Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h44
 

Economie

Secteur Artisanat

Une stratégie marketing nationale s’impose

lundi 10 mars 2008 | Lanto

Au même titre que la crevette, la vanille ou le letchis, les produits artisanaux devront constituer un secteur porteur de développement. Cependant, le marketing et la valorisation de leurs qualités ne sont pas priorisés. La mise en œuvre d’une stratégie marketing nationale est nécessaire afin de justifier nos prix.

Comme son nom l’indique, les produits artisanaux renferment tout un art. Combien sont ceux qui s’étonnent en découvrant les différentes étapes à franchir pour obtenir ces créations.

Mais, force est de constater que ce travail n’est pas apprécié à sa juste valeur. Pour la soie par exemple, on propose au tissu un prix plus bas que celui de la matière.

L’incapacité des opérateurs à négocier avec les acheteurs demeure aussi un obstacle pour le développement du secteur. Face aux énormes commandes proposées par les pays importateurs, les artisans ont tendance à refuser les offres.

Et, quand ils acceptent, le travail est souvent mal fait, car un artisan ne peut tout seul assumer les nombreuses pièces dans un délai déterminé.

Et, dans la plupart des cas, il ne veut pas collaborer avec ses confrères. Par conséquent, on perd les marchés. Or, il est dans nos devoirs de proposer des séries limitées et de convaincre nos acheteurs de la qualité fait main étant donné que nous ne pourrions pas jusqu’à preuve du contraire absorber la même capacité de production que la Chine souligne Natacha Ré de l’atelier Ré-Elle Ambohibao. Par ailleurs, les artisans ne sont pas solidaires pour défendre leurs causes. Si l’on se réfère aux suspensions de l’exploitation forestière et de l’exportation des pierres précieuses, une mesure qui touche considérablement les professionnels du secteur, ces derniers pourront faire un lobbying pour refuser cette loi.

Enfin, la mise en place d’un guichet unique d’exportation est vivement sollicitée car les longues procédures pénalisent aussi les artisans.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS