Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 04h22
 

Editorial

0,01%

samedi 18 janvier 2014 | Patrick A.

S’il y eut une surprise hier, ce fut la particulière faiblesse des changements que s’est permis la CES d’apporter aux chiffres finaux. Tout ça pour ça ? Les 53,50% de l’un sont devenus 53,49, les 46,50 de l’autre sont devenus 46,51.

Pour résumer le travail effectué par la Cour électorale spéciale, on peut dresser le tableau suivant :

CENIT CES Variation
Inscrits 7.968.321 7.971.790 -3.469
Votants 4.044.391 4.043.246 -1.145
Suffrages exprimés 3.862.225 3.851.460 -10.765
Hery Rajaonarimampianina 2.066.103 2.060.124 -5.979
Jean-Louis Rabinson 1.796.122 1.791.336 -4.786

D’un point de vue politique, les commanditaires des élections (les membres de la fameuse communauté internationale) auraient peut-être préféré des redressements un peu plus consistants, afin de crédibiliser le « sérieux » du travail de la CES, pour reprendre les mots de l’ambassadeur François Goldblatt qui s’est même permis hier de parler de « respect des normes constitutionnelles et législatives en vigueur ». Au vu des questions que soulève l’arrêt n° 06-CES/AR.14 de la CES, je crains que l’association des anciens élèves de l’ENA ne soit en droit de réclamer à M. Goldblatt des dommages et intérêts pour les torts portés à l’image de l’ensemble des sortants de cette prestigieuse école par l’énonciation de tels propos… On va vraiment avoir du mal à les regarder en face sans pouffer de rire !

Si l’on en est à rire des anciens de l’ENA, les anciens de l’ENAM, du CEDS ou de la faculté DEGS méritent-ils des baffes collectives ? Lorsque certains magistrats ne manifestent pas la moindre honte à étrenner de luxueux véhicules 4x4 flambants neufs, leurs camarades de promo éprouvent semble-t-il plutôt de l’envie que de l’indignation. On attend avec impatience que notre nouveau président, membre depuis 2004 du Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité, s’exprime sur le sujet.

J’entends au fonds de la salle quelqu’un demander « que fait le Bianco ? ». Je signale charitablement qu’à la création du Bianco en 2004, son directeur général était choisi par un « Conseil Supérieur de Lutte Contre la Corruption » ; je vous laisse deviner à qui revient le pouvoir de nomination du DG depuis un décret de février 2008…

À propos de nomination, cliquez sur l’icône ci-après pour revenir sur le moment le plus amusant de la cérémonie d’hier :

Rakotozafy François annonce le nouveau Président

Espérons que cet incident dissuadera certains communicateurs de tenter d’imposer l’usage du nom complet pour désigner notre nouveau président, alors que le grand public malgache se contente parfaitement dans la vie courante d’un seul prénom. Qui ressent le besoin de préciser Barack Hussein Obama ou François Gérard Georges Nicolas Hollande ? (pour l’omission du Hussein, il y a peut-être une autre explication, mais ce n’est M’Bala la question).

Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial serait le nom de dirigeant actuel d’un État le plus long au monde (45 lettres), nous a signalé le Guardian sur son excellent Datablog. Je dois cependant corriger mes confrères : celui qui a le nom le plus court n’est pas le chef d’État du Singapour (qui semble d’ailleurs avoir des prénoms supplémentaires non répertoriés dans leur fichier), mais 明仁 (2 lettres). 明仁, késako, me direz vous ? En lettres latines, cela se lit Akihito (pardon à l’Ambassadeur du Japon, je note que l’usage est de ne jamais nommer l’empereur autrement que par son titre). Et en graphie latine, le nom le plus court semble bien celui du premier ministre cambodgien, Hun Sen (6 lettres), qu’il serait plus diplomatiquement correct d’écrire ហ៊ុន សែន .

Notre Hery national ne peut guère échapper à son grand nom ; qu’en sera-t-il côté grosse tête ? Au poste où il se retrouve, les dérives sur ce point semblent malheureusement inévitables. Tentons alors d’aider l’ancien professionnel de l’expertise comptable en rappelant la notion de seuil de significativité. Son score final certifié CES représente 50,94% des votants. En matière de prénoms, s’il essayait de remplacer (virtuellement) Martial par Modeste ?

4 commentaires

Vos commentaires

  • 18 janvier 2014 à 10:43 | manga (#6995)

    Valala iray hono ifanapahana ka dia isaoran’Andriamanitra raha toa ka nisy ihany ny fankatoavanana dia ampahany ihany aza ny fitakian’ny sasany saingy...
    Mikasika ny anarana indray dia mahagaga ny vahiny tokoa ary raha tsy diso aho fa tsy omby ny toerana atokana an’izany ilay kara-panondro taloha. Les probabilités ne sont pas infimes car une personne peut en présenter d’autres.

  • 18 janvier 2014 à 13:22 | bakopitsongodia (#4595)

    Pourquoi faire simple quand on peut faire plus compliqué hein..en même temps c’est pas tellement son nom qui nous intéresse mais ce qu’il va faire pour sortir le pays du gouffre .
    Dorénavant les Malgaches ne pensent qu’à avoir (pour de vrai ) leurs "pain quotidien", qu’ils puissent dormir chez eux sans avoir peur d’être attaqués par des bandits pendant leurs sommeil, qu’ils puissent se soigner quand ils sont malades et que ses enfants puissent aller à l’école pour devenir "citoyen instruit."
    J’ai vu que les Etats-Unis vont donner des bourses d’études pour des jeunes AFRICAINS dont 10 Malgaches, mais il y a des conditions pour pouvoir postuler à cela, notamment l’implication prouvée de ces jeunes dans la société civile...Alors j’espère sincèrement que nos jeunes puissent au mois être conscient que s’impliquer dans la société civile peut leurs ouvrir des portes, mais aussi que les politiciens et autres dirigeants leur donne les moyens de s’y intéresser en passant par es divers étapes que j’ai cité ci-dessus.

  • 18 janvier 2014 à 18:55 | Ayna (#1971)

    J’ai carrément pensé que les taux n’avaient pas varié par rapport à ceux de la CENIT mais effectivement la fraude massive représentait 0.01% !

    Quelques uns se paient ouvertement la tête de quelques autres mais c’est ainsi que nous avons choisi de faire repartir ce pays sur de bons rails.

    Je pense sincèrement que nous avons perdu une occasion de mettre les balises nécessaires et de façon la plus démocratique qui soit c’est à dire le recomptage des voix. Dire une bonne fois pour toute qu’on ne peut plus tricher impunément. Si JLR perd dans ces conditions alors il a bel et bien perdu et basta, personne ne le contestera.

    La CES est un redondance par rapport à la CENIT dans ce cas de figure.

    Élections crédibles, transparentes et blablabla, la même litanie dans toute l’Afrique quand c’est la CI qui organise les élections. Elle s’est bien promenée dans les bureaux de vote pendant la journée et a vu des gens tranquilles et paisibles. Mais elle s’attendait à quoi ? A voir des gens arriver avec des bulletins d’urne sur la tête ??? Pfff...

    Je ne félicite personne sauf ceux qui estiment qu’ils se battent réellement pour la vérité et la transparence.

  • 19 janvier 2014 à 11:47 | Mihaino (#1437)

    Si par souci d’austérité et de rigueur budgétaire , tous les membres de la CENIT , de la CES2 et des autres Institutions ou organismes créés ici et là ne touchent que 0,001% de leurs salaires & avantages actuels , beaucoup de CHANGEMENTS auraient vu le jour depuis décembre 2013 !!...."Tout salaire mérite travail ".
    Reconnaissons que ce très faible taux de 0,01% est on ne peut plus ridicule !!! Tout ces tam-tam pour ça ???? MDRRRRR....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS