Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 21h52
 

Répondre à un commentaire

22 septembre à 13:06 | Besorongola (#10635)

LOUIS PASTEUR DOIT SE RETOURNER DANS SA TOMBE !

Un cas mortel de rage humaine a été recensé dans la capitale il y a deux semaines de cela. Le chien responsable de la transmission du virus n’a pas été identifié.

La rage se propage t-elle dans la capitale ? C’est la question qui se pose après l’annonce du décès d’un enfant qui a succombé à ses blessures après avoir été mordu par un chien. Selon le président du Syndicat des docteurs vétérinaires, le Dr France Ranaivosolofo, ce fait s’est produit dans les quartiers d’Andohatapenaka il y a deux semaines de cela. Néanmoins, le chien qui a mordu l’enfant n’a pas été identifié. « Cet enfant présentait les signes cliniques de la rage et qui ont été confirmés par les tests effectués par les agents de santé. La douleur s’étant aggravée et son état de santé ayant empiré, son pronostic vital était engagé, avant que l’on apprenne quelques jours après cette morsure son décès », se désole t-il. Les membres de la famille de cet enfant ont bénéficié rapidement d’une prise en charge médicale. Ils ont été vaccinés contre la maladie.

Campagne de vaccination. Pour éviter une éventuelle propagation de la rage, des mesures ont été prises au niveau des six arrondissements de la capitale. Des cabinets vétérinaires ont été réquisitionnés par l’Etat pour la campagne de vaccination gratuite des chiens, informe toujours le Dr France Ranaivosolofo. Dans un premier temps, il y a eu des descentes dans les fokontany, le recensement de la population canine avant l’établissement du calendrier vaccinal. Une vaste campagne de vaccination des chats et des chiens sera également organisée dans tout Madagascar pendant une semaine, du 26 au 30 septembre prochain, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la rage. « Le coût de la vaccination des chats et des chiens sera réduit pendant cette période et ne devrait pas dépasser les 7 000 ariary si en temps normal, le vaccin antirabique est de 25 000 ariary en moyenne. Des affiches seront placardées sur la façade de l’enseigne des cabinets vétérinaires partenaires de cette campagne » , a-t-il conclu.

Narindra Rakotobe/Midi Madagasikara.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS