Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 29 juin 2022
Antananarivo | 03h49
 

Editorial

26 juin, célébration de la dépendance ?

jeudi 23 juin | Ndimby A.

A quelques jours de la célébration du retour à l’indépendance, on pourra une fois de plus se demander ce que l’on fête vraiment. Qu’est-ce qui est prétexte aux festivités habituelles que sont défilé militaire, podium, lampions, pétards, festins familiaux et banquet étatique. Le paysage général ne rend pas évident cette indépendance que l’on s’apprête à célébrer.

  • Politique : certains de nos politiciens (dirigeants et opposants) se sentent obligés de quérir l’adoubement (ou les instructions) des capitales occidentales, à commencer par Paris.
  • Éducation : pour ceux qui en ont les moyens, la scolarisation des enfants dans les écoles de l’AEFE, l’American School ou la British School, puis l’envoi des enfants à l’extérieur après le baccalauréat reflètent le manque de confiance dans la qualité du système éducatif national.
  • Santé : les politiciens privilégient les évacuations sanitaires au lieu de se soigner sur place, montrant le niveau de confiance dans le système sanitaire national.
  • Économie : les produits importés sont souvent préférés par rapport à la production locale, ce qui n’est pas toujours irrationnel en termes de rapport qualité/prix. Les deux-tiers du programme d’investissement public sont financés par la coopération internationale. Le poids des intérêts étrangers dans l’économie n’est plus à démontrer, à commencer par les secteurs stratégiques (mines, pétrole, télécommunications, banques...).
  • Emploi : à Madagascar, les emplois dans les multinationales et les organisations internationales sont considérés plus attractifs qu’ailleurs. Beaucoup de Malgaches rêvent de trouver un emploi à l’extérieur. Malgré tous les témoignages sur le vécu de celles qui en sont revenues, de nombreuses femmes malgaches continuent à chercher les moyens d’aller travailler au Liban ou dans les pays du Golfe.
  • Société : de moins en moins de jeunes Malgaches sont capables (ou même désireux) de parler un Malgache pur, préférant la facilité du vary amin’ny akotry pour faire l’intéressant, par manque de maitrise de la langue nationale, ou tout simplement par paresse On n’élaborera pas sur le phénomène qui fait que pour certaines, épouser un vazaha est envisagé ou pratiqué comme un moyen de promotion sociale.
  • Justice : le système judiciaire s’est encore récemment singularisé en octroyant huit mois de prison avec sursis à un auteur d’homicide, après avoir donné en avril dernier 10 ans de prison à deux enseignants qui avaient cassé une vitre et vandalisé un sekoly manara-penitra.

On pourrait multiplier les exemples pour démontrer qu’en 62 ans, nos dirigeants n’ont pas été capables de bâtir un cadre institutionnel ayant permis aux Malgaches de progresser. Bien au contraire, selon la Banque mondiale, le pouvoir d’achat du Malgache de 2010 était inférieur de 42% à celui du Malgache de 1960. C’est une faillite généralisée qui devrait faire honte à tous ceux qui ont dirigé le pays de 1960 à ce jour. Surtout à ce jour.

On se souvient pourtant de la fameuse fanfaronnade d’Andry Rajoelina en 2009 devant les caméras de France 24 : « entre nous, je ne serai pas plus nul que le Président Ravalomanana » (vidéo). Treize ans après, la réalité parle d’elle-même sur des critères très précis : approvisionnement et électricité, sécurité, perspectives qui s’offrent à nos enfants et petits-enfants par rapport à celles que nous avions à leur âge, état de la démocratie, sens civique des citoyens, corruption, fiabilité du système électoral etc. Exemple de question concrète : pourquoi la JIRAMA, dont la trésorerie était largement excédentaire début 2009, est-elle maintenant une entreprise sous perfusion à coups de milliards ?

Finalement, cela amène à se demander si les festivités du 26 juin ne sont pas des activités cache-misère pour détourner les yeux de la déliquescence continue. Du pain et des jeux de cirque, mais sans beaucoup de pain.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juin à 10:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Bon retour de temps à temps à mt.com pour Mr Dimby même s’il n’est plus aussi percutant qu’avant n’est-ce pas ?

    Répondre

  • 23 juin à 11:28 | Turping (#1235)

    Logiquement quand on accède au pouvoir ,on essaie toujours de progresser en faisant mieux que son prédécesseur n’est -ce pas ? Servir mais non pas se servir !
    - Justement ,l’incapacité des dirigeants qui se sont succédé à bâtir et instaurer un cadre institutionnel fort pour promouvoir les intérêts collectifs devient un handicap majeur .
    - Il ne suffit pas de lancer des propos logorrhéiques pour prétendre de pouvoir tout faire ce qu’on n’a pas pu faire pendant quelques décennies .La preuve ,Ndimby a cité que dans tous les domaines ,le pays n’est pas sorti de l’auberge car tout reste à refaire en baignant dans les misères crasses .L’indépendance octroyée sous dépendance a généré de séquelles graves : Corruption ,paupérisation généralisée ....
    - Par ailleurs ,le pouvoir reste un business lucratif .Quand on y est ,on reste sans vouloir partir . Tous les moyens sont bons pour se l’approprier .L’histoire des doublons sur les listes électorales ,etc.....hélas ,le concept démocratique qu’on crie haut et fort sur les toits n’est qu’un leurre pour envisager le pouvoir alternatif sans effusion de sang . Pour adouber l’opinion public dont la majorité de la population crève la dalle ,on essaie de faire des gestes pour inaugurer quelques travaux insignifiants .
    Conclusion : Je réitère à plusieurs reprises qu’en absence de la vraie décentralisation financière du système étatique ,ce sera du pareil au même .
    Pour ce faire ,il y a du travail de longue haleine à faire qu’est la lutte à mener contre la CORRUPTION généralisée .Apprendre à responsabiliser la population dans l’amélioration de leur quotidien .Par exemple : Chaque commune devrait avoir des bacs à ordures et qu’on ne jette pas n’importe où les déchets .Pour pouvoir remplir le ventre ,il faut créer du travail ,inciter tout le monde à produire mais non pas pour voler .
    - Le mérite ,la méritocratie devrait avoir sa place dans une société évolutive sans convoiter forcément tous les produits venant de l’extérieur en favorisant les produits locaux .
    Enfin la SOUVERAINETE NATIONALE devrait avoir sa place ,le vrai patriotisme que beaucoup de gens confondent avec le nationalisme mal barré .
    - De 1960 à 1975 ,tout allait correctement jusqu’à l’assassinat de Ratsimandrava ,celui qui voulût instaurer la politique du "fokonolona " ,adaptable à la société malagasy depuis la chute de Tsiranana du fait que les 70% de la population malagasy sont des paysans ,et en l’occurrence ,les malnutritions et la famine sévissent encore avec les pouvoir d’achat en berne . Hélas !
    Au passage , oui le vary amin’anana sans maîtriser la langue maternelle est aussi un handicap grave car la notion de l’identité a été foulée au pied en convoitant toujours les autres (vazaha ) .
    Nefa ny tenindrazana mila fehezina tsara , atao rendrarendra fa tsy lasa henatra akory .
    Et pour en finir : Pour s’en sortir ,il n’y a que par le biais du travail dur qu’on puisse s’en sortir .Il faut valoriser le travail ,l’exportation ,etc....

    Répondre

  • 23 juin à 11:31 | Turping (#1235)

    L’ opinion publique ....

    Répondre

  • 23 juin à 14:16 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Bel & triste état des lieux fait par tatiana, comme à son habitude, un état des lieux sans gants , fioritures, ni tergiversations.
    De poser la question : que fête -t-on ? en effet autre que l’ enfer enfin éradiqué et le paradis enfin retrouvé je ne vois pas ce que l’ on pourrait fêter d’ autre .
    Sans oublier de convier tous les anciens indépendantistes sans l’ aide desquels cette liberté vita gasy n’ aurait jamais eu lieu !
    Gloire à eux, je propose une stèle avec tous les noms de ces valeureux combattants gravés , ne serait que par devoir de mémoire , en remerciement du combat pour l’ intérêt : tant général que National qu’ ils auront mené 😈 ...
    Oser comparer le vita Gasy à la confiture vazaha-tiebe ya pas photo !

    Répondre

  • 23 juin à 16:11 | tsimahafotsy (#6734)

    Hé be !
    Les forumistes de M.T. sont gâtés !
    Un éditorial par semestre, ce n’est pas mal.
    J’avais cru qu’après la disparition de Mireille, les éditorialistes de MT ont voulu aussi disparaître de la scène médiatique, pour laisser la place à Mandimbisoa, le journaliste des chiens écrasés et des bulletins oranges.

    Mais bon, on ne va pas faire la fine gueule ;
    Ndimby fait son come back ... et le candide !
    Je le cite :
    " Finalement, cela amène à se demander si les festivités du 26 juin ne sont pas des activités cache-misère pour détourner les yeux de la déliquescence continue. Du pain et des jeux de cirque, mais sans beaucoup de pain."

    Tout le monde a compris depuis l’avènement de la mafia au pouvoir à Madagascar, que non seulement c’est Panem et circenses mais Panem Hunger games !
    Qui a dit ? Ampireveho ny vahoaka è !

    Ceci dit, pour moi le 26 juin n’est qu’un mauvais commedia dell’arte qu’on fait subir aux Malagasy depuis 62 ans.
    La vraie fête nationale devrait être la commémoration du 29 mars 1947.
    A quoi çà sert de célébrer une journée de dupes, où le maitre a fait mine d’accorder l’indépendance, et que les signataires serviteurs du PADESM ont fait semblant de reconnaitre qu’ils ont recouvré leur liberté et leur indépendance ?
    Qui a mis le lapin crétin au pouvoir quand l’ancien maitre a vu que trop de volonté d’indépendance du serviteur peut nuire aux intérêts supérieurs du maitre ?
    Le laitier l’a appris à ses dépens !
    Si Panem et circenses permettent d’atténuer les cris d’un ventre vide et les espérances déçues, il faut que ce soit 365 jours par an et non 1 fois par an ou 1 fois par semestre comme un éditorial de MT !
    Mon petit doigt me dit que je vais être écouté jusqu’en... 2023 !

    Répondre

    • 28 juin à 05:39 | umberto (#10893) répond à tsimahafotsy

      " ont fait semblant de reconnaitre qu’ils ont recouvré leur liberté et leur indépendance " ,
      c’est comme au travail : faire semblant de travailler pendant que l’autre fait semblant de lui payer !!
      Toute une comédie !!
      Bravo !

  • 23 juin à 20:01 | Isambilo (#4541)

    Je suis partisan de l’approche sur la longue durée de l’histoire.
    Qu’est-ce qui s’est passé entre 1896 et 1960 ? Ceux qui avaient bénéficié de l’école à l’époque royale ont reproduit leur domination.
    Ceux qui n’y ont pas bénéficié, et ce n’est pas leur faute, ont eu recours aux stages accélérés en partant d’une base peu solide.
    C’est la reproduction telle que Bourdieu et Passeron ont décrit pour la France en 1970.

    Répondre

  • 23 juin à 20:19 | Albatros (#234)

    Merci à Ndimby et aux intervenants du jour !.

    Enfin un éditorial et des interventions qui redonnent envie de « survoler » le Site M-T !.👏👏.
    Cela change des injures et des invectives habituelles !.
    Comme les députés de l’Assemblée, les « modérateurs » du Site semblent ne pas mériter leurs salaires !.

    Ndimby !, merci de revenir plus souvent !.🙏

    Répondre

  • 23 juin à 22:17 | Albatros (#234)

    @ Ndimby A.

    Permettez moi de revenir sur votre édito !.

    Quand vous dites "retour à l’indépendance", vous parlez de l’ile de Madagascar ou du Peuple malgache ?. Je ne suis pas certain que tous les malgaches se sentaient "indépendants" avant la période "coloniale" !.

    En ce qui concerne les différents points que vous abordez dans votre édito : Politique, Education, Santé, Economie, etc..., je note de grandes ressemblances avec beaucoup de pays africains !.
    Est-ce du au "pouvoir" magnétique de l’ancien colonisateur ou à la faiblesse chronique des élites intellectuelles de Madagascar et des pays africains mentionnés ?.

    Merci de rappelez la remarque d’André Rajoelina concernant sa performance (prévisible !) par rapport à son prédécesseur de 2009 !.

    J’ai hâte de vous lire de nouveau.

    Bon courage à vous et surtout au Vahoaka !.

    Répondre

  • 24 juin à 07:29 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Ndimby,

    Merci de nous revenir et nous aimerions que ce soit plus souvent.

    A mon avis, on peut disserter sur l’ indépendance, la dépendance, et sur toutes les formes que ces 2 termes revêtent à longueur de journée.

    Mais toute indépendance pour un peuple dans son ensemble, pour l’ autonomie d’un ménage en particulier, tout commence à la base par la satisfaction de ses besoins physiologiques primaires (en priorité se nourrir, pouvoir s’abriter, se vêtir pouvoir se soigner)

    Dans un pays riche, ou vraiment émergent, la sécurité alimentaire est un problème qui ne se pose même pas.

    Une augmentation du coût de la vie dans ces pays là aura certes un impact pour le portefeuille, mais la plupart des ménages pourront toujours satisfaire les besoins physiologiques primaires.

    Dans un pays pauvre, un PPTE comme Madagascar, pour un ménage, une augmentation du coût de la vie aura un impact dévastateur, il y aura nécessairement un arbitrage dans ses besoins physiologiques primaires, en devant satisfaire dans l’immédiat le plus primordial, "se nourrir" au détriment des autres.

    Donc, l’autonomie et l’existence même du ménage peuvent être gravement compromis par cette augmentation.

    Et quand à Madagascar, 81 % de la population est en deçà du seuil de pauvreté, ce taux ne pourra mécaniquement qu’ augmenter.

    Andrianampoinimerina l’ avait compris, pour la paix et la sécurité de son Royaume, il fallait organiser ce dernier, pour que le Peuple puisse travailler pour se nourrir.

    Pour Nampoina, l’ indépendance de son Royaume commençait par son intégrité, et donc sa sécurité alimentaire : "Rehefa voky ny vahoaka, mandry ny Tany sy ny Fanjakana".

    Il faut faire travailler son Peuple pour qu’il puisse se nourrir, le développement de l’ Agriculture est le vrai début de l’ Indépendance.

    Quoique on le dise, la vraie Indépendance était sous la Présidence de feu Philibert Tsiranana, Ce Président avait une vrai politique, celle du ventre, "politikan’ ny kibo", son Peuple avait à manger.

    Cordialement

    Répondre

  • 24 juin à 09:07 | vatolahy (#11348)

    Tant qu’il n’y a pas d’indépendance alimentaire il n’y a pas d’indépendance véritable ;Le malgache d’autrefois mangeait il mieux qu’aujourd’hui ? Mendier toujours et partout vous rend il indépendant ?

    Répondre

  • 24 juin à 10:05 | vatolahy (#11348)

    +++ Le grand Nampoina n’a jamais déclaré ’’ Mon royaume s’arrete à la mer’’.Il a dit :’’Ma rizière s’arrete à la mer ’’

    Répondre

    • 24 juin à 10:35 | Yet another Rabe (#4812) répond à vatolahy

      Bonjour vatolahy,

      La déclaration célèbre d’ANDRIANAMPOINIMERINA "Ny ranomasina no valamparihiko" (littéralement :la mer est la limite de ma rizière, ce qui signifie : "la mer est ma frontière") est à l’image de cette dynastie de conquérants.

      Extrait dans : http://www.gasikara.net/Roi-imerina.htm

      Cordialement

  • 24 juin à 13:16 | vatolahy (#11348)

    Rabe !Message reçu

    Répondre

  • 24 juin à 14:39 | luczanatan (#321)

    Bonjour à tous.
    Je lis souvent que Madagascar est un pays pauvre très pauvre etc. On fait aussi appel à des indicateurs divers dont le plus connu est le revenu moyen par personne ( moins de 2 dollars/jour, je crois actuellement).
    Eh bien je ne suis pas d’accord : Madagascar est un pays doté de richesses naturelles considérables, variées et parfois uniques . Je ne vais pas vous faire l’injure de vous en faire l’inventaire.Je rajoute que le peuple malgache est lui - même courageux, industrieux, doué pour la technique. Bien entendu les cyclones,les criquets, et l’étendue territoriale pour seulement je crois 30millions d’habitants...
    En clair le pays est très riche, le peuple malgache est très pauvre.
    Donc svp ne confondons pas,
    et cherchons l’erreur. Nous la connaissons tous : une mauvaise gestion par les élites au pouvoir depuis 60 ans.
    Corrigeons l’erreur : changeons les élites. Ce n’est pas possible , visiblement.
    Demandons alors aux élites de changer de direction.
    Quelle direction ? Simplicité absolue : bien regarder comment sont exploitées les richesses naturelles, mieux comprendre mieux contrôler mieux développer, mieux répartir les fruits de ces exploitations.
    Et entrer dans le cercle vertueux : plus de valeur ajoutée, plus de rentrée d’impôts, plus d’investissement régalien....
    Et nous pourrons devenir indépendants effectivement.

    Répondre

    • 25 juin à 05:50 | umberto (#10893) répond à luczanatan

      Et surtout et primordialment PLUS D’HONNÊTETÉ !!!!!

  • 24 juin à 15:10 | kartell (#8302)

    Vous brossez le portrait du pays avec justesse et surtout, emprunte d’une lucidité caustique mêlée d’amertume, plus proche d’un dépôt de bilan avec un état des lieux, non seulement, délabré, mais dépourvu d’avenir prometteur..
    La faute à qui et pourquoi ?..
    Aujourd’hui, l’unique subterfuge, utilisé, reste cette vieille ficelle du déni permettant, ainsi, de se soustraire aux questions embarrassantes et surtout d’éviter d’aller au fond des choses : le changement radical des mentalités et des habitudes ..
    Nous en connaissons son maître d’ouvrage qui persiste et signe, prêt à poursuivre son mandat électif jusqu’au bout de la nuit …
    Inaugurer les inaugurations aura été le seul changement notable de ce quinquennat en poudre de perlimpinpin !..
    La seule nouveauté politique aura été celle de piocher dans le réservoir de la diaspora avec un succès que l’on attend toujours, mais, avec ses échecs, retentissants !..
    Reste, ces nouvelles alliances engagées, dont on ignore, tenants et aboutissants, sans aucune ligne de conduite claire, sinon celle d’être séduits par ceux-là, mêmes, qui voudraient achever de briser le plafond de verre d’une bilatéralité, née à l’indépendance et qui aujourd’hui, connaît des différents de plus en plus marqués avec des Éparses, en grain de sable, permanent..
    C’est dans cette atmosphère d’opacité monumentale, tant sur le plan intérieur, qu’international, que d’avenirs politique et économique que s’est déroulée l’ouverture de ces festivités, hier, cornaquées par des évangélistes, puisque mandatés par un pouvoir, maître-d’oeuvre, exclusif !..
    On pouvait espérer plus consensuel que cela, pour fêter l’unité nationale qui après 72 années d’existence, vit des moments délicats ..
    Des festivités, même réussies, ne feront pas oublier un passé et un futur problématiques, à l’image du feu d’artifice qui fait briller les yeux un court instant avant de les plonger, immédiatement après, dans le noir de la nuit et de la Jirama…
    Et cette indépendance fatiguée a-t-elle encore réellement la même signification qu’à sa naissance ?, on peut en douter fortement, désormais !..

    Répondre

    • 24 juin à 16:30 | Aulivier643 (#11346) répond à kartell

      @ kartell

      « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent !"

      Quelques exemples de « folie » :

      1- écrire , geindre et faire des incantations dont tout le monde sait qu elles ne seront jamais suivies d effet ..a part se donner une pseudo bonne conscience bien endémique..

      2- penser que le mal vient de l’exterieur, alors qu il est situé a l intérieur ..

      3- penser que le changement de mentalité sera possible sans que les vérités n éclatent..

      4- s’adosser a Poutine, le chantre de la lutte anti occidentale …apres le « socialisme ecologique » qui fit rêver la génération qui aujourd’hui s étale en ces colonnes..

      Pour resumer :
      Prenez une dose de cepamafote
      Ajoutez y un zest de yakafokon
      Quelques larmes de crocodile..

      Et vous obtenez un catalyseur de FOLIE !

      That s all folks

      😅

  • 24 juin à 22:22 | Turping (#1235)

    Hommage à Rabearison Roland Dieudonné alias Vahombey ....décédé le 21/06/2022 ;
    Candidat patriote à l’élection présidentielle de 2013 portant le numéro 4 ,originaire du Sud (chanteur et karatéka ).

    Répondre

    • 24 juin à 22:25 | Turping (#1235) répond à Turping

      Paix à son âme !
      Il avait choisi la crémation de son corps à Anosizato.

    • 24 juin à 23:53 | Turping (#1235) répond à Turping

      Correctif : décédé le 18/06/2022.

  • 25 juin à 19:08 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    La Religion devenue opium du peuple, une dépendance devenue aliénation :

    https://www.koolsaina.com/lalienation-des-malgaches-resumee-en-une-video/

    Le peuple n’ a plus d’esprit critique.

    Triste.

    Répondre

    • 25 juin à 19:34 | Ibalitakely (#9342) répond à Yet another Rabe

      Nyay tantara sady tsy fanadino no tsy fanova, fa ilay miseho mivavaka rehefa tia amitaka ny vendrana dia mody mivavaka, fa ny kianja fampiadiana akoho tokanany ihany satria mifanaraka tsara @ fivavahana kristianina izany hono.

    • 25 juin à 21:36 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      YaR
      En général j’apprécie l’ensemble de vos interventions mais concernant la religion je pense que vous allez un peu loin comme Tsimahafotsy ....l’athéisme en l’occurrence vous prend le dessus.
      - Non l’ami ,la religion n’est pas l’opium du peuple comme le prédisait Karl Marx ....
      - La problématique ,beaucoup de gens instrumentalisent la religion à leurs fins personnelles sans respecter les messages divins ,bibliques .
      - Lisez Genèse 3/19 dans la bible :C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.
      - Justement ,les vrais chrétiens sont bénis dans leurs oeuvres car la foi ,leur permet d’avancer ,de se battre ,glorifier Dieu ,lui qui a donné son fils afin que quiconque qui croit en lui ne périsse jamais :Jean 3/16 .
      Les êtres humais interprètent très mal la bible notamment les gens qui vivent dans les pays pauvres ,comme à Madagascar où les tendances sectaires pullulent pour dépouiller son prochain ....
      - Regardez sur la monnaie américaine : In God we trust . La civilisation occidentale depuis millénaire avait intégré même la démocratie chrétienne nous démontrant dans l’avancement réel comme les pays nordique .C’est pour dire ,la foi est très importante dans l’accomplissement de l’acte ,le travail ,....sans attendre le miracle sans déverser une goutte de sueur .
      - J’ai remarqué ,beaucoup même des malagasy se croient être désenvoutés de ce côté de la religion en Europe ,pourtant quand regarde dans l’ensemble ,désolé de le dire ces derniers dans des conditiuons misérables même en Europe .....bien sûr un peu élévé comparé à nos compatriotes qui vivent sur place ...
      - Pour Tsimahafotsy qui est un athée ayant également l’attitude méprisante à l’encontre des croyants ,quand j’ai vu son cursus comme étant un enseignant vacataire ,c’est pas mal ,un début d’une petite carrière doit encore faire beaucoup d’efforts pour se confier à Dieu ....J’avais ce statut d’un enseignant vacataire il ,y a 15ans en arrière ,....1400 euros /mois pour 18 heures par semaine .Sans faire les soutiens scolaires à côté ,bof ....ce n’est pas la gloire .Les soutiens scolaires apportaient beaucoup plus 1600 euros en sus ......Passez le CAPES et l’Agrégation l’ami . Même j’ai déjà dépassé ce stade pour être un entrepreneur .DIEU vous protège et vous aime ,et ne le sous estimez pas .
      - Là où je suis un peu remonté : quand on méprise la religion de vos ancêtres ,c’est parce que vous vivez en France ???
      - 

    • 26 juin à 10:54 | tsimahafotsy (#6734) répond à Yet another Rabe

      Bonjour YAR !

      Je me sens obligé d’utiliser mon droit de de réponse car Turping cite mon nom dans une réponse qui vous est adressée.
      Turping depuis des lustres essaie de m’asticoter sur mon "athéisme".
      Mais comme il n’a que les arguments sortis d’un livre de conte fantasmagorique pour me contrer, j’ai arrêté de lui répondre. Son prosélytisme est agaçant ! Nous sommes irréconciliables !
      Devons-nous croire en Dieu ?
      NON, pour la plupart des professeurs de philosophie des grandes universités.
      Selon une étude menée dans 99 universités anglo-saxonnes, seulement 14% des philosophes interrogés ont la foi.
      Et la situation est encore plus nette pour les scientifiques.
      Les membres de l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis sont seulement 7% à avoir une croyance religieuse.
      La religion chrétienne, c’est quoi ?
      C’est un instrument d’oppression politique et rien d’autres, crée par un empereur romain pour régner sur les peuples conquis polythéistes.
      Pourquoi les Anglisy et les Frantsay ont-ils d’abord envoyé leurs missionnaires à Madagascar avant le corps expéditionnaire ?
      Pour apprendre aux Gasy à se mettre à genoux ( voir la photo de actutana) et vivre comme
      les moutons qu’on amène à l’abattoir après les avoir tondus !
      La religion est anti-vie. La religion glorifie le martyr et la vie après la mort. La religion est hostile au bonheur terrestre puisque sa vision du monde situe la vraie vie au monde supra-terrestre, le paradis céleste auprès de Dieu.
      La religion nie le corps, la sensualité, la sexualité, y voyant le péché de chair, c’est à dire le péché par excellence et transformant le sexe en vetaveta, en vice.
      L’Immaculée conception est la seule admise pour engendrer car la conception naturelle ( milely), c’est à dire sexuelle est " maculée", impure, dégoûtante, vetaveta. Femme ! trompez votre mari avec le Saint-Esprit pour faire un bébé et vous serez une sainte !
      La religion exige la soumission totale de la femme à l’homme et la considère comme un être inférieur. Pas de pape femme, ou négre !
      La religion repose sur la foi, la tradition, le dogmatisme, ce qui est le contraire de ce qu’exige l’accès à la vérité. La recherche de la vérité suppose une rigueur, une patience et un courage intellectuel autant qu’existentiel, qui sont à l’opposé de l’esprit religieux.
      La connaissance est selon la bible ( le livre de chevet de Turping) à la source du péché originel et elle est donc condamnée en tant que telle. Soyez K.on et inculte et vous accéderez au paradis.
      La religion a été une extraordinaire puissance anti-science, qui a tout fait pour interdire ou empêcher les progrès de la science, alors que la science est un vecteur inestimable à la fois d’émancipation intellectuelle et d’aisance matérielle pour l’humanité.
      La religion a crée le moralisme, avec ce qu’il implique de police des mœurs. Madagascar baigne dans le moralisme hypocrite des bien-pensants. Le moralisme est l’antonyme de l’éthique.
      Je n’ai pas vocation ni l’ambition de combattre la religion mais les gens qui veulent nous imposer leur pseudo vérité biblique.

    • 26 juin à 15:17 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Bonjour Turping et Tsimahafotsy,

      "25 juin à 22:10 | lé dezertera (#11352) répond à Turping ^

      Turping,
      Ny 𝙛𝙞𝙫𝙖𝙫𝙖𝙝𝙖𝙣𝙖 ny 𝙛𝙞𝙣𝙤𝙖𝙣𝙖 no resahinao ka ataonao hoe "réligion" ?
      Ny fivavahana dia ilay hitanao, hitan’i Tsimahafosty, hitan’i YAR mibaribary etsy sy eroa.
      Ny finoana kosa dia ao anatin’ny tsirairay, samy manana ny azy ny momba io."

      𝙍𝙚𝙡𝙞𝙜𝙞𝙤𝙣 ou 𝙁𝙤𝙞

      Je crois que tout est dit dans ce post de lé dezertera alias Shalom.

      Axiome personnel :

      Je crois que l’âme et l’ esprit existent, et que vivante, une personne est un être "matériel" de chair et de sang, et que morte ou vive, c’est aussi un être de spiritualité animé de son âme.

      Turping, bien que je sois un croyant au sens chrétien du terme, un croyant qui doute, et au risque de vous choquer, je considère la Bible et les livres saints des autres religions, comme un cahier de procédures pour aider l’ homme à gérer sa vie matérielle et spirituelle, un cahier de recettes de cuisine.

      Chacun trouvera toujours sa cuisine meilleure que celle du voisin.

      Le problème de l’ homme est :

      - qu’ il ne met pas en adéquation, et parfois met en opposition les besoins de sa vie matérielle, avec les besoins de sa vie spirituelle , son corps avec son âme.

      - qu’ il n’ harmonise pas toujours bien la "forme", l’ être "extérieur" vu avec les yeux du public, avec le "fond", celle de l’être intérieur, celle de ses convictions intimes, du sens qu’ il donne à sa vie.

      En déniant par exemple la sexualité :

      - comme aussi la recherche du plaisir pour l’équilibre de son corps et non limitée à la seule fonction de reproduction.

      - que l’équilibre du corps contribue aussi à l’élévation de l’ esprit.

      Revenons dans le thème, la Religion devenue l’ opium du peuple.

      Je vais prendre une analogie culinaire, quel est le but du cuisinier quand il cuisine, c’est de faire un plat qui régale ses convives.

      Donc, il Prend son cahier de recettes, en Sélectionne une, Rassemble tous les ingrédients et fait les préparations spécifiques à chacun d’eux, Accomode l’ensemble et à la fin, Présente le plat.

      Et qu’ est ce qui fait que vous allez apprécier beaucoup plus la cuisine d’ un cuisinier par rapport à celui d’ un autre, c’est la touche personnelle du premier par rapport au second, l’ ingrédient secret qu’ il apporte au mets, sa façon de présenter le plat sur la table.

      Donc, le cuisinier Travaille pour composer son plat, Cherche les ingrédients et les Accomode.

      Le problème de beaucoup de Malagasy, c’est qu’ils ont une foi vide de sens, une Foi sans les Actes, car ils en restent à la lecture du cahier de procédures, de recettes et ne font que psalmodier souvent ostensiblement, qui les versets de la Bible, qui les versets d ’autres livres saints, en espérant au travers de l’expression d’une foi vide de sens car sans les actes, un corps vivant et non anémié.

      La Religion devient l’ opium du Peuple, quand le Peuple croit qu’ il peut vivre d’une Foi sans les Actes.

      Et je préfère de loin, un athée qui est justifié par ses Actes, même si on suppose qu’ il n’ a pas foi en Dieu, il montre sa foi en l’ Humanité, à un supposé croyant sans Actes, donc ni foi en Dieu, ni en l’ Humanité.

      "Car La Foi sans les Actes (c’ est à dire : le Travail, la Recherche, le Doute, L’ Esprit Critique) est vaine"

      Cordialement

    • 26 juin à 16:18 | spliff (#5871) répond à Yet another Rabe

      @Tsimahafotsy

      La philosophie se compose de nombre de courants et concepts, parfois contradictoires les uns aux autres et chacun n’étant satisfaisant que dans les limites de leur référentiel de proposition. Les “philosophes” s’affrontant sur multitudes de terrains.
      À ces titres, la philosophie opère strictement selon les mécanismes des paroisses du champ religieux auxquelles croyances sont accordées en fonction d’affinités perso.
      Ainsi débunker l’imposture des religions au moyen d’une contre-proposition (la philo) qui opère selon des bases rigoureusement similaires ne peut fonctionner.
      Les deux ne sont que constructions de l’esprit opérant au même niveau avec motivations et objectifs déterminés par multiples facteurs allant des contextes socio-politiques au simple orgueil.
      Le rapport de l’homme à la cosmogonie n’est pas non plus en soi invalidé par la science. D’un point de vue strictement méthodologique, la science peut venir en support de constat à ce que certaines traditions primordiales peuvent vivre le plus simplement et le plus naturellement au quotidien : Le cas de l’exploration de la nature de la conscience sous l’angle du phénomène de la réincarnation scientifiquement étudié est un exemple parmi d’autres. Une ouverture d’esprit en dehors des dogmes scientifiques n’équivaut pas nécessairement au sacrifice de la rigueur méthodologique.

      https://med.virginia.edu/perceptual-studies/wp-content/uploads/sites/360/2015/11/REI35.pdf

    • 26 juin à 16:51 | tsimahafotsy (#6734) répond à Yet another Rabe

      Pour YAR et Spliff,
      voici un lien pour comprendre pourquoi les pays pauvres sont pauvres, entre autres facteurs qui découlent de la religiosité.
      C’est une étude qui a été commandée par l’ONU.
      http://www.slate.fr/story/96361/pourquoi-intellectuels-croient-pas-dieu

    • 26 juin à 18:05 | spliff (#5871) répond à Yet another Rabe

      Merci pour l’article Tsimahafotsy.
      Chacun notera qu’il ne s’agit pas là d’un texte critique mais d’une péjoration polie (donc d’un parti pris) de ce qui se situe hors du champ matériel. Pourquoi pas.
      Gageons tout de même que tout esprit qui cherche à s’éclairer sur le sujet et selon une démarche sérieuse aura le réflexe de la prise de recul et creusera au-delà - notamment- d’une statistique de positionnements d’intellectuels présentée par l’article comme un argument décisif qu’elle n’est pas.
      Si vous avez quelques minutes de votre temps, je vous invite à la lecture entière du lien que j’ai proposé (désolé pour la petite abnégation requise 😁) qui donc pose diverses interrogations implicites de tout ordre sur ce qui sous-tend la condition humaine, ceci sans se perdre dans des jus de crâne théoriques fumeux... c’est très concret.

    • 26 juin à 21:22 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      YaR
      Ny fivavahana sy ny finoana ?
      - Je pense que mes messages n’ont pas été assez compris dès le départ quand je parlais de religion se reposant sur la foi chrétienne.
      - La notion de chrétienneté qui est instrumentalisée sans fondement réel sur les enseignements bibliques mais galvaudés pour cacher ses forfaitures et même dans les incapacités à avancer tangiblement dans la vie active . La religion quelque soit sa foi à laquelle on y croit n’est pas un frein dans l’avancement réel ,au contraire .
      - Ai-je mal compris vos messages d’hier soir ???
      25 juin à 19:08 | Yet another Rabe (#4812)

      Re-,

      La Religion devenue opium du peuple, une dépendance devenue aliénation :

      https://www.koolsaina.com/lalienation-des-malgaches-resumee-en-une-video/

      Le peuple n’ a plus d’esprit critique.

      Triste.
      - D’après votre post ,la religion devenue opium du peuple à sa dépendance devient une aliénation , car le peuple n’a plus d’esprit critique ...
      Je vous le répète encore / :Non , car si le peuple est bien éduqué pour appliquer sa foi dans l’avancement réel et qu’il mette en oeuvre les théories qui leur permettent d’avancer réellement ,il n’y a d’obstacles .
      Un exemple : Voyez ,ma foi en priant le soir ,le matin avant d’aller au travail je prie le bon Dieu pour qu’il me protège et me bénisse et je le glorifie pour que mes conditions humaines soient bien loties dans l’accomplissement de mes responsabilités et je le glorifie .Les prières s’accompagnent avec les ACTIONS bien sûr que oui .
      - Vous m’avez répondu aujourd’hui :
      26 juin à 15:17 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe ^

      La Religion devient l’ opium du Peuple, quand le Peuple croit qu’ il peut vivre d’une Foi sans les Actes.

      Et je préfère de loin, un athée qui est justifié par ses Actes, même si on suppose qu’ il n’ a pas foi en Dieu, il montre sa foi en l’ Humanité, à un supposé croyant sans Actes, donc ni foi en Dieu, ni en l’ Humanité.

      "Car La Foi sans les Actes (c’ est à dire : le Travail, la Recherche, le Doute, L’ Esprit Critique) est vaine"

      - Je plussoie , car si vous aviez précisé dès le début ,ce passage comme quoi la foi sans actes ...reste vaine ,je ne vous aurais pas répondu en lançant des critiques .
      Et oui ,tout se repose sur l’ACTE ./ Normalement ,on ne travaille pas le Dimanche ,mais avec le petit livre de la bonne semence qui vous accompagne ,tout est pardonné ,même si vous sortez .
      - Ce que je voulais transmettre : Dans l’esprit spirituel selon sa croyance ,il y a un lien étroit avec ce que vous croyez .....faîtes le jusqu’au boutisme pour mettre en oeuvre les paroles dans l’acte .
      L eproblème gasy en général : comme ce qui a été dit : mivavaka ny Alahady ,mangalatra akoho ny Alatsinainy ,nefa midradradra hoe Atra o,ampio ,mifona ,nefa miverimberina foana izay heloka izay . La paresse est un péché . Dans ce cas ,la religion instrumentalisée par ses agissements malveillants devient un opium mais non pas la religion de base que les vrais disciples pratiquent pour être bénis dans ses actions .
      Cordialement
      - 

    • 26 juin à 22:25 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      Tsimahafotsy
      Est-ce que Tsimahafotsy est -il obligé de croire en Dieu ?
      - La réponse est NON ! faîtes comme ce qui vous semble bon ,vous êtes grand pour cela .
      La problématique ,ce qui agace les lecteurs ,c’est que quand vous fustigiez la RELIGION en générale sans la moindre fondement .La religion n’est pas une philosophie de Voltaire qui lui même était embarrassé en disant : “L’univers m’embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger. Tsimahafotsy par ses formations mettent davantage en avant les concepts PHILOSOPHIQUES .Les philosophes ,sachez -le en général sont un peu Fou ,....je n’ai pas dit les scientifiques .....
      Je reprends vos dires :
      La religion chrétienne, c’est quoi ?
      C’est un instrument d’oppression politique et rien d’autres, crée par un empereur romain pour régner sur les peuples conquis polythéistes.
      Pourquoi les Anglisy et les Frantsay ont-ils d’abord envoyé leurs missionnaires à Madagascar avant le corps expéditionnaire ?
      - Raisonnements simplistes de votre part :
      - Non ,pas seulement les Anglisy (protestants) et les Frantsay (catholique majoritairement comme les Italiens ) qui sont depuis des millénaires les chrétiens ...... Faîtes un peu la recherche ; il y a aussi les allemands , les hollandais ,les américains ,les norvégiens (la liste n’est pas exhaustive)..
      Pourquoi les oppresseurs avaient -ils utilisé la religion pour opprimer leurs colons pourtant eux même ils le pratiquent depuis des millénaires ?
      - A mon avis ,l’évangélisation de Madagascar par le corps expéditionnaire était l’une des actions faisant sortir Mscar de l’obscurantisme mais non pas les pillages de ses richesses .Idem ,quand pendant la colonisation ,il y eût des constructions d’écoles ,des hôpitaux ;les routes ,etc.....les côtés positifs ,n’est -ce pas ???

      - 

    • 26 juin à 22:27 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      suite
      Tsimahafotsy
      Deuxième mal interprétations graves :
      La religion est anti-vie. La religion glorifie le martyr et la vie après la mort. La religion est hostile au bonheur terrestre puisque sa vision du monde situe la vraie vie au monde supra-terrestre, le paradis céleste auprès de Dieu.
      La religion nie le corps, la sensualité, la sexualité, y voyant le péché de chair, c’est à dire le péché par excellence et transformant le sexe en vetaveta, en vice.
      L’Immaculée conception est la seule admise pour engendrer car la conception naturelle ( milely), c’est à dire sexuelle est " maculée", impure, dégoûtante, vetaveta. Femme ! trompez votre mari avec le Saint-Esprit pour faire un bébé et vous serez une sainte !
      La religion exige la soumission totale de la femme à l’homme et la considère comme un être inférieur. Pas de pape femme, ou négre !
      - Au lieu de sortir des inepties pareilles ;
      Je vous pose la question : Avez -vous lu au moins la bible ,ne serait-ce qu’u passage ? Je n’y crois pas !?
      - Connaissez -vous au moins les 10 commandements ? ce que les lois humaines interdisent comme le vol ,les viols ,les faux témoignages , ....la haine ,jalousie , ....ce que dit la bible intègre tout cela .
      - La femme doit obéir à son mari ,le respecte et vice versa .L’homme est le chef de famille .En aucun moment la sexualité entre le mari et femme est interdit .Par contre ,l’adultère est interdit dans la bible ,vous êtes mal barré de ce côté ,sûrement dans la bible la tenue comportementale n’est pas JIOLAMBOTO.
      Enfin ,pour vous faire ancrer dans votre esprit ,pourtant vous êtes un enseignant vacataire n’est -ce pas ?
      Sans l’enseignement biblique et les Règles humaines à prendre ,je suis en tôle depuis longtemps peut -être pendant que j’étais un enseignant ,où il y avait des milliers de jeunes et d’enfants qui étaient à mes ordres ....j’avais enseigné de la classe de 6ème jusqu’au BTS , ...maths & Biologie .Et oui ,la moralité oblige : O faute ,sans détournement ni quoi que ce soit . Les lois philosophiques en dessous ont incriminé pas mal de gens en France n’est -ce pas ? les viols ,harcèlements sexuels commis par de nombreuses personnalités connues mêmes .Ai-je besoin de vous faire les photos ?
      - J’ai l’impression que vous faîtes trop d’amalgames sur les Fous de Dieu ,les fanatiques islamistes ....Non , le le mélangez pas .
      Conclusion : On n’impose quoi que ce soit à qui que ce soit mais par contre ne fustigez pas systématiquement le domaine qui vous dépasse . Les églises jesosy mamonjy et les sectes ne sont pas une religion saine par contre car ce sont des manipulateurs derrières.

    • 26 juin à 22:44 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe

      Lire : en taule synonyme de : prison au lieu de tôle .

    • 27 juin à 00:08 | lé dezertera (#11352) répond à Yet another Rabe

      26 juin à 22:25 | Turping (#1235) répond à Yet another Rabe ^
      ....
      - A mon avis ,l’évangélisation de Madagascar par le corps expéditionnaire était l’une des actions faisant sortir Mscar de l’obscurantisme


      Heureusement que vous avez écrit "A mon avis ...", c’est votre avis et ça reste votre avis.
      Mais nulle idée peut convenir pour dire que c’est la réalité, la vraie réalité.
      Ce que vous avez écrit, c’est ce qu’on appelle de la subjectivité.

      Comment pouvez-vous écrire que Madagasikara était dans l’obscurantisme avant l’arrivée des missionnaires blancs ?
      Vous êtes quand même au courant de ce qu’a projeté la politique de Jules Ferry ?

      Je ne sais pas qui sont vos ancêtres (avant l’arrivée de ces précurseurs) mais je crois qu’ils sont en train de se retourner je ne sais combien de fois dans leur caveau en sachant ce que vous avez écrit.

      Trois exemples :
      1) Savez-vous que les 10 parmi les tribus d’Israël se sont égarées il y a 3000 ans ?
      Ceux que vous voyez dans le monde actuel sont les descendants de Jude, Benyamin et les Levy/Kohn.
      Israël a lancé des opérations depuis quelques dizaines d’années pour retrouver les descendants de ces 10 autres tribus (dans la Thorah, il est écrit que Mashia viendra pour réunir les tribus d’Israël) . Ils ont trouvé les Falashas (qui signifient exilés) d’Ethiopie, descendant de Dan, un peuple en Inde descendant de Menasse et en Chine pour certains descendants de Gad.

      Beaucoup d’hommes en Israel pensent qu’une partie des descendants de Dan est arrivée aussi jusqu’à Madagasikara : ceux que nous appelons "les Antandroy".
      Voyez-vous que l’Androy est une région très chaude, pourtant les Antandroy ne portent qu’un petit chapeau l’équivalent d’une kippa ? et le "lamba" que les Antandroy portent sur eux, savez-vous que c’est exactement les rayures des vêtements des juifs qui ont toujours vécus en Israël (plus particulièrement à "Yeroushalayim" - רושלים )

      2) La côte Sud-Est de Madagasikara est peuplé de musulman depuis largement avant l’arrivée des occidentaux ?

      3) Je vous laisse déviner qui c’est l’explorateur français envoyé à Madagasikara au temps de Mboasalama et qui a consigné dans son ouvrage rapport la phrase suivante : "C’est un pays civilisé, un royaume bien organisé sous le règne d’un petit roi de type asiatique".

      Ces trois exemples pour vous illustrer que loin de votre idée, Madagasikara n’a pas du tout vécu avant dans l’obscurantisme.

  • 25 juin à 21:38 | Turping (#1235)

    La religion sans être instrumentalisée s’accompagne avec l’esprit critique et l’action ...Dieu protège ses enfants .

    Répondre

    • 26 juin à 11:59 | vatolahy (#11348) répond à Turping

      La religion : Aimez vous les uns les autres

    • 27 juin à 07:48 | vatolahy (#11348) répond à Turping

      C’est au temps de l’adoration des fétiches que vous pensez ?. Mon préféré c"était Kalimata
      Le desertera

  • 25 juin à 21:42 | Turping (#1235)

    La religion sans être instrumentalisée s’accompagne avec l’esprit critique et l’action ...Dieu protège ses enfants en l’occurrence ceux qui se confient lui .Le travail du saint esprit est invisible ....

    Répondre

    • 25 juin à 22:10 | lé dezertera (#11352) répond à Turping

      Turping,
      Ny fivavahana ve sa ny finoana no resahinao ka ataonao hoe "réligion" ?
      Ny fivavahana dia ilay hitanao, hitan’i Tsimahafosty, hitan’i YAR mibaribary etsy sy eroa.
      Ny finoana kosa dia ao anatin’ny tsirairay, samy manana ny azy ny momba io.
      Na ireo antsoina hoe "athée" aza, dia izay no finoany.

      Inona ary no mahatonga ny sasany hilaza fa "opium du peuple" ilay "réligion" ?
      Satria ilay fivavahana, ilay fomba entina hanakambana ny finoan’ny tsirairay hitambatra anaty vondrona iray no mampisalasala ny sasany.
      Raha miresaka vondrona mantsy ianao dia tsy maintsy hisy ny ho lehibe mpitarika ary raha misy ny lehibe dia hisy ny tsikera ary raha misy ny tsikera dia ... Anao no manohy ny tohiny.

      Tsetsatsetsa tsy haritra :
      Ao amin’ny voalazan’ny didy folo ohatra araka ny baiboly kristiana izay nosoratan’ireo grika fahiny dia ny hoe "tu ne tueras point".
      Tsy izany anefa no tena dikany amin’ny "Torah" jiosy fa hoe : "tu n’assassineras point.
      Zava-droa-loha tsy mitovy mihitsy ireo.

      Ary izany no antony tsy nitsikerako ny tantara raha nasain’Andrianampoinimerina nomelohana ho faty Rabodolahy zanany satria FADY ary maha-voaheloka maty ny fandikana ny tenin’ny Andriamanjaka ho entina hanonganam-panjakana.

      Izany hoe, raha ohatra mamono olona ianao satria manao ny tsy rariny ilay olona, mampijaly ny vahoaka ilay olona, mpangalatra ny harem-pirenena ilay olona, mivarotra tanindrazana ilay olona, izany hoe olon-dratsy ilay izy dia adidinao aza ny mamono azy.
      Tsy toa izany ve no nataon’i Davida teo anatrehan’i Goliata ? Ny nataon’i Shimson teo anatrehan’ny filistina ?

      Koa raha mahatsapa izany ohatra ny malagasy, tsy diso velively eo anatrehan’A. izy raha manao izany fa adidiny aza izany ary ny adidy tsy an’olon-dratsy.

    • 25 juin à 22:35 | Turping (#1235) répond à Turping

      lé dezertera
      Ny "religion " sy ny fivavahana mifampiditra amin’ny finoana .Ny malagasy mpino ,ny kristiana dia manaraka ny zavatra voalazan’ny baiboly . Ao anatuy baiboly no ahitana ny tenin’Andriamanitra .Miresaka Didy folo ianao ,efa voalaza azo daholo ny zavatra rehetra tsy tokony atao ,dia efa mazava anie fa ny fandikana ireo didy dia efa tsy mety . Jerevo fotsiny amin’ny lalan’ny olombelona , raha mamono olona ianao dia migadra ,...voaeloka ,torak’izany koa ny famonoana foana .
      Ny olana tsy ilay FIVAVAHANA mipetraka eo amin’ny finoana maha protestanta na katolika ,na lteriana ilay olona ,fa lay fandikana ny lalàna izay efa fantatra fa tsy mety ,voarara ....fa tsy hoe lasa RONGONY ho an’ny olombelona . Ny zavatra efa hita tsy mety natao izany tsy mila averimberina ,fa lasa mandotio ilay finoana an ’Andriamanitra .
      Mzava anie fa raha namorona ny olombelana i Atra ,dia namorona an’i Adama sy Eva .
      Noraran’Atra ry zareo tsy hihinana ilay voankazo voarara ....inona ny vokany ?
      Fantatao moa ny zavatra niseho tao Sodoma sy Gomoro ?
      Ny zava niseho tamin’ny andron’i Noa ?
      Nalefan’Atra ny zanany lahitokana (jesoa ) ,mbola voaombo ihany teo amin’ny hazo fijaliana....
      Famintinana : Ny finoana (religion ) ,dia mipetraka eo amin’ny fivavahana ,ny firaisana ara-apanhy ,...fa tsy mody ialàna bala na sirika ,nefa efa fantatra ny zavatra tsy mety atao .
      Amiko izany tsy ny FIVAVAHANA tany am-potony no olana ,fa ny fahotana sy ny zavatra tsy mety
      no averimberina handotoana ny tena fitaizana ara-panahy .Eo ny olana tsy mampandroso ny malagasy sy ny afrikana fa tsy hoe ,...zavatra nentina nandoatoana saina .

    • 25 juin à 22:39 | Turping (#1235) répond à Turping

      ara-panahy ,...iàlana tsiny raha misy diso tsipelina sy fanoratra .

    • 25 juin à 22:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      lé dezertera
      Ilay fivavahana izany ho an’ny malagasy izay : katolika ;protestanta ,luteriana ; adventista ,.....dia manonona ny anaran’Andriamanitra ,sy ny didiny .Raha miditra any am-piangonana ilay olona ,tsy maintsy misy pasitera mpitarika aho ,manonona ny anaran’Andriamanitra , manabe ny fitaizana ara-panahy ,....ny finoana . Ka inona moa no idiran’ny "opium " ,ny rongony amizany, amin’ny fivavahana ?
      - Ny olana mipetraka dia eo amin’ ilay olona taritina izay tsy tena mety mino ,ny zavatra voalaza ,....mety misy mpitondra FIVAVAHANA aza manao dika vilana ny zavatra voalaza ,satria ilay finoana ara-pilazantsara kay lasa sarontsarony ,tsy inoana satria lay ; FAHOTANA any amin’ny fotony no tsy mety miala . Le fruit du péché c’est la mort . Ny olana izany ,betsaka ny tsy mino ny fitsangananan’ny maty sy ny nitsanganan ;ny Jesoa kristy tamin’ny maty .Blasphème .Eo ilay olana ,satriailay finoana manimbazimba ,ataon’ny tsy mpino ho lasa fanimbazimbana .

    • 26 juin à 02:01 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      Turping, miarahaba,

      Mba avaho azfd ny fivavahana sy ny finoana, ny fivavahana dia endrika anehoana ny finoana krisitiana nentin’ny misionera vahiny, ary tsy ny Malagasy rehetra no manaraka izany.

      Misaotra.

    • 26 juin à 03:15 | lé dezertera (#11352) répond à Turping

      26 juin à 02:01 | Rainingory (#11012) répond à Turping ^

      Turping, miarahaba,
      Mba avaho azfd ny fivavahana sy ny finoana, ny fivavahana dia endrika anehoana ny finoana krisitiana nentin’ny misionera vahiny, ary tsy ny Malagasy rehetra no manaraka izany.


      Eo indrindra no nahatonga ahy nanao io alan-dàlana etsy ambony miresaka momba ny fivavahana sy ny finona.
      Nanana ny finony ny malagasy fahiny sy fahagola.
      Tamin’ny nahatongavan’ny vahiny HAnjanaka anefa dia nampidiriny aloha ny fivavahana kristiana handemena ny sain’ny malagasy kay tokoa moa ka ity izy lasa raiki-tapisaka tamin’ny ankamaroan’ny malagasy ary dia navadiky ny sasany maro ho ny finoana teo amin’ny toeran’ilay finon’ireo razany.

      Adinon’ny olona ankehitriny fa nisy talohan’ny fivavahana kristiana ny hoe :
      - "Aza mijery ny lohasaha mangina ..." (izay mahatsiaro tena ho malagasy no aoka hanoy)
      - Andriananahary na i Zanahary
      - Zanahary sy ny Razana sns sns ...

      Adino hoy aho hany ka naha-tafintohana ny sasany ohatra rehefa niteny teto aho efa an-taonany maro izay nanao hoe : "Ny Nahary sy ireo Razana anie homba ny malagasy". Tsy fantatro hoe nahoana, k’izay no finoako k’akory atao ? Izay no fomban-dRazako ka misy maha-ratsy azy ve ?

      Ny fananan’izany finona izany anefa tsy hanenjehako mihitsy izay tsy mitovy finona amiko.
      Araka ny nambarako tamin’ny soratro ery ambony dia ny hoe : an’ny tsirairay ny finona fa tsy misy hifanerena.

      Teo amin’ny firenena tandrefana indray :
      Mampalahelo fa nanjary fomba fiteny ny hoe "judéo-chrétien" ny toe-tsaina na ny fomba.
      Indrisy anefa fa hadino tanteraka ny hoe taorian’ny ady lehibe faharoa fotsiny vao tena nampiasaina io fitenenana io fa tsy efa hatramin’izay akory (toa fandaminan-tsaina fotsiny mba tsy ho melohina noho ireny famonoana sy fandringanana ny jiosy tamin’io ady lehibe io).
      Ary ny mahagaga anefa dia ny fampiasan’ny tandrefana ny fanisana arabo (silamo) kanefa tsy nampiasainy ny teny hoe "judéo-islamo-chrétien" na dia avy amin’ny arabo aza ny maro amin’ny fomba sy ny teknika nampiasain’ny tandrefana efa an-jato taonany maro izay.

      Rehefa dinihina akaiky raha araky ny hevitro, dia mitovy toa ny any amin’ny firenena tandrefana ny zava-miseho eto Madagasikara : ilay finoana dia noterena ho fivavahana satria izay no naneren’ny mpanjanaka ary indrindra indrindra f’izay no an’ny firenena mandroso ankehitriny ka lasa nalain-tahaka.
      Ny tian-kambara dia ny hoe : raha sinoa no teto amintsika ka "bhoudisme" no fivavahany dia "Bhoudisme" no nataon’ny malagasy ho fivavahana ihany koa fa tsy ny kristiana velively.

      Am-bava homana, am-po miherotra.

    • 26 juin à 07:34 | Turping (#1235) répond à Turping

      lé dezerera alias Shalom & rainingory
      Tratry ny Asaramanitra .
      Ny fivavahana kristianina anie mametraka ny finoana @ Andriamanitra amin’ny alalan’i Jesoa Kristy .
      Ny finoana , ny finoanoam-poana ,fahagola tamin’ny andron’i Ranavalona voalohany .Rehefa tsaraina aza ny olona noheverina nanao ratsy ,nampisotroina tangena . Ka raha maty nisotro tangena dia noheverina ho nanao ratsy ,raha tsy maty dia tsy meloka ,....ny finoana amin’ny zava-boary ,sns..... Ilay fampidirana an’ny finoana kristianina nentin’ny misionera ,ny tandrefana tsy nentina nandemena ny sain’ny gasy ,satria finoan-dry zareo ,nampandroso azy aza .
      Jereo ny aziatika ,maro ny "bouddhiste " ,izay ny finoany raha tsy mametraka ny finoany amin’Atra ry zareo ,nefa fantaro fa na any Sina ,Korea atsimo ,betsaka ny kristianina .Ry zareo Silamo koa manana ny finoany ,fa tsy manao tsinontsinona ny fisian’Andriamanitra .Misy ny antsoina hoe réligion "monothéisme " ,où Dieu ,le créateur du monde no resahina .
      - Ilay finoana mipetraka eo @ FIVAVAHANA kristianina sy ny fampianarana ny fihetsika maha kristianina no tsy tokony anaovana "illusion " tsy mampandroso .
      Ny baiboly anie ny boky be mpamaky indrindra eran-tany .Tsy tokony ampidirina ao ny resaka siansa ,bing ,bang ,sns Tsy tokony ampidirina ao koa ny resaka fanjanahan-tany .....zavatra tsara nampisokatra ny sain’ny vahoaka io lafiny iray io raha toa ka ny fanjanahana ara-tsaina amin’ny zavatra hafa tsy ekena ...

    • 26 juin à 08:51 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      Aleo angamba ampitoviana ny voambolana fototra hiaingan’ny adi-hevitra aloha,
      - finoana, la foi,
      - fivavahana, une religion,
      - fiangonana, une assemblée de prières, de louange, d’adoration.
      Na ny Ntaolo momba ny Zanahary sy ny Sampy sy ny Razana, na ny katolika momba ny Jeso sy Maria sy ny Masindahy, Masimbavy, na ny protestanta momba ny Jesosy, ny jiosy momba ny Andriamanitra, na ny silamo momba ny Allah sy Mahometa, sns,
      .. dia miditra ao amin’ireo rafitra ireo daholo.

      Ny maha-samihafa azy dia ny fotoana nampiharana azy tamin’i ramalagasy, sy ny hoe iza na sokajin’olona inona no nampihantra ny fanarahana azy, ary ny hoe nanampy an’ireo tompon’ny andraikitra ireo tamin’ny inona ny fampiharana azy.

    • 26 juin à 12:35 | lé kopé (#10607) répond à Turping

      La religion et la foi , un vaste débat et je ne me hasarderai à m’engouffrer dans ce "tunnel" , vu que ma connaissance biblique est assez sommaire . Par contre , je rejoins certaines positions des intervenants , en confirmant que la religion est pour beaucoup , surtout les têtes pensantes , un moyen d’influencer les âmes sensibles , pour aboutir à leurs fins. La hiérarchisation au sein de ces Institutions nous démontre une emprise totale des dirigeants , sur la communauté dont ils ont la charge .Sans être partisan de l’Athéisme , je me considère comme croyant en un être supérieur , qui dicte notre foi , et qui nous fait distinguer le Bien du Mal .La dernière manifestation Evangélique nous a éclairé sur les objectifs fondamentaux du régime en place , à coups de publicité dans les Médias , et avec une chorégraphie unissant le Chef Suprême des Armées, La Présidente de l’Assemblée Nationale , et le Premier Ministre . Si ce n’est pas une démonstration de force , Dieu ( encore Lui) que cela y ressemble . D’un autre côté , l’Opposition avec Rivo Rakotovao , Le Laitier , Siteny R., Olivier Rakotovazaha du MFM et les bidasses réunies avec la troisième voie et l’ALLIANZ, ont montré leurs "crocs". Coincidence ou pas , cette Assemblée du FFKM s’est déroulée au St Siège de l’Eglise Catholique à l’EKAR , où le Colonel Charles (aujourd’hui en voie de Garage), a fait parler la poudre...en 2009 . Qui a dit que l’Histoire est un éternel recommencement ? La hausse du prix du carburant après les fêtes de l’Indépendance risque d’être déterminante , et non décisive , et ce ne sera pas l’Opposition qui allumera les mèches , mais la population elle même , qui ne supportera plus de courber l’échine. Bonne fête quand même , et qu’au moins aujourd’hui , la population mange à sa faim (fin)...sans coupure d’eau , ni d’électricité. Salut les Copains .

  • 25 juin à 22:06 | Turping (#1235)

    Ny tsy mety ,lay mody mivavaka ny Alahady dia mangalatra Akoho ny Alatsinainy ,...dia izay foana no miverimberina .
    Ny tena fivavahana arahina asa ,misy vokany.
    Ny olan’ny malagasy betsaka ,lay fivavahana sarontsarony hialofana sy hanakonana ny tsy mety rehetra .Izay no tsy mahatafavoaka fa tsy ny FIVAVAHANA ara-bibika raha tena arahiny an-tsakany sy an-davany . Betsaka ny kristiana mirehareha satria ny tafavoaka azy ny fametrahany ny fiainany @ Tompo amin’izay asa rehetra ataony mandeha amin’ny fahamarinana ,fa tsy hoe ilay fivavahana no lasa lasa RONGONY .
    Moa betsaka ny malagasy tafavoaka lasa am-pitan-dranomasina milaza fa ny fialany tamin’ny fivavahana no nahatafavoaka azy . Fihevitra tsy mitombona .

    Répondre

  • 25 juin à 22:07 | Turping (#1235)

    ara -biblika ....

    Répondre

  • 26 juin à 11:41 | Inglewood (#6780)

    Surtout à ce jour ! Sic.

    Répondre

  • 26 juin à 22:07 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir,

    Les lampions sont éteints, la fête du 26 juin est terminée.

    Le quotidien va reprendre le dessus, mais un quotidien qui va être tumultueux, quand le nouveau coût du carburant sera fixé.

    De déjà très dur et difficile à vivre, ce quotidien deviendra tout simplement invivable, pour beaucoup de nos compatriotes au pays.

    Bon courage les Malagasy.

    Cordialement

    Répondre

    • 27 juin à 07:57 | vatolahy (#11348) répond à Yet another Rabe

      Courage et longueur de temps ! Cela fait plus de 60 ans que les cubains psalmodient ; la révolution vaincra !

  • 27 juin à 08:35 | tsimahafotsy (#6734)

    " A mon avis ,l’évangélisation de Madagascar par le corps expéditionnaire était l’une des actions faisant sortir Mscar de l’obscurantisme ...." sic.
    Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre !
    Une énormité pareille de la part d’un Gasy !
    Jules Ferry qui a dit que c’est le devoir de la France de civiliser les " peuples inférieurs" doit jubiler dans sa tombe !
    Et c’est un môssieur qui revendique une descendance royale andriana qui fait ce genre de déclaration !
    Si ses ancêtres sont vraiment Andriana, ils doivent faire des cauchemars de honte dans leur tombe.
    Comme quoi, un crétin ( dérivé du latin christiannus, chrétien ), atteint du syndrome du colonisé qui se veut plus chrétien que ses maitres évangélisateurs, perd toute notion de dignité et de fierté nationale !

    Répondre

    • 27 juin à 09:04 | Yet another Rabe (#4812) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Tsimahafotsy,

      Il y a peu de temps, je me suis attiré les foudres de Shalom parce que j’ avais écrit :

      "Et pourquoi, les Malagasy sont-ils toujours colonisés dans la tête, acculturés "hatramin’ ny tsinay maintiny ?’ "

      C’est grave Docteur ?

      Cordialement

    • 27 juin à 09:14 | vatolahy (#11348) répond à tsimahafotsy

      Jules Ferry voulait civiliser les peuples dits inférieurs .Il était d’esprit socialiste .100 ans apres on peut s’interroger sur son échec ou son succés .Il aura bouleversé le savoir vivre de nombreux peuples qui lui étaient étrangers. Quand on croit bien faire ....

    • 27 juin à 17:47 | Shalom (#2831) répond à tsimahafotsy

      27 juin à 09:04 | Yet another Rabe (#4812) répond à tsimahafotsy

      ... Il y a peu de temps, je me suis attiré les foudres de Shalom parce que j’ avais écrit :
      "Et pourquoi, les Malagasy sont-ils toujours colonisés dans la tête, acculturés "hatramin’ ny tsinay maintiny ?’ "


      Rehefa mandinika akaiky sy lalina tokoa aho amin’ny zava-misy ankehitriny eto amin’ny firenena dia miaky aho fa marina ny fandinihinao (aleo tara toa izay tsy nisy !!!!!).
      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 27 juin à 08:56 | vatolahy (#11348)

    Allez vous célébrer Ranavalona 1 qui faisait précipiter les premiers chrétiens du haut de la falaise en laissant aux chiens l’occasion de dévorer les cadavres .

    Répondre

    • 27 juin à 09:57 | Yet another Rabe (#4812) répond à vatolahy

      Vatolahy,

      J’avais écrit 2 choses :

      - Il y a une constante universelle depuis tous les temps, le passé, le présent et à venir dans les rapports entre nations.

      Dans ces rapports il n’ y a pas de sentiments : "il n’ y a pas d’ amitiés, il n’ y a pas d’ inimitiés, il n’ y a que des intérêts politiques et économiques".

      Donc le colonisateur va coloniser à 10 000 km de chez lui, parce qu’ il y trouve des intérêts politiques et économiques, et non par grandeur d’ âme.

      C’est juste une logique de chaîne alimentaire, le prédateur mange sa proie, parce que c’est une opportunité, son intérêt du moment. Point barre.

      - il ne faut pas chercher à voir le passé avec les yeux du présent.

      Allez vous dire que l’ homme préhistorique était un idiot, parce qu’ il faisait du feu en tapant dur avec du silex, alors que pour vous, il vous suffit de frotter une allumette.

      La Reine Ranavalona 1-ère n’ était certainement pas une démocrate (au sens actuel que l’ on donne à ce mot) et était certes une reine cruelle, mais pour elle, l’intérêt politique était de préserver l’ intégrité de son Royaume de l’influence du Christianisme sur ses sujets.

      Une influence, que Ranavalona 1-ère, a je suppose pressenti comme l’ avant garde d’une colonisation future.

      Et c’est d’ailleurs ce qui s’est passé pour Ranavalona III.

  • 27 juin à 08:57 | vatolahy (#11348)

    ranavelona 1

    Répondre

    • 27 juin à 10:23 | vatolahy (#11348) répond à vatolahy

      Les premiers français s’installant à Madagascar ignoraient qu’elles étaient les richesses du pays . il n’y avait pas encore de carte du pays Et les géologues seront à l’oeuvre bien plus tard .Si richesses minières ,il y a c’est apres la colonisation qu’elles furent exploités par les grands trusts internationaux. Pour attirer des migrants français les grandes compagnies françaises usèrent d’une tromperie .à l’époque ,.Il fut dit dans tous les ports : Venez ,venez à Madagascar .C’est un pays tres riche en or . Apres chaque grosse pluie ,on peut ramasser des pépites d’or sur les chemins .Le mirage fut entendu . Et ,ainsi les premiers français s’installèrent dans l’Anosy où ils vécurent péniblement dans toutes les privations jusque à ce soir de Noel où ils furent surpris dans leurs prières et mis à mort .

    • 27 juin à 10:57 | Yet another Rabe (#4812) répond à vatolahy

      @ Vatolahy,

      Ce ne sont pas les destins individuels des colons qui compte, ce qui importe pour les gouvernants, ce sont les intérêts politiques et économiques avérés ou escomptés au travers de la colonisation.

      Vatolahy, pour votre information :

      La conférence de Berlin de 1885 pour le partage du Monde a scellé le sort du Royaume de Madagascar :

      http://une-autre-histoire.org/la-conference-de-berlin/

      Tout celà était dans les intérêts politiques et économiques des puissances colonisatrices européennes de l’ époque, pour éviter de se marcher les pieds dans les pays déjà colonisés ou futurs pays à coloniser.

  • 27 juin à 09:05 | vatolahy (#11348)

    Ranavalona 1 celle qui défendait si bien notre malgachitude ?

    Répondre

    • 27 juin à 11:15 | vatolahy (#11348) répond à vatolahy

      Rabe -Aujourd’hui encore le monde est en partage !Autrefois nos étions en partage avec l’unique France .Aujourd’hui nous nous partageons avec les plus grandes firmes du monde.pour le meilleur et pour le pire

    • 27 juin à 11:32 | Yet another Rabe (#4812) répond à vatolahy

      @ Vatolahy,

      Pour le meilleur ou pour le pire, avez vous dit.

      En tout cas la colonisation française à Madagascar a coûté au Pays 580 000 morts, 17 % de la population, ce n’est pas vraiment glorieux glorieux, vous en conviendrez avec moi, je suppose ? :

      http://une-autre-histoire.org/madagascar/

  • 27 juin à 19:35 | Isambilo (#4541)

    Ndimby s’exprime sur le contenu d’une indépendance octroyée au Padesm et vous vous amusez à détourner le sujet pour disserter sur les religions.
    Je rappelle que pour Radama les religions sont faites pour les enfants. Voir Jones et Coppalle.
    Et après on s’étonne que le pays fait du sur place, au mieux.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS