Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 novembre 2022
Antananarivo | 16h32
 

Répondre à un commentaire

17 septembre à 09:38 | Yet another Rabe (#4812)

Re-,

Purée, la vue de cette image me ramène à mon année de SN hors Forces Armées.

Dans cette image, la maitresse semble avoir un nombre maximum assez décent d’ écoliers suivant les critères de l’époque, pas plus de 30...35

Étant, prof de physique-chimie en malagasy, sorte de maitre Fram de l’époque Ratsiraka, j’ avais en face de moi à chaque fois 60 collégiens, et devait tenir 3 classes.

Au total donc, 180 collégiens pour mes collègues d’ époque et moi même.

Tous les bancs étaient bourrés à ras bord de marmailles.

Veuillez m’excuser le terme, mais pour des enfants à qui ce n’est certainement pas la faute, à l’enseignant non formé non plus, la tenue d’ une classe ressemblait plus à une foire à bestiaux qu’ autre chose.

Je parle pour moi, mais dans l’ ensemble, c’était la même chose.

Que sont-ils devenus mes collégiens ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS