Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 8 août 2022
Antananarivo | 13h33
 

Météorologie

Intempéries

Dumako s’affaiblit et devrait sortir en mer cet après-midi

mercredi 16 février | Mandimbisoa R.

La tempête tropicale Dumako est entrée sur l’île de Sainte-Marie, dans le district d’Analanjirofo, mardi vers 12h, et se trouve désormais dans le district de Maevatanana, ce mercredi vers 6h du matin. Elle s’est franchement affaiblie constate le service Météo Madagascar qui indique qu’elle n’apporte qu’un vent moyen de 35km/h, sans rafales significatives. Les pluies s’affaiblissent également continuellement. La sortie en mer de son résidu est prévue dans l’après-midi au plus tard, selon les prévisions.

Néanmoins, cette tempête a laissé des dégâts derrière elle notamment dans la partie nord de l’île de Sainte-Marie. Une dizaine de maisons ont été endommagées et de nombreux arbres arrachés. Les fortes pluies ont para ailleurs engendrées des inondations dans quelques districts environnants.

Les dégâts ne devraient pas être trop importants d’autant plus que le système n’était pas trop puissant comme Batsirai. Néanmoins, le BNGRC estime à 70 000 personnes le nombre des sinistrés à la suite du passage de Dumako dans le pays.

Les prévisions de Météo France indiquent qu’un risque de formation d’une autre tempête tropicale modérée, dans les jours à venir, se confirme. En effet, une perturbation tropicale plus imposante que Dumako évolue à près de 900 km à l’est-nord-est de l’île Rodrigues et commence à présenter une activité convective organisée depuis ces dernières heures.

Ce système dépressionnaire tropical est prévu suivre une trajectoire en direction générale de l’ouest à ouest-sud-ouest, en s’intensifiant progressivement au cours des prochains jours, et devrait amorcer un virage en fin de semaine en direction du Sud-Ouest, pour venir glisser au nord de l’archipel des Mascareignes. Les prévisions météorologiques indiquent qu’il pourrait passer près des côtes réunionnaises à partir de lundi prochain et risquerait également de toucher les côtes est de Madagascar.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 16 février à 10:31 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Donc, on serait vers le chiffre de 120 morts et 124 000 sinistrés avec Batsirai :

    https://www.aa.com.tr/fr/afrique/madagascar-le-bilan-du-cyclone-batsirai-s-alourdit-%C3%A0-120-morts/2501306

    Et selon une estimation du BNGRC, on serait vers les 70 000 sinistrés avec Dumako.

    On en serait donc à 194 000 sinistrés, avec Batsirai & Dumako réunis, soit grosso modo 200 000 sinistrés au total.

    Les calculs financiers en terme de charity business auprès du public et des organisations internationales sont plutôt sordides, mais concrètement 1 sinistré rapporte combien de US$ ou d’ € ? 50 US$ ? 100 US$ 200 US$ ? 500 US$ ? 1000 US$ ?

    Personnellement, je n’ en sais fichtre rien, mais en mettant à la louche, le ratio à 500 US$ par sinistré, Madagougou pourrait déjà espérer avoir un pactole de 100 millions US$, et celà sans préjuger des dégâts que les potentiels tempêtes et cyclones à venir occasionneront certainement.

    De tels montants vont aiguiser les appétits chez le pouvoir madagougouesque, d’autant que SAR DJ Lapin Crétin, le Mendiant International s’ apprête a faire un max de flouze chez les participants de ce sommet bruxellois UE-UA.

    Ici, je réitère ma vision personnelle des choses, mais svp, pour les institutionnels généreux donateurs, pas de dons financiers si possible, mais des dons en nature (matériels, vivres, assistance logistique ...) et si possible, que les donateurs fassent eux mêmes la répartition logistique de leurs dons ou au minimum aient un contrôle de suivi sur la logistique madagougouesque.

    Cordialement

    • 16 février à 14:14 | vatomena (#8391) répond à Yet another Rabe

      yet another—Ce que vous préconisez a déja existé ,C’était aux premiers jours heureux de l’indépendance.Mais les premiers présidents des nouvelles républiques ont argué que c’était là une ingérence inadmissible dans la gouvernance de l’état, -du colonialisme ! Les généreux donateurs se sont alors inclinés et les dons ont été remis aux gouvernements avec mission d’en faire bon usage

  • 16 février à 12:02 | kartell (#8302)

    Tandis que certain est parti faire du tourisme à Bruxelles, d’autres font le sale boulot puisqu’ils seraient les seuls à en avoir les capacités et la possibilité de le faire !…
    https://2424.mg/reconstruction-une-trentaine-de-sapeurs-sauveteurs-francais-contribuent-a-la-reconstruction-des-etablissements-scolaires-a-mananjary/

    • 16 février à 12:18 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Ah ! Le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina,
      arborant triomphalement la bannière de filoha d’un pays déjà miséreux très grave
      et de plus , ayant subi récemment des catastrophiques dégâts dûs à deux cyclones coup sur coup ,
      va demander comme d’hab’ [cette manie qui lui colle à la peau] l’aumône sur le marché international de la pauvreté et de la misère !
      Avec évidemment la certitude de détourner vite fait bien fait la partie la plus conséquente des potentiels gains dans les comptes bancaires offshore , les siens perso et ceux de ses complices !
      Ah ! La vie est belle pour eux !

    • 16 février à 12:46 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ arsonist,

      Il est évident que sa présence ne sera pas un plus, dans cette assemblée de décideurs qui connaissent l’état du pays, sa corruption et sa résilience à détourner les aides de toutes natures qu’elles soient …
      Sa parole n’a aucun poids, contrairement à celle des ambassadeurs accrédités au pays , mais il sera écouté par pure politesse diplomatique envers son peuple qui souffre dans l’enfer de la corruption mais rien de plus …
      Pour revenir à ces reconstructions à Mananjara, il est insensé de penser que les forces vives du pays sont dans l’incapacité totale de procéder à ces remises en état de ces écoles, d’un type plutôt basique de garages à l’européenne…
      Surtout lorsque l’on a en mémoire, l’exemplarité de la reconstruction de Notre Dame de Paris avec une main-d’oeuvre et un savoir 100% gaulois, sans parler de la promptitude à sa renaissance !…
      La dépendance du pays dépasse le financement, il est aussi logistique et technique, c’est bien pire encore !…

  • 16 février à 12:22 | arsonist (#10169)

    Ana , Batsirai et Dumaco ... et de trois !

    Et il semble déjà que le numéro 4 menace se profilerait à l’horizon .

    "Que d’eau ! Que d’eau !"

    • 16 février à 13:50 | Albatros (#234) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist.

      Il y a même 2 (deux) dépressions en approche.
      Heureusement elles sont encore très loin de Dago.
      Et la trajectoire de la deuxième ne semble pas concerner la Grande Ile.

    • 16 février à 14:58 | bekily (#9403) répond à arsonist

      il y a de manière patente dérèglement climatologique...bien que le cyclone soit un phénomène tropical...banal .
      ....et pendant ce temps lç la CHINE , gros pollueur devant l’Eternel , va augmenter +++ encore son énergie CHARBON pour son développement économique !!!

  • 17 février à 23:14 | Albatros (#234)

    Petit message pour les "petites mains" du (#7070) :

    Aucun dégât à déplorer parmi pour les habitants malgaches des Iles Glorieuse, suite au passage de Dumako !.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS