk qui ne fument pas comme les taxi, les taxi Be et les camions puants et polluants d’Antatanarivo !
      La rue principale de Sambava n’est pas munie de nids de dinosaures comme les rues de la capitale !
      J’ai l’impression que les travaux faits pour améliorer Sambava ont été mûrement réfléchis...
      Me trompe-je ?
      Je n’ai pas regardé les autres vidéos, je pense que je pourrais faire les mêmes remarques.

  • 17 novembre à 14:18 | citoyendumonde (#4292)

    Les premiers responsables de cette famine sont en premiers nous malagasy. Tant que dans notre pays, les dirigeants roulent en 4X4 V8, qu’est-ce qu’on peut en espérer ?
    Une V8 coûte au moins 70000€ et consomme plus de 20l au 100. Avec le budget mensuel, 800€, de l’une seule de ces voitures vous pouvez au moins nourrir 400 personnes. Le prix d’achat vous permettrait de construire plusieurs puits ou forages.
    Et on va chercher les responsables de cette famine ailleurs. Honte à nous.

    • 17 novembre à 14:33 | Maestro (#7313) répond à citoyendumonde

      @ Citoyendumonde

      qu’est-ce qu’on peut en espérer

      Une REVOLUTION changerait tout de suite les choses ! Où les Malgaches n’ont pas envie de se battre pour ces Enfants qui mangent de " La M.rde " ?

    • 17 novembre à 19:58 | bekily (#9403) répond à citoyendumonde

      Isandra
      le "couple" présidentiel ??? pour un problème d’ETAT !
      je ne savais pas que Marie Antoinette avait rescucité !
      ils ont faim lui disait on du peuple ==> qu’ils mangent de la brioche répondit elle ..........

    • 18 novembre à 08:09 | umberto (#10893) répond à citoyendumonde

      C’est toujours la même hypocrisie !!!!!

  • 17 novembre à 15:39 | kartell (#8302)

    En définitive, la situation de famine du grand Sud pour n’évoquer que les cas les plus alarmants ne semble pas devoir être une cause suffisante pour que son Excellence veuille bien se hâter préférant, semble-t-il, servir de lobbyiste de choc pour décrocher des aides pour finaliser une usine familiale d’éthanol !..
    La question qui se pose est celle de se demander pourquoi cette famine qui s’aggrave ne suscite pas un engouement présidentiel qui se borne, tout bêtement, à attendre des jours meilleurs et des aides internationales qui forcément devraient arriver mais dans combien de temps ?’.
    A jouer de la sorte, à pousser l’extérieur à agir à sa place tout en verrouillant la zone au journalisme d’investigation de peur de dévoiler une réalité bien pire encore, notre Excellence joue les gros bras avec une stature qui dévoile la personnalité d’un président calculateur, affairiste et m’as-tu-vu …
    Reste qu’au delà de ce profil peu rassembleur, des milliers de gens sont pris en otage dans un contexte de non-assistance à personnes en danger de mort qui ne nuit pas à une cour qui ripaille sans entrave tout en conservant une foi indéfectible pour celui qui leurs offre ce statut social usurpé à jouer à la petite élite au milieu d’un quotidien dépotoir …
    Néanmoins, à force d’attendre que les aides tombent du ciel, cette société se fragilise encore plus pour atteindre bientôt un point de non-retour où il sera trop tard pour stopper une vague de violence où les religieux prosélytes entreront dans la danse ! ..

  • 17 novembre à 17:16 | profetcie (#11170)

    Une révolution ne changerait pas grand chose !
    Remplacer les dirigeants par d’autres dirigeants qui agissent très vite comme les précédents.
    Où sont les jeunes malgaches politiciens capables de se soucier de leur peuple avant d’eux-mêmes ?
    Où sont les bailleurs de fonds capables de donner sans contreparties ?
    Dans quels pays émergents a-t-on vu cela arriver ?
    Malheureusement la nature humaine dans sa grande majorité est ainsi faite que le pouvoir et l’argent lui tourne la tête et lui fait oublier engagements, et promesses.
    Alors ?? Se résigner ??
    Peut-être que l’ (affreux) nouveau monde qui se dessine sous la direction des "élites" occidentales à la faveur de la pandémie est l’occasion pour des dirigeants courageux et honnêtes de s’engager dans d’autres voies que celle de singer ces occidentaux.
    Pourquoi pas Madagascar ??

    • 17 novembre à 17:51 | lé kopé (#10607) répond à profetcie

      J’ai confiance en l’avenir de Madagascar , car il existe des âmes bien faites , jeunes ou vieux , pour redresser le Pays . Là où il est important de signaler , c’est de ne pas retomber dans les mêmes travers , en remettant en selle les fossoyeurs de la République , qui se perpétuent de Génération en Génération. Et cette refondation doit se faire avec les locaux , et la Diaspora , désireux de donner des couleurs à une émergence en panne .

    • 17 novembre à 18:17 | Shalom (#2831) répond à profetcie

      17 novembre à 17:51 | lé kopé (#10607) répond à profetcie ^

      J’ai confiance en l’avenir de Madagascar , car il existe des âmes bien faites , jeunes ou vieux , pour redresser le Pays ......

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍 ✌✌✌✌✌✌✌✌

    • 17 novembre à 19:20 | lysnorine (#9752) répond à profetcie

      DES VÉRITÉS ÉVIDENTES !

      Re profetcie 17 novembre à 17:16 & 17:31

      – « OÙ SONT LES BAILLEURS DE FONDS CAPABLES DE DONNER SANS CONTREPARTIES ? »

      ¨Ça n’a JAMAIS existé ! Et le slogan « WIN-WIN » n’est qu’un LEURRE à l’usage des DIRIGEANTS NAÏFS voire INCOMPÉTENTS de Madagascar et d’Afrique pour leur permettre de justifier aux yeux de leurs populations, d’une part, l’exploitation éhontée de leurs richesses par les prétendus investisseurs étrangers et la PROMOTION de leurs INVESTISSEMENTS totalement NÉGATIFS sur le plan de l’accroissement de la production nationale - VIVRIÈRE notamment ( cf.téléphérique) ;
      et, d’autre part, l’accroissement sempiternel de l’ENDETTEMENT du pays RENFORÇANT LA PERTE DE sa SOUVERAINETÉ — sur TOUS les PLANS ! — et sa RECOLONISATION.

      – « Dans quels pays émergents a-t-on vu cela arriver ? »
      . Nulle part, évidemment.

      – « Il y a vraiment lieu de SE MÉFIER DES ONG DITES "HUMANITAIRES".
      « L’humanité en question consisterait à ce que ses CADRES et même ses employés, GRASSEMENT PAYÉS PAR DES SUBVENTIONS ET DES DONS, commencent par en abandonner une bonne partie au profit des .... Restaurants occidentaux, 4X4, on les retrouve aux mêmes tables et avec les mêmes trains de vie que les politiciens décrits plus hauts... »
      « Les ONG d’aujourd’hui n’ont rien de religieux ! INTÉRÊTS POLITIQUES, INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES, INTÉRÊTS MONDIALISTES, ils choisissent soigneusement les cibles qui peuvent servir leur idéologie et leurs desseins. »

      C’est bien connu depuis leur création, devenue à la mode par la suite, déclenchée par la FAILLITE soutenue des politiques des États qui les accueillent qu’elles constituent un des INSTRUMENTS STRATÉGIQUES DE LA RECOLONISATION et du DÉMANTÈLEMENT dudit ÉTAT et de sa DISSOLUTION progressive.

      – « Après mon post précédent, vous allez dire que je vois TOUT EN NOIR »
      PAS DU TOUT. Il s’agit d’un simple rappel de VÉRITÉS ÉVIDENTES qui figurent en bonne place parmi les causes non seulement du NON-DÉVELOPPEMENT des économies où elles s’incrustent mais encore, dans une large mesure, de l’ENTRETIEN de la PAUPÉRISATION de leurs populations

    • 17 novembre à 20:29 | kartell (#8302) répond à profetcie

      Extrait d’un article paru dans lactualite.com

      Au lendemain du tremblement de terre, plusieurs études faisaient état de la présence de milliers d’ONG dans le pays. Or, sur sa liste officielle, le MPCE reconnaissait à peine 300 d’entre elles. On peut ainsi conclure que la majorité de ces ONG intervenaient dans la quasi-clandestinité.

      Par ailleurs, comme plusieurs études l’ont démontré, et comme nous avons pu le constater sur le terrain, l’aide de la communauté internationale qui s’est déployée immédiatement après le séisme dans les lieux affectés n’était pas préparée pour relever un défi humanitaire d’une telle amplitude. Il n’y a eu aucune coordination dans les interventions des pays amis de manière à optimiser les efforts en faveur des sinistrés. On a assisté à une grande désorganisation humanitaire, voire à un échec de la communauté internationale qui a dû improviser de manière inefficace la cogestion d’une catastrophe.
      Présents sur le terrain dès 2012, nous avons pu observer que la majorité des ONG débarquaient en Haïti non pas pour répondre à un besoin exprimé par le gouvernement haïtien, mais bien pour servir leurs propres intérêts, comme le relate d’ailleurs la Dre Joanne Liu, ex-présidente de Médecins sans frontières. Il n’y avait aucune coordination entre elles, ni de coordination avec le gouvernement. Par ailleurs, bien que les forces de l’ONU déployées avec la MINUSTAH aient été présentes en Haïti, les effectifs étaient fragmentés et opéraient selon des modèles et des valeurs souvent incompatibles. L’organisation de l’aide a été plutôt inefficace. Voire nuisible : le scandale de la réintroduction du choléra en Haïti est assez éloquent à cet égard.

      Selon des rapports internationaux, des milliards de dollars ont été dépensés dans le pays. Or, cinq ans après la catastrophe, des débris gisaient encore dans les rues, des milliers de personnes vivaient encore dans des camps de réfugiés et la majorité des édifices publics n’étaient pas reconstruits.

    • 18 novembre à 08:15 | umberto (#10893) répond à profetcie

      Mirage !!!!!

  • 17 novembre à 17:31 | profetcie (#11170)

    Il y a vraiment lieu de se méfier des ONG dites "humanitaires".
    L’humanité en question consisterait à ce que ses cadres et même ses employés, grassement payés par des subventions et des dons, commencent par en abandonner une bonne partie au profit des personnes qu’ils prétendent aider. Restaurants occidentaux, 4X4, on les retrouve aux mêmes tables et avec les mêmes trains de vie que les politiciens décrits plus hauts.
    Il est facile de faire pleurer dans les chaumières occidentales pour récolter de l’argent, beaucoup moins de s’en priver pour améliorer le sort des populations en péril.
    Les personnes admirables sont celles, qui pourraient vivre grassement, qui ont choisi de vivre aux côtés des populations démunies. Autrefois, mais de moins en moins, il s’agissait de religieux.
    Les ONG d’aujourd’hui n’ont rien de religieux ! Intérêts politiques, intérêts économiques, intérêts mondialistes, ils choisissent soigneusement les cibles qui peuvent servir leur idéologie et leurs desseins.
    Après mon post précédent, vous allez dire que je vois tout en noir.
    A mon grand désespoir, je dois dire que oui.

    • 17 novembre à 18:00 | vatomena (#8391) répond à profetcie

      Une question ,un doute !!! ces ONG au fil du temps n’ont ils pas pris un esprit colonialiste

    • 18 novembre à 10:38 | Stomato (#3476) répond à profetcie

      Il est de bon ton de critiquer à tout va les structures et organisation internationales.
      Certes il y a lieu de s’indigner des comportements identiques des dirigeants de pays que je ne sais plus comment il faut les qualifier (en voie de développement, sous-développés, émergeants), et des pays occidentaux !
      Il est évident qu’il y a un mimétisme flagrant dans les comportements.
      Voitures de fonctions rutilantes, parfois totalement inutilisables dans certains pays !
      Une limousine du président des USA pourrait-elle rouler à Madagascar ?
      Il n’en demeure pas moins que la voiture du PRM de Madagascar est incapable de le conduite à Tamatave !
      Oui, certaines ONG ont des représentants expatriés qui ont des comportements inadmissibles.
      Mais bien souvent ces comportements sont le reflet de ce que les instances gouvernementales leur font subir.

      Prendre la décision de se passer des ONG serait une solution ? Pourquoi pas, ce serait a essayer, juste histoire d’inciter certaines personnes à sortir leur doigt de leur Q... et se mettre au travail !
      J’ai suffisamment fréquenté et travaillé avec des Malgaches d’en bas pour savoir que ce ne sont pas des paresseux. ils font ce qu’ils peuvent avec ce dont on les a gratifié : un parcours scolaire déficient, un système de santé inexistant, de la nourriture constituée de brisures de riz destinées ailleurs à la nouriture de volaille et autres animaux et vendues à prix exorbitants.

  • 17 novembre à 18:28 | Vohitra (#7654)

    26 octobre 2020 à 11:39 | Vohitra (#7654)

    Un hors sujet...

    Le calife est-il atteint d’une maladie ? Eu égard à la manière de gouverner qu’on rencontre dans le pays actuellement, sa manière bien entendu, je crois fermement que la réponse est dans l’affirmative…

    Aussi, dans le but de lui expliquer ce qui lui arrive, il est de notre devoir de lui informer la situation, tout au moins, afin de préserver et protéger le peuple et la Nation entière, et les habitants vivant au pays d’où qu’ils viennent…

    https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Six-nouveaux-deces-enregistres.html

    Mais un extrait partagé par d’autres participants confirme la gravité de la maladie du calife…

    Re vohitra 26 octobre à 11:39
    « Le calife est-il atteint d’une maladie ? »

    Nisy an’ity lahatsoratra ity efa amin’ny taona 2010 no niseho (14 Mey) nitondra ny lohateny hoe

    « Andry Rajoelina à la limite de la folie selon l’Hôpital PITIE-SALPETRIERE »

    [Téléchargez : vij_08_100514_feonyvahoaka.com_Andry Rajoelina à la limite de la folie selon l’Hôpital PITIE-SALPETRIERE.pdf (201 ko) : vij 08 100514 feonyvahoaka.com Andry Rajoelina à la limite de la folie selon l’Hôpital PITIE-SALPETRIERE]

    « Le PROFIL de l’ex DJ Andry Rajoelina a été soumis à UN EXPERT PSYCHIATRIQUE DE L’HOPITAL PITIE-SALPETRIERE à Paris.

    « Ainsi d’après un imminent spécialiste de cet Hôpital, le président de la Transition Andry Nirina Rajoelina souffre gravement de troubles mentaux.

    « Pour faire son analyse, des centaines de vidéos et de récits neutres ont été transmis à ce spécialiste qui souhaite garder l’anonymat.

    « Pour rappel, le service psychiatrique de cet Hôpital est reconnu mondialement, c’est d’ailleurs une expertise issue de ce dernier qui a permis en 1920 d’obtenir la démission de Paul Deschanel, premier président Français à devenir fou dans l’exercice de ses fonctions : en mai 1920 : un homme en pyjama, pieds nus, se balade sur les voies ferrées près d’Orléans. Il explique au cheminot qui le trouve : "Ca va vous étonner, mais je suis le président de la République".

    « Parmi les symptômes affichés par les experts :

    "La faculté de passer d’un état de sourire exagéré en état de détresse poussée, ainsi une vidéo analysée sur la place de 13 mai montre le passage d’un individu très souriant, hyper actif en homme abattu, en pleurs devant des milliers de personnes".

    « A Pretoria, le président d’Afrique du sud Jacob Zuma est tombé des nus et a affirmé : "Andry Rajoelina ne sait pas ce qu’il veut".

    « En général, d’après les spécialistes, les personnes atteints de symptômes de folies aggravés ne savent pas du tout leur pourquoi. Andry Rajoelina en l’occurrence a été incapable de dire face à face en moins de 5mn pourquoi il reniait sa signature d’Addis Abeba et de Maputo.

    « En général, les personnes de ce type sont fragiles et facilement manipulables. Pour Andry Rajoelina, tout son microsome essaye de la [le]manipuler mais quelques uns seulement y réussissent, d’après ce spécialiste il est dans un état de semi-folie. D’après cet expert quand on demande à un fou de sauter du 8ème étage il le fera.

    « Pour terminer, un fou renie ou oublie carrément sa parole d’un jour à l’autre, d’une semaine à l’autre. »

    • 17 novembre à 20:07 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra
      je ne suis pas sur que ce soit une aliénation mentale
      Mais une grave carence intellectuelle par rapport à ses pairs.....
      Il a la tête à la CAISSE D’EPARGNE et se laisse aller à ce qui l’amuse le plus : LE FRIC et le BLING BLING
      C’est un crétin jouisseur !

    • 17 novembre à 20:10 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ Vohitra,

      Avant, pendant, ou après les symptômes sont identiques !…
      https://theworldnews.net/sn-news/apprentis-dictateurs-africains-pourquoi-le-pouvoir-rend-fou

  • 17 novembre à 21:34 | Albatros (#234)

    @ Lysnorine

    Dans votre post de 19:20 répondant à Profetcie, vous écrivez :
    - "OÙ SONT LES BAILLEURS DE FONDS CAPABLES DE DONNER SANS CONTREPARTIES ? ».

    Pour information je participe à 2 ONG qui n’attendent AUCUNE contreparties en échange des fonds versés à Madagascar.
    La 1ère concerne l’aide à l’éducation et à la survie d’enfants. (Pas de "retour" sur investissement, et c’est une bonne chose !).

    Cordialement

    La 2ème concerne une aide financière aux paysans qui n’ont pas les moyens d’investir dans l’achat de matériel ou d’animaux en faisant une avance de trésorerie !. Pas de "plue value" ni d’intérêt attendu. Juste le remboursement à long terme du capital. Qui sera re-injecté dans un autre prêt !.

    Je suis d’accord avec vous sur la nécessité de "SE MÉFIER DES ONG DITES "HUMANITAIRES", mais ne mettez pas tout le monde dans le même panier.

    Les deux organisations, dont je viens de vous parler, ne sont présentes à Madagascar que parce que les institutions malgaches sont défaillantes dans beaucoup de domaines.
    Notamment l’éducation scolaire des enfants et parfois leur survie, et par l’absence de micro-crédit pour le développement des petites structures familiales !.

    A Madagascar plus qu’ailleurs, il semble que les "riches" ne prêtent qu’aux "riches" !.

    • 17 novembre à 21:40 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Le "cordialement" est à prendre en compte en fin de post !.

    • 17 novembre à 21:57 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Il ne faut pas croire que
      des bailleurs de fonds qui n’exigent rien en contrepartie
      existent !

      Car cela n’a jamais existé .
      Et cela n’existera jamais !
      Tous les bailleurs de fonds attendent toujours des retours sur investissement !
      C’est leur raison d’existence !

    • 17 novembre à 22:36 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      RECTIFICATIFS
      Re Albatros 17 novembre 2021 à 21:34 |
      « @ Lysnorine
      « Dans votre post de 19:20 répondant à Profetcie, VOUS écrivez :
      "OÙ SONT LES BAILLEURS DE FONDS CAPABLES DE DONNER SANS CONTREPARTIES ? ».

      La question "OÙ SONT LES BAILLEURS DE FONDS CAPABLES DE DONNER SANS CONTREPARTIES ? ». a été posée par profetcie (ET NON PAR MOI) dans son post supra du 17 novembre 2021 à 17:16

      De même le « Il y a vraiment lieu de SE MÉFIER DES ONG DITES "HUMANITAIRES" émane de SON post du 17 novembre 2021 à 17:31

  • 17 novembre à 21:54 | Jacques (#434)

    " Nous ne devrions pas voir ce genre de faim au 21e siècle. C’est odieux. C’est une honte. Et pourtant, les dirigeants qui se sont réunis ce mois-ci lors de la COP26 pour trouver une solution à ce problème et à tant d’autres désastres causés par le climat n’ont pas fait assez ", lance la directrice de ce programme.

    Peut-être que ces dirigeants réunis à la COP26 auraient aimé faire un geste pour Mada si on leur avait soumis le cas de famine du Grand Sud, qu’ils crèvent la bouche grande ouverte ces pauvres enfants et leurs parents, le bac-3 s’en contrefiche éperdument. Ce voyou a eu, au contraire, lors de cette réunion, l’outrecuidance de quémander 100 millions de dollars pour l’éthanol de sa femme. Quelle pourriture cet individu !

    • 17 novembre à 22:00 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Bonsoir , Jacques !
      Eh ! Bien ! Je ne vous le fais pas dire , ce que vous venez de dire !

    • 17 novembre à 22:35 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques et Arsonist,

      Cette pourriture venait de ceder par voie de gre a gre en toute exclusivite pour une duree de 30 ans le PBZT de Tsimbazaza au groupe Axian de Hassanein Hirjdee !

      Et il n est pas superflu de mentionner que le sieur Sarkozy est un Consultant et conseiller du groupe Axian !

    • 17 novembre à 23:07 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Sarko le parrain du DJ Bokassa gasy court après le pognon.
      Il suffit de constater les sujets des affaires auxquelles cet homme doit rendre compte devant la justice de son pays.
      Et bizarrement il en est de même de celui qui était son Premier Ministre et du secrétaire général de l’Elysée qu’il s’était choisi.
      Tous devant la justice !
      Et tous pour des histoires d’argent .

      Ah ! Il est bien loin le temps du Général de Gaulle !

  • 18 novembre à 06:51 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Il ne faut que jamais, au grand jamais, que la famine dans le Sud et le problème général de malnutrition de beaucoup de Malagasy soient considérés comme une fatalité, et ne deviennent une banalité.

    La responsabilité première est celle des Malagasy d’y remédier, sachant qu’ en premier chef c’est celui du DJ Lapin Crétin au pouvoir.

    Il y a un DJ Crétin décérébré inhumain au pouvoir à Madagasikara, et il ne faut pas compter sur lui qui ne sait que brasser du vent et remplir ses poches.

    Toutes les bonnes volontés sont requises d’où qu’elles viennent.

    "Indignez vous, Indignez vous" disait Stéphane Hessel.

    "Indignez vous" et surtout un très grand Merci à ceux qui agissent à quelque niveau que ce soit, à titre individuel ou collectif comme cette ONG Save the children.

    Bien Cordialement

  • 18 novembre à 10:53 | Shalom (#2831)

    18 novembre à 10:38 | Stomato (#3476) répond à profetcie ^

    ...
    J’ai suffisamment fréquenté et travaillé avec des Malgaches d’en bas pour savoir que ce ne sont pas des paresseux. ils font ce qu’ils peuvent avec ce dont on les a gratifié ...


    👍👍👍

  • 18 novembre à 11:55 | kartell (#8302)

    Je voudrais dénoncer cette habitude devenue récurrente à masquer par un bandeau noir le visage de cet enfant qui n’est pas un délinquant mais un laissé pour compte d’un système qui affame ses enfants : l’émergence !..
    Où se trouve cette nécessité de falsifier une image qui parle d’elle-même ?’..
    Respecter la dignité de ces enfants malheureux,c’est aussi leurs donner un vrai visage !
    Merci.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives