Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 août 2022
Antananarivo | 00h08
 

Société

Enlèvements de jeunes filles

L’Etat s’interroge, la population tombe dans la psychose

mardi 7 juin | Mandimbisoa R.

Pas de vols, ni de viols et pas de blessures graves. Les multiples cas de disparition de jeunes filles ces derniers jours dans la capitale laissent perplexe les autorités.

Un communiqué du ministère de la santé publique affirme que les victimes ont été droguées, soit par inhalation, soit par absorption de mélanges de produits qui pouvant causer une perte de conscience. Les analyses effectuées sur les victimes ont permis de constater la présence des drogues comme l’amphétamine, le métamphétamine, cocaïne et opiacé chez les victimes, précise le ministère. Le ministère de la Santé publique se pose ainsi des questions sur les motifs réels de ces enlèvements étant donné qu’il n’y a ni agression sexuelle, ni demande de rançon.

Les victimes âgées entre 15 ans et 25 ans ont toutes été enlevées soit par la force, soit par la diversion. Après quelques heures de disparition, elles sont relâchées, abandonnées souvent loin de l’endroit où elles ont été . Au moment où elles sont retrouvées, elles sont soit à demi-inconscientes, soit en pleurs et en état de choc.

La semaine dernière, la Police a mis en place une cellule spéciale d’enquête dans cette affaire et a renforcé la sécurité aux alentours des établissements scolaires de la capitale.

La situation reste préoccupante et ce week-end l’épouse du chef de l’Etat, Mialy Rajoelina, s’est rendue aux 67Ha, au chevet des deux jeunes femmes victimes d’enlèvement de la semaine dernière. La fondatrice de l’association Fitia qui se veut protectrice des droits des enfants et des femmes leur a apporté son soutien.

Mais, la psychose règne de plus belle. Les parents et les familles doublent de vigilance par rapport à leurs progénitures qui vont à l’école. Des établissements scolaires ont par ailleurs pris différentes mesures pour ne pas retenir trop tard les élèves.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 7 juin à 10:11 | Isandra (#7070)

    C’est une coïncidence ou un phénomène obscur international...?

    Ici chez nous, ils enlève des jeunes filles et les relâchent après avoir mis des signes en V.

    Et en France ils piquent des jeunes femmes dans des spectacles :

    "Trois phénomènes de « piqûres sauvages » ont été rapportés au cours de festivals à Toulon, à Belfort et dans le Gers."

    "TÉMOIGNAGE - Piqûre sauvage : "Il y avait des traces de GHB et d’insuline" raconte une jeune Bigourdane"

    https://www.lefigaro.fr/faits-divers/belfort-six-plaintes-pour-des-piqures-lors-d-un-festival-de-musique-20220605

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/piqure-sauvage-il-y-avait-des-traces-de-ghb-et-d-insuline-1653585913

    https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2022/06/06/encore-une-suspicion-de-piqure-sauvage-dans-une-boite-de-nuit-lyonnaise

    • 7 juin à 10:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      En tout cas, ce phénomène crée des psychose collective, que ce soit en France ou à Madagascar.

      C’est leur objectif ?

  • 7 juin à 10:29 | Besorongola (#10635)

    Isandra.
    La différence c’est qu’en France, lorsque la police connaît la marque et la couleur de la voiture, les malfaiteurs sont rapidement repérés et arrêtés. À Tanà tout le monde sait que c’est une 4X4 Fortunato Noire et il n’y a pas 50000 à Madagascar. Qu’attend la police pour arrêter toutes les voitures noires systématiquement ? En France en un clic la police connaît le propriétaire à partir du moment où elle a le signalement.
    Tout ce qui est vrai c’est les "be mainty" comme on les appelle appartiennent souvent aux proches du régime.

    • 7 juin à 10:43 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Oui, mais, "c’est un homme de 38 ans, identifié par une victime, qui a été placé en garde à vue. Ce suspect a été remis en liberté ce lundi,.."

    • 7 juin à 10:57 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Il y a quelques jours, une voiture m’a rentré dedans et il s’est enfui. Le seul signalement que j’avais c’est la marque et la couleur de la voiture. et le chauffeur homme et le numéro du département. . Je suis allé déposer plainte au commissariat et l’inspecteur m’a montré les photos de toutes les voitures de ce profil. 2 jours après, ils ont trouvé le véhicule avec l’impact du choc comme preuve.

    • 7 juin à 11:46 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Je ne sais pas il fallait combien de temps pour la police, bien équipée de la 5ème puissance mondiale pour trouver cette voiture, je ne pense pas une journée.

      Ici, les enquêtes sont encours avec les moyens du bord, ce phénomène n’existe que depuis quelques jours, on attend les résultats.

    • 7 juin à 12:06 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Il y a peu, mes voisins à Tamatave ont appelé le commissariat pour un cambriolage.
      La Police leur à retorquer qu’elle n’avait pas de véhicule pour se déplacer et que s’ils étaient d’accords pour payer le taxi aller/retour ils viendrait.
      NO COMMENT !

    • 7 juin à 17:38 | el che (#344) répond à Besorongola

      @ MALIBUC,

      Eh bien oui, c’est souvent la triste réalité : il n’est pas rare que gendarmes et policiers ne daignent se déplacer que seulement si vous "payez l’essence"...

      Faute de quoi, vous devez vous déplacer personnellement et déposer plainte au poste.

      Et là, c’est une toute autre histoire ... Souvent , mieux vaut laisser béton.

  • 7 juin à 10:40 | Besorongola (#10635)

    Déjà, ce n’est pas à Mialy d’organiser un reportage sur ce phénomène mais c’est aux journalistes. Mr et Mme Ho trouvent toujours les moyens de saisir toute opportunité pour faire la vedette et de jouer sur la corde sensible.

    • 7 juin à 10:56 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Mialy est dans son rôle, en tant que, première dame, et la Présidente de l’association Fitia, qui travaille pour le bien être des familles Malagasy,...Elle dénonce ce phénomène, non seulement, pour exhorter les autorités à faire tout pour l’arrêter, mais, aussi, pour alerter les familles à faire attention,...

      Malheureusement, Voangy X étant en exil ne peut pas faire la même chose,...!

    • 7 juin à 11:58 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Y a-t-il un texte officiel décrivant le rôle et l’attribution de la femme d’un président à Madagasikara ?
      Non ! C’est tout simplement un caprice de mode à la française (sauf avec le Général de Gaulle) ou à l’américaine (exhibitionnisme créé depuis JFK).
      La femme d’un président, d’un chancelier, d’un premier ministre est et doit être une citoyenne lambda comme toutes les autres femmes. Personne n’a jamais voté pour elle.
      Si elle fait telle ou telle autre action, c’est de son droit mais cela ne doit "avoir de superposition" (et non interférer) avec le rôle de son mari en tant qu’élu (vie privée et vie publique).

    • 7 juin à 13:56 | el che (#344) répond à Besorongola

      Bonjour , Besorongola,

      Certes, on ne peut pas contester l’existence de ses évènements inquiétants, qu’il faut être très vigilant. Toutefois, il me semble qu’ils prennent une proportion démesurée, et relèveraient plutôt d’une psychose que d’un phénomène à croissance exponentielle dans la capitale .

    • 7 juin à 16:01 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Isandra

      Mialy instrumentalise la détresse de ces victimes en la transformant en photo-op. La vraie compassion fuit les caméras.
      Les vrais travailleurs comprendront. Personne ne s’attend à ce que ce soit votre cas.

    • 7 juin à 16:55 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Spliff,

      Elle a bien fait de convier les journalistes, pour que cette visite soit publique.

      Imaginez si elle l’avait fait en discret, les détracteurs avec leur mauvaise foi, ils auraient inventer comme d’hab que Mialy voulait faire taire la victime en échange de quelques sommes d’argent, ou autres choses, etc.

      De toutes façons, cette visite ne sera jamais discrète, vue sa notoriété,...et quoiqu’elle fasse, vous trouvez toujours de quoi à critiquer.

    • 7 juin à 17:25 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Vous êtes complètement à côté de la plaque Isandra.
      Je ne parle pas de visite mais d’action concrète. Mais bon à quoi bon vous expliquer les mille façons d’être activement efficace depuis la noblesse de l’ombre… votre logiciel ne comprend que la surface et les lumières éphémères.

    • 7 juin à 18:50 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Spliff,

      Le complexe des andafy doublé ZD : Quand vous n’avez pas la même opinion ou le point de vue qu’eux, forcément, vous êtes nul et ne comprenez rien, parce qu’ils ont le monopole de l’intelligence.

      Pourtant, plusieurs andafy ont été appelés à assurer des responsabilités, ministres et directeurs, etc mais, la plupart n’ont pas su montrer qu’ils sont différents et plus compétents que les gens locaux,...pire, certains se sont fait limogé, vue leur médiocrité.

      Vous avez écrit : "Mialy instrumentalise la détresse de ces victimes en la transformant en photo-op. La vraie compassion fuit les caméras."

      Ici, selon vous, Mialy instrumentalise la détresse de ces victimes, en conviant les journailistes(les cameras). D’où ma réponse plus haut.

      Puis "Je ne parle pas de visite mais d’action concrète."

      Sur la photo, Mialy a fait quoi dans cet hôpital ? C’est pour être au chevet (visiter) de ces victimes. Pourquoi ? C’est l’article qui l’a répondu : La fondatrice de l’association Fitia qui se veut protectrice des droits des enfants et des femmes leur a apporté son soutien.

      Notez bien, pour leur apporter son soutien.

      - "Mais bon à quoi bon vous expliquer les mille façons d’être activement efficace depuis la noblesse de l’ombre"

      Mais, comment vous expliquer aussi que la situation de Mialy actuelle ne lui permet pas de faire ce genre d’action discrètement.

      Mialy est une femme du Président, homme public, cela lui fait aussi ’une femme publique, du coup, il est tout à fait normal si elle partage au peuple ce qu’elle fait pour quelques uns d’entre eux, d’autant plus, elle veut être une modèle quant au soutien de gens en détresse, pour que les autres l’imitent aussi et font la même chose.

      En même temps, aussi c’est une femme d’un politicien, elle passe des messages à travers de ses actions.

      En fait, cette manière laquelle vous choque, mais, le fait que c’est la femme d’Andry Nirina Rajoelina, ennemi déclaré de Ravalo, qui y est l’actrice pour ne pas dire la vedette.

    • 7 juin à 18:54 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      En fait, ce n’est pas cette manière laquelle vous choque,...

    • 7 juin à 20:33 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Deux choses :

      1/ Une visite n’est pas une action Isandra.
      2/ Il ne s’agit pas de competition Local vs Andafy. Mais de principe.

      Vous vous limitez a une acception tres superficielle des choses.
      Ces deux points le montrent.
      Ce complexe du "local" que vous opposez systematiquement a l’andafy est plutot etrange. Madagascar a localement beaucoup d’illustres inconnus de tres grande valeur, et vous seriez avise(e) de realiser que les Andafy qui ont la chance de voyager apprecient ces qualites locales d’autant mieux qu’ils ont ete exposes hors de Madagascar a beaucoup d’autres situations / perceptions / pensees auxquelles ils peuvent comparer ce qui existe a la maison.

      Et si simplement dire ce qu’on pense est se prendre pour un etre superieurement intelligent - ce que vous insinuez a propos de ceux que vous identifiez comme Andafy, ou va-t-on donc ?

      Eventuellement, meditez sur ce que peut bien penser toute personne qui travaille efficacement dans l’ombre en observant la scenarisation systematique d’apparitions mediatiques sans portee concrete...

    • 7 juin à 22:17 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Spliff,

      Si, vous vous êtes complètement trompé ou un peu borné.

      Terre terre ment : Visite : action de visiter, en plus de ça, elle a été faite pour faire preuve de compassion et soutien(action de soutenir),...

    • 8 juin à 01:40 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Je parle de choses qui servent.
      Qui affectent concrètement les problèmes à traiter.
      Je ne parle pas de cinéma.
      Pour ça oui. Je me borne à ce qui est utile. Pas à des emballages creux.

  • 7 juin à 11:14 | Besorongola (#10635)

    Nahazo succès be Mme Ho, le but est atteint !?
    Manaraka akaiky ny toe-draharaha mikasika ireo tranga fakana an-keriny nisesy teto an-drenivohitra izahay mivady. Tonga naneho firaisankina sy nankahery an’izy roa vavy niharan’ny fakana an-keriny teny 67Ha andro vitsivitsy lasa izay ramatoa vadiko, Mialy RAJOELINA.

    https://fb.watch/duMrmzsohE/

    • 7 juin à 11:50 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Mialy continuait à travailler pour es femmes à travers son association Fitia, même si son mari n’était momentanément pas au pouvoir, contrairement aux autres femmes des anciens, notamment, Lalao et Voangy,...

  • 7 juin à 11:44 | kartell (#8302)

    N’en déplaise à une cour toujours prompte à la diversion, version ailleurs, c’est presque pareil !, dans cette capitale devenue un véritable coupe-gorge à certaines heures de la nuit, et un eldorado des pickpockets dans la journée, la délinquance des laissés-pour-compte semble être passée à la vitesse supérieure…
    Face à une police sous-équipée en personnel,mais aussi en moyens, voir en formation, la délinquance a véritablement une longueur d’avance et compte en profiter..
    Les enquêtes ne font que débuter et les résultats sont maigres sinon ceux d’établir que les victimes auraient été droguées à leur insu sans autre séquelle apparente..
    Difficile de croire que tout cela sera fait dans cette seule optique sinon à penser que le seul objectif serait de faire diversion pour des causes beaucoup plus lucratives, mais lesquelles ?’..
    Il devient évident que ce quotidien, de plus en plus compliqué, pour une immense majorité de citoyens, offre un terreau des meilleurs au recrutement d’une délinquance dont on peine parfois à situer précisément ses frontières qui empiètent sur le respectable et le notable..
    Joli petit coup de com d’une présidence rodée à cet exercice qui met en scène la compassion orchestrée d’un pouvoir à l’écoute médiatique des plus vulnérables..
    L’avenir nous dira si cette réactivité présidentielle mettra un terme définitif à cette criminalité qui trouve dans le trafic de drogue,de plus en plus fleurissant dans cette capitale, matière à fournir ses tâcherons pour œuvrer jusqu’ici en toute impunité jusqu’à inquiéter la population et par ricochet un pouvoir réduit désormais à un rôle d’essuie-glace, contraint et forcé..

    • 7 juin à 12:00 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Si ce n’est pas eux même qui avaient organisé ces rapts ! Pour se relancer bien sûr, vous avez bien compris !
      Vous verrez que l’enquête restera comme les affaires de 79,5kg et 49kg d’or.

    • 7 juin à 14:13 | purgatoire (#11152) répond à kartell

      En effet le dernier jour a TANA je me suis fait piquer mon téléphone au marché d’ANALAKELY j’ai couru à travers le marché pour le rattraper mais peine perdu ensuite mon beau frère m’a expliqué qu’il ne faut surtout pas courir après car ils nous emmenent dans un endroit ou ils sont plusieurs ils vous cassent la figure et ils vous dépouillent ... Il y avait un policier à 50 m du vol il n’a pas bougé ... sans commentaire

    • 7 juin à 14:37 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ purgatoire

      Votre escapade Madécasse ( mot, désormais incorrect voir néocolonialiste, sur les bords ) vous coûte dans tous les sens du terme …
      Être de la sorte, le pigeon à plumer en toutes circonstances est une expérience qui en dit long et qui mériterait de se poser les vraies questions avant le séjour de trop !…

    • 7 juin à 15:05 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Purgatoire,

      Vous êtes incarné les gens qui font de campagne de Malagasy bashing, et ne faites que recopier ce que les autres ont déjà raconté ici et là,...Ce qui vous arrive, c’est exagéré pour un voyage.

      Même en France, on m’a dit que dans le métro ou dans le bus, si vous téléphonez en public, vous risquez de se faire piquer votre téléphone.

      Je ne le crois pas même pas une seconde.

  • 7 juin à 12:39 | Ibalitakely (#9342)

    Araka ny voalaza dia ny tsy andehananareo mivorivory etsy & eroa, ny tsy ieritreretanareo izany fikaonan-doha izany, ny tsy isaintsainanareo ny fiankaran’ny vidim-piainana fa ny manao izay fiarovan-tena aloha no atao masaka tsara ao an-doha.

  • 7 juin à 13:50 | Besorongola (#10635)

    Rehefa mety dia ankasitrahana !
    Tonga soamanrsara any Tanà ny vadiko. Ny tao amin’ny Aéroport Ivato dia ara-dalàna. Tena nanova zavatra i Roland Ranjatoelina (andafy) . Ny entana dia tsy misy ankisava be fa mivoaka milamina. Rinah sy Mamy CNaps ary Toto no tena nanimba zavatra tao.
    Ny billet novidiny dia Air Madagascar kanefa Air Austral no prestataire voasoratra. Ny avion dia miloko manga sy fotsy ary ny équipage dia portugais sa espagnol ? fa sady tsy miteny frantsay no tsy miteny Gasy. Ny hany misy Air Madagascar dia ny housse eo amin’ny pose tête.
    Adin’ny iray sy sasany Ivato sy Mahamasina. Be embouteillages ary be ny lavadavaka amin’ny làlana. Hitany hoe tsara be ilay làlana Tsarasaotra Ivato vitan-dRajao. Be olona tanora mipetrapetra-potsiny eny amoron-dalana sady maloto no hita fa reraky ny fiainana.
    Raha manaiky izy dia alefako mitady an’i ISDR ao Ambohitsirohitra fa misy cousin ny conseiller a n’i Mr Ho ao pour rigoler.

    • 7 juin à 16:40 | el che (#344) répond à Besorongola

      @ Besorongola,

      Ny zava misy androany eto an-tanana.
      Maro dia maro ny olona hoe voan’ny sery mahery vaika, nitombo be ny isan’ny olona maty antrano, indridra indrindra any Mahajanga. Misy no milaza hoe : covid19 no efa miverina.... Ny mahagaga ahy dia mbola tsy miteny vaovao marina ny mpanao gazety, ary variana amin’ny fankalana ankery an’ireto tovovavy ireto izy ireo

  • 7 juin à 15:18 | Jacques (#434)

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=75792

    Sans autres commentaires.

    • 7 juin à 16:57 | el che (#344) répond à Jacques

      Mais oui, Jacques, malheureusement le couple présidentiel se complait dans le sensationnel pour briller et enfumer le peuple.
      Il faut dire que la réalité risque de les rattraper au galop, d’où ces tentatives de diversion dont ils sont friands.
      En effet, la hausse prochaine du carburant pourrait faire l’effet d’une bombe, que même l’effet narcotique Barea ne saurait contenir.
      Il y va de même du retour déjà frémissant du Covid..

    • 7 juin à 18:40 | kartell (#8302) répond à Jacques

      @ el che

      « L’effet narcotique des Barea « …👍

  • 7 juin à 15:44 | Kobbe (#11248)

    L’ÉTAT EST ABSENT AU MOMENT LE PLUS SOLLICITÉ
    Face à cette recrudescence des enlèvement des personnes, un climat insécurité certain s’installe dans la population. Le gouvernment est redevable devant la peuple qu’il serve. Tout en appreciant l’intervention de Mme. Rajoelina on s’interroge sur l’absence trés remarquée des ministères clés suivants ainsi que leur représentants :

    Ministère de la Sécurité Publique
    Ministère de l’Intérieur
    Ministere de la Justice
    Ministere de la Population, Protection Sociale & Promotion de la Femme

    Ce climat d’insécurité doit être éradiqué. Diriger ne pas chose facile, mais en acceptant une responsabilité politique on doit délivrer des résultats. De deux choses l’une : soit on prend des mesures face l’insécurité sa population, soit on démissionne de ses fonctions.

    • 7 juin à 16:29 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      Kobbe salut.
      Dans ce régime, le couple présidentiel éclipse tous les sous-fifres. Voulu ou pas j’en sais rien mais Mr Ho aime bien jouer le zorro, sauveur des Gasy. Il ne laisse aucun espace à ses ministres tant qu’il n’y a des caméras.

  • 7 juin à 17:40 | Besorongola (#10635)

    ROLAND RANJATOELINA : L’ENFANT TERRIBLE DU GOUVERNEMENT. IL A OSÉ LIMOGÉ LES CHOUCHOUS DE MR HO ET S’OPPOSE AU BUSINESS PLAN PROPOSÉ PAR MR HO POUR REDRESSER AIR MAD.
    RISQUE-T-IL SA PLACE ?

    Le redressement d’Air Madagascar est devenu une nécessité absolue. Dans l’interview qu’il a accordée à Midi Madagasikara, dans la rubrique « À vous la parole », le président de la République Andry Rajoelina avait notamment fait état du caractère incontournable de ce redressement. Le business plan qui sortira bientôt est, en tout cas, un projet de renaissance pour Air Madagascar qui aura d’ici peu, une flotte digne d’une compagnie nationale. D’après ce business plan, « la compagnie aura 9 avions d’ici 2023 ». Il s’agira plus précisément de 2 Boeing 787 Dreamliner, de 2 Embraer, de 4 ATR qui seront acquis en dry lease, c’est-à-dire en location sans équipage ni personnel au sol. L’Airbus A340 reprendra également du service, pour porter à 9 la flotte de la compagnie. Des acquisitions qui permettront, en tout cas, à la compagnie de retrouver sa place sur le marché des transports aériens régionaux et internationaux. En effet, 10 nouvelles lignes sont prévues d’ici 5 ans pour les vols longs courriers. La couverture territoriale est également prévue avec, en perspective, l’ouverture des lignes sociales en collaboration avec les autres compagnies privées intéressées. Le business plan prévoit, par ailleurs, la transformation de la maintenance en centre de profit en 2023, afin de devenir un centre industriel dans la zone de l’océan Indien. Bref, Air Madagascar est en pleine préparation de son véritable redécollage. Une lueur d’espoir se profile pour la compagnie aérienne nationale. Il reste à savoir si le projet va effectivement se concrétiser compte tenu de son coût, difficile à supporter pour une compagnie en difficulté. C’est pour cette raison d’ailleurs que le ministre des Transports et de la Météorologie, Roland Ranjatoelina serait contre ce business plan. Une divergence d’idées qui expliquerait par ailleurs le récent limogeage de Rinah Rakotomanga au sein du Conseil d’administration d’Air Madagascar.

    R.Edmond. Midi Madagasikara.

  • 7 juin à 17:54 | Isandra (#7070)

    Mandray ny andraikiny mihitsy ny mpitandron’ny filaminana, na dia tsy ampy fitaovana be hoatran’ny any firenena matanjaka aza
    .
    RAHARAHA FAKANA ANKERINY :
    "Efa mandray ny andraikitra ny mpitandro ny filaminana
    Efa misy olona 2 tratra izao amin’ilay RAHARAHA
    FAKANA AN-KERINY hoy ny Jeneraly Serge GELLE
    Sekreteram-panjakana eo anivoniny Minisiteran’ny
    Fiarovam-pirenena miadidy ny Zandarimaria raha nivahiny
    tao amin’ny TVM teo." Atcus mada.

    Mba asaivo miasa amin’ireo fitaovana amin’ny mpitandro filaminana aty ireo anie ireo any Frantsa ireo jerena raha mahavita hoatarn’ny antsika.

  • 7 juin à 18:28 | Kobbe (#11248)

    Bonne réponse. Excellent point, queen Isandra. Tsy ilaina anefa ny hampiditra firenena vahiny amin’ny raharaha sosialy sy raharaham-pirenena izay mahakasika an’i Madagasikara sy ny fanjakana malagasy ihany : i Frantsa ve no “baromètre” amin’izay tokony ho vitan’i Madagasikara ? Moa ve i Frantsa no “unite de mesure” tsy maintsy resahin’i Madagasikara mba hampitsaharana ny fakana an-keriny tovovavy ?

  • 7 juin à 18:38 | Kobbe (#11248)

    @ Besorongola : ’’ Dans ce régime, le couple présidentiel éclipse tous...Il ne laisse aucun espace à ses ministres tant qu’il n’y a des caméras.’’

    Ahhhh.....ahhhhhh....hhhhhh.....ce mec est un rasoir (!) OK, mais à part ça il y a-t- il quelque chose de positive que tu reconnais en Rajoel’ ?

    • 7 juin à 18:50 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      Bonne question Kobbe.
      Je trouve que sa femme est belle mais moins que la mienne quand même. !

  • 8 juin à 09:48 | arsonist (#10169)

    Est-ce que ce que les Français appellent méritocratie se dit aussi en langue chinoise ?
    Les concours nationaux annuels pour être admis dans les plus prestigieuses universités de la Chine ont commencé au début de cette semaine .

    On sait depuis plusieurs années déjà que les jeunes du Japon , de la Corée du Sud et de la Chine travaillent durement leurs programmes scolaires respectifs afin de passer avec succès les concours qui consistent à admettre les meilleurs d’entre eux dans les plus prestigieuses universités de leurs pays respectifs .
    Évidemment ces jeunes Asiatiques respectent assidûment les programmes de leurs écoles , mais de plus ils suivent des leçons particulières pour élargir et pour étoffer encore plus leurs connaissances dans les disciplines de base [langue de leur pays , langues étrangères , maths , sciences] en prévision de ces concours de sélection pour l’admission dans les meilleures établissements d’enseignement supérieur de leurs pays respectifs .
    Par exemple :
    En Chine et surtout en Corée du Sud , en-dehors de leur présence assidue dans leurs écoles , les jeunes suivent hors les murs de leurs écoles des leçons particulières assidues payées par les parents pour étoffer leurs connaissances dans les disciplines de base .
    En ce qui concerne le Japon , la presse étrangère s’intéresse beaucoup au taux de suicide (chez les jeunes) imputé au "stress dû à ces efforts assidus" pour passer ladite sélection.

    NB : une des propositions du nouveau gouvernement français est le rétablissement de l’enseignement des maths [imprudemment supprimé par le précédent ministre de l’EN] dans le tronc commun des classes de première des lycées. À ce propos , j’ai fait remarquer plusieurs fois sur ce forum que , avant 2010 il y a toujours eu un Français parmi les quatre lauréats de la médaille Fields (octroyée tous les quatre ans) , mais dans les éditions de 2014 et 2018 il n’y en a plus eu . Pire : même le nombre de Français nominés a considérablement diminué. Je ne vous rappelle pas mes inquiétudes après la lecture d’une interview dans un journal , il y a trois ans , d’une étudiante chinoise inscrite à l’ X de Palaiseau : ses impressions qu’elle a dévoilées ne sont pas très rassurantes .

    https://chine.in/chine.in/actualite/photos-concours-national-entree-universite_155664.html

  • 8 juin à 10:10 | observateurtrèslucide (#11344)

    arsonist
    pourquoi t’intéresses tu a ce qui se passe en France ,pays que tu abhorres ?
    Tu te présentes toujours comme mérina et fier de l’être apparemment ,donc ,occupes toi de ton pays de cœur ,il a beaucoup plus besoin de toi que la France qui peut te remplacer facilement dans quelques mois !
    Ce serait faire preuve d’un réel sens patriotique ,si ce mot te dis quelque chose !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS