Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 18h16
 

Politique

Communales

Une trentaine de maires pour le MFM

lundi 14 janvier 2008 | Alphonse M.

Malgré la défaite de son président Manandafy Rakotonirina lors de la dernière élection présidentielle, le MFM a encore sa place dans l’échiquier politique malgache. Au cours des élections communales, le MFM a pu avoir une trentaine de maires, principalement dans la partie orientale de l’Ile. Ce parti s’est implanté essentiellement dans l’ancien fief du PADESM. 

Selon le numéro un de l’ancien parti prolétarien, sa formation s’est engagée dans plus de 150 circonscriptions dans l’ensemble de l’Ile sous l’étiquette ALDR. Quoi qu’il en soit, ces résultats sont loin des performances de ce parti au début des années 90 durant lesquelles, le MFM a pu avoir une quinzaine de députés à Tsimbazaza. Désormais, le MFM, un allié naturel du régime Ravalomanana, mise surtout sur la politique de régionalisation pour pouvoir développer le pays. Cet ancien conseiller du président de la République prône la fin de l’Etat providence au profit des initiatives régionales. Le pouvoir central ne fait qu’améliorer le climat des affaires en construisant des infrastructures de base et la fourniture de l’énergie. A charge aux élus locaux d’inciter les opérateurs d’investir dans leur région respective.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS