Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 janvier 2022
Antananarivo | 22h37
 

Coopération

5è forum des affaires UE/Afrique

8 millions d’euros pour le secteur privé de Madagascar

vendredi 4 avril 2014

Un nouveau projet financé par l’Union européenne (UE) en faveur du secteur privé vient d’être lancé à l’intention du secteur privé de Madagascar. C’est une des pontes du cinquième forum des affaires UE/Afrique qui s’est tenu à Bruxelles les 31 mars et 1er avril 2014. Ce projet permettra au secteur privé de contribuer davantage à une croissance inclusive et d’être plus compétitif sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux. L’enveloppe de 8 millions d’euros fournie par l’UE servira entre autres à la réalisation d’activités de soutien et de formation à l’intention des associations professionnelles (les chambres de commerce, par exemple). Le but est de leur fournir les connaissances nécessaires pour qu’elles accroissent la compétitivité de leurs membres et les aident à représenter les intérêts économiques dans le cadre des dialogues et des négociations entre les secteurs public et privé. Les micro, petites et moyennes entreprises bénéficieront d’un appui spécifique sous la forme d’une formation aux techniques de marketing et de gestion, d’une aide à l’accès au financement et de l’élaboration de plans d’affaires. Elles recevront également une aide pour améliorer la qualité de leurs produits et trouver des débouchés.

L’Afrique de l’Ouest par l’intermédiaire de la CEDEAO, elle aussi, a bénéficié d’une enveloppe de 20 millions d’euros. En tout cas, d’après le Commissaire au Développement, Andris Piebalgs, l’Afrique est devenue ces dix dernières années l’une des régions du monde affichant la croissance la plus rapide, « mais nous devons accélérer la création d’emplois décents et productifs pour faire en sorte que les bénéfices de cette croissance soient partagés de manière plus équitable. Le secteur privé a un rôle clé à jouer à cet égard, et la Commission présentera sous peu un document d’orientation sur la modernisation de l’appui de l’UE à l’expansion de ce secteur dans les pays en développement et sur le renforcement de son rôle dans la mise en place d’une croissance inclusive et durable là où le besoin est le plus criant. »

Recueilli par Bill

8 commentaires

Vos commentaires

  • 4 avril 2014 à 08:51 | meloky (#637)

    Pour commencer, ca suffit !

    Mais les responsables doivent prensenter leur assuidites et que les peuples sentent bien qu’il ya de courage pour mettre en oeuvre le programme de veloppement reel et effective !

    Attention a la corruption ! le ciel verra !

  • 4 avril 2014 à 09:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    D’après le Commissaire au Développement de l’UE :
    - "L’Afique est devenue,ces dix derniçres années,l’une des régions du monde affichant la croissance la plus rapide.
    ¨AIS...
    "Sa Population s’appauvrit et meurt de "FAIM".
    TROUVER L’ERREUR !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 avril 2014 à 12:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous êtes le 1er à dire que Dago n’ est pas l’ Afrique ...
      Quant à la croissance en effet elle ’est loin d’ etre celle de l’ Afrique , ces zoulous que vous critiquez tant et dont vous êtes nettement " supérieur " n’ est-ce pas roséfarisou ?
      Alors l’ erreur cherchez la dans ce qui vous reste de neurone./
      Dans votre supériorité complexée, elle est là l’ erreur : nulle part ailleurs & sans / !

  • 4 avril 2014 à 14:31 | betoko (#413)

    Du fric par ici , du fric par là , mais personne ne nous a jamais informé comment nous allions les rembourser et sous quelles conditions surtout .Nous voilà encore devenu re colonisés par le monde entier
    Certainement quelque part dans le monde beaucoup doivent ce moquer de nous

    • 4 avril 2014 à 14:54 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à betoko

      DERISOIRE cette reflexion de Betoko !

      - c’est le Fric et les idées (Homme) qui menent la danse dans le monde , rien d’etonnant la dessus !

      - Quand à la DETTE ,ainsi va le monde entier, la planette est ainsi , le PAYS le plus endetté est celui le plus riche ! re-rien d’etonnant la dessus !

      Quand à la capacité DEMAIN de remboursement de Madagascar, esperons seulement que la GENERATION FUTURE ne soit pas aussi NULLE que HERY pour pouvoir rembourser !!

      Comme si dans la tete de BETOKO ,en 2050 ou 2075 Madagascar aura toujours un President du genre HERYNAIF pour pouvoir ne pas rembourser !

      il est vrai que BETOKO sort à chaque fois des REFLEXIONS qui rampent malgré certaine lucidité sur les questions purement politiciennes !

    • 4 avril 2014 à 16:18 | Jipo (#4988) répond à Boris BEKAMISY

      La dette ne sera jamais remboursée, mais bien comme d’ habitude accaparée au profit , toujours des mêmes, on voit bien la priorité d’ Hery, la course au pognon, la sortie de crise , comme l’ application de son programme pour sortir le Pays de sa triste situation, tout comme nommer le Pm , n’ a pas l’ urgence , moins encore la priorité de ce gouvernement, tout comme son vaisseau : fantôme .

    • 4 avril 2014 à 20:32 | betoko (#413) répond à Boris BEKAMISY

      Ce n’est pas du tout politicienne .Chaque malgache a le droit de savoir sous quelle condition autant le FMI La BM ou L’UE nous prêtent de l’argent. Vous avez oublié que c’est avec nos impôts qu’on va rembourser ces dettes . En France par exemple , l’état tous les ans demande à faire des prêts pour des milliards d’euros à l’étranger pour un taux de 1,4 à 1,9 % et remboursable soit à cour ou à long terme .Chez nous c’est l’opacité le plus total

  • 5 avril 2014 à 00:52 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Hallucinant qu’il n’y a que les forumistes dont le nom ou nom d’emprunt qui commencent par B. envahissent, usent et saoulent ...

    " B " comme Betoko,
    " B " comme Boris Bekamisy,
    " B " comme Basile,
    " B " comme ...

    C’est B ... bâtard, bête et bizarre !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS