Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 12h39
 

Energie

Carburant

60 000 mètres cube de gasoil arrivés au port de Toamasina

jeudi 11 août | Mandimbisoa R.

Près de 60.000 mètres cube de gasoil ont été déchargés mercredi à Toamasina du navire pétrolier Hafnia Nanjing. « Les transferts massifs vers les hautes terres et les régions commenceront dans la foulée », a indiqué l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) dans un communiqué concernant notamment l’arrivée de ces produits pétroliers. Cette quantité devrait en effet résoudre les problèmes d’approvisionnement en carburant que deux importantes compagnies pétrolières ont connu depuis plusieurs jours.

Dans son communiqué l’OMH invite toujours les usagers à ne pas changer leurs habitudes de consommation et à « s’approvisionner selon leurs besoins habituels », parce qu’il y avait, selon une source auprès de cette instance de régulation de la distribution des produits pétroliers du pays, des consommateurs qui remplissent des fûts, par crainte de pénurie. Pourtant, et malgré les difficultés connues « les stocks de carburants actuels au niveau des différents dépôts pétroliers sont suffisants pour satisfaire les besoins », selon toujours l’OMH.

L’Office a même révélé qu’un autre tanker est prévu arriver au port de Toamasina vers la fin du mois d’août. Le seul problème qui s’impose pour Madagascar reste ainsi la capacité limitée de ses réservoirs de stock de carburant. Le moindre retard en approvisionnement pourrait s’annonce fatale pour le secteur des transports et pour l’économie.

53 commentaires

Vos commentaires

  • 11 août à 09:10 | MALIBUC (#9345)

    Tel un évènement inattendu et exceptionnel, l’OHM rassure le peuple qu’un Tanker arrive au port.
    Alors que depuis quelques jours on nous bassine que les stocks sont suffisants on vient nous dire ici tout et son contraire.
    "Cette quantité devrait en effet résoudre les problèmes d’approvisionnement en carburant que deux importantes compagnies pétrolières ont connu depuis plusieurs jours."
    ET :
    « les stocks de carburants actuels au niveau des différents dépôts pétroliers sont suffisants pour satisfaire les besoins »
    On aura compris que comme d’habitude la politique de Mr HO est le mensonge et le Wera Wera !
    A quand la vérité sur les stocks......de vola dans les caisses de l’état ?

    • 11 août à 14:03 | Yet another Rabe (#4812) répond à MALIBUC

      Re-,

      Oyez, oyez bonnes gens, sonnez trompettes, battez tambours, pour SAR DJ Lapin Crétinissime.

      60 000 m3 de gasoil sont arrivés à Toamasina.

      Hallelujah, Hallelujah, Madagougou est sauvé. 🥳🙏😜😂

    • 12 août à 13:47 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      Une question "s’assoit" : est-ce que le sieur Gagara Noyé, oups, Noé ministre des achats maritimes les a acheté sen pleine mer comme il le sait faire, & à combien please ??

    • 12 août à 13:57 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      & Peut-être c’est Volodia Puting qui les a envoyé en guise de reconnaissance pour ne pas choisir de camp entre Ukraine & Russie !!

  • 11 août à 09:50 | arsonist (#10169)

    "Il y des consommateurs qui remplissent des fûts par crainte de pénurie" , disent les foza responables l’OMH .

    Ben ! Cela est une question de confiance !
    Les "consommateurs" n’ont plus confiance !
    Et une confiance ne se décrète pas !
    Quand elle est perdue , il est très difficile de la retrouver .

  • 11 août à 10:10 | Albatros (#234)

    60 000 m3 !.

    Petit calcul mental :
    - Combien de litres par habitants ?!.

    A quand un cargo de 60 000m3 d’eau potable pour le SUD ?!.

    • 11 août à 10:17 | kartell (#8302) répond à Albatros

      Effectivement, Albatros, le dérisoire fait désormais partie du sensationnel, ou plutôt, exactement, il est utilisé à des fins soporifiques, mais à l’approche des présidentielles, il faut rassurer et montrer que le capitaine conduit le rafiot !…

  • 11 août à 10:23 | kartell (#8302)

    Dans la rubrique : « plus hallucinant que cela, tu meurs ! »
    35 millions de dollars auront été nécessaires pour établir que plus de 70%de la population vit dans la pauvreté !…
    Chiffres minimisés ?…

    https://lexpress.mg/11/08/2022/statistiques-la-pauvrete-non-monetaire-touche-70-de-la-population/

    • 11 août à 10:52 | arsonist (#10169) répond à kartell

      "70% de la population souffre de la pauvreté non monétaire , selon l’institut de stat’ madagougouesque fozaesque ???

      Selon le jargon proba-stat’ , à l’événement contraire ["ne souffre pas de la pauvreté non monétaire"] est attribué donc le taux de 30% ???

      Et d’abord qu’est-ce que c’est cette ridicule tentative de répartition l’univers des populations Gasy selon l’événement "pauvreté non monétaire" ???

      Les foza et leurs collabo inventent n’importe quel ridicule sujet d’études stat’ pour dégonfler le taux très élevé de populations miséreuses grave des Madagougouesques fozaesques que l’on ne peut plus cacher aux yeux du monde entier , tellement cela est visible comme le nez au milieu de la figure de Madagougou ????

  • 11 août à 10:35 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    "Cette quantité ’devrait’ ", cette formulation du futur conditionnel m’ interpelle.

    "devrait, pourrait, serait" :

    Madagascar, le pays où le peuple use, abuse et vit au futur conditionnel, pratiquement jamais au présent concret ou vers un futur certain.

    La mentalité d’ un peuple, pour qui dans sa démarche intellectuelle, rien n’est jamais formellement acquis comme une certitude d’ avoir des réalisations solides et pérennes, mais où tout n’est que verve et verbe pour des hypothèses en devenir.

    Devenu Madagougou, le futur conditionnel devient du conditionnel mensonger dans la bouche de beaucoup de gens, et notamment les dirigeants.

    Et avec ses dirigeants, pour le peuple madagougouesque, toutes les hypothèses finissent comme l’œuf déjà pourri en train d’être couvé, un pays vivant d’un devenir mensonger.

    Ne dit-on pas que "Le peuple a les dirigeants qu’ils méritent", puisque si on dit "Tel père, Tel fils", on peut aussi dire, "Tel peuple, Tels dirigeants".

    "Si Madagascar produisait beaucoup de riz, il pourrait devenir le grenier de l’ Océan Indien", et pourquoi pas "Si ma tante en aurait une, elle pourrait être mon oncle".

    Enfin, si la verve et le verbe de ses dirigeants avec l’ air du temps suffisent à ce peuple pour en vivre grand bien lui en fasse.

    Cordialement

    PS :
    Ce post est juste de ma part une ironie moqueuse un peu méchante que je fais que je fais sur la mentalité de beaucoup de malgaches, ceci est à l’attention de ceux qui prennent tout au 1-er degré.

  • 11 août à 11:05 | Besorongola (#10635)

    En 2019, Madagascar a consommé 1 116 540 m3 de carburant, tous marchés confondus dont 169 692 m3 de super carburant SP95, 29 871 m3 de pétrole lampant ainsi que 620 026 m3 de gazole
    Ainsi la consommation annuelle de gaz Oil est autour de 600.000 m3. Si cette information est une réalité (on ne sait jamais avec Mr Ho), Madagascar ne devrait pas avoir de manque de Gaz Oil pour au moins un an. Qui vivra verra !

    • 11 août à 12:16 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      Juste une petite remarque, le dossier "Énergie" de Mandimbisoa R. précise une quantité de 60 000 m3 de gasoil, donc un dixième de la consommation de gasoil de 2019 soit 600 000 m3 si je m’ en tiens à vos dires.

      Si la consommation en gasoil de 2022 est au même niveau que celui de 2019 soit 600 000 m3, 60 000 m3 DEVRAIT permettre de tenir 1,2 mois (12 mois/10) soit environ 38 jours.

      Soyons généreux, 60 000 m3 de gasoil POURRAIT tenir disons jusqu’à fin septembre, et non pas une année et donc certainement pas jusqu’à la fin de cette année. 😜

      Cordialement.

  • 11 août à 11:11 | Besorongola (#10635)

    À ANTSIRANANA RAVALOMANANA ENCORE INTERDIT DE RÉUNION PUBLIQUE DANS SON PROPRE PROPRIÉTÉ !
    Selon Midi Madagasikara :
    De Behoririka à Antsiranana, les mesures restent les mêmes, point d’autorisation pour des réunions de nature politique.

    Un énième « non ». Même à des kilomètres du « PK 0 », le parti Tiako i Madagasikara (Tim) de l’ancien président Marc Ravalomanana se heurte au « non » des autorités. Tôt dans la matinée d’hier, les forces de l’ordre ont quadrillé les alentours de Magro Antsiranana dans l’objectif d’empêcher les partisans du parti à rejoindre le site où ils devraient se réunir dans l’après-midi. Une demande d’autorisation a, en effet, été déposée par les responsables du parti ce lundi 8 août au niveau du préfet d’Antsiranana. La réponse était négative, ce qui veut dire interdiction de la réunion à laquelle Marc Ravalomanana devait assister. Il s’agit donc du énième « non » enregistré par les partisans de « Dada ».

    « Afin d’assurer l’ordre public durant cette période de vacances et en raison de la présence des différentes manifestations religieuses organisées dans la ville. Afin de faire la distinction entre les affaires religieuses, auxquelles Marc Ravalomanana a été invité, et les affaires politiques ». Ce sont entre autres les raisons avancées par les autorités de la ville du Pain de Sucre, qui a tenu une réunion avec l’Organe Mixte de Conception (OMC), à interdire la réunion de Tiako i Madagasikara si on en croit la réponse du préfet Lucien Mananjara. En revanche, selon l’avocat du parti, le lieu prévu pour la réunion est privé. « Aucune raison légale pourrait justifier l’interdiction d’accès aux lieux » a-t-il clamé lors d’une conférence de presse qu’il a accordée hier.

    Deux poids deux mesures. De l’incompréhension à l’indignation, les réactions fusent de partout dans le camp du parti de l’ancien président. L’avocat du parti a d’ailleurs tenu une conférence de presse hier dans la matinée et a montré son indignation face à cette interdiction. « C’est un lieu privé qui est de surcroît une entreprise. Il n’y a aucune raison légale qui pourrait justifier l’interdiction d’y accéder », a-t-il martelé. Le régime actuel a répondu par un non catégorique pour toutes les formes de manifestation organisée par le parti Tiako i Madagasikara alors que ceux qui le soutiennent ont souvent carte blanche peut-on entendre du côté du Miara-Manonja. Pour rappel, le dernier meeting de l’opposition sous la houlette de la plateforme “Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara” (RMDM), le 23 juillet dernier, s’est terminé par l’interpellation des deux leaders du TIM, Ny Rina Andriamasinoro, Secrétaire général, et Jean-Claude Rakotonirina, coordonnateur national. Ils ont fini par être relâchés. Alors qu’une semaine après, dans le cinquième arrondissement, le TGV a pu organiser en grand pompe sa manifestation. Les partisans du Tiako i Madagasikara déplorent ainsi les deux poids deux mesures et différents traitements que les autorités accordent aux partis politiques suivant leurs positions par rapport au régime.

    • 11 août à 11:13 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      SA PROPRIÉTÉ évidemment !

    • 11 août à 11:30 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      À l’exception des naïfs et des hypocrites foza et de leurs complices ,
      qui croirait encore que le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina,
      quitte à utiliser tous les moyens ,
      ne se fera pas réélire aux prochaines prétendues élections Présidentielles madagogouesques fozaesques ???

      Qui a dit dans ce genre de situation :
      "Élections , piège à cons !" ???

      Heuuu ! Dans les cas semblables à celui de Madagougou, je ne sais plus qui a dit :
      "Le pouvoir est au bout du fusil" !

      Comme les carburants sont supposés être tantôt dans les pompes des stations services, substituer cocktail molotov au vocable fusil est sans doute plus approprié au cas de Madagougou !

  • 11 août à 11:19 | Ra-Jao (#282)

    On ne sait pas jusqu’a quand ça va durer, mais on assiste à une baisse interessante du prix du carburant en France. Je me rappelle qu’au mois de juin, j’ai payé 2,30€ le litre du gas oil. J’ai fait mon plein hier à 1,76€ le litre. C’est appréciable cette baisse d’un peu moins de 0,60€. Et pourtant, le carburant est aussi subventionné par Macron. Il faut que mamimbahoaka pousse ces opérateurs à baisser leur prix ou de réduire nos dettes vis à vis de ces derniers. Le prix du baril a fortement baissé : 91,90$ ce 11 août 2022 alors qu’il était de 122$ en juin

    • 11 août à 11:41 | kartell (#8302) répond à Ra-Jao

      Ne faisons pas de comparaison entre deux sociétés aux antipodes, l’une de l’autre …
      Nous sommes sur la même planète, mais pas dans le même monde !..
      Mais, votre remarque est judicieuse et démontre la différence fondamentale entre une société dirigée et l’autre à vau-l’eau !…

  • 11 août à 11:28 | observateurtrèslucide (#11344)

    arsonist,
    As tu étudier la solution béluga pour toi et tes frères de caste ?
    C’est pourtant ce qui pourrait arriver de mieux à ce pays !

    • 11 août à 11:39 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      Fitonoana ery amin’ny tora-pasika
      ireo matin-kambo milaza tena ho mpiavy
      mila ravin’ahitra any antanin-drazana
      no mety tena hitranga izao !

      Ho kila amin’izay tokoa ary ve ’ty "olivier234"
      izay tsy maahalala akory izay momba azy tenany ’ty ?

      Dia ny olon-kafa ery indray no anontaniany hoe :
      iza hono ’ty "olivier234" izay mety ho atono ery amin’ny tora-pasika ery ’ty ???

      Sss ! Fantany ihany io , rehefa arehitra ny afo hitonoana azy eee !

    • 11 août à 11:53 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      Pourquoi les faux qui prétendent être Français sur ce forum
      sont-ils si maladroits
      dans le maniement de la langue
      qu’ils se vantent être leur langue maternelle ?

  • 11 août à 11:53 | kartell (#8302)

    Statistiques, ah, bon ! précises ou approximatives ?…

    Près de 29 millions d’habitants à Madagascar en 2022
    En 2018, l’effectif de la population résidente à Madagascar est de 25 674 196 individus dont 12 658 945 sont de sexe masculin, soit 49,3 %, et 13 015 251 sont de sexe féminin, soit 50,7 %. D’après les résultats des projections démographiques, la population totale de Madagascar est estimée à près 29 millions en 2022 et atteindrait 59 millions en 2050, avec respectivement un taux d’accroissement annuel moyen de 3,0 % et 2,1 %.
    La population malgache est caractérisée par une population jeune dont l’âge moyen est de 22,4 ans et l’âge médian est de 18 ans. Autrement dit, la moitié de la population a moins de 18 ans. En ce qui concerne la résidence, 80,7 % de la population (20 731 294 individus) résident en milieu rural contre 19,3 % (4 942 902 individus) en milieu urbain. En termes de densité, Analamanga a la plus forte concentration humaine du pays avec 121,4 hab/km² ; suivies par les régions de Vakinankaratra et Itasy avec respectivement 116 hab/km² et 137 hab/km². Ces régions peuvent être qualifiées de densément peuplées. Avec une densité 8 hab/km², la région de Melaky a la moins forte pression humaine sur son territoire.
    En termes d’habitation, Madagascar compte 6 108 370 habitations constituées principalement par des maisons individuelles ou villa (82,9%). Pourtant, si on s’intéresse à la durabilité des matériaux avec lesquels sont construits le plancher, les murs et le toit de ces maisons, plus de 70% ont des planchers et des murs faits avec des matériaux précaires et 56 % ont des toits précaires. Seulement, 9,3 % des habitations sont équipées de toilettes gérées en toute sécurité (TGTS). Les bâtiments qui disposent d’une évacuation d’ordures ménagères adéquate s’élèvent à 14,2 % et 22,1 % d’unités d’habitations utilisent l’évacuation des eaux usées adéquate tels que les fosses et les égouts.
    Les résultats définitifs du troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-3) de 2018 à Madagascar, disséminés en 17 Thématiques, ont été officiellement présentés hier 10 août. Ce rapport est fait pour être un outil de décision à des fins de Développement.
    Selon le Directeur général de l’Institut national de la Statistique (Instat), Mande Isaora Zefania Romalahy, ces données importantes seront désormais partagées de manière plus ponctuelle avec tous les acteurs clés à travers “Instat Point Info”.
    De son côté, le Chef de l’unité Population et Développement de l’UNFPA Madagascar, Ngoy Kishimba, a précisé qu’avec environ 65% de la population âgée de moins de 25 ans, ces résultats devraient aider le gouvernement et les partenaires à formuler des politiques et des plans de développement qui tirent parti du Dividende Démographique et répondent aux principaux défis tels que la mortalité maternelle élevée, le niveau élevé de la fécondité des adolescentes et la proportion élevée des mariages d’enfants.
    Irina pour Orange Madagascar

    • 11 août à 12:48 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Chacun peut vérifier dans les archives officielles adéquates l’histoire suivante,
      à propos des statisticiens gasy formés en France et dont les études étaient financées par la CEE [ l’institution qui allait devenir plus tard l’U.E.]

      C’était dans la 1ere moitié de la décennie 1980 .
      L’ Amiral détenait tous les pouvoirs.
      La corruption régnait sur tous les plans et à tous les échelons.

      La future UE avait accepté d’accorder des bourses d’études à quelques dizaines de jeunes Gasy pour aller en France se former aux arts des statistiques.

      Mifiante , la CEE voulait dresser elle-même la liste de ces futurs étudiants.
      Cet organismes organisait donc lui-même une sorte de concours ou d’examen à Mada pour sélectionner des futurs boursiers.

      Après ces dites épreuves , la CEE avait la liste précise des jeunes qui allaient bénéficier de ces bourses d’études. Croyant alors que la corruption était mise en échec.
      Mais c’était compter sans le culot de ceux qui n’étaient pas encore surnommés foza ni madagougouesques.

      Le gouvernement de l’Amiral avait donc communiqué
      à l’Institut français qui allait former ces statisticiens la liste des futurs étudiants
      et au service payeur des bourses aux étudiants, le CIES [Centre International des Étudiants et Stagiaires] dans le 19e dans MA ville , Paris, une liste de ces étudiants gasy.

      Moins d’un mois après la rentrée de septembre, l’Institut français qui allait former ces jeunes gens se plaignaient à Bruxelles que ces boursiers gasy n’avaient pas le niveau requis pour suivre la formation.

      Bruxelles contactait le CIES pour vérifier si les boursiers étaient bien gérés par leurs services .
      Et oh ! stupéfaction ! La liste des étudiants détenue par Bruxelles était différente de la liste détenue par le CIES .
      Celui-ci avait versé les premiers frais à des étudiants gasy qui n’étaient pas ceux sélectionnés par la CEE à Mada.

      Après vérif’ on s’était aperçu que les sélectionnés par Bruxelles étaient envoyés dans d’autres établissements différents de ceux prévus ... et avec une bourse gasy.

      Et ceux qui étaient envoyés dans les établissements de stat’ prévus et ... avec une bourse européenne [oh ! nettement plus conséquente] étaient exclusivement des pistonnés par corruption par le gouvernement de l’Amiral.

      Furieux , les gens de Bruxelles avaient boudé l’Amiral pendant quelques temps.
      Les pistonnés , eux , étaient rapatriés dare-dare à Mada.

    • 11 août à 13:21 | Yet another Rabe (#4812) répond à kartell

      Re-,

      Les statistiques sont un domaine des mathématiques appliquées, très bien maîtrisé par SAR DJ Lapin Crétinissime, un président omnipotent et omniscient.

      Le président Foza Suprême, un expert en Karaté ou plus précisément en "Cas ratés", le médaillé Fields en Arithmétique Dans les Normes, en malagasy Marika Manara-Penitra.

      Une arithmétique quelque peu décapante, quand 13 + 6 = 18, 10 * 1000 = 100 000 et j’en passe et des meilleures. 😜

      Cordialement

    • 11 août à 18:34 | Besorongola (#10635) répond à kartell

      Kartell Salut.

      👍Infos importantes. Merci !

    • 11 août à 18:41 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Besorongola

      Le plus important et ce qui aura, forcément, des répercussions futures, se tient dans cette statistique inquiétante, me semble-t-il !…
      https://midi-madagasikara.mg/2022/08/11/recensement-de-la-population-53-millions-de-migrants-internes-a-travers-le-pays/

  • 11 août à 12:16 | observateurtrèslucide (#11344)

    arsonist,
    C’est pourtant une catastrophe pour Madagascar d’avoir une élite Mérina aussi prédatrice et en même temps aussi nulle dans l’administration du pays !
    C’est sur ,une bande de prétentieux ,imbu d leur soi disant supériorité sur un peuple en guenilles !
    La solution de la révolution culturelle a la Mao est toujours là !
    Bon c’est sur ,en temps qu’étranger indésirable dans ton pays natal, suite a ta fuite peu glorieuse, cela ne te concerne pas !
    Interdit de séjour dans son pays et monsieur donne des leçons de nationalisme !
    Faut oser quand même ,les cons le font sans problème !

    • 11 août à 13:02 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      "Donjona" be ’ty "olivier234" ’ty !
      Matin-kambo milaza tena fa tsotsoka ,
      kanefa tsy mahafehy teny vozongo akory !

      Afangaron’ity "donjona" ’ty ny antsoina hoe nationaliste sy patriote sy communiste !

      Tsy misy fantatr’ilery izay iantsoina amin’ny teny vozongo an’i Mao sy Tchang-Kai-Tchek .
      Nationaliste ? Patriote ? Communiste ?

      ’Zany no alehany rehefa tsy misy atidoha milaza tena ho vozongo kanefa tsy mahafehy teny tsotsoka akory !

      Barbecue ihany eee !

    • 11 août à 21:53 | vatolahy (#11348) répond à observateurtrèslucide

      Autrefois ,avant la colonisation ,quand toute la population se chiffrait à deux ou trois millions d’habitants, les peuplades de chasseurs cueilleurs pouvaient aisément survivre. Il en est autrement aujourd’hui où nous sommes plus de 25 millions à vouloir manger chaque jour.La nature n’a plus assez à nous donner .La faune et la flore ont disparu dans les feux de brousse et les abattages. Il nous faut travailler la terre,l’entretenir ,l’irriguer,la fertiliser et non remblayer.La bonne terre des rizières ce n’est pas pour en faire des briques .

  • 11 août à 13:08 | purgatoire (#11152)

    ISANDRA est en congés payés ????

    • 11 août à 13:30 | lé kopé (#10607) répond à purgatoire

      Et personne n’ose parler de la dernière bavure où la femme d’un Sénateur , et d’un Député du Nord , sont ont impliquées dans une tentative d’exportation d’or à Dubaï . Chacun essaie de sauver sa peau dans un régime en fin de règne , et prépare son séjour à l’Etranger .

    • 11 août à 13:34 | arsonist (#10169) répond à purgatoire

      Et en congé du forum et en même temps en séminaire ou stage pour
      .être mise au parfum des nouvelles instructions en vue des prochaines prétendues élections présidentielles madagougouesques
      .prendre connaissance des nouveaux éléments de langage pour mieux faire passer les délires fozaesques .

    • 11 août à 13:43 | arsonist (#10169) répond à purgatoire

      # lé kopé

      Salut !
      Si ! "lé kopé" ! Si ! On ose .
      Mais ce genre de choses est monnaie courante depuis très longtemps .
      Et ces femmes sont du "menu fretin" , si j’ose dire . Épouses de banals petits députés du coin . Mais gros personnages comparés aux Gasy qui vivent au jour le jour et très péniblement.

      Il ne faut pas se faire des illusions :
      ce que ces femmes ont tenté de voler au peuple gasy vaut cher pour nous , mais comparé à ce que les gros bonnets et les membres de leur famille nous ont volé c’est presque pipi-de-chat !!!

    • 11 août à 13:49 | Yet another Rabe (#4812) répond à purgatoire

      Re-,

      Un petit rappel pour ceux qui lisent le Malagasy :

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=80067

  • 11 août à 14:17 | kartell (#8302)

    60 000 m3 correspondraient à une consommation citoyenne d’environ un mois, compte-tenu d’une conso annuelle frisant les 800 000 m3, étant convenu, aussi et surtout, que la consommation de la Jirama serait sensiblement sur les mêmes valeurs !..

  • 11 août à 14:17 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Cette situation où le carburant en vient à manquer, et alors que le prix a augmenté en moyenne de plus de 40 % m’ interpelle :

    Plus que le prix, c’est la peur du manque qui effraie l’ usager de la route.

    Et donc la question est :

    - jusqu’à quel niveau de prix peut-on aller, pour que le Malagasy en vienne vraiment à se révolter contre ce pouvoir inique, à faire une vraie révolution ?

  • 11 août à 14:33 | observateurtrèslucide (#11344)

    Arsonist ,
    Comment tu connais toutes ces choses sur Mada, alors que cela fait plus de dix ans que tu n’y a pas mis les pieds ?

  • 11 août à 14:34 | observateurtrèslucide (#11344)

    Arsonist ,
    Comment tu connais toutes ces choses sur Mada, alors que cela fait plus de dix ans que tu n’y a pas mis les pieds ?

    • 11 août à 15:01 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      Dia tena mihevitra marina tokoa anie
      ’ty "olivier234" vendram-belona ’ty
      fa matin-kambo tahaka azy fotsiny ny dimbaka ,
      fa tsy tena Gasy Merina de partout et de nulle part tokoa eee !

      Ny dimbaka ve, ohatra, dia hanontany ny mpisera eto hoe : "Iza kay ’zany arsonist ’zany ?"

      ’Ty "olivier234" ’ty no manontany hoe "iza hono ’zany olivier234 ’zany ?"
      Vendrana an !

  • 11 août à 14:35 | pisokely (#9950)

    bjr a tous.
    c est un peuple qui allait de déception en déception... pourtant, chaque promesse d un nouveau, tout semblait etre parfait.. projet, financement.. mais.. mais.. mais, au bout de quelques jours, oui je dis bien quelque jour..on voit que ca prend une autre tournure... depuis ramanantsoa où la liesse populaire etait dans la rue, ratsiraka 1973 avec la rupture de l accord e cooperation et le fameux 1975.. pire pour 1991 où on croyait enfin l arrivée des gens integres.. herivelona... rien.. le pays recule.. ravalo etait l exception mais il a pêché par orgueil et le resulta fut sans appel... rajao et radoma, on savait qu ils n apporteront rien.. alors la populace, fatiguée et harasse, semble attendre.. a mon avis, au moindre occasion, il va ressusciter.. mais avec violence et horreur car c est la haine.. il devait se mefier radoma.. la haine est presente.. idem pour ces generaux.. ils sont riches alors que leurs subordonnés sont dans la misere.. un caporal, il gagne combien ?? et c est là le dangerq, insubordination contre les superieurs qui se croient tout permis...

    • 11 août à 15:01 | lé kopé (#10607) répond à pisokely

      La crise de 2009 est parti du mécontentement des militaires(CAPSAT) qui n’ont pas eu leur avancement ,et la hiérarchie n’a plus été respectée .Quand les chefs de commandement n’ont plus accepté d’appliquer les consignes , et que même des Sous Officiers ont "botté le cul" des Généraux , il n’était plus question de raison d’Etat . C’est le cas actuel , car selon les observateurs avisés, plusieurs Officiers commencent à quitter le navire , en s’associant avec le camp d’en face .Cela n’annonce pas un avenir radieux ...C’est le calme avant la tempête .

  • 11 août à 14:48 | kartell (#8302)

    • 11 août à 15:32 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Et ça malheureusement, c’est l’état d’esprit de beaucoup de malgaches :

      https://www.actutana.com/depeche/nous-faisons-la-queue-depuis-300-du-matin-pour-5-kilos-de-vary-tsinjo/#comment-135257

      Conclusion :
      Gasy kamo vendram-p*

    • 11 août à 17:38 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Je persiste et je signe :
      Le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina mpandihy dyvo
      prend exemple sur Pedro et son Akamasoa.

      Le DJ bac-3 faikam-boto mpandihy dyvo Rajoelina
      veut faire de Mada un immense Akamasoa !

      Un pays dont les habitants sont réduits à la mendicité
      et qui attirerait les touristes voyeurs de misère grave du monde entier venir voir
      des concerts évangéliques géants
      du même genre que celui organisé à Mahamasina par le satanique DJ bac-3 faikam-boto mpandihy dyvo Rajoelina !

      Quitte à ces touristes voyeurs venus du monde entier de faire l’aumône,
      avant ou pendant ou après leur séjour touristique à Mada,
      pour se donner bonne conscience !

      Les naïfs Gasy semblent s’y laisser prendre !
      [Attention ! J’ai écrit les naïfs Gasy ! Je n’ai pas écrit les Gasy !]

  • 11 août à 16:28 | Ra-Jao (#282)

    Ca crève vraiment le coeur de voir à quoi est réduit nos compatriotes, mendier 5 kg de riz ! Ce qui est révoltant c’est de penser que mamimbahoaka doit être convaincu qu’il fait du bien à son peuple. !

    • 11 août à 17:39 | Yet another Rabe (#4812) répond à Ra-Jao

      Bonsoir Ra-Jao,

      Veuillez m’excuser pour la façon un peu brutale, sans prendre de gants pour m’adresser à vous.

      Pour moi, vous êtes un peu naïf pour croire qu’ Andry Rajoelina alias Foza Suprême est capable d’un quelconque sentiment humain, et à fortiori de la bonté et de la charité.

      Ce à quoi doit penser SAR DJ Lapin Crétinissime, c’est à la commission qu’il va pouvoir demander aux importateurs, pour avoir donné la permission d’importer du riz, détaxé de surcroît.

      Une concurrence évidemment déloyale pour les producteurs locaux, j’ ai lu quelque part que des producteurs locaux n’ arrivaient pas à écouler leur stock de makalioka à 1000 Ar/kg.

      Tous les fozas sont des êtres déshumanisés comme le dit Arsonist, rien à attendre d’eux sauf le pire de leur part, avec une mention spéciale pour Foza Suprême.

      Un retour d’ascenseur, comme une possible "aide" au financement de sa future campagne électorale en 2023 de la part des importateurs, serait le bienvenu pour SAR DJ Lapin Crétinissime.

      Quand à la condition de nos concitoyens, je suppose que cette chanson en vidéo est édifiante :

      Cordialement

  • 11 août à 19:47 | arsonist (#10169)

    Ces Gasy miséreux grave
    qui font ces très longues queues pour se fournir de vary tsinjo
    vus dans les vidéos
    dont les liens sont postés sur ce forum par des potes
    ne rappellent-ils pas ces troupeaux d’animaux
    destinés à l’embouche
    que les fermiers-producteurs dans les pays développés
    nourrissent dans leurs propriétés ?

    Le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina
    et ses serviteurs foza
    réduisent nos compatriotes
    à l’état de troupeaux d’élevage
    destinés à mettre dans l’urne
    leur bulletin de vote
    portant le nom du démoniaque DJ faikam-boto !

    Du vary tsinjo et des concerts évangéliques géants :
    [méthode Pedro , mais à l’échelle de tout le pays et de ses millions de populations madagougouesques !] ,
    c’est ça le choix du DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina !

    • 11 août à 22:24 | Albatros (#234) répond à arsonist

      Bonsoir Arsonist !.

      On peut reprocher au père Pédro une dérive politicienne, mais il faut aussi reconnaitre que depuis plusieurs décennies, il a fait, pour les pauvres de Madagascar, ce que les dirigeants que VOUS ( les Gasy !), avez élus, ont été incapables de faire.

      Qu’ont fait ceux, (qui sur ce forum critiquent le Père Pédro), pour les miséreux de Tana, qui vivaient des ordures des nantis de la Capital ?!.

    • 12 août à 00:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # Albatros

      (i) Pour une personne seule ,
      la pratique qu’utilise Pedro pour aider une personne miséreuse n’est pas à 100% criticable !
      Pedro fait l’aumône , comme tout le monde !
      Mais une aumône devrait être ponctuelle et non permanente . Sinon la miséreuse aura toujours besoin qu’on lui fasse l’aumône ou que l’on l’assiste en permanence. On en fait une éternelle assistée sociale .
      Lui donner un coup de pouce pour qu’elle devienne autonome : oui !
      En faire une éternelle assistée : non !

      (ii) Pour un groupe de personnes ,
      il vaudrait peut-être mieux considérer ce groupe comme une personne morale : une personne , quoi.
      Donc il vaudrait mieux se comporter avec ce groupe comme on se comporte avec une seule personne miséreuse : faire de ce groupe une personne morale autonome qui n’aura plus besoin d’assistance.
      Et non l’habituer à être éternellement assisté.
      Le groupe Akamasoa , au lieu de se rétrécir [ce qui serait bon signe] pour peut-être disparaître un jour hypothétique , grandit et prend davantage d’ampleur au fil du temps.

      (iii) Mais , serait-il possible de faire disparaitre la misère un jour prochain ?
      J’en doute . Mais ce n’est une raison de ne pas tenter de la faire disparaitre pour de bon .
      Et je pense que la pratique de Pedro , copiée à l’échelle du pays et de son peuple par le DJ bac-3 faikam-boto mpandihy dyvo Rajoelina ne va pas dans ce sens.

      (iv) Reprocher éternellement aux seuls politiciens les échecs permanents de Mada me semble insuffisant . Car il y va aussi du caractère que je qualifierais d’amorphe ou passif de la société gasy et de toutes ses couches sociales .

  • 12 août à 00:53 | Albatros (#234)

    @ Arsonist post 12 aout à 00:07.

    - En ce qui concerne l’aumône, elle devient, malheureusement, endémique à Madagascar !.
    - Le groupe Akamasoa, dont vous parlez, ne fait que croître à Madagascar !. Et ce n’est pas de la faute du Père Pédro !.
    - La misère, effectivement, ne disparaitra jamais totalement de ce Monde, mais la limiter le plus possible doit être un objectif de tout responsable politique et de tout forumiste de MT !.

    Le "groupe Akamasoa", dont vous parlez, ressemble beaucoup au groupe "Resto du Coeur" de Coluche !.
    Diriez-vous que Coluche était responsable des problèmes alimentaires de certains français ?. A l’époque et maintenant ?!.

    Je finirai en soulignant que je suis assez d’accord avec votre dernière phrase concernant la responsabilité de la société malgache !. Y compris les intervenants sur ce forum, qui sont loin (pour ne pas dire très loin !), des problèmes rencontrés quotidiennement par la majorité des malgaches !.

    Les "participants" de ce forum ne semblent pas être, particulièrement, touchés par les problèmes de coupure électrique, par la pénurie d’eau potable, ou par la qualité et/ou la présence de riz, etc... etc...

    Le Père Pédro, n’est pas "LA" solution, mais c’est, comme Coluche, un moyen de pallier partiellement à "UN" problème !.

    Bonne fin de semaine !.

    • 12 août à 03:03 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      (i) "Comparaison n’est pas raison", dit-on !
      Comparer Pedro et Akamasoa à Coluche et les "restos du coeur" ne me convainc pas pour justifier que la méthode pourra être efficace si on veut aller dans le sens de l’hypothétique disparition de la misère.
      Et il y a surtout le fait que Mada et ses populations miséreuses [100% autochtones] sont très différents de la France et de ses pauvres [dont , pas toute , mais une très majorité est d’origine étrangère !] .
      Donc le renouvellement, l’évolution et la persistance existentielle des couches miséreuses à Mada et en France sont de causes et d’origines plutôt différentes [voire très différentes en certains aspects du problème]

      (ii) Ai-je jamais écrit que Pedro est responsable de la misère des pensionnaires de son Akamasoa ?
      Je constate seulement que la taille de son Akamasoa, au lieu de diminuer, augmente au fil du temps.
      Si Akamasoa était une entreprise commerciale, par exemple, cela aurait été bien.
      Mais c’est une assoss’ qui lutte contre la misère.
      Et d’ailleurs les amis de Coluche qui étaient avec lui au début des Restos du cœur se désolent que leur assoss’ , qu’ils croyaient éphémère au départ , persiste jusqu’à ce jour et ait pris autant d’ampleur [c’est que , entre autres , il y a aussi davantage de nouveaux non autochtones (primo arrivants !) dans ce pays]

      (iii) Je suis surpris de constater donc que le pseudo " Albatros" et moi ne lisons sans doute pas les mêmes posts sur ce forum.
      Probablement "Albatros ne lit pas le malgache".
      Mais je constate qu’ "Albatros" maîtrise fort bien le français.
      Et à travers les posts en français publiés sur ce forum je sens bien les douleurs des intervenants quand ils évoquent les malheurs et la misère qui rongent la vie de leurs proches à Mada .

      (iv) N’encourageons-nous pas nos compatriotes à Mada qui ont l’opportunité de quitter le pays de partir fonder une nouvelle vie à l’Etranger ?
      Surtout quand il y a 6 ou 7 ans de cela, les gouvernement et patronat allemands avaient annoncé officiellement que pendant les 4 années qui allaient suivre ils allaient accueillir 400 000 nouveaux migrants par an en Allemagne et qu’ils allaient eux-mêmes prendre en charge la formation de ces nouveaux arrivants pour exercer leurs métiers.
      Les potes sur ce forum avaient encouragé les Gasy de Mada qui avaient l’opportunité de saisir cette occasion et de ne pas hésiter pour partir.
      Parce que la confiance qu’ils avaient aux dirigeants Gasy étaient au niveau zéro !

    • 12 août à 09:41 | kartell (#8302) répond à Albatros

      La question que pose Akamasoa est à la fois simple et complexe :
      Qu’a-t-il apporté de novateur et de solutions au problème récurrent qui gangrène cette société endémique ?..
      Globalement, c’est un échec cuisant puisque cette précarité a pris des dimensions inquiétantes et Akamasoa n’aura été qu’un simple îlot au milieu d’un océan de pauvreté et de misère qui l’entourent et qui l’assiègent, désormais..
      Son fonctionnement mérite aussi un commentaire puisqu’il dépend de la générosité des people, sans frontières, auprès desquels, notre religieux est comme un poisson dans l’eau bénite !..
      En comparaison, l’abbé Pierre a lui, formé des compagnons, qui, par leurs activités ont financé un certain nombre de ses projets humanitaires qui lui tenaient à cœur et surtout qui ont survécu à son départ, ce qui est moins certain pour Pedro dans sa forme actuelle de financement !..
      Bref, l’un a construit par le travail, l’autre grâce essentiellement aux dons !…
      L’un se considérait comme un religieux ordinaire, l’autre a emboîté les pas du gourou, cher à une société qui en a fait sa terre de prédilection et son eldorado !..
      Mais, le point le plus vulnérable du personnage est sa totale ambiguïté vis à vis du pouvoir politique, auquel, il semblerait qu’il est pris quelques distances ( voulues par le Vatican ?)ou parce que son Excellence fait son petit marché auprès des évangélistes, en prévision de son avenir proche ?…
      Aujourd’hui, il a pris une stature de people religieux multipliant les allers et retours en andafy, comme d’autres enfilent les perles du chapelet !’.
      Son culte de la personnalité est aujourd’hui, indéniable et pose problème parce qu’il empiète sur le domaine, hier, réservé, aux évangélistes et c’est en cela qu’il dévoile un côté narcissique qui ne devrait pas être..
      Reste son œuvre au service des pauvres, qui aura permis à des privilégiés,parmi les plus humbles, de sortir de leurs conditions misérables et en faisant le boulot, normalement, dévolu au pouvoir, le religieux a tracé son chemin, sélectif face à la marée humaine qui lui tendait les bras …
      Il aura servi de roues de secours, parmi, des millions d’autres hères, qui n’auront pas eu cette chance de bénéficier de l’attention, bienfaitrice, du religieux, il est la bonne conscience de la sphère des compatissants, et aussi, le poil à gratter du politique qui préfère, désormais, laisser faire, en octroyant aux religieux, tous azimuts, la mission ingrate de séduire un électorat, crédule, comme de la pâte à modeler, à officier sa propagenda à sa cause !..

    • 12 août à 12:42 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Non ! Non ! Et non !
      Tenter sciemment ou inconsciemment d’asservir tout un peuple par la diffusion de la pratique de cette religion spectacle
      [cultes populaires par des miséreux à Akamasoa et qui attirent des touristes voyeurs de misère grave , et donnent l’aumône pour se donner bonne conscience : non ! non ! et non ! Ces miséreux grave méritent très largement mieux que l’accoutumence à cet état de mendicité permanente . Pedro est passé maître en matière de mendicité et d’aumône. À tel point que son pote DJ bac-3 faikam-boto a organisé un concert évangélique géant à Mahamasina pour aveugler et abêtir davantage encore ces populations déjà très naïves, attendant que les dons leur tombent tout cuits dans la bouche !
      Au sujet des bienfaits , un homme a suggéré , pour préserver la dignité des récipiendaires d’aumône peut-être , la règle "que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite".
      Ce qui ne veut pas dire : faites le tour des plateaux de TV , oragnisez des cultes spectaculaires pour
      attirer les touristes afin qu’ils fassent l’aumône pour avoir bonne conscience d’une part
      et fidéliser les miséreux pour qu’ils mangent dans votre main d’autre part !

      Non !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS