Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 15h42
 

Politique

Elections régionales

Vers un boycott de l’opposition

jeudi 31 janvier 2008 | Alphonse M.
Herizo Razafimahaleo, un des leaders de l’opposition. (Photo d’Archives)

La plateforme de l’opposition va, de nouveau boycotter le prochain scrutin. Comme aux communales, les membres de l’opposition ne présenteront pas des candidats aux élections du conseil régional qui se tiendront au mois de mars prochain.

Interrogés, les grands ténors de la plateforme de l’opposition sont tous unanimes de boycotter toutes les consultations populaires tant que l’actuel Code électoral est maintenu. Selon l’équipe de Herizo Razafimahaleo, les textes régissant les élections favorisent les fraudes et les irrégularités électorales. En un mot, le code électoral, en vigueur depuis l’ancien régime ne garantit pas une élection libre et transparente. Par ailleurs, l’opposition ainsi que l’ensemble de la classe politique et la communauté internationale réclament l’utilisation du bulletin unique et la création de la Commission Electorale Indépendante. Visiblement, le régime en place n’a aucune idée de répondre favorablement à cette revendication de l’opposition.

« Le Code électoral sera révisé après les élections », devait indiquer un haut responsable gouvernemental. Après nos reportages dans les districts de Vatomandry et de Mahanoro, on a pu constater que l’actuel code électoral a permis au parti gouvernemental de rafler plusieurs sièges au sein de la Chambre basse ainsi qu’aux communales. A l’instar des intimidations et des menaces à l’encontre des électeurs, la loi électorale facilite également les falsifications des procès-verbaux des résultats. Mécontents, des électeurs ont manifesté pour contester les résultats officiels qui, notons-le, ne reflètent guère le verdict des urnes. Pourquoi a-t-on peur de la voix du peuple ? En revanche, l’ALDR de Manandafy Rakotonirina a déjà annoncé sa participation aux régionales. De même pour les autres partis satellites du TIM, tels que le Grad Ilo-Afo, le Teza, l’AME...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS