Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 18h54
 

Politique

Préfet de police

Appel ignoré

lundi 26 janvier 2009 | Manjaka Hery

L’appel du préfet de police d’Antananarivo, Edmond Rakotomavo a atterri dans le vide. Il a incité la population tananarivienne à ne pas venir à Ambohijatovo dans un communiqué qu’il a publié le vendredi interdisant le meeting d’Ambohijatovo vainement. La préfecture de police n’est pas le seul représentant de l’Etat au niveau de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA). Il y a aussi la Région Analamanga. « Le chef de Région est à la fois premier responsable de l’Exécutif régional et le représentant de l’Etat dans sa circonscription », selon l’article 03 du décret n°2004-859. Ce décret, datant du 17 septembre 2004, régit les règles relatives à l’organisation, au fonctionnement et aux attributions des Régions en application des dispositions transitoires de la loi n°2004-001 du 17 juin 2004. Mais la Région Analamanga semble ne pas vouloir prendre de mesures. Il y a trois cas où la Région doit impérativement intervenir : lorsque l’intérêt régional ou lorsque l’intérêt de plusieurs communes sont touchés, ou lorsqu’il y a une défaillance manifeste au niveau d’une commune à l’intérieur de ladite Région.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS