Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 janvier 2022
Antananarivo | 11h14
 

Santé

Santé publique

Vaccination anti-covid : 521 526 vaccinés, selon le ministre de la Santé

samedi 4 décembre 2021 | Mandimbisoa R.

Le nombre des vaccinés contre la Covid-19 s’est très vite multiplié ces derniers jours, a confirmé hier soir le ministre de la Santé publique, lors d’un face à face du gouvernement aux députés au Centre de conférences internationales à Ivato. 521 526 citoyens ont reçu leurs doses de vaccin complet jusqu’au 2 décembre, confirme Zely Arivelo Randriamanantany. Ceci constitue une hausse de plus de 120 000 personnes en seulement quelques semaines où il a été annoncé que 440 000 personnes seulement ont été vaccinées à Madagascar.

Les agents de la santé publique font tout leur possible pour faire vacciner le plus grand nombre de citoyens et atteindre l’objectif d’un million de vacciner d’ici la fin d’année. « Ils se mobilisent auprès des entreprises et des sociétés », confie le membre du gouvernement, avant d’ajouter que « cet objectif sera bel et bien atteint ». Et pourtant, cela ne dépend pas uniquement des médecins, mais surtout de la volonté des citoyens à se faire vacciner, d’autant plus qu’il n’est pas encore obligatoire à Madagascar et qu’aucune autre mesure contraignante n’est instaurée pour pousser les uns et les autres à le faire.

Le ministre de la Santé publique a par ailleurs indiqué que le stock de vaccins dont le pays dispose actuellement est largement suffisant pour atteindre l’objectif. Selon ses dires, Madagascar a plus de 1 500 000 doses de vaccins. Tout cela grâce aux efforts menés par les dirigeants et aux contributions des partenaires dans plusieurs initiatives et programmes de vaccination contre l’épidémie de Covid-19 qui ne cesse de semer la panique auprès des citoyens.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 4 décembre 2021 à 09:05 | arsonist (#10169)

    Seulement 521 526 ?
    Donc 521 524 seulement si on enlève de ce compte le couple Andry Rajoelina .
    Peuuuu !
    Ce ne serait pas trop peu ça ?
    Non ?

  • 4 décembre 2021 à 12:11 | Isandra (#7070)

    Et en même temps, cette semaine, les autorités ont procédé la distribution de CVO plus, dans plusieurs quartiers. Ben oui, notre médicament national est bel et bien là, dont l’efficacité est déjà prouvée.

    Plusieurs pays nous envient, parce que nous avons les deux moyens pour nous permettre y faire face, la prévention, le vaccine et le traitement, le CVO plus,...

    • 4 décembre 2021 à 12:21 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Pourrait ton connaître le nom des « plusieurs » pays qui nous envie ? Avez vous reçu les conclusions de l’OMS qui dans son rapport doit certifier de l’efficacité du CVO et que l’on attend depuis des lustres….
      Merci pour vos réponses

    • 5 décembre 2021 à 13:21 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Est ce que votre Calife est pour la vaccination actuellement ? Ce serait un changement à 180degré !!! Cela ne m’tonne pas de vous , et de votre clan . Vous n’allez plus sauver le Monde ? Ce n’était donc seulement qu’une affabulation ?

    • 7 décembre 2021 à 03:20 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Et alors de quoi vous vous plaignez : pas de problèmes !!!

  • 4 décembre 2021 à 12:39 | purgatoire (#11152)

    CVO : le remède ridicule n’intéresse plus
    Publié le 03 décembre 2021
    A moins de deux ans après la découverte du premier cas de coronavirus sur le sol malgache, ce virus continue de faire des victimes. Mais jusqu’à ce jour, aucun remède, ni médicament n’a encore été déclaré, ni prouvé scientifiquement comme étant curatif contre cette maladie. Mais fait étonnant pour Madagascar, c’est Andry Rajoelina, président de la république lui-même qui a annoncé le 20 avril 2020 à l’IMRA à Avarabohitra Itaosy, avoir découvert le remède du CVO, efficace pour guérir le coronavirus. Le président a même goûté une bonne gorgée de ce breuvage ce même jour et s’est vanté de son efficacité. Croyant aux dires d’Andry Rajoelina, des pays africains ont même fait des commandes de la décoction.
    Mais un peu plus d’un an et demi après son lancement, le remède d’Andry Rajoelina n’intéresse quasiment plus personne. La situation de ces derniers jours le ridiculise. En effet, la population se fait carrément prier pour avaler le CVO. Des agents du ministère de la santé font actuellement un porte-à-porte pour distribuer le CVO. Fait étonnant, puisque si le CVO était réellement curatif, la population devrait se l’arracher. Le comble c’est que des habitants des districts d’Antananarivo renivohitra et Ambohidratrimo ont quasiment refusé de prendre le CVO malgré que ce dernier leur ait été apporté en main propre. En effet, ils ne croient plus à son pouvoir curatif.
    A rappeler qu’au tout début de son lancement au mois d’avril 2020, la population a fait la queue pendant plusieurs heures pour en obtenir quelques centilitres. Après avoir découvert son inefficacité, personne ne s’y est plus intéressé. La plupart regrette même d’avoir déboursé plus de 1500 Ariary pour une bouteille de CVO à l’époque. A noter que le Professeur Jean Adolphe Randriantsoa, directeur général de l’IMRA, un de ceux qui ont découvert le CVO, a été emporté par le Coronavirus.
    Pour beaucoup la distribution du CVO par porte-à-porte sert surtout à liquider les stocks non épuisés de l’année dernière. Cette vaste campagne de déstocage présente ainsi un certain risque, car la distribution de CVO périmé est à craindre.
    La Gazette

  • 4 décembre 2021 à 12:54 | arsonist (#10169)

    "Médicament national" des seuls foza
    et des abrutis baignés dans la superstition et le crétinisme absolu !

    Cette besileo foza femelle couillue isandra
    ignore que les Antillais ont eux aussi leur "ze’b à pic"
    pour concocter leur "médicament" à eux.

    Mais là-bas , tout là-bas aux Antilles ,
    il n’y avait pas eu dans la rue des gens qui bricolent des cercueils ,
    pour les vendre ensuite à même le trottoir ,
    comme c’était le cas à Madagouou il y a peu encore , avant que ,
    on ne sait pourquoi ,
    "on" avait interdit cette pratique !

    Bizarre , non ?

    • 5 décembre 2021 à 12:51 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Arsonist ;
      "Mais là bas , aux Antilles, il n’y a pas eu dans la rue des gens qui bricolent des cercueils , pour les vendre ensuite , à même le trottoir", C’est véridique , mais à cause des barrages sur les routes du Département , les cercueils ont dû être acheminés par...voie maritime , avant d’être enterrés. Et cette réaction qui a paralysé la circulation dans les deux îles "paradisiaques" des Caraïbes , a pour cause le refus du pass sanitaire exigé pour les soignants ...D’autres revendications , comme la vie chère , malgré la plus value de 40% pour les Fonctionnaires ,et autres privilèges , ont aggravé la situation , qui est actuellement prise en main par le GIGN , et le RAID . Certains nostalgiques du Colonialisme vont crier au loup , en critiquant la vague de répression pour le maintien de l’ordre, mais en face , les barons de la drogue , et du grand banditisme , étaient munis de fusils d’assaut et d’armes de guerre, dont certains ont été volés dans l’armurerie de la Douane (sic). De l’autre côté , les agriculteurs , mais aussi ceux qui font tourner l’économie de l’île, ont revendiqué le retour des activités à la vie normale. A nous de faire la part des choses des deux côtés de l’Atlantique . Mais la seule similitude est l’obscurantisme , à savoir la croyance à la vertu du CVO, et des "herbes à pics". Salut les Copains . .

  • 4 décembre 2021 à 12:57 | purgatoire (#11152)

    Madagascar n’a toujours pas dressé de liste des pays classés zones rouges jusqu’à présent, malgré que cela ait été annoncé à travers le Conseil des Ministres du 13 octobre dernier. On attend toujours cette fameuse liste qui ne daigne pas voir le jour. Pour l’instant, Madagascar a pris la décision de fermer ses frontières à l’Afrique du Sud en raison du nouveau variant dénommé Omicron qui y a été découvert. Cette décision a été prise lors du Conseil des Ministres du 1er décembre. Seulement, le variant Omicron est déjà présent dans une vingtaine de pays. L’Afrique du Sud devient donc le premier pays classé zone rouge par Madagascar. A vrai dire, le souci des dirigeants malgaches n’est pas lié à la dangerosité en rapport avec la Covid-19, sinon ils n’auraient pas encore procédé à la réouverture des frontières. Leur souci est de pouvoir relancer l’économie au détriment de la santé publique. Ils ne prennent pas en considération le fait que plus la situation de la Covid19 empire, plus l’économie du pays prendra un coup dans l’aile. Sauf peut-être si le but est d’empirer la situation Covid-19 à Madagascar pour que les aides affluent de nouveau.

  • 4 décembre 2021 à 17:58 | detana (#9421)

    Depuis 20 mois, nos gouvernants et les médias (français) prétendent qu’il n’y aurait pas de traitement du Covid et que le seul espoir de sortie de crise résiderait dans l’injection génique appelée fallacieusement vaccin.

    Deux îles de l’Océan indien éloignées seulement de 1800 kilomètres ont choisi des stratégies anticovid différentes : les Seychelles ont opté, comme la France, pour le tout vaccin.

    Madagascar a choisi les traitements précoces et tout particulièrement le CVO+, composé de plantes locales, entre autres d’artémisinine et de ravintsara. La comparaison de l’évolution de ces deux îles semblables par leurs populations, leurs climats et leur mode de vie permet d’évaluer l’efficacité des deux approches.

    Les Seychelles
    La population des Seychelles avait été épargnée par le Covid, mais son activité touristique principale source de devises, était paralysée par les restrictions des voyages et la peur des touristes potentiels.

    Pour tenter de sauver sa saison touristique, le gouvernement a décidé de vacciner l’ensemble de la population. La campagne de vaccination a débuté le 10 janvier 21 avec l’injection télévisée du président et a depuis touché près de 80 % des habitants.

    Depuis la « vaccination », le nombre de cas a été multiplié par 40 et celui des morts par plus de cent. La mortalité cumulée globale au 17/10/2021 atteint 1120 par million (112/100000).

    Madagascar
    À Madagascar, le président a refusé de suivre les recommandations de l’OMS et de confiner sa population. Il a fortement milité pour les traitements précoces par les plantes traditionnellement utilisées avec succès contre le paludisme, distribuées et contenues dans le CVO+.

    Le 5 juillet 2021, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu qu’elle avait décidé d’étudier les données scientifiques fournies par les épidémiologistes et les hôpitaux malgaches concernant le Covid-Organics en s’intéressant plus particulièrement au médicament appelé CVO.

    Au 13 octobre 2021, Madagascar ne recense que 43 610 cas de Covid (1615 par million soit 125 fois moins que les Seychelles) et pleure 960 morts, mortalité cumulée de 35 par million, soit trente fois moindre que celle des Seychelles.

    Dans l’Océan indien, le match traitements précoces/pseudo-vaccin a été gagné par KO par Madagascar et ses traitements précoces !

    Source
    https://nouveau-monde.ca/pseudo-vaccins-ou-artemisine-les-seychelles-versus-madagascar/

    Bien entendu, des âmes chagrines contesteront encore ces faits mais bon...

    • 4 décembre 2021 à 19:09 | Isandra (#7070) répond à detana

      Detana,

      Merci de nous avoir partagé cette bonne analyse.

      Malheureusement, ici ce n’est plus question d’argument, mais c’est une question d’état d’esprit, les détracteurs orgueilleux n’admettent pas cette vérité,...

    • 4 décembre 2021 à 19:50 | kartell (#8302) répond à detana

    • 4 décembre 2021 à 20:23 | lysnorine (#9752) répond à detana

      PAUL CRAIG ROBERTS- UNE FAUSSE ‘’PANDÉMIE DE COVID’’ ENTIÈREMENT ORCHESTRÉE
      https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/12/une-fausse-pandemie-de-covid.html
      jeudi 2 décembre 2021

      NB. « Le Dr Roberts fut SECRÉTAIRE ADJOINT AU TRÉSOR US de la politique économique dans l’administration REAGAN. Il a été RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT ET ÉDITORIALISTE DU WALL STREET JOURNAL, CHRONIQUEUR POUR BUSINESS WEEK et du Scripps Howard News Service. Il a occupé de NOMBREUX POSTES UNIVERSITAIRES. Son dernier livre, The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West est disponible ici : http://www.amazon.com/Failure-Capitalism-Economic-Dissolution-ebook/dp/B00BLPJNWE/»

      UNE FAUSSE « PANDÉMIE DE COVID » ENTIÈREMENT ORCHESTRÉE

      … a été utilisée pour DÉTRUIRE la santé, les libertés civiles et la relation médecin-patient.

      par Paul Craig Roberts.

      Chers lecteurs, réfléchissez un instant au caractère extraordinairement coercitif du programme de vaccination. COMMENT EXPLIQUER L’ACCENT QUI EST MIS SUR LA VACCINATION FORCÉE DES POPULATIONS et les méthodes tyranniques employées dans des sociétés libres, ALORS QUE MÊME BIG PHARMA ET LES INSTITUTIONS MÉDICALES CORROMPUES RECONNAISSENT QUE LA PROTECTION ACCORDÉE PAR LE VACCIN EST TRÈS COURTE ET DISPARAÎT RAPIDEMENT ?

      Selon l’institution médicale elle-même, LA DOUBLE VACCINATION N’EST PLUS UNE PROTECTION. IL FAUT DES INJECTIONS DE RAPPEL TOUS LES SIX MOIS PENDANT TOUTE VOTRE VIE.

      C’est particulièrement troublant lorsque nous prenons en compte les faits établis suivants :

      1. LA MORTALITÉ DU COVID EST TRÈS BASSE. Le virus tue surtout ceux qui ont des co-morbidités et qu’on a mal ou pas du tout soignés.

      2. LE VACCIN RÉDUIT NOTRE IMMUNITÉ NATURELLE.

      3. Le vaccin est la CAUSE DE NOMBREUX EFFETS INDÉSIRABLES, y compris la mort et des handicaps à vie. Le CDC (Center of Diseases Control) et l’OMS reconnaissent que LES INSTITUTS qui enregistrent les effets négatifs SOUS-ESTIMENT GRANDEMENT le nombre de morts et des autres effets indésirables. JAMAIS au cours de l’histoire on a maintenu en usage un vaccin ou un médicament qui aurait produit ne serait-ce qu’une faible fraction des morts et des préjudices recensés.

      4. Le vaccin produit des « VARIANTS » qui sont RÉSISTANTS au vaccin et AU SYSTÈME IMMUNITAIRE AFFAIBLI DES VACCINÉS. IL FAUT DE NOUVEAUX VACCINS pour traiter les nouveaux « variants », ce qui produit encore plus de « variants ».

      5. L’institution médicale a bloqué autant qu’elle a pu LE TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 AVEC DEUX MÉDICAMENTS CONNUS, EFFICACES ET BON MARCHÉ : L’IVERMECTINE ET L’HCQ. DES MÉDECINS QUI ONT SAUVÉ DES VIES AVEC CES TRAITEMENTS ONT ÉTÉ RENVOYÉS POUR CELA.

      6. DES EXPERTS SCIENTIFIQUES ET MÉDICAUX DE RENOM ET DE HAUT NIVEAU, y compris des lauréats du PRIX NOBEL, ont été CENSURÉS OU RÉDUITS AU SILENCE POUR AVOIR MIS EN GARDE contre les effets du vaccin et conseillé au contraire un traitement efficace.

      7. Les médias clament D’UNE SEULE VOIX MENSONGÈRE QUE LA VACCINATION EST NOTRE SEUL ESPOIR.

    • 4 décembre 2021 à 20:42 | lysnorine (#9752) répond à detana

      PAUL CRAIG ROBERTS-« UNE FAUSSE ‘’PANDÉMIE DE COVID’’ ENTIÈREMENT ORCHESTRÉE »
      (suite 1)

      8. IL A ÉTÉ DÉMONTRÉ QUE DANS UN GRAND NOMBRE DE PAYS (JE M’EN SUIS FAIT L’ÉCHO) LES CAS DE COVID ET LES MORTS DU COVID GRIMPENT AVEC LA VACCINATION ET QUE LA MAJORITÉ DES CAS ET DES MORTS DU COVID, POUR DE NOMBREUSES CLASSES D’ÂGE, SONT DES VACCINÉS.

      9. Il est scientifiquement établi que LES VACCINÉS DIFFUSENT LE VIRUS AU MOINS AUTANT, SINON PLUS QUE LES NON-VACCINÉS.

      10. Il est clairement établi que LES NON-VACCINÉS QUI S’EN REMETTENT À L’IMMUNITÉ NATURELLE SONT MIEUX PROTÉGÉS QUE LES VACCINÉS.

      Étant donné ces faits connus, scientifiquement établis,
      QU’EST-CE QUI JUSTIFIE LA VACCINATION DE MASSE ?
      POURQUOI INSISTER SUR LA VACCINATION DES ENFANTS QUAND ON SAIT QUE LA PROTÉINE DE POINTE S’ATTAQUE AUX OVAIRES ET AUX TESTICULES, SINON SELON UN PROGRAMME DE RÉDUCTION DE LA FERTILITÉ ?
      POURQUOI D’IGNORANTS MOULINS À PAROLES de la télévision, à peine capable d’épeler leur nom, SE CROIENT-ILS PERMIS DE S’EN PRENDRE À DES SCIENTIFIQUES DE RENOM qui nous disent la vérité ?

      Il y a assurément beaucoup de bonnes raisons de conclure que la « pandémie de Covid » est un plan orchestré.

      QUELS EN SONT LES ÉLÉMENTS ÉVIDENTS ?

      1. DES PROFITS À JAMAIS POUR BIG PHARMA, DES SUBVENTIONS POUR LES ÉCOLES MÉDICALES LIÉES À BIG PHARMA, LES PROFITS DES BREVETS À SE PARTAGER POUR LE PERSONNEL DES INSTITUTS NATIONAUX DE SANTÉ, DES CONTRIBUTIONS DE CAMPAGNE POUR LES SÉNATEURS, LES REPRÉSENTANTS ET LES CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE.

      2. L’arme de la peur pour faire sauter les protections des libertés civiles et pour accroître le contrôle sur la population.

      Ces deux premiers éléments sont évidents. Le troisième élément du complot est presque aussi évident MAIS NETTEMENT PLUS DIFFICILE À CROIRE POUR BIEN DES GENS – LA RÉDUCTION DE LA POPULATION.

      AVANT de vous moquer, posez-vous la question :

      1. POURQUOI VACCINER LES ENFANTS, LESQUELS NE SONT PAS AFFECTÉS PAR LE COVID, AVEC UN VACCIN CONNU POUR ATTAQUER LES CELLULES REPRODUCTRICES ET CAUSER DES AVORTEMENTS ?

      2. Pourquoi vacciner des gens ALORS QU’IL Y A DES TRAITEMENTS CONNUS, SÛRS, EFFICACES ET BON MARCHÉ ?

      3. POURQUOI S’EN PRENDRE À CES TRAITEMENTS COMME ÉTANT DANGEREUX ET S’EFFORCER D’EMPÊCHER LEUR USAGE ? Comment les institutions médicales peuvent-elles bloquer l’Ivermectine et l’HCQ pour des raisons de sûreté et de prudence alors qu’elles PROMEUVENT UN VACCIN EXPÉRIMENTAL DANGEREUX POUR LA POPULATION MONDIALE ?

      4. POURQUOI INTERDIRE LES AVERTISSEMENTS LANCÉS PAR DES EXPERTS RENOMMÉS ? Si le vaccin était la seule solution, ou même une solution, on pourrait en débattre publiquement ?

      (à suivre)

    • 4 décembre 2021 à 20:55 | lysnorine (#9752) répond à detana

      PAUL CRAIG ROBERTS-« UNE FAUSSE ‘’PANDÉMIE DE COVID’’ ENTIÈREMENT ORCHESTRÉE »
      (suite 2 et fin)

      Considérez que le FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL a disposé d’un demi-siècle pour ENDOCTRINER ET LAVER LE CERVEAU des dirigeants économiques et politiques. Il a été fondé le 24 janvier 1971 et la rencontre annuelle à DAVOS est devenue un événement prestigieux. Les dirigeants se bousculent pour obtenir une invitation, TANT LE FAIT D’Y PARTICIPER EST DEVENU UNE INSIGNE MARQUE DE PRESTIGE [ex : feu PM Malagasy Francisque RAVONY !]. Le Forum économique mondial est FINANCÉ PAR UN MILLIER DE GRANDES ENTREPRISES MONDIALES MULTIMILLIARDAIRES dont les dirigeants se sont emballés pour la GRANDE RÉINITIALISATION appliquée à la RÉDUCTION DE LA POPULATION, LA FIN DE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE ET DE L’AUTONOMIE INDIVIDUELLE. La Grande Réinitialisation est le programme de la tyrannie.

      L’orchestration de la PRESSION POUR LA VACCINATION UNIVERSELLE va si loin que DES PAYS QUI NAGUÈRE ÉTAIENT CONSIDÉRÉS COMME FAISANT PARTIE DU « MONDE LIBRE » SONT MAINTENANT DES ÉTATS TOTALITAIRES – voyez l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Italie. L’effort pour étendre la tyrannie à la FRANCE et à l’ALLEMAGNE rencontre une RÉSISTANCE POPULAIRE. En Amérique, LA PRINCIPALE RÉSISTANCE VIENT DES INFIRMIÈRES ET DU PERSONNEL SOIGNANT qui ont constaté le terrible impact du vaccin sur ceux à qui on l’injecte.

      Chacun se doit de considérer ce qu’implique la CENSURE DES EXPERTS INDÉPENDANTS ....Avec l’assassinat de la vérité, ce sont également la liberté, la moralité et la justice qui sont tuées. Allez-vous rester assis et ne rien faire contre cela ?

      Le « test covid » PCR fut utilisé POUR CRÉER L’APPARENCE D’UNE PANDÉMIE.

      • Le LAURÉAT DU PRIX NOBEL KARY B. MULLIS fut L’INVENTEUR DE LA TECHNIQUE DE LA RÉACTION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE, laquelle est analysée dans l’article suivant. Le docteur Kary Mullis, qui est mort le 7 août 2019 à 74 ans, a fortement insisté sur le fait QU’ON NE PEUT PAS DIAGNOSTIQUER UNE INFECTION OU UNE MALADIE AVEC LE PCR-RT. « Le PCR est un processus. Il ne vous dit pas si vous êtes malade … LA MESURE N’EST PAS FIABLE ». Mullis décrivit le PCR-RT comme une « TECHNIQUE » plutôt que comme un « test ».
      [https://www.globalresearch.ca/nucleic-acid-testing-technologies-use-polymerase-chain-reaction-pcr-detection-sars-cov-2/5739959]

      • 7200 médecins et scientifiques du monde entier ont signé la Déclaration de Rome pour ALERTER LES CITOYENS sur les conséquences mortelles du comportement sans précédent des décideurs politiques et des autorités médicales.
      [https://www.globalresearch.ca/thousands-physicians-medical-scientists-sign-rome-declaration-protest-launch-new-information-platform/5757188]

      • 57 éminents scientifiques et médecins diffusent une étude bouleversante sur les vaccins anti-Covid et exigent l’arrêt immédiat des vaccinations.
      [https://www.globalresearch.ca/57-top-scientists-doctors-release-shocking-study-covid-vaccines-demand-immediate-stop-all-vaccinations/5746848
      ]
      • Une lettre aux non-vaccinés
      [https://www.globalresearch.ca/letter-unvaccinated/5752287]

      Paul Craig Roberts
      Original en anglais : https://www.paulcraigroberts.org/2021/11/01/an-orchestrated-fake-covid-pandemic-was-used-to-destroy-health-civil-liberty-and-the-doctor-patient-relationship/

    • 4 décembre 2021 à 23:19 | kartell (#8302) répond à detana

      La situation est paradoxale autant qu’elle est inquiétante. L’archipel des Seychelles, situé à l’Est de l’Afrique, est le "champion" de la vaccination contre le Covid-19 puisqu’à date, plus de 60% de la population y a reçu les deux doses de sérum. Une aubaine pour le pays, dont les revenus sont intimement liés à l’industrie du tourisme, et qui souhaitait un retour à la "vie d’avant" au plus vite.
      Pourtant, les effets de cette vaccination rapide sont bien loin de ceux escomptés, et le gouvernement local a été contraint ces derniers jours de remettre en place plusieurs mesures coercitives fortes afin de circonscrire les contaminations. Selon les derniers rapports, 500 nouveaux cas ont été rapportés entre jeudi et samedi derniers, portant le total à un millier de cas actifs dans un pays de seulement 100.000 âmes.
      Malgré tous les efforts exceptionnels que nous déployons, la situation du Covid-19 dans notre pays est critique en ce moment, avec de nombreux cas signalés la semaine dernière", a expliqué la ministre de la Santé locale Peggy Vidot, dans des propos repris par Bloomberg. Depuis, les écoles ont de nouveau été fermées, les rassemblements entre membres de foyers différents ont été interdits et la fermeture de plusieurs commerces dont les bars et restaurants a été anticipée.
      Des vaccins moins efficaces
      Pour comprendre cette dégradation soudaine de la situation sanitaire seychelloise, il faut se pencher sur les conditions de la vaccination. Selon les chiffres locaux repris par la BBC, un tiers de ces nouveaux contaminés avait intégralement été vacciné, avec les deux doses, et le reste des malades avaient obtenu une première dose ou n’avaient pas été immunisés.
      A l’inverse de nombreux pays qui ont fait le choix d’utiliser des vaccins dont l’efficacité a été scientifiquement prouvés, les Seychelles ont fait le choix de se tourner vers les produits fournis par la firme chinoise Sinopharm ainsi qu’une version indienne du sérum AstraZeneca.

      Hugo Septier pour BFM.

    • 5 décembre 2021 à 13:29 | lé kopé (#10607) répond à detana

      " Dans l’Océan Indien , le match traitements précoces/pseudos vaccins a été gagné par KO par... Madagascar ". Bravo , c’est le Barea qui gagne contre les Seychelles !!! En tout cas , vous défendez très bien votre chapelle , avec des arguments tendancieux , car on peut manipuler les statistiques comme on veut . Savez vous exactement le nombre de victimes dans le Pays ? Rien que dans les quartiers , chaque ruelle était bondée de faire parts annonçant la mort des citoyens , qui ne sont pas comptabilisés, et les cercueils vendus à même les trottoirs de la Capitale, l’ont prouvé. . Vous n’aviez sûrement pas eu des membres de votre famille , emportés par cette Pandémie , mais tout citoyen Malagasy a vécu cette période dans la souffrance , et dans le deuil. Pour le respect de ses défunts , aucun Pays au Monde , AUCUN, n’a jamais vendu des cercueils ...à même le sol . Une fois de plus , nous sommes l’exception qui confirme la règle. Mais on n’a pas encore touché le fond , car la nouvelle vague qui vient d’Afrique du Sud est à nos portes .

    • 6 décembre 2021 à 01:38 | lysnorine (#9752) répond à detana

      COMPARAISON BILANS CHIFFRÉS COVID 19 À MADAGASCAR ET DANS LES PAYS VOISINS
      Re lé kopé 5 décembre 2021 à 13:29 |
      « Savez vous exactement le NOMBRE DE VICTIMES dans le Pays ? »

      Sources :
      – COVID-19 Dashboard by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins University (JHU)
      https://coronavirus.jhu.edu/map.html
      – [Population 2020] : https://www.worldometers.info/world-population/population-by-country/

      12/5/2021, 11:22 AM
      (Androany Alahady 5 Desambra 2021 maraina)

      1) CASES IN 28 DAYS :
      SOUTH AFRICA : 80,452 / [59,308,690] ; 13/10,000 habitants
      REUNION, France : 6,063 [895,312] ; 67/10,000 h.
      MAURITIUS : : 2,726 [1,271,768] ; 21/10,000h.
      SEYCHELLES : 1,218 [98,347] ; 123/10,000h.
      MADAGASCAR : 1,168 [27,691,018] ; 0.4/10,000 h.
      MAYOTTE, France : 322 [272,815] ; 11/10,000 h.
      COMOROS : : 221 [869,601] ; 2-3/10,000h

      2) DEATHS IN 28 DAYS :
      SOUTH AFRICA : 625 ; 1/100,000 h.
      MAURITIUS : 41 ; 3/100,000 h.
      SEYCHELLES : 8 ; 8/100,000 h.
      RÉUNION :8 ; 0.9/100,000h.
      MADAGASCAR : 8 ; 0.02/100,000 h.
      COMOROS : 3 ; 0.34/100,000 h.
      MAYOTTE, France : 0

      3) TOTAL CASES :
      SOUTH AFRICA : 3,004,203 ; 506/10,000h.
      REUNION, France : 61,188 ; 683/10,000 h.
      MADAGASCAR : 44,800 ; 16/10,000h.
      SEYCHELLES : 23,599 ;2,400/10,000h.
      MAURITIUS : 21,040 ; 1,654/10,000 h.
      MAYOTTE, France : 20,973 ; 768/10,000h.
      COMOROS : 4542 ; 52/10,,000 h.

      4) TOTAL DEATHS :
      SOUTH AFRICA : 89, 944 ; 151/100,000 h.
      MADAGASCAR : 972 ; 3-4/100,000
      REUNION, France : 384 ; 42-43/100,000 h.
      MAURITIUS : 240 ; 18-19 /100,000 h.
      MAYOTTE, France : 185 ; 67-68/100,000 h.
      COMOROS : 150 ; 17/100,000 h.
      SEYCHELLES : 127 ; 129/100,000 h.

      Aux fins de comparaison :
      FRANCE [Population 2020 : 65,273,511]

      CASES IN 28 DAYS : 655,701 ; 102/10,000 h.
      DEATHS IN 28 DAYS : 1,559 ; 2-3/100,000 h.
      TOTAL CASES : 7,685,153 : 1,177/10,000 h.
      TOTAL DEATHS : 117,065 : 179/100,000h.

  • 4 décembre 2021 à 18:21 | Vohitra (#7654)

    521.526 personnes vaccinées pour un pays de 27.000.000 d’habitants !

    Plus de 27.000.000 d’habitants dont :

    81 % résident en milieu rural...combien de vaccinés parmi eux ?
    54 % de la population est d’âge actif…combien de vaccinés parmi eux ?
    4,5 % de la population a plus de 60 ans d’âge, et combien de vaccinés parmi eux ?

    Et quelle est la répartition par Région de ces 521.526 personnes au juste ? C’est sûr que la grande majorité de ces vaccinés se trouvent en villes, et plus particulièrement dans la capitale Antananarivo !

    Mais pourquoi le ministère de la santé publique Malagasy, quel que soit la personne le titulaire du poste de Ministre, rechigne toujours depuis le début de la pandémie, à partager les informations sur le nombre de tests de dépistage effectués par Région…et voilà maintenant le nombre de vaccinés par Région ?

    Est-ce qu’une mutation est en train de s’opérer aussi…en passant d’un « pas effroyable » à un « pas horrible » ?

    En refusant de refermer la frontière actuellement, vous êtes le premier responsable de cet état de fait déplorable…l’Europe devenue l’épicentre actuel de la dissémination et contamination par le variant delta…la même erreur que lors de la première apparition du Covid-19 à Madagascar en attendant les chinois qui vont construire le stade Barea alors que la Chine était le premier foyer de contamination de l’époque…

    Et pourquoi vous refusez de partager au public le type de variant existant actuellement dans le pays à l’origine de cette troisième vague naissante ?

    Est-ce dans le but ultime de nous infantiliser et de nous tromper, encore et toujours avec cette substance douteuse ?

    Bref, puisqu’on en parle, combien a coûté au pays, en termes de finances publiques, la production, et la distribution, de cette tisane, soit disant curative et préventive ? Et dans quelle rubrique budgétaire de quelle institution de l’Etat avait été utilisée et débloquée pour s’y faire ?

    • 5 décembre 2021 à 01:48 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Et les Antillais , eux aussi , ont leurs "ze’bes à pic" !
      Tandis que les foza , eux , ont leur pisse-mémée !
      Les Îliens , qu’ils soient dans les Caraïbes ou à Madagougou , ont la superstition chevillée au corps .
      Personne au monde ne connaît le nombre suffisamment proche de nombre réel des morts de la covid19 à Madagouou .
      Mais ce que je trouvais très inquiétant c’est ces personnes qui , il y a quelques mois , bricolaient des cercueils dans les rues de Tana et qui ensuite vendaient ces cercueils à même le trottoir , comme on vend des mofo gasy !

  • 5 décembre 2021 à 03:53 | detana (#9421)

    Kartell
    Le Monde subventionné par B. Gates... 🙂

    • 5 décembre 2021 à 04:07 | detana (#9421) répond à detana

      Kartell
      Source subvention Gates
      https://www.nexus.fr/actualite/news/fondation-gates-le-monde/

      Mais bon, on pourra toujours dire que cet article est complotiste, pourquoi pas.

    • 5 décembre 2021 à 11:39 | arsonist (#10169) répond à detana

      Par définition un journal d’opinion n’a pas vocation à être objectif à 100% !
      Sinon il n’est plus un journal d’opinion !
      Et le quotidien "Le Monde" est un journal d’opinion .
      Comme le quotidien "Le Figaro" l’est aussi .
      Le premier est classé à gauche .
      Le second à droite .

      Questions :
      Existe-t-il des journaux exclusivement d’information , vraiment exclusive ?
      Vu que le choix même des info à publier est sélectif !
      Qui n’a jamais entendu parler d’autocensure ? N’existe-t-il pas des info que l’on ne publie pas pour diverses nobles(?) raisons ?

    • 5 décembre 2021 à 12:35 | Rainingory (#11012) répond à detana

      Bonjour Arsonist,
      Même si la proposition suivante vient du journal Le Monde, elle me semble tenir la route et peut être mise en opposition à la votre ci-dessus.
      Bon dimanche à vous.

      Extrait :
      Tout journal est de toute façon un journal d’opinion, car ne pas avoir d’opinion c’est aussi en avoir une. Ne pas choisir, du moins apparemment, c’est encore choisir.

      Dans tout journal dit d’information intervient à tous les stades un critère, c’est-à-dire un jugement, une opinion qui détermine la sélection, l’importance, la présentation des événements offerts aux lecteurs.

      https://www.lemonde.fr/archives/article/1971/11/17/presse-d-information-et-presse-d-opinion_2451280_1819218.html

    • 5 décembre 2021 à 12:42 | kartell (#8302) répond à detana

      Dans le domaine de l’information et du journalisme, l’objectivité est un idéal difficilement atteint par les contraintes extérieures (économie, argent, pression). De fait, la manière dont les informations sont traitées, mais aussi du choix des informations traitées et de l’importance relative qui leur est accordée, dépend de l’indépendance journalistique du savoir de la source( référence souhaitée)
      Il est en outre difficile pour le journaliste, comme pour tout rédacteur, de s’abstraire d’un certain nombre d’influences liées à son milieu, son éducation, son pays d’origine, etc. Mais le journaliste, en tant que professionnel, est dans le devoir de faire abstraction de toute contrainte extérieure, pour que l’information soit aussi proche que possible de la vérité ( vérification des faits)
      Extrait du parisien.fr

    • 5 décembre 2021 à 12:55 | Rainingory (#11012) répond à detana

      Bonjour Kartell,
      De mon point de vue, le journaliste n’a qu’une seule obligation liée à la déontologie de sa profession, c’est de mentionner les sources des informations qu’il delivre, de préciser ce qui relève de son propre avis, parce qu’il a le droit d’exprimer ses convictions, et ensuite au libre arbitre du lecteur de prendre ou non ce qui est délivré.

    • 5 décembre 2021 à 12:59 | kartell (#8302) répond à detana

      Orientations des journaux français
      Quotidiens français
      Le Monde : centre gauche
      Le Figaro : droite
      Libération : gauche
      Les Echos : libéral
      La Croix : gauche catholique
      L’Opinion : libéral, européen et pro-business
      L’Humanité : gauche communiste
      Hebdomadaires français
      Le Nouvel Observateur : gauche
      L’Express : droite
      Le Point : droite
      Marianne : anti-système et souverainiste (depuis 2018)
      Courrier international : gauche
      Journal du dimanche : droite
      Le Canard enchaîné : gauche contestataire
      Charlie Hebdo : gauche
      Alternatives économiques : gauche
      Valeurs actuelles : extrême droite
      Minute : extrême droite
      Source : Sciences Po

    • 5 décembre 2021 à 14:01 | kartell (#8302) répond à detana

      @Rainingory

      Il est clair que dans un pays où l’opposition est inexistante ou faiblarde, l’objectivité même relative est quasi inexistante en conférant à la presse locale une voix de son maître qui rivalise dans le déni et la flagornerie..
      Condamné un lanceur d’alerte, c’est mettre un bâillon sur une liberté devenue impossible..
      Les régimes autoritaires n’ont pas vocation à durer mais à enrichir un prince et sa cour sous couvert d’une assistance factice à une majorité contrainte aux miettes et à supporter une propaganda volatile dès qu’il s’agit du concret ..
      Les journalistes ont souvent un rôle ambigu à être professionnellement près du pouvoir et de leurs ayants- droits tout en devant garder leurs distances souvent réduites pour la plupart…
      Le problème majeur étant où doit s’arrêter l’info entre vie publique et privée et où se situe l’info par rapport à la délation du paparazzi ?…
      Les affaires qui indignent, aujourd’hui, les réseaux sociaux gaulois étaient connues du landernau parisien imposant une omerta, deal détestable entre politiques et journalistes !..
      Et, jusqu’où peuvent-ils aller dans la critique du pouvoir, sans se voir fermer toutes les portes qui donnent accès à la source, souvent dissimulée de l’info, sans fixeur de la coulisse ?’.
      Bref, l’objectivité est un sujet très sensible et aux nombreuses ramifications qui n’est possible qu’en régime ou pays aux traditions démocratiques, pour les autres, il faut se contenter de lire les articles de presse des correspondants étrangers, moins soumis et souvent accusés de persiflage mais sur lesquels pèsent l’épée de Damoclès de l’expulsion …

    • 5 décembre 2021 à 14:19 | arsonist (#10169) répond à detana

      # Rainingory

      Bonjour !
      Je pense que la réponse que vous me donnez va dans le sens de mes questions pleines de doutes sur l’existence de journaux exclusivement objectifs !
      Et ce n’est pas uniquement de la rhétorique .

    • 5 décembre 2021 à 15:49 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à detana

      Bonjour dedans,

      À mon avis, nous sommes tous un peu des Bill Gates sans la fortune. L’orientation du monde est faite par l’ensemble des milliards d’hommes peuplant la terre. Si nous en sommes là au triomphe du règne de l’argent, c’est que notre volonté commune tendait vers ce système. Ça ne sert à rien de rouspeter. Bill Gates est aussi ignorant que nous de la finalité, il est juste l’instrument inconscient comme la plupart de nous tous de cette orientation de l’humanité. Si l’on veut changer les choses, il faut choisir une autre orientation. Comment ? En appliquant dans notre vie le respect de l’humain et de la nature, vivre en harmonie avec ce qui nous entoure. On a ici les principes de Vohitra qui me plaisent beaucoup, le retour aux valeurs humaines traditionnelles, le développement de l’agraire et de la proximité, le respect de l’environnement. Ce n’est pas en criant tue tête qu’on y arrivera mais en appliquant ces principes et travaux. L’entourage verra les effets et suivra en voyant les bénéfices. C’est un travail de longue haleine car le matérialisme est bien implanté depuis très longtemps...

    • 5 décembre 2021 à 16:02 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à detana

      Bonjour detana et pas "dedans", désolée...

    • 5 décembre 2021 à 16:28 | Rainingory (#11012) répond à detana

      Kartell,
      Je vais être tranchant peut-être mais ce que vous dénommez journaliste professionnellement proche du pouvoir n’en est pas un, pour moi c’est un simple pigiste, caricaturalement c’est ce que vous avez en Corée du Nord !
      Après vous êtes en train d’insérer une autre notion, le paparazzi, qui hier n’était affublé que de son Kodak mais aujourd’hui bardé de comptes de réseaux sociaux plus ou moins fakes. Celui-là non plus n’est pas un journaliste pour moi, c’est un travailleur de circonstance, point.
      Donc, toujours pour moi, le journaliste est celui qui diffuse de façon transparente l’information au risque de se faire arrêter selonon le degré de démocratie du pays où il le fait.

    • 5 décembre 2021 à 16:32 | Rainingory (#11012) répond à detana

      Arsonist,
      Content d’avoir pu apporter briques de réponses à votre questionnement.

    • 5 décembre 2021 à 18:24 | Vohitra (#7654) répond à detana

      @ vazahagasy taratasy,

      Faly miarahaba anao amin’izao takariva mody masoandro izao, ravo sy tojo ny fahaliana tokoa ny tanako mahita fa niampita sy voaray tany aminao ny hevitra kely notsinjaraina teto efa nanomboka tany amin’ny taona 2013 tany, izay no antso natao mba hiverenana andoharano ho avotra ho an’ireo taranaka mandimby ao afara…

      Mahafaly tokoa ny mahita ny toa anao na dia any ampitan’ny riaka any aza, dia tsy manadino sy mihevitra hatrany izay hikajiana ny soa iombonana aty antanindrazana, toy izany ihany koa i namana Le kope, izay tato ato, manomboka miresaka sy mitafa mikasika ny zavamisy sy tranga ary tantara misy miainga any amin’ny toerana nipoiran’ireo nahitany ny masoandro amambolana…

      Kolontsaina iombonantsika daholo izany, manana ny Hasiny sy ny Hajany avokoa, nahoana tokoa moa no isika izao no hamela mosary sy fahoriana ho an’ny taranaka mandimby nefa ireo nipoirantsika sy fototry ny taiza sy fijery teo amintsika tsy mba nanao toy izay ho antsika fa namela ny mamy sy ny soa ?

      Mirary fahasalamana hatrany ho anao sy ny ankohonanao, ary aza manadino na oviana na oviana ireo havanao mijaly sy fadiranovana aty antanindrazana…

      Tsy misy azoko hatolotra ho fisaorana anao afatsy ity hira ankafiziko ity, mino aho fa mety ankafizinao ihany koa…

    • 5 décembre 2021 à 19:47 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à detana

      décembre à 18:24 | Vohitra (#7654) répond à detana 

      Miarahaba namana Vohitra,
      Misaotra anao koa amin’ny fankahasitrahana. Tsy izahay irery no miombom-kevitra amin’ireo hevitra hampandrosoana ny firenena, sy ny eto an-tany rehetra. Be dia be no efa manontany tena amin’izao fizoran’ny politika eran-tany izao.
      Na dia aty lavitra aza dia mahita ny fandehan- javatra eto Madagasikara sy mampitaha amin’ny aty ivelany. Indrindra fa mbola fianakaviana sy taranaka no mipetraka ao ary tanin-drazana mandrakizay na hihodina ankavia na ankavanana.
      Ny olona dia atao jery amin’ny toen-tsaina fa tsy ny toerana ipetrahany. Misy daholo ny ratsy sy ny tsara na aiza na aiza.
      Tena voatilinao tsara tokoa ilay hira tamin’ny andronay ary anisan’ireo nankafizina mafy...
      Mirary takarivan’alahady finaritra.

  • 7 décembre 2021 à 03:53 | umberto (#10893)

    En haut est tout un bla bla bla mais l’essentiel c’est que le virus est là, qui les morts sont là et que les statistiques sont réelles si les données entrants sont réells mais si sont manipulés alors pas la peine de discuter là dessus.
    Dans un Pays ou rien est sûr, aucun donne est vérifiable, ou les nouvelles circulent encore bouche à bouche vu que l’Internet n’est pas si répandu, la vérité est difficilement vérifiable et facilement modifiable.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS