Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 9 décembre 2021
Antananarivo | 16h51
 

Politique

Commission électorale

CENI : Soava Andriamarotafika représentera l’OJM

vendredi 29 octobre | Mandimbisoa R.

Soava Andriamarotafika a été élu hier par les membres de l’Ordre des journalistes (OJM) pour le représenter au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Chroniqueur politique, directeur de publication de Viva TV, il ferait également partie du staff politique de la ministre de la Communication et de la Culture. Soava Andriamarotafika succédera ainsi à Fano Rakotondrazaka dont le mandat expire dans quelques jours.

L’élection a eu lieu hier au Centre d’études et de formation multimédia (CEFOM) à Ivato lors de la première assemblée générale des membres de l’OJM avec le nouveau bureau. Au total, sept candidats ont participé à la course mais deux candidats qui auraient reçu des soutiens en haut lieu se disputaient la première place, Olivier Rasamizatovo, directeur de publication de Midi Madagascar et Soava Andriamarotafika. Ce dernier l’a finalement remporté sur trente voix sur quarante sept à l’issue du scrutin.

Si officiellement, les électeurs nient l’existence de consignes de vote et ont manifesté leur volonté de voter librement dès l’ouverture de l’assemblée générale, des indiscrétions indiquent que les noms des agents de l’État membres de cet Ordre ont été relevés à la dernière minute. Une situation que certains d’entre d’eux considéraient comme une pression morale indirecte à leur encontre.

Malgré tout, les autres malheureux candidats à cette élection ont félicité le gagnant, sans faire des vagues, ni de contestations. Ce, en dépit des informations qui pourraient susciter de vifs commentaires dont certains d’entre eux disposent et de leur déception. « Il faut préserver l’unité des journalistes et éviter de se verser dans des situations troubles, après notamment les polémiques suscitées par la mise en place de l’OJM », indique le plus jeune des candidats.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 29 octobre à 10:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Etre la voix de son maître dans une institution " indépendante " comme la CENI n’est pas un secret de polichinelle pour personne n’est-ce pas ? On attend leur mea culpa pour prétendre le contraire n’est-ce pas ?

    • 29 octobre à 11:17 | Shalom (#2831) répond à plus qu’hier et moins que demain

      pqhmqd, devrions-nous rêver pour croire à une indépendance de cette instance ?
      Ce qui est absurde et impensable, c’est que ces ignares du pouvoir se permettent sans vergogne de tels actes.
      Il est sûr que si quelqu’un d’autre avait pris de telle décision, je vois le petit bougre de DJ (champion de karatou-kisoa) tsy ampy solaitra kilasy de 3ème (T9) ameuter la foule comme en 2009.

  • 29 octobre à 11:34 | Isandra (#7070)

    Cela nous montre que partout, les pro-régime sont majoritaires.

    Sa force est intacte, voir renforcée.

  • 29 octobre à 11:52 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tena manara- kentrina tokoa ny asa sy fiteny ataon’reto mapar (zoulou) reto.

    Taiza no mbola nisy ministera hiselontselona @ resaky ny holafitra raha tsy ry procambarus ???!!!

    Tsy maintsy ho sakoroka lozan-tany tsy mbola nisy tao anatin’ny 60 taona hoah io fifidianana 2023 io.

  • 29 octobre à 13:56 | Vohitra (#7654)

    Ho an’i Mandimbisoa R.

    Fantatrao mazava fa tany amin’ny fifidianana ilay lazainao fa « holafitra » vaovao dia efa nisy ny olana goavana…ary misy vondrona mpanao gazety anankiroa samy hafa ankehitriny eto amin’ny Firenena…

    Faharoa, ny « holafitry ny mpanao gazety » izany dia rafitra tsy miankina ary tsy manana fiandaniana ara-politika mivantana…

    Fahatelo, mba fantaro hoe, firy tamin’ireo mpanao gazety manana karatra fahazoan-dàlana hanao izany moa no nandray anjara tamin’io fifidianana omaly io ? Eo amin’ny 2.000 mahery eo ireo mpanao gazet matihanina raha heverina…kanefa firy no nifidy omaly ?

    Fahefatra, na dia ny fahafantarana fotsiny aza fa mpiasa ao amin’ny filazam-baovao sy vondrona serasera fananan’ny filoha io olona nolanian’ireo mpiandany aminy io, dia efa antony lehibe hilazana fa levona ny Hasina sy ny tsy fiandanian’ilay rafitra najoro tao anatin’ny antemaka…

    Fahadimy, fantatrao ve fa ny « Holafitra » mijoro tao alohan’io rafitra antemaka misy io no nahazo ny fanasana hanainga ireo mpanao gazety hifidy izay hisolo tena azy ireo ao amin’ny CENI ?

    Farany, ny rafitra antemaka mitsangana anaty tery vay manta sy feno disadisa toy io dia manambara sahady fa tsy maintsy hitranga eto amin’ny Firenena ny ady saritaka sy fifanjevona lalina vokatry ny fihezahana hamily sy hilalao ny voka-pifidianana amin’ny ho avy…

    Ferapara filazana manjo ho an’ny CENI no dikan’izao !

    Mankasitraka anao.

  • 29 octobre à 20:59 | Ra-Jao (#282)

    La boucle est bouclée, le 4éme pouvoir aussi est dans le giron de l’ird ! Madagacsar serait un pays emergent en 2023 et ce qui n’a pas été fait depuis 60 ans serait fait par d(idy)j(adona). J’attend de voir : "ny asa vita no hifampitsarana" hoy ilay doyen’ny mpamadika palitao

    • 29 octobre à 21:11 | bekily (#9403) répond à Ra-Jao

      le FMI pointe que les investissements malgaches ner sont que SECTORIELS ( comprendre : secteur du tourisme ?!? )
      et DEPLORE qu’il n’y a AUCUN IMPACT SUR LA PAUVRETE !!!
      notre peuple est MISERABLE , pire que pauvre....
      a t on vu un pays émergent avec un peuple misérable ????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS