Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 07h55
 

Politique

Médiation malgacho-malgache à Vontovorona

Doit-on y croire ou non ?

mardi 31 août 2010 | Bill

Sans doute qu’un confrère a parlé trop vite en voulant enterrer le processus de médiation malgacho-malgache conduit par la Coordination nationale des organisations de société civile (CNOSC) avec à peine trois jours d’effectivité ou de balbutiement. La communauté internationale aidant, car celle-ci ne veut pas non plus croire à une fin précoce du processus, les travaux ont repris ce lundi matin du 30 août à Vontovorona. Le site du « Les Hérons » étant toujours disponible, les partis adhérant au processus de l’Espace de concertation (ESCOPol) et ceux du Hery Pôlitika Mitambatra (HPM) et le groupe de Raharinaivo Andrianatoandro (ex-député TIM) se sont retrouvés pour réfléchir sur la stratégie à adopter face à la situation de blocage. Ils ont finalement décidé de reprendre l’accord politique d’Ivato comme base des travaux pour trouver la voie de sortie de crise. Et ce en l’absence des partis ou mouvances politiques qui sont toujours restés attachés aux accords de Maputo et d’Addis-Abeba.

Vers le milieu de l’après-midi, la CNOSC et des membres du Groupe international de contact (GIC) dont ceux de la SADC sont venus proposer aux HPM et ESCOPol, une autre démarche ; une version corrigée et enrichie de celle qui a fait trébucher les premières rencontres, explique le président national du KMF-CNOE, Ernest Razafindraibe. Mais leurs interlocuteurs ont refusé de revenir sur leur décision, préférant continuer leurs discussions sur la concrétisation et les clés de répartition de la mise en place des structures de la transition. Ils prévoient d’achever leurs travaux officiellement ce mardi à 15 heures. En attendant on sait déjà que le Premier ministre (PM) du gouvernement d’union nationale serait secondé par cinq (5) autres vices Premier ministres issus des autres ex-faritany que celui d’où est issu le PM. Quant à la composition du Congrès, chaque parti signataire de l’accord sera représenté par deux (2) de ses membres. Bref, ce n’est pas la fin de l’opération de distribution de sièges.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 31 août 2010 à 07:39 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je ne vais pas me prendre pour un donneur de leçon, mais notre crise est une crise politique…..que les politiciens comprennent donc qu’il n’y aurait pas de salut sans une ou plusieurs solutions, politique, c’est aussi simple que cela.

    On va faire le tour de monde pour trouver la solution magique, mais cette solution ne nous sera inutile si les pratiques politiques à Madagascar ne changeront pas :

    - si les politiciens, les femmes et hommes politiques ne sont pas prêts à respecter LA CONSTITUTION de leur pays…..HIANDRY NY AKOHO HITSIRY NIFY ISIKA VAO HAHITA VAHAOLONA….c’est dire qu’on ne va nulle part….

    - comment voulez-vous qu’une solution trouvée sera la bonne si d’ emblée, les politiciens ne feront jamais allégeance à la REPUBLIQUE, aux mandats des élus ?

    Les politiciens sont comme un alcoolique, pour les soigner il faut déjà qu’ils admettent qu’ils ont un problèmes avec l’alcool. Comment les désintoxiquer s’ils n’ admettront jamais collectivement qu’ils ont continuellement tort…..donc il faut changer...pensez donc au pays avant toutes autres considérations !!!!

  • 31 août 2010 à 08:01 | Tanindrazana (#3224)

    Plus ils sont unis avec des objectifs disparates, plus ils sont tetus nos politiciens. On essaie de les rapprocher, mais rien ne les unis sauf des divergences voulues et des manipulations egoistes.Si on fait une analyse tres simpliste, les ex presidents ont fait des fautes mais au fonds se sont demarques par leur stature d’homme d’honneur et d’Etat. Les dirigeants actuels, Rajoelina a la tete, sont arrives au pouvoir par la force de masse et de l’armee. Ils n’ont ni autorite legale stable constitutionnellemnt car ils sont non elus. C’est un pouvoir acquis illegalement et renie par une grande partie du peuple Malgache et de la Communaute Internationale. Aucun d’eux n’a ni le support d’une majorite ou du moins ne pourra plus assurer un pouvoir stable et accepte par tous. Chacun a ses erreurs et bevues mais le pire est cette HAT avec Rajoelina, qui, en un peu plus d’une annee et demie,a rejete tous les maux sur le peuple . Alors pouqquoi s’entete si on veut vraiment resoudre cette crise ? Nous avons besoin d’un climat de reconciliation et de paix pour pouvoir recommencer a zero et remettre la pendule Malgache au temps reel. Une dictature , ou un pouvoir sans base tombera de lui meme et ne pourra jamais avoir la reconnaissance de l’internationale ni meme de son peuple. Afin d’eviter les memes fautes de gouvernances et afin d’eviter des pressions sur la population, une election ne suffira pas pour apaiser cette mesententes jalouses entre nos politiciens et entre le peuple. Il nous faut mettre en place un nouveau regle de jeux et que tout le monde doit respecter dans les futures gestions du pays. Alors , Vontovorona ne sera plus effectif si des le depart, d’autre mouvances ne sont pas impliquees. Ici, la communaute internationale doivent montrer plus de rigueur et d’objectivite afin de ne pas tomber dans le piege Malgacho-Malgache.

  • 31 août 2010 à 09:16 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    L’objectif principal est l’élection des députés de Madagascar.Comme tout le monde bouge le Q.....,utilisons l’argent disponible pour cette élection.

    GAIN du temps et soulagement pour le Peuple.

    Arrêtons de distribuer les "maroquins" (postes ministériels).

    Faisons confiance au Gouvernement "solidaire" de Transition pour organiser et exécuter cette élection au suffrage universel direct,l’élection des députés de Madagascar.

    Seul mot d’ordre :"CONFIANCE MUTUELLE".

    OUI,la transition est une période idéale pour s’enrichir "VITE",mais il faut penser au Peuple qui attend beaucoup de "NOUS".

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 août 2010 à 10:07 | Zozo (#4633) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,

      Personnelement,je ne fais pas confiance, alors, pas du tout confiance à ce gvt "solidaire" (solidaire dans tout ce qui est mauvais) dont la plupart de ses membres ne font que s’enrichir, du PM aux ministres (c’est vu et su par tout le monde).
      Croyez-vous un instant que cette crise se résout en faisant des élections ? la réponse est non, et je vais vous dire les raisons :
      - une partie du peuple, dont je fais partie, n’est pas prêt à aller aux urnes pour élire, parce que nos choix antérieures étaient bafoués et ignorés par les initiateurs du coup d’état de l’année dernière. Alors, comment croire que les résultats des prochains éléctions seraient respectés par vous et la HAT ?
      - l’éléction n’est pas une sortie de crise, mais plutôt le résultat des accords de sortie de crise.
      - Pourquoi parler d’éléction maintenant, alors que du temps, Ra8 a déjà proposé cette solution pour régler la crise mais Andry TGV a réfusé ?(il était déjà sûr de l’appui de certains militaires).
      - Comment organiser des éléctions dans un climat de méfiance, de terreur.
      - Ce que la HAT et ses partisans oublient, c’est que une partie de la population malgache n’est pas d’accord avec eux, et ignorer cette frange constitue une erreur grave qui ne fait qu’envenimer la situation.

      Au fait, faîtes un sondage pour voir un peu où en est on avec la popularité de Andry.

      La solution, c’est toujours la négociation et il ne faut négliger personne

    • 31 août 2010 à 10:48 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Zozo

      Zozo,

      qu’importe si vous ne venez pas voter,c’est votre choix et l’abstention existe.

      Seule une élection venant du Peuple,même une fraction du Peuple,peut arrêter cette hémorragie de distribution des "maroquins".

      Que le meilleur gagne !!

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 août 2010 à 14:27 | razafi (#1661) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      La solution est simple comme bonjour :

      - Retour de tous les anciens élus de Madagascar (Député, sénateur, maire etc...) —> les vrais élu du peuple et qui parleront au nom du peuple à la place de ces partis politique bizarre
      - Démission de Andry Rajoelina
      - Les grands électeurs choisissent un président de la transition et mettent en place un gouvernement de consensus.
      - Retour de tous les politiciens en exil sous la protection des hautes instances militaire et de la communauté internationnal
      - Candidature à une élection présidentiel sans conditions d’age, de casier judicière etc... et amnistie "temporaire" pour tous les politiciens sous la surveillance de la CI
      - Election d’un président sous l’égide de la CI
      - Toutes les charges retenu contre le président élu annulé
      - Référendum pour une nouvelle constitution
      - Basile et Co pourront prendre la parole et faire leur proposition

      Voilà

    • 31 août 2010 à 14:30 | razafi (#1661) répond à razafi

      on peut arriver à l’élection présidentiel en 3 mois...

      une nouvelle constitution (si c’est le choix du peuple) en 1 an...

    • 31 août 2010 à 16:32 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à razafi

      razafi

      les anciens parlementaires sont enterrés avec le régime défunt ;alors ,n’en parlons plus.

      une nouvelle élection est nécessaire,de facto l’ancien régime est banni,la révision de la constitution suspendue est à prévoir après les élections des députés de Madagascar.

      Si les anciens députés sont réélus,tant pis,ils reprendront le pouvoir législatif,en cas de majorité absolue.

      - La majorité "politique" des élus au suffrage universel direct désigne ou reconduit le Premier Ministre.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 31 août 2010 à 15:06 | FIPOZ (#2162)

    Je vais être hors-sujet mais c’est pour apporter un petit côté Smile.
    Une fois Basile avait demandé l’explication d’une République bananière, eh bien j’ai trouvé quelque part un commentaire d’une personne qui disait : « Zafy avait mangé la banane et avait jeté la peau … Ratsiraka avait mangé tout le fruit …. Ra8 a englouti entièrement le régime … et maintenant le RAJ s’apprête à avaler toute la plantation !… » C’était juste un clin d’œil d’humour dans cette impasse structurelle pour que chaque bonne volonté œuvre et faire émerger une République enfin Noble ...

  • 31 août 2010 à 15:35 | Mihanta (#4632)

    Bonjour,

    Franchement , pour ma part , j’ai tendance à ne plus croire à toutes ces ballets de discussions.Je ne crois plus en ces politiciens sensés nous représenter ni même en l’actuel gouvernement.Je suis blazée de toutes ces manipulations politiques ignobles.
    Si vraiment la souveraineté supérieur de la nation était le mot d’ordre, ils ne se seraient pas disputé comme des chiffoniers pour avoir ne serait-ce qu’un lambeau de pouvoir.
    Je pense que quoique l’on fera ils ne se mettront jamais d’accord parce que l’un ou l’autre se sentira lésé et si on organise une élection , comme d’hab le vaincu contestera et fomentera tôt ou tard un coup d’Etat.
    Si quelqu’un peut alors me faire voir une petite lueur d’espoir pour ce pays qu’il me le fasse savoir ...

    Mihanta

    • 31 août 2010 à 17:17 | Tanindrazana (#3224) répond à Mihanta

      A vous repondre franchement, je crois que j’ai aussi l’os de travers ma gorge, Mais n’empeche que je peux vous dire trois choses brievement :

      1)Si est une vraie revolution qu’on a voulu faire a Madagascar, malheureusement, on est tombe dans l’inverse. Peut etre qu’il nous faut encore plus de sang verse. Les morts et les destructions ne suffisaient pas. En une annee et demie, tout le monde se sent blaze et manipule par un regime de nouveaux dictateurs sans scrupule et sans competence. alors, n’est il pas temps de contimuer la lutter pour se degager de tous ces rapaces et rancuniers jaloux du pouvoir Rajoelahimboto ?

      2) Si vous croyez encore a une intervention Malgacho-Malgache, notre dernier cartouche est dans le genre Ranjeva. Je vous assure qu’il a la competence, la volonte et l’audace necessaire pour tout remettre en ordre. IL n’est pas seul car je connait un grand nombre de personnalite de sa gabarit avec un peuple decide qui peut le supporter et remettre le train dans la bonne direction.

      3) Si vous perdez confiance totale en l’etre Malgache, l’Internationale doit maintenant mettre sa main dans la marmite car le peuple souffre et que ce pouvoir est trop malvaillant et machiavelique pour notre peuple qui depuis 50 ans est a la recherche de son bien etre. Trop c’est trop et que l’internationale a le droit de nous sauver de l’emprise HATienne.

    • 1er septembre 2010 à 11:03 | Mihanta (#4632) répond à Tanindrazana

      Hello Tanindrazana ,

      Je ne veux pas paraitre rabat joie cependant :

      - Lutter contre le régime actuel ? Comment ?? par des grèves ? par des pétitions ? par des sit in ? aucune ne me paraissent efficaces

      - Soutenir Ranjeva , pour cette proposition je n’ai rien à dire car je ne connais pas très bien ce personnage , ni ses plan d’action. Malgré tout , on ne sait pas s’il montre seulement patte blanche pour acquérir le pouvoir et montrera ses dents une fois son objectif atteint

      - Quant à l’aide de la communauté Internationale , il ne sera pas gratuit et je suis sure que ce sera TRES CHER.

      Au contraire , c’est au peuple malgache que je fais confiance . Si tout un chacun se réveil et améliore par les moyens qu ’il a son quotidien et son entourage ( peu importe qui est au pouvoir), moi je pense que le salut des malgaches se trouve là.
      C’est un peu idéaliste peut être mais quand même faisable.

      Mihanta

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS