Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 14h40
 

Economie

Economie

BAD : 820 millions USD pour assurer la relance économique de Madagascar

jeudi 29 juillet | Mandimbisoa R.

« Madagascar est en situation de fragilité depuis 2013. En effet, plus de 80% de la population vit en dessous du seuil d’extrême pauvreté avec moins de 2 dollars US par jour. La situation de fragilité est également liée à son histoire politique ». La description est de la Banque africaine de développement qui dans sa note de diagnostic pays (NDP) affirme qu’il faudra cette année, 820 millions de dollars pour assurer la reprise économique.

La Banque constate que « La pandémie de COVID-19 a mis un frein à quatre années de croissance économique soutenue à Madagascar. Après une croissance du PIB réel de 4,4% en 2019, le pays est entré en récession en 2020 avec un PIB réel qui s’est contracté de 4% ». « La pandémie a imposé un véritable coup d’arrêt des activités », regrette-t-elle. Mais au-delà des effets de la crise sanitaire, les perspectives restent néanmoins favorables à un retour à la croissance du PIB réel, avec des projections de 3,5% en 2021 et de 4,5% en 2022.

Pour soutenir la reprise économique, le déficit budgétaire de 4,6% du PIB en 2021 doit diminuer à 3,8% en 2022. Il faudra également un rebond des investissements publics et privés et une reprise des exportations des produits comme le nickel, le cobalt et la vanille, au fur et à mesure de la reprise de l’économie mondiale et du commerce international. Après les pertes d’emplois estimées à 27% dans le secteur formel, les emplois devraient augmenter progressivement en 2021 en fonction de la reprise de l’économie.

La BAD recommande entre autres, le développement des infrastructures d’énergie et de transports pour soutenir la croissance inclusive, le soutien à la transformation de l’agriculture et au développement de l’industrie.

L’accent devra également être mis sur la prise en compte de thèmes transversaux dans les interventions de la Banque afin d’accélérer le développement humain et de réduire les inégalités : des changements climatiques, la formation technique et de l’emploi, l’eau et l’assainissement, le genre, l’éducation, la santé, de la nutrition et de la protection sociale.

« En accordant, une priorité à la mobilisation des recettes publiques et à l’amélioration de l’efficacité des dépenses publiques y compris le renforcement des capacités de gestion de la dette, cela aidera le pays à accélérer la mise en œuvre du Programme émergence Madagascar du gouvernement. »

64 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juillet à 09:27 | arsonist (#10169)

    Des fonds publics détournés.
    Des richesses naturelles et produites qui disparaissent aussi .
    Mais pas que.

    Un sujet grave dont les développements méritent d’être suivis avec grande attention.

    Le doute qui ronge.

    Dedaka poerapoera werawera Rajoelina,
    quelles sont exactement tes responsabiltés réelles dans ces récents décès prématurés de ces dizaines d’honorables professeurs [et pas que de médecine] des universités malgaches ?

    Il y a quelques mois, le SECES [Syndicat des Enseignants-Chercheurs de l’Enseignement Supérieur] a informé le public que des dizaines de ses membres sont décédés depuis la première moitié de l’année 2020.
    Et que le vide laissé par ces nombreuses disparitions pèse lourd dans les services.

    Tout de suite après cette annonce, des proches du pouvoir politique ont implicitement désigné la covid19 comme la principale cause de ces disparitions prématurées. Probablement est-ce bien cela. Mais alors qui est le principal responsable ?

    Un doute très lourd pèse sur les responsabilités du dedaka poerapoera werawera Rajoelina dans ces décès.
    Car nul n’ignore que, pour asseoir son pouvoir politique, le DJ a besoin d’un peuple ignare, superstitieux et crédule.
    L’école et les professeurs oeuvrent donc dans le sens contraire aux intérêts du dedaka poerapoera werawera Rajoelina.

    Aidé par ses dévoués, Rajoelina diffuse une com’ et entreprend à dessein des actes et agissements correspondants à la nature de cette com’ , dans le but évident d’abrutir durablement [pour plusieurs générations] le peuple malgache.
    J’en veux pour preuves de cette suspicion les injustifiées et ignobles attaques directes contre les Malgaches instruits, que les dévoués au dedaka poerpoera werawera Rajoelina diffusent de façon continue et sans vergogne dans les médias et réseaux sociaux.

    Mais se sont-ils contentés uniquement de ces attaques directes à travers les médias et réseaux sociaux ?
    Ou ont-ils aussi entrepris directement ou indirectement d’autres actions d’un autre genre contre les Malgaches instruits ?

    Conclusion :
    Alors cette question-ci mérite une réponse claire et honnête :

    Rajoelina, le dedaka poerapoera werawera,
    jusqu’où vont tes responsabilités dans la disparition de ces dizaines d’honorables professeurs des universités malgaches ?

    • 29 juillet à 16:01 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Relance ,relance ! dans ce pays on n’arrete pas de relancer mais jusque où ira t on ?

    • 29 juillet à 20:59 | Guybary (#11095) répond à arsonist

      Je me demande si la BAD ferme les yeux sur ce qui se passe à Madagascar. Quand même 820 millions de dollars US pour la relance économique ? Déjà, il a trop de dettes.

  • 29 juillet à 09:36 | Isandra (#7070)

    C’est la façon de bailleurs de condamner cette tentative du coup d’Etat et de répondre à l’aile dur(l’opposition a plusieurs ailes) de l’opposition qui réclame le départ du Président.

    Ils veulent nous signifier, c’est l’heure de la reprise économique, mais, non pas les chamailleries politiques.

    Et surtout, pour passer des messages aux détracteurs andafiens, arrêtez votre co.nneries, le Malagasy-bashig, car le TGV de Madagascar est en bonne voie et se dirige vers un bon cap, c’est la raison pour laquelle, nous le soutenons à travers cette pluie de financements.

    • 29 juillet à 10:06 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      La relance économique est d’actualité à l’échelle internationale avec la crise sanitaire qui a fortement affecté plus d’un pays dans le monde, plus particulièrement les pays africains dont la vulnérabilité n’est plus à prouver surtout pour le cas de Madagascar. La Grande Ile qui a tendance à reculer a besoin d’une réforme ambitieuse voire d’un miracle. Il faut dire que sans compétence et expérience à la clé, cela relève de l’impossible. Pour soutenir leurs programmes de relance, les Chefs d’Etat et Chefs de Gouvernement africains qui ont assisté à la 20ème reconstitution de l’Association Internationale de Développement (IDA) qui s’est tenue à Abidjan, Côte d’Ivoire pensent qu’il est primordial d’accélérer la relance économique afin de surmonter les chocs de la pandémie de Covid-19. Pour ce faire, les dirigeants africains ont réclamé à ce qu’on augmente les fonds de l’IDA20 à 100 milliards de dollars contre les 92 milliards prévus. Le Président de la République malgache, Andry Rajoelina avec son werawera a laissé entendre avec ses publications sur les réseaux sociaux que c’est lui qui a personnellement milité pour cela. Quoi qu’il en soit, c’est à la Banque Mondiale de trancher sur le sujet.
      Quand on parle de relance économique, il est question de promouvoir la résilience pour un développement inclusif, la création d’emplois… Seulement, cela paraît bien trop ambitieux pour les dirigeants malgaches qui ne s’illustrent que par leur incompétence. La preuve est qu’à Madagascar l’emploi se fait de plus en plus rare, que la majorité de la population se planque derrière le secteur informel pour tenter de survivre. La croissance du secteur informel n’est pourtant pas bon pour l’économie de Madagascar car cela n’apporte rien à l’Etat. Le Président, Andry Rajoelina a spécifié qu’il a milité pour que les fonds de l’IDA prévus à hauteur de 92 milliards de dollars atteignent au moins les 100 milliards de dollars. L’on a rapporté que cette année, Madagascar a enregistré un record d’engagement d’1,1 milliard de dollars grâce à l’IDA. Le problème de Madagascar est que ses dirigeants n’ont ni la vision ni les compétences requises pour aller vers le développement tant prôné depuis longtemps. Autrement dit, peu importe les fonds octroyés à Madagascar, si la vision et la compétence ne sont pas au rendez-vous, cela s’avère n’être que des dettes de plus à surmonter.
      A vrai dire, ce ne sont pas les aides qui manquent pour le cas de Madagascar, mais les impacts des aides reçues sont invisibles dans la vie des Malgaches. Les dirigeants misent même sur les appuis extérieurs pour l’émergence alors que le président de la république en place a précisé auparavant que Madagascar ne peut rien espérer s’il continue de compter sur les aides étrangères. Le président ne s’en tient même pas à ses dires car c’est plutôt le contraire qui se passe à l’heure actuelle. Il a même insinué que c’est lui qui a milité personnellement pour augmenter les fonds.
      Jean Riana

    • 29 juillet à 10:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les bailleurs veulent signifier que Le TGV Madagascar est en bonne voie et se dirige vers un bon cap, c’est la raison pour laquelle, nous le carburons avec cette pluie de financements.

    • 29 juillet à 12:23 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      11:30 - TOURISME
      Avec un manque à gagner estimé à près de 800 millions d’euros entre mars 2020 et mai 2021 rien que pour le secteur hôtellerie et restauration, la Confédération du Tourisme de Madagascar soutient que l’heure est grave pour l’économie, que ce soit pour le tourisme ou pour le secteur privé en général. D’où la nécessité, selon elle, d’un dialogue avec tous les acteurs économiques pour trouver une stratégie de sortie de crise. Le Conseil d’Administration de la CTM s’est réuni cette semaine pour réfléchir à une Stratégie de relance et une Stratégie de sortie de crise à l’instar de ce que la plupart des pays ont mis en place à travers le monde. Des actions de plaidoyer et lobbying vont être fait au niveau des différentes entités.

    • 29 juillet à 16:05 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      ""pluie de financements "— combien de milionnaires en plus demain à madagascar ,combien de Palais au tour de Tananarive ?

  • 29 juillet à 09:36 | arsonist (#10169)

    Le jour de dépassement.
    Ce jeudi 29 juillet est le "jour de dépassement" de cette année 2021.

    Qu’est-ce que le jour de dépassement ?
    L’humanité consomme des ressources renouvelables que la planète produit.

    On considère :
    d’un côté, la quantité R de ressources renouvelables produites par la planète pendant toute une année précise,
    et de l’autre côté, la quantité C de ressources renouvelables que l’humanité consomme pendant cette même année.

    Il s’agit de comparer ces deux quantités R et C .

    Il se trouve que pour l’année 1970, la quantité C avait dépassé la quantité R à partir du 29 décembre.
    C’est-à-dire : les 29 , 30 et 31 décembre, c’était comme si l’humanité avait consommé des ressources renouvelables prises sur les réserves de la planète et non plus sur ce que celle-ci avait produites pendant cette même année 1970.

    Autrement dit : pendant l’année 1970, les ressources renouvelables produites par la planète étaient comme totalement consommées par l’humanité entre le 1er janvier et le 28 décembre compris ; donc les 29, 30 et 31 décembre ce que consommait l’humanité en ressources renouvelables étaient comme prises à crédit sur les ressources renouvelables "économisées et gardées" par la planète dans ses réserves.
    La "jour de dépassement" de l’année 1970 était donc le 29 décembre.

    Mais au fil des années ce jour de dépassement ne cesse d’avancer dans le calendrier.
    Dans les années 1970 ce jour de dépassement était en décembre.
    Quelques années plus tard ce jour de dépassement était en novembre.
    Puis en octobre.

    Et cette année 2021 ce 29 juillet est le jour de dépassement.

    Remarques :
    Evidemment, nos millions de compatriotes Gasy déjà miséreux très sévère et qui souffrent de kere, de sous-alimentation, de manque d’eau potable n’ont rien à voir, absolument rien à voir, dans cette surconsommation des ressources renouvelables de la planète.
    A Madagougou, question surconsommation, il faut regarder du côté du dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy, et du côté de ses proches et de ses dévoués foza civils et militaires.

    [Avez-vous déjà vu dans une cérémonie officielle ailleurs qu’à Madagougou des militaires au physique de sumotori [rikishi (力士), en japonais] portant fièrement épinglée en décoration sur leur poitrine une figurine de parachute militaire, pour signifier ridiculement aux yeux du monde que ces guignols sont des officiers parachutistes ?]

    • 29 juillet à 11:49 | elena (#3066) répond à arsonist

      Hello Arsonist,
      Merci pour cette remarque sur ce jour du dépassement pour le monde, mais j’ose ce jeu de mot, à Madagascar ça fait un certain temps que nous sommes presque en coma dépassé.
      Ce qui nous vaut cette manne venant de la Communauté Internationale, qui ne peut continuer à fermer les yeux sur les insuffisances, les échecs (cf:lgdgi via Kartell, merci Kartell) de cette gouvernance erratique au risque d’être taxé de complicité.

    • 29 juillet à 12:13 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # Merci, elena

      "Jour de dépassement" et "état de coma dépassé" !

      Hum !
      Le jeu de mots est très habile et le plus près qui puisse être possible simultanément
      de l’état exact de la situation réelle de la planète en général,
      et de celui de Mada en particulier.

  • 29 juillet à 09:37 | Stomato (#3476)

    >>La BAD recommande entre autres, le développement des infrastructures d’énergie et de transports pour soutenir la croissance inclusive, le soutien à la transformation de l’agriculture et au développement de l’industrie.<<

    Bizarre, n’est-ce pas ce que recommandent la BM et le FMI et le FED depuis plusieurs décennies ?

  • 29 juillet à 09:49 | Gérard (#5118)

    Madagascar depuis son indépendance n’a jamais connu d’élan véritable pour sortir de son bourbier où le pays a été enfoncé sous les différents gouvernements et heureusement que le gouvernement actuel n’est pas comme tous les autres qui ne pensaient qu’à se remplir les poches aux dépend de la population.
    D’ailleurs des rapaces aux dents longues qui veulent replonger le pays dans le marasme sont actifs et il faut absolument leur ronger les dents afin qu’ils prennent un autre chemin que de vouloir prendre le pouvoir pour continuer leurs magouilles, c’est tellement évident.

    • 29 juillet à 10:12 | Shalom (#2831) répond à Gérard

      "des rapaces aux dents longues qui veulent replonger le pays dans le marasme sont actifs et il faut absolument leur ronger les dents"

      Des exemples : Ravatomanga, Mialy Rajoelina, Razakandisa, Holijaona Raboanarijaona, DJ tsy ampy solaitra ....
      Singany fotsiny ireo ary ireo tsy ho voakitikitiky ny PAC sy ny BIANCO MIHINTSY.

  • 29 juillet à 10:07 | kartell (#8302)

    La messe est dite !….
    http://www.lagazette-dgi.com/?p=60658

    • 29 juillet à 10:20 | Shalom (#2831) répond à kartell

      ... Et MAT pour bientôt !

    • 29 juillet à 10:20 | Albatros (#234) répond à kartell

      Merci Kartell !.

      Je relève notamment ce passage :

      "C’est un échec de trouver normal de voir sur les routes nationales toutes ces routes non entretenues et ces personnes, très souvent des enfants, qui mettent des mottes de terre tout en demandant de l’argent alors qu’il y a un fonds d’entretien routier et c’est un échec d’autant plus cuisant que de s’extasier car on a reçu de l’argent notamment pour les entretiens routiers ce qui prouve que l’entretien routier n’était pas dans les priorités."

      Je l’ai constaté plusieurs fois lors de ma dernière visite.

    • 29 juillet à 10:43 | arsonist (#10169) répond à kartell

      L’entêtement à faire et à refaire les mêmes erreurs est une des caractéristiques des personnes à l’intellect émoussé (ou absent depuis la naissance).
      Il n’y a pas plus instructif que les erreurs reconnues et rectifiées pour mener vers le succès.

      Si une personne normale essaie de faire une chose, mais constate que la méthode qu’elle utilise ne donne pas les résultats escomptés , alors elle cherche une autre méthode à appliquer pour arriver à ses fins.

      Mais l’individu dont l’acuité de l’intellect est émoussée ou absente persiste encore et toujours à appliquer son truc qui ne fonctionne pas et qui ne fonctionnera jamais.

  • 29 juillet à 10:13 | Albatros (#234)

    « La pandémie a imposé un véritable coup d’arrêt des activités » !.

    Ah ! Bon !.

    La pandémie a arrêtée la construction du Colisée du Rova ?, la réfection du stade de Mahamasina ?, etc.... etc....

    • 29 juillet à 10:21 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      Ces faits ne font pas parties des activités, ce sont des "choses" tombées du ciel comme dans les contes de féés ou de osy mainty de DJ tsy ampy solaitra.

  • 29 juillet à 10:23 | arsonist (#10169)

    BAD ? BAD , hono e ?
    Ny anarana anie tsy tongatonga ho azy any antsofin’ny vahoaka e !

    Izaho arsonist moa dia Gasy iray izay zara raha mahay mamaky teny sy manoratra.
    F’angaha vitan’izay !
    Lalodalovana ihany koa anie izaho ’ty lehiretsy e !

    Ny fandrenesako azy ’ty dia toy izao :
    >> Misy izany Afrikana BADO izany hono hampiditra lela vola mitetina roam-polo sy valon-jato tapitrisa daolaka mba hilasian’ny akoho mahia Madagamigogogogo ! >>
    [amin’ny teny frantsay dia toa hoe "BAD : 820 millions USD pour assurer la relance économique de Madagascar"]

    Mba badolahy tia manao hatsikana ary ve ry zareo Afrikana ireto ?

    Sa kosa sanatria fetsilahy mampita lelavola any Madamigogogogo mba ho alefa any amin’ny tranom-bola any antoeran-kafa avy eo ?

    Tahak’ilay volamena sy vatosoa ary devizy niainga avy tao Madamigogogogo, nampitaina ho atsy Afrika aloha ; ka na dia efa sarona tao aza, dia nanjavona lasa any antoeran-kafa ihany ; dia tsy hita intsony izay nanjavonany hatramin’izao !

    Ity lelavola mitetina roam-polo sy valon-jato tapitrisa daolaka ’ty indray,
    dia mety ho ny lalan’ireo volamena sy vatosoa ary devizy ireo ihany no halehany
    (fa nafototra fotsiny)
    sy andefasan-dry lehirony azy any amin’ilay toeran-kafa nalehan’ilay volamena sy vatosoa ary devizy teo aloha ihany.

    • 29 juillet à 11:02 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Tena maranitra mihtsy ity dictionnaire ambulant ity.

      Bado koa izany BM nanome 490 Millions sy ny IDA 1.1Milliards ireny.

      Efa tampina tanteraka ny doamin-drizareo amin’ity famatsiam-bola misesisesy ity, ka lasa mi-delira sisa no atao.

    • 29 juillet à 12:01 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ny maso mahita mivaingana ny zava-misy.
      No sady koa mahatsikaritra ny zavatra tsy misy.
      Izay vola azonareo foza dia any amin’ny tranom-bola any ambadika tsy hitan’ny masom-bahoaka any izany .

      Ny hitan’ny maso sy azo tsapain-tanana fa iainan’ny olona andavan’andro sady mihatra aman-kodiny dia :
      .kere
      .mosary
      .tsy fisian-kanin-ko hanina
      .tsy fisian-drano ho sotroina
      .aretina marobe samihafa
      .tsy fandriam-pahalemana
      .rendrarendram-poza

      Izay no hita sy hiainana ary mihatra aman-koditra andavan’andro izao !
      Fa tsy io kobaka ambava milaza vola miditra ho an’ny foza , avy atsy sy avy ary rehetra io mihitsy akory !

  • 29 juillet à 10:24 | Isandra (#7070)

    Nos bailleurs changent leur méthode de travail, avant ils imposaient leur plans pour développer notre pays, ex : le flottement, le MID, et puis, le DSRP à l’époque de Tantely, transformé en MAP au deuxième mandat de Ravalo.

    Actuellement, c’est une nouvelle ère, car c’est la première fois qu’ils ont à affaire avec un régime qui avait d’un programme ficelé crédible et réalisable, surtout ambitieux, avant même son installation. Tout est presque écrit à l’avance, même si quelques ajustements s’imposent à cause de la circonstance et des certaines données lesquelles ont été dissimilées par le régime précédent.

    • 29 juillet à 10:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bien sur, les détracteurs critiquent encore cette pluie de financements, marques de confiance, comme ils auraient accusé Rajoelina d’incompétent qui n’arrive pas convaincre le bailleurs et n’obtient pas leur confiance, si c’est le contraire s’était présenté.

    • 29 juillet à 10:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Si le contraire qui s’était présenté,...

    • 29 juillet à 12:37 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      La tension sociale est perceptible. Alors que la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 est encore loin de se terminer, un autre mal est en train de ronger doucement la population : l’inflation. Malgré les différentes alertes lancées depuis le début de l’année, les prix des produits de première nécessité continuent de monter doucement mais sûrement. Huile, farine, sucre, savons, tout y passe. Depuis la hausse des prix de l’huile cachetée et en vrac au mois d’avril et mai derniers, la situation n’a pas beaucoup évolué.
      Bien que les vacances scolaires aient déjà commencé pour un grand nombre d’écoliers, la préparation de la prochaine rentrée est déjà d’actualité pour les parents. Cela rime donc avec achat des fournitures scolaires dont les prix ont également été révisés à la hausse chez la plupart des commerçants. A l’instar des paquets de cahiers qui, selon les témoignages des marchands dans plusieurs marchés de la Capitale, ont connu une hausse d’au moins 1000 ariary. Il va sans dire des autres équipements comme les rames de papiers, les livres, les cartables, etc.
      Une tension qui couve
      La mauvaise nouvelle liée à la tentative de coup d’Etat doublé d’un projet d’assassinat du Président de la République secoue fortement la sphère politique. D’autre part, la montée de la tension sociale ne pourra pas non plus être bénéfique ni pour le Chef de l’Etat ni pour l’ensemble du régime. L’éventuelle inaction des responsables concernés revient à faire du tort, bien que de manière indirecte, au Président en personne.
      En effet, la grogne commence à monter du côté de la population quant à la situation sociale. La crise sanitaire n’a pas arrangé les choses en exacerbant la détresse des plus vulnérables. A cela s’ajoute le chômage qui frappe de plein fouet aussi bien les jeunes que les plus âgés en ce moment. Les responsables auraient donc tout intérêt à se pencher sur ces différentes situations afin de prévenir une explosion sociale.
      Sandra R.

    • 29 juillet à 18:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Purgatoire,

      Balayez d’abord devant votre porte avant de critiquer à longueur de la journée ce qui se passe chez nous, car tout n’est pas rose non plus chez vous,. Je vous avait déjà dit que cette pandémie n’épargne aucun pays.

      "La Fondation Abbé Pierre tire la sonnette d’alarme, dans un rapport publié mercredi, sur la "précarisation croissante de la population réunionnaise", aggravée par la crise sanitaire.

      "Les effets de la crise sanitaire (...) ont accentué les inégalités sociales et la précarisation de nombreux Réunionnais, à partir du confinement" sur cette île de l’océan Indien qui compte 860.000 habitants, selon l’Insee.

      Ainsi, le nombre de personnes inscrites à Pôle Emploi, et le nombre d’allocataires des minima sociaux ont augmenté (plus 3.500 nouveaux allocataires de mai à septembre 2020), souligne la Fondation.

      Le nombre de demandes d’aide alimentaire a augmenté de 13 % en 2020 pour la Banque alimentaire par rapport à 2019 et de 37 % pour la Croix-Rouge, entre le 1er semestre 2019 et le 1er semestre 2020.

      Les personnes sans abri ont, elles, "rencontré d’importantes difficultés pour se nourrir, en raison de la fermeture de certains lieux et de la perte de leurs revenus issus (le plus souvent) de l’économie informelle (mendicité, travail non déclaré)", souligne ce rapport.

      La problématique du mal-logement est "cruciale pour une grande partie de la population, surtout dans le contexte de crise sanitaire, économique et sociale actuelle", commente l’association.

      Plus de 100.000 personnes sont mal logées ou souffrent d’absence de logement personnel à La Réunion, estime la Fondation Abbé Pierre, soit quasiment un Réunionnais sur neuf.

      "De surcroît, près de trois Réunionnais sur dix sont touchés de près ou de loin par la crise du logement", précise la Fondation. Elle note aussi que, selon l’Observatoire réunionnais de l’habitat indigne, "près de 18.000 bâtis sont recensés comme tels sur l’île".

      La Fondation propose un plan d’action intitulé "lutte contre l’habitat indigne : objectif 0 en 10 ans", un projet qui veut notamment "fixer des objectifs de résultat pour l’Etat et les collectivités territoriales" et "développer des réponses adaptées aux besoins non pris en charge par les dispositifs" d’aide existants.

      En janvier 2021, une étude de l’Insee réalisée en 2018 a révélé que 332.500 Réunionnais vivaient en dessous du seuil de pauvreté (1.063 euros par mois), soit 38 % de la population. Ce chiffre est plus de deux fois supérieur à celui relevé par l’Insee en France hexagonale à la même période.

      En 2010, 42 % de la population réunionnaise était sous le seuil de pauvreté." Le point

  • 29 juillet à 10:35 | kartell (#8302)

    On nage dans un surréalisme vertigineux, cet article sent la naphtaline que l’on ressort à chaque fois que la BAD crache ses millions …
    Tout en merveilleux ou presque, des objectifs revus à la baisse mais pas tant que ça…
    Des promesses d’assainissement de la mauvaise gestion de l’état sont suggérées, on doit être plus gestionnaires que ça !…
    Bref, tissu de discours pour ne rien dire ou si pour justifier ce don généreux d’une BAD qui visiblement ne croit pas à ce qu’elle prédit !…
    Par contre, un entourage présidentiel ravi de ce pactole pour lequel on fait déjà des projets personnels …
    Il n’y a que l’argent parachuté pour redonner le sourire à des mines renfrognées du pouvoir avec ce petit supplément de satisfaction, non pas du devoir accompli mais de celui d’avoir une nouvelle fois rouler dans la farine, ces vahaza en costumes, cravates !…
    Le pouvoir, on l’aime,on l’adore même si la place est, paraît-il, convoiter par des petits voyous qui fort heureusement n’arrivent pas à la cheville des gouvernants, c’est peu dire !..

  • 29 juillet à 10:35 | Shalom (#2831)

    Misy ny mihevitra fa adino ny adidy fandefasana itony hevitra itony, ny omaly tsy miova :

    Mafy ny kere, mafy ny valan’aretina lazain’ny fitondrana fopla fa voafehiny, dia tsy atsahatra velively ny mampatsiahy isan’andro ny teny nataony, ny hoe velirano :
    Ireto ireo lainga fampanantenana poak’aty nandemena ny sain’ny malagasy ary nolazaina fa ho vitany ao anatin’ny 5 taona kanefa tsy vtan’ny teo aloha nandritr’izay 60 taona lasa izay.
    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 29 juillet à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      1) Bokantrosa ny vahoaka sy ny Firenena

      (2) ianjadian’ny mosary sy tsy fanjariantsakafo mahery vaika,

      (3) vesaran’ny fahantrana ny mponina,

      (4) manjaka ny tsy filaminana,

      (5) mihombo ny herisetra amin’ny endriny maro,

      (6) miroborobo ny kolikoly,

      (7) miseho lany ny fanodinana mivantana sy ankolaka ny volampanjakana,

      (8) mitombo hatrany ny hantsana ara-tsaranga eo amin’ny fiarahamonina,

      (9) tsy lavorary sy marefo ny fahasalamambahoaka,

      (10) tsy azo antoka intsony ny fanabeazampirenena,

      (11) voahosy sy novetavetaina ny fomban’olona sy ny fombantany,

      (12) feno lainga sy hosoka ary fitaka ny vaovao ofisialy sy kabarimpanjakana,

      (13) mamono sy mandripaka ary misakana ny fanehoankevitra imasombahoaka ny fanjakana !

      Ireo 13 ireo no heloka mamoafady sy voina nampitondrain’ilay nisalotra ny laharana faha-13 tamin’ny fifidianana, ary ny vokany ankehitriny dia fadiranovana sy tsy manana fanantenana ary resy tanteraka anaty fahasahiranana ny maroanisa amin’ny vahoaka Malagasy !

  • 29 juillet à 10:37 | Shalom (#2831)

    Misy ny mihevitra fa adino ny adidy fandefasana itony hevitra itony, ny omaly tsy miova :

    Ireto toa ny mahazatra ireo ny lainga fampanantenana poak’aty nandemena ny sain’ny malagasy ary tsy roa aman-tany miohatra amin’ny nataon’ny mpanjanaka fahiny
    sy izay toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - Mandeha tsy an-kiteniteny mivoaka any ivelany
    - Raharaham-pianakaviana alohan’ny raharaham-pirenana
    - Fondation AKBARALY
    - Antotan’isan’ny covid-19 - vata-paty varotana amoron-dàlana
    - Fitaterana marary amin’ny sarety sy bisikileta
    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Gadra tany Farafangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny anjerimanontolo
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    Avy amin’ny namana "poiuyt (#584)"

    1- Doublon, vitavita ho’azy
    2- Bômbô sisety, vitavita ho’azy
    3- Ekrà plat, vitavita ho’azy
    4- Vola fanampiana, vitavita ho’azy
    5- VOLAMENA 73,5 k, vitavita ho’azy
    6- Ambilansy covid ????????????

    Avy amin’i lé kopé (#10607) :
    Ny famoahana ny voafonja tsy voatsara ...

    Tohizako amin’ny hoe :
    Fampidirana am-ponja tsy misy fitsarana

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 29 juillet à 10:38 | Isandra (#7070)

    Sans oublier de ce genre des actions subsidiaires :

    Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

    "Pour une meilleure production agricole. Le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH) collabore avec le Programme alimentaire mondial (PAM) pour mobiliser les ressources en eau dans le Sud de Madagascar. « Les activités entreprises dans le cadre de cette collaboration profiteront à 16 localités des Régions d’Androy et d’Anosy, les Districts les plus touchés par le Kere.

    16 000 habitants en seront bénéficiaires, outre les plus de 400 ha de surfaces à irriguer », informe Voahary Rakotovelomanantsoa, ministre de tutelle. Concrètement, 7 localités des Communes d’Antanimora, d’Andalatanosy et d’Ampamata, dans l’Androy, ainsi qu’Ifotaka et Behara dans l’Anosy recevront des dispositifs d’alimentation en eau de consommation et en eau destinée à intensifier la production agricole. Ceci pour faire face au fait que la production agricole soit réduite à 50% par rapport à la moyenne sur les 5 dernières années. « La population bénéficiera de l’eau à usage multiple avec ce partenariat avec le MEAH », précise Moumini Ouedraogo, représentant du PAM dans le pays.

    Le Kere nécessite des actions d’urgence pour sauver des vies humaines. La distribution de vivres pour plus de 700 000 personnes par mois, avec l’appui du Gouvernement, en fait partie, d’après le premier responsable dudit organisme onusien. « Nous aidons aussi la population à se prendre en charge elle-même, y compris les petits producteurs. Les bénéficiaires témoignent qu’ils arrivent à envoyer leurs enfants à l’école, même dans les établissements privés, à améliorer l’habitat ainsi que leurs conditions de vie », ajoute-t-il. « Le Gouvernement malagasy s’engage à l’éradication du Kere dans le Sud. Parmi les partenaires, le soutien du PAM va à la résilience et le développement, outre les actions d’urgence », rappelle le numéro Un du MEAH. Ce dernier d’insister sur le fait que les travaux menés dans le Sud avancent…" Laverite.mg

    • 29 juillet à 13:48 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      L’insécurité persiste dans la ville d’Antananarivo en général. Presque tous les quartiers connaissent différentes formes d’attaques de ces malfaiteurs, ces derniers ayant chacun leur raison de commettre ces actes. Mais nous ne pouvons pas nous comprendre entre nous. D’ailleurs, on ne peut plus le faire, puisque chacun vit sa vie à sa manière sans se soucier des autres, quitte à les voler ou même les tuer. Parfois, les gens prennent leurs propres dispositions pour se protéger. Il y en a qui ont recours au port d’une arme, une option qui requiert une longue procédure, parce qu’on ne peut pas en porter sans autorisation et on peut ainsi être puni pour cela. Mais que faire ? Les pickpockets dans les rues de la ville font pleurer leurs victimes. Armes blanches en mains, ils déchirent les sacs des passants et ceux-ci ne s’en aperçoivent que bien plus tard.
      Un employé d’une société à Ankorondrano s’en est plaint après avoir été délesté de son portefeuille à travers son sac déchiré par les malfrats dans le bus. Ceci est un cas de plus, mais quand on parle de ce qui se passe dans les ruelles de divers quartiers, c’est encore pire. Ces ruelles qui ne sont pas éclairées, abritent en général différentes sortes de malfaiteurs. Des bandits armés de poignards attaquent les gens qui rentrent tard de leurs occupations journalières. Ils observent les mouvements qui s’opèrent au quotidien et c’est de cette manière qu’ils déterminent l’heure à laquelle ils entrent en action. On se souvient du malheureux incident qui a eu lieu le 23 octobre 2005 dans une ruelle d’Andravoahangy où le caricaturiste de la Gazette a été poignardé et dévalisé. De nos jours, ils n’hésitent plus à tuer. Les cambriolages reprennent également dans divers quartiers. Armés d’armes blanches ou même de fusils, ces malfaiteurs font tout pour pénétrer dans les maisons. On commence à ne plus dormir la nuit, parce que même le bruit d’un chat qui saute sur le toit fait trembler. Les aboiements incessants des chiens font penser au pire.
      Le gouvernement entreprend peut-être des efforts à ce sujet, car on voit beaucoup d’agents éparpillés dans la ville, mais l’insécurité est flagrante et prend de l’ampleur. Bien évidemment, il n’y a pas beaucoup de probabilité qu’on arrive à tout éradiquer, mais au moins on peut faire baisser le taux de criminalité. Il faudrait envoyer des patrouilles armées jusque dans les petites ruelles des quartiers et bien évidemment, éclairer ces ruelles. Ce sont des dispositions qui peuvent être prises par les fokontany.
      Riri

  • 29 juillet à 11:15 | Ra-Jao (#282)

    Lu dans la Gazette hier
    "L’affaire d’attentat contre le chef de l’Etat connaît ............ Si l’on s’en tient à la déclaration du ministère de la défense nationale malgache d’hier, l’armée malgache est prête à prendre les armes pour défendre le pays. Des matériels militaires, des véhicules blindés, des hélicoptères, des tenues de combat, des armes modernes ont été présentés par le ministère de la défense à Ampahibe. Le chef d’Etat-Major des armées ainsi que les trois chefs d’Etat-Major (Air-terre-mer) ont également été réunis par le ministre de la défense national.

    Bravo M. le ministre, le moment est venu d’aller reconquérir nos iles éparses car notre armée est fin prête .
    En effet, il paraît que la France a envoyé des légionnaires du 2éme régiment sur les iles éparses pour soit disant les protéger. Pour moi, la France est entrain de renforcer sa main mise sur notre territoire.
    Je suis de tout coeur avec notre armée et le pouvoir car il s’agit d’une attaque qui interpelle notre fierté nationale. Allez les enfants de la patrie, allez reprendre notre territoire trop longtemps resté entre les mains du colon.
    Allez Baomba, tout le peuple est derrière vous et vos gendarmes. Alefa baréas ......

    • 29 juillet à 12:43 | vorona (#8254) répond à Ra-Jao

      Et il vous est pas venu à l’esprit qu’il y aurait une relation entre la venue de soldats français à Juan de Nova et les exactions jihadistes en ce moment au nord du Mozambique ! Juan de Nova est à 140 km des côtes malgaches et à seulement 300 km des côtes du Mozambique ! La petite île (4,8km2) pourrait elle éventuellement servir de tremplin à ces djihadistes ?
      Certains ici seraient ils "ravis" de leur future venue ?

    • 29 juillet à 14:26 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      Vorona, le seul rapprochement que je cherche c’’est la déclaration de notre première ministre. Puisque notre armée est prête à défendre notre pays, la France va alors faire face à 2 fronts, les djihadistes d’un côté et notre armée qui va reconquérir notre territoire. de l’autre. C’est aussi simple que ça !

    • 29 juillet à 15:03 | vorona (#8254) répond à Ra-Jao

      à Ra-Jao C’est le moment ou jamais, le président Macron est en vacances à Brégançon et le porte avion Charles de Gaulle est à quai en révision durant quelques mois ! Profitez ! Profitez !

    • 29 juillet à 16:36 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      Vorona,
      Mais vous faites exprès abstraction de la teneur de mon sujet : NOTRE ARMEE EST FIN PRETE, SELON NOTRE MINISTRE DE LA DEFENSE, POUR PROTEGER NOTRE PAYS. ELLE EST MÊME HYPER EQUIPEE. DONC JE LUI SUGGERE UNE IDEE QUE C’EST PEUT ETRE L’OCCASION POUR ELLE D’ALLER RECONQUERIR NOS IKES EPARSES. MACRON A AUSSI ENVOYE SES LEGIONNAIRES
      Qui vous parle du Charles de Gaulle ?

    • 29 juillet à 17:36 | vorona (#8254) répond à Ra-Jao

      Re à Ra-Jao Je parlais du porte avion car à ma grande honte j’ignore ou sont basés les portes avions malgaches. J’ai vu un jour à Hell-Ville un porte hélicoptère mais je me souvient maintenant qu’il était américain ! Aussi une fois un navire de guerre à Antsiranana mais il était chinois et c’était à cette époque que la Chine avait donné deux patrouilleurs pour faire bonne mesure après le don de 5 vedettes garde côte par les USA ! C’est vrai je vous charries un peu mais c’est sans méchanceté aucune !

    • 29 juillet à 18:25 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      Vorona
      Je n’ai pas mal pris votre intervention. Vous avez compris que j’ai charrié notre ministre de la defense.

  • 29 juillet à 11:26 | Isandra (#7070)

    Il vaut mieux écouter les analyses de vrais spécialistes au lieu d’écouter ces détracteurs amateurs, qui commentent les choses qui les dépassent, et les réalités dont ils se déconnectent.

    Voici le rapport de la BAD :

    "La Banque constate que « La pandémie de COVID-19 a mis un frein à quatre années de croissance économique soutenue à Madagascar. Après une croissance du PIB réel de 4,4% en 2019, le pays est entré en récession en 2020 avec un PIB réel qui s’est contracté de 4% ». « La pandémie a imposé un véritable coup d’arrêt des activités », regrette-t-elle. Mais au-delà des effets de la crise sanitaire, les perspectives restent néanmoins favorables à un retour à la croissance du PIB réel, avec des projections de 3,5% en 2021 et de 4,5% en 2022."

    Notez bien ceci : « La pandémie a imposé un véritable coup d’arrêt des activités », regrette-t-elle. Mais au-delà des effets de la crise sanitaire, les perspectives restent néanmoins favorables à un retour à la croissance du PIB réel, avec des projections de 3,5% en 2021 et de 4,5% en 2022."

    Elle confirme ce que nous disons tous les jours ici, que la situation moins bonne actuelle où se trouve notre pays est à cause de cette pandémie, qui n’épargne aucun pays au monde. Ni la politique de développement, ni les compétences de ce régime n’ont rien à voir là-dedans.

    • 29 juillet à 12:13 | anhuro (#10667) répond à Isandra

      Isandra avez-vous entendu parler d’un puits SANS fond 🤔 !!, vous pouvez plonger dedans sans risquer la noyade 👌par contre en tombant sur la "tête !" ou le cerveau 🤡est ABSENT 🤒peut-être cela ferait sortir votre inculture qui elle aussi est SANS fond 👌🙈.
      Aller à la niche et 😴

    • 29 juillet à 12:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      anhuro,

      Bien sur, c’est soi-disant maranitra pense que leur fantasme suffit pour décrire la situation à Madagascar. Ils supposent que les fozas ne sont que des ignares,...et que ces bailleurs se trompent de partenaires,...

      Alors que ce sont eux, qui se trompent comme cet auteur d’Appollo 21, des nouilles ratées molles.

    • 29 juillet à 13:49 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Nul ne peut nier que malgré les actions de diversion pour détourner l’attention de la population, le pouvoir en place est en train de subir une véritable épreuve de survie. Entre la famine dans le Sud qui frappe de plus en plus, les 73,5 kilos d’or en Afrique du Sud que Madagascar n’arrive pas à récupérer, les députés dirigés par Naivo Raholdina qui concoctent une motion de censure contre le gouvernement, le délestage qui s’aggrave au lieu de s’améliorer, l’inflation immaîtrisable, l’opposition qui arrive à créer des émeutes dans la rue et surtout le président de la république victime d’une tentative d’assassinat, le pouvoir en place est plus que déstabilisé.
      Depuis que cette affaire de tentative de coup d’Etat a été mise au grand jour, les arrestations se sont multipliées. Hier, c’était au tour de Randriazanakolona Yvon, dit Sareraka, chargé de mission de la présidence de la république. Rappelons tout de même que Sareraka fait partie des plus grands partisans d’Andry Rajoelina qui lui ont toujours démontré leur fidélité. Pourtant, il est actuellement suspecté dans la tentative d’assassinat. Selon notre source, Paul Rafanoharana , principal suspect dans cette affaire d’assassinat du président, a été arrêté un jour avant de passer à l’acte. Il allait exécuter son plan le mercredi 21 juillet. Ce qui veut dire que tout a déjà été mis en place. Pour une mission de ce genre, il doit avoir des complices à l’intérieur. Même si Paul Rafanoharana et quelques individus ont été arrêtés, ses complices sont toujours là. Ce suspect a demandé 10 millions d’euros pour exécuter son plan et seulement 200.000 euros ont été trouvés dans sa maison. Ce qui implique que le reste de l’argent a déjà été distribué et que toute l’équipe a reçu sa part. Andry Rajoelina ne peut plus faire confiance en personne.
      Andry Rajoelina n’a plus le choix. Il doit redresser le pays en mettant en place un gouvernement qui a de l’autorité. Le changement doit être total et radical, et le plus tôt sera le mieux. Il faut aller de l’avant et convaincre la population que Madagascar peut encore être sauvé, en mettant en tête du gouvernement un homme craint, qui a de l’expérience et qui a déjà fait ses preuves. La tête du gouvernement doit réunir toutes les forces armées pour montrer une nation souveraine. Il est temps d’en finir avec les «  werawera » et se concentrer sur un développement effectif du pays.
      1. B

  • 29 juillet à 11:38 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Ny vontoatin’ny matoandahatsoratra dia miainga amin’ny hoe « mila eo amin’ny 820 tapitrisa dolara amerikanina ny fanarenana ara-toekarena an’i Madagasikara »…ampiarahany amin’ireo tondro sy maridrefy mifanitsy amin’ny tanjona sy zotra tiany voizina moa ny fanambarana izay ataon’ny BAD…

    Tanjona sy zotra tian’ny BAD voizina izany hoy aho, fa ny fanontaniana mipetraka dia ny hoe : « tena izay tokoa ve ny tanjona sy zotra mety sy tian’ny Malagasy hizorana ? »

    Alohany hidirana amin’ny famoaboasana ny lohahevitra, dia hiresaka fohy momba ny BAD ny tenako. Rafitra mampindrana vola iraisampirenena ny BAD, ary mikambana ao anatiny ny mpanambola avy amin’ny Firenena maro fa tsy ny Firenena Afrikanina fotsiny, ary ny BAD dia mbola mindrana vola miaraka amin’ny zanabola ihany koa eo amin’ny tsenambola iraisampirenena…izany hoe, mindrana vola ny BAD, dia avy eo mampindrana vola…tsy maintsy mikajy tombony sy ambony ampanga izay amin’izany asany izany, tsy rafitra mpanao asa soa akory ny BAD fa rafitra mpampiasa vola ary tsy maintsy mikatsaka tombontsoa ho azy amin’izay fanmpiasambola ataony…mazava ho azy ary fa ny tombontsoan’ny tompom-bola miasa ao aminy aloha no tsy mainsy imasoan’ny BAD, ary izay tombontsoa izay no tsy maintsy arovany mafy any amin’ireo Firenena izay hampiasany ny volany…ary tsy maintsy izay fitondrana politika sy rafitra ara-toekarena afaka miaro sy mampiroborobo izany tombontsoany izany no hiarahany miasa sy hametrahany ny fampiasambola ataony…hitantsika sy azo porofoina izany amin’ireo tetikasa misy eto Madagasikara izay ampiasain’ny BAD vola, toy ny sehatry ny angovo, ny famokarana mifototra amin’ny fibakoavana ny tany, ary ny fandraharahana ara-bola…

    Tsy azo omena tsiny amn’izany ny BAD akory, zony sy manana fahalalahana feno izy amin’izay fiarovany ny tombontsoany, fa ho antsika Malagasy kosa, dia adidy sy andraikitra ary zo ihany koa ny miaro izay tombontsoa sy fiandrianampirenentsika, ary indrindra ny fivelarana ara-parahamonina sy ny fikatsahana ny fandrosoana mifanaraka amin’ny filana sy ny kolontsaina ary ny laharampahamehana eo amin’ny Malagasy sy ny mpiarabelona…

    Eo ary no mipetraka ny olana goavana eto Madagasikara : lasa mpiaro sy mpisitraka tombontsoa miaraka amin’ireo mpampiasa vola sy mpampindrana vola ny mpanao politika sy mpitondra, lasa sodoka sy revo amin’ny fahitana masombola ireo mpizaka fahefana, ary manadino sy mandevona izay zo sy adidy ary andraikitra tokony ho tandrovana mba hisitrahan’ny Malagasy tsy vaky volo ny vokatry ny findramambola atao, ary lasa tsy ny tombontsoa iombonana no mibahana fa lasa ny tombontsoa manokana ho an’ny olombitsy…ary ny tena mampalahelo sy mahasorena dia , ireo milaza ho manampahaizana mihintsy no tena roboka amin’izany fiarovana ny tombontsoan’ny mpampiasa vola mampindrana vola ny Firenena izany…eo ary no ilaina ny olonkendry sy ny olomarina ary ny olona mitrotro traikefa mba hiaro sy hanarina ny Firenena !

    Fa nahoana tokoa ry no tonga amin’izany fihetsika mamoafady sy mahavanon-doza izany ireo mpizaka fahefana sy mananmpahaizana sasany ankehitriny ?

    (hotohizana)

    • 29 juillet à 11:42 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny)

      Tsotra no valimpanontaniana eto : ireo mpizaka fahefana sy manampahaizana tsy valahara sy tsy vanona ireo, dia sady tsy mahalala sy tsy mahafantatra izay tanjona sy zotra tian’ny Malagasy hizorana, tsy manana fahalalana ny fiarahamonina Malagasy, tsy mahafehy ny kolontsaina sy ny zavamisy iainan’ny Malagasy, ary tsy nobeazina sy tsy novolavolaina tao anatin’ny kolontsaina sy fitaizana Malagasy, ary farany, tsy manana fitiavana ny Tanindrazana mihintsy ary tsy natao hikolo sy hikatsaka ny tombontsoa sy ny soa iombonana eo amin’ny Malagasy !

      Ireto no zavamisy ary mitranga ankehitriny eo amin’ny fiarahamonina Malagasy, ary iainana eto Madagasikara, ary mianjady amin’ny Malagasy, ary manaporofo fa latsaka anaty kizo sy atambo ny Firenena ankehitriny…

      i) Lalina sy tsy hita fototra ny hady sy hantsana ara-tsaranga misy ao anaty fiarahamonina ankehitriny, ary mizara dimy (5) miavaka izany saranga izany dia : ny mpanefoefo, ny manankatao…[ ireo no vitsy an’isa ankehitriny ]…ny sahirana, ny mahantra, ny fadiranovana…[ ireto telo farany ireto no tena maroanisa tokoa ankehitriny ]

      ii) Tsy mitovy ary tsy sahala amin’ny misy any amin’ny fiarahamonina any ampita sy ny kolontsaina tandrefana ny zotrampiainana sy tanjona tiana sy andrasan’ny Malagasy maroanisa, eo dia tsara apetraka ny maha samy hafa ny hoe : « finaritra – sambatra – miadana »…Ny fianakaviana sy ny tokantrano Malagasy dia…Finaritra rehefa tsy tapaka ary misy ny vary hohanina ary mifamatotra amin’nyu Tanindrazany…Sambatra izy rehefa misy antompivelomana sahaza, voaaro ny ainy, salama izy, mianatra ny ankizy…Miadana izy rehefa mifamatotra amin’ny fiarahamonina, mitsinjo ny tombontsoa iombonana, mirindra sy milamina ny fiainany ara-panahy !

      Ireo zavamisy anankiroa ireo no tsy fantatry ny mpanapaka sy ny maro amin’ireo manampahaizana mpanao politika mihintsy amin’ny ankapobeny, tsy mahay miresaka amin’ny vahoaka izy ireo noho izany tsy fahafantarany izany, hany ka voatery mandainga, manao fampanantenana miavosa ho famitahana, manao angoantenda ho famonoana eritreritra, lasa misavika sy misoloky ary…amin’ny farany, rehefa vaky barara sy vaky henatra, dia voatery mamono sy mitifitra vahoaka, mampijaly sy mamoritra vahoaka sisa hany hery !

      (hotohizana)

    • 29 juillet à 11:45 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny sy farany)

      Nahafantatra izany zavanisy sy mari-piarahamonina izany Itompokolahy Tsiranana Philbert satria sady tantsaha izy no niainga avy anaty fiarahamonina…nahafantatra Itompokolahy Ratsimandrava Richard fa tsy maintsy miverina amin’ny fiarahamonina ifotony ny fomba fitantanana raha toa ka mihavitra ny hitondra fandrosoana…teo anoloan’ny fitobaky ny fijery sy firehana vahiny tandrefana, dia nihevitra Itompokolahy Zafy Albert fa ilaina ny fampiankinana ny tetika fampandrosoana amin’ny fivoarana takian’ny mponina sy ny Faritra tsirairay…[ Samy nofinganina sy nofitahana ary nosimbaina daholo ny fijery sy fihevitra teo amin’izy telolahy ireo ]

      Itompokolahy Ratsiraka Didier, Ravalomanana Marc, Rajaonarimampianina Hery, izy ireo indray dia tafalatsaka sy revo tao amin’ny fijery sy fisaina ary fihetsika mivoy tetika fampandrosoana mifanindran-dàlana amin’ny an’ireo mpampiasa vola sy mpampindrana vola vahiny, roboka tao anatin’ny randrana sy fisalorana manendrika sy mifanitsy amin’ny tanjona sy zotra ara-piarahamonina vahiny, lany andro nitady sitraka sy voninahitra amin’ny hery vahiny…hita taratra izany amin’ireo teny nambaran’izy ireo maneho ny tsy fahafantarany ny Malagasy toy ny hoe… « mora manadino ny vahoaka Malagasy ary izaho no lasa olana ho an’ny Malagasy » hoy i Ratsiraka… « ny vola misy fa ny fampiasana azy no olana » hoy i Ravalomanana… « porofoy amiko fa miha-mahantra ny vahoaka Malagasy » hoy i Rajaonarimampianina !

      Ilay iraiky lahy izay tsy tononina intsony fa efa fantatry ny rehetra, kalaza amin’ny angoantenda, soloky, lainga, savony vava sy balarora, vesaran’ny toetsaina sodomita, mibaby lesoka ara-pahalalana, marefo amin’ny fandinihina…dia sady TSY ny hahafantatra ny Malagasy sy ny faniriany ary tanjony no mahamaika azy…no sady TSY ny hiantoka ny tombontsoa iombonana no ataony laharampahamehana…no sady TSY ny hanome vahana ny fitsinjarana tsy mitanila ny fahefana isamparitra…

      Tsotra ny azy no sady mazava no tanjona ho an’ity efa misora-tena anaty fisolokiana ho mpanjaka ity : ny hamory harena, ny hampaharitra ny fahefany, ny fametrahana ny Malagasy ho mpanompo azy [ ireo tanjona telo ireo no antompisiany ]…mety aminy sy ireo andian-jiolahy miaraka aminy daholo na fijery tandrefana na tatsinana, na mpampisasa vola na mpampidrana vola na mpampanjana-bola…rehefa tanteraka ireo tanjona telo ireo dia izay ihany ny azy !

      Fehiny : BAD, BM, FMI, UE, US AID, UE, JICA, GIZ, AFD, Sinoa, Rosianina… mahafantatra ny tombontsoa sy ny tanjona ilainy sy tohanany izy ireo…fa isika Malagasy no voafitaka, manaiky hofitahana, manaiky horebirebena, mitsiriritra ny ratsy fanahy nahazo fanambinana avy amin’ny ratsy…ka tsy mandray andraikitra mbola alatsak’ireo Malagasy tsy vanona sy tsy valahara ao anaty kizo sy atambo noho ny fitiavantena, noho ny tsy fisian’ny fanentrentena, noho ny tsy fisian’ny fanolorantena hanompo ny Tanindrazana !

      Mifohaza ry Malagasy havana maroanisa ! andao hametraka ny Hetsipirenena ho Fanavotana ny vahoaka Malagasy !

      Tsy mpanohitra intsony no ilaina fa avy hatrany dia « FANOHERANA » iarahana mientana !

      Mankasitraka Tompoko

    • 29 juillet à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Oh oh ! Taona 2021 anie izao eh ! Mihofaza tao amin’izay.

      Hita mihitsy fa ireto le olona notazaina tao anatin’ny politika lany andro, tsy mifanentana intsony amin’ny rivo-mitsoka amin’izao andro izao sy ny fanatontoloana.

      Ilay fanaovana politika lany andro moa dia mifototra amin’ireto :

      - Fankahalana sy fanandevolizana (diabolisation) ny sasany, ary fiheverana ny tena ho manana irery ny marina sy ny tena fitiavan-tanindrazana, fa ny ambiny mpangotry firenena sy mpandainga. Io no fomba fiheverana io no niatomboan’ny antoko tokana.

      - Fampandrevirevena ny paradisa ny fitovizana, sy ny fivoizana ny ady saranga, tokony hitovy daholo ny saranga na miasa ianao na tsy miasa, na taranak’olona niasa be tany sy niezaka nila ravin’ahitra tany aloha tany, na taranak’olona mpangataka fotsiny,...

      - Fanaovana fanoherana (résistance) mody hoe hanomezana fahefana an’i Vahoaka, kanefa hakana ny fahefana haon’ireo lohandohan’ny antoko, ary ireo no manapaka ny hitondra fa ny vahoaka sy mandray anjara amin’ny fifidianana, na mody asina sarotsarony fotsiny. Ary ny hafa aza dia lasa nodimbiazin-taranaka ny fitondra nolazaina fa an’i Vahoaka(République populaire ou Démocatique).

      Soa ihany ny génération amin’izao hafa mihitsy ny politikany sy ny fomba fanaovany izany. Tsy any intsony amin’izany resaka utopisme izany intsony, fa resaka pragmatsme politika izao no mandeha.

    • 29 juillet à 13:37 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Ry vondron olona isandra,

      Ianareo dia manao fikaramana sy fivelomana ny fanoratana fitaka sy hosoka eto amin ity tranokala MT ity.

      Miaro sy mandoka tontakely sy andianjiolahy no ataonareo eto fa tsy mitsinjo velively ny tombontsoa iombonana eto amin ny Firenena.

      Fikaramana mamoafady sy fivelomana fanaon ny olona tsy vanona no ataonareo eto.

      Olona dondrona, donendrina, sakaizan ota, tranondainga, ratsy taiza sy vesaran ny fitsiriritana, ary mpankahala ianareo, ka tsy mahagaga raha manao fivelomana ny fiarovana ny tontakely tsy valahara tsy vanona.

      Fototr’olona efa farasisan ny heloka sy fahadisoana, fahavalon ny fiarahamonina, olondia mpamosavy eritreritra, ianareo ireo...

      Tsy misy adihevitra na karajia na tafa azo atao aminareo mihintsy akory eto...

  • 29 juillet à 11:57 | Isandra (#7070)

    Cette pluie de financement, pour ne pas dire inondation dément cet extrait de l’édito de certain Lalatiana P. La confiance des bailleurs est bien là, ils voient la volonté et a détermination de ce régime de faire émerger ce pays.

    "Ce déficit de confiance vis-à-vis de l’Etat est d’autant plus tragique que nous, citoyens, ne sommes pas les seuls à le vivre : les acteurs internationaux, PTF, bailleurs, investisseurs publics et privés n’accordant pas au pays le crédit nécessaire (au-delà de la bienséance diplomatique et des postures géopolitiques), la Grande Ile est l’un des territoires qui bénéficient le moins de l’Aide Officielle au Développement (dons, prêts, investissements) rapportée à l’habitant."

    Quant à la confiance de la population, l’auteur de cet édito ne se base que sur les avise du cercle d’andafy et poignet de gens poritra qui ne voient que le noir à cause de leur haine et de la jalousie, mais, les restes, ils ont encore l’espoir que le grand changement pourra s’opérer pendant les 2 ans et demi qui restent,...

    • 29 juillet à 12:49 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      T’as raison vieille foza bé sangsue suceuse, il reste deux ans et demi mais c’est bien assez pour que ton DJ BAC-7 disparaisse.
      Oh je ne te dirais pas la manière dont il disparaitra, on pourrait m’accuser de conspiration.
      Mais supposons que ses comptes à l’étranger, Off Shore si tu préfères, soient au taquet......là il aurait raison de disparaitre avec le fric, le vola, le pognon, l’oseille....enfin avec ce qu’il a volé aux gasy qui se meurent.

    • 29 juillet à 16:52 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Inauguration du puits d’eau potable financé par la République de Turquie, dans la Commune d’Andranofasika de la Région Boeny …. Heureusement que tous les pays du monde font l’aumône à Madagascar pour sauver son peuple … l’argent du peuple malgache allant dans des stades … des téléphériques …

  • 29 juillet à 12:02 | arsonist (#10169)

    Ny maso mahita mivaingana ny zava-misy.
    No sady koa mahatsikaritra ny zavatra tsy misy.
    Izay vola azonareo foza dia any amin’ny tranom-bola any ambadika tsy hitan’ny masom-bahoaka any izany .

    Ny hitan’ny maso sy azo tsapain-tanana fa iainan’ny olona andavan’andro sady mihatra aman-kodiny dia :
    .kere
    .mosary
    .tsy fisian-kanin-ko hanina
    .tsy fisian-drano ho sotroina
    .aretina marobe samihafa
    .tsy fandriam-pahalemana
    .rendrarendram-poza

    Izay no hita sy hiainana ary mihatra aman-koditra andavan’andro izao !
    Fa tsy io kobaka ambava milaza vola miditra ho an’ny foza , avy atsy sy avy ary rehetra io mihitsy akory !

  • 29 juillet à 13:24 | Ra-Jao (#282)

    Isandra est optimiste parce qu’une pluie de financement tombe a-t-elle ditet la BAD veut encore que notre pays s’endette de 800 Millions de $ pour assurer notre reprise économique.
    L’analyse des spécialistes sur lesquelles Isandra table nous donne une projection de 3.5% de croissance dès 2021 contrairement aux prévisions que nous nous elle nomme les détracteurs.
    Les prévisions des économistes sont réputées ne jamais se réaliser.
    Au lieu de miser sur les dires d’un tel ou un tel, je vous donne des indicateurs à suivre qui sont plus tangible parce que plus concret : le chômage des jeunes baisse-t-il, les carnets des commandes des entreprises privées se remplissent t-ils, la consommation augmentent-t-elle, les investissements privés redémarrent-ils car c’est le signe que la confiance est retrouvées......
    Voilà des données que les gens rationnels non fanatiques attendent de ce pouvoir au lieu de nous inonder de projets dont on ne voit pas la réalisation poindre son nez !

    • 29 juillet à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Quelques données économiques intéressantes qui peuvent nous ressusciter l’espoir :

      1°- Légère hausse au niveau des consommations :

      - Carburants tous confondus : Jan-Mars 21 : 252.000 m3 contre 251.000 m3 Jan-Mars 20,
      - Electrique : Jan-Mars 21 : 462.000 Mwh contre 458.000 Mwh Jan-Mars 20,
      - Nouvelle immatriculation : Jan-Mars 21 2.800 contre 1.990 Jan-Mars 20

      2°- La création nouvelle société :

      - Antananarivo : Jan-Mars 21 : 3.300 sociétés, contre 2.723 : Jan-Mars 20,

      3°- Carnet de commandes :

      - Exportation Zone france : Jan-Mars 21 586.000 Millions d’ar contre 584.000 Millions d’Ar Jan-Mars 20

  • 29 juillet à 13:43 | arsonist (#10169)

    Hoy ilay besileo foza femelle couillue en rut isandra hoe :

    >> 29 juillet à 11:57 | Isandra (#7070)
    >> La confiance des bailleurs est bien là,
    >> ils voient la volonté et a détermination de ce régime de faire émerger ce pays.

    Dia hoy kosa aho, arsonist, hoe :
    "Izahay eto Imerina dia efa ela no nandre izany hoe Ambatobevohoka izany !"

  • 29 juillet à 13:59 | arsonist (#10169)

    Moi, arsonist, je sais juste lire et écrire !

    Je ne crois que ce que je vois de mes yeux ou peux percevoir par mes autres organes de sens !

    La com’ et les balivernes
    du dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy
    et de ses dévoués foza affabulateurs invétérés
    ne sont pour moi que des delirium tremens ["délires au rhum très mince"]

  • 29 juillet à 14:00 | Turping (#1235)

    BAD ,FMI, BM ,FMI ,.....à la rescousse depuis des décennies sans résultats tangibles .
    Pourtant on le réitère ici quotidiennement les priorités des priorités en commençant par les plus basiques en commençant par la politique agronomique et élevage intense afin d’éviter les désastres et la famine qui frappent les populations .Madagascar est le 3ème pays producteur de Mica au monde ,et on exploite les enfants pour travailler dans les mines de Mica dans l’Anôsy - Les enfants travailleurs traités comme des « esclaves » ! c’est ça la réalité car les ressources minières en contractant des prêts ,des aides remboursables sous forme de dette ne profitent qu’aux voyous.
    https://laverite.mg/societe/item/13977-travail-dans-les-mines-de-mica-dans-l%E2%80%99an%C3%B4sy-les-enfants-travailleurs-trait%C3%A9s-comme-des-%C2%AB%20esclaves%20%C2%BB%20.

    • 29 juillet à 14:33 | Yet another Rabe (#4812) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Les dirigeants voyous ont contracté et contractent des dettes au nom du peuple Malagasy.

      Et ce d’autant plus volontiers qu’ils savent pertinemment que ce ne sont pas eux-mêmes qui auront à les rembourser.

      Merci Turping d’avoir rappelé que déjà les enfants Malagasy, celle de notre génération (ceux qui sont peut être allés à l’école Fram) commencent déjà à rembourser nos dettes, lesquelles dettes continueront à asservir leurs enfants à naître.

      Cordialement

  • 29 juillet à 14:59 | arsonist (#10169)

    >> 28 juillet à 17:16 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    >> Molotov,
    >> C’est ça qui est bien avec ces andafy ...
    >> tellement, ils nous(foza) sous-estiment,
    >> ils pensent que ce qu’ils écrivent et mijotent, c’est une usine à gaz pour nous, les foza,...
    >> mais, ce n’est point le cas.
    >> Ils sont souvent surpris par nos réactions ...

    Comments
    Exact ! Tout le monde sur ce forum sait que, depuis longtemps déjà,
    cette idiote de besileo foza femelle couillue en rut isandra
    comprend et évente tout ce que je crois être mes astuces
    et que je publie sur ce forum !

    Toutes mes astuces ?
    Oui ! Toutes !

    Diantre !
    Elle doit être sacrément douée alors cette abrutie de besileo foza femelle couillue en rut isandra !

    • 29 juillet à 15:36 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Toutes mes astuces ?

      Il suffit lire vos écrits qui nous dévoilent ce qui encombrent votre tête pleine "cette abrutie de besileo foza femelle couillue..."

    • 29 juillet à 21:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Elle ne revendique pas tout.

      Ce sont pourtant des caractères directement extraits des écrits même de cette besileo foza femelle couillue en rut isandra elle-même.

  • 29 juillet à 16:49 | Ra-Jao (#282)

    Isandra
    Vous avez cité : "Quelques données économiques intéressantes qui peuvent nous ressusciter - vous voulez peut être dire susciter - l’espoir . Passons !
    Elles sont bien maigres pour traduire une embellie de notre économie. Un petit conseil, vous qui êtes si exigeante sur les sources des données qu’on avance, n’oubliez pas de la citer si vous voulez être crédible.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS