Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 21h52
 

Répondre à un commentaire

22 septembre à 12:03 | Besorongola (#10635)

IL AVAIT FAIT MIEUX IL Y A 8 ANS !

lundi 17 mars 2014 | Ndimby A.
Aujourd’hui commence donc la semaine en terre américaine pour le Président Hery Rajaonarimampianina. Au menu, rencontre avec le Secrétaire général Ban Ki Moon (ONU), avec un représentant du Gouvernement des États-Unis [1], Christine Lagarde (Directeur général du FMI), Jim Yong Kim (Président de la Banque Mondiale) et Helen Clark (Administrateur du PNUD).

C’est une belle brochette de rencontres au plus haut niveau qui atteste de la reconnaissance internationale du nouveau Chef de l’État malgache, et qui tourne la page du pays mis au ban des nations sous l’ère Rajoelina. Au-delà de la connotation politique de certains entretiens, en particulier avec les États-Unis et l’ONU, cette visite sera surtout à visée économique. Il s’agit de renouer avec les institutions de Bretton Woods (surtout après le réengagement du FMI) ; de faire revenir les Nations unies à un rôle plus actif dans le développement, après la longue parenthèse politique à cause de la médiation et des élections ; mais aussi de renégocier avec le régime Obama la reprise de l’AGOA.
C’est sous le régime de Rajaonarimampianina que Madagascar ait pu revenir à L’AGOA suite à l’embargo qui frappait la Grande île pour cause de coup d’Etat perpétré par Mr Ho en 2009.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS