Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Tribune libre

Communiqué de la mouvance Ravalomanana

samedi 17 octobre 2009

Suite à la mission d’évaluation du 06 Octobre 2009 du Groupe International de Contact à Madagascar, la Mouvance Marc Ravalomanana tient à préciser les points suivants :

1. A l’issue des négociations de Maputo II, aucun consensus n’a été trouvé sur l’attribution des postes de Président, de Vice Président et de Premier Ministre de la Transition. Le Communiqué final de l’Equipe conjointe de médiation du 28 août 2009 a bien précisé « qu’il a été impossible de trouver (ce) consensus… » et de ce fait, aucune signature n’a été effectuée par les Chefs de file des quatre mouvances.

2. En effet, la Mouvance Marc Ravalomanana dans sa déclaration du 26 août 2009 à Maputo a confirmé sa non acceptation de l’attribution de la Présidence de la Transition à un auteur de changement anti-constitutionnel. Elle ne veut être ni complice ni responsable pour une légitimation quelconque d’un coup d’état.

3. Dans son message du 06 Octobre 2009 au Carlton, le Président Marc Ravalomanana a réitéré que sa mouvance n’acceptera pas la désignation de M. Andry Rajoelina comme Président de la Transition.

4. La mouvance Marc Ravalomanana rappelle que lors des négociations de Maputo II :

  • la mouvance Zafy Albert a proposé la Présidence de la transition à M. Andry Rajoelina si la Vice Présidence lui revient.
  • la mouvance Ratsiraka de son côté a fait part qu’il est prêt à avaler une grenouille vivante en acceptant M. Andry Rajoelina comme Président de la Transition si toutes les parties et la Communauté internationale acceptent qu’une telle désignation constitue la seule et unique voie de sortie de crise et ceci à condition que la Primature en la personne de Madame Ramisandrazana lui échoit.
  • La Mouvance Andry Rajoelina a campé sur sa position en gardant le tandem Andry Rajoelina – Monja Roindefo.
  • La mouvance Marc Ravalomanana a fait valoir le fait que le Président Marc Ravalomanana, étant un Président élu démocratiquement n’ayant pas terminé son mandat, la Présidence de la Transition devrait lui revenir de droit. Mais par respect de l’article premier de la Charte de transition, sur le principe de neutralité, elle était prête à négocier avec les Mouvances Zafy Albert et Ratsiraka quant à la présidence de la transition. Par ailleurs, elle a mentionné l’intransigeance de la mouvance Andry Rajoelina sur le maintien du tandem Andry Rajoelina – Monja Roindefo.

5. De tout ce qui précède, aucun acquis ni consensus n’ont été formulés à l’issue de Maputo II. Malheureusement, le GIC a pris comme base de départ lors des discussions au Carlton, l’existence d’un soit disant consensus entre les quatre mouvances en considérant que la Présidence semblait acquise par Andry Rajoelina. Les discussions ont été principalement axées sur la nomination d’un Premier Ministre de consensus à travers la prise de parole des Représentants de la Communauté internationale.

6. La mouvance Ravalomanana a solennellement formulé son objection forte, profonde et expresse sur la désignation de M. Andry Rajoelina en tant que Président de la Transition. Le Président de l’Union Africaine, Jean Ping a répondu qu’il ne retient pas cette objection laquelle selon lui aurait due être soulevée à Maputo II. Cela a pourtant déjà été fait.

7. Après avoir entendu la position de la mouvance Marc Ravalomanana, le GIC s’est réuni à huis clos et a sorti un communiqué sans tenir compte de sa forte objection qui vaut opposition ferme à la présidence de la transition par M. Andry Rajoelina.

8. Comme les précédentes évaluations du GIC à Addis Abeba, celle de Carlton n’aurait dû sortir qu’une esquisse de proposition qui ne saurait être définitive qu’après approbation et signatures des quatre Chefs de file.

9. A l’issue de la rencontre de Carlton, la désignation d’Andry Rajoelina à la présidence de la transition n’est pas acquise. Par conséquent, il reste l’autorité de fait et la récente nomination du Premier Ministre par M. Andry Rajoelina constitue une violation de l’esprit de Maputo.

10. Par ailleurs, afin d’assurer le bon déroulement et la réussite des prochaines négociations, la mouvance Marc Ravalomanana exige l’application stricte des Accords et Chartes de Maputo, notamment la libération immédiate et sans conditions des détenus politiques suite aux évènements de 2009.

Au terme du présent communiqué, la mouvance Marc Ravalomanana réitère sa disposition à trouver une solution consensuelle et inclusive pour sortir Madagascar de l’actuelle crise. Mais surtout, notre but est d’éduquer les citoyens à faire respecter leurs droits et amener les politiciens à ne plus jamais tenter d’arriver au pouvoir autrement que par les élections.

Fait à Antananarivo, le 13 Octobre 2009

8 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre 2009 à 08:14 | georges Rabehevitra (#3099)

    C’est du sable "mouvance’’ ou on se croirait au bazakely où on passe des heures à négocier.

    Dans ce communiqué et comme dans les autres, on ne parle point du peuple. C’est qué les mouvances se foutent d’eux, il n’a qu’à crever !!! Cela lui apprendra à prendre part au mécontentement qui a amené en partie la chute de son régime.

    La mouvance Ravalomanana fait exactement comme quand elle était au pouvoir, c-à-d, seul compte les intérêts de notre messie. S’il est riche et heureux, il n’y a pas de raison que le peuple ne le soit pas

    Amen

    • 17 octobre 2009 à 14:18 | RAVELO (#802) répond à georges Rabehevitra

      Je suis désolé "rabehevitra mais contrairement à vous je crois que le président RAVALOMANANA pense aux malgaches en évitant de mettre RADOMELINA au pouvoir.Je vous fais remarquer,au cas ou vous ne l’aviez pas fait ,qu’il ne vise aucun poste ni mandat dans cette transition,contrairement à ceux que vous soutenez,donc de grace ,débarassez-vous maintenant de cette haine de RAVALOMANANA qui nous a mis dans cette situation ridicule,travaillez dure comme lui l’avait fait avant d’etre à la tete de l’état,mais arretez de jalouser ridiculement comme un enfant,et vous verez que tout ira mieux dans ce beau Pays qu’est MADAGASCAR.

    • 18 octobre 2009 à 06:37 | georges Rabehevitra (#3099) répond à RAVELO

      Cher Ravelo,
      sachez que je n’ai de haine pour personne. Vous n’avez qu’à regarder mes commentaires sur les autres mouvances, et vous verrez.

      Critiquer quelqu’un ne relève pas de la haine. Je tirerai à l’encre rouge sur tous ces gens qui ne pense qu’à leur petit égo de bazar. Dans notre pays, le moindre autorité se prend vraiment pour le bon dieu, et l’humilité leur est inconnu.

      Quant à votre argument, il pense au peuple car il ne veut pas de Rajoelina au pouvoir, Rajoelina pense aussi la même chose de lui. Donc tout cela ne parle pas de peuple et de sa souffrance. Mais en plus, c’est un peu léger comme argument pour prouver (et c’est pour les 2) que l’on pense au peuple.

      Je connais parfaitement, et pour certains dans tous les détails, les dérives du pouvoir Ravalomanana et ses erreurs monumentales dans tous les domaines.

      Pour conclure, apparament votre coeur penche pour Ravalomanana.

      Moi dans mes réflexions, c’est mon cerveau que j’utilise et non mon coeur. Les sentiments n’ont rien à voir là dedans.

      Bien à vous

      Et pendant ce temps, on recule un peu plus les dates des élections

    • 18 octobre 2009 à 22:51 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446) répond à georges Rabehevitra

      à M. Rabehevitra

      Vous êtes un peu prétentieux quand vous dites :
      "Je connais parfaitement, et pour certains dans tous les détails, les dérives du pouvoir Ravalomanana et ses erreurs monumentales dans tous les domaines."
      Soyez candidat à la présidentielle car Ravalomanana a fait des erreurs monumentales dans tous les domaines !
      Non seulement on sent votre haine envers Ravalomanana mais aussi envers Haja et Ivohasina !!!!

    • 19 octobre 2009 à 06:25 | georges Rabehevitra (#3099) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      cher jeune,

      Je ne suis pas du tout prétentieux car je faisais partie ceux qui étaient très proche de ce pouvoir, et qui le soutenaient à ses débuts. Je m’en suis éloigné (parce que je pouvais faire autre chose pour gagner ma vie correctement) quand Ravalomanana ne voulait plus travailler qu’avec des gens qui lui obéissaient au doigt et à l’oeil, ( pour faire des projets Tiko financés sur fonds publics). Les gardes-fous comme Radavidson, Radert et autres ont été rapidement écartés car n’étaient pas assez obéissants et osaient dire à Ravalomanana de faire attention.

      Ravalomanana, comme tout homme de pouvoir, s’est laissé enfermer dans sa tour d’ivoire et il était persuadé qu’ayant plein de doctorat honoris, il connaissait tout et dans tous les domaines.

      Si j’étais son conseiller actuel, je lui dirai de commencer à faire son mea culpa et de dire que ses fautes de naguère ne se reproduiraient plus car il sait apprendre. je vous assure, beaucoup de citoyens appréciéraient ce geste.

      Quand à mes amis Haja et Ivohasina, c’étaient des jeunes gens qui n’y connaissaient rien en politique. Ce n’est pas parce que l’on a un PhD en Math et en Eco, que l’on est forçémment capable de participer à la direction d’un pays. C’est eux, en obéissant aveuglément et ayant été serviles, qui n’ont pas su ouvir les yeux de leur patron, avant qu’il n’était trop tard. Ils n’ont pas compris qu’en fermant les yeux sur tout, ils mettaient leur patron dans une tour d’ivoire, d’où il ne voyait plus rien

      Je vous souhaite un jour d’être au pouvoir, mais j’espère sincèrement que vous ne seriez jamais servile ou obéissant envers un homme ou une organisation.

      Ne confondez pas dicipline et obéissance aveugle.

      J’ai plaisir à discuter avec vous les jeunes car vous êtes l’avenir du pays (c’est de la palisse). Mais cet avenir continuera à être sombre si les jeunes ont la même mentalité d’obéissance que leurs anciens. On n’en sortira pas de la gabégie et tout homme au pouvoir se prendra rapidement pour Dieu tout puissant.

      Bien à vous

    • 19 octobre 2009 à 09:56 | Rakotomalala (#832) répond à georges Rabehevitra

      faudrait savoir ce que "ce peuple" veut à la fin !!
      content pas content ...
      chute pas chute ...
      messie pas messie ...

      un message pour "ce peuple" : faites gaffe à la loi de l’attraction !!! et arrêter de penser que le hasard existe !!!

  • 17 octobre 2009 à 10:52 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    - L’ennemi de Madagascar : la françafrique et les "collabos"
    - Adouber un président de la transition putschiste c’est préparer pour la génération actuelle et future malagasy un avenir teint de l’éternelle pauvreté entretenue depuis des lustres par cette françafrique !
    - TGV doit lâcher le pouvoir, c’est aussi clair que cela !!!
    - Il n’a pas su attendre la fin du mandat de Ravalomanana élu démocratiquement, il n’a pas voulu le référendum proposé par Ravalomanana, il a préféré payer les mutins pour s’accaparer du pouvoir sans aucun programme de "changement". Changer d’avis à tout bout de champ : c’est ça son vaste programme !
    - J’insiste : qu’il lâche Madagascar et qu’il se présente aux élections présidentielles pour donner aux vahoaka marobe derrière lui l’occasion de l’élire démocratiquement !

  • 17 octobre 2009 à 11:33 | Kiki (#1274)

    Les TGV, toujours tergiversatiles paient maitenant pour leur lenteur (pour un tgv, c bien marrant). On ne va plus négocier (le matin), tout compte fait et tout bien réfléchi (l’après midi), on est prêt à négocier car on a épuisé toutes nos voies de recours pour pouvoir nous en sortir. Et tard dans la nuit, on jette l’anathème sur un autre, devenu source de blocage). Ils se sont dépêché de tout foutre en l’air, sans vraiment penser où cela mènerait. Et maintenant au fonds du trou, on s’étonne qu’on en soit là.

    à vouloir tellement aller vite, ils se ramassent par terre.
    Ils ont mis 06 ou 07 mois à réaliser qu’ils n’iront pas bien loin. Et depuis qu’est ce qu’ils ne nous ont pas débité ? baisse du prix du riz, de l’huile, transparence et que sais-je encore !!!!!

    C’était avant le putsch qu’il aurait du penser déjà à toute la berezina qui suivra leurs méfaits !!!!

    Ce sommet de la francophonie là, ils devraient le mettre au frigo, comme là où ils ont mis le sommet de l’union africaine.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives