Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 25 octobre 2021
Antananarivo | 09h48
 

Société

UNICEF

4 enfants sur 5 souffrent de malnutrition à Madagascar

vendredi 24 septembre | Mandimbisoa R.

79% des enfants âgés de 6 à 23 mois ne consomment pas une alimentation minimale acceptable à Madagascar, selon l’Unicef, dans sa récente communication sur la situation alimentaire à Madagascar. En termes simplifiées, quatre enfants sur cinq de moins de deux ans ne bénéficient pas d’une alimentation appropriée dans la Grande île.

Pas moins de deux enfants sur cinq souffrent de malnutrition chronique, situation aggravée par la pandémie de COVID-19 et l’insécurité alimentaire aiguë dans le Sud du pays, accroissant ainsi le nombre d’enfants qui n’ont pas accès à une alimentation qui leur permette de se développer normalement.

Les enfants de moins de deux ans sont en effet les plus vulnérables à toutes les formes de malnutrition, retard de croissance, émaciation, carence en micronutriments, surpoids et obésité. En bas âge, les besoins en nutriments essentiels par kilogramme de masse corporelle sont les plus importants pour les bébés.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 24 septembre à 10:08 | DadatoaDany (#10284)

    grâce au gouverneur rajoel ; et ce n’est pas fini, ça va faire mieux encore, beaucoup mieux.

    • 24 septembre à 12:39 | bekily (#9403) répond à DadatoaDany

      terrible réalité..........INHUMAINE ET BARBARE .
      AU QUOTIDIEN !!!
      et pendant ce temps là le bling bling bat son plein ...
      Un seul mot : "DEGAGE LE DJ " !!!!!!!!!!!

  • 24 septembre à 10:40 | Ra-Jao (#282)

    Et, toc, voilà la réalité, 4 enfants sur 5 souffrent de la malnutrition, tandis que nos dirigeants et ses amis souffrent de l’indigestion. Et rajoely et son équipe n’a aucune solution pour la resoudre

  • 24 septembre à 11:01 | MALIBUC (#9345)

    Demandez donc à un gamin de 4 ou 5 ans s’il veut prendre le téléphérique ou aller se baigner à Miami beach ?
    Il vous répondra qu’il a faim et qu’il se fout du reste mais pas des millions que le DJ BAC-7 viens de mendier au FMI....
    Que va-t-il en faire si ce n’est les mettre sur ses comptes offshore.
    Encore de la confiture aux cochons.

  • 24 septembre à 11:08 | Vohitra (#7654)

    (i) 79% des enfants âgés de 6 à 23 mois ne consomment pas une alimentation minimale acceptable à Madagascar…

    (ii) Pas moins de deux enfants sur cinq souffrent de malnutrition chronique…

    Et alors ? Pourquoi l’UNICEF n’a pas jusqu’ici alerté de manière appuyée l’Etat Malagasy à recentrer ses priorités par rapport à la situation vécue et observée au sein de la population ?

    Stade Barea, Miami Beach, terrains de foot synthétiques, gallodrome, de multiples événementiels à des coûts exorbitants, téléphérique, plusieurs palais de la culture et de la communication, piscine aux normes olympiques…nouvelle ville et fly over, acquisitions d’équipements militaires…rien que des dépenses futiles et non-essentiels pour ne pas dire gaspillage des finances publiques à la gloire de l’hubris !

    A moins que les aides humanitaires renferment des objectifs géostratégiques favorables au développement d’une économie mondialisée mais à dominance restreinte !

    Citons le cas du Yémen actuellement ! un drame et désastre humain s’apparentant à une situation de crime contre l’humanité y sévissent en ce moment même...d’abord il y a le blocus maritime...ensuite, il y a la guerre dévastatrice financée par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis avec l’appui des USA ainsi que des armements issus de l’industrie stratégique française... et l’UNICEF sous couvert de l’ONU ne font rien pour dénoncer les actes irresponsables et destructeurs des pays riches ayant des objectifs géostratégiques...

    • 24 septembre à 11:32 | Stomato (#3476) répond à Vohitra

      >>Et alors ? Pourquoi l’UNICEF n’a pas jusqu’ici alerté de manière appuyée l’Etat Malagasy à recentrer ses priorités par rapport à la situation vécue et observée au sein de la population ?<<

      Sachez qu’il y a un principe intangible en matière de relations internationales !
      Il s’agit de la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un état indépendant et souverain.

      L’UNICEF en tant que partie d’une organisation internationale n’a aucun droit de pratiquer une ingérence, d’où entre autre les inutiles résolutions de l’ONU concernant par exemple les Iles Eparses... Et les alertes de l’UNICEF sont considérées comme.....

    • 24 septembre à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Objection Stomato !

      L’organisation des Nations Unies chargée des droits de l’homme a agi avec fermeté dans le cas de l’Afghanistan...et de la Région du Tigrée en Ethiopie...

      A moins qu’il existe une sélectivité selon les Régions en termes d’ingérence !

    • 24 septembre à 12:56 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Dis Stomato, est-ce que l’UNICEF s’est déjà fait rembourser de ses fonds actuellement alors que le calife s’était permis d’organiser des fêtes lors de l’inauguration récente du stade Barea avec des feux d’artifice ?
      L’ingérence n’est-t-elle pas permise en cas de mauvaise gouvernance flagrante ?

      Etat malgache : 800 000 USD non justifiés à rembourser à l’UNICEF

      « Lorsque les fonds sont transférés par les partenaires et qu’après quatre à cinq ans, on n’arrive pas à les rembourser et à les justifier, cela bloque la possibilité à l’Unicef d’apporter son appui à ces différents ministères dans des programmes et activités nécessaires à l’épanouissement des Malgaches ».

      Ce sont là les propos de Michel Saint-Lot, représentant résident de l’Unicef à Madagascar pour interpeller sur des cas de mauvaise gouvernance enregistrés dans l’administration publique malgache. Révélés suite à des actions d’audit menées en 2019, les cas en question concernent « 700 000 USD de dépenses inéligibles, allant de 4 % à 60 % des dépenses totales déclarées par les partenaires ».
      Le caractère inéligible desdites dépenses faisant référence « à l’insuffisance et/ou au manque de pièces justificatives, à la non transparence du processus de passation des marchés, l’insuffisance des preuves des activités mises en œuvre, des dépenses en dehors de la période d’éligibilité, l’insuffisance des comptables ou encore l’engagement des dépenses non budgétisées ».

      http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2021/07/03/etat-malgache-800-000-usd-non-justifies-a-rembourser-a-lunicef/

    • 24 septembre à 15:31 | Stomato (#3476) répond à Vohitra

      >>24 septembre à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra ^

      Objection Stomato !
      L’organisation des Nations Unies chargée des droits de l’homme a agi avec fermeté dans le cas de l’Afghanistan...et de la Région du Tigrée en Ethiopie...
      A moins qu’il existe une sélectivité selon les Régions en termes d’ingérence !<<

      Auriez-vous les références des agissements dont vous parlez ?
      Je ne suis pas un fanatique défenseur de l’UNICEF, et ce depuis qu’en 1996 j’ai failli me faire éborgner par une personne sortant de son 4x4 tout neuf stationné près de la banque ou je me rendais a Tananarive.
      Ce 4x4 était marqué aux couleurs de l’UNICEF. Et la personne qui en sortait était la femme (vazaha) d’un fonctionnaire de l’UNICEF en voyage en Brousse avec des taxi du même nom.
      Peu de considération pour des gens qui usent et abusent de fonds internationaux pour leur petit bien être personnel !

  • 24 septembre à 11:31 | Shalom (#2831)

    Ce sujet n’est pas prioritaire, le plus urgent est de construire des stades, colisée, téléphérique et j’en passe !
    Qu’est-ce qu’on a fait au Bon D. pour mériter cela ?

    • 24 septembre à 12:20 | MALIBUC (#9345) répond à Shalom

      Vous oubliez que la malnutrition à Madagascar est un Droit Fondamental ! (dixit DJ)

  • 24 septembre à 11:43 | tsimahafotsy (#6734)

    Quand 4 enfants sur 5 souffrent de malnutrition à Madagascar,
    ce n’est pas une fatalité mais une volonté politique délibérée.

    En 1956, le philosophe allemand Gunters Anders avait dénoncé dans son ouvrage
    " l’obsolescence de l’homme"
    que pour annihiler les volontés de révolte
    " l’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées par la malnutrition."

    D’où la déclaration du Dj, qui n’est guère un lapsus malheureux mais une volonté politique ;
    " La malnutrition est un droit fondamental et non un privilège "

  • 24 septembre à 12:21 | Albatros (#234)

    Titre d’un article de MT daté d’hier ( 23 septembre 2021) :

    Assemblée générale de l’ONU
    "Andry Rajoelina a abordé l’épineuse question des îles Éparses",

    Question :

    A-t-il aussi abordé devant l’Assemblée Générale de l’ONU, l’EPINEUSE question de la misère et de la faim à Madagascar ?.

  • 24 septembre à 12:31 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra,
    T’a regarder la débat sur Bfm hier au soir !
    J’ai pensé a toi en regardant Mélenchon ,il parle des même sornettes que toi !
    Il y a aussi cette histoire de créolisation, j’ai pas tous compris mais c’est du style porno ou tout le monde s’emmanche !
    tu devrais le récupérer après le premier tour de l’élection vu qu’il va prendre une bâche !
    Lui est capable de t’écrire un programme sur votre idée impossible de république tropicale égalitaire et écologique !
    Si ,si ,il est très fort sur les idées débiles comme cela et puis nous on sera bien content qu’il débarrasse le plancher !
    T’inquiètes par pour le pognon ,il est riche a million d’euros(c’est vrai ) ,comme cela vous pourrez l’escroquer au passage !

    • 24 septembre à 13:16 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Youpiiiaaaiiiaaa ah youpiiiaaa !
      Youpiiiaaaiiiaaa ah youpiiiaaa !
      Youpiaaaa youpiii youpiii youpiiiaaa youpiiiaaa !
      Youpiiaaa ah youpiii youpiii youpiiiaa

      i Anticaste aaa expat’
      i Anticaste aaa expat’
      i Anticaste aaa expat’
      Expat’ expat’ tsss masoso-pat’ !

  • 24 septembre à 12:37 | Isandra (#7070)

    "79% des enfants âgés de 6 à 23 mois ne consomment pas une alimentation minimale acceptable à Madagascar, selon l’Unicef, dans sa récente communication sur la situation alimentaire à Madagascar."

    Il faut bien souligner la tranche d’âge est ici 6 à 23 mois, dont la base des aliments est encore liquide, et principalement produits laitiers, mais, à Madagascar, on n’a pas assez du lait pour satisfaire les besoins.

    Même si la famille arrive à trouver les aliments solides(riz, manioc, maïs, etc) tous les jours pour les adultes, pour les nourrissons reste problématique, ils se contentent souvent le lait maternel.

    Le problème majeur aussi, c’est le taux de fécondité 4 par femme, les bouches à nourrir augmentent, alors que les revenus de la famille stagnent, voire diminuent,...

    • 24 septembre à 13:02 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Qu’est-ce qu’elle attend Mialy pour distribuer gratuitement des pillules. C’est cela qu’on attend de la première dame mais pas de faire un défilé de mode pour épater les malheureuses femmes malgaches afin de voter pour son mari.
      Ne parlez pas de Voahangy car selon vous Mialy est meilleure.

    • 24 septembre à 14:01 | RAVELO (#802) répond à Isandra

      Ah bon ? vous reconnaissez quand-même qu’il y a un problème chez les enfants de cette tranche d’age,et tout ce que vous et votre abruti de DJ avez trouvé comme
      solution c’est :colisée,piscine,miami, stade,et vous en êtes fiers en plus.
      Je le répète,débarrassez le plancher et laissez cette nation aux vrais
      TIA TANINDRAZANA,et non à tous ces détritus.
      MBA MALALÀ MENATRA
      Izao no alehany rahefa fakofakon’olona no nofidiana.

    • 24 septembre à 14:12 | FAUVY Bertrand (#9518) répond à Isandra

      Je suis "Frantsay", marié à une malgache depuis 3 ans. Je deplore ce qui se passe à Madagasikara, et le Covid n’a rien arrangé. Mais pourquoi à la télévision française on entend jamais parler de Madagascar ? Le kere, une seule emission la déçu... l’UNICEF réclame des dons, jamais pour Madagasikara.... pourquoi ?
      Très rares les reportages sur votre île... vous avez un potentiel formidable... mais Air Madagascar en faillite, Corsair interdit de desservir votre île (c’est la seule compagnie que j’ai utilisée pour venir chez vous), mais Air Madagascar hors de question... votre Prezida pourrait y réfléchir avec un ministre du tourisme....

    • 24 septembre à 15:41 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Il faut bien souligner la tranche d’âge est ici 6 à 23 mois, dont la base des aliments est encore liquide, et principalement produits laitiers, mais, à Madagascar, on n’a pas assez du lait pour satisfaire les besoins.<<

      Il fut un temps que vous n’avez pas connu, où Madagascar grâce aux bons soins d’une personne surnommée "le laitier", avait fait ce qu’il fallait pour qu’il y ait beaucoup plus de produits laitiers qu’aujourd’hui !!!+

      >>Même si la famille arrive à trouver les aliments solides(riz, manioc, maïs, etc) tous les jours pour les adultes, pour les nourrissons reste problématique, ils se contentent souvent le lait maternel.<<

      A condition que la maman ait assez à manger pour faire du lait de bonne qualité, sans qu’elle puise sur ses propres réserves de calcium. Car si elle puise dans le calcium de ses os ses mandibules se décalcifient et les dents tombe les une après les autres... Mais votre idéologie vous empêche d’observer cela !

      >>Le problème majeur aussi, c’est le taux de fécondité 4 par femme, les bouches à nourrir augmentent, alors que les revenus de la famille stagnent, voire diminuent,...<<

      Bien sûr le taux de fécondité est important... Mais savez vous que si les malagasy avaient du travail et de la nourriture à satiété ils dormiraient le soir au lieu de compenser la faim par...
      Et votre idéologie ne prévoit pas de prendre en charge les besoins primaires de la population.

    • 24 septembre à 16:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Stomato,

      Je vous répond terre-terrement.

      - Ravalo n’a fait que s’auto-détruire, ne pas payant les arriérés fiscaux, pendant que les autres paient les leurs. L’administration fiscale n’a fait qu’appliquer les lois en vigueurs.

      - Fécondité :

      Je ne pense pas que le gens souffre de la faim puisse faire....

      Mais, le manque de distraction, oui. Dès que les feux sont éteints, le lit fait de kilalaka...

      C’est juste pour la limiter un peu que Rajoelina organise les fêtes plus souvent et à chaque occasion.

    • 25 septembre à 08:59 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Le 24 septembre à 16:33 | Isandra (#7070) répond à Stomato,

      >>Je vous répond terre-terrement.<<

      Vous parlez du français moderne maintenant ?

      >>- Ravalo n’a fait que s’auto-détruire, ne pas payant les arriérés fiscaux, pendant que les autres paient les leurs. L’administration fiscale n’a fait qu’appliquer les lois en vigueurs.<<

      Mais bien sûr ! Cette histoire d’impôts est vieille comme le monde, et est arrivée après sa destitution par coup d’état de qui nous savons.

      >>Je ne pense pas que le gens souffre de la faim puisse faire....<<

      Ah quelle bonne nouvelle ! Vous êtes capable de penser ? Quelle blague, je me lèverai dans la nuit pour continuer à rire...

      >>C’est juste pour la limiter un peu que Rajoelina organise les fêtes plus souvent et à chaque occasion.<<

      Même dans le grand sud de Madagascar, vous savez là une une célèbre journaliste à fait un grand reportage dont le contenu à été farouchement nié par vous même et d’autres...

      Si vous aviez une demi once de respect vous écririez Monsieur Rajoelina... Non ?
      Il est vrai qu’une personne appartenant à la fange ignore toute forme de respect !

  • 24 septembre à 14:31 | olivier2 (#9829)

    "Qu’est-ce qu’elle attend Mialy pour distribuer gratuitement des pillules".

    AH

    Voilà l’ébauche d’un programme de la part de Besorongola !

    Par contre, la simple distribution de pilules contraceptives "devrait" être ’accompagnée d’une véritable politique volontariste en matière :
    - de planning familial
    - re distribution des terres injustement accaparées par l’état révolutionnaire malgache ( et surtout par ses éternels apparatchiks) aux colons aujourd’hui partis..
    Pourquoi les pauvres ne sont ils pas propriétaires des terrains domaniaux confisqués ?

    "faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais"..

  • 24 septembre à 14:40 | olivier2 (#9829)

    "injustement accaparées ...au détriment de"..

    Alzeihemer..

    LOL

  • 24 septembre à 14:47 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    Je vous invite à suivre la "troisième voie"..

    La voie qui, sans violence, permettra de mettre tout le monde d’accord...dans un immense élan de solidarité, de fihavanana et de sagesse ancestrale ( non vous ne revez pas !) que le monde nous envie.

    Et oui..

    Les généraux inutiles deviendront utiles et vertueux..

    L’argent coulera à flot pour permettre à tout le monde de baigner dans le bonheur et l’opulence !

    YES THEY CAN

     :)

    • 24 septembre à 14:57 | RAVELO (#802) répond à olivier2

      Miala teo fotsiny ihany no vahaolana ry isandra ah !
      Teana nety mihintsy ny nanaovanareo ny "prison"manarapenitra ! hianareo no hameno an’io rahefa kelikeky fotsiny,ary tandremo sao tratra farany eo an ! ;tsy ho raisin’ny frantsay any aminy daholo hianareo mianakavy,sao manofy !
      Tena mahatsiaro an’i RAMBO mihintsy aho mahita itony "isandra" itony ;fifandrifian-javatra fotsiny va sa ny Gasy mihintsy no vendrana ?

  • 24 septembre à 15:16 | ANTICASTE (#10704)

    Olivier,
    La fameuse troisième voie ,oui Vohitra la cherche depuis 1972 avec arsonist !
    Il y a cette histoire de créolisation dont fait état Mélenchon et son orchestre !
    Cela reviens a supprimer les frontières et de permettre a chacun d’aller ou il veux !
    devinez ou des dizaines de millions d’Africains voudront aller ?
    Croyez vous qu’ils traverserons le canal du Mozambique pour trouver la terre promise ?
    C’est fous ces cocos qui veulent donner ce qu’ils ne leur appartient pas !
    C’est même un fou dangereux ce Mélenchon ,l’Europe se transformant très vite en bouboulistan ,c’est déjà le cas à vitesse modérée !
    Les élites Africaine y trouveraient le moyen de se débarrasser de toutes leurs bouches inutiles !
    Pour nous la fin de la civilisation occidentales ,Zemmour n’a pas tort sur ce point ,il y a danger imminent !

    • 24 septembre à 15:40 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Sur l’air du " Youpiiiaaaiiiaaa"
      hérité de l’ancienne université "Fondation Charles de Gaulle" de Tana,
      et que les keums et les meufs chantaient dans le train TCE lors des éventuels déplacements d’un groupe de sportifs ou d’un groupe encadré par la FAEM .

      "Anticaste aaa mihambo ho expat’
      "Anticaste aaa mihambo ho expat’
      "Anticate aaa Anticaste aaa
      "Anticaste aaa Ntss masoso pat’ !"
      Youpiaaaa youpiii youpiii youpiiiaa
      Youpi youpiii youpiiiaaa
      Youpiiiaa youpiii youpiiiaa"

      Ouiiiiin - Ouiiiiin !

  • 24 septembre à 15:30 | olivier2 (#9829)

    @Anticaste

    Mon "ambition" à moi est bien plus modeste..

    Elle consiste à faire savoir "aux Français" ce que l’EXCELLENT VOHITRA affirme fièrement :

    « L’économie française est basée sur l’arnaque et le pillage de richesses dans les pays anciennes colonies ».

    TRANSPARENCE et amitié franco-malgache OBLIGE

    ^^

  • 24 septembre à 16:07 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    Evidemment.

    Mais pouviez vous espererer mieux de la part d’un tel usurpateur ?

    "A laver la tête d’une Ane on y perd sa lessive"..

    Ce message était sponsorisé par Procter et Gamble..

     :)

  • 24 septembre à 16:36 | Stomato (#3476)

    Le 24 septembre à 14:12 | FAUVY Bertrand (#9518) répondait à Isandra ^

    >>Je suis "Frantsay", marié à une malgache depuis 3 ans. <<

    J’ai une petite avance que vous, en fait 50 ans d’avance...

    >>Le kere, une seule emission la déçu... l’UNICEF réclame des dons, jamais pour Madagasikara.... pourquoi ?<<

    Il y a beaucoup de "malgachophiles" en France et territoires français !
    Et beaucoup savent quelle est la vraie destination des dons pour Madagascar !
    Triste mais il faudra vous y faire, et attention quand vous reviendrez au pays au comportement des autorités à votre égard !

    >>Très rares les reportages sur votre île... vous avIez un potentiel formidable<<

    J’aime votre observation, mais au passé elle serait plus juste.
    J’ai eu la possibilité de voir ce que les malagasy font de leur pays et de la manière dont les touristes sont maltraités...
    C’est d’autant plus étonnant et triste que les relations entre Madagascar et un pays qui reçoit beaucoup de touristes pourraient être faciles, si elles n’étaient pas systématiquement brouillées par des questions d’ego et d’histoires mal digérées...

  • 24 septembre à 16:41 | zanatanynostalgique (#11236)

    Mourir de faim en 2021. Alors que chez nous, en Europe, on jette des tonnes et des tonnes de marchandises, parce que le produit n’est pas calibré, parce qu’il présente une défaut de couleur, que sais-je...C’est d’un malheureux. ça crève d’autant plus le coeur que ça touche des enfants innocents.
    Mais là où le bât blesse, c’est qu’on souffre de malnutrition, voire de famine dans un pays à vocation agricole. Où les terres arables par millions de m² sont inexploitées. Je me rappelle des années70, quand avec mes parents, on se promenait dans les campagnes malgache (on était reçus comme des rois), ces rizières qui chevauchaient les collines… ça m’évoque l’Asie du sud-est. Le pays devrait être auto-suffisant, ce n’est pas le cas, ce n’est plus le cas. Cherchez pas l’erreur : le communisme est passé par là.

    • 24 septembre à 19:04 | Mahitsy (#11156) répond à zanatanynostalgique

      ho anao ry voanjo a !
      Le temps béni des colonies
      Moi monsieur j’ai fait la colo,
      Dakar, Conakry, Bamako.
      Moi monsieur, j’ai eu la belle vie,
      Au temps béni des colonies.
      Les guerriers m’appelaient Grand Chef
      Au temps glorieux de l’A.O.F.
      J’avais des ficelles au képi,
      Au temps béni des colonies.

      ref :
      On pense encore à toi, oh Bwana.
      Dis-nous ce que t’as pas, on en a.
      Y a pas d’café, pas de coton, pas d’essence
      En France, mais des idées, ça on en a.
      Nous on pense,
      On pense encore à toi, oh Bwana.
      Dis-nous ce que t’as pas, on en a.

      Pour moi monsieur, rien n’égalait
      Les tirailleurs Sénégalais
      Qui mouraient tous pour la patrie,
      Au temps béni des colonies.
      Autrefois à Colomb-Béchar,
      J’avais plein de serviteurs noirs
      Et quatre filles dans mon lit,
      Au temps béni des colonies.

      ref
      Moi monsieur j’ai tué des panthères,
      A Tombouctou sur le Niger,
      Et des Hypos dans l’Oubangui,
      Au temps béni des colonies.
      Entre le gin et le tennis,
      Les réceptions et le pastis,
      On se s’rait cru au paradis,
      Au temps béni des colonies.

  • 24 septembre à 17:51 | olivier2 (#9829)

    l’EXCELLENT VOHITRA affirme fièrement :

    « L’économie française est basée sur l’arnaque et le pillage de richesses dans les pays anciennes colonies ».

    TRANSPARENCE et amitié franco-malgache OBLIGE

  • 24 septembre à 18:07 | purgatoire (#11152)

    Enfin une bonne nouvelle l’OMS a enfin reconnu le CVO du Président !!! Il avait donc raison !! Félicitations ISANDRA on ne peut que s’incliner devant votre grande perspicacité :
    « L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement recommandé, vendredi 24 septembre, un troisième traitement contre le Covid-19. Il s’agit des anticorps de synthèse de l’entreprise de biotechnologie Regeneron, mais seulement dans certains cas bien précis. Par ailleurs, l’Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé qu’elle se prononcerait sur la troisième dose au début d’octobre. Enfin, à Cuba, un vaccin local destiné aux convalescents du Covid-19, Soberana Plus, a été approuvé. »

  • 24 septembre à 18:09 | olivier2 (#9829)

    l’EXCELLENT VOHITRA affirme fièrement :

    « L’économie française est basée sur l’arnaque et le pillage de richesses dans les pays anciennes colonies ».

    TRANSPARENCE et amitié franco-malgache OBLIGE

  • 24 septembre à 18:18 | Jacques (#434)

    Les enfants souffrent de malnutrition, ça ne pouvait en être autrement, il (le dedaka bokassa gasy) l’a voulu ainsi. Ne déclarait-il pas d’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, que la "malnutrition est un droit fondamental et non un privilège". Ce constat de l’Unicef n’est donc pas un scoop, c’est le fruit d’une politique voulue et assumée par un apprenti dictateur, cancre de surcroît. Tout aussi confirmée par les propos débiles d’une grisée :

    " Il faut bien souligner la tranche d’âge est ici 6 à 23 mois, dont la base des aliments est encore liquide, et principalement produits laitiers, mais, à Madagascar, on n’a pas assez du lait pour satisfaire les besoins. "

    Exact. Le peu qu’il y en a eu, le dedaka bokassa gasy l’a fait détruire en 2009 et aujourd’hui il voudrait importer (ah, une idée lumineuse, celle-là, n’est-ce pas ?) des vaches laitières françaises pour résoudre le problème. Mais d’ici à ce que ces vaches mettent les sabots sur le sol gasy, combien seront-ils ces mômes qui décèderont ?

    • 24 septembre à 20:07 | luczanatan (#321) répond à Jacques

      La situation du pays est désastreuse à tous niveaux ; ce sujet dramatique se rajoute à tous les autres.
      La première question à laquelle réfléchir est donc :
      Où veut-on aller ?
      La seconde question est :
      Par quel chemin ?
      La troisième question est :
      Par quoi commencer ? Pourquoi commencer par ce commencement ?
      Sinon rendez vous dans 20 ans pour ressasser les mêmes sujets.
      Veloma

  • 24 septembre à 20:36 | Vohitra (#7654)

    Il y a beaucoup à dire sur le sujet, mais laissons les grands hommes et anciens responsables s’exprimer d’abord…et pas n’importe qui…

    Jacques Chirac : "Nous avons saigné l’Afrique pendant quatre siècles et demi"

    Durant sa présidence, qui a duré 12 ans, Jacques Chirac a défendu l’Afrique contre vents et marées. Même à la retraite, il a dénoncé ceux qui ont saigné ce continent pendant des siècles, y compris son propre pays. Malgré les critiques sur le clientélisme de la Françafrique et son soutien aux régimes corrompus, Jacques Chirac garde une image plutôt positive auprès des Africains.

    "J’aime l’Afrique, ses territoires, ses peuples et ses cultures. Je mesure ses besoins, je comprends ses aspirations." Ainsi s’exprimait Jacques Chirac devant les représentants de 48 Etats africains réunis au sommet franco-africain de Cannes en février 2007.

    Le président français s’était interrogé sur la place de l’Afrique dans la mondialisation. L’Afrique, disait-t-il, "ce sont des crises, des blessures au flanc du monde dont la communauté internationale ne peut détourner les yeux". Il mettait alors en garde contre l’abandon de ce continent qui pourrait "une nouvelle fois, être mis au pillage, laissé pour compte de la prospérité et isolé dans ses difficultés".

    Un discours-testament salué par les nombreux chefs d’Etats africains, venus le remercier pour avoir été leur infatigable avocat sur la scène internationale.

    "Qu’on rende aux Africains ce qu’on leur a pris"

    Tout le temps de sa présidence, Jacques Chirac s’est fait l’avocat de l’Afrique dont les immenses ressources naturelles attisent bien des convoitises. Même parti à la retraite, l’ancien chef de l’Etat n’a pas rompu le contact avec le continent. Bien au contraire.
    Dans une interview accordée à la presse après son départ de l’Elysée, Jacques Chirac a reconnu que les richesses de l’Afrique ont été pillées y compris par son pays.

    Et il a demandé qu’on rende aux Africains ce qu’on leur a pris : "On oublie seulement une chose. C’est qu’une grande partie de l’argent qui est dans notre porte-monnaie vient précisément de l’exploitation, depuis des siècles, de l’Afrique. Pas uniquement.
    Mais beaucoup vient de l’exploitation de l’Afrique. Alors, il faut avoir un petit peu de bon sens. Je ne dis pas de générosité. De bon sens, de justice, pour rendre aux Africains, je dirais, ce qu’on leur a pris. D’autant que c’est nécessaire, si on veut éviter les pires convulsions ou difficultés, avec les conséquences politiques que ça comporte dans un proche avenir."

    Parmi les initiatives prises par l’ancien président en faveur de l’Afrique, on peut citer la "taxe Chirac", une taxe sur le billet d’avion pour alimenter le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Jacques Chirac fut le porte-parole acharné de l’Afrique à l’ONU, où les pays africains le lui rendaient bien. En 2003, ils ont largement soutenu sa position sur la guerre irakienne.

    • 24 septembre à 20:38 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Des critiques sur son soutien "aux dictateurs africains"

      Jacques Chirac entretenait des relations personnelles et chaleureuses avec la plupart des dirigeants du pré carré francophone. On peut citer parmi eux, le Congolais Denis Sassou Nguesso, le Gabonais Omar Bongo, le Sénégalais Abdou Diouf, ou le Camerounais Paul Biya. Ce qui lui a valu des critiques en France, mais aussi en Afrique.

      Lors du sommet franco-africain de Yaoundé au Cameroun en janvier 2001, l’épiscopat français avait publié une lettre qui invitait Jacques Chirac à prendre ses distances avec des régimes africains "qui pratiquent la fraude électorale, la confiscation des ressources, l’emprisonnement et parfois même l’élimination physique".

      Le journal Le Monde avait rapporté la réponse véhémente de Jacques Chirac, lors d’un entretien improvisé avec quelques journalistes à Yaoundé. Le chef de l’Etat, écrit le journal, se métamorphosa subitement en un avocat de l’Afrique contre l’Eglise donneuse de leçons.

      "Nous avons saigné l’Afrique pendant quatre siècles et demi, commença-t-il. Ensuite, nous avons pillé ses matières premières ; après, on a dit : ’Ils (les Africains) ne sont bons à rien.’ Au nom de la religion, on a détruit leur culture et maintenant, comme il faut faire les choses avec plus d’élégance, on leur pique leurs cerveaux grâce aux bourses. Puis, on constate que la malheureuse Afrique n’est pas dans un état brillant, qu’elle ne génère pas d’élites. Après s’être enrichi à ses dépens, on lui donne des leçons."

      Aujourd’hui, les pays du pré carré français s’émancipent progressivement de la tutelle parisienne. Lors du sommet franco-africain de Cannes en 2007, l’ancien président de la commission de l’Union africaine, le Malien Alpha Oumar Konaré, avait donné le ton. Il avait souhaité que "les 53 pays africains ne se retrouvent plus autour du président français". Un tel schéma, disait-il, ne devrait plus se reproduire qu’au niveau de l’Europe.

      Avant de quitter le devant de la scène, Jacques Chirac avait compris que le tête-à-tête entre Paris et ses anciennes colonies africaines était bel et bien terminé. Que le continent attirait de nouveaux partenaires venus du monde entier. "Les regards changent. L’Afrique commence à être entourée, voire courtisée", avait déclaré Jacques Chirac devant ses pairs africains. Promettant aux Africains le soutien sans faille de son pays pour que "l’insertion de l’Afrique dans les échanges internationaux se fasse dans le respect de l’équité".

      https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/politique-africaine/jacques-chirac-nous-avons-saigne-lafrique-pendant-quatre-siecles-et-demi_3633009.html

    • 24 septembre à 20:39 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bref, laissons les politiques italiens s’exprimer sur le sujet…

    • 24 septembre à 21:59 | tsimahafotsy (#6734) répond à Vohitra

      Salama Vohitra,

      Le Canard enchainé , qui n’est pas un journal de droite, avait rendu hommage à Jacques Chirac sur ce discours. J’ai encore l’article dans mes archives ;
      Jacques Chirac répondait aux interviews d’un journaliste quand il a fait cette réponse.
      Et le Canard enchainé se demandait ( avec humour) d’où venait cet éclair de lucidité et d’intelligence de la part du président.
      Ce qui est sûr c’est que cà ne venait pas d’un de ses conseillers.

  • 25 septembre à 17:12 | bekily (#9403)

    ISANDRA !!!

    ===> RAJOUEL organise des fêtes pour aider la population à oublier sa misère ???
    C’est plus que du cynisme ;
    DE LA CRUAUTE MENTALE digne de l’empereur romain Commode qui multipliait les jeux de cirque pour faire oublier son INCOMPETENCE !!!
    PAS POSSIBLE ,
    DJ INGIGNE DE GOUVERNER !!!
    VOTRE CLIQUE EST VRAIMENT A VOMIR !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS